Gilead Sciences, Inc. (Nasdaq : GILD) a annoncé aujourd?hui ses
résultats d?exploitation pour le trimestre clos au 30 septembre 2014. Le
chiffre d?affaires total pour le troisième trimestre 2014 a progressé
pour atteindre 6,04 milliards USD par rapport aux 2,78 milliards USD
enregistrés au troisième trimestre 2013. Les ventes de produits ont
augmenté pour atteindre 5,97 milliards USD au troisième trimestre 2014,
comparé à 2,71 milliards USD au troisième trimestre 2013. Le résultat
net au troisième trimestre 2014 a atteint 2,73 milliards USD, soit
1,67 USD par action diluée, comparé à 788,6 millions USD, soit 0,47 USD
par action diluée au troisième trimestre 2013. Les montants de notre
bénéfice par action PCGR et non PCGR pour le troisième trimestre 2014
incluaient un rattrapage cumulé de 337 millions USD (0,21 USD par action
diluée) lié à la taxe non déductible des taxes Branded Prescription Drug
(BPD) pour la réglementation finale dans la loi Affordable Care Act
émise au cours du trimestre. Le résultat net non PCGR (non conforme aux
principes comptables généralement reconnus) pour le troisième
trimestre 2014, lequel exclut les charges liées aux acquisitions, les
frais de restructuration et les charges de rémunération à base
d?actions, s?est élevé à 3,01 milliards USD, soit 1,84 USD par action
diluée, comparé à 879,1 millions USD, soit 0,52 USD par action diluée
pour le troisième trimestre 2013. Hors l?impact de 0,21 USD des frais de
rattrapage cumulé lié à la taxe BPD non déductible des impôts, le BPA
dilué non PCGR aurait été de 2,05 USD pour le troisième trimestre 2014.

« À ce jour, environ 117 000 patients ont été traités au Sovaldi et avec
la mise sur le marché du Harvoni, un schéma posologique sous forme d?un
comprimé unique pour le traitement des personnes infectées au VHC qui ne
nécessite ni interféron, ni ribavirine, beaucoup plus de patients
devraient pouvoir guérir de l?infection au VHC », a affirmé le docteur
John C. Martin, président-directeur général de Gilead.

Trimestre clos le Neuf mois clos le
30 septembre 30 septembre
(en milliers de dollars, sauf montants par action) 2014 2013 2014 2013
Ventes de produits $ 5 968 208 $ 2 709 652 $ 17 252 119 $ 7 760 505
Redevances, revenus de contrats et autres revenus 73 624 73 181 323 612 321 357
Total du chiffre d?affaires $ 6 041 832 $ 2 782 833 $ 17 575 731 $ 8 081 862
Résultat net imputable à Gilead $ 2 731 274 $ 788 606 $ 8 614 277 $ 2 283 397
Résultat net non PCGR imputable à Gilead $ 3 013 691 $ 879 081 $ 9 431 033 $ 2 520 749
BPA dilué $ 1,67 $ 0,47 $ 5,18 $ 1,35
BPA dilué non PCGR $ 1,84 $ 0,52 $ 5,68 $ 1,49

Ventes de produits

Par rapport au troisième trimestre 2013, les ventes de produits aux
États-Unis au troisième trimestre 2014 ont augmenté pour atteindre
4,21 milliards USD, en hausse par rapport à 1,67 milliard USD, et les
ventes de produits en Europe ont augmenté pour atteindre 1,44 milliard
USD, en hausse par rapport à 823,6 millions USD.

Ventes de produits antiviraux

Au troisième trimestre 2014, les ventes de produits antiviraux ont
augmenté pour atteindre 5,54 milliards USD, en hausse par rapport aux
2,33 milliards USD enregistrés au troisième trimestre 2013,
essentiellement dû aux ventes de Sovaldi® (sofosbuvir
400 mg), qui a été mis sur le marché en décembre 2013.

Trimestre clos le Neuf mois clos le
30 septembre 30 septembre
(En milliers de dollars, sauf pourcentages) 2014 2013 Variation en % 2014 2013 Variation en %
Ventes de produits antiviraux $ 5 544 513 $ 2 326 727 138 % $ 16 065 154 $ 6 701 344 140 %
Sovaldi 2 796 093 ? ?% 8 550 768 ? ?%
Atripla 894 787 899 669 (1) % 2 545 089 2 714 850 (6) %
Truvada 875 454 813 652 8 % 2 441 764 2 321 673 5 %
Complera/Eviplera 330 263 210 736 57 % 880 460 547 608 61 %
Stribild 328 035 143 953 128 % 812 826 335 495 142 %
Viread 275 637 231 555 19 % 746 996 692 075 8 %

Ventes de produits cardiovasculaires

Au troisième trimestre 2014, les ventes de produits cardiovasculaires
ont augmenté pour atteindre 278,9 millions USD, par rapport aux
250,9 millions USD enregistrés au troisième trimestre 2013.

Trimestre clos le Neuf mois clos le
30 septembre 30 septembre
(En milliers de dollars, sauf pourcentages) 2014 2013 Variation en % 2014 2013 Variation en %
Ventes de produits cardiovasculaires $ 278 925 $ 250 887 11 % $ 780 100 $ 700 134 11 %
Letairis 146 415 135 072 8 % 414 016 381 436 9 %
Ranexa 132 510 115 815 14 % 366 084 318 698 15 %

Charges d?exploitation

Au troisième trimestre 2014, comparé à la même période en 2013 :

  • Les frais de recherche et développement (R&D) non PCGR ont augmenté
    principalement en raison de la progression et de l?expansion de nos
    études cliniques.
  • Les frais de vente, généraux et administratifs (SG&A) non PCGR ont
    augmenté principalement en raison d?un rattrapage cumulé de
    337 millions USD (0,21 USD par action diluée) lié à la taxe non
    déductible des impôts BPD pour la réglementation finale dans la loi
    Affordable Care Act émise au cours du trimestre. L?augmentation des
    frais SG&A reflète également les coûts pour soutenir l?expansion de
    nos activités liée principalement au Sovaldi et au Zydelig®
    (idelalisib 150 mg).
Trimestre clos le Neuf mois clos le
30 septembre 30 septembre
(en milliers de dollars) 2014 2013 2014 2013
Frais de recherche et développement non PCGR $ 586 325 $ 488 535 $ 1 686 104 $ 1 436 282
Frais de vente, généraux et administratifs non PCGR $ 888 251 $ 376 841 $ 1 957 586 $ 1 086 241

Remarque :

Les frais de R&D et frais SG&A non PCGR n?incluent pas l?impact
des charges liées aux acquisitions, des frais de restructuration
et des charges de rémunération à base d?actions.

Trésorerie, équivalents de trésorerie et titres
négociables

Au 30 septembre 2014, Gilead disposait de trésorerie, d?équivalents de
trésorerie et de titres négociables d?un montant de 7,69 milliards USD,
contre 9,58 milliards USD au 30 juin 2014. Au troisième trimestre 2014,
Gilead a généré 4,04 milliards USD en capacité d?autofinancement et
utilisé 5,79 milliards USD pour racheter des actions et régler les bons
de souscription liés aux billets de premier rang convertibles de 2014,
lesquels ont été retirés en mai 2014.

Prévisions révisées pour l?exercice 2014

Gilead a révisé ses prévisions pour l?exercice 2014, formulées à
l?origine le 4 février 2014, révisées le 23 juillet 2014 et révisées à
nouveau le 28 octobre 2014 :

(en millions de dollars, sauf pourcentages et montants par action)

Prévisions initiales
4 février 2014 ;
réitérées
le 22 avril

2014

Révisées
le 23 juillet 2014

Formulées le
le 28 octobre 2014

Ventes de produits nettes 11 300 USD-11 500 USD 21 000 USD – 23 000 USD 22 000 USD – 23 000 USD
Non GAAP*
Marge brute sur les produits 75 %-77 % 85 %-88 % 86 %-88 %
R&D 2 200 USD-2 300 USD 2 300 USD – 2 400 USD 2 300 USD – 2 400 USD
SG&A 2 100 USD-2 200 USD 2 300 USD – 2 400 USD 2 700 $-2 800 $ **
Taux d?imposition effectif 28 %-29 % 17,5 %-20,5 % 17,5 %-19,5 %
Impact des charges liées aux acquisitions, des frais de
restructuration et des charges de rémunération à base d?actions sur
le BPA dilué
0,63 USD-0,66 USD 0,63 USD-0,66 USD 0,63 USD-0,66 USD
* La marge brute sur les produits, les charges et le taux
d?imposition effectif non PCGR n?incluent pas l?impact des charges
liées aux acquisitions, des frais de restructuration et des charges
de rémunération à base d?actions, le cas échéant.
** Inclut l?impact de la réglementation de l?Internal Revenue
Service lié au changement dans la comptabilisation de la taxe
Branded Prescription Drug, qui est estimé à environ 400 millions USD.

Parmi les mises à jour annoncées par Gilead
concernant les produits et produits en développement durant le troisième
trimestre 2014, figurent :

Programme antiviral

  • Annonce que le Comité des médicaments à usage humain, le comité
    scientifique de l?Agence européenne des médicaments, a adopté un avis
    favorable concernant la demande d?autorisation de mise sur le marché
    de Gilead du Harvoni® (ledipasvir 90 mg/sofosbuvir 400 mg).
  • Annonce des premiers résultats de deux essais cliniques de Phase 3
    (études 104 et 111) qui ont démontré qu?un schéma posologique
    expérimental sous forme d?un comprimé unique une fois par jour à base
    de ténofovir alafénamide (TAF) pour le traitement de l?infection au
    VIH-1 chez les adultes naïfs de traitement avait atteint ses critères
    primaires. Les études ont démontré que le schéma posologique sous
    forme d?un comprimé unique à base d?elvitégravir, de cobicistat,
    d?emtricitabine et de TAF (E/C/F/TAF), était non inférieur au Stribild
    de Gilead (elvitégravir/cobicistat/emtricitabine/ténofovir disoproxil
    fumarate), compte tenu de la proportion de patients présentant des
    taux d?ARN du VIH (charge virale) inférieurs à 50 copies/ml à
    48 semaines de traitement. En outre, le traitement E/C/F/TAF a
    démontré une amélioration en termes d?indicateurs d?innocuité osseux
    et rénaux par rapport à Stribild.
  • Dépôt d?une demande de nouveau médicament (NDA) auprès de l?agence
    japonaise des produits pharmaceutiques et dispositifs médicaux pour
    l?autorisation de mise sur le marché d?une combinaison à dose fixe à
    prise unique quotidienne de ledipasvir (LDV) 90 mg et de sofosbuvir
    (SOF) 400 mg pour le traitement des adultes atteints d?une infection
    par le VHC chronique de génotype 1. S?il est autorisé, le traitement
    LDV/SOF simplifierait le traitement du VHC pour les patients porteurs
    du génotype 1 au Japon avec la prise d?un seul comprimé quotidien,
    éliminant ainsi la nécessité d?administrer l?interféron et la
    ribavirine (RBV).
  • Annonce que la société a signé des accords de licence non exclusive
    avec sept fabricants de médicaments génériques basés en Inde pour
    étendre l?accès à ses médicaments contre le VHC chronique dans les
    pays en développement. Ces accords permettent aux sociétés de
    fabriquer le SOF et le schéma posologique sous forme d?un comprimé
    unique de LDV/SOF pour une distribution dans 91 pays en développement.
  • Annonce d?un nouvel accord avec le Medicines Patent Pool (MPP) pour
    étendre l?accès au TAF contre le VIH et l?hépatite B, sous réserve de
    l?autorisation réglementaire pour ce médicament aux États-Unis. Selon
    les conditions de cet accord, la CBM pourra octroyer le TAF en
    sous-licence à des sociétés de médicaments génériques en Inde et en
    Chine, pour leur permettre de le fabriquer et de le distribuer dans
    112 pays en développement.

Programme de cancérologie

  • Autorisation de mise sur le marché accordée par l?agence américaine
    chargée des aliments et des médicaments (U.S. Food and Drug
    Administration) pour le Zydelig pour le traitement de trois cancers du
    sang à cellules B. Le Zydelig est indiqué en bithérapie avec le
    rituximab chez les patients atteints d?une leucémie lymphoïde
    chronique récidivante (LLC) pour lesquels le rituximab seul serait
    considéré comme un traitement adéquat, et comme monothérapie chez les
    patients atteints d?un lymphome folliculaire (LF) ou d?un lymphome
    lymphocytique à petites cellules (LL) récidivants ayant suivi déjà au
    moins deux traitements systémiques.
  • La Commission européenne a accordé l?autorisation de mise sur le
    marché du Zydelig contre la LLC et le LF. Dans le traitement de la
    LLC, l?utilisation du Zydelig a été autorisée en combinaison avec le
    rituximab chez les patients ayant suivi au moins un traitement
    antérieur ; ou en présence d?une délétion 17p ou d?une mutation TP53
    chez des patients pour qui une chimio-immunothérapie ne convient pas.
    Pour le traitement du LF, Zydelig a été autorisé comme monothérapie
    chez des patients réfractaires à deux lignes de traitement antérieures.

Programme cardiovasculaire

  • Annonce de résultats positifs de l?étude AMBITION (une étude
    multicentrique randomisée en double aveugle d?une polythérapie de
    première ligne à base d?AMBrIsentan et de Tadalafil
    chez des patients présentant une hypertensION artérielle
    pulmonaire), qui a été menée en collaboration avec GlaxoSmithKline
    plc. Dans l?étude AMBITION, le traitement de première ligne de
    l?hypertension artérielle pulmonaire avec la combinaison d?ambrisentan
    10 mg et de tadalafil 40 mg a réduit le risque d?échec clinique de
    50 % par rapport aux bras de monothérapie ambrisentan et tadalafil mis
    en commun. La bithérapie s?est également avérée statistiquement
    significative par rapport aux groupes individuels de monothérapie
    ambrisentan et tadalafil en ce qui concerne le critère d?évaluation
    primaire.

Conférence téléphonique

À 16 h 30, heure de New York aujourd?hui, la direction de Gilead animera
une conférence téléphonique et une webémission en simultané pour
commenter ses résultats pour le troisième trimestre 2014 et faire le
point sur ses activités. Pour accéder à la webémission en direct sur
Internet, veuillez vous connecter au site Web de la société à l?adresse www.gilead.com
15 minutes avant la conférence téléphonique afin d?avoir le temps de
télécharger le logiciel qui pourrait s?avérer nécessaire pour la suivre.
Vous pouvez également appeler le 1-877-359-9508 (depuis les États-Unis)
ou le 1-224-357-2393 (depuis l?étranger) et composer l?ID de la
conférence 8029073 pour accéder à la conférence téléphonique.

Une retransmission de la webémission sera archivée sur le site Web de la
société pendant un an et une retransmission téléphonique différée sera
disponible environ deux heures après la conférence et ce jusqu?au
30 octobre 2014. Pour y accéder, veuillez appeler le 1-855-859-2056
(depuis les États-Unis) ou le 1-404-537-3406 (depuis l?étranger) et
composer l?ID de la conférence 8029073.

À propos de Gilead

Gilead Sciences est une société biopharmaceutique, spécialisée dans la
découverte, le développement et la commercialisation de traitements
innovants dans des aires insuffisamment pourvues en thérapies. La
mission de la société est de transformer et de simplifier la prise en
charge médicale pour les personnes souffrant de maladies engageant le
pronostic vital de par le monde. La société Gilead, dont le siège est
installé à Foster City, en Californie, est présente en Amérique du Nord
et du Sud, en Europe et en Asie-Pacifique.

Informations financières non PCGR

Gilead a présenté certaines informations financières conformément aux
principes comptables généralement reconnus (PCGR) aux États-Unis et
également sur une base non PCGR. La direction estime que, prises
conjointement avec les états financiers PCGR de Gilead, ces informations
non PCGR sont utiles aux investisseurs, car elle-même les utilise en
interne à des fins d?exploitation, de budgétisation et de planification
financière. Les informations non PCGR ne sont pas préparées selon un
ensemble complet de normes comptables et ne devraient être utilisées que
comme supplément afin de mieux comprendre les résultats d?exploitation
de Gilead tels que publiés conformément aux PCGR. Un rapprochement entre
les informations financières PCGR et non PCGR figure dans le tableau en
pages 7 et 8.

Déclarations prévisionnelles

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse ne revêtant pas
un caractère de nature historique sont des déclarations prévisionnelles
au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995.
Gilead avertit les lecteurs que les déclarations prévisionnelles sont
soumises à certains risques et incertitudes susceptibles de faire varier
les résultats réels de façon substantielle. Ces risques et incertitudes
incluent : La capacité de Gilead à atteindre ses résultats financiers
prévus pour l?exercice 2014 ; la capacité de Gilead à maintenir la
croissance du chiffre d?affaires de ses programmes antiviral,
cardiovasculaire et respiratoire ; la disponibilité de financement pour
les programmes d?assistance aux médicaments contre le SIDA (ADAP)
d?état ; des fluctuations des achats par les ADAP qui se poursuivent du
fait des cycles des subventions fédérales et d?état qui peuvent ne pas
correspondre à la demande des patients et sont susceptibles d?entraîner
des fluctuations des bénéfices de Gilead ; la possibilité de résultats
défavorables d?essais cliniques impliquant le TAF, y compris en
association avec d?autres produits ; la capacité de Gilead à mettre en
route des essais cliniques selon les calendriers prévus à l?heure
actuelle ; les niveaux des stocks des grossistes et des détaillants
susceptibles de donner lieu à des fluctuations des bénéfices de Gilead ;
la capacité de Gilead à déposer des NDA pour de nouveaux produits
candidats selon les calendriers prévus à l?heure actuelle ; la capacité
de Gilead à obtenir des autorisations réglementaires en temps voulu, ou
à les obtenir pour les produits actuels et les nouveaux produits,
notamment pour le SOF et la combinaison à dose fixe de LDV/SOF au Japon
et la combinaison à dose fixe de LDV/SOF dans l?Union européenne ; la
capacité de Gilead à commercialiser avec succès ses produits, notamment
le Sovaldi, le Harvoni, le Stribild, le Vitekta, le Tybost et le
Zydelig ; le risque que les médecins et les patients ne voient pas les
avantages de ces produits par rapport aux autres traitements et soient
de ce fait peu disposés à les prescrire ; le risque que les estimations
concernant le nombre de patients infectés au VHC ou la demande des
patients prévue ne soient pas exactes ; le risque que les payeurs des
services de santé publics et privés soient peu disposés à couvrir ou à
autoriser le remboursement de nouveaux produits, notamment le Sovaldi et
le Harvoni ; la capacité de Gilead à développer avec succès ses
programmes respiratoire, cardiovasculaire, de cancérologie et de
maladies inflammatoires ; l?éventualité que les données des études
cliniques concernant la sécurité et l?efficacité ne justifient pas la
poursuite du développement des produits candidats de Gilead ;
d?éventuelles mesures d?austérité supplémentaires dans les pays
européens qui augmenteraient le montant des rabais nécessaires sur les
produits de Gilead ; la capacité de Gilead à mener à bien son programme
de rachat d?actions de mai 2014 dû à l?évolution du cours de l?action
Gilead, de la situation de l?entreprise ou de la conjoncture du marché ;
des fluctuations au niveau des taux de change du dollar américain
pouvant entraîner un impact défavorable du change de devises sur le
chiffre d?affaires et sur les bénéfices avant impôts futurs de Gilead ;
ainsi que d?autres risques identifiés de temps à autre dans les rapports
déposés par Gilead auprès de la commission boursière américaine
(Securities and Exchange Commission, SEC). En outre, Gilead fait des
estimations et émet des opinions qui ont un impact sur les montants
déclarés des actifs, du passif, du chiffre d?affaires, des dépenses et
sur d?autres divulgations d?informations connexes. En ce qui concerne
les estimations, Gilead se fonde sur son expérience passée et sur
diverses autres présuppositions particulières au marché et
présuppositions pertinentes qu?elle pense être plausibles étant donné
les circonstances, dont les résultats forment la base sur laquelle
reposent les opinions émises par la société concernant les valeurs
comptables des actifs et du passif qui ne sont pas apparentes de prime
abord quand l?on considère les autres sources. Les résultats réels
pourront varier de façon substantielle par rapport à ces estimations.
Nous vous conseillons vivement de considérer toutes les déclarations
comprenant des termes, tels que « peut », « va », « ferait »,
« pourrait », « devrait », « peut-être », « pense », « estime »,
« projette », « potentiel », « s?attend à », « envisage », « anticipe »,
« a l?intention de », « continue », « prévoit », « conçu », « objectif »
ou leurs formes négatives, ou autres termes similaires comme des termes
incertains et à caractère prévisionnel. Gilead renvoie les lecteurs à
ses communiqués de presse, à son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q
pour l?exercice clos au 30 juin 2014 et aux autres documents
d?informations à fournir subséquents déposés auprès de la SEC. Gilead
revendique la protection de la « règle refuge » prévue par la loi
Private Securities Litigation Reform Act de 1995 concernant les
déclarations prévisionnelles.

Toutes les déclarations prévisionnelles sont fondées sur des
informations dont Gilead dispose à l?heure actuelle, et la société
rejette toute obligation de mise à jour desdites déclarations
prévisionnelles, quelles qu?elles soient.

Gilead détient ou a des droits sur diverses marques de commerce,
copyrights et dénominations commerciales utilisés dans ses activités,
notamment : GILEAD®, GILEAD SCIENCES®, SOVALDI®,
HARVONI®, STRIBILD®, COMPLERA®, EVIPLERA®,
TRUVADA®, VIREAD®, EMTRIVA®, TYBOST®,
ZYDELIG®, HEPSERA®, VITEKTA®, LETAIRIS®,
RANEXA®, CAYSTON®, AMBISOME®, VISTIDE®,
VOLIBRIS® et RAPISCAN®.

ATRIPLA® est une marque déposée appartenant à Bristol-Myers
Squibb & Gilead Sciences, LLC. LEXISCAN® est une
marque déposée appartenant à Astellas U.S. LLC. MACUGEN® est
une marque déposée appartenant à Eyetech, Inc. SUSTIVA® est
une marque déposée de Bristol-Myers Squibb Pharma Company. TAMIFLU®
est une marque déposée appartenant à Hoffmann-La Roche Inc.

Pour de plus amples informations sur Gilead Sciences, Inc., veuillez
consulter le site
www.gilead.com
ou appeler le service relations publiques de Gilead au 1-800-GILEAD-5
(1-800-445-3235).

GILEAD SCIENCES, INC.

COMPTES DE RÉSULTATS CONSOLIDÉS CONDENSÉS

(non audité)

(en milliers de dollars, sauf monta

Print Friendly, PDF & Email

Gilead Sciences annonce ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
venenatis, Donec porta. ipsum at consequat. id mattis fringilla odio Curabitur