Regulatory News:

Le Conseil d?administration d?Eutelsat Communications (Paris:ETL)
(ISIN : FR0010221234 – Euronext Paris : ETL) a arrêté les résultats
financiers du premier semestre clos le 31 décembre 2015.

Informations financières clés

6 mois clos le
31/12/2014

6 mois clos le
31/12/2015

Variation
réelle

Variation
comparable

Chiffre d?affaires – M? 722,8 774,4 + 7,1%

+ 1,5%1

Rentabilité

EBITDA2– M?

559,6 600,3 + 7,3%
Marge d?EBITDA – % 77,4 77,5 + 0,1 pt
Résultat net attribuable au Groupe – M? 160,7 188,0 + 17,0%
Structure financière
Dette nette ? M? 3 807,0 3 723,3 – 83,7M?
Dette nette / EBITDA – X 3,5 3,2
Carnet de commandes ? Mds ? 6,1 5,8 – 5%

Commentant l?activité du premier semestre, Michel de Rosen,
Président-directeur général, a déclaré : « Les résultats semestriels
sont en ligne avec les attentes. Au deuxième semestre, la montée en
puissance des satellites lancés récemment en couverture des marchés de
forte croissance, notamment EUTELSAT 8 West B pour le Moyen-Orient et
l?Afrique du Nord, EUTELSAT 115 West B pour les Amériques et
EUTELSAT
36C pour la Russie et l?Afrique Subsaharienne devraient nous permettre
d?atteindre nos objectifs annuels.

D?importants développements ont eu lieu au premier semestre marquant
des avancées par rapport à nos axes de croissance, en particulier dans
le domaine de l?Internet Haut-Débit. Tout d?abord, la commande d?un
satellite multifaisceaux à propulsion tout-électrique marque une
nouvelle étape dans nos efforts pour développer l?Internet Haut-Débit en
Afrique, et fait suite à la location de capacité sur le satellite
AMOS-6. Ensuite, le partenariat avec ViaSat annoncé ce mois-ci permettra
aux deux Groupes de s?appuyer sur leurs ressources et leurs atouts
respectifs au bénéfice de la performance commerciale du satellite KA-SAT.

Sur la base de notre plan de déploiement ciblé, et grâce à notre
positionnement sur des marchés et des applications en forte croissance,
nous sommes bien placés pour saisir les opportunités offertes par notre
industrie. Dans ce contexte, je me réjouis d?accueillir Rodolphe Belmer,
qui va devenir Directeur Général du Groupe à compter du 1er mars, à un
moment clé pour le développement d?Eutelsat. »

Note: Ce communiqué contient des chiffres provenant des Etats
financiers consolidés semestriels. Les Etats financiers consolidés
semestriels, établis selon le référentiel IFRS, ont fait l?objet d?un
examen limité par les commissaires aux comptes de la société, ont été
revus par le Comité d?Audit le 15 février 2016 et arrêtés par le Conseil
d?administration d?Eutelsat Communications le 16 février 2016.

FAITS MARQUANTS RÉCENTS

Deux nouveaux satellites sont entrés en service en octobre 2015 :
d?abord EUTELSAT 8 West B qui renforce la couverture du Moyen-Orient et
de l?Afrique du Nord, et dans un second temps, EUTELSAT 115 WEST B qui
apporte des ressources additionnelles aux Amériques.

Le satellite EUTELSAT 36C a été lancé le 25 décembre 2015 et la charge
utile en bande Ku est entrée en service en février. Il remplacera
EUTELSAT 36A et apportera des capacités supplémentaires en Vidéo en
couverture de la Russie et de l?Afrique Subsaharienne. Le satellite
comporte également une charge utile multifaisceaux en bande Ka
permettant de servir le marché de l?Internet haut-débit en Russie qui
sera opérationnelle plus tard dans l?année.

EUTELSAT 9B a été lancé le 29 janvier 2016 et entrera en service en
mars. Il s?agit pour l?essentiel d?un satellite de remplacement qui
dessert les marchés d?Europe occidentale et orientale.

Les initiatives visant à servir le marché du haut-débit en Afrique,
lancées avec la location de la charge utile en bande Ka sur le satellite
AMOS-6 en partenariat avec Facebook, se sont poursuivies avec la
commande d?un satellite entièrement multifaisceaux dédié à ce marché,
dont le lancement est attendu en 2019. Affichant un meilleur niveau de
performance, ce satellite élargira également les zones de couverture
offertes.

Le 9 février 2016, Eutelsat et ViaSat ont créé une coentreprise qui
s?appuie sur leurs ressources et leurs atouts respectifs pour opérer et
étendre l?empreinte commerciale du satellite KA-SAT. Les deux groupes
envisagent également de collaborer à long terme pour de la capacité
satellitaire additionnelle dédiée à l?Internet haut-débit en Europe.

ANALYSE DU CHIFFRE D?AFFAIRES3

En millions d?euros

S1 2014-2015 S1 2015-2016 Variation réelle

Variation à taux de
change constant

Applications Vidéo 452,4 468,9 +3,7% +1,5%
Services de Données 107,4 118,0 +9,9% -3,1%
Services à Valeur Ajoutée 51,4 55,1 +7,3% +6,7%
Services aux gouvernements 92,2 106,2 +15,2% -1,5%
Autres revenus 19,4 26,1 +34,5% +30,7%
Sous-total 722,8 774,4 +7,1% +1,5%
Revenus non-récurrents
Total 722,8 774,4 +7,1% +1,5%
Taux de change EUR/USD 1,31 1,11

Le chiffre d?affaires total du Groupe au premier semestre ressort
à 774,4 millions d?euros, soit une croissance de 1,5% à taux de change
constant et de 7,1% sur la base des chiffres publiés l?an dernier.
L?appréciation du dollar par rapport à l?euro représente en effet un
impact positif de 5,6 points de croissance du chiffre d?affaires, en
particulier dans les Services aux gouvernements et dans une moindre
mesure dans les Services de Données.

Au deuxième trimestre, le chiffre d?affaires du Groupe ressort à 386,7
millions d?euros, en progression de 1,0% à taux de change constant et de
5,9% sur la base des chiffres publiés.

APPLICATIONS VIDÉO (63% du chiffre d?affaires)

Au premier semestre, le chiffre d?affaires des Applications
Vidéo
ressort à 468,9 millions d?euros, en hausse de 1,5% à taux de
change constant. Cette croissance reflète l?entrée en service du
satellite EUTELSAT 8 West B au début du deuxième trimestre qui apporte
de la capacité incrémentale au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Des
tendances favorables pour Fransat (bouquet de télévision par satellite
du groupe Eutelsat) ainsi qu?aux positions orbitales 7° Est (Turquie et
Afrique orientale) et 16° Est (Europe centrale et Afrique subsaharienne)
contribuent également à la croissance permettant de compenser, d?une
part, des revenus plus faibles à la position orbitale HOT BIRD suite au
non-renouvellement de capacité par certains distributeurs au cours du
précédent exercice, et, d?autre part, l?impact négatif de la
renégociation de certains contrats avec des clients russes.

Au deuxième trimestre, le chiffre d?affaires ressort à 239,5
millions d?euros, en croissance de 4,7% à taux de change constant.

Au 31 décembre 2015, les satellites d?Eutelsat diffusaient plus de 6 000
chaînes au total, soit une progression annuelle de 4,6% (soit +263
chaînes). La Haute Définition continue de monter en puissance puisque
les satellites d?Eutelsat diffusaient 757 chaînes en Haute Définition au
31 décembre 2015 contre 657 l?année dernière, soit un taux de
pénétration de 12,6% contre 11,4% un an plus tôt. Trois chaînes UHD sont
désormais diffusées sur la flotte d?Eutelsat : une à la position
orbitale HOT BIRD (FunBox 4K) et deux à 36° Est (Insight UHD et Tricolor
UHD).

SERVICES DE DONNÉES (16% du chiffre d?affaires)

Au premier semestre, le chiffre d?affaires des Services de
Données
est en recul de 3,1% au premier semestre à taux de change
constant à 118,0 millions d?euros. Cette évolution reflète le
reclassement de contrats vers les Services aux gouvernements. Si l?on
exclut ces éléments, les revenus sont quasiment stables.

Cette performance reflète l?entrée en service du satellite EUTELSAT 115
West B mi-octobre qui apporte des capacités additionnelles en couverture
des Amériques, des tendances qui restent défavorables en Europe, en
Afrique et au Moyen-Orient, ainsi que la baisse du chiffre d?affaires à
53° Est du fait de la rationalisation des ressources à cette position
orbitale en mai 2015.

Au deuxième trimestre, au cours duquel l?essentiel des
reclassements a eu lieu, le chiffre d?affaires des Services de
Données est en recul de 5,2% à taux de change constant à 59,3 millions
d?euros.

Début décembre, Eutelsat a mis fin à un contrat portant sur la capacité
en bande Ka du satellite EUTELSAT 3B, suite au non-paiement de la
prestation, avec un impact de l?ordre de 7 millions de dollars sur le
chiffre d?affaires de l?exercice en cours. Les options possibles pour la
revente de cette capacité ré-orientable sont en cours d?examen.

SERVICES À VALEUR AJOUTÉE (7% du chiffre d?affaires)

Au premier semestre, le chiffre d?affaires des Services à
Valeur Ajoutée
s?établit à 55,1 millions d?euros en croissance de
6,7% à taux de change constant. Au 31 décembre 2015, 190 000 terminaux
étaient activés sur KA-SAT (contre 175 000 un an plus tôt et 190 000 au
30 septembre 2015), le ralentissement de la croissance reflétant la
congestion de certains faisceaux dans des zones qui étaient auparavant
fortement contributrices à la croissance, notamment en France et au
Royaume-Uni, ainsi qu?un niveau de churn plus élevé.

Au deuxième trimestre, le chiffre d?affaires a enregistré une
hausse de 0,7% à taux de change constant pour s?établir à 25,4 millions
d?euros, le ralentissement de la croissance traduisant notamment des
ventes de terminaux moins élevées. Comme chaque année, le chiffre
d?affaires trimestriel reflète également la saisonnalité du marché
maritime.

Le partenariat récemment signé avec ViaSat permettra d?améliorer la
distribution des services Internet haut-débit dans les zones où les
ventes ont été jusqu?à présent moins dynamiques.

SERVICES AUX GOUVERNEMENTS (14% du chiffre d?affaires)

Au premier semestre, le chiffre d?affaires des Services aux
gouvernements
s?établit à 106,2 millions d?euros en baisse de 1,5%,
un chiffre qui inclut les reclassements mentionnés ci-dessus. Si l?on
excluait ces éléments, le chiffre d?affaires serait en baisse d?environ
5% à taux de change constant.

Sur la base des chiffres publiés, le chiffre d?affaires est en hausse de
15,2%.

Cette évolution reflète la résiliation anticipée d?un contrat avec un
distributeur au premier trimestre ainsi que l?effet report défavorable
des renouvellements de contrats des douze derniers mois, éléments qui
sont partiellement compensés par des volumes accrus aux positions
orbitales 3° Est, 21° Est, 36° Est et 172° Est.

Au deuxième trimestre, le chiffre d?affaires a enregistré
un recul de de 2,2% à taux de change constant (+11,4% sur la base des
chiffres publiés) pour s?établir à 53,2 millions d?euros.

AUTRES REVENUS4 ET REVENUS NON-RÉCURRENTS

Les autres revenus se sont élevés à 26,1 millions d?euros au 31
décembre 2015 (contre 19,4 millions d?euros au 31 décembre 2014) et
reflètent notamment l?impact des accords avec SES à la position orbitale
28,5° Est. Au premier trimestre, les autres revenus incluaient également
une indemnité relative à la résiliation anticipée mentionnée ci-dessus.

Il n?y a pas de revenus non-récurrents au 31 décembre 2015.

RÉPÉTEURS OPÉRATIONNELS ET LOUÉS

Au 31 décembre 2015, le nombre de répéteurs opérationnels s?établit à
1 268 unités, soit une hausse de 91 unités sur 12 mois qui reflète
principalement l?entrée en service d?EUTELSAT 8 WEST B et d?EUTELSAT 115
WEST B.

Le taux de remplissage s?établit à 73,9%, contre 77,3% un an plus tôt,
une évolution qui reflète l?impact de la nouvelle capacité.
L?augmentation du nombre de répéteurs loués (912 au 30 septembre, 938 au
31 décembre) résulte principalement des répéteurs additionnels vendus
sur ces nouveaux satellites.

31 décembre
2014

30 septembre
2015

31 décembre
2015

Nombre de répéteurs opérationnels5

1 177 1 175 1 268

Nombre de répéteurs loués6

910 912 938
Taux de remplissage 77,3% 77,6% 73,9%

Note: Données calculées sur la base du nombre de répéteurs
équivalents à 36 Mhz hors capacité HTS (82 faisceaux de KA-SAT et 5
faisceaux d?EUTELSAT 3B en bande Ka).

CARNET DE COMMANDES

Le carnet de commandes7 s?établit à 5,8 milliards d?euros au
31 décembre 2015, en baisse de 5% sur un an. Il équivaut à 3,9 fois le
chiffre d?affaires de l?exercice 2014-2015. Les Applications Vidéo
représentent 83% du carnet de commandes.

Le carnet de commandes est en légère baisse de 3% par rapport à fin
septembre 2015, compte tenu de sa consommation naturelle et de la fin du
contrat pour la bande Ka sur EUTELSAT 3B, éléments qui sont
partiellement compensés par de nouveaux contrats notamment à 7/8° Ouest
et pour Eutelsat Americas.

31 décembre
2014

30 septembre
2015

31 décembre
2015

Valeur des contrats (en milliards d?euros) 6,1 6,0 5,8
En années de chiffre d?affaires de l?exercice précédent 4,4 4,1 3,9
Poids des Applications Vidéo 84% 83% 83%

RENTABILITÉ ET GÉNÉRATION DE TRÉSORERIE

L?EBITDA du Groupe ressort à 600 millions d?euros contre 560 millions
d?euros au 31 décembre 2014. La marge d?EBITDA s?établit à 77,5%,
quasiment inchangée par rapport à l?an dernier (77,4%). Comme les années
précédentes, le phasage des coûts est légèrement favorable au premier
semestre.

Le résultat net attribuable au Groupe ressort à 188 millions d?euros
comparé à 161 millions d?euros un an plus tôt, soit une hausse de 17,0%.
Il représente une marge nette de 24,3%. Cette évolution reflète la
croissance de l?EBITDA, une augmentation des dotations aux
amortissements (+ 6 millions d?euros par rapport à l?exercice précédent)
compte tenu de l?entrée en service d?EUTELSAT 8 West B et d?EUTELSAT 115
West B en octobre 2015, et un résultat financier de -63 millions d?euros
(contre -56 millions d?euros un an plus tôt) dont l?évolution traduit
l?impact positif du refinancement d?un crédit in fine en avril
2015, des intérêts capitalisés plus élevés et la variation du résultat
de change. Le taux d?impôt ressort à 37,7%.

Les flux de trésorerie provenant des opérations d?exploitation du Groupe
ressortent à 447 millions d?euros au premier semestre, soit 58% du
chiffre d?affaires contre 504 millions d?euros un an plus tôt. Cette
évolution reflète principalement la croissance du résultat net (+27
millions d?euros) ainsi que des décaissements d’impôts plus élevés
(variation négative à hauteur de 52 millions d?euros) du fait de
l?évolution du résultat avant impôt et du calendrier des versements, et
un léger effet négatif lié à l?évolution du Besoin en Fonds de Roulement
(à hauteur de 18 millions d?euros).

Les investissements « cash » se sont élevés à 171 millions
d?euros au premier semestre 2015-2016, compte tenu du phasage des
différents programmes de satellites.

STRUCTURE FINANCIÈRE

L?endettement net s?élevait au 31 décembre 2015 à 3 723 millions
d?euros, en légère baisse par rapport aux 3 841 millions d?euros au 30
juin 2015. La génération de cash-flow libre couvre le paiement du
dividende (109 millions d?euros), les intérêts et autres frais
financiers payés (20 millions d?euros) et la variation de la valeur de
la part change du cross-currency swap (19 millions d?euros). Le
ratio d?endettement net rapporté à l?EBITDA s?établit à 3,2, en légère
amélioration, comparé à 3,4 au 30 juin 2015.

La maturité moyenne de l?endettement du Groupe s?établit désormais à 3,6
années (4,1 années au 30 juin 2015). Le coût moyen de la dette tirée par
le Groupe (après effet des instruments de couverture) s?élève à 3,6% au
premier semestre de l?exercice 2015-2016 (3,8% au premier semestre de
l?exercice précédent).

La liquidité du Groupe reste importante avec 563 millions d?euros de
trésorerie et des lignes de crédit disponibles non utilisées à hauteur
de 650 millions d?euros.

DIVIDENDE

L?Assemblée Générale du 5 novembre 2015 a décidé la mise en
distribution, au titre de l?exercice clos le 30 juin 2015, d?un
dividende de 1,09 euro par action, avec, au choix de l?actionnaire, une
option pour le paiement de la totalité du dividende soit en numéraire
soit en actions nouvelles de la Société. 61% des droits ont été exercés
en faveur du réinvestissement du dividende en actions. 5 802 297 actions
nouvelles ont été créées portant le capital social d?Eutelsat
Communications à 232 774 635 actions ordinaires. Par ailleurs, un
montant de 97 millions d?euros a été versé le 10 décembre 2015 pour la
partie du dividende payable en numéraire.

PERSPECTIVES

Sur la base de la performance du premier semestre, Eutelsat s?attend à
atteindre son objectif annuel d?une croissance de 2 à 3% du chiffre
d?affaires, à taux de change constant et hors revenus non-récurrents,
compte tenu de la montée en puissance des nouveaux satellites récemment
entrés en service et de l?arrivée de capacité additionnelle au deuxième
semestre. Toutefois, compte tenu de la fin d?un contrat pour de la
capacité HTS sur le satellite EUTELSAT 3B et du ralentissement de la
croissance sur KA-SAT, le chiffre d?affaires est désormais attendu dans
le bas de cette fourchette.

L?objectif de marge d?EBITDA est maintenu au-dessus de 76,5%.

Tous les autres objectifs publiés en juillet 2015 sont également
confirmés, sur la base du plan de déploiement nominal publié ci-dessous.

PLAN DE DÉPLOIEMENT DE LA FLOTTE

Les opérations suivantes ont eu lieu au cours du premier semestre :

  • En juillet 2015, EUTELSAT 28A a été relocalisé à 33° Est, où il opère
    sous le nom d?Eutelsat 33C.
  • Le 20 août 2015, le satellite EUTELSAT 8 West B a été lancé. Il est
    entré en service à la position 7/8° Ouest début octobre. EUTELSAT 8
    West C a été relocalisé à 33° Est où il opère désormais sous le nom
    EUTELSAT 33D et EUTELSAT 8 West A a été relocalisé à 12,5° Ouest où il
    opère sous le nom EUTELSAT 12 West B. EUTELSAT 12 West A a été
    relocalisé à 36° Ouest et renommé EUTELSAT 36 West A.
  • En octobre 2015, EUTELSAT 115 West B est entré en service.
  • En octobre 2015, EUTELSAT 33B a terminé sa vie opérationnelle.
  • Le 25 décembre 2015, EUTELSAT 36C a été lancé. Il est entré en service
    mi-février.
  • Le 29 janvier 2016, EUTELSAT 9B a été lancé.

Le calendrier des lancements futurs est donné dans le tableau
ci-dessous. Le seul changement par rapport à la dernière mise à jour
trimestrielle est le report du lancement d?EUTELSAT 117 WEST B,
désormais attendu au deuxième trimestre de l?année calendaire 2016 (il
était attendu au premier trimestre de l?année calendaire 2016
auparavant).

Satellite1

Position
orbitale

Date de
lancement

(année
civile)

Marchés principaux Couverture

Nombre de
répéteurs
physiques

Nombre de
répéteurs
équivalents à
36
Mhz / faisceaux

Dont capacité
incrémentale

(répéteurs
équivalents à 36
Mhz /
faisceaux)

EUTELSAT 65 West A 65° Ouest mars 2016

Vidéo, Données, haut
débit

Amérique latine

24 Ku, 10 C,
jusqu?à 24
faisceaux HTS Ka

24 Ku; 15 C; 24 faisceaux HTS Ka

(37.5 Gbps)

24 Ku; 15 C; 24
faisceaux HTS Ka
(37.5 Gbps)

EUTELSAT 117 West B 116,8° Ouest T2 2016

Vidéo, Données,
Services aux
gouvernements

Amérique latine

40 Ku

48 Ku 48 Ku
EUTELSAT 172B 172° Est S1 2017

Données, Services
aux gouvernements,
mobilité

Asie-Pacifique

36 Ku (capacité
régulière), 14 C, 11
faisceaux HTS Ku

42 Ku (capacité
régulière), 24 C,
11 faisceaux HTS Ku
(1,8 Gbps)

19 Ku (capacité
régulière); 11
faisceaux HTS Ku
(1,8
Gbps)

EUTELSAT Quantum A déterminer 2019

Données, Services
aux gouvernements,
mobilité

Flexible

12 chaînes?
Quantum?

Non applicable Non applicable

Satellite «haut débit en
Afrique »

A déterminer 2019 Haut Débit Afrique 65 faisceaux HTS 75 Gbps2 75 Gbps2

Print Friendly, PDF & Email

EUTELSAT COMMUNICATIONS : RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2015-2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
eleifend eget ante. Lorem Curabitur dolor. mi, Aliquam id, Praesent vulputate,