Bon niveau d’activité au T3 avec un CA en croissance organique1 de +2%

Rattrapage bien engagé des impacts de la crise sanitaire

Objectifs 2020 confortés

CHANGÉ, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News :

Avec un chiffre d’affaires contributif2 de 169,1 M€ au 3ème trimestre 2020 en hausse de +0,4% (données brutes) et de +1,8% (à change constant) par rapport au 3ème trimestre 2019, Séché Environnement (Paris:SCHP) confirme le rebond de ses activités initié à la fin du 1er semestre sur la plupart de ses géographies.

Le 3ème trimestre 2020 illustre ainsi la résilience des activités de Séché Environnement en France comme à l’International, avec le retour progressif d’une activité normalisée sur tous ses périmètres, l’Amérique Latine affichant en effet les 1ers signes d’un rebond d’activité en fin de période.

Sur les 9 premiers mois de 2020, le chiffre d’affaires contributif s’établit à 482,1 M€ vs. 498,3 M€ au 30 septembre 2019, en léger recul de -3,2% sur la période (données brutes) et de -4,5% à périmètre et change constant, pour un chiffre d’affaires consolidé publié de 482,5 M€, vs.514,8 M€ un an plus tôt.

Confiant sur la poursuite de ces tendances au 4ème trimestre, Séché Environnement maintient son anticipation d’un 2nd semestre 2020 avec un niveau d’activité comparable à celui du 2nd semestre 20193.

La période écoulée conforte également les attentes du Groupe d’un rattrapage des effets de la crise sanitaire du 1er semestre dès la fin de l’exercice en cours et lui permet de confirmer son objectif de chiffre d’affaires contributif de 650 M€ à 675 M€3 au titre de l’exercice 2020.

CA 9 mois

au 30 septembre

2019

2020

Variation

Brute

Variation

organique

Déchets Dangereux

324,6

299,8

-7,6%

-10,4%

Déchets Non Dangereux

173,6

182,3

+5,0%

+6,4%

CA contributif

498,2

482,1

-3,2%

-4,5%

CA non contributif

16,6

0,4

CA publié

514,8

482,5

-6,3%

-7,6%

Données publiées en M€

Commentaires sur l’activité du 3ème trimestre 2020

Après un 1er semestre marqué par les effets de la crise sanitaire, Séché Environnement affiche avec un chiffre d’affaires contributif (169.1 M€) au 3ème trimestre 2020, un niveau d’activité légèrement supérieur à celui de la même période l’an passé (+0,4% en variation brute et +1,8% à change constant).

La période se caractérise en effet par la croissance de la plupart des activités en France et un retour progressif à des niveaux d’activité normalisés sur le périmètre international.

Analyse par périmètre géographique

Au 3ème trimestre

2019

2020

Variation

brute

Variation

Organique

France

125,7

130,3

+3,6%

+3,6%

International

42,7

38,8

-9,2%

-4,1%

CA contributif

168,4

169,1

+0,4%

+1,8%

CA non contributif

4,2

0,2

CA publié

172,6

169,3

-1,9%

-0,6%

Données publiées en M€

En France, le chiffre d‘affaires du 3ème trimestre atteint 130,3 M€ et marque une progression de +3,6% par rapport au 3ème trimestre 2019. La période a été marquée par la poursuite du vif rebond des activités liées aux marchés Collectivités alors que les marchés industriels ont confirmé leur bonne orientation. Ainsi, la plupart des activités (hors valorisation énergétique) ont retrouvé leur niveau normatif au sein des filières Déchets Dangereux (DD) comme Déchets Non Dangereux (DND).

A l’International, le chiffre d’affaires de la période s’élève à 38,8 M€, en recul de -9,2% en données brutes. Le 3ème trimestre intègre un effet de change négatif de (2,2) M€, principalement lié à la dégradation de la devise sud-africaine au 1er semestre 2020 et dans une moindre mesure, à celle des devises sud-américaines : à change constant, le périmètre international affiche un recul modéré de -4,1% par rapport au 3ème trimestre 2019, avec des situations encore contrastées :

  • En Europe, la croissance est portée par la dynamique des activités de valorisation (Valls Quimica en Espagne : +19,7%) et par la résilience des activités de traitement (Mecomer en Italie) qui se comparent à un fort niveau d’activité au 3ème trimestre 2019 ;
  • En Afrique du Sud, Interwaste renoue avec une forte croissance (+15,0% à change constant), en particulier dans les déchets non dangereux ;
  • En Amérique Latine, la zone affiche globalement un recul de -25,7% à change constant, les 1ers signes de reprise des activités apparaissant en septembre, notamment au Pérou et au Chili.
  • Dans le Reste du Monde, Solarca (nettoyage chimique) affiche au 3ème trimestre 2020 un niveau d’activité en retrait (-14,7% à change constant) par rapport au 3ème trimestre 2019.

Analyse par filière

 Au 3ème trimestre

2019

2020

Variation

Brute

Variation

Organique

Déchets Dangereux

110,8

101,4

-8,5%

-7,2%

Déchets Non Dangereux

57,6

67,7

+17,4%

+19,0%

CA contributif

168,4

169,1

+0,4%

+1,8%

CA non contributif

4,2

0,2

CA publié

172,6

169,3

-1,9%

-0,6%

Données publiées en M€

Au 3ème trimestre, les filières de valorisation et de traitement affichent une évolution contrastée :

  • La filière Déchets Dangereux réalise un chiffre d’affaires de 101,4 M€, en recul -8,5% en données brutes et de -7,2% à change constant. La filière affiche une évolution différenciée selon les périmètres géographiques :

    • En France, avec un chiffre d’affaires de 76,4 M€, en hausse de +1,9% par rapport au 3ème trimestre 2019, la filière démontre la résilience des marchés industriels ;
    • A l’International, avec un chiffre d’affaires de 25,0 M€ vs. 35,8 M€ au 3ème trimestre 2019, la filière reste pénalisée par un effet de change négatif de (1,5) M€ et par la reprise tardive des activités de traitement en Amérique Latine alors que l’Europe (Mecomer en Italie, et particulièrement Valls Quimica en Espagne) confirme la solidité de ses marchés industriels.
  • La filière Déchets Non Dangereux affiche un chiffre d’affaires de 67,7 M€, en forte croissance par rapport à la même période de l’an passé : +17,4% en données brutes et +19,0% à change constant :

    • En France, la filière poursuit son rythme de croissance soutenu de +6,3% à 53,9 M€, illustrant le retour des marchés Collectivités à leur niveau d’activité d’avant-crise ;
    • A l’International, la filière connaît un doublement de son niveau d’activité (+125% à change constant, à 13,8 M€), portée par le dynamisme commercial de Interwaste et le rebond des marchés Collectivités en Afrique du Sud.

Analyse par activité

Au 3ème trimestre

2019

2020

Variation

Brute

Variation

Organique

Traitements

Valorisations

89,0

21,1

84,4

18,8

– 5,2%

-11,0%

– 4,6%

-11,3%

Services

58,3

65,9

+13,0%

+16,6%

CA contributif

168,4

169,1

+0,4%

+1,8%

CA non contributif

4,2

0,2

CA publié

172,6

169,3

-1,9%

-0,6%

Données publiées en M€

Les activités de traitement affichent un chiffre d’affaires de 84,4 M€ en recul de -5,2% en données brutes et de -4,6% à change constant, principalement pénalisées par la reprise tardive des activités en Amérique Latine. Ainsi :

  • En France, avec un chiffre d’affaires de 71,6 M€ en léger retrait de -0,2%, les activités de traitement renouent avec un niveau d’activité sensiblement identique au 3ème trimestre 2019 cette résilience étant observée aussi bien dans la filière DD que dans la filière DND ;
  • A l’international, le chiffre d’affaires des activités de traitement s’établit à 12,8 M€, en recul marqué par rapport à la même période de l’an passé : -25,7% en données brutes et -23,3% à change constant, en raison d’un 3ème trimestre encore pénalisé par la crise sanitaire en Amérique Latine, alors que l’Europe, en particulier l’Italie (Mecomer) démontre sa résilience ;

Les activités de valorisation affichent une contraction de -11,0% (données brutes) à 18,8 M€, soit -11,3% à change constant, principalement sous l’effet du recul des activités de valorisation énergétique en France :

  • En France, le chiffre d’affaires des activités de valorisation s’inscrit en retrait de -21,7% à 13,7 M€, sous l’effet du recul de la valorisation énergétique (-43,4% en raison des travaux réalisés sur l’alternateur de Sénerval suite au sinistre du 1er semestre), alors que les valorisations Matières (Speichim Processing) affichent leur résilience avec un niveau d’activité identique à celui de la même période de l’an passé ;
  • A l’International, avec un chiffre d’affaires de 5,1 M€, les activités de valorisation -marchés PCB en Amérique Latine et purification chimique en Espagne- affichent un vif rebond après un 1er semestre en fort repli : +39,8% en données brutes et +36,9% à change constant.

Les activités de services connaissent un redressement sensible, en particulier en France avec la reprise des chantiers de dépollution : +13,0% en données brutes et +16,6% à change constant, portant le chiffre d’affaires à 65,9 M€ :

  • En France, avec un chiffre d’affaires de 45,0 M€ en hausse de +23,4% par rapport à la même période de l’an passé, le 3ème trimestre est caractérisé, comme attendu, par la reprise des chantiers de dépollution alors que les activités d’externalisation (« Offres globales ») confirment leur bonne tenue ;
  • A l’International, le chiffre d’affaires s’inscrit à 20,9 M€, en recul de -4,3% en données brutes mais en progression de +4,2% à change constant principalement en raison du dynamisme commercial de Interwaste (Afrique du Sud).

Perspectives 2020 confortées

Trajectoire 2022 confirmée

Le niveau d’activité enregistré au 3ème trimestre ainsi que la poursuite des tendances favorables permettent d’anticiper un rattrapage des effets de la crise sanitaire d’ici la fin de l’exercice (hors effet de change) et confortent les objectifs d’activité de Séché Environnement pour 2020 :

  • La filière Déchets Dangereux devrait continuer d’être portée par la résilience de ses marchés industriels qui soutiendront les activités de valorisation et de traitement en France, tandis que les marchés à l’International, en particulier en Amérique Latine, devraient poursuivre leur retour à un meilleur niveau d’activité. Dans les activités de services, le 4ème trimestre devrait prolonger la dynamique apparue au cours de la période écoulée avec la reprise des chantiers ;
  • La filière Déchets Non Dangereux devrait continuer de bénéficier de marchés bien orientés et soutenus par la mise en œuvre de l’Economie circulaire. En France, la filière bénéficiera plus particulièrement du retour de la valorisation énergétique à une contribution normative, tandis qu’à l’International, Interwaste (Afrique du Sud) devrait contribuer favorablement à la croissance de la filière sur ce périmètre.

Au total, et dans l’hypothèse où les conséquences économiques de la crise sanitaire dans les prochains mois restent limitées en France et dans les pays où le Groupe est implanté, l’activité du 2nd semestre 2020 devrait s’établir à un niveau comparable à celui du 2nd semestre 2019 permettant à Séché Environnement d’atteindre son objectif de chiffre d’affaires contributif au titre de l’exercice en cours de 650 M€-675 M€4.

Ces perspectives favorables pour 2020 permettent également de confirmer la trajectoire commerciale, opérationnelle et financière de Séché Environnement à horizon 20225.

Définitions

Chiffre d’affaires contributif : chiffre d’affaires publié retraité 1/ des investissements réalisés sur les actifs concédés et comptabilisés en chiffre d’affaires selon la norme IFRIC 12 et 2/ des indemnités et compensations perçues, nettes des charges variables, pour maintenir la continuité du service public pendant la période de travaux de désamiantage de l’incinérateur d’Euro-Métropole Strasbourg

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique pour commenter l’activité du 3ème trimestre 2020 se tiendra, en français uniquement, le 27 octobre 2020 à 18h00 (Paris).

Pour participer à la conférence, merci de composer le +33 (0)1 70 71 01 59. Code : 88 13 93 39 #

Un support de présentation est disponible dès 17h45 sur le site de Séché Environnement :

https://www.groupe-seche.com/fr/investisseurs/accueil

La réécoute de la conférence sera disponible au +33 (0)1 72 72 74 02– Code : 41 89 53 666 #

Agenda

Résultats consolidés au 31 décembre 2020

8 mars 2021 après Bourse

A propos de Séché Environnement

Séché Environnement est l’un des principaux acteurs français de la valorisation et du traitement de tous les types de déchets, qu’ils soient d’origine industrielle ou issus des collectivités territoriales.

Premier opérateur indépendant en France, Séché Environnement se caractérise par un positionnement de spécialiste des déchets les plus complexes, au cœur de marchés réglementés et à fortes barrières, et développe des solutions de valorisation et de traitement de pointe pour les déchets dangereux et non dangereux.

En effet, ses outils et ses savoir-faire lui permettent d’offrir à sa clientèle d’industriels et de collectivités, des solutions à haute valeur ajoutée, ciblant les problématiques de l’économie circulaire et les exigences de développement durable, telles que :

  • les valorisations matières ou énergétique des déchets dangereux et non dangereux ;
  • tous types de traitement pour les déchets solides, liquides, gazeux (traitements thermiques, physico-chimiques, radiologiques …) ;
  • le stockage des résidus ultimes de déchets dangereux ou non dangereux ;
  • les éco-services de dépollution, de déconstruction, de désamiantage et de réhabilitation ;
  • la gestion globale des services à l’Environnement dans le cadre de contrats d’externalisation.

Fort de son expertise globale, le Groupe est actif dans plus de 15 pays dans le Monde et se développe rapidement à l’International par croissance organique et par acquisitions. Déjà présent en Europe (Espagne, Allemagne et désormais en Italie), Séché Environnement a récemment pris des positions de premier plan en Amérique Latine (Pérou, Chili) et en Afrique du Sud.

A ce jour, le Groupe emploie environ 4500 collaborateurs dans le Monde (dont environ 2000 personnes en France).

Séché Environnement est coté sur l’Eurolist d’Euronext (compartiment B) depuis le 27 novembre 1997.

Le titre est éligible au PEA-PME et appartient aux indices CAC Mid&Small, Enternext PEA-PME 150 et Enternext Tech40.

Avis important

Ce communiqué peut contenir des informations de nature prévisionnelle. Ces informations constituent soit des tendances, soit des objectifs à la date de publication du présent communiqué et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de la Société, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement des tendances et objectifs énoncés. Ces risques comprennent notamment ceux décrits dans le Document de Référence de la Société disponible sur son site internet (www.groupe-seche.com). Ces informations ne reflètent donc pas les performances futures de la Société, qui peuvent en différer sensiblement et aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces éléments prospectifs. La Société ne prend aucun engagement quant à la mise à jour de ces informations. Des informations plus complètes sur la Société peuvent être obtenues sur son site internet (www.groupe-seche.com), rubrique Information Réglementée. Ce communiqué ne constitue ni une offre de titres ni une sollicitation en vue d’une offre de titres dans un quelconque Etat, y compris aux Etats-Unis. La distribution du présent communiqué peut être soumise aux lois et règlements en vigueur en France ou à l’Etranger. Les personnes en possession du présent communiqué de presse doivent s’informer de ces restrictions et s’y conformer.

————————————————————————————————————

1 Organique : à périmètre et change constants

2 Cf. Paragraphe « Définitions » page 5 du présent communiqué

3 Cf. Communiqué de presse du 14 septembre 2020

4 Cf. Communiqué de presse du 14 septembre 2020

5 Cf. « Investor Day » et communiqué de presse du 17 décembre 2019

Contacts

Séché Environnement
Manuel Andersen
Directeur des Relations Investisseurs
+33 (0)1 53 21 53 60
m.andersen@groupe-seche.com

Print Friendly, PDF & Email

Séché Environnement : Chiffre d’affaires au 30 septembre 2020

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |