Interview de Yves Bouget Pdg HF Company sur les résultats annuels 2009.
HF Company : résultats annuels 2009

19 février 2010 4 h 30 min
+ de videos
44
Views

HF Company : résultats annuels 2009 et perspectives. Dans cette vidéo, Yves Bouget Pdg HF Company revient sur la stratégie du groupe actuellement porté par le basculement au tout numérique dans la TV.

Web TV www.labourseetlavie.com : Yves Bouget, Pdg de Hf Company, bonjour. On va parler avec vous de vos résultats de l’exercice 2009 et des perspectives. Pour HF Company, pour cette compagnie, comment s’est passé la deuxième partie de l’année, pour beaucoup d’entreprises, il y a eu vraiment deux périodes différentes, un premier semestre qui a souvent été difficile et un deuxième semestre en amélioration. Comment ça a été pour vous compte-tenu de vos différentes activités ?

 

 

Yves Bouget, Pdg de HF Company : « Dans un climat économique un peu sinistré, bien. On a fait une bonne année vu qu’on ressort à 5% de croissance organique et surtout qu’on est en pleine phase d’accélération au deuxième semestre avec une croissance à 10 %; et ça principalement porté par les activités réception TV, bien évidemment qu’il y a la fermeture des émetteurs analogiques en Espagne et en Italie, et porté par une croissance exponentielle de la technologie courant porteur en ligne qu’on avait acquise en 2005 ».

 

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Est-ce que les questions de consommation restent là, c’est à dire qu’on a toujours des consommateurs qui sont un petit peu attentistes en début d’année ?

 

Yves Bouget, Pdg de HF Company : « Oui, oui, on a des consommateurs qui sont plus qu’attentistes, ils sont frileux et en plus je pense qu’il est compréhensible que le taux de chômage augmentant, la difficulté d’accéder au crédit revolving, maintenant je veux dire, est dans la notion globale d’insécurité que génère le fait d’en parler continuellement bien évidemment, on sait que le consommateur aujourd’hui est relativement timide en plus, tant mieux pour mes confrères d’automobiles, mais le fait de faire des primes à la casse oriente la consommation sur un certain domaine et bien évidemment les autres domaines en pâtissent, l’électronique grand public en Europe a fait moins 6% cette année. Donc, dans ce contexte, somme toute morose, avec un consommateur qui n’a jamais autant épargné, je rappelle qu’on a atteint fin 2009 le plus haut niveau d’épargne en France qu’on a eu depuis 40 ans, ce qui est très très révélateur du sentiment d’insécurité du consommateur. Je trouve qu’on a bien performé. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Quand vous parlez croissance organique, est-ce qu’elle est liée à des nouveaux produits, à quoi est-elle liée. ?

 

Yves Bouget, Pdg de HF Company : « On a eu deux axes de croissance organique, comme je le disais globalement, le switch-over, la fermeture des récepteurs analogiques qui ont eu lieu en Italie et en Espagne et ça va continuer et 2010 et en 2011 et d’ailleurs, en 2010 la France va démarrer. Donc là-dessus, forcément il y a un accroissement très fort du chiffre d’affaires parce que à partir du moment où on ferme un émetteur, automatiquement ça devient binaire. Soit vous avez un adaptateur et vous recevrez la télé, soit vous n’avez pas d’adapteur et vous ne recevrez plus la télé. Donc, marché obligé. Ceci étant dit, il faut être présent sur ce marché là, il faut avoir des parts de marché, on est installé historiquement depuis longtemps en Espagne et en Italie, on bénéficie finalement de notre stratégie d’internationalisation qui porte aujourd’hui la croissance du groupe. Après, sur le CPL, j’avais toujours dit que ça serait une croissance, que ça serait une technologie structurante pour le groupe et qui permettrait au groupe de se développer. Aujourd’hui, on en a la démonstration, je rappelle, 1million de chiffre d’affaires, l’année d’après 3 millions, l’année d’après 5, cette année 10 et mon objectif l’année prochaine 20. C’est à dire que c’est une technologie portée par le triple play. Je rappelle que la télévision sur Internet portée par le triple play qui se développe très vite. Comme les Français ont été les premiers acteurs du triple play, ça s’est développé très fort en France et aujourd’hui on est en train de passer à l’Europe qui commence à s’installer dans le triple play; Donc, on a là une technologie qui va porter HF Company pendant longtemps. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Un mot sur la confortique c’est assez spectaculaire puisqu’on a eu 17 trimestres de croissance et une rupture en quelque sorte au T4 de 2009. Comment on l’explique cette rupture ?

 

Yves Bouget, Pdg de HF Company : « Je crois qu’il faut bien la regarder objectivement, il faut la retraiter en fait, on a décidé en Europe de l’Est d’avoir une autre façon de commercialiser nos produits, il faut savoir qu’en Europe de l’est, notre chiffre d’affaires est fait essentiellement que de confortique et l’année précédente on a avait fait quand même à peu près 700 à 800 mille euros sur les deux derniers mois de confortique. Donc, si on retraite en fait ce T4 de l’évènementiel ponctuel en Europe de l’Est, en fait on reste en croissance au T4. C’est un petit peu un jeu masqué, en fait aujourd’hui, on reste sur un train de croissance. On est absolument pas sur une rupture de marché, on n’est pas sur une déprime du consommateur qui brusquement réfuterait ces produits. Oui, certes, la prime à la casse a beaucoup accéléré les transferts de budgets vers l’automobile, mais pas au point de provoquer une telle rupture. Et aujourd’hui même, avec les prémisses des deux premiers mois de l’année, on voit bien que c’est un marché sur lequel le consommateur a une appétence, pourquoi? Parce qu’on est dans le confort électronique. Moi je dis toujours pour faire simple, déjà le consommateur a un rêve: c’est être dans son salon face à son écran plat, avec une télécommande, et de gérer tout son univers domestique. Donc, quand vous lui proposez le produit d’ergonomie ou de confort électronique, ce qui est le cas en confortique parce que, qu’on parle de portée vidéo, quand on parle de portée audio, quand on parle de sécurité, quand on parle de vidéo surveillance, on dit quoi aux gens? Restez assis bonnes gens, je veille. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : Sur la question du haut débit qui est une autre de vos activités la baisse est importante, -19,2%, est-ce que c’est lié à la concurrence, à quoi c’est lié cette baisse ?

 

Yves Bouget, Pdg de HF Company : « Pour nous, ça c’est la première inquiétude qui vient juste après les -19; parce que les -19 c’est toujours inquiétant quand on fait -19, sauf que bien évidemment, on a fait -19, mais qu’on a fait en fait en exploitation exactement le même résultat d’exploitation que l’année dernière. Cela veut dire qu’on a su gérer nos coûts dans une période de décroissance, ce qui est quand même relativement performant. Au fond, en revanche, ce qu’on a regardé précisément c’est: est-ce que ça correspondait à des pertes de parts de marché. Le marché a fait -20, le marché mondial de l’année dernière a fait -20, nous on fait -19, donc, on est totalement conformes au marché. Ce n’est pas un satisfecit parce que ce n’est jamais agréable d’être sur un marché qui fait -20; et dans la mesure où on a su gérer en termes d’exploitation le résultat net au même niveau que l’année dernière, on est à peu près satisfaits. Maintenant, quelle projection on a autour de ce marché là! On reste raisonnables parce qu’on reste prudents, parce que, même si on a une accélération forte au T4 qui correspond forcément à une reconstitution de stock, et aujourd’hui avec la culture du catch out qu’il y a, si il y a reconstitution de stocks, ça veut dire qu’il y a commande derrière. Donc, ça c’est des prémisses d’une reprise, maintenant, avant qu’il y ait une reprise dans l’univers des telco qui nous emmène au niveau de 2007 et 2006, je pense qu’il faut bien y regarder à deux fois. »

 

Web TV www.labourseetlavie.com : En conclusion, on voit que le gearing est près de 4%, donc, il n’y a pas d’endettement quasiment. Est-ce que ça peut vous donner des opportunités dans cette période là qui reste encore indécise, on l’a vu du côté des consommateurs, est-ce que ça peut vous donner des idées d’acquisitions ?

 

Yves Bouget, Pdg de HF Company : « Cela nous donne beaucoup de liberté. D’abord, ça veut dire qu’on a été capables de gérer 10 millions de cash flow cette année, ce qui est, dans un contexte où vous faites de la croissance faire diminuer son BFR et dégager 10 millions de cash flow, ça prouve une certaine performance en termes de gestion. Donc, je pense qu’on peut en être fiers et surtout ça nous donne les moyens d’investir. Or, il y a toujours deux axes pour l’investissement: il y a la croissance organique et la croissance externe. Aujourd’hui, il y a de vrais chantiers à mettre en oeuvre, on parlait du courant porteur en ligne, on n’a pas parlé des Smart Green, on n’a pas parlé green technologie. Aujourd’hui le courant porteur en ligne qu’on connait c’est le courant porteur en ligne haut débit. Demain matin, le courant porteur en ligne qu’on connaitra pour gérer nos maisons, pour gérer tous les ustensiles électroniques et électriques principalement, ça sera le courant porteur en ligne bas débit. Aujourd’hui, il y a une nécessité pour HF Company d’investir sur la technologie courant porteur en ligne bas débit par croissance externe ou par développement interne, peu importe, ça c’est un premier axe. Un deuxième axe de développement potentiel pour le groupe, c’est, comme toujours, soit rentrer sur le marché allemand, soit rentrer sur les marchés d’Amérique du Sud en allant là-bas en revanche créer ou acheter des filiales qui nous permettent d’assurer l’écoulement de nos produits qui ont une vraie nature universelle. »

© www.labourseetlavie.com 18 février 2010

Print Friendly, PDF & Email