Worthington Group plc soutient l?exploration minière des terres rares
alors que le monde s?efforce de compenser l’insuffisance de l’offre dans
un marché mondial des éléments de terres rares d?une valeur potentielle
de 8 milliards d’USD

La Société est ravie d?annoncer la conclusion d’un accord avec Greenland
Rare Earth Projects Limited (« GREP »), une société d?exploration des
ressources minérales basée à Londres. GREP développe activement un
portefeuille de projets d’éléments de terres rares (« ÉTR ») dans la
région de Paatasuq au Groenland. Worthington a accepté de financer
l’exploration d’une partie de la province ignée alcaline de Gardar («
GAIP ») au Groenland. Cette région du Groenland, bordée de gisements
recelant de vastes réserves prouvées d?ÉTR, représentent l’une des plus
importantes cibles d’exploitation restantes.

Les ÉTR, groupes de 17 éléments chimiques (métalliques), sont vitaux
pour certaines des industries à la croissance la plus rapide au monde;
il n?est donc pas surprenant que la demande pour ces éléments progresse.
Leurs propriétés chimiques uniques signifient qu?ils peuvent être
utilisés dans de nombreux nouveaux produits – des tablettes et
téléphones mobiles aux panneaux solaires, en passant par les moteurs à
combustion propre et haut rendement.

La société internationale de renseignements commerciaux Transparency
Market Research, dans son récent rapport de juin 2014, a suggéré que la
demande sur le marché des ÉTR représentait 3,93 milliards USD en 2013 et
que ce chiffre devrait atteindre 8,19 milliards USD d?ici 2019.

Des experts du secteur, dont l?IPC, l?association commerciale mondiale
au service des industries des circuits imprimés et de l?électronique,
évoquent des pénuries dans l?approvisionnement futur de ces ÉTR vitaux.
Dans sa note d’informations politiques publiée en ligne, l?IPC déclare
que « La demande d?ÉTR devrait dépasser l?offre dans un avenir proche. »
Selon le Service de recherches du Congrès des États-Unis, seul un petit
nombre de sociétés minières développent les ÉTR et, du fait des longs
délais d’exécution nécessaires entre la découverte et l?obtention des
éléments raffinés, des contraintes en termes d?approvisionnement sont
susceptibles d’apparaître à court terme.

En juin 2014, le magazine « Business Reporter » a cité un rapport du
cabinet de recherche « Markets and Markets » selon lequel la demande pour
les métaux de terre rares atteindra 192 000 tonnes d?ici à 2018. C’est
dans la région Asie-Pacifique que la demande est la plus forte – la
Chine à elle-seule représentant 60 pour cent de la consommation mondiale
de terres rares. Le gouvernement chinois estime qu?au rythme actuel
d?extraction minière, la Chine aura épuisé, d?ici 2029, l?ensemble des
ÉTR produits sur son territoire.

La région de Paatasuq au Groenland est bordée par le gisement Motzfelt.
Selon les termes d’EURARE, un projet financé par la Commission
européenne en vue du développement d?un programme d?exploitation durable
des dépôts de minerai de terres rares d?Europe, « Le Groenland est doté
de plusieurs vastes gisements d’ÉTR dans divers environnements
géologiques. Les plus importants dépôts, de loin, se trouvent dans des
intrusions hyperalcalines présentes dans la province de Gardar, dans le
Sud du Groenland, comprenant les dépôts proches de Kvanefjeld, de
Kringlerne et de Motzfeldt. »

En juin 2014, un concurrent
de GREP – Greenland Minerals and Energy – a levé 8,8 millions d’USD pour
le projet d?exploitation minière proche de Kvanefjeld, dans le Sud du
Groenland, qui fait partie de la zone de Motzfeldt. Le gisement possède
d?importantes ressources d?ÉTR, dont 575 millions de livres d?U3O8,
10,33 millions de tonnes d’oxydes d’éléments de terres rares totales et
2,25 millions de tonnes de zinc qui bénéficient d?un accès direct pour
les expéditions vers les marchés d?Amérique du Nord et d?Europe.

Doug Ware, PDG de Worthington Group plc, a commenté aujourd?hui en ces
termes l?accord de Worthington visant à acquérir jusqu?à 41 % de GREP :
« Bien qu?il s?agisse d?un investissement dans la phase exploration de
ce projet, il se trouve en bordure de zones contenant des réserves
prouvées du gisement de Motzfelt. Si les réserves sont prouvées, alors
nous pouvons envisager des rendements potentiels énormes du fait de la
demande croissante. »

Au début du mois, GREP a annoncé la signature d?une Convention d’option
(la « Convention ») avec NunaMinerals A/S (COPENHAGUE : NUNA.CO /
NUNA.DC) qui est la principale société du Groenland active dans
l?exploration des métaux précieux, de base et stratégiques. Le siège
social de NunaMinerals, qui a débuté ses opérations en 1999, se trouve à
Nuuk, au Groenland, et la société est cotée sur le NASDAQ OMX Copenhagen
A/S sous le symbole « NUNA » (Copenhague : NUNA.CO). La Convention a
pour objectif de faire progresser le développement du projet de métaux
critiques Paatusoq de NunaMinerals, situé dans la zone bénéficiant d?une
licence d?exploration Hugin de 370 km2 de NunaMinerals dans le Sud-est
du Groenland, région dans laquelle la société est également activement
impliquée dans la prospection d?or. Selon les termes de la Convention,
les « Métaux critiques » concernent les ÉTR suivants : niobium, tantale,
zirconium, uranium et thorium.

GREP est dirigée par Patrick Newman, un vétéran de l?exploitation
minière et des ressources naturelles, et par Steven Beharrell, expert de
l?industrie minière, associé chez Fasken Martineau DuMoulin LLP et ayant
récemment remporté le prix Global Awards 2014 d?Avocat de l’année en
droit des ressources naturelles en Angleterre, décerné par Corporate
International. Réunie, l?équipe dirigeante apporte plus de cinquante
années d?expertise
dans le domaine
de l?exploration au projet. L?équipe basée à Londres
est appuyée par des experts universitaires issus de centres de géologie
de premier plan, en particulier l?Université St Andrew en Écosse.

Selon les termes de l?accord conclu avec GREP, Worthington accepte de
fournir à GREP un financement immédiat de 550 000 USD sous forme de prêt
convertible en 20 % du capital en actions ordinaires de GREP. De plus,
Worthington a acquis le droit, mais pas l?obligation, d?acquérir une
partie supplémentaire de 10 % de GREP, pour un investissement ultérieur
de 1 150 000 USD payable dans un délai d?un an, sous réserve que WRN
soit satisfaite de la performance de GREP et des résultats
de l?exploration. Une option permettant acquérir une part additionnelle
de 11 % pour la somme de 1 150 000 USD dans un délai de deux ans a
également été convenue, de sorte que, si Worthington est satisfaite des
résultats d?exploration, elle a la possibilité d?augmenter sa
participation à 41 %.

Patrick Newman, PDG de GREP, a affirmé : « L?accord conclu avec
Worthington Group plc nous donne accès aux marchés de capitaux, qui sont
vitaux pour le financement de nos travaux d?exploration. Le projet
Paatusoq situé dans la province de Gardar, dans le Sud-ouest du
Groenland, est connu pour contenir certains des plus vastes gisements au
monde de métaux critiques, comme les terres rares. Toutefois, son
extension sur la côte Sud-est du Groenland n?a à ce jour pas fait
l?objet d’une exploration. GREP, en partenariat avec NunaMinerals et
avec le soutien de Worthington, dispose à présent d?une opportunité
unique pour libérer le potentiel minéral de la dernière cible
d?exploration vierge restante dans cette province de classe mondiale.
Cet accord procure une synergie idéale entre l?expertise et la
connaissance approfondie de NunaMinerals en matière d?exploration des
métaux critiques au Groenland, et les capacités financières de GREP
soutenues par Worthington Group, au sein du centre financier mondial de
Londres. Nous sommes à présent impatients de travailler aux côtés de
Worthington et de nos associés chez NunaMinerals pour développer ce
récent ajout à notre portefeuille d?exploration, en commençant par des
levés géophysiques effectués par hélicoptère au-dessus du complexe
durant le mois de septembre 2014 afin de définir les cibles d?un
programme multi-phase offensif sur le terrain en 2015. »

Doug Ware, PDG de Worthington Group plc, a déclaré : « Cet
investissement est un bon exemple de notre stratégie qui sera définie
dès à présent comme « Worthington : la différence ». Nous cherchons à
détenir un portefeuille diversifié d?investissements internationaux sur
des marchés en croissance rapide. Nous souhaitons soutenir des équipes
de direction expérimentées disposant d?un fort potentiel. Le soutien que
nous apportons à M. Newman et à son équipe
chez GREP illustre notre stratégie : une excellente équipe dans une
industrie vitale offrant un potentiel de croissance énorme et ayant
besoin d’investissements de capitaux pour croître. Cet investissement
s?inscrit parfaitement dans le cadre de la mission actuelle de
Worthington. »

Worthington place jusqu?à 450 000 GBP d?obligations convertibles non
sécurisées (« OCNS ») auprès d?investisseurs spécialisés afin de
financer la première phase de l?investissement dans GREP. Les OCNS
paieront un coupon d’intérêt de 4,5 % par an et seront convertibles à
tout moment à compter de trois mois après la date d?émission, au choix
des porteurs d?obligations, en actions ordinaires Worthington au prix de
0,50 GBP par action. Dans le cas où les obligations n?ont pas été
converties dans un délai de trois ans, Worthington pourra choisir de
racheter les obligations contre paiement en espèces, ou d?émettre au
profit des porteurs d?obligations de nouvelles actions ordinaires
Worthington au prix de 0,40 GBP par action.

Commentant le placement, Doug Ware a déclaré : « Nous pensons qu?il est
important que la Société lève des fonds de la manière la plus efficace
possible afin d?optimiser le rendement pour nos actionnaires. Nous
sommes particulièrement désireux d?éviter les placements avec une forte
décote qui ont souvent tendance à intéresser davantage les nouveaux
investisseurs que les investisseurs existants. »

À propos de Worthington Group Plc (« Worthington »)

Worthington (Bourse de Londres : WRN) est une firme d?investissement
britannique qui célèbre cette année son 60ème anniversaire en tant que
société cotée sur le marché principal de la Bourse de Londres. La
société s?intéresse particulièrement à cinq domaines d?investissement :
la fabrication traditionnelle, l?immobilier, les réclamations en litige,
la nouvelle économie et les marchés émergents. La Société pense qu?il
est possible d?obtenir des rendements exceptionnels pour les
actionnaires en utilisant ses billets émis en livres sterling sur le
marché principal pour acquérir des investissements dans ces secteurs à
travers le monde.

Remarque :

Les énoncés prospectifs contenus dans ce document, y compris les
descriptions des projets d?exploration et de développement de
GREP/WorthingtonGroupplc/NunaMinerals, la stratégie et les plans, ainsi
que les attentes à l?égard des revenus et bénéfices futurs, reflètent
les opinions et hypothèses actuels de
GREP/WorthingtonGroupplc/NunaMinerals par rapport aux événements futurs
et sont assujettis à certains risques, incertitudes et suppositions. De
nombreux facteurs sont susceptibles de faire varier sensiblement les
résultats réels de GREP/WorthingtonGroupplc/NunaMinerals par rapport aux
attentes à l?égard des résultats futurs et aux attentes pouvant être
exprimées dans de tels énoncés prospectifs ou sous forme de supposition
dans ceux-ci. De tels facteurs incluent les risques liés à
l?exploration, au développement et aux activités minières, aux
incertitudes liées aux résultats des projets d?exploration et de
développement de GREP/WorthingtonGroupplc/NunaMinerals, dont les risques
de retards ou de clôture de projets, les baisses de prix, les
fluctuations de change et les modifications des conditions de
concession, des pratiques législatives et administratives, ainsi que le
risque lié à la concurrence et d?autres facteurs inattendus.

Si l’un ou plusieurs de ces risques ou facteurs d?incertitude venaient à
se matérialiser, ou si l’un ou plusieurs des énoncés formulés s?avérait
incorrect, les développements réels pourraient différer sensiblement des
énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué.
GREP/WorthingtonGroupplc/NunaMinerals n’a aucune obligation de mettre à
jour les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué ou de
modifier de tels énoncés en fonction des résultats réels, sauf si la loi
l?exige.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

Worthington Group plc soutient l’exploration minière des terres rares alors que le monde s’efforce de compenser l'insuffisance de l'offre dans un marché mondial des éléments de terres rares (…)

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |