La GSMA a rendu public aujourd’hui son tout dernier rapport de sa série
relative à l’économie de la téléphonie mobile, qui révèle que la région
Asie Pacifique représente désormais la moitié des abonnés de téléphonie
mobile au monde et demeurera l’un des marchés de téléphonie mobile à
plus forte croissance au monde jusqu’en 2020 voire au delà. Selon ce
rapport, intitulé  » L’économie de la téléphonie mobile dans la région
Asie Pacifique 2014″, il y avait, fin 2013, 1,7 milliards d’utilisateurs
de téléphonie mobile en Asie Pacifique, soit la moitié des 3,4 milliards
d’abonnés à travers le monde. Le nombre d’abonnés en Asie Pacifique
devrait croître de 5,5% par an (CAGR) jusqu’en 2020, pour atteindre 2,4
milliards de personnes. Seule la région sub-saharienne d’Afrique devrait
croître à un rythme plus soutenu pendant cette période. Les connexions
mobiles totales1 en Asie Pacifique étaient de 3,4 milliards
fin 2013 et devraient augmenter pour atteindre 4,8 milliards d’ici 2020.

« La région Asie Pacifique se trouve à l’avant-garde de la croissance de
la base d’abonnés aux services de téléphonie mobile et d’innovation en
termes de services, accueillant une grande variété de marchés et de
personnes, » a déclaré Anne Bouverot, Directrice générale de la GSMA.
« Dans cette région, l’innovation se fait à bien des niveaux – de
l’avant-garde dans le domaine des services de téléphonie mobile avancés
ultra rapides dans des marchés matures à la fourniture de services
essentiels tels l’éducation, les soins de santé et les services
bancaires dans les pays en développement. Dans tous les cas, les
investissements réalisés par les opérateurs mobiles contribuent à
stimuler la croissance économique et à créer des emplois. »

Un région diversifiée en termes de téléphonie mobile

La majorité des abonnés mobiles de la région Asie Pacifique se
concentrent actuellement dans quatre marchés principaux: Chine, Inde,
Japon et Indonésie, par ordre décroissant. Ensemble, ces pays
représentent les trois-quarts des abonnés de la région et plus d’un
tiers des abonnés mondiaux. La Chine, le plus vaste marché de téléphonie
mobile au monde, accueillait, fin 2013, 630 millions d’abonnés mobiles
particuliers, soit environ 46% de la population du pays. Selon GSMA
Intelligence, fin 2013 les connexions mobiles actives en Chine étaient
au nombre de 1,13 milliards, ce qui signifie que des millions d’abonnés
chinois utilisent plus d’une carte SIM ou d’un appareil; fin 2013 en
Chine, on comptait 1,79 carte SIM par utilisateur particulier.

La région Asie Pacifique comprend une gamme variée de marchés de
téléphonie mobile – des « pionniers numériques  » 4G hautement avancés, au
nombre desquels figurent notamment l’Australie, le Japon, Singapour et
la Corée du Sud, aux marchés « découvreurs » en développement, dont
l’Inde, où les opérateurs de téléphonie mobile axent leurs efforts sur
l’établissement de réseaux dans des zones rurales et sur le fait
d’offrir des services à large bande abordables. Avec 1,7 milliards de
clients mobiles en Asie Pacifique, le taux d’abonnements fin 2013 était
de 43%, contre une moyenne globale d’environ 50%. Le taux d’abonnements
est supérieur à 90% de la population dans des marchés tels le Japon, et
inférieur à 15% dans des marchés tels le Myanmar, soulignant encore la
nature diversifiée de la région.

La téléphonie mobile stimule l’usage d’Internet en Chine

Un article rédigé par GSMA Intelligence, rendu public aujourd’hui révèle
que, fin 2013, 500 millions de citoyens chinois sont abonnés à des
services de téléphonie mobile par Internet. Les 130 millions d’abonnés
chinois restants n’ont utilisé leur connexion mobile que pour effectuer
des appels vocaux et envoyer des messages texte. On estime à juste au
dessus de 600 millions le nombre total d’utilisateurs chinois d’Internet
en 2013 2, ce qui signifie que plus de 80% d’entre eux ont
accès à Internet via la téléphonie mobile. Ceci démontre le rôle crucial
des réseaux mobiles en termes de connexion à Internet de la population.

Selon cette étude, plus de deux-tiers (69 %) des abonnés chinois à la
téléphonie mobile ont accédé aux services Internet via les réseaux
mobiles à large bande (3G/4G) – les autres abonnés utilisant la 2G. Les
opérateurs chinois de téléphonie mobile encouragent l’usage mobile
d’Internet grâce à une gamme croissante de forfaits de téléphonie mobile
à large bande et d’appareils subventionnés.

Les investissements des opérateurs de téléphonie mobile financent
l’économie de la région Asie Pacifique

L’industrie de la téléphonie mobile a apporté 864 milliards d’USD au
Produit Intérieur Brut (PIB) de la région Asie Pacifique en 2013, soit
4,7% du PIB total. L’industrie a favorisé directement la création de 3,7
d’emplois et a contribué à hauteur de 82 milliards d’USD au financements
publics dans la région, avant même de prendre en compte les taxes
réglementaires et les redevances sur le spectre. D’ici 2020, la
téléphonie mobile devrait stimuler encore davantage l’économie de la
région Asie Pacifique, en contribuant à hauteur de plus de 6,9% au PIB
de la région et en favorisant directement la création de plus de 6,1
millions d’emplois à ce moment-là.

La contribution sociale et économique positive de l’écosystème mobile en
faveur de l’économie de la région Asie Pacifique est soutenue par des
investissements considérables réalisés par des opérateurs de téléphonie
mobile dans de nouvelles infrastructures. Au cours des six dernières
années, les dépenses en capital (capex) des opérateurs de téléphonie
mobile de la région Asie Pacifique ont totalisé 430 millions d’USD. Les
opérateurs devraient investir 730 milliards d’USD supplémentaires
(capex) entre 2014 et 2020.

La migration vers la téléphonie mobile à large bande

On constate une migration rapide des abonnés aux réseaux mobiles à large
bande 3G/4G dans la région Asie Pacifique, à la fois sur les marchés
avancés et émergents. Fin 2013, en Asie Pacifique dans son ensemble, un
peu plus d’un quart des 3,4 millions de connexions mobiles de la région
étaient des connexions 3G, contre 3% d’entre elles qui étaient 4G.
Cependant, ces chiffres devraient augmenter pour atteindre 34% et 28%
respectivement, sur les 4,8 milliards de connexions totales attendues
d’ici 2020.

La Corée du Sud est le marché de la 4G le plus avancé au monde et,
jusqu’à aujourd’hui, le seul pays à avoir couvert 100% de sa population
par les réseaux 4G. Fin 2013, plus de la moitié de toutes les connexions
de téléphonie mobile de Corée du Sud fonctionnaient sur des réseaux 4G,
ce qui correspond au taux de pénétration le plus élevé de n’importe quel
pays du monde.

Les opérateurs chinois de téléphonie mobile ont reçu des licences 4G en
décembre 2013 et établissent désormais des réseaux 4G à travers le pays.
Des recherches récentes réalisées par GSMA Intelligence3 ont
indiqué que la pénétration de services 4G en Chine devrait être deux
fois plus élevée que celle de la 3G. On prévoit près de 900 millions de
connexions mobiles 4G dans ce pays d’ici la fin 2020, en hausse par
rapport aux 100 millions relevés cette année.

L’étude réalisée par la GSMA a été rendu publique lors du Salon
Mobile Asia Expo

Outre le rapport relatif à l’économie de la téléphonie mobile 2014 en
Asie Pacifique, la GSMA a publié une note de recherche et un billet de
GSMA Intelligence portant sur le marché chinois de la téléphonie mobile.
Tous les rapports et les études peuvent être consultés en cliquant sur
les liens figurant ci-dessous:

Notes aux rédacteurs en chef

1 Une ?connexion mobile? renvoie à une connexion SIM plutôt
qu’à un abonné unique. Un abonné peut posséder plusieurs connexions SIM

2 Le Centre d’information des réseaux Internet de Chine: ?Rapport
sur le développement d’Internet en Chine
? (Janvier 2014)

3 GSMA Intelligence: ?La
Chine va provoquer un changement important dans le paysage global de la
4G?
(Février 2014).

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile à
travers le monde. Présente dans plus de 220 pays, la GSMA rassemble près
de 800 opérateurs de téléphonie mobile dans le monde, ainsi que 250
sociétés dans l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants de
téléphones, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs d’équipement,
des sociétés Internet et des organismes dans les secteurs des services
financiers, de la santé, des médias, des transports et des services
publics. La GSMA organise également les plus grands événements du
marché, tels que le Mobile World Congress et le Mobile Asia Expo.

Pour plus d’informations, veuillez visiter le site Web d’entreprise de
la GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter: @GSMA.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

La région Asie Pacifique rassemble la moitié des abonnés de téléphonie mobile au monde, selon une nouvelle étude réalisée par la GSMA