Valneva publie les meilleurs résultats financiers de son histoire avec un EBITDA positif pour la première fois en 2016

Le Groupe devrait continuer à afficher une forte performance opérationnelle en 2017

  • Chiffre d'affaires total (subventions incluses) de €97,9 millions en 2016 (vs €83,3 millions en 2015) soutenu principalement par une hausse de 73,1% du chiffre d'affaires d'IXIARO ® /JESPECT ® ;
  • Valneva a publié un EBITDA positif de 2,8 millions en 2016 (vs. une perte d'EBITDA de €8,5 millions en 2015);
  • La perte nette 2016 s'élève à €49,2 millions, subissant l'impact d'une dépréciation d'actifs sans effet sur la trésorerie suite à l'arrêt du programme Pseudomonas. Hors impact de cette dépréciation et hors gain exceptionnel lié à l'acquisition de DUKORAL ® en 2015, la perte nette a été plus que divisée par deux comparée à la perte de €15,1 millions enregistrée en 2015;
  • Valneva a généré des flux de trésorerie positifs de €6,5 millions en 2016 renforcée par un produit financier de €7,5 millions, permettant au Groupe d'afficher une trésorerie de €42,2 millions à fin 2016.
  • En application du contrat de prêt de €25 millions annoncé en juillet 2016 avec la Banque Européenne d'investissement, Valneva devrait recevoir un premier paiement de 5 millions d'euros début avril 2017. 

Perspectives financières 2017

  • Valneva prévoit pour l'exercice 2017 un chiffre d'affaires IFRS situé entre €105 et €115 millions, soit une hausse potentielle de 17% comparée à 2016 ;
  • Le Groupe anticipe également pour l'exercice en cours une progression de 10 à 15% des ventes de produits publiées en 2016 s'élevant à €80,4 millions, soutenue principalement par les vaccins IXIARO ® /JESPECT ® et DUKORAL ® ;
  • Après avoir atteint la rentabilité opérationnelle en 2016 avec un EBITDA estimé de €2,8 millions, Valneva prévoit de continuer à améliorer sa performance
  • Valneva prévoit d'investir entre €21 et €23 millions en R&D en 2017, soit environ 20% de ses revenus annuels.

Catalyseurs R&D attendus en 2017

  • En 2017, le Groupe prévoit de continuer à avancer sur la Phase I de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme et d'accélérer l'avancée du programme vers la Phase II ;
  • Valneva prévoit également de faire entrer au moins un candidat vaccin supplémentaire en Phase I au second semestre 2017. Le portefeuille préclinique de Valneva inclut des candidats vaccins contre le Chikungunya et Zika ;
  • Valneva souhaite également trouver un partenaire en 2017 pour son candidat vaccin contre le Clostridium difficile prêt à entrer en Phase III suite à la publication en 2016 de résultats de fin de Phase II positifs.

Thomas Lingelbach, Président et Franck Grimaud, Directeur Général de Valneva, ont indiqué, "L'année 2016 a été synonyme de réussite et de profonde mutation pour le Groupe puisque nous sommes parvenus à faire de Valneva une société de biotechnologie qui est aujourd'hui totalement intégrée (de la recherche à la commercialisation) et à améliorer sa situation financière, tout en étant capable d'investir significativement dans le développement de vaccins pouvant sauver des vies. Nous avons également en 2016 largement excédés nos objectifs opérationnels sur la quasi-totalité de nos différents segments d'activités, nous permettant ainsi d'afficher une forte performance financière. Notre objectif est de poursuivre cette performance opérationnelle en 2017 tout en créant, en parallèle, de la valeur en R&D à la fois par l'avancée ou, le cas échéant, la signature d'accords de développement pour nos candidats produits."

Principales informations financières

En milliers d'euros 3 mois clos au 31 décembre
(non-audités)
12 mois clos au 31 décembre

 
  2016 2015 2016 2015
Chiffre d'affaires & subventions 27 151 22 652 97 892 83 335
Perte nette (2 717) (16 398) (49 184) (20 617)
EBITDA [1] (653) (4 185) 2 810 (8 492)
Trésorerie nette générée par l'activité (1 469) (4 063) 6 505 (19 828)
Trésorerie, dépôts à court terme et titres de placement, à fin de période 42 180 42 567 42 180 42 567

Lyon (France), 23 mars 2017 – Valneva SE ("Valneva" ou "Le Groupe"), société de biotechnologie dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de vaccins innovants publie aujourd'hui ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2016, clos au 31 décembre 2016. Le rapport financier du Groupe, incluant les comptes annuels consolidés 2016 sont disponibles sur le site internet de la société www.valneva.com .

Une audio-conférence pour les analystes financiers, investisseurs et journalistes est organisée aujourd'hui à 14:00 CET. La conférence est diffusée en direct sur le site internet de la société via le lien : http://edge.media-server.com/m/p/7iddjfyq .


Vaccins Commercialisés

VACCIN CONTRE L'ENCEPHALITE JAPONAISE (IXIARO ® /JESPECT ® )

Forte croissance des ventes suite à la mise en place du réseau commercial du Groupe

En 2016, le chiffre d'affaires d'IXIARO ® /JESPECT ® a progressé à €53,2 millions contre €30,7 millions en 2015, soit une croissance de 73,1% par rapport à l'année précédente, soutenu par un chiffre d'affaires solide au quatrième trimestre 2016 de €13,1 millions. Les ventes ont bénéficié d'une augmentation des marges suite à la reprise par les équipes commerciales de Valneva du marketing et de la distribution du produit dans différentes zones géographiques. Valneva estime que la croissance du chiffre d'affaires d'IXIARO ® /JESPECT ® devrait se poursuivre en 2017 pour atteindre entre €58 et €62 millions, soutenu par les activités de ventes et de marketing et une adoption croissante du vaccin par les voyageurs.

VACCIN CONTRE LE CHOLERA / DIARRHEE LIEE A L'ETEC (DUKORAL ® )

Très bonne performance des ventes

Le chiffre d'affaires du vaccin DUKORAL ® a progressé à €24,7 millions en 2016 contre €21,2 millions publiés par Valneva en 2015. Au quatrième trimestre 2016, le chiffre d'affaires de DUKORAL ® était de €9,8 millions contre €8,5 millions au quatrième trimestre 2015, principalement soutenu par une augmentation des ventes au Canada, un pays qui représente plus de 50% des ventes mondiales annuelles du vaccin. Valneva va continuer à investir dans le développement des ventes de DUKORAL ® en poursuivant ses activités promotionnelles et son expansion géographique et anticipe ainsi pour l'exercice 2017 une croissance de 10% des ventes du vaccin à environ €27 millions.

Technologies et services

LIGNEE CELLULAIRE EB66 ®

En 2016, Valneva a signé 10 nouveaux accords (9 accords de recherche et 1 accord commercial) pour le développement de vaccins humains et vétérinaires sur sa plateforme EB66 ® .

Valneva a également reçu les premières redevances pour un vaccin humain produit sur la lignée cellulaire EB66 ® dans le cadre de son accord exclusif signé en 2007 avec GlaxoSmithKline pour le développement de vaccins pandémiques et saisonniers contre la grippe sur la EB66 ® .

GE Healthcare et Valneva ont également annoncé le lancement d'un nouveau milieu de culture cellulaire, CDM4Avian, visant à optimiser la productivité des virus sur la lignée cellulaire EB66 ® . Valneva estime, par ailleurs, que la décision de l'European Medicines Agency (EMA) en 2016 de publier de nouvelles recommandations afin d'autoriser la production de vaccins vivants atténués sur des lignées cellulaires immortelles telles que la EB66 ® , devrait ouvrir de nouveaux marchés pour cette technologie.

Valneva va continuer à accorder des licences sur sa plateforme de production de vaccins en 2017 et a déjà signé trois nouveaux accords de recherche depuis le début de l'année.


Candidats Vaccins

CANDIDAT VACCIN CONTRE LE CLOSTRIDIUM DIFFICILE – VLA 84

Accord de partenariat attendu en 2017

Le Clostridium difficile (C. difficile) est la principale cause de diarrhée nosocomiale en Europe et aux États-Unis. Environ 450 000 cas de C. difficile seraient enregistrés aux Etats-Unis chaque année [2] et il n'existe actuellement aucun vaccin commercialisé contre cette maladie.

Valneva souhaite trouver un partenaire pour la poursuite du développement de son candidat vaccin contre le Clostridium difficile et est actuellement en discussion avec des partenaires potentiels. Une comparaison avec les données de Phase II publiées [3] du seul autre programme plus avancé sur un vaccin ciblant la prévention primaire des Infections au Clostridium difficile (CDI) indique que le candidat VLA84 de Valneva offre un profil immunologique comparable.

CANDIDAT VACCIN CONTRE LA MALADIE DE LYME  – VLA 15

Premier sujet vacciné

Il n'existe actuellement aucun vaccin humain commercialisé contre la maladie de Lyme, syndrome infectieux multi-systémique transmis par les tiques qui affecte 300 000 américains chaque année. Suite à l'acceptation en décembre 2016 des demandes d'autorisation d'essai clinique par l'autorité de santé américaine Food & Drug Administration (FDA) et l'autorité de santé belge, Valneva a initié un essai clinique de Phase I aux Etats-Unis et en Europe, et vacciné le premier sujet fin janvier 2017.

Le Groupe prévoit de continuer à avancer sur son essai clinique de Phase I en 2017 et d'accélérer l'avancée du programme vers la Phase II. Le marché mondial pour un vaccin contre la maladie de Lyme est estimé entre €700 et €800 millions par an [4] .

CANDIDAT VACCIN CONTRE LE CHIKUNGUNYA  – VLA 1553

Entrée en Phase I prévue en 2017

Valneva travaille activement sur le développement d'un vaccin contre le virus du Chikungunya et prévoit une entrée en essai clinique de Phase I en 2017. Les données précliniques ont démontré que le candidat vaccin vivant atténué de Valneva présente un bon profil d'innocuité et a le  potentiel d'offrir une protection à long terme contre le Chikungunya après une simple dose d'immunisation. Le virus (CHIKV) est réapparu en Afrique de l'Est en 2014 causant des épidémies d'arthralgia chronique et occasionnant d'importantes séquelles. Il est aujourd'hui considéré comme une importante menace pour la santé mondiale avec 180,000 cas rapportés sur le continent américain en 2016 [5] . Il n'existe actuellement aucun traitement antiviral pour l'infection au CHIKV et aucun vaccin pouvant prévenir la maladie. Le marché mondial pour un vaccin contre le Chikungunya est estimé à environ €500 million par an [6] .

Eléments financiers [7]

eLEMENTS FINANCIERS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2016

( non-audités)

Chiffres d'affaires et subventions

Le chiffre d'affaires (subventions incluses) de Valneva au quatrième trimestre 2016 a progressé à €27,2 millions contre €22,7 millions au quatrième trimestre 2015.

Les ventes de produits au quatrième trimestre 2016 ont progressé à €23,8 millions contre €17,4 millions sur la même période de l'année précédente.

Le chiffre d'affaires provenant des collaborations et licences a reculé à €2,2 millions au quatrième trimestre 2016 contre €3,6 millions au quatrième trimestre 2015.

Le produit des subventions a également reculé à €1,1 million au quatrième trimestre 2016 contre €1,7 million au quatrième trimestre 2015.

Résultat opérationnel et EBITDA

Les coûts des produits et services vendus (COGS) étaient de €13,1 millions au quatrième trimestre 2016 dont €6,7 millions liés aux ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® , soit une marge brute de 49,0% sur ce produit, et €4,3 millions liés aux ventes de DUKORAL ® , soit une marge brute de 56,0% sur ce produit. €0,6 million des coûts des produits et services restant au quatrième trimestre était lié à la distribution de produits pour tiers et €1,5 million aux coûts des services. Sur la période de comparaison de 2015, les GOGS étaient de €13,3 millions dont €12,0 millions liés aux coûts des produits et €1,3 million aux coûts des services.

Les dépenses de recherche et développement ont reculé à €5,9 millions au quatrième trimestre 2016 contre €6,6 millions au quatrième trimestre de l'année précédente. Les frais commerciaux se sont élevés à €5,3 millions au quatrième trimestre 2016 contre €3,3 millions au quatrième trimestre 2015. Les frais généraux et administratifs ont légèrement reculé à €4,0 millions au quatrième trimestre 2016 contre €4,2 millions au quatrième trimestre 2015. Les charges d'amortissement et de dépréciation sont demeurées inchangées au quatrième trimestre 2016 par rapport au quatrième trimestre 2015 à €1,8 million.

En raison d'une augmentation du chiffre d'affaires, la perte opérationnelle de Valneva s'est réduite au quatrième trimestre 2016 à €3,5 millions contre une perte opérationnelle de €7,1 millions publiée au quatrième trimestre 2015.

Au quatrième trimestre 2016, Valneva a enregistré une perte d'EBITDA de €0,7 million contre une perte d'EBITDA de €4,2 millions au quatrième trimestre 2015. L'EBITDA a été calculé en excluant €2,8 millions de dépréciations et amortissements de la perte opérationnelle de €3,5 millions enregistrée dans les comptes consolidés et condensés en normes IFRS.

Segments d'activité

Le segment des Vaccins Commercialisés a enregistré un bénéfice opérationnel de €4,0 millions au quatrième trimestre 2016 contre une perte opérationnelle de €0,4 million au quatrième trimestre 2015. Hors impact d'amortissement sur les actifs incorporels, le bénéfice opérationnel de ce segment était de €5,7 millions au quatrième trimestre 2016 et de €1,3 million au quatrième trimestre 2015.

Le segment des Technologies et Services a enregistré une perte opérationnelle de €0,7 million au quatrième trimestre 2016 contre un bénéfice opérationnel de €0,6 million au quatrième trimestre 2015. Hors impact d'amortissement sur les actifs incorporels, la perte opérationnelle de ce segment était de €0.5 million au quatrième trimestre 2016 contre un bénéfice opérationnel de €0,5 million au quatrième trimestre 2015.

Le segment des "Candidats Vaccins", représentant actuellement le principal poste d'investissement du Groupe, a enregistré une perte opérationnelle de €3,0 millions au quatrième trimestre 2016 contre une perte de €2,7 millions au quatrième trimestre 2015.

Résultat net

La perte nette de Valneva s'est réduite à €2,7 millions au quatrième trimestre 2016 contre une perte nette de €16,4 millions au quatrième trimestre de l'année précédente. La perte nette du quatrième trimestre 2015 incluait €8,4 millions de charges non décaissables liées à la dépréciation de la participation de 43,3% détenue par Valneva dans la société BliNK Biomedical SAS.

Valneva a enregistré un résultat financier positif au quatrième trimestre 2016 à €0,7 millions contre une perte de €1,0 millions au quatrième trimestre 2015.

eLEMENTS FINANCIERS DE l'EXERCICE 2016

Chiffres d'affaires et subventions

Le chiffre d'affaires (subventions incluses) de Valneva sur l'exercice 2016 a progressé à €97,9 millions contre €83,3 millions en 2015. Cette hausse provient principalement d'une forte croissance des ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® .

Les ventes de produits ont progressé à €80,4 millions sur l'exercice 2016 contre €61,5 millions sur l'exercice 2015. Les ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® ont contribué à hauteur de €53,0 millions au chiffre d'affaires 2016 contre €30,6 millions en 2015, soit une croissance de 73,1%. Cette forte hausse résulte principalement d'une augmentation des marges du produit suite à la mise en place du nouveau réseau de marketing et de distribution du Groupe ainsi que d'une forte demande de l'armée américaine et des marchés privés en Allemagne et au Royaume-Uni. Les ventes de DUKORAL ® ont contribué à hauteur de €24,6 millions aux ventes de produits en 2016, soit une croissance de €3,5 millions ou 16,8% comparée à l'exercice 2015. Les ventes  provenant de l'activité de marketing et de distribution pour tiers ont reculé à €2,9 millions sur l'exercice 2016 contre €9,9 millions sur l'exercice 2015, Valneva ne distribuant plus différents vaccins de GlaxoSmithKline (GSK) dans les pays nordiques.

Le chiffre d'affaires des collaborations et licences a reculé à €13,6 millions sur l'exercice 2016 contre 16,8 millions sur l'exercice 2015. Le produit des subventions a également reculé à €3,8 millions sur l'exercice 2016 contre €5,0 millions en 2015.

Résultat opérationnel et EBITDA

Les coûts des produits et services vendus (COGS) étaient de €43,1 millions sur l'exercice 2016 dont €21,5 millions liés aux ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® , soit une marge brute sur ce produit de 59,6%, et €13,5 millions liés au ventes de DUKORAL ® , soit une marge brute pour ce produit de 45,5%. Sur les COGS restants pour l'exercice 2016, €2,0 millions provenaient de la distribution de produits pour tiers et €6,2 millions des coûts des services. Sur la période de comparaison de 2015, les COGS étaient de €47,0 millions, dont €16,4 millions liés au ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® , €18,2 millions aux ventes de DUKORAL ® , €7,3 millions à la distribution de produits pour tiers, et €5,0 millions aux coûts des services.

Les dépenses de Recherche et Développement étaient de €24,6 millions sur l'exercice 2016, affichant un léger recul comparées aux dépenses de R&D de €25,4 millions de l'exercice 2015. Les frais commerciaux se sont élevés à €16,6 millions sur l'exercice 2016 comparés à €9,1 millions sur l'exercice 2015. Les frais commerciaux ont progressé en raison de la mise en place du réseau de marketing et de distribution du Groupe suite à la résiliation de son accord de distribution mondiale avec GSK en juin 2015.

Les frais généraux et administratifs sont demeurés inchangés sur l'exercice 2016 par rapport à l'exercice 2015 à €14,4 millions.

Les charges d'amortissement et de dépréciation d'actifs incorporels se sont élevées à €41,2 millions sur l'exercice 2016, dont €34,1 millions de charges de dépréciation hors trésorerie enregistrées au second trimestre 2016 liées aux résultats négatifs de Phase II/III du candidat vaccin contre le Pseudomonas aeruginosa et à l'arrêt du programme.

La perte opérationnelle de Valneva sur l'exercice 2016 a également été impactée par la dépréciation liée au programme Pseudomonas, s'affichant à €42,6 millions contre une perte opérationnelle de €6,8 millions sur l'exercice 2015.

L'EBITDA de Valneva sur l'exercice 2016 a enregistré une forte amélioration, affichant un bénéfice de €2,8 millions contre une perte d'EBITDA de €8,5 millions sur l'exercice 2015. L'EBITDA de l'exercice 2016 a été calculé en excluant €45,4 millions de dépréciations et amortissements de la perte opérationnelle de €42,6 millions enregistrée dans les comptes intérimaires consolidés et condensés en normes IFRS. L'EBITDA exclut également pour la période de comparaison de l'année précédente tout bénéfice provenant d'acquisitions.

Segments d'activités

Le segment des Vaccins Commercialisés a enregistré un bénéfice opérationnel de €16,7 millions sur l'exercice 2016 contre un bénéfice opérationnel de €1,7 millions sur l'exercice 2015. Hors charges d'amortissement provenant des actifs incorporels acquis, le bénéfice opérationnel de ce segment s'est élevé à €23,4 millions sur l'exercice 2016 et à €8,4 millions sur l'exercice 2015.

Le segment des Technologies et Services a enregistré un bénéfice opérationnel de €1,7 millions sur l'exercice 2016 contre €4,1 millions sur l'exercice 2015. Hors charges d'amortissements et de dépréciations, le bénéfice opérationnel du segment « Technologies et Services » aurait été de €2,1 millions sur l'exercice 2016 contre €4,6 millions sur l'exercice 2015.

Le segment des Candidats Vaccins représentant actuellement le principal poste d'investissement du Groupe, a enregistré une perte opérationnelle de €11,9 millions sur l'exercice 2016 (hors impact de la dépréciation de €34,1 millions liée au programme Pseudomonas aeruginosa) contre €11,2 millions sur l'exercice 2015.

Résultat net

La perte nette de Valneva sur l'exercice 2016 était de €49,2 millions. Hors impact des charges de dépréciation exceptionnelle liées au programme Pseudomonas, la perte nette de Valneva s'est élevée à €15,1 millions contre une perte nette de €20,6 millions sur l'exercice 2015. L'exercice 2015 incluait un bénéfice exceptionnel de €13,2 millions (« goodwill négatif ») résultant de la réduction du prix d'acquisition des activités de Crucell Sweden AB. Hors impact de ce bénéfice exceptionnel, la perte nette de Valneva sur l'exercice 2016 s'est fortement réduite, s'inscrivant à €15,1 millions contre €33,8 millions sur l'exercice 2015.

Valneva a enregistré un résultat financier négatif de €6,3 millions sur l'exercice 2016 contre un résultat financier négatif de €4,6 millions sur l'exercice 2015. Cette hausse des frais financiers s'explique principalement par des effets de change négatifs sur l'année en cours par comparaison à des effets de change positifs pour l'année précédente. La perte nette 2015 incluait €8,4 millions de charges non décaissables liées à la dépréciation de la participation détenue par Valneva dans la société BliNK Biomedical SAS.

Flux de trésorerie et liquidités

Les flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles se sont élevés à €6,5 millions sur l'exercice 2016 contre €19,8 millions de flux nets de trésorerie consommés sur l'exercice 2015. Cette forte amélioration résulte de l'enregistrement d'un EBITDA positif ainsi que d'un impact positif des fonds de roulement.

Les flux de trésorerie positifs liés aux activités d'investissement se sont élevés à €14,9 millions sur l'exercice 2016 et résultaient principalement du remboursement effectué par Johnson & Johnson lié à l'ajustement du prix d'acquisition des activités de Crucell Sweden AB et de DUKORAL ® .

Les flux de trésorerie négatifs liés aux activités de financement se sont élevés à €26,8 millions sur l'exercice 2016 et comprenaient principalement le remboursement d'un prêt à Athyrium LLC ainsi que le remboursement d'emprunts et le paiement d'intérêts d'emprunts. Ces flux de trésorerie négatifs liés aux activités de financements par emprunt ont été partiellement compensés par le produit d'une augmentation de capital de €7,5 millions réalisée en décembre 2016 dans le cadre de l'investissement de MVM Life Science Partners LLP dans le Groupe.

La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2016 s'élevait à €42,2 millions contre €42,6 millions au 31 décembre 2015 et comprenait €35,3 millions de liquidités et équivalents et €6,9 millions de trésorerie affectée.

Perspectives financières 2017

 

En millions d'euros
 

2016

 
Estimations 2017

 
 

Croissance

 
Chiffre d'affaires subventions incluses 97,9 105 – 115 Jusqu'à 17%
Ventes de Produits 80,4 88 – 92 10 – 15%
  Ventes d'IXIARO ® /JESPECT ® 53,0 58 – 62 10 – 15%
  Ventes de DUKORAL ® 24,6 27 10%
EBITDA (estimé) 2,8 5 – 10 80 – 250%
Dépenses de R&D (20% du chiffre d'affaires) (24,6) (21) – (23)

Premier versement de €5 millions dans le cadre du prêt de la Banque Européenne d'Investissement

En application du contrat de prêt de €25 millions conclu en juillet 2016 avec la Banque Européenne d'investissement (BEI), Valneva devrait recevoir un premier versement de 5 millions d'euros début avril 2017. Le Groupe a soumis une demande de versement d'une première tranche de ce prêt suite à la réalisation des principales conditions suspensives. La Banque européenne d'investissement a accordé ce prêt de €25 millions à Valneva afin de soutenir ses activités de R&D. Valneva pourra disposer de ce prêt en plusieurs versements effectués sur une période de 24 mois. Chaque versement est remboursable à la fin d'une période de cinq ans après tirage.

Départ du directeur financier de Valneva Reinhard Kandera fin mars

Comme annoncé précédemment, le directeur financier de Valneva, Reinhard Kandera, a décidé de mettre fin à ses fonctions de membre du directoire et de Directeur Financier du Groupe afin de mener d'autres projets. Après 15 ans au sein de Valneva, M. Kandera quittera ses fonctions fin mars. Suite à l'annonce de sa décision en février, M. Kandera a travaillé de concert avec le Groupe afin d'assurer le transfert de ses responsabilités dans les meilleurs conditions.

«  Reinhard a fortement contribué à la création du Groupe et au fait que Valneva soit aujourd'hui l'une des rares sociétés de biotechnologie financièrement pérennes, qui parvient à couvrir ses investissements de R&D avec les flux de trésorerie générés par ses produits. Il a joué un rôle primordial dans la mise en place des fonctions finance, IT et relations investisseurs et dans la constitution d'équipes à forte compétence au sein de ces fonctions. Reinhard transmet sa fonction de directeur financier après avoir enregistré les meilleurs résultats de l'histoire du Groupe et nous souhaitons le remercier pour le temps qu'il a passé avec nous au sein du directoire de Valneva», ont indiqué Thomas Lingelbach, Président, et Franck Grimaud, Directeur général de Valneva .

Reinhard Kandera, a précisé, «  Quitter Valneva a été une décision extrêmement difficile à prendre car c'est une très belle société avec beaucoup de potentiel, mais après 15 ans au sein de Valneva et préalablement Intercell, je ressens aujourd'hui le besoin de passer à quelque chose de nouveau. Cela a réellement été un privilège de faire partie d'une telle équipe de directoire qui, j'en suis certain, assurera le succès continu de Valneva. »

Valneva a lancé une procédure de recrutement d'un nouveau directeur financier avec l'aide du cabinet Korn-Ferry. Dans l'intervalle, Manfred Tiefenbacher, Vice-Président Finance, sera en charge de gérer les activités courantes. Le conseil de surveillance de Valneva a par ailleurs décidé de nommer M. Frédéric Jacotot, General Counsel, au directoire de la Société à compter du 1 er avril.

A propos de Valneva SE

Valneva est une société de biotechnologie spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants.

Valneva s'attache à générer de la valeur grâce à des investissements ciblés en R&D sur des candidats produits prometteurs et à une croissance de la contribution financière de ses produits commerciaux.

Le portefeuille de produits de Valneva inclut deux vaccins du voyageur, IXIARO ® /JESPECT ® contre l'encéphalite japonaise et DUKORAL ® dans la prévention du choléra et, dans certains pays, de la diarrhée causée par L'ETEC. Le groupe est également propriétaire de vaccins en développement contre le Clostridium difficile et la maladie de Lyme. Divers partenariats avec les plus grandes sociétés pharmaceutiques, portant notamment sur des vaccins en cours de développement sur les plateformes technologiques innovantes de Valneva (la lignée cellulaire EB66 ® , l'adjuvant IC31 ® ), viennent renforcer la proposition de valeur du groupe.

Valneva est cotée sur Euronext-Paris et à la bourse de Vienne. Le groupe compte environ 400 employés et exerce ses activités depuis la France, l'Autriche, la Grande-Bretagne, la Suède, le Canada et les Etats-Unis. Pour plus d'information, consulter le site internet de la société www.valneva.com .

Contacts Valneva SE

Laetitia Bachelot Fontaine

Head of Investor Relations &

Corporate Communications

T +33 (0)2 2807 1419

M +33 (0)6 4516 7099

investors@valneva.com 
 

Nina Waibel

Corporate Communications Specialist

T +43 1206 201 149

M +43 6768 455 6719

Communications@valneva.com

Information Importante

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives relatives à l'activité de Valneva  y compris en ce qui concerne l'avancée, le calendrier et l'achèvement de projets de recherche ou de développement et d'essais cliniques de candidats produits, la capacité de fabriquer et commercialiser des candidats produits et  leur acceptation par le marché, la capacité à protéger la propriété intellectuelle et à travailler sans enfreindre les droits de propriété intellectuelle de tiers, les estimations de rendement et les estimations futures concernant les pertes d'exploitation anticipées, les revenus futurs, les besoins en capitaux et autres besoins additionnels de financement. En outre, même si les résultats réels ou le développement de Valneva  sont conformes aux énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse, ces résultats ou évolutions de Valneva peuvent ne pas être représentatifs du futur. Dans certains cas, vous pouvez identifier les énoncés prospectifs par des termes comme «pourrait», «devrait», «s'attend à», « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « vise », « cible » ou des mots similaires. Ces énoncés prospectifs sont basés en grande partie sur les attentes actuelles de Valneva à la date du présent communiqué et sont assujettis à un certain nombre de risques et incertitudes connus et inconnus ainsi qu'à d'autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels, le rendement ou les réalisations réels diffèrent considérablement des résultats futurs, des performances ou réalisations futurs, exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. En particulier, les attentes de Valneva pourraient être affectées par, entre autres, des incertitudes liées au développement et à la fabrication de vaccins, à des résultats d'essais cliniques inattendus, des actions réglementaires inattendues ou des retards, à la concurrence en général, aux fluctuations monétaires, à l'impact de la crise mondiale et européenne du crédit, et à la capacité à obtenir ou à conserver un brevet ou toute autre protection de propriété intellectuelle. Compte tenu de ces risques et incertitudes, il ne peut y avoir aucune assurance que les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué seront effectivement réalisés. Valneva fournit les informations contenues dans ce communiqué de presse à la date de celui-ci et décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou pour d'autres raisons.



[1] L'EBITDA (Earnings before interest, taxes, depreciation and amortization) a été calculé en excluant dépréciations et amortissements de la perte opérationnelle enregistrée en normes IFRS. L'EBITDA exclut également tout bénéfice provenant d'acquisitions.

[2] Lessa et al, Burden of Clostridium difficile Infection in the United States. N Engl J Med 2015;372:825-34  

[3] G. de Bruyn et al. Vaccine 34 (2016) 2170-2178  

[4] Company estimate supported by independent market studies

[5] PAHA/WHO data: Number of reported cases of Chikungunya Fever in the Americas – EW 33 (August 19, 2016)

[6] Company estimate supported by independent market studies

[7] Note: Les résultats IFRS des exercices 2016 et 2015 ne sont pas totalement comparables du fait de l'acquisition de Crucell Sweden AB en février 2015. En raison de cette acquisition, qui incluait tous les actifs, licences et privilèges liés au DUKORAL ® ainsi qu'une activité de distribution de vaccins dans les pays nordiques, la période de comparaison de 2015 inclut les impacts des transactions spécifiquement liés à cette acquisition et n'intègre les résultats de l'activité acquise qu'à compter de la date d'acquisition du 9 février 2015. Le Groupe a, par ailleurs, amendé la présentation du compte de résultat et des flux de trésorerie pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 concernant le "bénéfice résultant de l'acquisition" (désormais présenté dans le «résultat opérationnel ») et concernant  « les intérêts payés » (désormais présentés dans les « Flux de trésorerie liés aux opérations de financement »). La période de comparaison de l'année précédente a également été ajustée en conséquence.


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VALNEVA via GlobeNewswire

HUG#2089923

Print Friendly, PDF & Email

VALNEVA publie les meilleurs résultats financiers de son histoire avec un EBITDA positif pour la première fois en 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |