Interview de Pierre-Franck Moley Directeur Général Publicsystèmehopscotch sur les résultats semestriels 2012 .
Publicsystèmehopscotch : résultats semestriels 2012 du spécialiste des relations publiques

13 septembre 2012 19 h 23 min
+ de videos
194
Views

Publicsystèmehopscotch : résultats semestriels 2012 du spécialiste des relations publiques.

Après un premier semestre en progression, comme se présente les perspectives du groupe, et la stratégie dans les RP, notamment avec la place plus importante prise par le « digital ».

C’est l’interview de Pierre-Franck Moley Directeur Général Publicsystèmehopscotch sur les résultats semestriels 2012

Web TV www.labourseetlavie.com : Pierre-Franck Moley bonjour. Vous êtes le directeur général de Public Système Hopscotch, société spécialisée dans les relations publiques et la communication. On revient avec vous sur le premier semestre. ce qui compte bien entendu pour votre secteur et donc votre entreprise, c’est la marge brute, comment cela s’est passé sur le premier semestre ? Est-ce que dans votre domaine cela a été un bon premier semestre ?

 

Pierre-Franck Moley : Plutôt bon compte tenu d’une situation économique que l’on peut juger comme turbulente. L’année passée s’était plutôt bien déroulée pour le marché de la communication. L’exercice 2012 est un petit peu moins convaincant. Donc, on est ravi d’avoir réalisé une croissance complémentaire de 5 % au niveau de la marge brute sur ce premier semestre, en rappelant que l’an dernier la croissance du groupe c’était 25 %, donc il y avait une marche importante à franchir.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement, qu’est-ce qui a permis… alors, on ne le sait pas forcément mais par exemple le Club France dont on a beaucoup parlé pendant les jeux olympiques, l’organisation, vous étiez derrière cette organisation ?

 

Pierre-Franck Moley : Devant. Alors, le Club France est un événement d’été, on ne parle pas du premier semestre mais plutôt d’un effet deuxième semestre. Oui, oui, c’est une opération de très grande fierté que nous a confiée depuis plusieurs mois le comité olympique français, avec une vraie volonté de faire un événement populaire autour des J.O. où la France faisait autre chose qu’une propagande ou une réclame publicitaire de ses grands sportifs, mais invitait le public à venir les rencontrer, à venir les soutenir, et 80 000 visiteurs, 23 000 repas VIP, et une médiatisation de nos performances qui étaient quand même sans précédent, je pense.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Si on revient effectivement sur ce premier semestre, quand on passe de 25 % à 5 %, cela veut dire quand même qu’il y a quand même des clients qui se sont dit que peut-être telle opération de relations publiques, telle opération, on attendra peut-être des jours meilleurs, il y a eu cet effet là un peu de retarder des budgets ou négocier des budgets ?

 

Pierre-Franck Moley : J’ai compris que vous attendiez de nous que l’on fasse 25 % de croissance tous les ans. Non non, on est ravi d’avoir cette croissance. Je pense que, encore une fois, dans une économie qui est plus tendue, le fait que nous parvenions à faire de la croissance, cela démontre la qualité de notre offre, la pertinence de notre offre, et puis aussi le bon rendement coût et efficacité des campagnes et des opérations de communication que nous entreprenons qui sont encore une fois multi-métiers et très ciblées en direction des publics choisis par les entreprises pour communiquer.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Justement, comment évolue votre secteur ? On sait, quand on est présent sur le digital, ce qui est le cas de Web TV www.labourseetlavie.com, que c’est différent que par exemple le papier, que d’autres éléments, que la télé, que l’on est sur d’autres univers, comment on arrive, de votre point de vue de communicant, à être sur ces différents secteurs ?

 

Pierre-Franck Moley : Merci beaucoup parce que c’est vraiment tout le positionnement de Public Système Hopscotch. Il n’y a pas un média, il y a plein de médias et donc les contenus, le brand content, pour parler communication, doivent s’adapter à chacun de ces canaux de communication. Le digital, c’en est un, mais à nos yeux qui s’imbrique parfaitement avec d’autres que peuvent être l’événement, que peuvent être les médias traditionnels, que peuvent être la presse et de manière directe ou indirecte au travers des relations publiques, des relations médias, et l’idée c’est justement d’imaginer du contenu et des éléments de communication qui soient parfaitement adaptés aux supports que l’on va choisir de manœuvrer, d’activer, pour véhiculer ces messages.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce qu’il est clair que la partie digitale, donc cette partie effectivement Web, est incontournable aujourd’hui ? On ne pourrait pas ne pas y être ou ne pas aller voir ce qui se passe ?

 

Pierre-Franck Moley : Complètement. On ne peut pas imaginer une existence de communication sans digital. Je crois que c’est très important, mais ce serait une erreur de penser que c’est du TOUT du digital ou du QUE digital. Le digital est un complément à parts égales avec du live, des vraies rencontres événementielles, mais bien sûr oui le digital. J’ai presque envie de vous retourner la question. On parlait beaucoup de e-réputation, est-ce que l’on ne devrait pas plutôt parler maintenant de gestion de SA réputation ?

 

Web TV www.labourseetlavie.com : On voit aussi que cela va très vite. Si on prend les dossiers médiatiques du moment sur certains chefs d’entreprise, cela va très très vite. En termes de communication, cela veut dire aussi que vous ayiez les équipes qui soient capables dans les domaines dont on parle de réagir assez vite ?

 

Pierre-Franck Moley : De veiller d’abord et puis d’agir ensuite, oui tout à fait. Et alors c’est peut-être un aspect des choses que certains grands patrons, et même quelques grandes entreprises ont tendance à négliger. Alors il est vrai que c’est moderne, il est vrai que le public est un public qui est différent, mais une grande erreur serait de négliger cet aspect des choses, oui bien sûr.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand on regarde la société aujourd’hui, je disais, Public Système Hopscotch, elle a grandi, elle a évolué, on voit beaucoup d’expertise à l’intérieur, on se dit aussi qu’il faut les faire travailler ensemble toutes ces expertises, comment vous faites ?

 

Pierre-Franck Moley : Alors, c’est mon boulot avec mes associés. Oui, oui, on a plusieurs métiers qui se complètent les uns les autres et toute l’astuce est d’arriver à en tirer les synergies. Nous, on est persuadé d’une chose, c’est que le fait même de suggérer des synergies inter-métiers est un relais de croissance, y compris dans un univers où le dynamisme économique est un petit peu moins évident par les temps qui courent. Donc, c’est un travail et cela nous permet de définir des campagnes de communication qui sont très riches parce que justement multicanal, avec des messages que l’on adapte, que l’on décline en fonction des médias. Encore une fois, vraiment toute l’astuce est là, encore faut-il pouvoir le faire et le management du Public Système, ce n’est pas un patron ou quatre patrons ou un directoire, c’est un partnership avec 45 patrons d’unités opérationnelles, qui, en plus, ont tout un esprit assez entrepreneur.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : On sait que cela évolue, notamment la partie digitale évolue très vite, est-ce que cela vous conduit bien sûr à faire de la veille technologique et à voir peut-être en termes d’acquisition, à se dire : « tiens il faudrait peut-être…, on a cette expertise mais il faudrait peut-être que l’on se renforce dans tel ou tel domaine ? »

 

Pierre-Franck Moley : Tout à fait, mais encore faut-il que ce soit la bonne acquisition. Alors on cherche constamment, on active soit sur des domaines de technologie pure, par exemple il y a un an, c’était U Pro qui nous a rejoint et qui sont des spécialistes du streaming en live, en différé, sur des moyen notamment Web et Internet, mais non exclusivement. Cette année, cela a été l’acquisition d’une société avec laquelle nous travaillions déjà, donc on la connaît bien, qui s’appelle Brand Side Story et qui est un spécialiste justement du brand content, du contenu, mais du contenu adapté à un plan média qui sublime complètement les moyens traditionnels, que ce soit affichage ou presse.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : On voit aussi les pays émergents, il y a beaucoup de tentations, et c’est vrai que sur les pays émergents, il y a une telle croissance et il y a aussi des événements importants, vous parlez du Brésil dans les projets, quels sont les choix stratégiques pour l’international pour vous ?

 

Pierre-Franck Moley : C’est plus que de la tentation, c’est de la gourmandise. Oui, de manière évidente, les pays émergents sont des zones de forte croissance économique. Fort logiquement, on espère y trouver du business de manière plus facile, plus automatique, plus rapide dans ces pays-là. Nous avons déjà lancé notre implantation sous forme de hub, ce sont des hub régionaux qui viennent arroser avec nos métiers les pays qui sont autour de ce hub, donc l’Asie a démarré effectivement, donc une première phase de montée en température. Au second semestre, on aura réalisé, on les a déjà faites en fait, des opérations en Chine, à Hong Kong, à Shanghai, à Pékin, pour des clients chinois en France. Suivra le Brésil dans les prochaines semaines pour les mêmes raisons avec un petit bonus, c’est que l’actualité très prochaine sportive au Brésil, c’est la Coupe du Monde 2014, les J.O. à nouveau en 2016, J.O. sur lesquels nous avons gagné un petit peu de lettres de noblesse et on espère bien que ce sera un catalyseur pour accélérer nos activités là-bas.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : L’ensemble de cet exercice 2012 peut-être en conclusion, on parlait du contexte tout à l’heure, on a plutôt un sentiment de restriction de budget un peu partout, est-ce que vous êtes confiant néanmoins sur l’ensemble de l’année ?

 

Pierre-Franck Moley : Je ne sais pas si on peut parler de restriction de budget, en tout cas de retard d’allumage plus vraisemblablement. Les décisions sont plus tardives, sont plus difficiles à prendre. En ce qui concerne Public Système Hopscotch, on a donc réalisé une première croissance au premier semestre tant du point de vue business que du point de vue résultats. Pour le second semestre, on a encore un avantage par comparaison à ce que nous avions en carnet de commandes l’an dernier à la même époque, bon maintenant l’année n’est pas complètement terminée, les nouvelles extérieures ne sont pas forcément exceptionnelles, on reste confiant et puis il faut se battre.

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Eh bien on suivra cela. Merci d’avoir fait le point avec nous, Pierre-Franck Moley, on rappelle que vous êtes donc le directeur général de Public Système Hopscotch

 

Pierre-Franck Moley : Merci beaucoup.

© www.labourseetlavie.com. Tous droits réservés 13 septembre 2012.

Print Friendly, PDF & Email