Fri, 23 Nov 2018 06:00:00 GMT
  COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 23 novembre 2018, 7h00 CET

Activité et résultats du 3 ème trimestre 2018


 

  • Résultats décevants dans un marché drones grand public en forte baisse
  • Résultat net impacté par la dépréciation de l'écart d'acquisition
  • Développement d'un portefeuille de participations unique et exclusivement dédié aux drones
  • Plan d'action pour conserver 100 M€ de cash à fin 2019

 

Henri Seydoux, Président Directeur général et premier actionnaire de Parrot explique : «  Cette fin d'année est compliquée par une forte baisse, inattendue, du marché des drones grand public qui est intervenue au moment du lancement de notre nouveau drone, le Parrot Anafi. Si les performances techniques et l'accueil réservé à ce produit sont à la hauteur de nos attentes, et même si nous avons repris des parts de marché dans un environnement prix maitrisé, le retournement du marché a freiné la hausse de notre chiffre d'affaires et pèse sur l'ensemble de nos équilibres financiers. Pour nous adapter au rythme de ce marché pour l'heure très instable nous faisons évoluer notre organisation et notre plan d'action a été entériné par le Conseil d'administration du 22 novembre. Il vise avant tout à sécuriser la capacité d'action pour répondre aux potentiels du marché des drones à long terme. Les possibilités offertes par le Parrot ANAFI, la solidité de nos filiales professionnelles et notre développement sur le marché de la Défense et de la Sécurité vont être un atout clé pour rebondir : avec une stratégie décentralisée et flexible nous visons d'atteindre l'équilibre dans les drones professionnels à fin 2019 tout en ayant préservé les ressources qui nous permettront de saisir les opportunités d'accélération. »

Parrot : Développement d'un portefeuille de participations unique , pure player des drones

Parrot fait le choix de développer un portefeuille de filiales et participations. Dotées de marques reconnues, de managements forts et de positionnements complémentaires, les filiales et participations se consacrent au développement de leurs activités commerciales, adressant conjointement ou indépendamment les besoins des consommateurs, des professionnels, des entreprises et des grands groupes, et du reste de l'industrie des drones.

Parrot vise ainsi de disposer, à fin 2019, d'un ensemble de sociétés de drones de premier plan et d'environ 100 M€ de trésorerie nette. Les 5 filiales et les 5 participations sont :

Parrot Drone porte l'activité grand public et la gamme de produits Parrot pour les professionnels, fortifiées par les performances du Parrot ANAFI mais touchées de plein fouet par la crise de croissance du marché des drones grand public. La société se focalise sur une offre de drones légers et hautement technologiques, alliant performance et polyvalence avec une organisation commerciale internationale pilotée à partir de la France et des services clients dotés de capacités globales. Les avancées dans le domaine de la Défense et la Sécurité sont renforcées par les participations détenues dans Planck Aerosystems et Sky Hero .

Pix4D domine le marché des logiciels de modélisation par drones avec Pix4Dmapper. Dotée d'une R&D européenne de pointe et d'une forte implantation à l'international, la société a développé une offre diversifiée (mobile, desktop, cloud, saas, entreprise) par métiers (cartographie, construction, agriculture) qui répond aux besoins de +50 000 utilisateurs uniques.

SenseFly maintient son avance sur le segment des drones professionnels à voilures fixes. Reconnu pour ses performances, le drone eBee X commercialisé depuis début octobre est à la pointe de la technologie. L'offre présente chez plus de 4 000 clients actifs combine drones, capteurs et solutions complètes pour une intégration avancée des drones dans les secteurs les plus prometteurs (cartographie, surveillance et inspection, agriculture).

Dans le domaine de l'agriculture de précision par drone, Airinov réalise la majorité des activités de service par drones du secteur agricole en France. Autour d'un réseau de 80 pilotes indépendants qui survolent plus de 150 000 hectares d'exploitation par an, la plateforme d'analyse de données, puissante et multiculture, délivre des rapports sur la santé des plantations et les perspectives de rendement qui s'intègrent dans les équipements déjà utilisés par les exploitations modernes.

Micasense développe et commercialise les capteurs de données de précision les plus utilisés et les plus puissants à l'échelle mondiale dans le domaine de l'agriculture de précision.

Les expertises détenues dans l'agriculture de précision sont complétées par une participation dans la société Chouette Vision qui développe des solutions de surveillance des vignes par drone.

Les autres participations minoritaires sont Iconem , qui contribue à la conservation numérique du patrimoine architectural mondial, et BioCarbon , qui oeuvre pour la reforestation, illustrant toutes deux l'apport des drones dans la préservation et le développement durable.

L'ensemble de ces participations de premier plan, constitue un portefeuille unique dans le domaine des drones.

Résultats du 3 ème trimestre 2018
Les états financiers du 3 ème trimestre ne sont pas audités. La norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » est entrée en vigueur au 1 er janvier 2018. Le reclassement de certaines charges de marketing en déduction du chiffre d'affaires alors qu'elles étaient auparavant classées en charge d'exploitation est le seul impact de l'application de la norme IFRS15. Les comptes du 3 ème trimestre ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 22 novembre 2018. L'impact de la dépréciation de l'écart d'acquisition résultant des décisions stratégiques et de la révision des perspectives de développement de Parrot Drone est appliqué au 30 septembre 2018.

  • Répartition du chiffre d'affaires :
IFRS, en M€ (détails en annexes) T3 2018 T3 2017 Var. 9M 2018 9M 2017 Var.
  – Drones grand public 12,5 22,6 -45% 38,2 50,0 -24%
  – Drones professionnels 9,3 8,9 +4% 31,1 30,3 +3%
TOTAL DRONE (1) 21,7 31,6 -31% 69,3 80,3 -14%
  – Autres produits grand public 1,7 7,6 -78% 9,1 22,6 -60%
TOTAL GROUPE 23,4 39,2 -40% 78,4 102,9 -24%

(1) Le chiffre d'affaires Parrot Professional et Sequoia est intégré dans la ligne « Drone professionnel » pour refléter l'évolution de l'organisation interne. Peu significatifs en 2017 ils étaient rattachés au « Drone grand public ».

Drones grand public (53% du CA T3 2018)

Dans un marché des drones grand public qui traverse une crise de croissance, l'activité génère un chiffre d'affaires de 12,5 M€ (-45%). Elle reflète l'évolution du portefeuille de produits avec la forte réduction des ventes de produits historiques en fin de vie (-14,5 M€ par rapport au T3 2017) qui n'a pas pu être compensée par la commercialisation progressive, à partir de juillet 2018, du nouveau drone Parrot ANAFI.

Sur un panel de marché étudié [1] d'environ 100 M€ au 3 ème trimestre 2018, la baisse est d'environ 22% en valeur et 19% en volume. Parrot estime que loin d'être saturé, le marché des drones grand public, après 8 années de croissance forte, marque une pause. Sur le segment des drones de loisir vendus entre 500 et 800 euros, l'analyse des données révèle une baisse plus prononcée (-40% en unité et -33% en valeur), concentrée sur le marché nord-américain (-56%), qui contraste avec un marché français toujours en hausse (+12%).

Entre le 2 ème et le 3 ème trimestre, sur le segment des drones de 500 à 800 euros, Parrot a repris des parts de marché, de 5 à 15 pts, grâce au lancement du Parrot ANAFI qui s'établit comme une alternative de choix sur le marché des drones grand public. Malgré la forte saisonnalité du 4 ème trimestre, la crise de croissance, fréquente sur des marchés jeunes et innovants, pèse sur la dynamique commerciale et la marge brute, grevée par l'ajustement des perspectives de ventes, et remet en cause l'objectif du Groupe qui ciblait une reprise de la croissance et une amélioration de la marge brute de son activité drones grand public en 2018.

Pour s'ajuster à l'instabilité de ce marché Parrot Drone adapte son modèle de développement : un plan de départ d'une centaine de personnes, concentré à l'international, est mis en oeuvre afin de diminuer les ressources consommées par les structures de commercialisation et celles dédiées à la production, en ligne avec les capacités actuelles du marché.

Drones professionnels (40% du CA T3 2018 )

Au sein d'un marché des drones professionnels en croissance, Parrot privilégie les sociétés qui poursuivent un modèle de développement sain et maitrisé. Sur la période, marquée par une forte instabilité du secteur, les filiales drones professionnels totalisent un chiffre d'affaires de 9,3 M€ (+4%) avec des performances contrastées.

Les ventes de logiciels et de services (CA T3 : 6,0 M€) sont en hausse de 28%, portées par les solides performances de Pix4D dont l'offre de solutions métiers a continué de s'élargir avec l'arrivée de Pix4Dfields, dédié à l'agriculture de précision. Airinov reste pour l'instant sur un palier de développement et se focalise sur l'efficience de son modèle. Sur un marché des services experts encore peu mature et aux besoins actuels couverts par l'ensemble des autres filiales, Parrot Airsupport est mis en sommeil.

Les ventes d'équipements (CA T3 : 3,3 M€, -23%) sont toujours impactées par le retard de lancement des nouvelles générations de drones à voilure fixe, lié à des problèmes de production et d'achats de composants, réglés au début du 4 ème trimestre. Moins contributives, les ventes de capteurs restent solides. La gamme business solutions continue de s'élargir avec les lancements cet automne des packs ANAFI Work (construction, immobilier, sécurité publique) et du Parrot Bluegrass Fields (agriculture).

Sur le vaste marché de la Défense et de la Sécurité, après une phase d'étude et de compréhension des attentes pilotée par les nouvelles compétences recrutées, de premiers essais prometteurs ont été conclus dans différents pays et les sociétés (Parrot Drone, Sky Hero et Planck Aerosystems) vont livrer leurs premières commandes et vont accroître progressivement leurs activités commerciales.

  • Compte de résultats résumé
IFRS en M€ et en % du CA T3 2018 (1) T3
2017 (1)
Var. 9M 2018 (1) 9M 2017 (1) Var.
Chiffre d'affaires 23,4 39,2 -40% 78,4 103,0 -24%
Marge brute 4,8 13,5 -64% 28,0 40,6 -31%
  en % du chiffre d'affaires 21% 34%   36% 39%  
Résultat opérationnel courant -21,0 -11,2 -88% -48,9 -41,3 -18%
  en % du chiffre d'affaires -90% -28%   -62% -40%  
Résultat opérationnel -50,9 -12,6 -304% -76,8 -54,9 -40%
  en % du chiffre d'affaires -130% -32%   -98% -53%  
Résultat net, part du Groupe -51,8 -14,1 -267% -83,9 -16,1 -421%
  en % du chiffre d'affaires -132% -36%   -107% -16%  

(1) Avec l'application au 1 er janvier 2018 de la norme IFRS 15, certaines charges de marketing auparavant comptabilisées en charges d'exploitation, ont été retraitées et reclassées en déduction du chiffre d'affaires. L'impact sur le T3 2018 est de -0,9 M€ sur le chiffre d'affaires et la marge brute.

La marge brute consolidée du 3 ème trimestre s'établit à 21% du chiffre d'affaires, un niveau en deçà des attentes de Parrot. Malgré une stratégie prix maitrisée, Parrot Drone a dû revoir ses achats, ses plans de production et ses perspectives de ventes pour les adapter au ralentissement du marché des drones grand public. Dans l'hypothèse d'un redémarrage tardif, et difficilement prévisible du marché grand public, cette tendance ne pourra être absorbée avant mi 2019 et reste largement sujette à l'évolution des prix du marché.

Les dépenses opérationnelles courantes du 3 ème trimestre sont de 25,8 M€, en hausse de 0,2 M€ par rapport au 2 ème trimestre 2018.

Les dépenses de R&D, à 9,3 M€ (-2% vs. T2 2018) sont dédiées aux prochaines générations de drones destinées à être commercialisés tant auprès du grand public que des professionnels. Elles seront diminuées de la majorité des coûts générés par les intervenants externes dont les contrats sont en cours de revue.

Les dépenses de Ventes et Marketing, à 9,3 M€ (-5% vs. T2 2018), reflètent les ressources déployées pour le lancement du Parrot ANAFI et des nouvelles solutions professionnelles (ANAFI Work, Bluegrass Fields, eBeeX, Pix4Dfield). Les sociétés de drones professionnels maintiendront une stratégie d'expansion commerciale internationale tandis que l'organisation commerciale de Parrot Drone va être majoritairement pilotée depuis la France pour gérer un réseau de distributeurs directs et indirects soigneusement sélectionnés à l'international. L'optimisation des coûts sera complétée d'un ajustement des budgets marketing aux tendances du marché et les investissements dans les services clients seront maintenus.

Les frais Généraux & Administratifs s'établissent à 4,9 M€ (+23% vs T2 2018). La variation par rapport au précédent trimestre s'explique principalement par l'ajustement des charges liées à l'évolution des actions gratuites d'une filiale et des frais juridiques non récurrent. Ce poste continuera d'accompagner la croissance des sociétés drones professionnels et pourra être diminué dans le cadre du recentrage de Parrot Drone et de Parrot SA.

Les dépenses de Production et de Qualité (2,4 M€, -1%) sont stables et bien maitrisées ; elles s'appuient largement sur un modèle flexible (sans usine, en Asie) qui pourra faire l'objet d'ajustements supplémentaires.

Sur la période, les Autres produits et charges opérationnels , pour -29,9 M€, se répartissent ainsi : -42,3 M€ de dépréciation de l'écart d'acquisition en liaison avec la révision des hypothèses d'activité et de résultat. Celle-ci est partiellement compensée par le résultat des cessions de Parrot Faurecia Automotive (+12,8 M€) et d'une filiale dédiée aux objets connectés (+2 M€).

Au 30 septembre 2018, les effectifs (CDD+CDI) du Groupe sont de 658 (contre 665 au 30/06/2018) auxquels s'ajoutent 41 prestataires externes (50 au 30/06/2018). Les effectifs Drones professionnels sont de 320 (contre 330 au 30/06/2018) et ceux dédiés aux drones grand public sont de 291 (contre 287 au 30/06/2018). Le rééquilibrage en faveur des effectifs drones professionnels se poursuivra. Le plan de départs concernerait exclusivement l'activité grand public, pour l'essentiel à l'international, et en France sur une base de volontariat ; il n'impactera pas le bureau d'étude calibré pour répondre aux enjeux d'une offre multipliant les passerelles entre usages grand public et usages professionnels.

Trésorerie et bilan au 30 septembre 2018

La trésorerie nette (incluant les actifs et passifs financiers courants et non courants) à fin septembre 2018, ressort à 171,8 M€ soit une variation de +84,9 M€ par rapport à fin juin 2018. Les pertes d'exploitation du trimestre étant compensées par la cession, pour 108,4 M€, de la filiale automobile.

La variation du BFR est de -6,3 M€ sur le trimestre (portée à -8,2 M€ au 30/09/2018) sous l'effet des lancements et du ralentissement du marché des drones grand public.

Les fonds propres de Parrot s'élèvent à 181,1 M€ (231,0 M€ au 30/06/2018) pour un bilan total de 276,6 M€ (358,8 M€ au 30/06/2018). La diminution s'explique par la dépréciation totale de l'écart d'acquisition et la perte d'exploitation de la période. Les stocks nets à 34,6 M€ (contre 18,0 M€ au 30/06/2018) et les dettes fournisseurs à 38,3 M€ (28,6 M€ au 30/06/2018) reflètent la saisonnalité attendue au 3 ème trimestre. Le poste clients à 30,7 M€ (33,7 M€ au 30/06/2018) est conforme au niveau d'activité.


Perspectives

Les objectifs précédemment communiqués [2] sont remis en cause par l'évolution du marché grand public. Pour le 4 ème trimestre Parrot attend un chiffre d'affaires autour de 35 M€ et un taux de marge brute stable en base annuelle, sans dégradation additionnelle du marché des drones grand public. Environ 15 à 20 M€ devraient être nécessaires pour optimiser les opérations de Parrot Drone qui s'articuleront autour d'une offre multipliant les passerelles entre usages grand public et usages professionnels et qui permettra de réaliser des économies substantielles dès 2019.

Sur 2019, les perspectives se traduiront par :

  • Une forte diminution des activités de Parrot Drone, dans un marché grand public attendu en berne et en tablant sur une montée en puissance lente des usages professionnels, dont la démocratisation auprès des plus petites entreprises est encore freinée par l'environnement réglementaire. Les actions doivent ramener la perte annuelle à un niveau soutenable pour continuer de répondre aux potentiels du marché à long terme.
  • Une croissance renforcée des sociétés drones professionnels, confortées par la solidité de leurs offres dans un marché toujours porteur au sein duquel le développement des technologies drones pour des clients entreprises et grands comptes est moins contraint par le cadre réglementaire. La plupart d'entre elles devant être proche de l'équilibre en fin d'année.

Sur ces bases, Parrot devrait disposer à fin 2019 d'environ 100 M€ de trésorerie et d'un portefeuille de sociétés et de participations de premier plan.

Agenda financier

  • Résultats du 4 ème trimestre 2018 : Vendredi 15 mars 2018, avant bourse.

A PROPOS DE PARROT

Fondé en 1994 par Henri Seydoux, Parrot est aujourd'hui le premier groupe de drone Européen sur ce marché en pleine expansion. Visionnaire, à la pointe de l'innovation, Parrot est le seul groupe à être positionné sur l'ensemble de la chaîne de valeur, des équipements aux services en passant par les logiciels.

  • Parrot, numéro 2 mondial du marché des drones grand public, conçoit des produits et des logiciels reconnus pour leurs performances et leur simplicité d'usage.
  • Parrot dispose aussi d'un portefeuille de sociétés et de participations de premier plan dans les drones professionnels, couvrant équipements, logiciels et services. Les expertises sont principalement centrées sur 3 verticaux : (i) l'Agriculture, (ii) la Cartographie 3D, la Géomatique et l'Inspection, et (iii) la Défense et la Sécurité.

Le Groupe Parrot, conçoit et développe ses produits en Europe, principalement à Paris où est établi son siège et en Suisse. Il compte aujourd'hui plus 600 collaborateurs dans le monde et réalise la grande majorité de ses ventes à l'international. Parrot est cotée depuis 2006 sur Euronext Paris (FR0004038263 – PARRO). Pour plus d'informations :  www.parrot.com

CONTACTS

Investisseurs, analystes, médias financiers
Marie Calleux – T. : +33(0) 1 48 03 60 60
parrot@calyptus.net
Médias grand public et technologiques
Fabien Laxague – T. : +33(0) 1 48 03 60 60
fabien.laxague@parrot.com


ANNEXES

Les états financiers du 3 ème trimestre ne sont pas audités.
La norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » est entrée en vigueur au 1 er janvier 2018. Le reclassement de certaines charges de marketing en déduction du chiffre d'affaires alors qu'elles étaient auparavant classées en charge d'exploitation est le seul impact de l'application de la norme IFRS15.
Les comptes du 3 ème trimestre ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 22 novembre 2018. L'impact de la dépréciation de l'écart d'acquisition résultant des décisions stratégiques et de la révision des perspectives de développement de Parrot Drone est appliqué au 30 septembre 2018.

Chiffre d'affaires par activités

Comptes consolidés, IFRS
En M€ et % du CA du Groupe
T3 2018 T3 2017 9M 2018 9M 2017
Drones et produits Grand Public 14,2 61% 30,3 77% 47,3 60% 72,7 71%
– Drones grand public (1) 12,5 53% 22,6 58% 38,2 49% 50,0 49%
– Autres produits grand public (2) 1,7 7% 7,6 19% 9,1 12% 22,6 22%
Drones Professionnels 9,3 39% 8,9 23% 31,1 40% 30,3 29%
– Équipements professionnels (1) 3,3 14% 4,3 11% 12,7 16% 15,5 15%
– Logiciels et services professionnels 6,0 25% 4,6 12% 18,4 23% 14,7 14%
Total Groupe Parrot 23,4 100% 39,2 100% 78,4 100% 102,9 100%
– Dont total activités Drone 21,7 93% 31,6 81% 69,3 88% 80,3 78%

(1) A compter du 2ème trimestre 2018, le chiffre d'affaires Parrot Professional et Sequoia est intégré dans la ligne « Drones Professionnels » pour refléter l'évolution de l'organisation interne. Ce reclassement a été appliqué rétroactivement sur le 1 er trimestre. Peu significatifs en 2017 ils étaient rattachés au « Drones Grand Public ».

(2) Regroupement des lignes de produits Automobile Grand Public, Plug& Play Automobile, Objets connectés (activité arrêtée fin 2017).

Compte de résultats consolidés

IFRS en M€ et en % du CA T3 2018 T3 2018
Retraité*
T3 2017 9M 2018 9M 2018
Retraité*
9M 2017
Chiffre d'affaires 23,4 24,4 39,2 78,4 80,2 103,0
Marge brute 4,8 5,8 13,5 28,0 29,8 40,6
  en % du chiffre d'affaires 20,7% 23,8% 34,3% 35,7% 37,2% 39,5%
Frais de R&D -9,3 -9,3 -7,6 -28,3 -28,3 -27,3
  en % du chiffre d'affaires -39,7% -38,1% -19,4% -36,1% -36,1% -26,5%
Frais Marketing & Commerciaux -9,3 -10,2 -10,2 -27,0 -28,8 -32,0
  en % du chiffre d'affaires -39,5% -41,8% -26.0% -34,3% -35,9% -31,0%
Frais Généraux & Administratifs -4,9 -4,9 -4,8 -14,5 -14,5 -14,4
  en % du chiffre d'affaires -20,9% -20,1% -12,3% -18,5% -18,1% -14,0%
Frais de Production & Qualité -2,4 -2,4 -2,0 -7,2 -7,2 -8,2
  en % du chiffre d'affaires -10,1% -9,8% -5,2% -9,2% -9,0% -8,0%
Résultat opérationnel courant -21 -21 -11,2 -48,9 -48,9 -41,3
  en % du chiffre d'affaires -89,6% -89,1% -28,5% -62,4%, -60,0%, -40,1%
Autres produits et charges opérationnelles -29,9 -29,9 -1,4 -27,9 -27,9 -13,6
Résultat opérationnel -50,9 -50,9 -12,6 -76,8 -76,8 -54,9
  en % du chiffre d'affaires -217,1% -208,6% -32,1% -98,0% -95,8% -53,3%
Résultat financier -0,4 -0,4 -1,0 -0,6 -0,6 -2,8
Quote part du résultat MEQ -1,9 -1,9 -1,2 -7,4 -7,4 -2,4
Impôt sur le résultat 1,3 1,3 0,4 1,1 1,1 -0,3
Résultat des activités détenues en vue de la vente, net d'impôt 43,5
Résultat net -51,9 -51,9 -14,4 -83,6 -83,6 -17,0
Intérêts minoritaires -0,04 -0,04 -0,3 0,2 0,2 -0,9
Résultat net, part du Groupe -51,8 -51,8 -14,1 -83,9 -83,9 -16,1
  en % du chiffre d'affaires -221,1% -212,3% -36,0% -107,0% -104,0% -15,6%

* : Retraité de l'impact IFRS 15.
***



[1] Les tendances de marchés issues des rapports GfK et NPD Group sont compilées à partir des rapports de sortie de caisse des drones vendus à <2000 € par les principaux distributeurs physiques ; ils couvrent les États-Unis, la France, l'Allemagne et le Royaume Uni, qui représentent près de 70% du marché mondial des drones grand public.

[2] Pour mémoire, lors du communiqué de résultats du 1 er semestre le 2 août 2018, l'objectif était une croissance du chiffre d'affaires drones (grand public et professionnels) et une amélioration de la marge brute, associée à une réduction de la consommation de trésorerie.


This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: PARROT via GlobeNewswire

HUG#2226717

Print Friendly, PDF & Email

PARROT : Activité et résultats du 3ème trimestre 2018

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |