Croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires

EBITDA positif

PARIS & CAMBERLEY, England–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Novacyt (ALTERNEXT : ALNOV ; AIM ; NCYT) (« Novacyt », la « Société » ou le “Groupe”), spécialiste mondial des diagnostics cliniques, publie ce jour ses résultats financiers non audités pour les six mois clos le 30 juin 2019.

Chiffres clés

  • Le chiffre d’affaires consolidé non audité du Groupe de 7,2 M€, est en hausse de 12% (11% en TCC) par rapport au chiffre d’affaires retraité du 1er semestre 2018 de 6,4 M€.

    • Le chiffre d’affaires de Primerdesign est en hausse de 8% (7% à TCC) à 3,3 M€
    • Le chiffre d’affaires de Lab21 a augmenté de 17% (16% à TCC) à 4,0 M€ grâce à l’augmentation du chiffre d’affaires liée à l’acquisition d’Omega ID en juin 2018.
  • La marge brute du Groupe est restée forte à 63%, en baisse de 2% par rapport au 1er semestre 2018, du fait de l’effet dilutif anticipé de la marge brute des flux de revenus d’Omega ID. Sur une base pro forma comparable (hors Omega ID), la marge brute a augmenté de 3% par rapport à l’année précédente pour atteindre 68%.
  • La marge brute de Primerdesign s’est améliorée de 2% à 87% d’une année à l’autre, démontrant ainsi l’importance de la valeur actuel et potentielle future de cette business unit pour le Groupe
  • La rentabilité de l’EBITDA du Groupe est de 0,2 M€ au 1er semestre 2019 contre une perte de 0,1 M€ au S1 2018.
  • La perte d’exploitation a été réduite de 0,1 M€ à 0,7 M€ malgré l’amortissement différentiel d’Omega ID de 0,1 M€.
  • Omega ID a contribué à un fort bénéfice d’EBITDA de 19% au 1er semestre 2019 et des synergies ont été identifiées pour améliorer encore la marge brute et la rentabilité de l’EBITDA.
  • Novacyt dispose de 0,6 M€ de trésorerie et équivalents de trésorerie au 30 juin 2019
  • Les contraintes liées aux fonds de roulement aux deuxième et troisième trimestres se traduiront par des produits d’exploitation consolidés et un EBITDA inférieurs aux attentes du marché pour l’exercice complet mais supérieurs à l’EBITDA de l’exercice précédent (après effet de l’IFRS 16)

Le chiffre d’affaires de NOVAprep® est exclu, reflétant ainsi la décision stratégique de vendre la division, annoncée le 11 décembre 2018. Le chiffre d’affaires du Groupe comprend le Clinical Lab (0,3 M€) pour le 1er semestre de l’année, qui a ensuite été vendu le 18 juillet 2019.

Montants en k€

S1 2019

S1 2018

 

Consol

Consol

 

 

 

Chiffre d’affaires

7 223

6 427

 

 

 

Marge brute

4 580

4 191

en % du chiffre d’affaires

63%

65%

 

 

 

EBITDA **

153

100

 

 

 

Résultat opérationnel courant***

-598

-569

 

 

 

Perte opérationnelle

-664

-836

 

 

 

Perte après impôts

-1 208

-1 172

Perte liée aux activités abandonnées

-786

-673

Perte après impôts attribuable au Groupe

-1 994

-1 844

Faits marquants

  • Les restrictions liées au besoin en fonds de roulement ont eu un impact significatif sur le Groupe, en particulier sur l’activité Produits Lab21 au cours du deuxième trimestre. En depit de cela, le Groupe a continué d’accroître son chiffre d’affaires et sa rentabilité au niveau de l’EBITDA, soulignant le potentiel de rentabilité du Groupe dans le cadre de sa politique d’expansion.
  • Le chiffre d’affaires de Primerdesign progresse de 8% à 3,3 M€ par rapport au 1er semestre 2018 grâce à une croissance de 22% des ventes B2B et de 10% sur les marchés internationaux. Les ventes au Moyen-Orient et aux Etats-Unis ont été les régions qui ont connu la croissance la plus rapide pour les produits moléculaires, soit 114% et 33%, respectivement, par rapport au 1er semestre 2018.
  • L’intégration d’Omega ID progresse bien et la décision de fermer et de consolider l’usine d’Axminster, acquise avec les actifs d’Omega ID, a été prise au cours du 1er trimestre, ce qui a encore réduit les coûts et augmenté la rentabilité de cette activité.
  • Le pipeline de R&D moléculaire des tests CE-Mark destinés au diagnostic des transplantations continue de bien progresser, et deux nouveaux produits CE-Mark – EBV et BKV – ont été lancés au troisième trimestre 2019 comme prévu.

Evènements postérieurs à la clôture

  • Cession du Clinical Lab à Cambridge Pathology BV conclue le 18 juillet 2019 pour un montant total de 400 000 £. La cession permettra à Novacyt de se concentrer davantage sur l’expansion et la valeur de ses activités principales de produits, Primerdesign et Lab21 Products. Le deuxième paiement différé de 100 000 £ a été reçu en septembre, comme prévu.
  • La Société continue de rechercher un acquéreur pour son unité d’affaires NOVAprep®, mais prend également des mesures pour fermer les activités restantes d’ici la fin de 2019 dans l’éventualité où aucune vente n’aurait été conclue. Tous les clients, fournisseurs et employés ont été informés de la décision, et la Société travaillera avec sensibilité et diligence pour soutenir tous ceux qui seront touchés par cette décision. En raison de la réduction significative des coûts de la liquidation de certains actifs et de l’augmentation des commandes de consommables, l’impact de la business unit sur les flux de trésorerie négatif sera fortement réduit avec la possibilité de générer de la trésorerie pour le Groupe au second semestre 2019.

Graham Mullis, Directeur Général du groupe Novacyt, commente :

« La demande de nos produits n’a cessé d’augmenter tout au long de l’année 2019, ce qui s’est traduit par une croissance de 12% du chiffre d’affaires sur le 1er semestre. Toutefois, cette croissance a été quelque peu modérée par les contraintes liées aux besoins de fonds de roulement. Nous continuons de travailler sur ces sujets pour les résoudre. Par conséquent, ce manque à gagner va avoir une incidence sur notre chiffre d’affaires et nos bénéfices pour l’ensemble de l’exercice alors que nous continuons à travailler sur notre carnet de commandes à terme. Avec un fonds de roulement suffisant, nous continuerons à bâtir sur la solide performance opérationnelle de nos business units Primerdesign et Lab21 Products, qui ont enregistré une croissance record de leurs ventes dans un certain nombre de pays au 1er semestre.

Nous avons conclu avec succès la vente du laboratoire clinique, ce qui nous permet de rationaliser et de concentrer davantage nos activités. Ceci permettra au Groupe d’économiser 0,1 M€ grâce à l’élimination des frais généraux liés à l’exploitation du site. La décision de céder ou de fermer la business unit NOVAprep® d’ici la fin de l’année élimine également l’incertitude liée au processus de vente.

Nous comprenons que les actionnaires aient été déçus de la performance du cours de l’action et de la dilution causée par la facilité d’emprunt convertible signée en avril 2019. Nous continuons d’évaluer diverses options de financement pour la Société et nous informerons le marché en temps opportun.

La base solide de Novacyt repose sur ses principales forces en matière de conception, de développement, de commercialisation et de fabrication à façon de produits de diagnostic in vitro. J’ai hâte de bâtir sur cette base alors que nous travaillons d’arrache-pied pour restaurer la confiance des actionnaires et créer de la valeur par le biais d’une société de diagnostic rentable et à forte croissance. »

Activité du Groupe

Au cours du 1er semestre 2019, Novacyt a réalisé de nouveaux progrès dans l’élaboration et la définition de ses activités afin d’assurer une croissance rentable et durable à long terme. Ce résultat a été obtenu grâce aux progrès réalisés dans la restructuration de l’entreprise afin qu’elle se concentre sur ses activités principales et rentables de fabrication de réactifs. Ces réalisations renforceront la stratégie et l’engagement de la Société à l’égard des trois piliers de croissance que sont l’expansion interne des ventes, l’investissement en R-D et une approche judicieuse des acquisitions.

Novacyt prévoit de réduire encore la base des coûts de fabrication dans l’ensemble du Groupe, d’accroître les marges brutes et d’augmenter sa rentabilité globale.

Produits moléculaires

Le chiffre d’affaires de Primerdesign progresse de 8% à 3,3 M€ par rapport au 1er semestre 2018 grâce à une croissance de 22% des ventes B2B et une croissance continue de 10% sur les marchés internationaux. Les ventes directes au Royaume-Uni sont en baisse de 6% en raison de l’impact à court terme de la réorganisation de la structure de gestion des ventes, la croissance des ventes devrait reprendre vers la fin de l’année. Les ventes au Moyen-Orient et aux Etats-Unis ont été les régions qui ont connu la croissance la plus rapide pour les produits moléculaires avec 114% et 33% par rapport au 1er semestre 2018.

Primerdesign est de plus en plus reconnu comme un partenaire de premier plan dans le développement de tests cliniques. A la fin du 1er semstre 2019, Primerdesign s’est engagé auprès de plus de 15 clients au cours des 18 derniers mois, répondant ainsi à leurs besoins spécifiques de développement. Au cours du 1er semestre de 2019, la Société a prolongé son contrat de développement de tests avec Immunexpress pour le premier test approuvé par L’autorité de contrôle des aliments et médicaments aux Etats-Unis (FDA) pour les patients suspects de septicémie afin de soutenir davantage le développement de tests de diagnostic rapide pour la détection de la septicémie.

En mai 2019, Primerdesign a également lancé son instrument de test moléculaire de nouvelle génération genesig® q32 qPCR, en complément du genesig® q16, lancé en 2014. D’autres améliorations opérationnelles aux plates-formes d’instruments q16 et q32 sont prévues en 2020 afin de fournir les meilleurs temps de cycle de PCR de 30 minutes.

Le vaste catalogue de plus de 550 kits genesig® en temps réel de Primerdesign peut être utilisé sur l’instrument q32, y compris les tests humains, pathogènes alimentaires et de spéciation alimentaire. Comme tous les kits genesig® ont un protocole de fonctionnement identique, les instruments q16 et q32 sont faciles à utiliser pour les clients de tous les niveaux d’expertise et d’expérience et fournissent des résultats qui peuvent être facilement comparables entre instruments et entre différents sites ou groupes collaborateurs.

Au cours du 1er semestre 2019, Primerdesign a lancé avec succès ses tests CE Mark EBV et BKV utilisés pour aider les patients transplantés et immunodéprimés. Les deux tests permettent la détection quantitative de l’ADN viral extrait du plasma sanguin, du sang total et de l’urine. Ils ont d’abord été validés pour l’instrument Roche LightCycler® 480 II et les mêmes tests seront disponibles sur d’autres instruments, l’ABI 7500 et le Bio-Rad CFX plus tard cette année. Le développement complémentaire et important du test CMV du marquage CE-Mark progresse bien et sera lancé au début de l’année prochaine.

Produits protéinés

Le chiffre d’affaires de Lab21 s’élève à 4,0 M€ et affiche une croissance de 17% (16% à TCC) au 1er semestre 2019 par rapport au 1er semestre 2018 grâce à l’acquisition d’Omega ID, finalisée en juin 2018. Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2019 a été limité par un besoin de fonds de roulement, ce qui a principalement affecté l’unité commerciale Lab21. Malgré cela, la nouvelle équipe commerciale a augmenté les ventes de produits de marque Microgen au Royaume-Uni de 29% par rapport au 1er semestre 2018. Le carnet de commandes reste solide pour le second semestre de l’année et une croissance continue est attendue en fonction de la rapidité avec laquelle la chaîne d’approvisionnement pourra être entièrement rétablie.

L’acquisition des actifs d’Omega ID continue d’accroître l’EBITDA du Groupe, et un certain nombre d’économies de coûts et de synergies supplémentaires ont été identifiées pour accroître encore cette rentabilité. Il s’agit notamment (i) de la fermeture du site acquis d’Axminster, qui a été consolidé au sein du Groupe au cours du deuxième trimestre 2019, ce qui a permis de réduire les frais généraux de 150 K€ par an, (ii) de la consolidation des produits en double pour minimiser les coûts de fabrication et (iii) de l’économie des frais généraux d’Omega Diagnostics au titre du Transitional Services Agreement début 2020.

Au cours du second semestre 2019, la business unit Lab21 prévoit de lancer douze nouveaux produits cliniques portant le marquage CE qui viendront compléter les gammes de produits PathFlow™ et PathChek®. Un lancement immédiat de six nouveaux produits de la gamme PathFlow™ aura lieu ce mois-ci, ce qui élargira la gamme de tests pour le diagnostic rapide de plusieurs agents pathogènes clés associés aux maladies infectieuses chez l’homme. Il s’agit notamment de tests de dépistage de Clostridium difficile, Helicobacter pylori, Influenza A+B, Norovirus, Rotavirus, Adénovirus et VRS à partir d’un éventail d’échantillons de patients. La combinaison de ces produits représente certains des tests les plus importants requis dans un laboratoire hospitalier moderne, répondant au besoin d’un diagnostic rapide et précis des agents pathogènes clés pour prévenir la mortalité. Un diagnostic plus rapide et plus efficace permet également aux cliniques de lutter contre les problèmes croissants de résistance aux antimicrobiens associés à ces pathogènes.

L’élargissement de la gamme de produits PathFlow™ permet de souligner l’engagement à long terme de Novacyt à faciliter l’amélioration clinique des résultats des patients à la suite d’un diagnostic précoce. Novacyt cherchera à augmenter le nombre de tests sur PathFlow™ en élargissant encore sa gamme de produits au cours du dernier trimestre de cette année.

Résultats financiers

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires non audité du 1er semestre 2019 s’élève à 7,2 M€ contre un chiffre d’affaires retraité de 6,4 M€ en 2018, avec l’ajout du chiffre d’affaires d’Omega ID et la croissance solide de Primerdesign au Moyen-Orient et sur les marchés américains. Le chiffre d’affaires généré par les activités poursuivies du groupe, hors NOVAprep®, progresse de 12% (11% CER). Le carnet de commandes est solide pour le second semestre de l’année et une croissance continue est attendue en fonction de la rapidité avec laquelle la chaîne d’approvisionnement pourra être entièrement rétablie.

Marge brute

La marge brute a continué sur sa lancée, passant de 4,2 millions d’euros (65%) au 1er semestre de l’année dernière à 4,6 millions d’euros (63%) en 2019. Cette marge reflète la plus faible marge brute des flux de revenus lié à Omega ID. Sur une base pro forma, la marge brute a augmenté de 3% à 68% en glissement annuel. La marge brute de Primerdesign s’est améliorée d’une année à l’autre de 2% à 87% grâce à la baisse des coûts de fabrication due aux économies d’échelle réalisées a travers l’augmentation des volumes de ventes. La marge brute du Groupe s’établissait en 2014 à 44% contre 63% au 1er semestre 2019, soit une hausse de 19 points de pourcentage.

La business unit Lab21 Products a vu sa marge brute diminuer de 6% par rapport à l’année précédente, à 45%, impacté par l’effet dilutif de la marge brute de l’acquisition d’Omega ID. Sur une base pro forma, la marge brute de la business unit serait restée pratiquement inchangée à 50% contre 51% au S1 2018.

EBITDA

Le Groupe a poursuivi sa tendance de rentabilité de l’EBITDA avec un excedant de 0,2 M€ au 1er semestre 2019, qui a vu la marge d’EBITDA sous-jacente de Primerdesign augmenter à plus de 40% avant charges de gestion du Groupe. Primerdesign réalise environ 45% du chiffre d’affaires du Groupe avec une marge brute de 87%, son succès continu contribue de manière substantielle à l’EBITDA positif du Groupe. L’effet de l’augmentation du chiffre d’affaires de Primerdesign en pourcentage du chiffre d’affaires global du Groupe continuera à améliorer la rentabilité globale du Groupe.

L’acquisition d’Omega ID a immédiatement contribué à l’accroissement de l’EBITDA de l’activité et au cours du 1er semestre, la marge EBITDA de cette activité s’est élevée à 19%. Ce niveau élevé de rentabilité devrait augmenter au fur et à mesure que l’activité sera pleinement intégrée dans le Groupe.

L’accent mis sur la maîtrise des coûts dans l’ensemble du Groupe au 1er semestre 2019, en plus de l’adoption de l’IFRS 16, a contribué à faire passer l’EBITDA d’une perte de 0,1 M€ au 1er semestre 2018 à un bénéfice de 0,2 M€ au 1er semestre 2019, à un moment où les ventes étaient affectées par un besoin en fonds de roulement. D’autres initiatives de réduction des coûts, en particulier dans l’industrie manufacturière, peuvent permettre d’améliorer encore les bénéfices au cours du second semestre et jusqu’en 2020.

Pertes opérationnelles

La perte opérationnelle du Groupe se réduit de plus de 20% à -0,7 M€ par rapport à une perte de 0,8 M€ au 1er semestre 2018. L’amélioration de 0,3 M€ de l’EBITDA et la réduction des charges exceptionnelles de 0,2 M€ d’une année à l’autre ont été compensées par des amortissements supplémentaires de 0,3 M€ résultant de l’acquisition d’Omega ID (0,1M€) et à l’impact de IFRS 16 (€0.1m).

Pertes nettes

La perte nette a augmenté de 0,2 M€ à 2,0 M€ entre le 1er semestre 2018 et le 1er semestre 2019 en raison d’une augmentation de 0,1 M€ des coûts d’amortissement liés à l’acquisition d’Omega ID, d’une augmentation de 0,1 M€ de la perte des activités abandonnées liée aux résultats de NOVAprep® et de charges financières supplémentaires de 0,2 M€ liées aux emprunts supplémentaires contractés fin deuxième trimestre 2018, compensée par une amélioration du résultat opérationnel de 0,3M€.

Bilan

Montants en k€

Juin-19

Déc-18

 

Montants en k€

Juin-19

Déc-18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Goodwill

15 913

16 134

 

Capital et primes d’émission

60 580

60 582

Autres actifs non courants

8 645

6 369

 

Autres réserves

-42 095

-40 444

Total actifs non courants

24 558

22 503

 

Total des capitaux propres

18 485

20 138

 

 

 

 

 

 

 

Stock et en-cours

2 356

2 347

 

Emprunts et dettes financières

3 830

2 259

Autres actifs courants

4 351

4 237

 

Autres provisions et dettes à long terme

231

222

Trésorerie et équivalent de trésorerie

598

1 132

 

Total passifs non courants

4 061

2 481

Total actifs courants

7 305

7 716

 

 

 

 

 

 

 

 

Emprunts (à moins d’un an)

4 862

3 115

 

 

 

 

Fournisseurs et autres créditeurs

4 972

4 647

 

 

 

 

Autres provisions et engagements à court terme

1 421

2 047

 

 

 

 

Total passifs courants

11 255

9 809

 

Actifs des opérations abandonnées

2 260

2 294

 

Engagements des activités abandonnées

322

85

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL ACTIFS

34 122

32 513

 

TOTAL PASSIFS

34 122

32 513

Le Groupe détient 0,6 M€ de trésorerie au bilan au 30 juin 2019 contre 1,1 M€ au 31 décembre 2018. La diminution de la trésorerie s’explique en partie par les remboursements de 0,3 M€ effectués sur l’encours des contreparties différées qui ont débuté au 1er semestre 2019 et par une sortie nette de fonds de roulement de 0,6 M€. Les 2,0 M€ de trésorerie provenant de l’emprunt obligataire émis en avril ont été affectés au service de la dette et au fonds de roulement afin de réduire la position créancière du Groupe.

Les autres actifs non courants ont augmenté de 2,3 M€, principalement en raison de l’impact de l’adoption de la norme IFRS 16 qui a porté au bilan un actif à long terme de 2,6 M€ composé principalement de coûts liés aux sites, compensés par des amortissements.

Les créances clients ont diminué depuis la clôture de l’exercice de – 0,3 M€ à – 3,6 M€, principalement en raison du recouvrement de certaines créances anciennes. Depuis le 31 décembre 2018, les paiements anticipés ont augmenté de 0,4 M€ en raison de paiements initiaux de 0,2 M€ pour des actions qui n’ont pas été reçues au 1er semestre, et de 0,2 M€ en raison du calendrier de facturation des loyers et des tarifs professionnels (impôts fonciers) reçus sans changement du coût sous-jacent.

L’endettement net passe de 4,2 M€ en décembre 2018 à 8,1 M€ à fin juin 2019 contre 4,2 M€ en décembre 2018 suite (i) au tirage de 2,0 M€ d’obligations convertibles sur la facilité de 5 M€ signée en avril 2019, (ii) l’impact de l’adoption de la norme IFRS 16 qui a ajouté un passif de 2,6 M€ au bilan (iii) à une diminution de 0,5 M€ des liquidités et iv) au remboursement des emprunts pour 1,3 M€ dont 0,3 M€ en intérêts.

Le solde de la contrepartie conditionnelle a été ramené de 1,6 M€ en décembre 2018 à 1,1 M€ en juin 2019, en raison des remboursements de 0,3 M€ effectués en 2019 et de l’annulation d’un paiement d’étape de 0,2 M€.

Activités courantes et perspectives

Novacyt s’engage à poursuivre avec succès la mise en œuvre de ses trois piliers de sa stratégie de croissance, qui continuera à générer une rentabilité accrue. Un facteur clé de ce succès sera la capacité de la Société à obtenir du financement qui facilitera la restructuration de la dette afin de la placer dans une situation financière beaucoup plus solide.

Les perspectives des activités Primerdesign et Lab21 restent solides pour le dernier trimestre de l’année. Les deux business units disposent d’un important pipeline de ventes et visent une croissance du chiffre d’affaires supérieure à celle du premier semestre 2019. Toutefois, en raison des restrictions relatives au fonds de roulement, les deuxième et troisième trimestres ont été touchés. Une réduction conséquente du taux de croissance des ventes est attendue pour l’ensemble de l’année. Novacyt prévoit donc une croissance du chiffre d’affaires consolidé à un chiffre pour l’ensemble de l’année et un EBITDA inférieur aux attentes du marché mais supérieur à la rentabilité EBITDA de l’année précédente.

Le présent communiqué contient des informations privilégiées au sens de l’article 7 du règlement (UE) n° 596/2014.

About Novacyt Group

Le Groupe Novacyt est un leader dans le secteur du diagnostic médical et dispose d’un portefeuille de produits et services pour le cancer et les maladies infectieuses en croissance. Grâce à sa plateforme technologique propriétaire NOVAprep® et sa plateforme moléculaire, genesig®, Novacyt est capable de mettre à disposition une offre produits très large et très innovante dans le domaine de l’oncologie et des maladies infectieuses. Le Groupe a également diversifié son chiffre d’affaires par la commercialisation de réactifs utilisés en oncologie, microbiologie, hématologie et sérologie. Ses clients et partenaires figurent parmi les plus grandes sociétés du secteur.

Pour plus d’informations, consulter le site : www.novacyt.com

Résultat consolidé pour l’exercice clos au 30 juin 2019

Montants en k€

Notes

(Non audité)

Semestre clos

le 30 juin 2019

 

(Non audité)

Semestre clos

le 30 juin 2018

Produits des activités ordinaires

4,5

7 223

 

6 427

Coût des ventes

 

-2 643

 

-2 236

Marge brute

 

4 580

 

4 191

Commercialisation et marketing

 

-1 317

 

-1 217

Recherche & développement

 

-229

 

-189

Frais généraux & administratifs

 

-3 639

 

-3 387

Subventions gouvernementales

 

7

 

35

Résultat opérationnel avant éléments exceptionnels

 

-598

 

-569

Autres produits opérationnels

6

57

 

177

Autres charges opérationnelles

6

-123

 

-444

Résultat opérationnel après éléments exceptionnels

 

-664

 

-836

Produits financiers

7

36

 

32

Charges financières

7

-579

 

-368

Résultat avant impôt

 

-1 208

 

-1 172

Impôt sur les bénéfices

 

0

 

0

Résultat après impôt

 

-1 208

 

-1 172

Résultat des activités détenues en vue de leur vente

 

-786

 

-673

Résultat après impôt

 

-1 994

 

-1 844

Résultat par action

8

-0,05

 

-0,08

Résultat dilué par action

8

-0,05

 

-0,08

Résultat par action des activités poursuivies

-0,03

 

-0,05

Résultat dilué par action des activités poursuivies

-0,03

 

-0,05

Résultat par action des activités abandonnées

-0,02

 

-0,03

Résultat dilué par action des activités abandonnées

-0,02

 

-0,03

La présentation du résultat consolidé 2018 intègre les impacts de l’application de l’IFRS 5 relative à l’abandon d’activités, en groupant le résultat de l’activité NOVAprep® sur une seule ligne « Résultat des activités détenues en vue de leur vente ».

Etat consolidé du résultat global pour l’exercice clos au 30 juin 2019

Montants en k€

Notes

(Non audité)

Semestre clos

le 30 juin 2019

 

(Non audité)

Semestre clos

le 30 juin 2018

 

 

 

Résultat consolidé net de l’exercice

-1 994

 

-1 844

Eléments non recyclables en résultat

 

 

Réévaluation de l’obligation financière nette associée à un régime à prestations déterminées (IAS 19)

0

 

0

Eléments recyclables en résultat

 

 

Différences de change résultant de la conversion d’opérations en devises étrangères

-2

 

-3

Résultat global consolidé de l’exercice

-1 996

 

-1 847

Résultat global attribuable :

 

 

Aux actionnaires de la société consolidante (*)

-1 996

 

-1 847

Contacts

Novacyt SA
Graham Mullis, Chief Executive Officer

Anthony Dyer, Chief Financial Officer

+44 (0)1223 395472

SP Angel Corporate Finance LLP (Nominated Adviser and Broker)
Matthew Johnson / Jamie Spotswood (Corporate Finance)

Vadim Alexandre / Rob Rees (Corporate Broking)

+44 (0)20 3470 0470

FTI Consulting (International)
Brett Pollard / Victoria Foster Mitchell

+44 (0)20 3727 1000

brett.pollard@fticonsulting.com / victoria.fostermitchell@fticonsulting.com
Mary.whittow@fticonsulting.com

FTI Consulting (France)
Arnaud de Cheffontaines / Astrid Villette

+33 (0)147 03 69 47 / +33 (0)147 03 69 51

arnaud.decheffontaines@fticonsulting.com / astrid.villette@fticonsulting.com

Read full story here

Print Friendly, PDF & Email

Novacyt S.A. : RÉSULTATS SEMESTRIELS 2019

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |