Regulatory News:

Cegedim,
entreprise mondiale de technologies et de services spécialisée dans le
domaine de la santé, enregistre un chiffre d?affaires consolidé au
premier semestre 2014 de 428,7 millions d?euros, en recul de 1,9% en
données publiées et de 0,9% en données organiques.

Le recul de 2,8% du chiffre d?affaires organique au premier trimestre a
été partiellement compensé par une croissance de 1,0% au deuxième
trimestre. Le recul en données organiques du chiffre d?affaires au
premier semestre de la division Professionnels de santé est
largement compensé par la croissance organique du chiffre d?affaires des
divisions CRM et données stratégiques, Assurances et services
et Activités GERS et Réconciliation. Il est à noter que la
division Professionnels de santé retrouve une bonne dynamique
commerciale sur le mois de juin.

L?EBITDA s?établit à 53,5 millions d?euros, en recul de 1,9 million
d?euros sur les six premiers mois de l?année 2014. La marge d?EBITDA est
ainsi quasi stable à 12,5% sur les six premiers mois de 2014, contre
12,7% un an plus tôt. Cette évolution de l?EBITDA résulte du recul des
divisions Professionnels de santé et Assurances et services,
partiellement compensé par l?amélioration significative des divisions CRM
et données stratégiques
et Activités GERS et Réconciliation.

L?endettement financier net recule de 11,2 millions d?euros à 460,0
millions d?euros.

Suite à l?offre d?IMS Health annoncée le 24 juin dernier, les
consultations des instances représentatives du personnel ont commencé et
leurs avis sont attendus pour la fin du mois de septembre. Ainsi, le
Conseil d?Administration devrait être en mesure de se prononcer sur
l?offre avant fin octobre 2014.

  • Compte de résultat simplifié
1er semestre 2014 1er semestre 2013

?

En M? En % En M? En %
Chiffre d?affaires 428,7 100% 437,2 100% -1,9%
EBITDA 53,5 12,5% 55,4 12,7% -3,5%
Dotation aux amortissements 32,3 ? 29,4 ? +9,8%
Résultat opérationnel courant 21,1 4,9% 25,9 5,9% -18,7%
Produits et charges non courants -9,1 ? -4,0 ? +125,3%
Résultat opérationnel 12,0 2,8% 21,9 5,0% -45,3%
Coût de l?endettement financier net 24,4 ? 36,1 ? -32,2%
Charge d?impôt -5,3 ? 0,4 ? n.m.
Résultat net consolidé -16,8 -3,9% -12,8 -2,9% +30,6%
Résultat net part du Groupe -16,8 -3,9% -12,8 -2,9% +30,6%

Sur le premier semestre 2014, Cegedim a enregistré un chiffre d?affaires
consolidé de 428,7 millions d?euros, en recul de 1,9% en données
publiées et de 0,9% en données comparables par rapport à la même période
de 2013. Les acquisitions ont contribué positivement à hauteur de 0,2%
et les effets de change négativement à hauteur de 1,2%.

Les charges opérationnelles ont reculé de 4,1 millions d?euros. Cette
évolution reflète une baisse des achats consommés de 4,3 millions
d?euros et des frais de personnel de 2,6 millions d?euros, alors que les
charges externes progressent de 2,8 millions d?euros.

L?EBITDA a reculé de 1,9 million d?euros à 53,5 millions d?euros, avec
une marge passant de 12,7% au premier semestre 2013 à 12,5% au premier
semestre 2014.

Cette évolution de l?EBITDA résulte du recul des divisions Professionnels
de santé
et Assurances et services, partiellement compensé
par l?amélioration significative des divisions CRM et données
stratégiques
et Activités GERS et Réconciliation.

Les dépréciations ont progressé de 2,9 millions d?euros et les charges
exceptionnelles de 5,1 millions d?euros suite à l?amende de 5,7 millions
d?euros infligée par l?Autorité de la concurrence. Ainsi, le résultat
opérationnel s?est établi à 12,0 millions d?euros, en recul de 9,9
millions d?euros par rapport au premier semestre 2013.

Le coût de l?endettement financier a reculé de 11,6 millions d?euros
passant de 36,1 millions d?euros au 30 juin 2013, à 24,4 millions
d?euros au 30 juin 2014. Ce recul reflète l?effet de base lié aux
charges comptables du refinancement de 2013.

La charge d?impôt a progressé de 5,7 millions d?euros passant d?un
crédit de 0,4 million d?euros à une charge de 5,3 millions d?euros. La
hausse s?explique principalement par la non-activation des impôts
différés des entités déficitaires en 2014, contrairement à 2013.

Le résultat net consolidé part du Groupe s?est établi en perte de 16,8
millions d?euros contre une perte de 12,8 millions d?euros un an plus
tôt. La perte courante par action est passée de 0,9 euro au premier
semestre 2013 à 1,2 euro au premier semestre 2014.

Analyse de l?évolution de l?activité par division

  • Chiffres clés par division
Chiffre d?affaires EBIT courant EBITDA
en millions d?euros 2ème Trimestre 2ème Trimestre 2ème Trimestre
2014 2013 2014 2013 2014 2013
CRM et données stratégiques 102,0 101,8 6,2 7,2 12,8 10,7
Professionnels de santé 74,6 75,7 8,2 9,8 14,3 15,2
Assurances et services 40,0 39,9 5,9 7,7 9,5 11,2
Activités GERS et Réconciliation 8,2 7,0 -1,5 -1,6 -1,1 -1,2
Cegedim 224,7 224,4 18,8 23,2 35,5 35,9
Chiffre d?affaires EBIT courant EBITDA
en millions d?euros 1er Semestre 1er Semestre 1er Semestre
2014 2013 2014 2013 2014 2013
CRM et données stratégiques 194,5 198,5 2,7 2,4 16,0 13,0
Professionnels de santé 141,9 147,6 13,0 17,1 24,3 28,3
Assurances et services 78,0 77,0 8,9 11,6 15,8 18,3
Activités GERS et Réconciliation 14,3 14,0 -3,4 -5,1 -2,6 -4,3
Cegedim 428,7 437,2 21,1 25,9 53,5 55,4
  • CRM et données stratégiques

Sur le premier semestre de 2014, le chiffre d?affaires de la division
s?établit à 194,5 millions d?euros, en baisse de 4,0 millions d?euros,
soit 2,0% en données publiées. Les effets de change ont contribué
négativement au chiffre d?affaires à hauteur de 3,2%. En données
comparables, le chiffre d?affaires est en recul de 1,2% sur la période.

L?EBITDA s?établit à 16,0 millions d?euros en progression de 3,0
millions d?euros, soit 23,0%. La marge s?établit ainsi à 8,2% contre
6,6% un an plus tôt.

Cette progression résulte principalement de la croissance de l?activité
Compliance et des produits et services liés à la base de données OneKey
combinée à une stabilisation de l?activité études de marché et à la
poursuite des efforts de restructuration. Ainsi, l?EBITDA progresse
alors que le chiffre d?affaires recule.

  • Professionnels de santé

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d?affaires de la division
s?établit à 141,9 millions d?euros, en baisse en données publiées de 5,7
millions d?euros, soit 3,9%. Les acquisitions de Webstar et de SoCall
ainsi que les effets de change, ont contribué positivement à hauteur de
respectivement 0,5% et 0,6%. En données comparables, le chiffre
d?affaires est en recul de 5,0% sur la période.

L?EBITDA s?établit à 24,3 millions d?euros en recul de 4,0 millions
d?euros, soit 14,2%, par rapport à la même période de 2013. La marge
s?établit ainsi à 17,1% contre 19,2% un an plus tôt.

Ce recul de l?EBITDA reflète principalement l?effet de base défavorable
des activités d?informatisation des médecins au Royaume-Uni suite à un
niveau d?activité exceptionnel dans le cadre du NHS en 2013, et le recul
temporaire des investissements des pharmaciens français. Pour ces
derniers, malgré les incertitudes liées aux annonces gouvernementales
sur les « professions réglementées », le carnet de commandes évolue
favorablement.

Il est à noter la dynamique commerciale en France des activités à
destination des médecins (avec une offre de services renforcée) et des
infirmières avec Simply Vitale, et de l?offre à destination des
Maisons de Santé Pluridisciplinaires.

  • Assurances et services

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d?affaires de la division
s?établit à 78,0 millions d?euros, en croissance de 0,9 million d?euros,
soit 1,2% en données publiées et comparables. Les effets de change n?ont
quasiment pas d?impact et il n?y a eu aucune variation de périmètre.

L?EBITDA s?établit à 15,8 millions d?euros en recul de 2,6 millions
d?euros, soit 14,0%, par rapport à la même période de 2013. La marge
s?établit ainsi à 20,2% contre 23,8% un an plus tôt.

Ce recul de l?EBITDA est principalement dû à la transition d?une offre
de licence perpétuelle à une offre en mode SaaS chez Cegedim Global
Payments
, partie de l?activité e-business, et à
l?investissement conséquent consenti pour l?activité Kadrige,
partiellement compensés par la croissance de l?activité dédiée aux
compagnies d?assurance santé et de celle de Cegedim SRH,
solutions pour les ressources humaines.

  • Activités GERS et Réconciliation

Sur le premier semestre 2014, le chiffre d?affaires de la division
s?établit à 14,3 millions d?euros, en croissance de 0,3 million d?euros,
soit 2,1% en données publiées et comparables. Les effets de change n?ont
quasiment pas d?impact et il n?y a eu aucune variation de périmètre.

L?EBITDA évolue favorablement de 1,7 million d?euros, soit 38,9%, pour
s?établir à une perte de 2,6 millions d?euros. La marge s?établit ainsi
à -18,3% contre -30,5% un an plus tôt.

Cette évolution favorable de l?EBITDA reflète la quasi-stabilité des
frais de siège et le retour progressif à l?équilibre de l?activité GERS.

Ressources financières

Le total du bilan consolidé de Cegedim s?élève au 30 juin 2014 à 1 237,8
millions d?euros, en progression de 1,4% par rapport à la fin de l?année
2013.

Les écarts d?acquisition ont progressé, sur les six premiers mois de
2014, de 6,3 millions d?euros à 534,8 millions d?euros et représentent
43,2% du total de l?actif.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s?établissent à 79,8
millions d?euros, en progression de 12,9 millions d?euros. Cette
progression est principalement due à l?opération de refinancement
d?avril dernier. Il est à noter que la prime reçue (7,9 millions
d?euros) lors de l?émission complémentaire de l?obligation 2020, a
permis de quasiment financier la prime payée (8,6 millions d?euros) pour
le rachat de l?obligation 2015.

Les capitaux propres ont reculé de 3,0% à 335,6 millions et représentent
27,1% du total bilan.

La dette nette s?est établie à 460,0 millions d?euros à la fin du
premier semestre 2014 soit en recul de 11,2 millions d?euros par rapport
à la fin 2013. Le niveau du gearing est quasiment stable à fin juin 2014
par rapport à fin décembre 2013.

Avant coût de l?endettement financier net et impôts, la capacité
d?autofinancement a atteint 43,9 millions d?euros à la fin du premier
semestre 2014, soit un léger recul de 8,1 millions d?euros par rapport
au premier semestre 2013

Faits marquants de la période

  • Opération de refinancement

Le 7 avril 2014, Cegedim a lancé une émission obligataire additionnelle
de 100 millions d?euros portée dans la journée à 125 millions d?euros,
sur son emprunt obligataire 6,75% à échéance 2020. A l?exception de la
date et du prix d?émission (105,75% augmenté des intérêts courus depuis
le 1er avril 2014), les obligations nouvelles sont identiques
aux obligations émises dans le cadre de l?emprunt obligataire 6,75% de
300 millions d?euros à échéance 2020 émis le 20 mars 2013. Il est à
noter que Cegedim a ainsi pu émettre à 5,60% contre 6,75% un an avant.

Le produit de cette émission obligataire a été utilisé, entre autres,
pour financer le rachat de 105 950 000 euros de l?emprunt obligataire à
échéance 2015 (au prix de 108,102%), payer la prime ainsi que les frais
y afférant et rembourser les facilités de découvert bancaire.

La structure de la dette à ce jour est donc la suivante :

  • Emprunt obligataire de 62,6 millions d?euros à 7,00% à échéance 27
    juillet 2015 ;
  • Emprunt obligataire de 425 millions d?euros à 6,75% à échéance 1er
    avril 2020 ;
  • Crédit revolving de 80 millions d?euros à échéance 10 juin 2016, non
    tiré au 31 mars 2014 ;
  • Facilités de découvert.

A l?annonce de l?opération, le 7 avril 2014, l?agence de notation
Standard and Poor?s a confirmé la notation B+, perspective stable de
Cegedim ainsi que de ses deux emprunts obligataires.

  • Acquisition de société

Le 15 avril 2014, Cegedim a réalisé l?acquisition de la société
française SoCall, basée à Sèvres, dont la principale activité est
la mise en place et la gestion de secrétariat médical et de permanence
téléphonique pour les cabinets de professionnels de santé. Gérant les
appels clients, les messages, les rendez-vous et l?historique des
consultations, la société opère dans une cinquantaine de cabinets.
Financées par fonds propres, les activités acquises représentent un
chiffre d?affaires annuel de moins de 0,3 million d?euros en année
pleine et contribuent au périmètre de consolidation du Groupe à compter
du deuxième trimestre 2014.

  • Réception d?une offre ferme pour le rachat de la nouvelle division
    CRM et données stratégiques

Le 24 juin 2014, Cegedim a annoncé avoir reçu une offre ferme de la part
d?IMS Health Inc. portant sur l’acquisition de la nouvelle division CRM
et données stratégiques
pour un montant en numéraire de 385 millions
d?euros1.

Conformément à la réglementation en vigueur dans certains pays, les
instances représentatives du personnel sont actuellement consultées sur
cette opération qui sera ensuite soumise pour décision au Conseil
d?Administration avant fin octobre 2014.

Si cette offre était acceptée, la majeure partie du produit de
l?opération serait affectée au remboursement de la dette renforçant
ainsi le bilan et le compte de résultat de Cegedim avec un ratio
d’endettement proche de 1 et un taux de marge en amélioration. En outre,
le Groupe serait amené à constater, lors de la cession effective, une
moins-value comptable sans impact sur la trésorerie du Groupe, d?environ
180 millions d?euros.

Les activités visées par cette offre représentent 47% du chiffre
d’affaires hors groupe, 43% de l’EBIT courant et 41% de l’EBITDA sur la
base des chiffres au 31 décembre 2013. Il convient de noter que les
comptes arrêtés au 30 juin 2014, continuent de porter dans leur
intégralité les données relatives aux activités visées par l?offre
d?IMS. La norme IFRS 5, dont l?objet est de classer isolément des
activités considérées comme destinées à la vente, n?est pas
d?application immédiate. En effet, la vente ne peut pas être considérée
comme « hautement probable » tant que le Conseil d?Administration de
Cegedim ne s?est pas prononcé sur l?opération, et les activités ne
peuvent pas être considérées comme étant « immédiatement disponibles à
la vente dans leur état actuel », sachant qu?il est au préalable
indispensable de réaliser une séparation physique des centres de
traitement informatique qui supportent l?ensemble des activités
opérationnelles du groupe, ainsi qu?une scission des actifs logés dans
des entités juridiques abritant des activités mixtes.

A l?exception des faits indiqués ci-dessus, il n?y a eu, au cours de
cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou
changement de nature à modifier de façon significative la situation
financière du Groupe.

Opérations et événements importants post clôture

La décision n°14-D-06 du 8 juillet 2014 de l?Autorité de la concurrence
inflige une amende de 5,7 millions d?euros à Cegedim suite à une saisine
de la société Euris. Cette dernière reprochait à Cegedim de refuser de
vendre la base de données OneKey aux clients utilisant le
logiciel d’Euris. Pour rappel, Cegedim justifiait ce refus par
l?existence d?un contentieux pour contrefaçon de sa base de données OneKey
par Euris.

Cette décision a fait l?objet d?un recours devant la Cour d?Appel de
Paris. La décision de l’Autorité de la concurrence étant exécutoire,
Cegedim a comptabilisé une charge à payer du montant de l’amende à fin
juin 2014.

Il est à noter que ce risque avait été indiqué dans le point 4.3.24 du
Document de Référence 2013 ainsi que dans la note d?opération publiée
lors de l?émission obligataire d?avril dernier.

Cette amende n?est toutefois pas de nature à remettre en cause les
termes de la transaction proposée par la société IMS Health le 24 juin
dernier.

A l?exception des faits indiqués ci-dessus, il n?y a eu, au cours de
cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou
changement de nature à modifier de façon significative la situation
financière du Groupe.

Perspectives

Cegedim réaffirme anticiper pour 2014, au minimum une stabilité de son
chiffre d?affaires et de sa marge opérationnelle courante.

Pour le second semestre 2014, le Groupe anticipe un léger ralentissement
de l?activité de la division CRM et données stratégiques, et une
légère croissance des activités des autres divisions. Un effet de base
moins défavorable au deuxième semestre 2014 pour l?activité logiciels
médecins au Royaume-Uni, et un carnet de commande regarni pour
l?activité logiciels pharmaciens en France laissent en effet envisager
une seconde partie de l?année plus positive en termes de chiffre
d?affaires.

Par ailleurs, si l?offre d?IMS Health détaillée précédemment était
acceptée, le Groupe serait amené à constater lors de la cession
effective
, une moins-value comptable, sans impact sur la trésorerie
du Groupe, d?environ 180 millions d?euros.

Agenda financier

Le Groupe tiendra une conférence téléphonique en anglais, ce jour
le 18 septembre 2014, à 18h15 (heure de Paris), animée par Jan
Eryk UMIASTOWSKI, Directeur des Investissements et des Relations
Investisseurs de Cegedim.

La présentation des résultats du 1er semestre 2014 est
disponible à l?adresse :
http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/presentations.aspx

Numéros d?appel :

France : +33 1 70 77 09 43

États-Unis : +1 866 907 5928

Royaume-Uni et autres : +44 (0)20 3367 9453

Pas de Code d?accès requis

19 septembre 2014 à 10h30

  • Réunion SFAF de présentation des résultats du premier semestre 2014
    (au 24 rue de Penthièvre, 75008 Paris)

28 octobre 2014 après bourse

  • Chiffre d?affaires du troisième trimestre 2014

27 novembre 2014 après bourse

  • Résultats du troisième trimestre 2014

16 décembre 2014 de 14h30 à 17h30 (accueil café à 14h)

  • 5ème Investor Summit (Auditorium Cegedim, 17 rue de
    l?Ancienne Mairie à Boulogne-Billancourt)

Informations additionnelles

Le Comité d?Audit s?est réuni le 15 septembre 2014 et le Conseil
d?Administration le 18 septembre 2014 pour examiner les comptes
consolidés du 1er semestre 2014.

Le rapport financier semestriel incluant le commentaire sur l?activité (management
discussion and analysis
) est disponible sur le site Finance de
Cegedim à l?adresse suivante :

Ces éléments sont également disponibles sur Cegedim IR,
l?application mobile de la communication financière de Cegedim
pour smartphones et tablettes IOS et Android, téléchargeable sur : http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx.

Annexes

  • Etats financiers consolidés au 30 juin 2014

Actif

En milliers d?euros 30/06/2014 31/12/2013
Ecarts d?acquisition 534 765 528 465
Frais de développement 32 347 16 791
Autres immobilisations incorporelles 198 026 207 097
Immobilisations incorporelles 230 373 223 888
Terrains 389 389
Constructions 4 373 4 764
Autres immobilisations corporelles 26 723 27 110
Immobilisations en cours 226 45
Immobilisations corporelles 31 711 32 307
Titres de participation 704 704
Prêts 2 466 2 464
Autres immobilisations financières 11 602 10 793

Immobilisations financières – hors titres des sociétés mises en
équivalence

14 772 13 960
Titres des sociétés mises en équivalence 8 639 8 599
Etat – impôt différé 41 495 42 121
Créances clients : part à (+) d’un an 14 183 14 379
Autres créances : part à (+) d’un an 911 894
Actif non courant 876 848 864 615
En-cours de services 173 186
Marchandises 10 277 10 428
Avances, acomptes sur commandes 817 428
Créances clients : part à (-) d’un an 216 409 229 958
Autres créances : part à (-) d’un an 32 816 31 972
Equivalents de trésorerie 3 287 3 515
Trésorerie 76 548 63 458
Charges constatées d?avance 20 632 16 618
Actif courant 360 958 356 564
Total actif 1 237 806 1 221 179

Passif

Print Friendly, PDF & Email

Cegedim : Quasi-stabilité de la marge d’EBITDA au premier semestre 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-11504234-1'); dolor suscipit at Sed Donec mattis Aenean Aliquam mi,
En milliers d?euros 30/06/2014 31/12/2013
Capital social 13 337 13 337
Prime d?émission 182 955 185 562
Réserves Groupe 157 657 214 419
Réserves de conversion Groupe -238 -238
Ecart de conversion Groupe -1 556 -8 996
Résultat Groupe -16 753 -58 634
Capitaux propres part du Groupe 335 401 345 449