Swisscanto Holding AG /
Conférence de presse : les caisses de pension suisses à l’automne 2014
. Est traité et transmis par NASDAQ OMX Corporate Solutions.
L »émetteur est uniquement responsable du contenu de ce communiqué de presse.

Communiqué de presse

La prévoyance professionnelle dans l’ombre de la politique

Zurich, le 17 septembre 2014 – Le congrès d’automne de Swisscanto sur la prévoyance professionnelle était consacré à la question suivante : Comment les caisses de pension vont-elles survivre aux dix prochaines années ? Les conséquences de la démographie et de la politique de taux bas vont peser sur la prévoyance. La politisation croissante des marchés menace de plus en plus la sécurité de la prévoyance vieillesse professionnelle. Dans le cadre de la manifestation, la nouvelle édition de l’étude « Caisses de pension suisses » a été présentée. Elle contient, outre les résultats détaillés de l’étude, toute une série de contributions de personnalités éminentes de la prévoyance professionnelle. Des recommandations prudentes ont été formulées concernant les perspectives des marchés des capitaux.

Les caisses de pension sont obligées de respecter leurs promesses de prestations étendues et les garanties sans limites de temps vis-à-vis de leurs bénéficiaires. Elles doivent non seulement le faire dans des conditions de plus en plus volatiles et imprévisibles sur les marchés de capitaux, mais aussi sous la pression d’orientations politiques qui ne se soucient plus vraiment de la réalité.

La rencontre traditionnelle de Swisscanto avec la presse concernant le deuxième pilier a examiné cette situation sous une perspective différente. Gérard Fischer, CEO du Groupe Swisscanto, a commencé par évoquer les exigences qui résultent de la situation particulière et de la responsabilité des institutions de prévoyance, compte tenu de l’évolution démographique et financière existante. Il a notamment exigé que les paramètres importants ne soient plus définis politiquement car cela met de plus en plus en danger la prévoyance professionnelle. D’après ses estimations, la proposition du Conseil fédéral concernant une « prévoyance vieillesse 2020 orientée vers l’avenir » ne satisfait clairement pas cette exigence.

Hanspeter Konrad, Directeur de l’Association suisse des institutions de prévoyance ASIP, a exprimé un avis similaire. Le nombre croissant de dispositions pèse sur les caisses de pension et s’immisce de façon croissante dans leur liberté organisationnelle. Il a souligné l’importance de l’organe directeur suprême des caisses de pension dans l’interaction avec les autorités de surveillance. Sur cette base, il a critiqué différents projets de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHS) dans les domaines sensibles de la sécurité de la prévoyance et de la réglementation.

Othmar Simeon, directeur du conseil en prévoyance professionnelle de Swisscanto, a exposé les conséquences des dispositions légales sur la situation de financement des caisses de pension. La principale conséquence est une redistribution considérable, de la population active aux retraités, d’un montant de plusieurs milliards de francs par an, une situation jamais prévue dans la LPP. Il a montré, à l’aide du modèle de rentes variables, dans quelle mesure une flexibilité accrue rend la fourniture de prestations plus sûre et équitable.

Martin Eichler, économiste en chef, BAKBASEL, a présenté des faits concernant les mutations démographiques. La Suisse se trouve à l’aube d’un « tournant démographique » : le passage d’une population en augmentation à une population en recul. Pour les analyses macroéconomiques et l’évolution des systèmes de retraite, un autre tournant est encore plus important : le passage d’une population active en augmentation à une population active en diminution. En Suisse, ce tournant est prévu pour le début des années 2020.
À quoi cela est-il dû ? D’une part, au baby-boom : de nombreux calculs de simulation permettent de découvrir l’émergence, l’étendue et les conséquences de ce phénomène, par exemple pour l’AVS. L’immigration est le deuxième facteur essentiel de l’évolution démographique. Monsieur Eichler a exposé les différentes voies de développement de l’immigration future et a expliqué les conséquences diverses pour les systèmes de retraite.

L’évolution de la prévoyance professionnelle dépend en grande partie des marchés de capitaux. Or, ils sont marqués depuis plusieurs années par la politique extrême et sans précédent des banques centrales en matière de taux bas. Peter Bänziger, Responsable des placements chez Swisscanto, a analysé la situation concernant les actions et les conséquences possibles d’une modification de la politique monétaire actuelle sur les cours. Pour illustrer ses propos, il a évoqué les opérations menées par le Japon entre les années 2001 et 2008, qui avaient également été marquées par une augmentation considérable des liquidités, suivie d’un resserrement. Les répercussions sur les marchés avaient été importantes, avec un décalage d’environ deux ans. Monsieur Bänziger s’est montré plutôt réservé et a recommandé de réaliser des bénéfices progressifs en cas de poursuite de la hausse des taux, compte tenu de la survalorisation constatée.


Pour télécharger et commander l’étude « Caisses de pension suisses 2014 »

La nouvelle édition de cette étude majeure sur la situation des caisses de pension suisses contient d’importantes informations sur la structure et les prestations des institutions de prévoyance, commente les résultats de l’enquête du printemps 2014 et renferme des articles d’auteurs éminents sur toutes les questions relatives au deuxième pilier.

Cet ouvrage, illustré par de nombreux tableaux et graphiques, est disponible en allemand et en français et peut

  • être téléchargé comme fichier PDF à l’adresse www.swisscanto-cp-enquete.ch ou
  • être obtenu gratuitement sous la forme de publication imprimée auprès de :
    téléphone +41 58 344 44 70, sales_services@swisscanto.ch
    Swisscanto Asset Management SA, Europaallee 39, 8021 Zurich

Votre personne de contact :

Daniel Graf, Responsable des relations médias
Téléphone +41 58 344 44 42, daniel.graf@swisscanto.ch

Swisscanto Holding SA, Europaallee 39, 8021 Zurich
Web : www.swisscanto.ch

Swisscanto – un leader dans la gestion d’actifs

Swisscanto figure parmi les plus grands promoteurs de fonds de placement, gérants de fortune et prestataires de solutions pour la prévoyance professionnelle et privée en Suisse. Cette coentreprise des Banques Cantonales Suisses gère pour ses clients une fortune de 52,6 milliards de francs et emploie 400 collaborateurs à Zurich, Berne, Bâle, Pully, Londres, Francfort-sur-le-Main et Luxembourg (situation au 30 juin 2014).

En sa qualité de spécialiste confirmé, Swisscanto développe des solutions de placement et de prévoyance de premier ordre pour des investisseurs privés, des entreprises et des institutions. En tant que promoteur de fonds, Swisscanto est régulièrement primé au niveau national et international. Swisscanto est en outre connu pour son rôle de pionnier dans le domaine des placements durables ainsi que pour son étude « Les caisses de pension suisses » publiée chaque année.


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: Swisscanto Holding AG via Globenewswire
HUG#1856323

Print Friendly, PDF & Email

Conférence de presse : les caisses de pension suisses à l’automne 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |