Faits saillants

  • Les revenus ont atteint 25,8 M $ pour le deuxième trimestre de l'exercice financier 2018, représentant une croissance de 5,9 M $, ou 29,4 %, comparé au deuxième trimestre de l'exercice financier précédent;
  • Revenus de nature récurrente, provenant des piliers d'affaires de produits de spécialités et services (« SP&S ») et d'opération et maintenance (« O&M »), représentent 74,5 % des revenus totaux;
  • Carnet de commandes consolidé des projets de traitement d'eau et d'eaux usées (« Projets ») et des contrats d'O&M s'élevant à 116,1 M $ au 31 décembre 2017, comparativement à 109,2 M $ pour la période se terminant le 31 décembre 2016, affichant une croissance organique de 6,3 %;
  • BAIIA ajusté [1] atteint 1,4 M $ pour le deuxième trimestre de l'exercice financier 2018, représentant une croissance de $0,6 M, ou 67,8 %, comparé au deuxième trimestre de l'exercice financier 2017;
  • Le ratio du BAIIA ajusté sur les revenus a augmenté, de 4,1 % pour la période de trois mois se terminant le 31 décembre 2016, pour atteindre 5,3 % pour ce trimestre se terminant le 31 décembre 2017;
  • Perte nette de (1,3 M $), comparativement à (1,1 M $) pour le deuxième trimestre de l'exercice financier précédent, provenant principalement de la réforme fiscale américaine. Nonobstant l'impact de cette nouvelle législation fiscale américaine, la perte nette aurait été de (0,2 M $).

Tous les montants sont en dollars canadiens à moins d'indication contraire.

Québec, le 14 février 2018  – (TSXV : HEO) – H 2 O Innovation inc. (« H 2 O Innovation » ou la « Société ») fait connaître aujourd'hui ses résultats du deuxième trimestre de l'exercice financier 2018 terminé le 31 décembre 2017. Les revenus du deuxième trimestre de l'exercice financier 2018 totalisent 25,8 M $, en hausse de 5,9 M $ ou 29,4 %, comparativement à des revenus de 19,9 M $ pour le trimestre correspondant de l'exercice financier précédent. Cette augmentation est alimentée par la croissance organique des piliers d'affaires Projets et SP&S. Le pilier d'affaires Projets reprend actuellement de la vitesse après un ralentissement dans certains projets ayant influencé les résultats financiers de l'exercice précédent. Plus de projets atteignent maintenant la phase de constatation des revenus pour ce trimestre, comparativement au trimestre correspondant de l'exercice financier 2017. Les résultats SP&S ont été renforcés par la ligne d'affaires d'Érablière, qui affiche une croissance rapide avec des résultats record, trimestre après trimestre. Notre carnet de commandes consolidé au 31 décembre 2017 s'élevait à 116,1 M $, comparativement à 109,2 M $ l'an dernier, contribuant à offrir une excellente visibilité sur la reconnaissance des revenus pour les trimestres à venir.


 
Période de trois mois se terminant le 31 décembre Période de six mois se terminant le 31 décembre
  20172016 2017 2016
(ajusté) ( [2] )
  $$ $$
Revenus 25 818 92919 957 831 48 436 92737 441 981
Bénéfice brut avant amortissement 6 213 0204 834 439 10 667 4069 125 664
Marge bénéficiaire brute avant amortissement (%) 24,1 %24,2 % 22,0 %24,4 %
Charges d'exploitation 1 009 008486 003 1 886 393924 407
Frais de vente 2 217 5351 615 633 3 855 7483 211 524
Frais administratifs 1 625 0732 132 083 3 102 6833 820 501
Frais de recherche et développement 17033 872 8 685115 244
Perte nette (1 340 441)(1 093 270) (2 430 316)(2 042 429)
Perte nette de base et diluée par action (0,033)(0,027) (0,061)(0,069)
BAIIA ajusté 1 358 281809 625 1 946 3441 438 640
BAIIA ajusté sur les revenus (%) 5,3 %4,1 % 4,0 %3,8 %

Les revenus provenant des Projets ont atteint 6,6 M $ pour le deuxième trimestre de l'exercice financier 2018, comparativement à 3,4 M $ pour la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 90,9 %. Cette hausse significative s'explique par l'augmentation du nombre de projets entrant dans une phase de reconnaissance des revenus plus importante. La Société a également développé un portefeuille plus diversifié entre les projets de traitement d'eau et d'eaux usées, avec 34,0 % de projets de traitement d'eaux usées au 31 décembre 2017, comparativement à 16,7 % au 31 décembre 2016. Les projets de traitement d'eaux usées se caractérisent généralement par une marge bénéficiaire brute avant amortissement plus importante. Le carnet de ventes actuel des Projets demeure très riche en opportunités et les prochains trimestres devraient être bien occupés avec un carnet de commandes de 51,9 M $ au 31 décembre 2017. Avec la signature récente de deux projets phares dans le secteur industriel, tel qu'annoncé au début du troisième trimestre, le carnet de commandes des Projets a atteint 56,1 M $ au 7 février 2018.

Du côté des SP&S, les revenus ont atteint 10,6 M $ pour le deuxième trimestre de l'exercice financier 2018, contre 7,7 M $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 37,6 %. Cette augmentation des revenus provenant des SP&S est le résultat direct des investissements effectués dans les fonctions d'exploitation et de vente visant à supporter et à alimenter la croissance de cette ligne d'affaires. La ligne d'affaires acéricole poursuit sa croissance soutenue avec des ventes record pour ce trimestre alors que les activités s'intensifient pour la saison des sucres. « De plus, un premier projet important a été signé pour la ligne de produits de filtres à cartouches, ce qui va certainement nous aider à nous positionner et à obtenir davantage de références », a déclaré Frédéric Dugré, président et chef de la direction d'H 2 O Innovation.

Les revenus provenant des activités d'O&M sont de nature récurrente et se sont élevés à 8,6 M $, comparativement à 8,8 M $ pour le trimestre correspondant de l'exercice financier précédent, représentant une baisse de 2,0 %. Toutefois, cette diminution est exclusivement attribuable à l'impact négatif de l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain. Malgré l'impact du taux de change, le pilier d'affaires O&M démontre une croissance organique de 2,9% en dollar américain. Le pilier d'affaires O&M affiche une croissance soutenue depuis l'acquisition d'Utility Partners. La Société remporte de nouveaux contrats, comme en témoigne le carnet de commandes qui continue de grimper. Pour le pilier d'affaires O&M, le carnet de commandes se traduit par une constatation régulière des revenus sur la durée du contrat. Le carnet de commandes provenant des contrats d'O&M a totalisé 64,2 M $ au 31 décembre 2017 et consiste en des contrats à long terme, principalement avec des municipalités, contenant des options de renouvellement pluriannuelles. Tous les contrats arrivant à échéance suite à l'acquisition ont été renouvelés avec succès. Pour le même trimestre de l'exercice financier précédent, le carnet de commandes d'O&M s'élevait à 54,9 M $, représentant une croissance de 16,9 % sur une période de douze mois.

« De nouveaux territoires s'ouvrent à la ligne d'affaires O&M, avec des contrats gagnés dans l'Ouest canadien et au Texas. Ce sont des territoires à fort potentiel de croissance, où les activités d'opération et de maintenance de la Société n'étaient pas encore établies. Cela permettra également de développer les synergies avec les piliers d'affaires Projets et SP&S, comme ils sont déjà présents sur ces marchés géographiques. De nouveaux contrats ont également été remportés dans l'État de New York où la Société fournira à la fois les équipements MBR de traitement d'eaux usées et les services d'O&M aux mêmes usines de traitement d'eau », a ajouté Frédéric Dugré, président et chef de la direction d'H 2 O Innovation.

Au cours de ce deuxième trimestre de l'exercice 2018, la Société a généré une marge bénéficiaire brute avant amortissements de 6,2 M $ ou 24,1 %, contre 4,8 M $ ou 24,2 % au deuxième trimestre de l'exercice 2017. L'augmentation de la marge bénéficiaire brute avant amortissements s'explique par la hausse des revenus, alors que toutes les lignes d'affaires affichent une hausse de revenus pour ce trimestre terminé le 31 décembre 2017 par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'amélioration de la marge bénéficiaire brute avant amortissements est aussi liée à la croissance organique soutenue des revenus de SP&S et O&M. Le ratio de la marge bénéficiaire brute avant amortissements sur les revenus est demeuré stable.

Le ratio des charges d'exploitation, frais de vente et frais administratifs (« SG&A ») par rapport aux revenus de la Société s'est élevé à 18,8 % pour ce trimestre, en baisse comparativement à 21,2 % pour le trimestre correspondant de l'exercice financier précédent. Cette diminution en pourcentage des SG&A sur les revenus est principalement attribuable à l'augmentation globale des revenus, sans affecter de façon proportionnelle les frais de vente, les charges d'exploitation et les frais administratifs.

Le BAIIA ajusté de la Société est en hausse de 0,6 M $ ou 67,8 %, pour atteindre 1,4 M $ durant le deuxième trimestre de l'exercice financier 2018, comparativement à 0,8 M $ pour la période correspondante de l'exercice financier 2017. L'amélioration du BAIIA ajusté est supportée par l'augmentation significative des revenus des lignes d'affaires Projets et SP&S, ainsi que par la diminution des charges d'exploitation, des frais de vente et des frais administratifs, influençant positivement la perte nette avant impôts. Le ratio de BAIIA ajusté sur les revenus est de 5,3 %, comparativement à 4,1 % pour le trimestre correspondant de l'exercice financier 2017. « En comparant le deuxième trimestre de l'exercice financier 2018 au premier trimestre de ce même exercice financier, les revenus ont augmenté de 14,2 % (revenus de 22,6 M $ durant le premier trimestre, comparativement à des revenus de 25,8 M $ pour le second trimestre), alors que le BAIIA ajusté présente une croissance de 131,0 % (s'élevant à 0,6 M $ pour le premier trimestre de l'exercice financier 2018 comparativement à 1,4 M $ pour le deuxième trimestre). La Société accroît son BAIIA ajusté à un rythme plus rapide que les revenus, attestant de la solidité du modèle d'affaires », a déclaré Frédéric Dugré, président et chef de la direction d'H 2 O Innovation.

La perte nette a augmenté de 0,2 M $ ou 22,6 %, pour atteindre (1,3 M $) au deuxième trimestre de l'exercice financier 2018, contre une perte nette de (1,1 M $) pour le deuxième trimestre de l'exercice financier 2017. Cette augmentation de la perte nette est principalement causée par le Tax Cuts and Jobs Act (« Loi sur l'impôt »), une réforme fiscale adoptée par le gouvernement américain au cours du deuxième trimestre de l'exercice financier 2018, entraînant une charge d'impôt différée supplémentaire de 1,1 M $ pour ce trimestre. Sans l'impact de la réforme fiscale américaine de 1,1 M $, la perte nette aurait été de (0,2 M $). La perte nette est également touchée par le taux de change, car la plupart des revenus sont en dollars américains, alors que les charges administratives sont principalement engagées en dollars canadiens. L'appréciation du dollar canadien, observée au cours du trimestre, a eu une incidence négative sur les résultats nets de la Société par rapport au trimestre correspondant de l'exercice financier précédent.

Les liquidités nettes générées par les activités opérationnelles ont atteint 0,6 M $ pour la période terminée le 31 décembre 2017, comparativement à 1,1 M $ pour la période correspondante terminée le 31 décembre 2016. Cette baisse est expliquée par la variation significative des éléments de fonds de roulement, tels qu'un volume d'opérations plus important pour ce trimestre, comparativement au deuxième trimestre de l'exercice financier 2017, une augmentation des stocks visant à satisfaire la demande croissante ainsi qu'un décalage au niveau des phases de production des Projets, ce qui affecte les échéanciers de facturation. De l'investissement dans les immobilisations corporelles a aussi été réalisé, totalisant 0,4 M $, pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2017, comparativement à 0,1 M $ pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2016.

Rapprochement du BAIIA ajusté à la perte nette
Bien que le BAIIA ajusté ne soit pas une mesure conforme aux IFRS, elle est utilisée par la direction pour prendre des décisions opérationnelles et stratégiques. Le fait de fournir ces informations aux acteurs financiers, en plus des mesures conformes aux PCGR, leur permet de voir les résultats de la Société du point de vue de la direction et de mieux comprendre la performance financière de la Société, malgré l'incidence des mesures conformes aux PCGR.

  Période de trois mois se terminant le 31 décembre Période de six mois se terminant le 31 décembre
  2017 2016 2017 2016
(ajusté) (2)
  $$ $$
Perte nette pour l'exercice (1 340 441)(1 093 270) (2 430 316)(2 042 429)
Charges financières – nettes 473 369321 870 824 575656 295
Impôts sur le résultat 1 176 701(88 127) 1 038 716(391 593)
Amortissement des immobilisations corporelles 242 978181 436 550 208356 464
Amortissement des immobilisations incorporelles 674 552837 666 1 365 6691 368 595
(Gain) perte de change non réalisé(e) 25 367135 467 (73 134)177 868
Frais d'acquisition et d'intégration 347 124 80 8751 020 829
Charges de rémunération à base d'actions 105 755167 459 226 387292 611
Perte liée à la fraude bancaire 363 364
BAIIA ajusté 1 358 281809 625 1 946 3441 438 640

Conférence téléphonique d'H 2 O Innovation
Frédéric Dugré, président et chef de la direction ainsi que Marc Blanchet, chef de la direction financière, tiendront une conférence téléphonique pour discuter plus amplement des résultats financiers du deuxième trimestre 2018, à 10h00 (heure de l'Est), le mardi 14 novembre 2017.

Pour joindre la conférence, veuillez composer  le 1 (877) 223-4471 ou 1 (647) 788-4922, de cinq à dix minutes avant le début de la conférence. Les diapositives accompagnant la conférence téléphonique seront disponibles sur la page Présentations Corporatives de la section Investisseurs du site web de la Société.

Le rapport financier du deuxième trimestre est disponible sur www.h2oinnovation.com et sur le site de NYSE Euronext Alternext. Des informations additionnelles sur la Société sont disponibles sur SEDAR ( www.sedar.com ).

Énoncés prospectifs
Certains énoncés figurant dans le présent communiqué de presse relatifs aux activités de H 2 O Innovation ainsi que dans d'autres communications publiées par la Société décrivant de manière plus générale les objectifs, projections, estimations, attentes ou prévisions de la direction peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs concernent l'analyse et toute autre information basée sur la prévision de résultats, de rendement et de réalisations futurs et l'estimation de montants qu'il est actuellement impossible de déterminer. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation des termes tels que « prévoir », « si », « croire », « continuer », « pourrait », « évaluer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « peut », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « devrait » ou « devoir » ou d'autres expressions similaires ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel, notamment au regard de certaines hypothèses sur l'avenir d'une entreprise émergente. Ces énoncés prospectifs, formulés d'après les attentions actuelles de la direction, sont assujettis à certains risques et incertitudes, connus ou non, qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement et les réalisations actuels et futurs de la Société diffèrent substantiellement des résultats indiqués par ces énoncés prospectifs. Le détail de ces risques et incertitudes est disponible sur SEDAR ( www.sedar.com ) dans la notice annuelle de la Société datée du 26 septembre 2017. À moins que la législation applicable en matière de valeurs mobilières l'exige, H 2 O Innovation décline toute obligation de réviser ou de mettre à jour les énoncés prospectifs figurant dans le présent rapport de gestion ou dans toute autre communication par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de tout autre changement.

À propos de H 2 O Innovation  
H 2 O Innovation conçoit et fournit des systèmes sur mesure ainsi que des solutions intégrées de traitement d'eau utilisant les technologies de filtration membranaire pour les marchés municipaux, industriels, de l'énergie et des ressources naturelles. Les activités de la Société reposent sur trois piliers principaux, soit i) les projets de traitement d'eau et d'eaux usées ; ii) les produits de spécialité et services, comprenant une gamme complète de produits chimiques de spécialité, de consommables, de produits spécialisés pour l'industrie du traitement de l'eau et de systèmes de contrôle et de surveillance ; iii) ainsi que des services d'opération et de maintenance des systèmes de traitement d'eau et d'eaux usées. Pour plus de renseignements, visitez : www.h2oinnovation.com .

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ainsi que la Bourse Alternext n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué .

– 30 –


ISIN CODE : CA4433003064
Alternext MNEMO : ALHEO
www.h2oinnovation.com

Il est rappelé que :
– l'admission sur Alternext  n'a pas donné lieu à un prospectus soumis au visa de l'AMF ;
– l'alinéa 3 de l'article 211-3 du Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers précise que : « [.] la diffusion, directe ou indirecte, dans le public des instruments financiers ainsi acquis ne peut être réalisée que dans les conditions prévues aux articles L. 411-1, L. 411-2, L. 412-1 et L. 621-8 à L. 621-8-3 du code monétaire et financier » ;
– l'Autorité des Marchés Financiers dans un communiqué de presse du 15 octobre 2007 a précisé les règles relatives aux placements privés sur Alternext.


Contacts :

Analystes, Investisseurs et Relations Presse
Marc Blanchet
Chef de la direction financière
Tél. : +1 418-688-0170
marc.blanchet@h2oinnovation.com
www.h2oinnovation.com
Philippe Hottinguer Finance
Amish Boodhoo
Tél. : +33 (0)1 55 04 05 40
amish.boodhoo@phhfinance.com
finance.phhgroup.fr




[1] La définition du bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA ajusté) ne tient pas compte des charges financières – nettes, des charges de rémunération à base d'actions, de la perte nette liée à une fraude bancaire, de la perte (du gain) de change non réalisée et des coûts d'acquisition et d'intégration de la Société. Le lecteur peut donc faire le rapprochement entre le BAIIA ajusté la perte nette. La définition du BAIIA ajusté utilisée par la Société peut différer de celles utilisées par d'autres sociétés.

[2] Les résultats ajustés présentés dans le présent rapport de gestion représentent les résultats divulgués pour la période de six mois se terminant le 31 décembre 2016, avec l'acquisition d'Utility Partners datée du 26 juillet 2016, basés sur les résultats financiers audités pour l'année financière 2017. Ces résultats incluent seulement 5 mois des opérations d'Utility Partners.


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: H2O Innovation via GlobeNewswire

HUG#2168638

Print Friendly, PDF & Email

Les résultats du deuxième trimestre de l’exercice financier 2018 d’H2O Innovation – La Société progresse, affichant une croissance dans tous les piliers d’affaires

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |