COMMUNIQUÉ DE PRESSE

      Technicolor : rÉsultats annuels 2017

Paris (France), 21 février 2018 Technicolor (Euronext Paris : TCH ; OTCQX : TCLRY) annonce aujourd'hui ses résultats annuels 2017.

Frédéric Rose, Directeur général de Technicolor, a déclaré :

« L'année 2017 a été particulièrement difficile pour Technicolor, qui a cependant démontré la capacité de résistance de ses activités opérationnelles. La situation au second semestre s'est nettement améliorée par rapport au premier. La cession en cours de notre activité de Licences de Brevets est une étape clé, qui simplifiera notre modèle opérationnel, améliorera la visibilité de notre performance et éliminera les conflits et la complexité qui en résulte. Après la réalisation de la cession, nous pourrons concentrer nos ressources en capital sur nos principales activités opérationnelles – Entertainment Services et Maison Connectée – tout en poursuivant l'effort de réduction de la structure de coûts de notre entreprise, afin de garantir une croissance rentable et des niveaux de trésorerie disponibles plus élevés. »

Indicateurs financiers clés 2017 des activités poursuivies

  Deuxième semestre Année
En millions d'euros 2016 2017 A taux
 constants
2016 2017 A taux
constants
Chiffres d'affaires des activités poursuivies 2 374 2 133 (5,4)% 4 628 4 231 (6,8)%
EBITDA ajusté des activités poursuivies 233 209 (6,4)% 359 291 (17,2)%
En % du chiffre d'affaires9,8%9,8%7,8%6,9%(90)pts
Flux de trésorerie disponible des activités poursuivies 111 172 +55,5% 88 63 (26,6)%

Technicolor a annoncé, le 18 décembre 2017, avoir l'intention de vendre son activité de Licences de Brevets et être en négociations avancées avec un tiers. Par conséquent, le Groupe reporte dorénavant les informations financières concernant son activité de Licences de Brevets, qui étaient jusqu'à présent incluses dans le segment Technologie, dans les activités arrêtées ou en cours de cession. A des fins de comparaison, les résultats de 2016 ont été représentés. Les activités de Recherche & Innovation et de Licences de Marques sont maintenant incluses dans le segment Corporate & Autres pour les deux années.

Faits marquants de l'année 2017

  • Le chiffre d'affaires des activités poursuivies s'est élevé à 4 231 millions d'euros, en baisse de 6,8% à taux de change constants par rapport à l'année dernière, avec un EBITDA ajusté de 291 millions d'euros comparé à 359 millions d'euros en 2016, une baisse entièrement due au segment Maison Connectée dont l'EBITDA ajusté a été affecté par la hausse du prix des mémoires à hauteur de 80 millions d'euros (dont 50 millions d'euros au second semestre) ;
  • Hors augmentation du prix des puces mémoires, la division Maison Connectée aurait généré un niveau d'EBITDA ajusté équivalent à celui de 2016, le segment ayant enregistré une amélioration significative de la marge au second semestre ;
  • Le segment Services Entertainment a enregistré, pour sa part, un EBITDA ajusté de 230 millions d'euros globalement stable par rapport à l'année dernière, résultant d'un second semestre en amélioration significative, en particulier dans la division Services de Production en raison d'une allocation des ressources très efficace ;
  • Le résultat net du Groupe est une perte de 173 millions d'euros résultant de la baisse du résultat opérationnel et d'une dépréciation comptable de 113 millions d'euros des actifs nets d'impôts différés suite à l'annonce de la cession planifiée de l'activité Licences de Brevets ;
  • Les flux de trésorerie disponible pour réconciliation [1] s'élèvent à 102 millions d'euros hors impact des accords transactionnels dans le litige des Tubes Cathodiques, dont 63 millions d'euros ont été générés par les activités poursuivies ;
  • La structure financière est solide à fin décembre 2017, avec une dette nette nominale de 784 millions d'euros, en baisse de 132 millions d'euros par rapport à juin 2017. Le Groupe dispose d'un fort niveau de liquidité supérieur à 700 millions d'euros, dont 390 millions d'euros de lignes de crédit confirmées et non utilisées ;
  • La performance financière de 2017 a également été affectée par les négociations avancées pour la vente de l'activité de Licences de Brevets, qui est désormais présentée dans les activités arrêtées ou en cours de cession ;
  • Le processus de simplification de la structure du Groupe est bien engagé grâce à la négociation stratégique avancée liée à l'activité de Licences de Brevets, avec notamment le lancement d'un programme significatif de réduction du coût des fonctions centrales au second semestre 2018.

             

Actualisation de la stratégie

Suite à l'opération stratégique planifiée concernant son activité de Licences de Brevets, Technicolor se concentrera désormais sur le développement de ses deux activités opérationnelles principales :

  • Services Entertainment :
    • Technicolor continuera à développer son activité Services de Production où il entend poursuivre sa croissance en s'appuyant sur l'augmentation continue de la demande pour du contenu original et l'émergence de contenus immersifs. Les capitaux disponibles du Groupe continueront d'être alloués en priorité aux opportunités dans cette activité, en organique ou par acquisition, y compris le développement d'outils de pointe.
    • Le segment Services DVD optimisera la génération de trésorerie tout en continuant à développer d'autres opportunités pour sa plateforme opérationnelle de premier ordre.


  • Maison Connectée : Le segment se concentrera désormais sur le développement de solutions de réseaux domestiques et d'offres OTT, y compris par le biais d'alliances et de partenariats. Il concentrera également ses efforts pour améliorer durablement sa rentabilité. Dans ce contexte, le Groupe a décidé de se retirer d'un certain nombre de clients et de pays ayant un impact négatif sur la rentabilité de la division.

Le Groupe continuera de s'appuyer sur ses laboratoires de Recherche & Innovation de premier plan pour développer de nouveaux outils, notamment autour de la production de réalité mixte et de nouveaux services de connectivité dans la maison.

Le profil opérationnel et financier de Technicolor sera également renforcé par des réductions de coûts des fonctions centrales et par l'utilisation de l'intégralité des bénéfices de la vente de l'activité de Licences de Brevets au remboursement de sa dette. Cela comprendra notamment le règlement en espèces reçu de Samsung au premier semestre 2018.

Hypothèses 2018 par Segment

Services Entertainment

  • Chiffre d'affaires des Services de Production – croissance moyenne à un chiffre reflétant :
    • Un carnet de commandes très solide pour l'activité Effets Visuels pour le cinéma et la télévision ;
    • Une amélioration de la performance de l'activité Effets Visuels pour la publicité en 2018 par rapport à 2017 ;
    • Une activité des services de Post-Production qui devrait bénéficier d'une hausse continue de la demande de contenu original de la part des opérateurs de streaming ;
    • Croissance du chiffre d'affaires légèrement affecté par un nombre légèrement inférieur de projets dans le segment Animation et Jeux.
  • Chiffre d'affaires des Services DVD – chiffre d'affaires et volumes en ligne avec les niveaux enregistrés en 2017 malgré la poursuite de la baisse du marché, reflétant :
    • L'amélioration du Box-Office aux Etats-Unis à la fin de l'année 2017 qui devrait avoir un impact positif sur les sorties de DVD et Blu-ray TM du premier semestre 2018 ;
    • La signature d'un contrat d'externalisation de Sony DADC vers Technicolor en Amérique du Nord et en Australie au deuxième trimestre 2018.
  • Le niveau global d'EBITDA ajusté des Services de Production devrait être stable par rapport à 2017, principalement en raison de l'activité Services DVD, dont la rentabilité à court terme sera pénalisée par l'augmentation du prix des matières premières (polycarbonate), qui ne pourra pas être totalement refacturées aux clients en 2018, selon les termes des contrats actuels.

Maison Connectée

  • Chiffre d'affaires :
    • La revue du portefeuille clients réalisée au cours du dernier trimestre 2017 devrait entraîner une diminution du chiffre d'affaires d'environ 250 millions d'euros, représentant une baisse d'environ 10% par rapport à l'année précédente.
  • EBITDA ajusté :
    • Les hypothèses de prix des puces mémoires NAND Flash et DRAM indiquent que le niveau des prix restera élevé tout au long de l'exercice 2018. Les prix des mémoires NAND Flash baisseront à partir de la seconde moitié de l'année 2018 alors qu'une tendance baissière du prix des mémoires DRAM est attendue début 2019 ;
    • Les mesures correctives actuelles, y compris les économies de coûts, devraient donner des résultats à la fin 2018 ;
    • L'EBITDA ajusté devrait donc être stable par rapport à l'année précédente et afficher des tendances similaires à 2017 avec un premier semestre faible et une bonne progression de la marge au second semestre.

Sur la base de ces hypothèses, Technicolor s'attend à un générer un EBITDA ajusté des activités continues globalement stable à taux de change constants comparé à 2017.

Perspectives à moyen terme

En 2017, le Groupe a initié un recentrage stratégique autours de ses activités opérationnelles principales, en conséquence des négociations avancées sur la cession de l'activité Licences de Brevets. Cette stratégie conduit à un changement en profondeur du modèle économique du Groupe et à une évolution significative de son profil de génération de flux de trésorerie dans un environnement plus complexe. Les objectifs du plan stratégique Drive 2020 ont par conséquent évolué.

Après avoir atteint un point bas en 2018 en dessous des niveaux de 2017, Technicolor s'attend à ce que les flux de trésorerie disponible des activités poursuivies atteignent un niveau récurrent d'au moins 130 millions d'euros en 2020, résultant d'un EBITDA ajusté supérieur à 350 millions d'euros, en s'appuyant sur les leviers suivants :

  • Poursuite de la croissance organique à un chiffre pour l'activité Services de Production basée sur les capacités de pointe et la croissance globale de l'industrie ;
  • Résilience de l'activité des Services DVD avec une baisse des volumes partiellement compensée par des économies de coûts et la poursuite de flux de trésorerie robustes. Les variations de coûts des matières premières seront passées contractuellement à tous les clients ;
  • Croissance du chiffre d'affaires à un chiffre pour l'activité Maison Connectée une fois la revue du portefeuille clients finalisée (courant 2019) avec une amélioration de la rentabilité qui mènera le segment vers son objectif de marge d'EBITDA ajusté de 10% ;
  • Réduction du coût des fonctions centrales avec des économies d'environ 10 millions d'euros en 2020 par rapport à 2017.

Ces perspectives sont calculées à taux de change constants.

Dividendes

Le Conseil d'administration de Technicolor a décidé de ne pas proposer de dividende à l'Assemblée Générale des Actionnaires de 2018 au regard de la performance financière de 2017.

Management update

Technicolor annonce le départ d'Esther Gaide, Directrice financière du Groupe, qui quittera ses fonctions à compter du 20 mars 2018 pour un nouveau projet professionnel. Son successeur sera annoncé prochainement.


Revue par segment des résultats de l'année 2017

   2016  2017 Variation
Services EntertainmentEn millions d'eurosEn % du CA de SEEn millions d'eurosEn % du CA de SEA taux courantsA taux constants
 Chiffre d'affaires 1 966   1 790   (9,0)% (6,7)%
DontServices de Production76539%76643% 0,0% +3,0%
 Services DVD1 20161%1 02457% (14,7)% (12,9)%
EBITDA ajusté 238 12,1% 230 12,9% (3,1)% (1,2)%
  • Le chiffre d'affaires des Services de Production a été globalement stable à taux de change courants par rapport à l'année dernière et en hausse de 3% à taux de change constants. La division a enregistré une croissance de chiffre d'affaires inférieure à celle attendue au second semestres 2017 en raison d'un report inattendu à 2018 de l'activité Effets Visuels pour le cinéma. Le segment réalise cependant une amélioration significative de la rentabilité au second semestre 2017, entraînant un niveau d'EBITDA ajusté stable par rapport à l'année précédente. La taille des Services de Production et le pipeline des projets ont permis au Groupe de réaffecter les ressources de manière proactive afin d'atténuer les écarts de production et de maintenir le taux d'utilisation à un niveau élevé.

Faits marquants de l'activité

Le niveau d'activité des Effets Visuels pour le cinéma et la télévision a été soutenu, mais en deçà de l'année dernière, en raison du décalage de production de certains projets cinématographiques. Ceux-ci contribueront donc à la performance en 2018. Les équipes ont travaillé sur plus de 25 projets pendant l'année. Lors du dernier trimestre, elles ont achevé le travail de Jumanji : Welcome to the Jungle (Sony), Justice League (Warner Bros), The Shape of Water (Fox Searchlight), 50 Shades Freed (Universal), The Greatest Showman on Earth (Fox) tout en continuant à travailler sur un grand nombre de projets.

La croissance du chiffre d'affaires de l'activité Effets Visuels pour la Publicité a repris fin septembre après une performance faible au cours du premier semestre 2017. Les équipes ont réalisé plusieurs publicités très populaires, au contenu premium, pour Noël et ont commencé à travailler sur plusieurs campagnes publicitaires en lien avec le Super Bowl au quatrième trimestre. Dans l'ensemble, cela s'est traduit par une croissance à un chiffre du chiffre d'affaires lors du second semestre avec une amélioration du mix de projets.

Le niveau d'activité Animation et Jeux a poursuivi sa hausse au cours du second semestre 2017, enregistrant une forte croissance au cours de l'année, principalement alimenté par le nombre de sorties de films d'animation.

Le chiffre d'affaires de la Post-Production a progressé, en particulier aux Etats-Unis, en raison d'une augmentation de la quantité de travail généré par les clients de contenu streaming en ligne, comme Netflix et Amazon.

  • Le chiffre d'affaires des Services DVD s'est élevé à 1 024 millions d'euros en 2017, en baisse d'environ 13% à taux de change constants par rapport à 2016. Les volumes associés aux DVD standards et aux disques Blu-ray(TM) s'élèvent à 1,26 milliards d'unités, en baisse de 11% par rapport à l'année dernière, principalement en raison d'un nombre de sorties 2017 plus faible de longs métrages des principaux studios et de jeux Xbox par rapport à 2016. Le niveau de l'EBITDA ajusté a été en légère baisse en 2017, tandis que les marges ont été globalement stables. Les réductions de volumes et de chiffre d'affaires ont été compensées par des réductions de coûts fixes et des gains d'efficacité, conduisant à une forte amélioration de la marge en % des ventes au second semestre.

     La division a également maintenu sa position de leader sur le marché, en tirant parti de sa plateforme opérationnelle de premier ordre. En janvier 2018, Sony DADC a annoncé qu'elle confierait à Technicolor une grande partie de ses besoins de fabrication et d'emballage de CD, DVD et Blu-ray(TM) sur les marchés nord-américain et australien. Sony DADC continuera à maintenir des relations directes avec les distributeurs et à alimenter directement ses clients PlayStation. Cette initiative d'externalisation commencera au cours du deuxième trimestre.

Faits marquants de l'activité

     En raison de la plus mauvaise performance de la décennie du Box-Office estival aux Etats-Unis (réduction de 15% par rapport à l'été 2016), la faiblesse de la demande de disques s'est concentrée principalement sur le quatrième trimestre 2017. Le format Blu-ray(TM) a été particulièrement affecté par les résultats du Box-Office aux Etats Unis, la demande pour ce format étant essentiellement déterminée par les sorties de titres majeurs. La performance du Box-Office a commencé à s'améliorer en fin d'année mais la sortie de disques associés n'aura lieu qu'au premier semestre 2018. La bonne tenue du catalogue de DVD de définition standard (particulièrement en Amérique du Nord) a contribué à atténuer partiellement l'impact de la faiblesse des nouvelles sorties.

     Dans l'activité jeux, la Xbox One (basée sur un format Blu-ray(TM)) a également souffert d'une publication de sorties plus faible au second semestre 2017, imputable en partie au décalage imprévu de 2017 à 2018 de la sortie de plusieurs titres de jeux clés. Le volume total des jeux en 2017 a été impacté par une réduction constante et forte de la demande pour la console Xbox de la génération précédente (basée sur un format DVD).

     Les volumes de CD ont diminué en raison des réductions continues du marché, en plus d'une comparaison avec le deuxième semestre 2016, qui avait profité de sorties majeures non récurrentes.

Volumes de DVD, Blu-ray(TM) et CD

  Année
En millions d'unités 2016 2017Variation
Total des volumes 1 551,9 1 344,8 (13)%
Par formatDVD1 076,9953,5 (11)%
 Blu-ray(TM)341,2303,7 (11)%
 CD133,887,6 (35)%
Par segmentFilm/TV1 327,31 192,0 (10)%
 Jeux65,848,8 (26)%
 Kiosques et Logiciels25,016,4 (34)%
 Musique et Audio133,887,6 (35)%

###

  2016  2017  Variation
Maison ConnectéeEn millions d'eurosEn % du CAEn millions d'eurosEn % du CAA taux courantsA taux constants
Chiffre d'affaires 2 637   2 419   (8,3)% (6,8)%
EBITDA ajusté 218 8,3% 137 5,7% (37,1)% (36,0)%

      

     Le chiffre d'affaires de Maison Connectée a atteint 2 419 millions d'euros en 2017, en baisse de 6,8% à taux de change constant par rapport à l'année dernière. Au cours du second semestre, l'évolution du chiffre d'affaires s'est améliorée comme prévue par rapport au premier semestre, tout en restant légèrement négative. Le contexte commercial a été principalement impacté par la tension continue sur le prix des puces mémoires entraînant un EBITDA ajusté de 137 millions d'euros ou 5,7% du chiffre d'affaires, en baisse de 260 points par rapport à l'année dernière. Globalement, cette performance reflète une amélioration solide au second semestre 2017, avec une marge de 6,8% contre 4,6% au premier semestre. Hors impact de surcoûts liés aux puces mémoires, la marge d'EBITDA ajusté aurait atteint 9% du chiffre d'affaires en 2017, soit l'équivalent de l'année dernière, et elle aurait été de 11,1% au second semestre.

     La marge brute a atteint 14,2%, en baisse de 260 points par rapport à l'année dernière, essentiellement du fait de l'impact négatif de l'augmentation du prix des puces mémoires. En excluant cet impact, la réduction de la marge liée à la baisse de volume a été compensée par l'amélioration du mix produit et la mise en oeuvre de mesures d'optimisation de coûts pour adapter l'activité à une conjoncture toujours difficile. Ces actions comprennent des négociations avec les clients de Maison Connectée, la révision du portefeuille clients, des initiatives de réduction de coûts et la rationalisation de la présence géographique.

Faits marquants de l'activité

Amérique du Nord :

  • Le chiffre d'affaires en Amérique du Nord est en hausse de 2% à taux constants sur un an alors que le marché est en baisse de 3%, représentant 57% du chiffre d'affaires total ;
  • Cette bonne performance s'explique par une très forte croissance au second semestre chez les principaux clients câblo-opérateurs aux Etats-Unis et au Canada, avec les premiers déploiements significatifs de passerelles d'accès DOCSIS.3 ;
  • Cette situation contraste en revanche avec la faiblesse du secteur des opérateurs Satellite et Télécom avec une faible demande et plusieurs programmes retardés par les clients ;
  • L'activité commerciale est restée dense avec un taux de succès supérieur à 70% sur les appels d'offres auxquels le Groupe a participé. Plusieurs nouveaux produits haut de gamme ont également été attribués à Technicolor au cours de l'année avec un effet attendu en 2018.

           

           

Europe, Moyen-Orient et Afrique :

  • Le chiffre d'affaires en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique a diminué de 27% par rapport à l'année précédente en raison de la fin de vie de certains produits phares, des reports d'expédition à un grand client dû à un problème de qualité d'un composant et d'une demande clients faible ;
  • Soutenue par une tendance positive pour les produits haut de gamme tant en vidéo qu'en haut débit, la situation a commencé à s'améliorer au quatrième trimestre avec l'introduction de nouveaux produits, qui devraient conduire à des livraisons en 2018.

Amérique Latine :

  • L'Amérique Latine a enregistré une baisse globale de 21% sur l'année écoulée, principalement en raison du Mexique, reflétant le contexte économique défavorable dans ce pays. Le segment vidéo continue de rencontrer des turbulences tandis que la demande haut débit a commencé à rebondir tirée par une concurrence qui se développe dans l'offre de solution de bande passante plus rapide ;
  • D'autre part, le Brésil a connu un fort rebond avec une croissance de 29% par rapport à l'année dernière.

Asie-Pacifique :

  • Le chiffres d'affaires en Asie-Pacifique a affiché une forte croissance de 17% suite à l'intégration réussi des acquisitions au Japon et en Corée ;
  • En excluant les acquisitions, la région Asie-Pacifique est globalement stable d'une année sur l'autre, la croissance en Inde compensant la décision prise par Technicolor de quitter le marché chinois et la demande plus faible d'un client australien.

           

Répartition du chiffre d'affaires de Maison Connectée

  Année
En millions d'euros 2016 2017 Variation [2]
Chiffre d'affaires2 637 2 419(6,8)%
Par régionAmérique du Nord1 380 1 364+1,6%
 Europe Moyen-Orient & Afrique592 434(26,7)%
 Amérique Latine409 324(21,4)%
 Asie-Pacifique256 297+16,8%
Par produitVidéo1 470 1 495+5,9%
 Haut Débit1 167 924(21,2)%

###

   2016  2017 Variation
Corporate & Autres (Représenté)En millions d'eurosEn % du CAEn millions d'eurosEn % du CAA taux courantsA taux constants
Chiffre d'affaires 25   22   (10,3)% (9,8)%
EBITDA ajusté (97) (76) +21,4% +20,7%

Le segment Corporate & Autres inclut les activités de Recherche & Innovation et de Licences de Marques en plus des fonctions centrales non allouées.

A la suite de ce transfert, le segment Corporate & Autres a enregistré un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros en 2017, s'expliquant principalement par l'activité Licences de Marques. L'EBITDA ajusté s'élève à (76) millions d'euros, une amélioration significative par rapport à l'année précédente, s'expliquant principalement par des initiatives de réduction de coûts. Les dépenses liées à la Recherche & Innovation sont restées stables d'une année sur l'autre et son coût a été partiellement couvert par la contribution de l'activité Licences de Marques.

A la suite de la cession planifiée de l'activité de Licences de Brevets, Technicolor a revu ses coûts centraux tout en décidant de réaffecter ceux engagés pour soutenir l'activité commerciale des divisions. Ce retraitement entrera en vigueur en 2018 et aurait eu une incidence sur le compte de résultats comme suit :

Impact de la réallocation

En millions d'euros Services
Entertainment
Maison Connectée Corporate & Autres
  201620172016201720162017
EBITDA ajusté tel que publié238230218137(97)(76)
Réallocation des coûts [3] (15)(15)(9)(9)2424
Adj. EBITDA post réallocation 223 216 209 128 (73) (53)

###

Le chiffre d'affaires des activités arrêtées ou en cours de cession s'élève à 131 millions d'euros en 2017, avec un EBITDA ajusté de 80 millions d'euros. L'activité de Licences de Brevets a généré tous les revenus et contribué à l'EBITDA ajusté à hauteur de 79 millions d'euros. Le recul par rapport aux années précédentes résulte des négociations liées à la cession de cette activité, ce qui a conduit Technicolor à suspendre ses discussions commerciales sur les Licences de Brevets au quatrième trimestre 2017.

Résumé des résultats consolidés de 2017

Récapitulatif du compte de résultat

   Deuxième Semestre Année
En millions d'euros 2016 2017 Variation 4 2016 2017 Variation [4]
Chiffre d'affaires des activités poursuivies 2 374 2 133 (10,2)% 4 628 4 231 (8,6)%
Variation à taux de change constants (%)  (5,4)%  (6,8)%
DontServices Entertainment1 103952(13,7)%1 9661 790(9,0)%
 Maison Connectée1 2591 168(7,2)%2 6372 419(8,3)%
  Corporate & Autres1214+11,1%2522(10,3)%
EBITDA ajusté des activités poursuivies 233 209 (10,3)% 359 291 (19,0)%
Variation à taux de change constants (%)  (6,4)%  (17,2)%
En % du chiffre d'affaires9,8%9,8%+0,0pts7,8%6,9%(90)pts
DontServices Entertainment167159(4,7)%238230(3,1)%
 Maison Connectée11180(28,5)%218137(37,1)%
  Corporate & Autres(45)(30)+34,5%(97)(76)+21,4%
EBIT ajusté des activités poursuivies 113 78 (30,9)% 132 53 (60,2)%
Variation à taux de change constants (%)  (28,2)%  (59,0)%
En % du chiffre d'affaires4,8%3,7%(110)pts2,9%1,2%(170)pts
EBIT des activités poursuivies 109 47 (56,7)% 76 (10) ns
Variation à taux de change constants (%)  (55,3)%  ns
En % du chiffre d'affaires4,6%2,2%(240)pts1,6%(0,2)%(180)pts
Résultat financier(80)(33)+47(154)(97)+58
Impôt sur les résultats3(98)(95)(30)(112)(82)
Résultats des sociétés mises en équivalence20ns20ns
Résultat net des activités poursuivies 34 (84) (118) (106) (219) (112)
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession(8)16+258046(34)
Résultat net 26 (67) (93) (26) (173) (147)

Le chiffre d'affaires des activités poursuivies s'est élevé à 4 231 million d'euros en 2017, en baisse de 6,8% à taux de change constants par rapport à 2016, résultant principalement de la baisse du chiffre d'affaires dans le segment Maison Connectée et dans la division Services DVD.

L'EBITDA ajusté des activités poursuivies s'est élevé à 291 millions d'euros en 2017, en baisse de 17,2% à taux de change constants par rapport à 2016. La marge d'EBITDA ajustée s'élève à 6,9%, en baisse de 90 points par rapport à l'année précédente, en raison du segment Maison Connectée. Cette compression des marges est attribuable à l'impact de la hausse des prix des mémoires. En incluant la contribution des activités arrêtées ou en cours de cession, l'EBITDA ajusté de Technicolor s'élèverait à 371 millions d'euros, en baisse significative par rapport à 2016, compte tenu d'une forte baisse de l'activité de Licences de Brevets, qui contribuerait à hauteur de 79 millions d'euros contre 206 millions d'euros en 2016. Technicolor a mis en place plusieurs mesures de réduction de coûts au cours du second semestre 2017 pour tenir compte d'un environnement plus difficile. Grâce à ces initiatives, Technicolor a déjà enregistré une baisse de 7,5% à taux de change courants des frais commerciaux et administratifs par rapport à l'an dernier.

Les dotations aux amortissements [5] se sont élevées à 238 millions d'euros en comparaison des 227 millions d'euros en 2016, reflétant les fortes hausses de dépenses de recherche et développement concentrées sur le segment Maison Connectée suite aux succès commerciaux enregistrés par le segment en 2016 et 2017. Les dotations aux amortissements intègrent également 48 millions d'euros d'amortissements liés au processus d'allocation du prix d'achat des acquisitions principalement effectuées en 2015. L'EBIT ajusté des activités poursuivies s'est ainsi élevé à 53 millions d'euros, en baisse de 59% par rapport à l'année dernière à taux de change constants.

Les provisions pour restructuration ont été stables par rapport à l'année précédente et ont été principalement portées sur le segment Maison Connectée (fermetures de sites aux Etats-Unis et dans la région Asie-Pacifique) et sur la division Services DVD. Technicolor a également enregistré environ 20 millions d'euros de dépréciation de projets de développement et d'autres charges non courantes. L'EBIT des activités poursuivies en résultant est une perte de 10 millions d'euros en 2017, s'expliquant par le faible niveau d'EBITDA ajusté. Si l'on exclut l'amortissement de l'allocation du prix d'achat, l'EBIT des activités poursuivies a été positif de 38 millions d'euros en 2017.

Le résultat financier est une perte de 97 millions d'euros en 2017, contre une perte de 154 millions d'euros en 2016, reflétant :

  • Une charge d'intérêts nets qui s'élève à 43 millions d'euros en 2017 contre 81 millions d'euros en 2016, en raison d'une baisse de la charge d'intérêts liée à la baisse de la dette (317 millions d'euros de remboursements nets réalisés en 2016 et 50 millions d'euros en 2017) et à des taux d'intérêt moyens plus bas résultant des différents refinancements effectués en 2016 et en 2017 ;
  • Les autres charges financières s'élèvent à 54 millions d'euros en 2017, contre (73) millions d'euros en 2016. Cette baisse reflète un ajustement IFRS moins important que l'an dernier et une amélioration du résultat de change, en raison de contributions positives du Brésil et du Royaume-Uni.

L'impôt courant sur le résultat s'élève à (12) millions d'euros, en baisse de 3 millions d'euros par rapport à l'année dernière, principalement en raison de la baisse de la charge fiscale en France, reflétant la contribution beaucoup plus faible de l'activité de Licences de Brevets. La charge d'impôt reflète également une dépréciation non cash de 113 millions d'euros des actifs d'impôts différés actifs de Technicolor. Cette évolution s'explique principalement par la modification des prévisions de Technicolor, qui passe d'une planification fiscale sur 14 ans à une planification quinquennale en France, suite à l'annonce de la cession des activités de Licences de Brevets.

Le résultat net du Groupe est une perte de 173 millions d'euros en 2017, contre une perte de 26 millions d'euros en 2016. Cette détérioration est principalement liée à la dépréciation des impôts différés du Groupe.


Réconciliation du flux de trésorerie disponible (non auditée)

Technicolor définie les "Flux de trésorerie disponible" comme les Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles (continues et arrêtées ou en cours de cession) additionnés aux cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles, retranchés des acquisitions d'immobilisations corporelles, d'immobilisations incorporelles incluant les coûts de développement capitalisés.

En million d'euros 31 décembre  2016
Publi é
31 décembre  2016
Représenté
31 décembre 2017

 
EBITDA ajusté des activités poursuivies 565 359 291
Variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs1065672
Sorties de trésorerie liées aux provisions pour retraites(28)(28)(27)
Sorties de trésorerie liées aux provisions pour restructuration(56)(47)(40)
Intérêts payés(74)(74)(46)
Intérêts reçus332
Impôts (payés) reçus sur les résultats(44)(5)(9)
Autres éléments(26)(24)(34)
Flux de trésorerie provenant des activités poursuivies 446 240 209
Acquisition d'immobilisations corporelles(68)(68)(52)
Cession d'immobilisations corporelles et incorporelles111
Acquisition d'immobilisations incorporelles incluant les coûts
de développement capitalisés
(85)(85)(95)
Flux de trésorerie d'exploitation nets utilisés par les activités arrêtées
ou en cours de cession
(46)160(39)
Flux de trésorerie disponible pour réconciliation 248 248 24
Dette brute à sa valeur nominale1 0831 0831 103
Position de trésorerie371371319
Dette nette à sa valeur nominale (non IFRS) 712 712 784
Ajustement IFRS (33) (33) (6)
Dette nette (IFRS) 679 679 778
  • Les dépenses d'investissements incorporels ont atteint 47 millions d'euros de R&D capitalisée pour l'activité Maison Connectée, tandis que les sorties de trésoreries liées aux restructurations ont été principalement liées aux activités Maison Connectée et Services DVD ;
  • La variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs a été positive, résultant d'une gestion rigoureuse et efficace des besoins en fonds de roulement du Groupe, y compris une meilleure gestion du délai fournisseur, en particulier en ce qui concerne le segment Maison Connectée ;
  • La mise en place d'un emprunt avec la Banque Européenne d'Investissement en janvier 2017 a compensé le remboursement du prêt à terme résultant en une dette financière brute nominale de 1 103 millions d'euros, en hausse de 20 millions d'euros par rapport à décembre 2016 ;
  • La trésorerie du Groupe s'élève à 319 millions d'euros à fin décembre 2017, en baisse de 52 millions d'euros par rapport à fin décembre 2016. Les flux de trésorerie des activités poursuivies ont été compensés par le remboursement de la dette (50 millions d'euros de remboursement en 2017), les effets de change négatifs et les acquisitions de LG et Pioneer.

Le Conseil d'administration, réuni ce jour, a arrêté ces comptes consolidés qui ont été audités par les Commissaires aux comptes de la Société, un rapport avec une certification sans réserve étant en cours d'émission


Frédéric Rose, Directeur général, et Esther Gaide, Directrice Financière, tiendront un webcast audio le mercredi 21 février 2018 à 18h30 (heure de Paris, GMT+1)

Lien vers le Webcast audio
http://www.technicolor.com/webcastFY2017
(La présentation sera disponible sur notre site internet avant le webcast)

La réécoute sera disponible au plus tard à 21h30 (GMT+1) le 21 février 2018

Calendrier Financier

Résultats T1 201825 avril 2018
Résultats S1 201825 juillet 2018

###

Avertissement : Déclarations Prospectives

Ce communiqué de presse contient certaines déclarations qui constituent des « déclarations prospectives », y compris notamment les énoncés annonçant ou se rapportant à des événements futurs, des tendances, des projets ou des objectifs, fondés sur certaines hypothèses ainsi que toutes les déclarations qui ne se rapportent pas directement à un fait historique ou avéré. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués explicitement ou implicitement par les déclarations prospectives. Pour obtenir plus d'informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par Technicolor auprès de l'Autorité des marchés financiers.

###

A propos de Technicolor

Technicolor, leader technologique mondial dans le secteur du Media & Entertainment, est à la pointe de l'innovation numérique. Grâce à nos laboratoires de recherche et d'innovation de premier plan, nous occupons des positions-clés sur le marché au travers de la fourniture de services vidéo avancés pour les créateurs et les distributeurs de contenu. Nous bénéficions également d'un riche portefeuille de propriété intellectuelle, centré sur les technologies de l'image et du son. Notre engagement : soutenir le développement de nouvelles expériences passionnantes pour les consommateurs au cinéma, à la maison, ou en mobilité. Pour plus d'informations, visitez : www.technicolor.com

Les actions Technicolor sont enregistrées sur NYSE Euronext Paris (TCH) et sont négociables aux Etats-Unis sur le marché OTCQX (TCLRY).

Relations Presse

Emilie Megel : +33 1 41 86 61 48
emilie.megel@technicolor.com

Relations Investisseurs

Emilie Megel : +33 1 41 86 61 48
emilie.megel@technicolor.com

Christophe Le Mignan : +33 1 41 86 58 83
Christophe.lemignan@technicolor.com

Relations Actionnaires

shareholder@technicolor.com : 0 800 007 167

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL CONDENSE NON AUDITE

   Exercice clos le 31 décembre
(en millions d'euros)   2017  2016
ACTIVITÉS POURSUIVIES    
Chiffre d'affaires  4 231  4 628
Coût de l'activité  (3 651)  (3 935)
Marge brute   580   693
     
Frais commerciaux et administratifs  (355)  (384)
Frais de recherche et développement  (172)  (177)
Coûts de restructuration  (43)  (44)
Pertes de valeur nettes sur actifs non courants opérationnels  (9)  (13)
Autres produits (charges)  (11)  1
Résultat avant charges financières et impôts (EBIT) des activités poursuivies   (10)   76
     
Produits d'intérêts  3  4
Charges d'intérêts  (46)  (85)
Autres produits (charges) financiers nets  (54)  (73)
Charges financières nettes   (97)   (154)
     
Résultat des sociétés mises en équivalence  –  2
Impôt sur les résultats  (112)  (30)
Résultat net des activités poursuivies   (219)   (106)
     
ACTIVITÉS ARRÊTÉES OU EN COURS DE CESSION    
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession  46  80
     
Résultat net de l'exercice   (173)   (26)
Attribuables aux :    
– Actionnaires de Technicolor SA  (172)  (26)
– Participations ne donnant pas le contrôle  (1)  –
     
RÉSULTAT NET PAR ACTION  Exercice clos le 31 décembre
(en euros, sauf le nombre d'actions)  2017  2016
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires de base disponibles (actions propres déduites)  412 716 772  411 932 346
Résultat net par action des activités poursuivies     
– de base  (0,53)  (0,26)
– dilué  (0,53)  (0,26)
Résultat net par action des activités arrêtées ou en cours de cession    
– de base  0,11  0,20
– dilué  0,11  0,20
Résultat net total par action     
– de base  (0,42)  (0,06)
– dilué  (0,42)  (0,06)

ETAT SEMESTRIEL DE SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE NON AUDITE

  (en millions d'euros)  31 décembre 2017  31 décembre 2016
      
ACTIF    
 Ecarts d'acquisition  942  1 019
 Immobilisations incorporelles  625  771
 Immobilisations corporelles  243  286
 Autres actifs d'exploitation non courants  38  56
TOTAL ACTIFS D'EXPLOITATION NON COURANTS   1 848   2 132
      
 Actifs financiers disponibles à la vente   17    19
 Autres actifs financiers non courants  19  39
TOTAL ACTIFS FINANCIERS NON COURANTS   36   58
      
 Titres des sociétés mises en équivalence   2    3 
 Impôts différés actifs  275  423
TOTAL ACTIFS NON COURANTS   2 161   2 616
      
 Stocks et en-cours  238  234
 Clients et effets à recevoir  684  806
 Autres actifs d'exploitation courants  256  284
TOTAL ACTIFS D'EXPLOITATION COURANTS   1 178   1 324
      
 Créance d'impôt  37  53
 Autres actifs financiers courants  10  17
 Trésorerie et équivalents de trésorerie  319  371
 Actifs destinés à être cédés  7   – 
TOTAL ACTIFS COURANTS   1 551   1 765
      
TOTAL ACTIF   3 712   4 381



ETAT SEMESTRIEL DE SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE NON AUDITE

  (en millions d'euros)  31 décembre 2017  31 décembre 2016
      
CAPITAUX PROPRES ET PASSIF    
Capital social (414 461 178 actions au 31 décembre 2017 de valeur
 nominale 1€)
  414  413
Actions propres  (158)  (157)
Titres super subordonnés  500  500
Primes d'émission et réserves  (38)  174
Ecarts de conversion  (385)  (229)
Capitaux propres attribuables aux actionnaires de Technicolor SA   333   701
 Participations ne donnant pas le contrôle  3  3
TOTAL CAPITAUX PROPRES   336   704
      
Provisions pour retraites et avantages assimilés  355  376
Autres provisions  23  35
Autres dettes d'exploitation non courantes  59  153
TOTAL DETTES D'EXPLOITATION NON COURANTES    437   564
      
Dettes financières  1 077  998
Impôts différés passifs  193  217
TOTAL DETTES NON COURANTES   1 707   1 779
      
Provisions pour retraites et avantages assimilés  27  28
Autres provisions  110  133
Fournisseurs et effets à payer  947  992
Provisions pour dettes sociales  129  152
Autres dettes d'exploitation courantes  334  504
TOTAL DETTES D'EXPLOITATION COURANTES   1 547   1 809
      
Dettes financières  20  52
Dettes d'impôt courant  33  35
Autres dettes courantes  1  2
Passifs liés aux actifs destinés à être cédés  68   – 
TOTAL DETTES COURANTES   1 669   1 898
      
TOTAL PASSIF   3 376   3 677
      
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DU PASSIF   3 712   4 381


TABLEAU SEMESTRIEL DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES NON AUDITE

   Exercice clos le 31 décembre 
(en millions d'euros)  2017  2016
Résultat net de l'exercice   (173)   (26)
Résultat net des activités arrêtées ou en cours de cession  46  80
Résultat net des activités poursuivies   (219)   (106)
Ajustements pour réconcilier le résultat net des activités poursuivies avec la variation nette de la trésorerie d'exploitation    
Amortissements d'actifs  240  223
Pertes de valeur d'actifs  9  14
Variation nette des provisions  (37)  (25)
(Gain) pertes sur cessions d'actifs  (1)  (18)
Charges (produits) d'intérêts  43  81
Autres (dont impôts)  155  91
Variation du besoin en fonds de roulement et des autres actifs et passifs  72  56
Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles   262   316
Intérêts payés  (46)  (74)
Intérêts reçus  2  3
Impôts payés sur les résultats  (9)  (5)
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE D'EXPLOITATION
DES ACTIVITE POURSUIVIES (I)
   209   240
Acquisition de titres de participation, net de la trésorerie acquise  (25)  (21)
Produit de cession net de titres de participations  11  52
Acquisition d'immobilisations corporelles  (52)  (68)
Cession d'immobilisations corporelles et incorporelles  1  1
Acquisition d'immobilisations incorporelles incluant les coûts de développement capitalisés  (95)  (85)
Trésorerie mise en nantissement  (1)  (4)
Remboursement de trésorerie mise en nantissement  9  8
Prêts remboursés par / (accordés à) des tiers  1   – 
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE D'INVESTISSEMENT
DES ACTIVITE POURSUIVIES (II)
   (151)   (117)
Augmentation de capital  1  15
Augmentation des dettes financières  646  450
Remboursement des dettes financières  (612)  (775)
Frais liés à la dette et aux opérations en capital  (7)  (10)
Dividendes payés aux actionnaires  (25)  (25)
Autres  (31)  14
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE DE FINANCEMENT
DES ACTIVITE POURSUIVIES (III)
   (28)   (331)
     
VARIATION NETTE DE LA TRESORERIE DES ACTIVITES
ARRETEES OU EN COURS DE CESSION (IV)
   (43)   168
     
TRESORERIE A L'OUVERTURE DE LA PERIODE   371   385
Diminution nette de la trésorerie (I+II+III+IV)   (13)   (40)
Effet des variations de change et de périmètre sur la trésorerie  (39)  26
TRESORERIE A LA CLOTURE DE LA PERIODE   319   371



Réconciliation des indicateurs ajustés tels que publiés (non auditée)

Technicolor présente, en plus des résultats publiés, et dans le but de fournir une vue plus comparable de l'évolution de sa performance opérationnelle en 2017 par à 2016, un ensemble d'indicateurs ajustés qui exclut les éléments suivants, tels que directement disponibles dans le compte de résultat des états financiers consolidés du Groupe :

  • Coûts de restructuration, nets ;
  • Charges de dépréciations d'actifs, nettes ;
  • Autres produits et charges (autres éléments non récurrents).

Ces ajustements, dont la réconciliation est présentée dans le tableau suivant, ont eu un impact sur l'EBIT des activités poursuivies de (63) millions d'euros au premier semestre 2017 contre (56) millions d'euros au premier semestre 2016.

  Année
En millions d'euros 2016
Représenté
2017 Variation [6]
EBIT des activités poursuivies 76 (10) (86)
Coûts de restructurations, nets(44)(43)+1
Pertes nettes liées aux dépréciations sur actifs opérationnels non courants(13)(9)+4
Autres produits/(charges)1(11)(12)
EBIT ajusté des activités poursuivies 132 53 (79)
En % du chiffre d'affaires2,9%1,2%(170)pts
Dépréciations et amortissements [7] 227238+11
EBITDA ajusté des activités poursuivies 359 291 (68)
En % du chiffre d'affaires7,8%6,9%(90)pts




[1] Les flux de trésorerie disponible pour réconciliation incluent les flux de trésorerie des activités arrêtées ou en cours de cession.

[2] Variation à taux de change constants.

[3] À taux budget 2018

[4] Variation à taux de change courants

[5] Incluant l'impact des provisions pour risques, garanties et litiges.

[6] Variation à taux de change courant.

[7] Incluant l'impact des provisions pour risques, garanties et litiges.  


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: TECHNICOLOR via GlobeNewswire

HUG#2170309

Print Friendly, PDF & Email

TECHNICOLOR : RÉSULTATS ANNUELS 2017

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |