General Cable Corporation (NYSE : BGC) a annoncé aujourd?hui ses
résultats du quatrième trimestre clos le 31 décembre 2014. Pendant le
quatrième trimestre 2014, la Société a enregistré un bénéfice ajusté par
action de 0,15 $ et un revenu d?exploitation ajusté de 46 millions de
dollars, conformément aux prévisions de la direction. Pendant le
quatrième trimestre 2014, la perte par action déclarée était de 2,86 $
et le revenu d?exploitation déclaré, de 14 millions de dollars. Pour
l?exercice 2014, la Société a généré un flux de trésorerie
d?exploitation ajusté de 212 millions de dollars et déclaré un flux de
trésorerie de 134 millions de dollars. Voir la page 3 de ce communiqué
de presse pour des informations sur le rapprochement des résultats
ajustés et déclarés.

Faits marquants

  • Revenu d?exploitation ajusté et BPA ajusté du quatrième
    trimestre conformes aux prévisions de la direction
  • Flux de trésorerie d?exploitation de l?exercice 2014 ayant
    dépassé sa cible
  • Réduction de la dette nette de 197 millions de dollars et
    augmentation de la disponibilité de 425 millions de dollars en vertu
    de la facilité de crédit nord-américaine et européenne de la Société
    pendant le quatrième trimestre
  • Conclusion de la vente de la participation de la Société aux
    Philippines pour des produits en espèce de 67 millions de dollars, une
    importante première étape pour la simplification du portefeuille de la
    Société et la réduction de la complexité opérationnelle
  • Progrès continus en matière du programme de restructuration ;
    l?essentiel des initiatives pour générer des économies de 75 millions
    de dollars annoncées pour le quatrième trimestre, y compris les
    mesures prévues en Amérique du Nord et en Amérique latine
  • L?installation de la Société à Marion, dans l?État de l?Indiana,
    nommée une des meilleures usines d?Amérique du Nord de 2014 par
    Industry Week
  • Adoption du taux de change SICAD II au Venezuela

Gregory B. Kenny, président et directeur général, a déclaré « Nous avons
fait d?importants progrès dans nos programmes de dessaisissements et de
restructuration, et nous continuons de cibler la mise en ?uvre de ces
initiatives stratégiques afin de simplifier notre portefeuille
géographique, réduire la complexité et diminuer les coûts de base de nos
principales activités. La vente de notre participation aux Philippines a
marqué une très importante première étape lors de la mise en ?uvre de
notre programme de dessaisissements. Avec l?annonce au quatrième
trimestre des mesures de restructuration qui seront prises en Amérique
du Nord et en Amérique latine et qui devraient générer environ 15
millions de dollars ou 20 % des économies annuelles totales de 75
millions de dollars, nous avons maintenant annoncé essentiellement
toutes les initiatives prévues en juillet 2014. Nous évaluons
soigneusement d?autres mesures de restructuration au sein de nos
principales activités alors que nous ciblons l?accroissement des
rendements de nos activités en Amérique du Nord, Amérique latine et
Europe dans un contexte opérationnel difficile, tout récemment
caractérisé par l?impact de la volatilité des prix des métaux et la
faiblesse des prix du pétrole. La recherche pour le prochain directeur
général et un administrateur indépendant chevronné en exploitation est
en cours, sous la supervision de nos Administrateurs externes. »

Brian J. Robinson, vice-président exécutif et directeur financier, a
ajouté « Nous avons généré 212 millions de dollars en flux de trésorerie
d?exploitation ajusté en 2014, principalement attribuable à la gestion
robuste du fonds de roulement, surtout des stocks au cours du quatrième
trimestre. Nous avons affecté le produit de la vente des Philippines à
la réduction de la dette, une des priorités clés de la Société. Notre
liquidité est robuste, car la disponibilité de notre facilité de crédit
basée en Amérique du Nord et en Europe a été augmentée à 425 millions de
dollars. Nous avons également une liquidité élémentaire de 120 millions
de dollars à l?échelle de l?Amérique latine (hors Venezuela), y compris
les espèces et diverses lignes de fonds de roulement locales. Nous
sommes bien positionnés pour financer les activités, y compris les
besoins du fonds de roulement, les activités de restructuration, les
dividendes trimestriels et la retraite de nos obligations à taux
variable de 125 millions de dollars à échéance en avril 2015. »

T4 2014 par rapport au T4 2013

Le chiffre d?affaires net du quatrième trimestre 2014 s?est élevé à 1
547 millions de dollars, en baisse de 6 %, par rapport au quatrième
trimestre 2013, sur une base ajustée selon le prix des métaux. Le volume
d?unités des principales activités de la Société, notamment l?Amérique
du Nord, l?Amérique latine (hors Venezuela) et l?Europe était en baisse
de 6 % en cumul annuel, principalement en raison des expéditions de
lignes de transmission aériennes en Amérique du Nord et au Brésil ainsi
que la faiblesse de la demande du marché final en Europe. Hors les
lignes de transmission aériennes en Amérique du Nord et au Brésil, le
volume d?unités des principales activités de la Société a augmenté de 2
% en cumul annuel, principalement en raison de la demande pour les
produits de distribution d?électricité et les produits spécialisés en
Amérique du Nord. Le revenu d?exploitation ajusté du quatrième trimestre
2014 était de 46 millions de dollars, en baisse de 5 millions de dollars
par rapport au quatrième trimestre 2013 (hors Venezuela pour les deux
périodes). Dans l?ensemble, le revenu d?exploitation ajusté du quatrième
trimestre 2014 reflète l?avantage des initiatives de restructuration et
les résultats robustes en cumul annuel en Amérique du Nord, qui ont été
atténués par l?impact de la faible demande en Europe.

T4 2014 par rapport au T3 2014

Le chiffre d?affaires net du quatrième trimestre 2014 a augmenté de 3 %,
par rapport au troisième trimestre 2014, sur une base ajustée selon le
prix des métaux. Hors les lignes de transmission aériennes en Amérique
du Nord et au Brésil, le volume d?unités pour le quatrième trimestre
2014 des principales activités de la Société était neutre par rapport au
troisième trimestre. Par rapport à la période précédente, le revenu
d?exploitation ajusté était en baisse de 9 millions de dollars au cours
du quatrième trimestre principalement en raison des tendances
saisonnières de la demande, y compris les fermetures d?usine planifiées.

Autres charges

La Société a adopté le taux de change SICAD II de 50 bolivars par dollar
US à partir du 31 décembre 2014 pour réévaluer son bilan local au
Venezuela, ce qui a entraîné des pertes déclarées de 91 millions de
dollars au quatrième trimestre. Hors l?impact du Venezuela, les autres
charges étaient de 8 millions de dollars pour le quatrième trimestre, ce
qui reflète les pertes d?évaluation de la valeur de marché de 3 millions
de dollars sur instruments dérivés comptabilisés comme couverture du
risque de change (principalement utilisé pour gérer les risques de
change et de produits de base des activités de la Société) et des
moins-values liées à des transactions en monnaies étrangères de 5
millions de dollars.

Liquidité – Hors Venezuela

Au terme du quatrième trimestre 2014, la dette nette se chiffrait à 1
162 millions de dollars, en baisse de 197 millions de dollars par
rapport à la fin du troisième trimestre 2014. La diminution de la dette
nette est principalement attribuable aux réductions du fonds de
roulement et l?utilisation des produits en espèces générés par la vente
de la participation de la Société aux Philippines afin de réduire la
dette. La diminution du fonds de roulement reflète principalement
l?impact des tendances saisonnières normales, y compris l?atteinte de
cibles de réduction des stocks agressives et la gamme de paiements
d?étape du projet clés en main sous-marin.

Perspectives du premier trimestre 2015 pour les
principales activités de la Société, notamment l?Amérique du Nord,
l?Amérique latine et l?Europe (hors Venezuela, Asie-Pacifique et Afrique)

On s?attend à ce que les revenus du premier trimestre se chiffrent entre
1,1 et 1,15 milliard de dollars. On prévoit que le volume d?unités des
principales opérations sera en baisse de 4 à 6 pour cent par rapport à
la période précédente, principalement en raison des tendances
saisonnières de la demande. La Société prévoit un revenu d?exploitation
ajusté d?entre 10 et 25 millions de dollars pour le premier trimestre.
On prévoit que le bénéfice par action soit entre 0,16 $ et 0,01 $ par
action pour le premier trimestre. Les perspectives du premier trimestre
de la Société présument que les prix du cuivre (COMEX) et de l?aluminium
(LME) seront de 2,60 $ et 0,84 $ respectivement. Les perspectives du
premier trimestre n?incluent pas les résultats d?exploitation du
Venezuela et n?incluent pas non plus les résultats d?exploitation
d?Asie-Pacifique et d?Afrique. Comme mentionné dans les informations
sectorielles, la Société a réévalué ses secteurs pour les aligner avec
sa stratégie existante de simplification du portefeuille et de nouvelle
structure administrative, y compris la présentation d?un nouveau secteur
d?exploitation Asie-Pacifique et Afrique. Aux fins comptables, ces
activités ne respectent pas les exigences nécessaires pour être
présentées comme des activités abandonnées.

« Dans l?ensemble, nous prévoyons un début d?exercice lent en raison de
l?impact des tendances saisonnières typiques de la demande et la
faiblesse des prix des métaux. Le premier trimestre est typiquement la
période la plus lente de l?année en raison la baisse des activités de
construction principalement attribuable à la météo saisonnière et les
longs congés. La baisse récente des prix du cuivre et de l?aluminium
devrait nuire aux résultats d?exploitation pendant le premier trimestre,
entre 15 et 20 millions de dollars, car nous vendons des stocks à un
coût moyen supérieur dans un contexte de coût des métaux inférieur selon
notre méthodologie comptable moyenne pondérée. Cependant, si la
faiblesse du prix des métaux se maintien, nous prévoyons générer des
liquidités grâce à la baisse de notre investissement dans le fonds de
roulement. Bien qu?il soit évident que nous ne pouvons pas contrôler les
facteurs macroéconomiques, je suis ravi des progrès que nous avons
accomplis du côté de ce qui se trouve en notre contrôle, dont le
programme de dessaisissements et les autres occasions de réduction des
coûts », a conclu M. Kenny.

Mesures financières non conformes aux PCGR

Le revenu d?exploitation ajusté (défini comme étant le revenu
d?exploitation avant les charges extraordinaires, non récurrentes ou
inhabituelles et certains autres éléments), les bénéfices par action
ajustés (définis comme étant les bénéfices par action dilués avant les
charges extraordinaires, non récurrentes ou inhabituelles et certains
autres éléments), le flux de trésorerie d?exploitation ajusté (défini
comme étant les flux de trésorerie d?exploitation avant les charges
extraordinaires, non récurrentes ou habituelles et certains autres
éléments) et la dette nette (définie comme étant la dette à long terme
plus la partie existante de la dette à long terme moins les espèces et
quasi-espèces) sont des « mesures financières non conformes aux PCGR »
telles que définies selon le règlement de la Securities and Exchange
Commission.

Ces mesures financières non conformes aux PCGR définies par la Société
sont inclues aux présentes, car la direction croit qu?elles sont utiles
dans le cadre de l?analyse du rendement opérationnel des activités et
qu?elles sont conformes à la manière dont la direction examine les
tendances commerciales sous-jacentes. L?utilisation de ces mesures non
conformes aux PCGR pourrait ne pas se conformer aux mesures similaires
présentées par d?autres sociétés et ces premières doivent être utilisées
conjointement avec les résultats de la Société déclarés selon les PCGR.
Les résultats et perspectives ajustés reflètent l?élimination de
l?impact de nos activités vénézuéliennes pris séparément, en raison des
incertitudes économiques et politiques en cours au pays, principalement
attribuables au système de change des monnaies étrangères, des
seuils/limites de profits imposés par le gouvernement et de l?accès
limité aux dollars américains pour l?importation de matières premières.
Cependant, nous prévoyons poursuivre nos activités au Venezuela et nous
ne pouvons prédire les montants de tout revenu ou toute charge pouvant
être encourus relativement à nos activités vénézuéliennes. Certains
résultats historiques de nos opérations vénézuéliennes pris à part sont
fournis dans la présentation à l?investisseur du quatrième trimestre
2014 qui se trouve sur le site Internet de la Société. Les perspectives
du premier trimestre 2015 reflètent l?élimination des résultats
d?exploitation Asie-Pacifique et Afrique, car nous nous dessaisissons de
ces activités et ne pouvons donc pas prédire les montants des revenus ou
charges d?exploitations pouvant être encourus à l?avenir.

Un rapprochement du revenu d?exploitation ajusté au revenu
d?exploitation déclaré et des bénéfices par action ajustés aux bénéfices
par action déclarés pour le quatrième trimestre de 2014 et de 2013 et le
troisième trimestre 2014 se trouve dans le tableau ci-dessous. Un
rapprochement du flux de trésorerie d?exploitation ajusté au flux de
trésorerie d?exploitation déclaré se trouve dans la Présentation à
l?investisseur du quatrième trimestre 2014 de la Société qui se trouve
sur le site Internet de la Société. En ce qui concerne le revenu
d?exploitation ajusté de la Société et des bénéfices par action ajustés
au premier trimestre 2015, la Société n?est pas en mesure de fournir un
rapprochement de ces mesures financières non conforme aux PCGR avec les
PCGR, car elles ne contiennent pas de lignes directrices spécifiques
pour les diverses charges extraordinaires, non récurrentes ou
inhabituelles et certains autres éléments. Ces éléments ne se sont pas
encore produits, sont hors du contrôle de la Société et/ou ne sont pas
raisonnablement prévisibles. Résultat, le rapprochement des lignes
directrices non conforme aux PCGR aux PCGR n?est pas disponible sans des
efforts déraisonnables et la Société n?est pas en mesure de traiter la
signification probable de ces informations indisponibles.

Un rapprochement du revenu d?exploitation et des bénéfices par action au
revenu d?exploitation et aux bénéfices par action ajustés non conforme
aux PCGR se trouve ci-dessous :

4e trimestre 3e trimestre
2014 2013 2014
En millions, sauf les données par action

Revenu
d?exploitation

BPA

Revenu
d?exploitation

BPA

Revenu
d?exploitation

BPA
Tel que déclaré $ 14,2 $ (2,86 ) $ 65,2 $ 0,27 $ (78,6 ) $ (2,55 )
Ajustements pour réconcilier le résultat d?exploitation/BPA
Charges d?intérêts hors caisse convertibles associés à la dette 0,01 0,09 0,01
Valeur de marché de la perte (gain) sur instruments dérivés 0,04 0,04 (0,03 )
Charges de restructuration et de départ 25,5 0,36 123,8 2,55
Frais de retraitement et juridiques 3,9 0,05 4,8 0,05 2,5 0,03
Règlement de projets et d?assurances (17,2 ) (0,21 ) (5.0 ) (0.06 )
Dépréciation au Brésil 13.1 0.16
Plus-value sur la vente des Philippines (17,6 ) (0,22 )
(Revenu)/perte au Venezuela(1) 37,6 2,98 (19,3 ) (0,21 ) (0.8 ) 0.18
Taux d?imposition effectif ajusté (2) (0,09 ) 0.01
Total des ajustements 32,2 3,01 (14,5 ) (0,12 ) 133.6 2.85
Ajusté $ 46,4 $ 0,15 $ 50,7 $ 0,15 $ 55.0 $ 0.30
(1) Le quatrième trimestre 2014 reflète principalement l?impact des
charges de dépréciation d?actifs hors trésorerie d?environ 43
millions de dollars
(2) Reflète le taux d?imposition effectif ajusté de 40 % pour les
troisième et quatrième trimestres 2014, et de 45 % pour le quatrième
trimestre 2013

General Cable commentera ses résultats pour le quatrième trimestre au
cours d?une conférence téléphonique et d?une diffusion en direct à 8 h
30, heure de l?Est, le 5 février 2015. La diffusion Internet en direct
de la conférence téléphonique de la Société sera offerte en mode écoute
et peut être consultée sur la page des Relations avec les investisseurs
de notre site Internet au www.generalcable.com.
Une copie de notre Présentation à l?investisseur se trouve également sur
notre site Internet et sera citée tout au long de la conférence
téléphonique.

General Cable Corporation (NYSE:BGC), une entreprise qui figure au
classement du Fortune 500, est un leader mondial en développement, en
conception, en fabrication, en commercialisation et en distribution de
fils et de câbles et systèmes de cuivre, d?aluminium et de fibres
optiques destinés aux secteurs de l?énergie, de l?industrie, des
domaines spécialisés, de la construction et des communications.
Rendez-vous sur notre site Internet à l?adresse : www.generalcable.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certains énoncés de ce communiqué de presse sont des énoncés prospectifs
qui impliquent des risques et incertitudes, prévoient ou décrivent des
événements ou tendances futurs et ne concernent pas uniquement des
éléments historiques. Les énoncés prospectifs incluent, entre autres,
des attentes exprimées à l?aide des termes suivants : « croire », «
s?attendre », « pourrait », « devrait », « anticiper », « prévoir », «
estimer », « projeter », « planifier », « se fonder sur », « désire »,
et d?autres expressions similaires, qui que ce ne soit pas tous les
énoncés prospectifs qui contiennent ces termes. Les résultats réels
peuvent être sensiblement différents des ceux mentionnés dans ces
déclarations en raison de facteurs, risques et incertitudes sur lesquels
nous n?avons aucun contrôle. Ces facteurs comprennent, sans s?y limiter
: la robustesse économique et la nature concurrentielle des marchés
géographiques desservis par la Société ; notre aptitude à augmenter la
capacité de fabrication et la productivité ; notre aptitude à augmenter
nos prix de vente pendant des périodes de croissance des coûts des
matières premières ; notre aptitude à servir, et à répondre à toutes les
exigences relatives de, notre dette, et le maintien des facilités et
lignes de crédit nationales et internationales nécessaires ; notre
aptitude à établir et maintenir des contrôles internes ; l?impact de
jugements ou règlements futurs imprévus dans le cadre de réclamation ou
de litige ; l?impact des fluctuations des taux de change ; l?impact des
charges de dépréciation futures ; le respect des lois américaines et
étrangères, y compris la Foreign Corrupt Practices Act ; notre aptitude
à obtenir les économies prévues, les efficacités et les autres avantages
associés à notre programme de restructuration et autres initiatives
stratégiques, et les autres risques détaillés de temps en temps dans les
rapports déposés par la Société auprès de la Securities and Exchange
Commission (« SEC »), y compris, sans s?y limiter, son rapport annuel
sur le formulaire 10 -K déposé auprès de la SEC le 3 mars 2014, et les
rapports déposés ultérieurement auprès de la SEC. Il est recommandé de
ne pas se fier outre mesure à des énoncés prospectifs. General Cable
n?entreprend, et rejette par les présentes, toute obligation, à moins
qu?exigé par les lois sur les valeurs mobilières applicables, de mise à
jour de ces énoncés prospectifs à la suite de toute nouvelle
information, tout événement futur ou tout autre élément.

TABLEAUX À?SUIVRE

General Cable Corporation et filiales
États consolidés des résultats
(en millions de $, sauf pour les données des actions)
(non vérifiés)
Trimestre terminé le Exercice terminé le
31 décembre 31 décembre 31 décembre 31 décembre
2014 2013 2014 2013
Ventes nettes $ 1 546,7 $ 1 661,3 $ 5 979,8 $ 6 421,2
Coût des ventes 1 444,0 1 467,5 5 586,6 5 717,5
Profit brut 102,7 193,8 393,2 703,7
Frais de vente généraux et
frais d?administration 88,5 128,6 426,7 492,0
Charge de dépréciation de l?écart d?acquisition 155,1
Charges de dépréciation des actifs incorporels 98,8
Revenu (perte) d?exploitation 14,2 65,2 (287,4 ) 211,7
Autres charges (101,5 ) (7,9 ) (212,9 ) (66,7 )
Intérêts créditeurs (charge)
Intérêts débiteurs (30,7 ) (34,2 ) (116,3 ) (124,9 )
Intérêts créditeurs 1,5 2,2 4,5 6,9
(29,2 ) (32,0 ) (111,8 ) (118,0 )
Revenu (Perte) avant impôts (116,5 ) 25,3 (612,1 ) 27,0
(Charge) crédit d?impôts sur les bénéfices (22,1 ) (8,9 ) (8,3 ) (38,8 )
Participation dans le bénéfice net des sociétés affiliées non
consolidées
0,5 0,2 1,4 1,7
(Perte) revenu net y compris les intérêts minoritaires (138,1

Print Friendly, PDF & Email

General Cable annonce ses résultats du quatrième trimestre 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
nunc massa justo mattis Praesent tempus Aenean et, sed mattis ultricies suscipit