thierry Ehrmann fondateur et PDG d'Artprice:

"Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l'événement le plus positif et marquant dans l'Histoire d'Artprice depuis 20 ans et confirme de manière implacable ses prévisions de C.A. avec le kiosque payant par Internet dont elle a toujours été tenante du titre, rejetant toutes formes de publicité en ligne et considérant l'achat de contenus d'Artprice par carte bancaire comme une hérésie commerciale pure et simple."

Artprice prend acte de la décision du 14.12.2017 de la toute puissante commission fédérale des communications américaine (F.C.C.) qui a abrogé le principe de la neutralité du Net.

Contrairement à des spéculations et des analyses tronquées, cette décision va dans l'intérêt et la protection juridique des Internautes *note bas de page, des opérateurs et des éditeurs de contenus de grande qualité comme Artprice.

Il est bon de noter que le prospectus IPO d'Artprice et l'ensemble des documents de référence déposés à l'AMF indiquent depuis toujours qu'Artprice avait choisi sans aucune ambiguïté le mode kiosque payant de 1 à 5$ la minute, avec 80% de réversion pour l'éditeur par l'opérateur télécom qui débite directement le montant sur la facture de son abonné.

En effet, Artprice a toujours rejeté de manière catégorique la publicité en ligne qui est nuisible pour l'Internaute, car, contrairement au mode télévision où le spectateur est passif, l'Internaute est par nature actif et considère la publicité en ligne comme un obstacle nocif à sa recherche d'information.

De même l'achat de contenus par carte bancaire prend un temps inimaginable par un processus fastidieux, qui ne cesse de s'alourdir au fil des ans, pour devenir rédhibitoire.

La preuve est donnée par Orange® sur un document de Wanadoo® stipulant que 70% des clients devant la plate-forme bancaire et la prise de coordonnées fastidieuse refusent ou abandonnent pour des simples paiements de contenus, à l'exclusion de l'achat de biens physiques qui ne concernent en aucun cas Artprice.

Le Groupe Serveur, maison-mère d'Artprice a bâti sa position de leader français sur Teletel (Minitel) depuis 1985 avec ses banques de données juridiques, judiciaires et économiques entre 5.57 Francs la minute et 9.21 Francs la minute.

Le Groupe Serveur, en 20 ans de fusions acquisitions, a vu systématiquement en 2 mois (45 jours, délai pour la DGAT Direction Générale des Affaires Télématiques pour passer du mode 3614 abonnement en mode kiosque payant 3617 ou 3629) le chiffre d'affaires d'une société éditrice de contenus en bases de données professionnelles se multiplier par un minimum de 5.

Artprice détient pour son propre cas sur le plan de l'expertise comptable la preuve absolue pour elle que le chiffre d'affaires explose par le kiosque payant.

En effet Artprice, en rachetant parmi ses nombreuses acquisitions, Artprice Annual, a pu constater qu'un franchisé Minitel détenant le 3617 Artcote depuis 1991 faisait un chiffre d'affaires exorbitant très proche du résultat net alors que ce dernier franchisé n'avait les données d'Artprice que 4 fois par an en mise à jour, aucun indice, aucune image (reproductions des oeuvres), aucune vente future ni biographie, ni outils de tri et d'aide à la décision et alertes, et malgré ses handicaps majeurs, surpassait cependant le CA d'Artprice à périmètre constant jusqu'en 2000.

D'autre part, Artprice, à l'échelle de la France, a pour preuves scientifiques et économiques incontestables, le Ministère des Télécoms, qui, à l'époque du Minitel, connaissait par sa filiale étatique Transpac des problèmes de fluidité de données Teletel. En 1985 le Ministère des Télécoms a investi massivement à travers Transpac pour assurer la fluidité des centres serveurs
de contenus aux 14 millions d'utilisateurs Minitel.

Cette même année le 3614 avec abonnement payant par chèque ou CB fut relégué aux oubliettes et remplacé à plus de 95% par le kiosque payant.

Ce qu'il s'est passé le 14.12.2017 avec le vote de la F.C.C. est une réplique similaire.

*Note bas de page:

Pour faire simple la décision de la F.C.C. permet désormais aux opérateurs mondiaux d'Internet dont les 13 serveurs racines sont aux USA, car Internet est bel et bien sous tutelle américaine, de pouvoir enfin garantir les contenus par la fiabilité de A (serveurs de contenus dans le Monde) à Z (client final) avec un débit parfaitement contrôlé, ce qui n'était pas le cas jusqu'au vote abrogeant la neutralité du Net.

Ce vote historique permet d'établir une véritable économie vertueuse et protège le consommateur qui bénéficiera d'une véritable protection juridique sur les données achetées permettant de nettoyer les fake news et les innombrables dérives de l'Internet par l'instauration du droit des contrats.

www.artprice.com  Copyright thierry Ehrmann 1987/2017

A propos d'Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 – Bloomberg : PRC – Reuters : ARTF.

Artprice est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art avec plus de 30 millions d'indices et résultats de ventes couvrant plus de 700 000 Artistes. Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l'Art au monde, bibliothèque constituée de 126 millions d'images ou gravures d'oeuvres d'Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6300 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l'Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 4,5 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d'Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l'article L 321.3 du code du commerce). Artprice labellisée par le BPI développe son projet de Blockchain sur le Marché de l'Art.

Le Rapport Annuel Artprice du Marché de l'Art mondial 2016 publié en mars 2017 :
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2016

Le rapport du Marché de l'Art Contemporain 2016 d'Artprice est accessible gratuitement à l'adresse:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2016

Communiqué d'ARTE : A la tête de La Demeure du Chaos/ Abode of Chaos dixit "The New York Times", thierry Ehrmann, artiste et fondateur d'Artprice dévoile en 9 épisodes les rouages des plus gros esclandres de l'art contemporain, qui garantissent à coup sûr des expositions blockbusters  http://creative.arte.tv/fr/artscandale

Sommaire des communiqués d'Artprice :
http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm  et  https://twitter.com/artpricedotcom

Suivre en temps réel toute l'actualité du Marché de l'Art avec Artprice sur Facebook, Google+ Twitter:  https://twitter.com/artpricedotcom  &  https://twitter.com/artmarketdotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom  &  https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com/

Découvrir l'alchimie et l'univers d'Artprice  http://web.artprice.com/video  dont le siège social est le célèbre Musée d'art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos  http://goo.gl/zJssd   https://vimeo.com/124643720

Musée d'Art Contemporain siège social d'Artprice: 
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact  ir@artprice.com


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ARTPRICE COM via GlobeNewswire

HUG#2156538

Print Friendly, PDF & Email

thierry Ehrmann: « Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l’événement le plus positif et marquant dans l’Histoire d’Artprice depuis 20 ans »

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |