Thu, 26 Jul 2018 05:30:03 GMT


Communiqué de presse


Paris, le 26 juillet 2018
Résultats financiers du 1 er semestre 2018                                                                                   

Accélération de la croissance du chiffre d'affaires, de l'EBITDA ajusté et du Cash-Flow Opérationnel au 1 er semestre. Objectifs 2018 pleinement confirmés

        
    S1 2018 variation variation
En millions d'euros   à base comparable en données historiques
           
Chiffre d'affaires 20 262    1,7 %   0,9 %
EBITDA ajusté 5 984    3,3 %   2,6 %
Résultat d'Exploitation 2 350        2,8 %
Résultat net de l'ensemble consolidé 879        21,4 %
CAPEX (hors licences) 3 369   3,7 %   2,8 %
Cash-Flow Opérationnel 2 615   2,9 %  2,4 %

Le 1 er semestre confirme l'accélération de la croissance du chiffre d'affaires et de l'EBITDA ajusté par rapport au 1 er semestre 2017, à base comparable :

  • Tous les secteurs opérationnels [1] affichent une progression de leur chiffre d'affaires, avec une forte contribution de l'Afrique & Moyen-Orient en hausse de +5,7%, et de la France en progression de +1,4%.
  • La croissance de l'EBITDA ajusté à +3,3% sur le semestre confirme l'objectif d'une plus forte progression en 2018 par rapport à celle réalisée en 2017, avec notamment une croissance à deux chiffres en Espagne. Sur les activités télécoms, l'EBITDA ajusté progresse de +3,9% et la marge d'EBITDA ajusté s'améliore de +0,6 point.
  • Avec 486 millions d'euros d'économies réalisées au 1 er semestre 2018, le programme d'efficacité opérationnelle Explore2020 dépasse avec un semestre d'avance l'objectif des 3 milliards d'euros d'économies brutes sur la période 2015-2018.
  • Les CAPEX du 1 er semestre sont en ligne avec les 7,4 milliards d'euros prévus sur l'année, et reflètent la poursuite des efforts du Groupe pour offrir les meilleurs réseaux fixes et mobiles. Au 30 juin 2018, la 4G mobile dépasse les 50 millions de clients (+38% sur un an) et les services fixes à très haut débit totalisent plus de 29 millions de foyers raccordables (+26%).

La stratégie du Groupe axée sur la convergence et le très haut débit fixe et mobile nous permet de poursuivre au 2 ème trimestre, dans un contexte très concurrentiel, la croissance de nos base-clients :

  • Les offres convergentes (10,7 millions de clients au 30 juin 2018) progressent de +9,0% sur un an et les cartes SIM associées aux offres convergentes (18,0 millions) sont en croissance de +12,0%, permettant à Orange de conforter sa position de 1 er opérateur convergent en Europe.
  • La fibre est en très forte progression au 2 ème trimestre avec 119 000 ventes nettes en France (un record pour un 2 ème trimestre), 135 000 en Espagne et 39 000 en Pologne (niveau record).

Cette stratégie permet également au Groupe de réaliser une croissance des ARPO Convergent, Mobile Seul et Fixe Seul en France et en Espagne.

Perspectives 2018 et à moyen terme [2]

Orange confirme ses objectifs pour 2018 :

  • Croissance de l'EBITDA ajusté supérieure à celle réalisée en 2017 à base comparable,
  • CAPEX en augmentation, pour atteindre un pic annuel de 7,4 milliards d'euros en 2018,
  • Croissance du Cash-Flow Opérationnel supérieure à celle de 2017 à base comparable,
  • Maintien de l'objectif d'un ratio dette nette/EBITDA ajusté des activités télécoms autour de 2x à moyen terme pour préserver la solidité financière d'Orange et sa capacité d'investissement.

Pour 2019 et 2020, croissance de l'EBITDA ajusté, diminution des CAPEX et croissance du Cash-Flow Opérationnel.

Commentant la publication des résultats de l'activité du 1 er semestre 2018, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du Groupe Orange a déclaré :

«  Les résultats du 1 er semestre viennent confirmer une accélération de la croissance du Groupe sur l'ensemble des indicateurs financiers. Toutes nos géographies connaissent une croissance de leur chiffre d'affaires tandis que la progression de l'EBITDA ajusté du Groupe de 3,3% ce semestre, en forte accélération, conforte notre stratégie de différentiation par la qualité de service et démontre notre souci permanent d'efficacité opérationnelle.
Notre stratégie d'investissement dans la fibre et la 4G se traduit par une forte hausse de nos bases clients très haut débit. Orange compte ainsi dorénavant 50 millions de clients 4G, dont 13 millions en Afrique, deux fois plus qu'il y a un an. Sur le THD fixe, la croissance du parc poursuit également une dynamique très soutenue, qui nous permet d'atteindre 5,5 millions de clients, quasiment exclusivement sur la fibre.
Le succès de nos offres convergentes se confirme une nouvelle fois : avec plus de 10 millions de clients convergents, Orange confirme sa position de leader sur le continent européen. Nous sommes fiers d'avoir été précurseur sur la convergence, devenue désormais un standard, qui est à la fois un excellent levier de fidélisation et de création de valeur.
Je tiens à remercier pour cette belle performance l'ensemble des équipes du Groupe qui travaillent chaque jour à la satisfaction de nos clients et à la réussite d'Orange. »

Indicateurs-clés

  • Données semestrielles
          
    S1 2018 S1 2017 S1 2017  variation variation
En millions d'euros  à base comparableen données historiques  à base comparable en données historiques
             
Chiffre d'affaires 20 262  19 924  20 088    1,7 %   0,9 %
Dont :       
 France8 952 8 831 8 830  1,4 % 1,4 %
 Espagne2 634 2 557 2 557  3,0 % 3,0 %
 Europe2 775 2 743 2 716  1,2 % 2,2 %
 Afrique & Moyen-Orient2 524 2 389 2 491  5,7 % 1,3 %
 Entreprises3 530 3 529 3 614  0,0 % (2,3)%
 Opérateurs Internationaux & Services Partagés759 809 819  (6,2)% (7,3)%
  Éliminations intra-Groupe (912) (934) (939)   –    – 
EBITDA ajusté* 5 984  5 792  5 832    3,3 %   2,6 %
dont activités télécoms6 043 5 819 5 859  3,9 % 3,2 %
  En % du chiffre d'affaires 29,8 % 29,2 % 29,2 %   0,6 pt   0,7 pt
 France3 266 3 107 3 106  5,1 % 5,1 %
 Espagne783 712 712  10,1 % 10,1 %
 Europe737 758 753  (2,8)% (2,1)%
 Afrique & Moyen-Orient794 736 764  7,8 % 3,9 %
 Entreprises579 609 627  (4,9)% (7,7)%
 Opérateurs Internationaux & Services Partagés(116)(103)(103) (12,0)% (10,3)%
dont Orange Bank(60)(27)(27)   
Résultat d'Exploitation 2 350    2 288        2,8 %
dont activités télécoms2 417  2 316    4,4 %
dont Orange Bank(68) (28)   
Résultat net de l'ensemble consolidé 879    724        21,4 %
Résultat net part du Groupe789  601    31,3 %
CAPEX (hors licences) 3 369  3 250  3 276   3,7 %   2,8 %
dont activités télécoms3 349 3 225 3 251  3,8 % 3,0 %
  En % du chiffre d'affaires 16,5 % 16,2 % 16,2 %   0,3 pt    0,3 pt 
dont Orange Bank20 25 25   
Cash-Flow Opérationnel 2 615  2 542  2 556   2,9 %  2,4 %
               
    30 juin 2018 31 décembre 2017     
           
Endettement financier net 25 273  23 843           
Ratio "Endettement financier net / EBITDA ajusté des activités télécoms"1,96x1,87x     

La présentation de l'information sectorielle évolue au 2 ème trimestre 2018, en lien avec la nouvelle organisation du Comité Exécutif d'Orange mise en place depuis le 2 mai 2018. Elle distingue désormais l'Espagne des autres pays d'Europe. Les données historiques, les données à base comparable et les bases de clients de 2017 ont été retraitées pour tenir compte de cette évolution.

* Les ajustements de présentation de l'EBITDA sont décrits à l'annexe 6.

  • Données trimestrielles
           
    T2 2018T2 2017T2 2017  variation variation
       à baseen données  à base en données
En millions d'euros  comparablehistoriques  comparable historiques
               
Chiffre d'affaires 10 180  10 039  10 110    1,4 %   0,7 %
Dont :       
 France4 460 4 432 4 431  0,6 % 0,6 %
 Espagne1 324 1 300 1 300  1,8 % 1,8 %
 Europe1 388 1 383 1 378  0,3 % 0,7 %
 Afrique & Moyen-Orient1 279 1 216 1 252  5,2 % 2,1 %
 Entreprises1 804 1 781 1 819  1,3 % (0,8)%
 Opérateurs Internationaux & Services Partagés383 407 412  (5,9)% (7,0)%
  Éliminations intra-Groupe (457) (479) (482)    
EBITDA ajusté* 3 379  3 282  3 301    3,0 %   2,3 %
dont activités télécoms3 408 3 295 3 315  3,4 % 2,8 %
  En % du chiffre d'affaires 33,5 % 32,8 % 32,8 %   0,7 pt   0,7 pt
dont Orange Bank(30)(14)(14) –  – 
CAPEX (hors licences) 1 836  1 771  1 783    3,6 %   3,0 %
dont activités télécoms1 827 1 755 1 767  4,1 % 3,4 %
  En % du chiffre d'affaires 17,9 % 17,5 % 17,5 %   0,5 pt   0,5 pt
dont Orange Bank16 16  –  – 
Cash-Flow Opérationnel 1 543  1 510  1 518   2,2 %  1,6 %

* Les ajustements de présentation de l'EBITDA sont décrits à l'annexe 6.

Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site Internet d'Orange à la rubrique "investisseurs / Résultats et présentations" :

www.orange.com

Analyse des chiffres-clés du Groupe

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du Groupe Orange s'élève à 20,262 milliards d'euros au 1 er semestre 2018, en croissance de +1,7% (+338 millions d'euros) à base comparable [3] .
Au 2 ème trimestre 2018, la croissance du chiffre d'affaires du Groupe s'élève à +1,4% (+141 millions d'euros) à base comparable. Hors les ventes d'équipements qui enregistrent un tassement au 2 ème trimestre et l'effet de l'inclusion des offres de lecture numérique et de livres audio (moins important qu'au 1 er trimestre), le chiffre d'affaires des services réalise au 2 ème trimestre une progression supérieure de +0,5 point à celle du 1 er trimestre (respectivement +1,3% et +0,8%).
Les revenus de la Convergence, commercialisée dans l'ensemble des pays européens, poursuivent leur croissance soutenue (+10,7% au 2 ème trimestre). En Afrique & Moyen-Orient, la progression des services mobiles reste forte (+8,5%), tirée par les services de données et Orange Money.
L'IT et les services d'intégration du Groupe connaissent un rebond au 2 ème trimestre (+11,9%). Le Cloud et Orange Cyberdefense sont en hausse respectivement de +18% et +14% sur le semestre.
Les services aux opérateurs sont en diminution de -1,9% au 2 ème trimestre. L'augmentation du co-financement de la fibre en France compense pour une large part, le recul du dégroupage, des services aux opérateurs internationaux et du trafic mobile entrant (baisses de prix des terminaisons d'appel dans certains pays). L'itinérance nationale est globalement stable : la baisse importante en France est compensée par le développement du service en Espagne et en Europe (Pologne et Slovaquie).

Evolution de la base-clients

Les offres convergentes comptent 10,677 millions de clients sur l'ensemble du Groupe au 30 juin 2018 (+9,0% en un an) dont 6,097 millions en France, 3,133 millions en Espagne, 1,137 million en Pologne, 127 000 en Belgique et au Luxembourg, et 120 000 en Roumanie. Le nombre de cartes SIM associé aux offres convergentes est en progression constante, s'établissant au 30 juin 2018 à 1,56 ligne par offre convergente en France (+3,1% sur un an), 1,87 en Espagne (+1,7%), et 1,92 en Pologne (+2,8%).
La croissance des forfaits mobiles reste soutenue avec 77,3 millions de clients au 30 juin 2018, en hausse de +8,2% sur un an. Hors machine-to-machine, les forfaits mobiles comptent 64,6 millions de clients, en croissance de +6,5% sur un an. Le nombre total de clients des services mobiles du Groupe s'élève à 199,0 millions au 30 juin 2018, en hausse de +1,2% sur un an (+2,4 millions de clients supplémentaires) à base comparable.
Orange Money compte 38,7 millions de clients au 30 juin 2018 en Afrique & Moyen-Orient (+29% sur un an) dont 13,6 millions de clients actifs.
Le haut débit fixe totalise 19,687 millions de clients sur l'ensemble du Groupe au 30 juin 2018, en hausse de +3,7% sur un an. Le très haut débit fixe, avec 5,486 millions de clients, est en progression de +37%.
Les services de TV totalisent 9,209 millions de clients au 30 juin 2018, en hausse de +6,3% sur un an.

EBITDA ajusté

L'EBITDA ajusté du Groupe s'élève à 5,984 milliards d'euros au 1 er semestre 2018, en hausse de +3,3% à base comparable (+192 millions d'euros).
L'EBITDA ajusté des activités télécoms s'élève à 6,043 milliards d'euros au 1 er semestre 2018, en hausse de +3,9% à base comparable (+224 millions d'euros) et le taux de marge s'établit à 29,8% (+0,6 point par rapport au 1 er semestre 2017). Cette croissance est générée par la performance remarquable de la France, de l'Espagne et de l'Afrique & Moyen-Orient.
Au 2 ème trimestre 2018, l'EBITDA ajusté des activités télécoms (3,408 milliards d'euros) progresse de +3,4% à base comparable, avec un taux de marge de 33,5% (+0,7 point).
L'optimisation de la structure de coûts grâce au plan d'efficacité opérationnelle Explore2020 mis en oeuvre en 2015, permet de conserver la flexibilité nécessaire pour soutenir la performance commerciale avec notamment l'achat d'équipements mobiles et l'enrichissement des offres de contenus.
Parallèlement, le nombre moyen de salariés équivalents temps plein du Groupe est en diminution de   -2,7% au 1 er semestre, à base comparable. L'augmentation des charges de personnel du Groupe (+1,4%) est principalement liée à la prise en compte, sur le 1 er semestre, de la quote-part 2018 du plan d'attribution gratuite d'actions aux salariés (Orange Vision 2020).

Résultat d'exploitation

Le résultat d'exploitation du Groupe Orange s'élève à 2,350 milliards d'euros au 1 er semestre 2018, soit une hausse de +2,8% (+62 millions d'euros) par rapport au 1 er semestre 2017. Il inclut pour 2,417 milliards d'euros le résultat d'exploitation des activités télécoms et pour -68 millions d'euros, le résultat d'exploitation d'Orange Bank.
La croissance de l'EBITDA (+234 millions d'euros) est pour partie compensée par l'augmentation de 106 millions d'euros de la dotation aux amortissements, essentiellement en France et en Espagne, et par la comptabilisation au 1 er semestre 2018 d'une perte de valeur des écarts d'acquisition de 56 millions d'euros relative à la Jordanie.

Résultat net

Le résultat net de l'ensemble consolidé du Groupe Orange s'élève à 879 millions d'euros au 1 er semestre 2018 contre 724 millions d'euros au 1 er semestre 2017.
L'augmentation de +155 millions d'euros entre les deux semestres est principalement liée à l'amélioration de 116 millions d'euros du résultat financier et à la progression de 62 millions d'euros du résultat d'exploitation, pour partie compensées par l'augmentation de 23 millions d'euros de la charge d'impôt sur les sociétés.

CAPEX

Les CAPEX du Groupe s'élèvent à 3,369 milliards d'euros au 1 er semestre 2018, en augmentation de +3,7% par rapport au 1 er semestre 2017, à base comparable. Compte tenu de la saisonnalité habituelle des CAPEX, le niveau d'investissement du 1 er semestre est en ligne avec l'objectif annuel de 7,4 milliards de CAPEX sur l'année 2018. Le taux de CAPEX des activités télécoms rapporté au chiffre d'affaires s'établit à 16,5% au 1 er semestre 2018 (+0,3 point par rapport au 1 er semestre 2017). 
Le Groupe accélère les déploiements de la fibre : l'augmentation des investissements bruts est compensée par les co-financements reçus par la France et l'Espagne, tandis que la Pologne poursuit le déploiement de son réseau fibre. Au 30 juin 2018, le Groupe totalise 29,2 millions de foyers raccordables au très haut débit [4] (soit +6,1 millions sur un an, +26,1%), dont 12,7 millions en Espagne, 10,3 millions en France, 2,9 millions en Pologne et 2,4 millions en Roumanie (suite à l'accord de partage croisé des réseaux avec Telekom Romania).
Les investissements dans les services mobiles 4G et 4G+ restent soutenus, avec l'accélération des déploiements de sites 4G en France, en Espagne et en Afrique & Moyen-Orient (notamment en Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Maroc et en Jordanie). Le taux de couverture de la population en 4G au 30 juin 2018 s'élève à 98,0% en France (+6,0 points sur un an), 96,5% en Espagne (+3,6 points sur un an), 99,8% en Pologne, 99,7% en Belgique, 95,1% en Roumanie, 90,5% en Slovaquie et 98,0% en Moldavie.

Evolution du portefeuille d'actifs

En juin 2018, Orange a acquis 62,72% du capital de Business & Decision, spécialiste de la Data et du Digital, acteur de la Business Intelligence (analyse des données structurées de l'entreprise) et du Customer Relationship Management (gestion de la relation client). Par ailleurs, Orange a signé des promesses croisées portant sur l'acquisition de 4,88 % du capital et lancé le 29 juin une offre publique d'achat amicale visant les actions non encore détenues. A l'issue de l'offre publique d'achat, le 19 juillet 2018, le Groupe détient 81,82 % du capital.
Orange a annoncé le 16 juillet 2018, la signature du contrat d'acquisition de 100% du capital de Basefarm Holding AS, un acteur majeur des infrastructures et des services de gestion des applications critiques cloud en Europe. Cette acquisition vient renforcer la position d'Orange Business Services, déjà leader en France et acteur significatif en Europe, sur le marché des fournisseurs de services de cloud computing.

Endettement financier net

L'endettement financier net des activités télécoms du groupe Orange s'élève à 25,273 milliards d'euros au 30 juin 2018 après 23,843 milliards d'euros au 31 décembre 2017. L'évolution de la dette au 1 er semestre 2018 est notamment liée à la saisonnalité de certains décaissements [5] et à la progression des investissements. Le 1 er semestre 2018 inclut également la mise en consignation de 346 millions d'euros dans le cadre du litige avec Digicel [6] .
Avec un ratio "endettement financier net sur EBITDA ajusté des activités télécoms" de 1,96x au 30 juin 2018, le Groupe maintient une structure bilancielle solide qui permet de soutenir sa stratégie d'investissement, en ligne avec l'objectif d'un ratio dette nette/EBITDA ajusté des activités télécoms autour de 2x à moyen terme.
Les éléments relatifs à la variation de l'endettement financier net et au ratio dette nette/EBITDA ajusté des activités télécoms sont présentés à l'annexe 4.

Dividendes

Confiant dans la dynamique et dans la solidité de la structure financière du Groupe, le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale annuelle 2019 le versement d'un dividende de 0,70 euro par action au titre de l'exercice 2018. Cette augmentation du dividende de 5 centimes d'euro sera incluse dans l'acompte sur dividende (0,30 euro par action) dont le versement est prévu le 6 décembre prochain [7] .

Analyse par secteur opérationnel

France

           
  T2 2018variationvariation  S1 2018variationvariation
  à baseen données  à baseen données
En millions d'euros comparablehistoriques  comparablehistoriques
             
Chiffre d'affaires 4 460  0,6 % 0,6 %   8 952  1,4 % 1,4 %
Services facturés aux clients2 723 1,6 %1,6 % 5 483 2,6 %2,6 %
  Convergence1 096 11,4 %11,4 % 2 196 13,1 %13,1 %
  Mobile Seul584 (2,7)%(2,7)% 1 183 (1,8)%(1,8)%
  Fixe Seul1 043 (4,7)%(4,7)% 2 105 (4,3)%(4,3)%
  Fixe Seul haut débit638 0,7 %0,7 % 1 281 1,3 %1,3 %
  Fixe Seul bas débit405 (12,2)%(12,2)% 824 (11,8)%(11,8)%
Services aux opérateurs1 322 (1,3)%(1,3)% 2 615 (2,1)%(2,0)%
Ventes d'équipements293 (0,9)%(0,9)% 611 5,3 %5,3 %
Autres revenus121 3,6 %3,6 % 242 3,0 %3,0 %
EBITDA ajusté         3 266  5,1 % 5,1 %
EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires         36,5 % 1,3 pt 1,3 pt
Résultat d'exploitation         1 664  –  7,5 %
CAPEX         1 669  3,6 % 3,6 %
CAPEX / Chiffre d'affaires         18,6 % 0,4 pt 0,4 pt

Le chiffre d'affaires de la France est en croissance pour le 5 ème trimestre consécutif avec au 2 ème trimestre une progression de +0,6%.

Le 2 ème trimestre 2018 bénéficie de l'impact favorable lié à l'inclusion de l'offre de livres audio lancée le 17 mai dernier. Hors cet effet, la croissance du chiffre d'affaires ressort à +0,2% sur le trimestre, tirée par la poursuite du développement soutenu de la Convergence et de la fibre.

Le chiffre d'affaires des services facturés aux clients enregistre une hausse de +1,6% au 2 ème trimestre 2018 ; hors la téléphonie classique (fixe seul bas débit), il progresse de +4,5%. Parallèlement, les ventes d'équipements connaissent un tassement au 2 ème trimestre 2018 (-0,9%) en l'absence cette année de lancement majeur au 2 ème trimestre alors que le 2 ème trimestre 2017 avait été riche en nouveautés.

Malgré la forte intensité promotionnelle qui se poursuit au 2 ème trimestre, en particulier sur l'entrée de marché, les base-clients d'Orange France sont en progression continue : +4,0% sur un an pour les forfaits mobiles (19,040 millions de clients au 30 juin 2018) et +2,6% pour le haut débit fixe (11,321 millions de clients). La fibre avec 2,249 millions d'accès FTTH [8] au 30 juin 2018 est en croissance de +33,0% sur un an.

Le chiffre d'affaires de la Convergence progresse de +11,4% au 2 ème trimestre 2018, tiré par la progression soutenue des base-clients : le nombre de cartes SIM des offres convergentes s'élève à 9,5 millions au 30 juin 2018 (+10,2% sur un an) et celui des accès haut débit fixe convergents à 6,1 millions de clients (+6,8% sur un an). Parallèlement, la croissance de l'ARPO convergent s'établit à +3,2% au 2 ème trimestre après +5,3% au 1 er trimestre. Hors les revenus des offres de lecture numérique et de livres audio, elle ressort à +2,3% au 2 ème trimestre, identique à la hausse du 1 er trimestre.

Les revenus du Mobile Seul enregistrent une baisse de -2,7% au 2 ème trimestre 2018. Le recul de la base-clients (-5,4% sur un an), notamment lié à la migration des clients vers les offres convergentes, est pour partie compensé par la hausse de +2,3% de l'ARPO Mobile Seul (après +2,8% au 1 er trimestre) avec l'évolution favorable du mix-clients (baisse moins marquée des forfaits comparée à celle des prépayés).

Le chiffre d'affaires du Fixe Seul haut débit est en hausse de +0,7% au 2 ème trimestre 2018, tiré par la progression de +2,6% de l'ARPO, tandis que la base-clients Fixe Seul haut débit est en diminution de    -1,9% sur un an (5,2 millions de clients au 30 juin 2018). Parallèlement, les revenus du Fixe Seul bas débit [9] poursuivent leur baisse tendancielle (-12,2% au 2 ème trimestre 2018).

Les services aux opérateurs sont en recul de -1,3% au 2 ème trimestre 2018 après -2,9% au 1 er trimestre : la baisse continue de l'itinérance nationale est pour partie compensée au 2 ème trimestre par l'augmentation importante du chiffre d'affaires des services fixes, en lien avec le co-financement de la fibre par les autres opérateurs.

L' EBITDA ajusté de la France connaît une progression record de +5,1% au 1 er semestre 2018 et le taux de marge d'EBITDA ajusté (36,5%) est en amélioration de +1,3 point par rapport au 1 er semestre 2017. A la croissance du chiffre d'affaires (+1,4%) s'ajoute la diminution des charges d'exploitation     (-0,7%), notamment liées aux économies réalisées dans le cadre du plan d'efficacité opérationnelle Explore2020.

Les CAPEX sont en hausse de +3,6% au 1 er semestre 2018. Les investissements du 1 er semestre bénéficient également du co-financement de la fibre par les autres opérateurs. Orange France totalise 10,3 millions de foyers raccordables au 30 juin 2018 (+2,4 millions de foyers en un an). Les investissements dans la 4G mobile sont également en augmentation avec le déploiement de nouveaux sites. Au 30 juin 2018, le taux de couverture 4G de la population s'élève 98,0% contre 95,9% au 31 décembre 2017 (+2,1 points sur le semestre).

Espagne

           
  T2 2018variationvariation  S1 2018variationvariation
  à baseen données  à baseen données
En millions d'euros comparablehistoriques  comparablehistoriques
             
Chiffre d'affaires 1 324  1,8 % 1,8 %   2 634  3,0 % 3,0 %
Services facturés aux clients973 2,7 %2,7 % 1 920 2,7 %2,7 %
  Convergence539 3,1 %3,1 % 1 065 5,0 %5,0 %
  Mobile Seul310 2,6 %2,6 % 609 (0,3)%(0,3)%
  Fixe Seul123 0,6 %0,6 % 245 0,7 %0,7 %
Services aux opérateurs191 (0,6)%(0,6)% 371 2,4 %2,4 %
Ventes d'équipements160 (0,4)%(0,4)% 344 5,5 %5,5 %
EBITDA ajusté         783  10,1 % 10,1 %
EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires         29,7 % 1,9 pt 1,9 pt
Résultat d'exploitation         206  –  (6,0)%
CAPEX         578  7,3 % 7,3 %
CAPEX / Chiffre d'affaires         21,9 % 0,9 pt 0,9 pt

La stratégie valeur d'Orange Espagne délivre au 1 er semestre 2018 une croissance à deux chiffres de l'EBITDA ajusté (+10,1%) et du cash-flow opérationnel (+18,5%), confirmant la position d'Orange comme n°2 sur le marché espagnol.

Le chiffre d'affaires est en croissance de +1,8% au 2 ème trimestre 2018 après +4,3% au 1 er trimestre. Le 2 ème trimestre connaît notamment un tassement des ventes d'équipements (-0,4% au 2 ème trimestre après +11,3% au 1 er trimestre) tandis que les services facturés aux clients réalisent une progression de +2,7% au 2 ème trimestre, identique à celle du 1 er trimestre.

L'évolution des base-clients est marquée par un contexte de forte concurrence sur l'entrée de marché mobile et le haut débit fixe. Les forfaits mobiles [10] (11,5 millions de clients au 30 juin 2018) restent stables par rapport à la fin mars et progressent de +1,2% sur un an. L'érosion de la base clients haut débit fixe (4,1 millions de clients au 30 juin 2018) se poursuit avec une diminution de -1,3% sur un an.

En revanche, le développement de la fibre reste très dynamique avec 135 000 ventes nettes au 2 ème trimestre et 2,563 millions de clients au 30 juin 2018 (+31,6% sur un an) ; la fibre représente 62,2% de la base-clients haut débit fixe à cette date (+15,6 points sur un an). Parallèlement, le déploiement de la 4G se poursuit avec 9,5 millions de clients au 30 juin 2018, +10,3% en un an).

Le chiffre d'affaires de la Convergence est en hausse de +3,1% au 2 ème trimestre après +7,0% au 1 er trimestre 2018. La base-clients (3,133 millions de clients au 30 juin 2018) progresse de +1,3% sur un an et l'ARPO convergent est en hausse de +0,8% au 2 ème trimestre, dans un contexte de très forte intensité concurrentielle du marché. La base-clients de la Convergence représente 85,5% des clients du haut débit fixe grand public au 30 juin 2018 (+3,0 points en un an). 

Le chiffre d'affaires du Mobile Seul est en hausse de +2,6% au 2 ème trimestre 2018 après -3,2% au 1 er trimestre. Il bénéficie de la progression de +4,2% de l'ARPO Mobile Seul au 2 ème trimestre après une diminution de -1,0% au 1 er trimestre, avec notamment l'évolution favorable du mix-clients (baisse beaucoup moins marquée des forfaits comparée à celle des prépayés). 

Le chiffre d'affaires du Fixe Seul est en augmentation de +0,6% au 2 ème trimestre 2018 après +0,9% au 1 er trimestre. Le développement d'offres spécifiques sur le marché entreprises compense la baisse des revenus du Haut Débit Seul liée au recul de la base-clients (-9,0% au 30 juin 2018 sur un an), tandis que l'ARPO Haut Débit Seul est en augmentation de +3,9% sur le trimestre.

Les services aux opérateurs enregistrent une diminution de -0,6% au 2 ème trimestre 2018 (après une hausse de +5,7% au 1 er trimestre) lié à la baisse accrue des services aux opérateurs internationaux et du trafic mobile entrant (impact des baisses de prix des terminaisons d'appel depuis mi-février dernier), tandis que les accès haut débit (xDSL et FTTH) poursuivent leur développement rapide.

L' EBITDA ajusté de l'Espagne est en augmentation de +10,1% au 1 er semestre 2018 et le taux de marge (29,7%) est en amélioration de +1,9 point par rapport au 1 er semestre 2017, tiré par la croissance du chiffre d'affaires tandis que les charges d'exploitation restent stables. L'augmentation des charges commerciales (coûts des terminaux vendus et achats de contenus) est compensée par la diminution des achats et versements aux opérateurs.

Les CAPEX sont en augmentation de +7,3% au 1 er semestre 2018. S'y ajoutent les co-financements reçus des autres opérateurs. L'ensemble de ces ressources permet l'accélération des déploiements de la fibre et du réseau 4G pour faire face à la croissance du trafic mobile. Au 30 juin 2018, Orange Espagne totalise 12,7 millions de foyers raccordables (+2,0 millions de foyers en un an) et le taux de couverture 4G de la population s'élève à 96,5% (+3,5 points en un an).

Europe

           
  T2 2018variationvariation  S1 2018variationvariation
  à baseen données  à baseen données
En millions d'euros comparablehistoriques  comparablehistoriques
             
Chiffre d'affaires 1 388  0,3 % 0,7 %   2 775  1,2 % 2,2 %
Services facturés aux clients874 2,0 %1,4 % 1 729 1,6 %2,1 %
  Convergence112 57,8 %56,9 % 213 58,9 %60,3 %
  Mobile Seul548 (3,6)%(4,0)% 1 092 (3,2)%(2,9)%
  Fixe Seul177 (6,5)%(7,4)% 357 (8,2)%(7,3)%
  IT & services d'intégration36 33,8 %32,9 % 67 29,4 %30,7 %
Services aux opérateurs288 2,3 %1,9 % 574 3,0 %3,6 %
Ventes d'équipements190 (0,4)%(0,1)% 398 2,2 %3,4 %
Autres revenus36 (33,7)% (18,1)%  74 (21,5)%(11,2)%
EBITDA ajusté         737  (2,8)% (2,1)%
EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires         26,6 % -1,1 pt -1,2 pt
Résultat d'exploitation         152  –  (13,7)%
CAPEX         389  5,1 % 5,9 %
CAPEX / Chiffre d'affaires         14,0 % 0,5 pt 0,5 pt

L'Europe comprend la Pologne, la Belgique, le Luxembourg, la Roumanie, la Slovaquie et la Moldavie [11] . Au 1 er semestre, la Convergence tire la croissance des services facturés aux clients.
Le chiffre d'affaires est en hausse de +0,3% au 2 ème trimestre après +2,0% au 1 er trimestre à base comparable. La croissance des services facturés aux clients s'améliore (+2,0% au 2 ème trimestre après +1,1% au 1 er trimestre), tandis que les ventes d'équipements enregistrent un tassement au 2 ème trimestre.
La Convergence poursuit son développement rapide, en hausse de +57,8% au 2 ème trimestre après +60,1% au 1 er trimestre. Elle est tirée par la croissance des base-clients convergentes mobile (+49,2% sur un an ; 2,7 millions de cartes SIM au 30 juin 2018) et fixe (+45,0% ; 1,447 million d'accès haut débit fixe au 30 juin 2018), principalement en Pologne, en Belgique et en Roumanie. La Convergence représente 54,8% des accès haut débit fixe grand public de l'Europe au 30 juin 2018 contre 42,2% un an plus tôt (+12,6 points).   
Les revenus du Mobile Seul enregistrent une diminution de -3,6% au 2 ème trimestre après -2,7% au 1 er trimestre qui reflète celle de la base-clients Mobile Seul (-3,0% sur un an) en lien avec le succès des offres convergentes, notamment en Pologne. 
Le chiffre d'affaires du Fixe Seul, généré pour l'essentiel par la Pologne, est en diminution de -6,5% au 2 ème trimestre après -9,9% au 1 er trimestre, soit une amélioration de +3,4 points entre les deux trimestres.
L'IT et les services d'intégration poursuivent au 2 ème trimestre leur forte croissance (+33,8% après +24,6% au 1 er trimestre), principalement liée au marché des entreprises en Pologne.
Les services aux opérateurs sont en progression de +2,3% au 2 ème trimestre 2018 après +3,8% au 1 er trimestre : la hausse du roaming visiteurs (Belgique et Roumanie) et de l'itinérance nationale (Pologne et Slovaquie) est pour partie compensée par le recul des MVNO (Belgique).

La tendance de l' EBITDA ajusté de l'Europe s'améliore à -2,8% au 1 er semestre 2018 après -7,7% sur l'année 2017 à base comparable. L'EBITDA ajusté reste marqué par la perte de contrats MVNO en Belgique et les baisses de prix de l'itinérance dans les pays européens intervenue en juillet 2017.

Les CAPEX sont en augmentation de +5,1% à base comparable, avec la poursuite du développement de la fibre (notamment en Pologne et en Roumanie) et l'amélioration du taux de couverture 4G en Europe centrale. Au 30 juin 2018, l'Europe totalise 5,9 millions de foyers raccordables (dont 2,9 millions en Pologne et 2,4 millions en Roumanie) et le taux de couverture 4G de la population s'élève à 99,8% en Pologne, 99,7% en Belgique, 95,1% en Roumanie, 90,5% en Slovaquie et 98,0% en Moldavie.

Afrique & Moyen-Orient

           
  T2 2018variationvariation  S1 2018variationvariation
  à baseen données  à baseen données
En millions d'euros comparablehistoriques  comparablehistoriques
             
Chiffre d'affaires 1 279  5,2 % 2,1 %   2 524  5,7 % 1,3 %
Services facturés aux clients1 052 7,7 %4,6 % 2 068 8,1 %3,7 %
  Mobile Seul948 8,5 %5,2 % 1 858 9,0 %4,3 %
  Fixe Seul101 (1,1)%(3,4)% 204 0,0 %(3,0)%
  IT & services d'intégration165,4 %232,0 % 87,3 %121,1 %
Services aux opérateurs203 (6,2)%(8,7)% 403 (6,6)%(10,6)%
Ventes d'équipements20 46,8 %49,0 % 40 45,2 %39,7 %
Autres revenus(61,5)%(65,5)% 13 (23,6)%(26,6)%
EBITDA ajusté         794  7,8 % 3,9 %
EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires         31,4 % 0,6 pt 0,8 pt
Résultat d'exploitation         298  –  (9,6)%
CAPEX         408  0,7 % (4,8)%
CAPEX / Chiffre d'affaires         16,1 % -0,8 pt -1,0 pt

L'Afrique & Moyen-Orient poursuit la dynamique amorcée au 2 ème semestre 2017 avec un chiffre d'affaires en hausse de +5,2% au 2 ème trimestre 2018 et de +5,7% sur l'ensemble du 1 er semestre 2018.
Les services Mobile Seul progressent de +8,5% au 2 ème trimestre 2018 après +9,4% au 1 er trimestre, à base comparable. La croissance des services mobiles de données reste très forte et représente plus des deux-tiers de la croissance des services Mobile Seul, tirée par la 4G [12] avec 12,9 millions de clients au 30 juin 2018. De même, le chiffre d'affaires d'Orange Money est en hausse de +46% au 1 er semestre, avec 38,7 millions de clients au 30 juin 2018 dont 13,6 millions de clients actifs. Parallèlement, les services mobiles de voix se stabilisent avec le développement des offres d'abondance dans une part croissante de pays.
Le 2 ème trimestre 2018 a cependant été marqué en Côte d'Ivoire, par le renforcement des critères d'identification des clients et les dommages causés par l'incendie de locaux techniques à Abidjan le 30 avril dernier. Ces événements ont pesé sur la croissance du groupe Côte d'Ivoire, ramenée à +2,0% au 2 ème trimestre après +4,9% au 1 er trimestre.
La base-clients mobile de l'Afrique & Moyen-Orient s'élève à 117,4 millions de clients au 30 juin 2018, en progression de +0,8% sur un an. Les forfaits [13] (12,4 millions au 30 juin 2018) sont en forte progression (+28,0% sur un an), principalement en Egypte. Le 2 ème trimestre 2018 est marqué par l'impact de l'évolution du cadre réglementaire de la distribution indirecte en Egypte (-1,5 million de ventes nettes sur le trimestre) et la rationalisation de la politique d'acquisition au Mali (-3,6 millions).
Les services aux opérateurs sont en baisse de -6,2% au 2 ème trimestre 2018 après -6,9% au 1 er trimestre, à base comparable. La mise en place de corridors à l'international et le développement de l'abondance sur les offres nationales permettent de stabiliser la décroissance des services aux opérateurs.

L' EBITDA ajusté de l'Afrique & Moyen-Orient est en progression de +7,8% au 1 er semestre 2018 à base comparable, et le taux de marge (31,4%) est en amélioration de +0,6 point par rapport au 1 er semestre 2017. La croissance du chiffre d'affaires et dans une moindre mesure, la diminution des achats et reversements aux opérateurs compensent l'augmentation des charges de personnel et des coûts de maintenance technique, en lien avec l'extension des réseaux.

Les CAPEX sont globalement stables au 1 er semestre 2018 (+0,7% à base comparable). L'augmentation des investissements liés à l'extension des réseaux mobiles 4G (notamment en Jordanie, Maroc, Sénégal et Côte d'Ivoire) et à la fibre (principalement en Jordanie et au Maroc) est compensée par la diminution des autres investissements (programmes 3G et immobiliers).

Entreprises

           
  T2 2018variationvariation  S1 2018variationvariation
  à baseen données  à baseen données
En millions d'euros comparablehistoriques  comparablehistoriques
             
Chiffre d'affaires 1 804  1,3 % (0,8)%   3 530  0,0 % (2,3)%
Fixe Seul1 007 (2,2)%(4,7)% 1 996 (2,5)%(5,0)%
Voix349 (4,6)%(5,7)% 698 (3,1)%(4,1)%
Données658 (0,9)%(4,2)% 1 299 (2,1)%(5,5)%
IT & services d'intégration555 9,7 %7,2 % 1 049 5,1 %2,1 %
Mobile*242 (1,3)%(1,3)% 484 0,2 %0,2 %
EBITDA ajusté         579  (4,9)% (7,7)%
EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires         16,4 % -0,8 pt -0,9 pt
Résultat d'exploitation         383  –  (10,8)%
CAPEX         168  (3,0)% (5,7)%
CAPEX / Chiffre d'affaires         4,8 % -0,2 pt -0,2 pt

La tendance du chiffre d'affaires s'améliore grâce à la croissance solide des services IT et d'intégration.

Le chiffre d'affaires du secteur Entreprises est en hausse de +1,3% au 2 ème trimestre 2018 après une diminution de -1,3% au 1 er trimestre (données à base comparable).

L'IT et les services d'intégration enregistrent une progression de +9,7% au 2 ème trimestre 2018 après +0,4% au 1 er trimestre. Hors les ventes d'équipements (plus importantes au 2 ème trimestre), les revenus de l'IT et des services d'intégration sont en hausse de +8,0% au 2 ème trimestre après +4,2% au 1 er trimestre. Les relais de croissance poursuivent leur développement soutenu : le Cloud progresse de +18% au 1 er semestre et les services de sécurité de +14%. Parallèlement, les services d'intégration bénéficient de la signature de nouveaux contrats au 2 ème trimestre.

Les services de Voix s'inscrivent en recul de -4,6% au 2 ème trimestre 2018 après -1,6% au 1 er trimestre. A la baisse tendancielle de la téléphonie fixe classique (-6,3% au 2 ème trimestre), s'ajoute le tassement de la voix-sur-IP et de la relation-clients (services numéro contact) après une forte progression au 1 er trimestre.

Les services de Données enregistrent une baisse limitée à -0,9% au 2 ème trimestre 2018 après -3,4% au 1 er trimestre grâce à l'amélioration des revenus des services IP-VPN. Au 30 juin 2018, les services       IP-VPN totalisent 355 000 accès (+0,5% sur un an).

Hors les équipements mobiles dont les ventes ralentissent, la tendance du Mobile s'améliore au 2 ème trimestre 2018, avec notamment une évolution plus favorable des revenus du roaming. Le nombre de forfaits [14] s'élève à 2,834 millions au 30 juin 2018 (+4,6% sur un an) et le nombre de cartes SIM du machine-to-machine reste en forte croissance (+15,1% sur un an).

L' EBITDA ajusté du secteur Entreprises du 1 er semestre 2018 enregistre un recul de -4,9% à base comparable, qui reflète la pression sur la marge des services classiques et l'effet de la part croissante de l'IT et des services d'intégration dans le chiffre d'affaires, qui génèrent des marges moins importantes.  

Les CAPEX du secteur Entreprises sont en diminution de -3,0% au 1 er semestre 2018 à base comparable, avec l'optimisation des investissements liés aux contrats clients.

Opérateurs Internationaux & Services Partagés

           
  T2 2018variationvariation  S1 2018variationvariation
  à baseen données  à baseen données
En millions d'euros comparablehistoriques  comparablehistoriques
             
Chiffre d'affaires 383  (5,9)% (7,0)%   759  (6,2)% (7,3)%
Services aux opérateurs288 (8,9)%(9,5)% 569 (10,0)%(10,7)%
Autres revenus95 4,8 %1,6 % 190 7,6 %4,5 %
EBITDA ajusté         (116) (12,0)% (10,3)%
EBITDA ajusté / Chiffre d'affaires         (15,3)% -2,5 pt -2,4 pt
Résultat d'exploitation         (286) –  26,3 %
CAPEX         137  7,8 % 7,8 %
CAPEX / Chiffre d'affaires         18,1 % 2,3 pt 2,5 pt

Le chiffre d'affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés enregistre une baisse de         -5,9% au 2 ème trimestre 2018 à base comparable, liée aux services aux opérateurs avec le recul des services aux opérateurs internationaux sur le marché des services de la voix, notamment pour les destinations africaines et du Maghreb.

Parallèlement, les autres revenus sont en progression de +4,8%. Les autres revenus concernent notamment les activités de pose et de maintenance des câbles sous-marins, les services de l'image (OCS et Orange Studio), Sofrecom (consulting) et Viaccess (sécurisation des accès TV).

L' EBITDA ajusté est en diminution de -13 millions d'euros par rapport au 1 er semestre 2017, à base comparable. La baisse du chiffre d'affaires et l'augmentation des charges de personnel sont partiellement compensées par la diminution des achats et reversements aux opérateurs.

Les CAPEX enregistrent une augmentation de +7,8% au 1 er semestre 2018, liée à la construction du câble sous-marin qui reliera la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe.

Orange Bank

Le p roduit net bancaire d'Orange Bank (26 millions d'euros au 1 er semestre 2018) enregistre une diminution de -12 millions d'euros par rapport au 1 er semestre 2017, notamment liée aux coûts d'acquisition des clients de la nouvelle offre bancaire et digitale lancée le 2 novembre 2017 en France métropolitaine.

Le résultat d'exploitation au 1 er semestre 2018 s'établit à -68 millions d'euros contre -28 millions d'euros au 1 er semestre 2017. L'évolution reflète la diminution du produit net bancaire et l'augmentation des charges d'exploitation liées au développement de l'activité.

Les CAPEX (20 millions d'euros au 1 er semestre 2018) sont en diminution de -5 millions d'euros par rapport au 1 er semestre 2017.

Calendrier des événements à venir

  • 25 octobre 2018 : résultats du 3 ème trimestre 2018

Contacts

presse : 01 44 44 93 93

 

Jean-Bernard Orsoni
jeanbernard.orsoni@orange.com

Tom Wright
tom.wright@orange.com

Olivier Emberger
olivier.emberger@orange.com

 
communication financière : 01 44 44 04 32

(analystes et investisseurs)

Patrice Lambert-de Diesbach
p.lambert@orange.com

Isabelle Casado
isabelle.casado@orange.com

Samuel Castelo
samuel.castelo@orange.com

Luca Gaballo
luca.gaballo@orange.com

Didier Kohn
didier.kohn@orange.com

Anna Vanova
anna.vanova@orange.com
actionnaires individuels : 0 800 05 10 10

Avertissement

Ce communiqué contient des indications prospectives sur Orange. Bien que nous estimons qu'elles reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Les facteurs importants susceptibles d'entraîner des différences entre les objectifs énoncés et les réalisations effectives d'Orange comprennent notamment : la divulgation ou la modification inappropriée des données individuelles des clients d'Orange, les risques liés au développement de ses activités bancaires et de services financiers mobiles, son exposition à des risques géopolitiques, macroéconomiques, règlementaires ou de corruption, le risque de ne pas parvenir à garder le contrôle de la relation client face à la concurrence des OTT, le succès de sa stratégie de diversification pour développer de nouveaux relais de croissance, les défaillances de ses réseaux et logiciels suite à des cyber-attaques, les fraudes diverses qui peuvent le viser ou viser ses clients, sa dépendance vis-à-vis d'un nombre limité de fournisseurs critiques, les dommages causés à ses installations et infrastructures par des catastrophes naturelles ou des dégradations intentionnelles, les risques liés à sa stratégie de marque, sa capacité à disposer des compétences nécessaires du fait des nombreux départs de salariés et de l'évolution de ses métiers, les éventuels effets nocifs sur la santé de l'exposition aux champs électromagnétiques des équipements de télécommunication, différents facteurs humains liés à la sécurité des personnes et à des risques psycho-sociaux, les évolutions et contraintes fiscales et réglementaires, l'issue des procédures judiciaires liées notamment à la réglementation et à la concurrence, les conditions d'accès aux marchés de capitaux, les fluctuations des taux d'intérêt ou des taux de change, la notation de la dette d'Orange, des changements d'hypothèses supportant les valeurs comptables de certains actifs et entraînant leur dépréciation, et les risques de crédit ou de contrepartie sur opérations financières. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 4 avril 2018 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel 20-F enregistré le 4 avril 2018 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s'engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Orange via GlobeNewswire

HUG#2207347

Print Friendly, PDF & Email

Orange :Résultats financiers du 1er semestre 2018

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |