Catherine Mallet Directrice Financière Actia : "On sait qu'on a un très bon carnet de commandes".
Actia  : Résultats semestriels 2021

21 septembre 2021 14 h 26 min
+ de videos
192
Views

ACTIA GROUP : RÉSULTATS CONSOLIDÉS DU 1ER SEMESTRE 2021

La société a notamment indiqué les éléments suivants : “Le chiffre d’affaires du 1 er semestre 2021 d’ACTIA, à 225,4 M€, est en hausse de 11,6 %. La croissance reste significativement freinée par la pénurie de composants électroniques. Celle-ci affecte plus particulièrement la division Automotive et la clientèle internationale dans un contexte de ralentissement forcé de la production mondiale.

La structure de coût, allégée par rapport au 1er semestre 2020, a pu absorber une partie des charges supplémentaires, induites par les ruptures d’approvisionnements et l’augmentation du prix de certaines matières premières : ACTIA dégage un EBITDA de 13,2 M€, contre 0,2 M€ au 1er semestre 2020.

Le contrôle des dépenses et l’effort R&D, calibrés pour privilégier la croissance future, se reflètent dans le résultat opérationnel qui ressort à <2,5 M€> contre <14,3 M€> au 1er semestre 2020.

Sur le plan commercial, le renouvellement de marchés existants et le gain de nouveaux contrats pluriannuels avec de grands constructeurs mondiaux dans les secteurs des poids lourd, des bus & cars, de l’off highway* et du satellite, mais aussi la montée en puissance de solutions technologiques de pointe dans une variété de domaines complémentaires, confortent les objectifs de dépassement des 800 M€ de chiffre d’affaires à horizon 4-5 ans. Dans ce contexte, la normalisation du marché des composants, annoncée à horizon 2023, se traduira par une forte accélération de la croissance d’ACTIA

Retour sur ces actualités, la stratégie et les perspectives d’Actia. Catherine Mallet Directrice Financière Actia est mon invitée.
La société vous intéresse, vous êtes au bon endroit pour comprendre l’évolution de sa stratégie au cours des dernières années : Vidéos Actia
Actia  : Le métier d'ACTIA est de concevoir et de fabriquer une électronique au service de la gestion des systèmes dans les domaines particulièrement exigeants de l’automotive, du ferroviaire, de l’aéronautique, du spatial, de la défense, de l’énergie et des télécommunications.

Print Friendly, PDF & Email