Résultats du 1er semestre 2013
Fusion avec Videofutur, Évolution de la Gouvernance
Cap sur la Télévision Connectée

Neuilly-sur-Seine, le 31 juillet 2013

Activité, Résultats et Situation Financière – données consolidées

IFRS en ? millions 1er Semestre 2013 1er Semestre 2012 Variation
Chiffre d’affaires 33,8 38,2 -12%
dont International 23,4 22,3 +5%
dont France 10,4 15,9 -34%
Résultat opérationnel courant 4,1 5,0 -18%
Résultat net, part du groupe (RNPG) 3,8 3,5 +7%
RNPG par action en euros (en ?) 0,10 0,09 0,09

Netgem annonce un chiffre d’affaires consolidé sur le semestre clos le 30 juin 2013 de ? 33,8 millions. Il intègre l’activité de Videofutur depuis début avril 2013, date de sa prise de contrôle par Netgem.

Le chiffre d’affaires International consolidé atteint ? 23,4 millions sur le semestre et représente 69% des ventes totales. La progression du développement international a été temporairement freinée au cours du 1er semestre par l’arrêt de l’ancienne génération de T-Box en Australie. Un effet de rattrapage est attendu sur le second semestre avec le lancement réussi en mai de la nouvelle génération.

Le Groupe enregistre au 1er semestre 2013 un bénéfice opérationnel courant consolidé de ? 4,1 millions. Les dépenses opérationnelles restent maîtrisées, malgré les efforts importants de R&D poursuivis depuis le début de l’année, les coûts liés à l’opération d’OPA/OPE et de fusion et ceux liés au développement commercial entrepris en France.

Après prise en compte d’un résultat financier consolidé de ? 0,2 millions et d’une charge d’impôts de ? 0,6 millions, le Groupe enregistre au 1er semestre 2013 un bénéfice net consolidé part du groupe de ? 3,8 millions.

IFRS en ? millions 30/06/2013 31/12/2012
Capitaux propres et endettement 62,9 56,5
Capitaux propres 62,0 56,2
Passifs financiers courants et non courants 0,9 0,3
Trésorerie nette = (C) + (D) 50,9 54,9
A. Liquidités 51,8 55,2
B. Passifs financiers courants -0,5 -0,3
C. Trésorerie nette courante = (A) + (B) 51,3 54,9
D. Passifs financiers non courants -0,4


IFRS en ? millions 1er Semestre 2013 1er Semestre 2012
Cash flow lié à l’activité 2,7 5,0
Cash flow lié aux investissements -5,0 -1,1
Cash flow lié au financement -1,1 -6,8
Variation nette de la trésorerie -3,4 -3,0

La trésorerie et les capitaux propres s’établissent au 30 juin 2013 respectivement à ? 51,8 millions et ? 62,0 millions. Les cash flow lié aux investissements et au financement traduisent principalement l’acquisition de Videofutur, les investissements immobilisés de R&D et de contenu vidéo, ainsi que les rachats d’actions en propre.

Début juillet 2013, la société a procédé à la distribution d’un dividende de 14 centimes par action, en hausse de 8% par rapport à 2012.

Données Pro Forma

Les données pro forma présentées consolident les résultats de Videofutur depuis le 1er janvier 2012.

Données en ? millions 1er Semestre 2013
1er Semestre 2012[1]
Variation
Chiffre d’affaires 35,7 41,6 -14%
Marge brute 16,8 16,7
EBITDA 4,7 4,5 +4%
Résultat Opérationnel Courant 2,8 2,6 +9%
Résultat Net 2,4 1,0 +131%

La marge brute est en légère hausse sur la période, confirmant le rôle croissant des logiciels et services dans l’activité du Groupe, renforcé par l’intégration de Videofutur.

Les résultats opérationnels et nets proforma progressent respectivement de 9% et 131% au 1er semestre 2013 par rapport au 1er semestre 2012 pour s’établir à ? 2,8 millions et ? 2,4 millions.

Stratégie et Perspectives

Selon Digital TV Research, le nombre de foyers abonnés à une offre de télévision payante passera de 772 millions en 2012 à 1 milliard en 2018. Pour les opérateurs télécoms, soumis à une forte concurrence sur leur activité principale, la télévision payante est devenue un facteur essentiel de fidélisation et de valorisation de leur base d’abonnés.

Sur sa ligne de produits premium, dont le marché de référence est l’Australie avec Telstra, le Groupe présentera au salon IBC en septembre de nombreuses innovations dans le domaine du multi-écrans et des solutions pour les réseaux de nouvelle génération. Ces innovations permettront au Groupe de se positionner sur les appels d’offres des grands opérateurs à la recherche de leur nouvelle version de « box » pour les réseaux VDSL, 4G/LTE et fibre.

Le Groupe a profondément remanié son offre low-cost, en y intégrant la plate-forme de cloud vidéo acquise avec Videofutur. Le Groupe présentera ainsi à l’IBC une offre originale et compétitive, du terminal au contenu, sur un segment de marché au potentiel important, en Europe et sur les zones émergentes. Cette offre sera proposée aux opérateurs dans un mode « TV as a service« , améliorant la récurrence de l’activité.

Le Groupe entend faire de la France son marché de référence pour cette offre innovante. Ainsi, pour ?10 par mois, les clients de « La Box Videofutur », ont accès à une offre enrichie de télévision connectée avec une expérience utilisateur à la fluidité étonnante. Le pré-lancement de cette offre a eu lieu en juin.

Le Groupe ajuste également son organisation commerciale et opérationnelle : Christophe Aulnette s’installe à Singapour pour y présider Netgem International. Il aura pour objectif d’accompagner le déploiement de Telstra, qui vient de lancer avec succès sa nouvelle génération de T-Box, et d’assurer le développement du Groupe auprès des grands opérateurs internationaux.

Mathias Hautefort, Directeur Général de Videofutur avant la fusion, devient Directeur Général Délégué du Groupe. Il a pour mission d’assurer le succès du service de télévision connectée « La Box Videofutur » en France, et d’élargir la couverture européenne du Groupe, en particulier grâce au déploiement de versions adaptées de ce service.

Opérations et événements importants

Netgem détient environ 94,5% des actions existantes de Videofutur à l’issue de l’offre publique. La fusion simplifiée a été approuvée par le conseil d’administration de Netgem et celle-ci sera décidée par l’Assemblée Générale de Videofutur le 1er août 2013. La parité de fusion sera identique à celle retenue pour l’offre publique d’échange soit 1 action Netgem pour 20 actions Videofutur. Une partie des 1,3 millions d’actions détenues par Netgem en auto contrôle sera utilisée en rémunération des titres Videofutur lors de la fusion.

Le rapport financier semestriel 2013 de Netgem peut être consulté ou téléchargé sur le site internet de la société : www.netgem.com, rubrique « investisseurs, information réglementée ».
Il est également à la disposition du public, gratuitement et sur simple demande auprès de Netgem, 27 rue d’Orléans, 92200 Neuilly sur Seine (France).

Calendrier prévisionnel de communication financière
Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2013 : semaine du 1er octobre 2013

A propos de Netgem
Netgem est un acteur technologique innovant dans les solutions de divertissement vidéo pour la maison connectée.
Combinant des actifs technologiques éprouvés et une expertise dans les contenus et les nouveaux usages, y compris sur les nouveaux écrans, les offres de Netgem permettent à des opérateurs multi-services dans le monde entier de valoriser et enrichir la relation avec leurs abonnés. Netgem est présent en Europe, Asie et Amérique du Sud avec plus de 4 millions de foyers actifs dans le monde. Netgem est coté sur NYSE Euronext Paris, Compartiment C (ISIN : FR0004154060, Reuters : ETGM.PA, Bloomberg : NTG FP)

Site web : www.netgem.com Twitter http://www.twitter.com/netgem/

Relation investisseurs : Charles-Henri Dutray, CFO
Tel: +33 (0) 1 55 62 55 62
Email : chd@netgem.com

Contact Presse : Beatriz Ledesma, Netgem Communications
Tel: +33 6 25 69 22 44
Email : ble@netgem.com

[1] Données non auditées.


This announcement is distributed by Thomson Reuters on behalf of Thomson Reuters clients.

The owner of this announcement warrants that:
(i) the releases contained herein are protected by copyright and other applicable laws; and
(ii) they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the
information contained therein.

Source: NETGEM via Thomson Reuters ONE

HUG#1720311

Print Friendly, PDF & Email

NETGEM : Résultats du 1er semestre 2013. Fusion avec Videofutur, Evolution de la Gouvernance. Cap sur la Télévision Connectée

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |