Nord Gold N.V. (« Nordgold » ou « la Compagnie », LSE: NORD),un producteur
d’or spécialisé, indépendant et internationalement diversifié qui
s’intéresse aux marchés émergeants, est heureux d’annoncer que les
travaux de construction de sa mine Bissa au Burkina Faso ont pris fin et
que la production d’or a commencé.

La mine a été inaugurée officiellement par son Excellence Luc Adolphe
Tiao, premier ministre du Burkina Faso et de Nikolai Zelensky, PDG de
Nordgold, en présence de son excellence Roch Marc Christian Kabore
président de l’Assemblée Nationale et Dr. Dé Albert Millogo, président
du Conseil Constitutionnel ainsi que Mr. Lamoussa Salif Kabore ministre
des mines, des carrières et de l’énergie et des gouverneurs et autres
responsables régionaux.

La construction de Bissa a pris fin plutôt qu’attendu tout en respectant
le budget prévu. L’investissement total dans le projet était de l’ordre
de 250 millions de dollars américains et a été achevé en 15 mois.

Mine de Bissa – Infos Clés

Adresse Pays Burkina Faso
Emplacement 100km au nord d’Ouagadougou
Infrastructure Accès au réseau routier national
Statistiques Opérationnelles Type de Mine Mine ciel ouvert
Technologie Concassage, broyage et Lixiviation au carbone
Taux d’extraction 4Mtpa
Production de pointe Près de 200 Koz par an
Réserves vérifiées et probables 1.8 Moz
Coûts Effectifs anticipés 600-700 USD /oz

Bissa est actuellement le deuxième site en exploitation de la Compagnie
au Burkina Faso et le troisième en Afrique ce qui porte le nombre total
des mines en exploitation de Nordgold neuf. Nordgold exploite, au
Burkina Faso, la mine Taparako, la première construite au pays en 2007.
Le lancement de Bissa fait de Nordgold le premier extracteur d’or
exploitant deux mines au Burkina Faso.

Bissa se trouve au sein de la commune rurale de Sabce, 100 km au nord
d’Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. En Janvier 2012, les
réserves d’or vérifiées et probables du projet ont été estimées 1,803
koz 1.83 g/t alors que les ressources mesurées, indiquées et déduites
étaient de l’ordre de 4,929 koz en total (1.1 g/t).

Selon les estimations actuellement des réserves, la durée de vie de la
mine est censée être aux alentours de 10 ans. Entre temps, la Compagnie
considère qu’elle dispose du potentiel nécessaire pour augmenter
l’assiette de réserves de la mine par l’intermédiaire de la conversion
des ressources en réserves et de son programme d’exploration continue.
La capacité prévue de la mine ciel ouvert est de 4mt de minerai par an
et sa production annuelle sera de l’ordre de 200koz. L’usine comprend
des circuits de concassage et de broyage (SAG et broyeurs boule) et
des circuits de lixiviation au charbon actif, une méthode qui consiste
extraire de l’or d’une solution aqueuse.

Bissa est censée produire en 2013 jusqu’ 100 koz d’or. Des indications
plus précises seront présentées durant le processus d’accélération de la
production dans le courant de l’année.

Nordgold publiera le 22 janvier ses résultats d’exploitation pour l’an
2012 et organisera une téléconférence relative aux résultats et la fin
des travaux Bissa.

Philip Baum, président du conseil d’administration de Nordgold a
commenté:

“La première production d’or de la mine de Bissa est un exploit
extrêmement important pour nous. Nous avons témoigné de la mise en œuvre
du projet du début jusqu’ la fin sur une période de 15 mois seulement,
plus tôt que prévu et conformément au budget. Ceci montre clairement la
capacité de notre équipe développer ces projets importants et nous en
profiterons pour accélérer notre croissance organique pour le bénéfice
de toutes nos parties prenantes. Bissa a le potentiel de devenir un site
important de production aurifère et il constitue une part essentielle de
la stratégie de croissance de Nordgold en plus des autres projets
importants de développements de la Companie – Gross en Russie. Nous nous
attendons ce que les premiers minerais provenant du Gross soient
traité notre complexe minier de Neyrungry vers la fin de 2013 ».

Nikolai Zelenski, PDG de Nordgold, a ajouté:

“Nous nous réjouissons d’annoncer que les travaux de construction de la
mine aurifère de Bissa ont pris fin. Bissa est un projet de
développement majeur pour notre compagnie et essentiel pour notre
stratégie de croissance mais le plus important c’est qu’il est un atout
de production crucial pour le peuple du Burkina Faso. Nous avons
consacré des efforts réels pour établir des bonnes relations avec les
citoyens de notre pays hôte sur le niveau local et national et je tiens
remercier le gouvernement du Burkina Faso pour le soutien dont ils ont
fait preuve pendant les travaux de développement de cette mine
importante. En passant au niveau de capacité compète Bissa, nous
concentrerons également notre attention la mise en œuvre du projet de
développement « Gross ». Avec la montée en puissance de Bissa, Nordgold
est bien positionnée pour augmenter sa production globale
considérablement ».

A propos de Nordgold

Nord Gold N.V. (Nordgold, LSE: NORD) établi en 2007, est un
producteur d’or international indépendant dans les marchés émergeants.
La Compagnie a connu une forte expansion grâce des acquisitions et un
investissement organique ; elle a enregistrée un taux de croissance
exceptionnel dans le secteur durant cette période. La production de
Nordgold était en 2011 de l’ordre de 754 koz d’Or.

La Compagnie exploite neuf mines actives et possède un projet de
développement, cinq projets avancés d’exploration et un portefeuille
diversifié de projets d’exploration préliminaire et des licences en
Russie, au Kazakhstan, au Burkina Faso et en Guinée. Nordgold emploie
près de 10,000 ouvriers au CEI et en Afrique de l’Ouest.

Les réserves d’or vérifiées et probable au 1 Janvier 2012 ont atteints
un total de 12.7 Moz alors que les ressources mesurées, indiquées et
inférées sont estimées 29.5 Moz.

Pour de plus amples informations sur Nordgold, veuillez visiter le site
web de la compagnie:

http://www.nordgold.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

NORD GOLD N.V.: LES PREMIÈRES EXTRACTIONS D’OR DE LA NOUVELLE MINE DE BISSA AU BURKINA FASO

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |