Communiqué de presse


Paris, le 26 octobre 2017

                                                                                                                                                                       
Croissance solide du chiffre d'affaires et de l'EBITDA ajusté au 3 ème trimestre 2017. Ventes nettes record en France sur le mobile   

  • Le chiffre d'affaires s'élève à 10,274 milliards d'euros au 3 ème trimestre 2017, soit une hausse de +0,9% à base comparable, qui s'inscrit dans la continuité du 1 er semestre (+1,1%). L'impact de la nouvelle régulation européenne, avec la fin des frais de roaming pour les clients lorsqu'ils voyagent en Europe, est pour une large part compensé par la croissance des revenus de l'interconnexion avec les opérateurs étrangers européens (roaming visiteurs), générée par la forte progression des usages de leurs clients sur les réseaux d'Orange en Europe.

La France est en croissance pour le deuxième trimestre consécutif et la zone Europe poursuit sa progression soutenue, tirée par l'Espagne et l'Europe centrale. La zone Afrique Moyen-Orient confirme le retour à une croissance solide de son chiffre d'affaires, tandis que le secteur Entreprises enregistre une baisse limitée à -0,5% à base comparable. Sur les neuf premiers mois de l'année 2017, le chiffre d'affaires s'élève à 30,550 milliards d'euros, en hausse de +1,0% (+317 millions d'euros) à base comparable.

  • L'EBITDA ajusté du Groupe est en croissance de +2,1% au 3 ème trimestre 2017 à base comparable, dans la continuité du 1 er semestre (+2,2%) et ce, malgré l'impact de la nouvelle régulation du roaming en Europe qui a généré une forte augmentation des coûts d'interconnexion avec les opérateurs étrangers. Sur les neuf premiers mois de 2017, l'EBITDA ajusté du Groupe s'élève à 9,599 milliards d'euros, en hausse de +2,2% (+203 millions d'euros) à base comparable.

L'EBITDA ajusté des activités télécoms est en hausse de +2,3% au 3 ème trimestre 2017 à base comparable, et serait en hausse de +4,7% hors l'impact négatif du roaming (-83 millions d'euros). Le taux de marge d'EBITDA ajusté des activités télécoms s'établit à 35,4%, en amélioration de +0,5 point par rapport au 3 ème trimestre 2016.

  • La dynamique commerciale reste forte au 3 ème trimestre 2017. Avec 320 000 ventes nettes de forfaits mobiles 1 , Orange France réalise le meilleur 3 ème trimestre depuis l'année 2008, et le mix premium sur le marché grand public est très favorable.

Les forfaits mobiles [1] en France [2] et dans la zone Europe réalisent 494 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017 (dont 320 000 sur Orange France) et la base-clients progresse de +3,2% au 30 septembre 2017 sur un an. Parallèlement, le très haut débit mobile 4G en France et dans la zone Europe totalise 33,0 millions d'utilisateurs au 30 septembre 2017, en hausse de +29% sur un an.
La fibre en France et dans la zone Europe poursuit son développement rapide avec 321 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017, soit une base de 4,2 millions de clients fibre au 30 septembre 2017, en progression de +47% sur un an.
Les offres convergentes grand public en France et dans la zone Europe poursuivent leur forte croissance, avec 10,1 millions de clients au 30 septembre 2017 (+11,6% sur un an). 
En Afrique et au Moyen-Orient, la base-clients mobile est en progression de +5,2% sur un an, soit +6,2 millions de clients supplémentaires sur un an (données à base comparable).

  • Les CAPEX du Groupe s'élèvent à 4,873 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en ligne avec les 7,2 milliards d'euros prévus pour l'année 2017. Ils sont en hausse de  +2,8% par rapport aux neuf premiers mois de 2016, à base comparable. Les CAPEX des activités télécoms (4,836 milliards d'euros) progressent de +2,0% et le taux d'investissement des activités télécoms rapporté au chiffre d'affaires s'élève à 15,8%. Les investissements dans la fibre et le très haut débit mobile (4G et 4G+) progressent de +14,2% par rapport aux neuf premiers mois de 2016.

Perspectives 2017

Orange confirme pour l'exercice 2017 un EBITDA ajusté supérieur à celui réalisé en 2016 à base comparable, porté par la forte dynamique commerciale que soutiennent les investissements et la poursuite des efforts de transformation de la structure de coûts.
Le Groupe confirme également l'objectif d'un ratio dette nette/EBITDA ajusté des activités télécoms autour de 2x à moyen terme pour préserver la solidité financière d'Orange et sa capacité d'investissement. Dans ce cadre, le Groupe maintient une politique d'acquisition sélective et créatrice de valeur en se concentrant sur les marchés sur lesquels il est déjà présent.
Comme annoncé lors de la présentation des résultats de l'exercice 2016, le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale annuelle 2018 le versement d'un dividende de 0,65 euro par action pour 2017. Un acompte sur dividende de l'exercice 2017, de 0,25 euro par action, sera payé le 7 décembre 2017 [3] .

Commentant la publication des résultats des neuf premiers mois de 2017, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du Groupe Orange a déclaré :

« Ce 3 ème trimestre confirme la très bonne dynamique du Groupe, plus que jamais soutenue par nos efforts d'investissements dans les réseaux et la relation client. Nous avons ainsi gagné près d'un demi-million de clients mobiles forfait et 321 000 clients fibre en France et dans la zone Europe durant les 3 derniers mois. En dépit de l'évolution de la réglementation sur le roaming en Europe, nous parvenons ainsi à afficher une croissance de notre chiffre d'affaires pour le 9 ème trimestre consécutif et une croissance de notre EBITDA ajusté de 2,1%. Hors effet réglementaire, ce chiffre aurait même atteint 4,4%.
Sur cette tendance, Orange France a ainsi confirmé son retour à la croissance et réalisé, avec 320 000 ventes nettes de forfaits, un 3 ème trimestre exceptionnel sur le mobile – le meilleur depuis 2008. De même dans la fibre, où une croissance de 40% sur un an nous a permis d'atteindre plus de 1,8 million de clients. La performance toujours excellente en Espagne et en Roumanie, ainsi que le rebond de la croissance en Afrique et au Moyen-Orient, viennent compléter le tableau de ce beau trimestre pour Orange.
Enfin, je me réjouis du lancement d'Orange Bank, dans une semaine exactement. Je suis impatient que vous puissiez profiter de cette nouvelle offre unique.  
Ces résultats nous amènent à confirmer l'ensemble de nos objectifs pour 2017. Au-delà, je vous donne rendez-vous le 7 décembre pour un Investor Day au cours duquel je détaillerai notre stratégie ambitieuse de création de valeur pour les années à venir. » 

Le Conseil d'administration d'Orange SA s'est réuni le 25 octobre 2017 et a examiné les résultats du Groupe au 30 septembre 2017.
Les données financières ainsi que les données à base comparable de ce communiqué sont des données non auditées.
Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site Internet d'Orange :

                                                            www.orange.com

Indicateurs-clés

  • Données au 30 septembre
          
   201720162016 variation variation
En millions d'euros à base comparableen données historiques à base comparable en données historiques
            
Chiffre d'affaires 30 550  30 233  30 401    1,0 %   0,5 %
Dont :       
 France13 408 13 380 13 380  0,2 % 0,2 %
 Europe8 194 7 846 7 798  4,4 % 5,1 %
  Espagne3 999 3 707 3 706  7,9 % 7,9 %
  Pologne1 986 2 006 1 963  (1,0)% 1,2 %
  Belgique & Luxembourg934 920 920  1,5 % 1,5 %
  Pays d'Europe centrale1 290 1 220 1 215  5,8 % 6,2 %
    Éliminations intra-Europe (14) (6) (6)   –    – 
 Afrique & Moyen-Orient3 756 3 676 3 887  2,2 % (3,4)%
 Entreprises5 393 5 463 5 466  (1,3)% (1,3)%
 Opérateurs Internationaux & Services Partagés1 234 1 357 1 360  (9,0)% (9,3)%
  Éliminations intra-Groupe (1 436) (1 489) (1 490)    
EBITDA ajusté* 9 599  9 397  9 510    2,2 %   0,9 %
dont activités télécoms9 643 9 420 9 510  2,4 % 1,4 %
  En % du chiffre d'affaires 31,6 % 31,2 % 31,3 % 0,4 pt 0,3 pt
dont Orange Bank(44)(24)–   
CAPEX (hors licences) 4 873  4 739  4 733   2,8 %   3,0 %
dont activités télécoms4 836 4 739 4 733  2,0 % 2,2 %
  En % du chiffre d'affaires 15,8 % 15,7 % 15,6 % 0,2 pt 0,3 pt
dont Orange Bank37 – –  –  – 
  • Données trimestrielles
          
    3 ème
trimestre
3 ème
trimestre
3 ème
trimestre
 variation à base variation en données
     201720162016 comparable historiques
En millions d'euros à base comparableen données historiques    
              
Chiffre d'affaires 10 274  10 179  10 323    0,9 %   (0,5)%
Dont :       
 France4 529 4 519 4 519  0,2 % 0,2 %
 Europe2 789 2 684 2 670  3,9 % 4,5 %
  Espagne1 371 1 288 1 288  6,4 % 6,4 %
  Pologne661 670 657  (1,3)% 0,6 %
  Belgique & Luxembourg316 311 311  1,7 % 1,7 %
  Pays d'Europe centrale447 418 417  6,9 % 7,3 %
    Éliminations intra-Europe (6) (3) (3)   –    – 
 Afrique & Moyen-Orient1 264 1 226 1 371  3,1 % (7,8)%
 Entreprises1 778 1 788 1 800  (0,5)% (1,2)%
 Opérateurs Internationaux & Services Partagés415 454 456  (8,6)% (9,0)%
  Éliminations intra-Groupe (502) (493) (494)    
EBITDA ajusté* 3 622  3 548  3 597    2,1 %   0,7 %
dont activités télécoms3 638 3 556 3 597  2,3 % 1,1 %
  En % du chiffre d'affaires 35,4 % 34,9 % 34,9 %   0,5 pt   0,6 pt
dont Orange Bank(17)(8)–  –  – 
CAPEX (hors licences) 1 597  1 558  1 566    2,5 %   2,0 %
dont activités télécoms1 586 1 558 1 566  1,7 % 1,2 %
  En % du chiffre d'affaires 15,4 % 15,3 % 15,2 %   0,1 pt   0,3 pt
dont Orange Bank12 – –  –  – 

* Les ajustements de présentation de l'EBITDA sont décrits à l'annexe 3.

Analyse des chiffres-clés du Groupe

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du Groupe Orange s'élève à 30,550 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, en hausse de +1,0% (+317 millions d'euros) à base comparable [4] , tiré par les services fixes haut débit en progression de +6,3% et par les services mobiles, en hausse de +0,6% par rapport aux neuf premiers mois de 2016.
Au 3 ème trimestre 2017, la croissance du chiffre d'affaires du Groupe s'établit à +0,9% à base comparable, dans la continuité du 1 er semestre (+1,1%). L'impact de la fin des frais de roaming pour les clients lorsqu'ils voyagent en Europe, est pour une large part compensé par la croissance des revenus du roaming visiteurs facturé aux opérateurs étrangers.
Les évolutions du chiffre d'affaires au 3 ème trimestre 2017 par géographie sont les suivantes (données à base comparable) :
En France, le chiffre d'affaires est en croissance pour le deuxième trimestre consécutif (+0,2% au 3 ème trimestre 2017 après +0,5% au 2 ème trimestre). La progression des services fixes haut débit reste soutenue, s'établissant à +4,8% au 3 ème trimestre après +5,0% au 2 ème trimestre. Les services mobiles enregistrent une baisse limitée à -1,6% (après -1,1% au 2 ème trimestre) malgré l'impact de la nouvelle régulation du roaming en Europe et le recul plus marqué de l'itinérance nationale sur le trimestre.

Dans la zone Europe, la croissance du chiffre d'affaires s'élève à +3,9% au 3 ème trimestre 2017 après +4,9% au 2 ème trimestre :

  • en Espagne, la croissance des services mobiles reste forte (+7,5% au 3 ème trimestre, identique à celle du 2 ème trimestre) et le haut débit fixe est en hausse de +8,3% comme au 2 ème trimestre ;
  • en Pologne, la tendance s'améliore, avec une baisse limitée à -1,3% au 3 ème trimestre après -2,2% au 2 ème trimestre, tirée par le haut débit fixe en croissance de +6,6%, après +2,2% au 2 ème trimestre. Les services mobiles restent en recul à -7,1% au 3 ème trimestre ;
  • en Belgique & Luxembourg : le chiffre d'affaires est en hausse de +1,7% au 3 ème trimestre avec le développement des offres convergentes, que compense partiellement le recul des MVNO ;   
  • les Pays d'Europe centrale sont en hausse de +6,9% au 3 ème trimestre, dans la continuité du 2 ème trimestre (+7,1%), tirés par la croissance de la Roumanie (+10,4%) et de la Moldavie (+5,0%).   

En Afrique et au Moyen-Orient : avec une croissance de +3,1%, le 3 ème trimestre confirme le retour à une croissance solide amorcé au 2 ème trimestre (+2,7%), tirée par le groupe Sonatel, le groupe Côte d'Ivoire, et le Maroc ;
Secteur Entreprises : la baisse du chiffre d'affaires est limitée à -0,5% au 3 ème trimestre, notamment grâce à d'importantes ventes d'équipements mobiles. Le Cloud est en croissance de +37% sur le trimestre et les services de sécurité sont en hausse de +17%.

Evolution de la base-clients

Le nombre de clients des services mobiles du Groupe s'élève à 207,5 millions au 30 septembre 2017, en hausse de +3,2% sur un an (+6,4 millions de clients supplémentaires) à base comparable. Les forfaits (73,2 millions de clients) progressent de +7,3% sur un an.

En France [5] , les forfaits mobiles 6 réalisent une performance remarquable avec 353 000 ventes nettes sur le trimestre, tirée par les offres convergentes Open (principalement Play et Jet) et les offres digitales Sosh. Le développement rapide de la fibre se poursuit avec 145 000 ventes nettes au 3 ème trimestre, et 1,835 million de clients au 30 septembre 2017 (+40,3% sur un an).
En Espagne, la dynamique commerciale reste forte à la fois dans les forfaits mobiles avec 147 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017 et dans la fibre avec 137 000 ventes nettes, soit 2,084 millions de clients fibre au 30 septembre 2017.
En Pologne, les forfaits mobiles enregistrent 89 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017 et la base des forfaits atteint 9,662 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de +7,9% sur un an.
En Belgique et au Luxembourg, les forfaits mobiles [6] réalisent 18 000 ventes nettes au 3 ème trimestre, soit une hausse de la base-clients (2,389 millions de forfaits 6 au 30 septembre 2017) de +2,3% sur un an. 
En Afrique et au Moyen-Orient, la base mobile s'élève à 126,7 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de +5,2% (+6,2 millions de clients) sur un an à base comparable. Orange Money compte 34,6 millions de clients au 30 septembre 2017, dont 10,7 millions de clients actifs.
Le haut débit fixe du Groupe (19,3 millions de clients au 30 septembre 2017) est en hausse de +5,2% sur un an. En particulier, la fibre en France et dans la zone Europe (4,2 millions de clients au 30 septembre 2017) progresse de +47%.
Les offres convergentes grand public en France et dans la zone Europe comptent 10,1 millions de clients (+11,6% sur un an). Elles concernent notamment la France (5,9 millions), l'Espagne (3,1 millions) et la Pologne (945 000). Le secteur Belgique & Luxembourg, la Roumanie et la Slovaquie commercialisent également des offres convergentes grand public.
Parallèlement, les services de TV totalisent 8,9 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de +8,8% sur un an.     

EBITDA ajusté

L'EBITDA ajusté du Groupe s'élève à 9,599 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de 2017, en hausse de +2,2% (+203 millions d'euros) à base comparable. L'EBITDA ajusté des activités télécoms s'élève à 9,643 milliards au 30 septembre 2017, soit une progression de +2,4% (+222 millions d'euros) à base comparable. Le taux de marge d'EBITDA ajusté des activités télécoms s'établit à 31,6%, en augmentation de +0,4 point par rapport aux neuf premiers mois de 2016.
Au 3 ème trimestre 2017, l'EBITDA ajusté des activités télécoms s'établit à 3,638 milliards d'euros, en hausse de +2,3% à base comparable. Le taux de marge d'EBITDA ajusté des activités télécoms ressort à 35,4%, soit une amélioration de +0,5 point par rapport au 3 ème trimestre 2016. 
La hausse de l'EBITDA ajusté des activités télécoms au 3 ème trimestre 2017 (+82 millions d'euros à base comparable) est liée à la croissance du chiffre d'affaires (+95 millions d'euros), tandis que les coûts d'exploitation enregistrent une augmentation limitée à 13 millions d'euros. La baisse de certains coûts d'exploitation (charges d'interconnexion, autres charges de réseau et informatiques, frais généraux, impôts et taxes d'exploitation) et la diminution des charges de personnel, compensent pour une très large part l'augmentation des coûts de contenus et des achats d'équipements destinés aux clients.
Sur les neuf premiers mois de l'année 2017, les charges de personnel du Groupe enregistrent une baisse de -2,7% à base comparable, qui reflète l'évolution du nombre moyen de salariés équivalents temps plein sur la période (également -2,7%).

CAPEX

Les CAPEX du Groupe s'élèvent à 4,873 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de 2017, en augmentation de +2,8% à base comparable. Les CAPEX des activités télécoms (4,836 milliards d'euros) sont en hausse de +2,0% et le taux d'investissement des activités télécoms rapporté au chiffre d'affaires s'élève à 15,8% (+0,2 point par rapport au 30 septembre 2016).
Les investissements dans la fibre sont en hausse de +6% à base comparable, et concernent principalement la France, l'Espagne et la Pologne. Le nombre total de foyers raccordables au très haut débit sur l'ensemble du Groupe s'élève à 24,6 millions au 30 septembre 2017 (+46% sur un an), dont 11,3 millions en Espagne, 8,4 millions en France, 2,3 millions en Roumanie (suite à l'accord de partage croisé des réseaux avec Telekom Romania) et 2,2 millions en Pologne.
La hausse significative des investissements dans les services mobiles à très haut débit (+43%) est principalement liée à l'accélération des déploiements en Afrique et au Moyen-Orient et en France. Le taux de couverture de la population en 4G au 30 septembre 2017 s'élève à 93,8% en France, 94,6% en Espagne, 99,8% en Pologne, 99,6% en Belgique, 90,9% en Roumanie, 83% en Slovaquie et 98% en Moldavie. En France et en Espagne les investissements se concentrent sur l'amélioration de la qualité du service sur les lieux de vie et de loisirs, et dans les transports. Parallèlement, le déploiement de la 4G+ se poursuit en France et dans les autres pays européens.
En Afrique et au Moyen-Orient, la croissance des investissements est principalement liée au déploiement de nouveaux sites 4G, notamment au Maroc, en Egypte, en Côte d'Ivoire et au Sénégal.
Les investissements dans l'équipement des clients sont stables : le développement des offres convergentes sur le câble en Belgique est compensé par l'optimisation des coûts des Livebox et des décodeurs TV en France.
Le programme de modernisation des boutiques se poursuit : au 30 septembre 2017, le Groupe compte 260 boutiques au nouveau concept Smart Store, dont 96 en France, 134 dans les autres pays européens et 30 en Afrique et au Moyen-Orient.
Dans le domaine des systèmes d'information, les investissements nécessaires au lancement de l'offre Orange Bank sont compensés par une sélectivité accrue des projets en France et en Afrique Moyen-Orient.

Analyse par secteur opérationnel

France

Le chiffre d'affaires de la France est en croissance pour le deuxième trimestre consécutif (+0,2% au 3 ème trimestre 2017 après +0,5% au 2 ème trimestre). Le ralentissement entre les deux trimestres est principalement lié aux ventes d'équipements mobiles jusqu'ici en progression régulière et qui se stabilisent au 3 ème trimestre 2017, tandis que la croissance des services s'accélère, tirée par les services fixes.
Les services mobiles enregistrent un recul limité à -1,6% au 3 ème trimestre 2017 après -1,1% au 2 ème trimestre. L'impact de la fin des frais de roaming en Europe pour les clients est pour partie compensé par la forte croissance du roaming visiteurs facturé aux opérateurs étrangers. Parallèlement, la base-clients des forfaits [7] enregistre une performance remarquable avec 320 000 ventes nettes sur le trimestre (près de deux fois supérieures à celles du 3 ème trimestre 2016), tirée par les offres convergentes (notamment les offres Play et Jet) et par les offres digitales Sosh. Au total, la base des forfaits 7 s'élève à 18,6 millions de clients au 30 septembre 2017 (en hausse de +3,4% sur un an), et le nombre de cartes SIM associées aux offres convergentes grand public s'établit à 9,0 millions à cette date (en hausse de +12,2% sur un an). Au 30 septembre 2017, 69% des forfaits grand public incluent la 4G (+12 points sur un an) et les offres SIM-only représentent 73% des forfaits grand public (+11 points sur un an).
Les services fixes sont en hausse de +1,9% au 3 ème trimestre 2017 après +1,1% au 2 ème trimestre. La croissance des services fixes haut débit reste soutenue (+4,8% au 3 ème trimestre après +5,0% au 2 ème trimestre), tirée par la progression de la base-clients et la hausse de l'ARPU. La base-clients haut débit fixe s'élève à 11,1 millions d'accès au 30 septembre 2017 (+3,2% sur un an). Elle inclut 1,8 million d'accès fibre, en progression de +40,3% sur un an. L'ARPU trimestriel du haut débit fixe enregistre une hausse de +1,4% au 3 ème trimestre 2017, qui reflète notamment la part croissante de la fibre. Les offres convergentes grand public (soit 5,9 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de +9,2% sur un an) représentent 58,6% de la base-clients du haut débit fixe grand public (+3,0 points en un an).
Les services fixes aux opérateurs et les autres revenus du fixe sont en hausse de +5,0% au 3 ème trimestre 2017 après +2,5% au 2 ème trimestre, tirés par le co-financement de la fibre et le dégroupage. La baisse tendancielle de la téléphonie classique s'établit à -10,7% au 3 ème trimestre.

Europe

La croissance du chiffre d'affaires de la zone Europe s'élève à +3,9% au 3 ème trimestre 2017 après +4,9% au 2 ème trimestre, à base comparable. Le ralentissement de la croissance entre les deux trimestres est notamment lié au tassement de la croissance des ventes d'équipements mobiles (+12,8% au 3 ème trimestre après +17,6% au 2 ème trimestre).
Les services mobiles sont en hausse de +2,3% au 3 ème trimestre 2017 après +2,7% au 2 ème trimestre, à base comparable. L'impact de la fin des frais de roaming en Europe pour les clients est en grande partie compensé par la croissance plus importante du roaming visiteurs facturé aux opérateurs étrangers. L'activité commerciale des forfaits reste très soutenue avec 351 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017. La base des forfaits s'élève à 34,2 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de +5,1% sur un an et représente 69,6% de la base clients mobile totale à cette date (+5,9 points en un an). 
La progression des revenus du haut débit fixe s'accélère, s'établissant à +10,0% au 3 ème trimestre 2017 à base comparable après +8,9% au 2 ème trimestre avec la progression rapide de la fibre en Espagne, le développement des offres convergentes en Belgique et l'amélioration de la tendance en Pologne. La base-clients du haut débit fixe de la zone Europe s'élève à 7,0 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de +8,9% sur un an.
Les offres convergentes grand public de la zone Europe totalisent 4,2 millions de clients au 30 septembre 2017 (+15,0% sur un an) avec 109 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017, principalement en Pologne, en Belgique et en Roumanie.

Espagne

La croissance du chiffre d'affaires de l'Espagne s'établit à +6,4% au 3 ème trimestre 2017 après +8,8% au 2 ème trimestre. Les services mobiles et le haut débit fixe poursuivent leur croissance soutenue au même rythme qu'au 2 ème trimestre. Le ralentissement de la croissance au 3 ème trimestre est principalement lié à la baisse des services fixes aux opérateurs internationaux. Les revenus de la convergence grand public progressent de +11,8% au 3 ème trimestre 2017 avec 3,1 millions de clients au 30 septembre 2017 (+3,5% sur un an) qui représentent 82,8% de la base-clients du haut débit fixe grand public à cette date (+1,5 point en un an).
Les services mobiles enregistrent une hausse de +7,5% au 3 ème trimestre 2017, identique à celle du 2 ème trimestre. Ils bénéficient de l'enrichissement continu des offres, du déploiement de la 4G (9,0 millions d'utilisateurs au 30 septembre 2017, +25% en un an) et de la progression de la base-clients des forfaits (+4,7% sur un an avec 12,944 millions de clients au 30 septembre 2017). La progression des services mobiles fournis aux autres opérateurs est également significative avec la croissance plus importante au 3 ème trimestre des revenus du roaming visiteurs, des MVNO et du partage de réseau.
La progression des revenus du haut débit fixe reste très soutenue (+8,3% au 3 ème trimestre, identique à celle du 2 ème trimestre). Le haut débit fixe totalise 4,2 millions de clients au 30 septembre 2017 (+2,4% sur un an) et l'ARPU progresse de +4,5%. La performance commerciale de la fibre reste soutenue avec +137 000 ventes nettes sur le trimestre. Au 30 septembre 2017, la fibre totalise 2,1 millions de clients (+47,7% en un an) et représente 50% de la base-clients haut débit fixe (+15,3 points en un an), tirée par le déploiement très rapide du réseau fibre qui atteint 11,3 millions de foyers raccordables au 30 septembre 2017 (+2,3 millions de foyers raccordables sur un an). Les services de TV sont également en progression rapide avec 593 000 clients (+29,6% sur un an).

Pologne

La tendance du chiffre d'affaires de la Pologne s'améliore avec une baisse limitée à -1,3% au 3 ème trimestre 2017 après -2,2% au 2 ème trimestre à base comparable. 
Les offres convergentes grand public poursuivent leur croissance soutenue avec 87 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017, tirée par le succès des offres Orange Love. Les offres convergentes grand public totalisent 945 000 clients au 30 septembre 2017, en hausse de +56,7% sur un an.   
Les services mobiles sont en baisse de -7,1% au 3 ème trimestre 2017 après -6,0% au 2 ème trimestre, à base comparable. L'inflexion entre les deux trimestres est directement liée à l'impact du roaming européen. Les services mobiles restent par ailleurs marqués par le développement des offres avec paiement étalé et du SIM-only. La base-clients des forfaits enregistre +89 000 ventes nettes au 3 ème trimestre, dans un contexte de simplification et d'enrichissement des offres intervenus au mois de septembre. Les forfaits totalisent 9,7 millions de clients au 30 septembre 2017, en hausse de +7,9% sur un an, et la 4G totalise 5,4 millions d'utilisateurs au 30 septembre 2017 (+41% sur un an).  
L'amélioration de la tendance des services fixes (-1,7% au 3 ème trimestre 2017 après -4,3% au 2 ème trimestre, à base comparable) reflète l'évolution du haut débit fixe dont le chiffre d'affaires progresse de +6,6% au 3 ème trimestre 2017 après +2,2% au 2 ème trimestre.
La base-clients haut débit fixe (2,4 millions de clients au 30 septembre 2017) est en hausse de +10,4% sur un an, tirée par le développement rapide de la 4Gfixe, de la fibre et du VDSL. Au 30 septembre 2017, ces technologies en croissance représentent 42% de la base-clients haut débit fixe contre 26% un an plus tôt, et les services TV comptent 814 000 clients à cette date.
Parallèlement, les services aux opérateurs sont en hausse de +2,1% au 3 ème trimestre 2017, tirés par les services internationaux et la baisse de la téléphonie classique s'établit à -13,3%.

Belgique & Luxembourg

Le chiffre d'affaires de la Belgique et du Luxembourg est en hausse de +1,7% au 3 ème trimestre 2017 après +3,5% au 2 ème trimestre. Le tassement de la croissance entre les deux trimestres reflète l'évolution des services mobiles (+0,6% au 3 ème trimestre 2017 après +3,5% au 2 ème trimestre) marqués par la baisse des revenus des MVNO avec la fin en juillet du contrat Lycamobile.
Hors MVNO, la progression des services mobiles s'améliore. En Belgique, les forfaits [8] réalisent 15 000 ventes nettes au 3 ème trimestre 2017 et l'ARPU est en hausse de +2,7%. La base-clients des forfaits 8 de la Belgique et du Luxembourg (2,389 millions de clients au 30 septembre 2017) est en croissance de +2,3% sur un an et la 4G totalise 1,7 million d'utilisateurs au 30 septembre 2017, soit une hausse de +24% en un an. Parallèlement, les ventes d'équipements mobiles sont en hausse de +4,4% au 3 ème trimestre 2017, dans la continuité du 2 ème trimestre.
Les services fixes progressent de +27,7% au 3 ème trimestre 2017 après +15,7% au 2 ème trimestre, tirés par le succès des nouvelles offres convergentes Love (mobile et Internet+TV) dans un marché très concurrentiel. Les offres convergentes grand public totalisent 75 000 clients au 30 septembre 2017 contre 18 000 un an plus tôt.

Pays d'Europe centrale

Le chiffre d'affaires des Pays d'Europe centrale est en hausse de +6,9% au 3 ème trimestre 2017 après +7,1% au 2 ème trimestre, à base comparable.
En Roumanie, le chiffre d'affaires progresse de +10,4% au 3 ème trimestre 2017 après +11,0% au 2 ème trimestre. Les ventes d'équipements mobiles restent très élevées pour le deuxième trimestre consécutif et les services mobiles progressent de +5,0% (après +4,6% au 2 ème trimestre), tirés par la très forte progression du roaming visiteurs et la croissance continue du trafic entrant.
En Slovaquie, le chiffre d'affaires est en croissance de +0,4% au 3 ème trimestre 2017 après +0,1% au 2 ème trimestre. L'amélioration de la tendance concerne les services fixes aux opérateurs. Parallèlement, les ventes d'équipements mobiles restent soutenues et les services mobiles sont en diminution de       -1,5% au 3 ème trimestre.
En Moldavie, le chiffre d'affaires enregistre une hausse de +5,0% au 3 ème trimestre 2017 après +4,4% au 2 ème trimestre, tirée par les ventes d'équipements mobiles et le haut débit fixe, tandis que les  services mobiles restent marqués par le recul du trafic international.
La base mobile des Pays d'Europe centrale s'élève à 15,0 millions de clients au 30 septembre 2017, dont 8,3 millions de forfaits, et la base mobile 4G (4,2 millions d'utilisateurs) est en très forte progression (+48% sur un an). Le haut débit fixe des pays d'Europe centrale totalise 357 000 clients au 30 septembre 2017 et les offres convergentes grand public (Roumanie et Slovaquie) 93 000 clients.

Afrique & Moyen-Orient

Avec une hausse de +3,1% au 3 ème trimestre 2017 à base comparable, le chiffre d'affaires de l'Afrique et du Moyen-Orient confirme le retour à une croissance solide amorcé au 2 ème trimestre (+2,7%). La croissance du chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2017 est essentiellement générée par le groupe Sonatel [9] (principalement au Mali et en Guinée), le groupe Côte d'Ivoire [10] (notamment au Burkina Faso) et le Maroc. Parallèlement, l'amélioration de la dynamique commerciale et de l'évolution du chiffre d'affaires se confirme en Egypte, en République Démocratique du Congo et au Cameroun. 

La croissance des services mobiles de données reste très élevée, s'établissant à +38% au 3 ème trimestre 2017. Le service 4G, disponible dans 11 pays [11] , compte 10 millions de clients au 30 septembre 2017. Orange Money, avec 34,6 millions de clients au 30 septembre 2017 (dont 10,7 millions de clients actifs), enregistre également une forte progression de son chiffre d'affaires (+60% sur le 3 ème trimestre 2017).

La base-clients mobile en Afrique et au Moyen-Orient s'établit à 126,7 millions de clients au 30 septembre 2017, soit une progression de +5,2% (+6,2 millions de clients) sur un an à base comparable.

Entreprises

Le chiffre d'affaires du secteur Entreprises est en diminution de -0,5% au 3 ème trimestre 2017 après     -1,3% au 2 ème trimestre, à base comparable. L'amélioration de la tendance au 3 ème trimestre concerne le mobile (+10,7% après -0,2% au 2 ème trimestre) qui enregistre un niveau très élevé des ventes d'équipements. Les services mobiles réalisent une bonne performance commerciale au 3 ème trimestre avec 32 000 ventes nettes de forfaits [12] en France. Ils sont toutefois marqués par l'impact de la fin des frais de roaming en Europe pour les clients.

L'IT et les services d'intégration sont en hausse de +0,8% au 3 ème trimestre 2017 après +3,3% au 2 ème trimestre. Le Cloud poursuit sa forte croissance (+37%), les services de sécurité sont en hausse de +17% et les Applications [13] progressent de +5,5%.

Le recul des services de voix s'établit à -3,4% au 3 ème trimestre 2017 après -3,8% au 2 ème trimestre. La croissance des services de voix-sur-IP compense pour partie le recul de la téléphonie fixe classique et des services de relation-clients (services numéro contact).

Les services de données enregistrent une diminution de -3,8% au 3 ème trimestre 2017, dans le prolongement de la tendance des trois trimestres précédents, en lien avec le non-renouvellement de certains contrats (connectivité et télédiffusion). Le nombre d'accès IPVPN s'élève à 352 000 au 30 septembre 2017 (+0,8% sur un an).

Opérateurs Internationaux & Services Partagés

Le chiffre d'affaires du secteur Opérateurs Internationaux et Services Partagés enregistre une baisse de -8,6% au 3 ème trimestre 2017 à base comparable, liée pour l'essentiel au recul des services aux opérateurs internationaux.

Calendrier des événements à venir

  • 7 décembre 2017 : journée investisseurs
  • 21 février 2018 : présentation des résultats annuels 2017

Contacts

presse : 01 44 44 93 93

 

Jean-Bernard Orsoni
jeanbernard.orsoni@orange.com

Tom Wright
tom.wright@orange.com

Olivier Emberger
olivier.emberger@orange.com

 
communication financière : 01 44 44 04 32

(analystes et investisseurs)

Patrice Lambert-de Diesbach
p.lambert@orange.com

Luca Gaballo
luca.gaballo@orange.com

Anna Vanova
anna.vanova@orange.com

Samuel Castelo
samuel.castelo@orange.com

Didier Kohn
didier.kohn@orange.com
actionnaires individuels : 1010

Avertissement

Ce communiqué contient des indications prospectives sur Orange. Bien que nous estimons qu'elles reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Les facteurs importants susceptibles d'entraîner des différences entre les résultats anticipés et ceux obtenus comprennent notamment : le succès de la stratégie d'Orange, particulièrement en ce qui concerne ses efforts pour garder le contrôle de la relation client face à la concurrence des acteurs OTT, les risques liés aux activités bancaires, la perte ou divulgation à des tiers des données de ses clients, sa capacité à faire face à une concurrence aiguë sur les marchés matures, les défaillances de réseaux et de logiciels suite à des cyber-attaques, les dommages causés à ses installations et infrastructures par notamment des catastrophes naturelles ou des actes terroristes, les fraudes diverses qui peuvent viser Orange ou ses clients, sa capacité à disposer des compétences nécessaires à son activité du fait des nombreux départs de salariés et de l'évolution des besoins, sa capacité à intégrer efficacement les sociétés qui pourraient être acquises dans le cadre de la consolidation du secteur des télécommunications en Europe, sa capacité à exploiter des opportunités de croissance sur de nouveaux marchés et les risques spécifiques à ces marchés, les éventuels effets nocifs sur la santé de l'usage des équipements de télécommunication, les risques liés à la stratégie de marque unique, la survenance d'une crise financière ou économique de grande ampleur, les évolutions et contraintes fiscales et réglementaires, l'issue des procédures judiciaires liées notamment à la réglementation et à la concurrence, les désaccords avec ses partenaires dans des sociétés dont Orange n'a pas le contrôle, les conditions d'accès aux marchés de capitaux, les fluctuations des taux d'intérêt ou des taux de change, la notation de la dette d'Orange, des changements d'hypothèses supportant les valeurs comptables de certains actifs et entraînant leur dépréciation et les risques de crédit ou de contrepartie sur opérations financières. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 6 avril 2017 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel 20-F enregistré le 7 avril 2017 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s'engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Orange via GlobeNewswire

HUG#2144825

Print Friendly, PDF & Email

Orange :Croissance solide du chiffre d’affaires et de l’EBITDA ajusté au 3ème trimestre 2017. Ventes nettes record en France sur le mobile

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |