Résultat net en hausse au premier semestre 2017

  • PBJ de 309 M€ et CA de 205 M€, en léger recul
  • EBITDA de 42 M€, marge de 20%, et Résultat net de 21 M€
  • Nouveaux investissements significatifs – Dette financière Nette de 63 M€
  • Projet de distribution exceptionnelle de dividendes

Paris, le 29 juin 2017,

Sur le 1 er semestre de l'exercice 2016-17 (à fin avril), le Groupe Partouche réalise un résultat satisfaisant se concluant par une hausse du résultat net.

Sur ce semestre, le Groupe a enregistré un Produit Brut des Jeux (PBJ) de 309 M€ et un chiffre d'affaires de 205 M€, en léger recul de, respectivement, 2,1% et 2,3% par rapport à la même période un an plus tôt. Cette variation s'explique principalement par une base de référence élevée, la première application de la norme IFRIC 13, la fermeture de l'hôtel 3.14 et la baisse de PBJ marquée au Palm Beach de Cannes avant son déménagement le 30 juin.

L'impact sur la rentabilité opérationnelle courante, fortement corrélée à l'activité, du recul de 4,9 M€ du chiffre d'affaires a été limité à -3,6 M€ et le résultat opérationnel courant atteint 24,0 M€, soit une marge de 11,7 %. L'EBITDA ressort à 41,8 M€, soit une marge d'EBITDA de 20,3%.

Après une nouvelle amélioration du résultat financier et une charge d'impôt favorablement influencée par un effet d'imposition différée, le résultat net du groupe atteint 21,1 M€, en progression de 1,8 M€ par rapport au 1 er semestre de l'exercice précèdent.

La mise en application du plan de sauvegarde modifié homologué le 2 novembre 2016, s'est traduite par le remboursement de l'avance d'actionnaire de Financière Partouche à hauteur de 20,1 M€ ; après également paiement de l'échéance annuelle du crédit syndiqué, l'endettement brut du groupe a été réduit de 40 M€, passant de 186,5 M€  au 31 octobre 2016 à 146,6 M€  au 30 avril 2017. La trésorerie, après consommation de -40,0 M€ induite par ce désendettement et par les investissements significatifs réalisés sur la période (-38,6 M€),  représente encore 83,5 M€ au 30 avril 2017. Ainsi, la dette financière nette ressort à 63,1 M€.

EVENEMENTS RECENTS ET PERSPECTIVES

 

  • Ce 8 juin dernier a été inauguré le nouveau casino « Pleinair » de La Ciotat, un établissement novateur, exploitant l'offre de jeux intégralement en extérieur sur une terrasse de 1 300 m², sur lequel, à la veille de la saison estivale, le groupe fonde de grands espoirs. L'accueil que lui a réservé la clientèle locale lors des premiers jours d'exploitation est prometteur.
  • Le 30 juin prochain aura lieu le transfert du casino Palm Beach de Cannes dans les locaux de l'hôtel 3.14, aménagés à l'occasion. Ce redéploiement permettra au casino de ne plus subir les effets négatifs d'un site devenu inadapté et mettra fin à un foyer de pertes structurel important.

Compte tenu des résultats du 1 er semestre, l'exercice en cours devrait se conclure par une rentabilité opérationnelle en léger recul par rapport à celle de l'exercice précédent, qui n'inquiète pas sur le fond. La structure financière stable du Groupe Partouche l'autorise à poursuivre la rénovation de ses unités d'exploitation à travers des investissements significatifs et à rester leader dans l'innovation, comme en atteste la création du casino « Pleinair » de La Ciotat.

DISTRIBUTION DE DIVIDENDES

Une assemblée générale ordinaire sera prochainement convoquée à titre extraordinaire à effet de délibérer sur un projet de distribution exceptionnelle, avec un prélèvement sur les réserves proposé de 0,31 euro par action, soit au maximum 3 M€.

Fondé en 1973, le Groupe Partouche a su se développer afin de devenir un leader européen dans son secteur d'activité. Coté en Bourse, il exploite des casinos, des hôtels, des restaurants, des centres thermaux et des golfs. Le Groupe exploite 43 casinos et emploie près de 4 500 collaborateurs. Il est reconnu pour ses innovations et ses expérimentations des jeux de demain, ce qui lui permet d'aborder l'avenir avec confiance en visant le renforcement de son leadership et la poursuite de la progression de sa rentabilité. Introduit en bourse en 1995, Groupe Partouche est coté sur Euronext Paris, compartiment B. ISIN : FR0000053548 – Reuters : PARP.PA – Bloomberg : PARP:FP

 

 

INFORMATIONS FINANCIERES

Groupe Partouche                                                                             Tél : 01.47.64.33.45 – Fax : 01.47.64.19.20

Alain Cens, directeur financier                                                                      info-finance@partouche.com


 

ANNEXES

 

Lors de sa réunion du 27 juin 2017, le conseil de surveillance a examiné les comptes audités du 1 er semestre de l'exercice en cours, après avoir pris connaissance du rapport de gestion du directoire.

 

Compte de résultat

 

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE
en millions d'euros au 30 avril
2017 2016
Chiffre d'affaires205,4210,3
Achats et charges externes(62,4)(64,8)
Impôts et taxes(10,8)(11,0)
Charges de personnel(85,5)(84,6)
Amortissements et dépréciations sur immobilisations(18,0)(17,5)
Autres produits et charges opérationnels courants(4,8)(4,8)
Résultat Opérationnel courant 24,0 27,7
Autres produits et charges opérationnels non courants(0,6)0,2
Résultat sur cession de participations consolidées(1,2)0,1
Dépréciation des actifs non courants 
Résultat Opérationnel non courant (1,8) 0,4
Résultat Opérationnel 22,2 28,0
Résultat Financier (0,9) (1,8)
Résultat avant impôt 21,3 26,2
Impôts sur les bénéfices1,6(5,2)
Impôts de CVAE(1,8)(1,8)
Résultat après impôt 21,1 19,3
Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence
Résultat Net Total 21,1 19,3
Dont part du Groupe16,915,3

 

EBITDA 41,8 46,9

 

 

 

Rentabilité et résultat

 

La forte sensibilité de la rentabilité opérationnelle du Groupe au niveau d'activité se reflète dans les comptes semestriels : le Résultat opérationnel courant (ROC) s'élève à 24,0 M€ contre 27,7 M€ en 2016 ; soit un recul de 3,6 M€, directement corrélé au recul d'activité de 4,9 M€.

Le poste Achats et charges externes s'est contracté de 2,4 M€, grâce :

  • à la réduction des charges du poste Publicité (-1,3 M€) et
  • à la baisse des charges de sous-traitance de -2,1 M€ (pour mémoire les charges de sous-traitance intègrent les coûts de l'activité Online en Belgique),

Les Impôts et taxes représentent une charge de 10,8 M€ en léger recul.

Les charges de personnel s'élèvent à 85,5 M€, en légère augmentation de 1,0% . Cette variation s'explique notamment par l'entrée dans le périmètre de consolidation de la société SEGR Le Laurent (0,7 M€) et par l'augmentation des effectifs au sein de la filiale Partouche Technologies suite à la création d'un studio de création-communication interne.

Impactés par les investissements significatifs réalisés dans les casinos sur les derniers exercices, les amortissements et dépréciations sur immobilisations sont en hausse de 3,3%.

Les Autres produits et charges opérationnels courants sont une charge nette de 4,8 M€, stable par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent.

En synthèse, la diminution des charges d'exploitation de l'ordre de 1,3 M€ (-0,7%), permet de limiter, au regard de la baisse du chiffre d'affaires (-4,9 M€), le recul du Résultat opérationnel courant à 3,6 M€. Ce ROC atteint 24,0 M€ et représente 11,7% du chiffre d'affaires contre 13,2% en 2016.

A titre indicatif l'EBITDA atteint 41,8 M€ et représente 20,3% du chiffre d'affaires contre 22,3% au 1er semestre 2016.

 

Le Résultat Opérationnel non courant (RONC) est une charge nette de -1,8 M€ contre un produit de 0,4 M€ en 2016. Il est principalement induit par le résultat de déconsolidation de la société Vichy 4 chemins pour -1,1 M€, par des dotations exceptionnelles aux amortissements des casinos Palm Beach, Aix en Provence et de l'hôtel du 3.14 pour – 1,3 M€, correspondant à des amortissements de caducité dans le cadre du déménagement du casino Palm Beach de Cannes, et des travaux de rénovation à Aix-en-Provence et à l'hôtel 3.14, et par une indemnité d'immobilisation conservée suite à la non réalisation d'une promesse de vente sur la cession d'un actif à Cannes.

 

Le Résultat opérationnel représente ainsi 22,2 M€ contre 28,0 M€ en 2016.

 

Le résultat financier est une charge nette de -0,9 M€ contre – 1,8 M€ au S1 2016, charge réduite en raison  de la baisse des frais financiers nets et d'une amélioration des gains nets de change.

 

Le résultat avant impôt est un bénéfice de 21,3 M€ contre 26,2 M€ en 2016.

 

La charge d'impôt (CVAE incluse) est en nette réduction, passant de 6,9 M€ à 0,2 M€, en raison principalement d'un effet d'imposition différée favorable relatif à la déconsolidation de la société Vichy 4 chemins (société non intégrée fiscalement) pour  6,3 M€, et d'une baisse de l'impôt sur les bénéfices exigible au titre du périmètre d'intégration fiscale pour 0,8M€.

 

Le résultat net du semestre est un bénéfice de 21,1 M€ contre 19,3 M€ au 1er semestre 2016. Dans ce résultat net la part du groupe est un bénéfice de 16,9 M€ contre un bénéfice part du groupe de 15,3 M€ au 30 avril 2016.

 

Bilan

  

Le total de l'actif net représente au 30 avril 2017 675,8 M€ contre 705,7 M€ au 31 octobre 2016. Les évolutions remarquables de la période sont les suivantes :

  • Une hausse des actifs non courants de 3,7 M€ en raison notamment :
    • de la hausse du poste « immobilisations corporelles » pour un montant net global de +11,7 M€ sur le semestre, essentiellement constituée du volume des investissements (+34,9 M€), du reclassement sous le poste « Stocks et en-cours » de la valeur nette comptable de l'ancien Bâtiment du Casino de la Grande Motte dans le cadre du projet de promotion immobilière engagé (-3,6 M€), et des dotations aux amortissements (-19,2 M€),
    • de l'entrée dans le périmètre de consolidation Groupe de la société SEGR Le Laurent : constatation d'un écart d'acquisition de +4,5 M€,
    • et à l'inverse du remboursement du CICE au titre des exercices 2013, 2014 et 2015, obtenu par anticipation (-11,2 M€) ;
  • Une diminution des actifs courants pour 34,0 M€ principalement due à une consommation de la trésorerie (-40,2 M€).

 

Au passif les capitaux propres du groupe, intérêts minoritaires inclus, progressent de 20,7 M€ et représentent 355,9 M€. La dette financière se réduit de 40,0 M€, en raison des remboursements annuel et anticipé du crédit syndiqué et du remboursement immédiat de l'avance d'actionnaire de la société Financière Partouche, suite à l'entrée en vigueur du plan de sauvegarde modifié approuvé et homologué par jugements des 02/11/2016 et 08/12/2016.

 

Après le remboursement de la dette financière évoqué, la structure financière du groupe  désormais stabilisée et caractérisée par un gearing autour de 20% peut être synthétisée ainsi :

 

 

En millions d'euros 30/04/2017

  6 mois
31/10/2016 

 12 mois
30/04/2016 

  6 mois
Capitaux propres 355,9  335,2  336,6 
EBITDA consolidé 41,8  80,1  46,9 
Endettement brut 146,6  186,5  177,7 
Trésorerie nette des prélèvements 83,5  120,4  103,7 
Endettement net  63,1   66,1   74,0 
Ratio Endettement net / Capitaux propres (« gearing »)0,20,20,2


This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GROUPE PARTOUCHE via GlobeNewswire

HUG#2116639

Print Friendly, PDF & Email

GROUPE PARTOUCHE : Résultat net en hausse au premier semestre 2017

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |