Fri, 27 Jul 2018 05:19:28 GMT

   
Résultats du 1er semestre 2018
Communiqué de Presse – Paris, le 27 juillet 2018

Forte performance dans un contexte volatil

  • Croissance à deux chiffres du BNPA courant à taux de change constant : +13,4%, hors Effet de la Transaction Yakult
  • Croissance solide du chiffre d'affaires , +4,0% au S1 et +3,3% au T2 en données comparables (1)
    • Croissance des ventes dans tous les pôles et volumes positifs au global, hors Maroc
    • Principaux moteurs : la Nutrition Spécialisée, les Eaux, et retour à la croissance pour EDP Noram au T2
    • Effet devises défavorable
  • Amélioration de la marge opérationnelle courante à 14,27%, soit +51 pb en données comparables (1)
  • Performance du premier semestre pénalisée par le mouvement de boycott au Maroc
  • Accélération du free cash-flow  : +20,0% à 1,1 milliard d'euros
  • Objectif 2018 confirmé
  1. "En données comparables New Danone"

 

 

 

Chiffres clés du 1er semestre 2018


en millions d'euros sauf mention contraireS1 2017 S1 2018Variation en données publiées Variations en données comparables
New Danone
Chiffre d'affaires12 200 12 498 +2,4% +4,0%
Résultat opérationnel courant1 717 1 784 +3,9% +7,9%
Marge opérationnelle courante14,07% 14,27% +20 pb +51 pb
Résultat d'exploitation1 5831 089-31,2% 
Marge opérationnelle12,98%8,71%-427 pb 
Résultat net courant – Part du Groupe1 047 1 132 +8,2%  
Résultat net – Part du Groupe9751 204+23,5% 
BNPA courant (en €)1,68 1,76 +4,6%  
BNPA (en €)1,571,87+19,5% 
Free cash-flow921 1 104+20,0%  
Trésorerie provenant de l'exploitation1 1991 427+8,0% 

Toutes références dans le présent communiqué aux indicateurs suivants : variations « en données comparables New Danone », résultat et marge opérationnelle courante, résultat net courant, taux d'imposition courant, BNPA courant, Effet de la Transaction Yakult, free cash-flow et dette financière nette, correspondent aux indicateurs non définis par les normes IFRS. La définition de ces indicateurs ainsi que leur rapprochement avec les états financiers, figurent en page 7 à 10. Les chiffres du T1, T2 et S1 2017 présentés dans ce communiqué de presse ont été retraités d'IFRS 15 ; voir note explicative en page10.

Commentaire d'Emmanuel Faber, Président-Directeur Général

"Au premier semestre, Danone a de nouveau enregistré de très bons résultats, alliant croissance des ventes, forte amélioration de la marge et progression du free cash-flow. Cette forte performance, réalisée malgré un environnement volatil et des événements défavorables inattendus sur certains marchés, traduit les fondamentaux solides de notre activité et le maintien de notre discipline financière. Elle reflète un portefeuille plus équilibré, reposant sur des moteurs de croissance plus nombreux, et les premières réalisations de Protein, notre programme d'un milliard d'euros d'économies. En dehors de la situation exceptionnelle au Maroc, tous les pôles sont en croissance au deuxième trimestre. La demande en Nutrition Spécialisée en Chine est restée dynamique, les Eaux ont de nouveau enregistré une croissance diversifiée et les Produits Laitiers et d'Origine Végétale ont renoué avec la croissance, tirant les bénéfices de l'acquisition de WhiteWave et profitant d'une amélioration des produits laitiers frais dans des régions clés. Cela m'amène à confirmer notre objectif pour l'année. A plus long terme, nous avons démarré cet été le travail sur les objectifs Danone 2030 présentés lors de notre dernière Assemblée Générale. Ces objectifs confortent l'importance de notre vision 'One Planet. One Health' qui s'affirme chaque jour comme un moyen unique de créer et de partager de la valeur durable au bénéfice de tous".

Résultats semestriels 2018


CHIFFRE D'AFFAIRES DU PREMIER SEMESTRE 2018


En millions d'€
excepté %
T2 2017 T2 2018 Croissance du chiffre d'affaires*  Croissance volumes* S1 2017 S1 2018 Croissance du chiffre d'affaires*  Croissance Volumes*
 

PAR POLE
        
EDP International2 2612 011 -2,4% -8,0%4 3924 115 -0,8% -5,6%
EDP Noram1 3281 247 +1,4% +2,9%1 9702 439 +0,6% +2,3%
Nutrition Spécialisée1 7561 831 +10,6% +4,0%3 4503 644 +12,5% +4,8%
Eaux1 3611 325 +4,8% +2,8%2 3882 301 +4,5% +2,6%
 

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE
            
Europe & Noram3 6233 453 -1,7% -1,6%6 2726 764 -1,0% -0,6%
Reste du Monde3 0842 961 +9,4% +0,9%5 9285 735 +10,5% +1,6%
             
Total 6 707 6 414 +3,3% -0,5% 12 200 12 498 +4,0% +0,3%

* En "données comparables New Danone"

Au deuxième trimestre 2018 , le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 6,4 milliards d'euros, en hausse de +3,3% en « données comparables New Danone » . La croissance du chiffre d'affaires inclut une progression de +3,8% en valeur, compensant largement la baisse des volumes de -0,5%. Hors impact du récent mouvement de boycott au Maroc, les ventes sont en croissance de +4,3% et les volumes sont en hausse de +1,3%, confirmant la dynamique d'amélioration des volumes.

En données publiées, le chiffre d'affaires a baissé de -4,4% par rapport au deuxième trimestre 2017, incluant :
l'effet de base (+1,3%) correspondant à la contribution de WhiteWave l'année précédente (du 1er au 12 avril) ;
– l'impact des autres variations de périmètre de consolidation (-1,4%), résultant de la cession de Stonyfield en août 2017 ;
– un effet devises négatif (-7,6%) reflétant principalement l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain, au peso argentin et au rouble russe.

PRODUITS LAITIERS ET D'ORIGINE VEGETALE (EDP) INTERNATIONAL

Le chiffre d'affaires des Produits laitiers et d'origine végétale (EDP) International a enregistré une baisse au deuxième trimestre de -2,4% en « données comparables New Danone » , incluant une baisse de -8,0% des volumes et une progression de +5,6% en valeur. Hors Maroc, EDP International a de nouveau enregistré une croissance rentable, avec un chiffre d'affaires en progression de +0,4%.

Au Maroc , les ventes ont baissé d'environ -40% au deuxième trimestre en raison du récent mouvement de boycott. Pour y regagner la confiance des consommateurs, Danone a pris l'engagement de faire évoluer le modèle économique du lait frais, notamment en le commercialisant à prix coûtant. Les ventes en Europe sont restées en légère baisse, en ligne avec le premier trimestre, avec une croissance solide dans certains pays (Royaume-Uni, Pays nordiques, Europe de l'Est), tandis que la situation en France et en Espagne reste difficile. Les marques Activia et Danone ont poursuivi leur stabilisation séquentielle et les marques locales (notamment Light & Free , Les 2 Vaches et Fantasia ) ont continué à croître fortement. Les ventes d' Alpro ont de nouveau enregistré une croissance d'environ 10%, grâce à l'accélération des innovations et aux premières synergies de ventes en France et en Espagne, pays dans lesquels Alpro est désormais le deuxième plus grand acteur sur les alternatives végétales au yaourt. Dans la région CEI , la croissance des ventes a été forte, reflétant le succès de la stratégie de valorisation de Danone. En Russie, la société a bénéficié de la poursuite de l'amélioration de son mix produit et d'innovations réussies aussi bien sur des marques mondiales ( Activia , Danone ) que locales ( Prostokvashino , Danissimo ) ; les deux segments ayant contribué à une forte croissance. En Amérique latine , le chiffre d'affaires a fortement augmenté au Mexique et en Argentine. Les ventes ont continué à baisser au Brésil, où la grève des transporteurs routiers a aggravé des conditions de marché déjà difficiles. Le plan de redressement en cours, à travers lequel Danone y restructure son offre de produits et son modèle de distribution, enregistre des progrès.

PRODUITS LAITIERS ET D'ORIGINE VEGETALE (EDP) NORAM

Les Produits laitiers et d'origine végétale (EDP) Noram ont renoué avec la croissance au deuxième trimestre, affichant le quatrième trimestre consécutif d'amélioration des ventes. Le chiffre d'affaires a progressé de +1,4% en « données comparables New Danone » (+2,7% hors segment Fresh Foods ), avec une hausse de +2,9% des volumes compensant une baisse de -1,5% en valeur.

Les ventes de « Yogurts » ont progressé et Danone a surperformé le marché, grâce à des innovations dans des segments en croissance et bien valorisés – notamment les probiotiques, les yaourts pour enfants et d'origine végétale qui ont bénéficié d'une distribution élargie – ainsi qu'à des campagnes d'activation réussies, comme Danimals Incredibles . Les Produits et boissons d'origine végétale ont enregistré une croissance de près de 10%, en ventes et en volumes. La catégorie est en forte croissance, portée en particulier par une demande dynamique pour les boissons à base de fruits à coque, et Danone a bénéficié d'innovations sur des segments à forte valeur. Des campagnes de communication renforcées, notamment celle pour la marque Silk , ont également contribué à stimuler les ventes. Les « Coffee Creamers » ont enregistré une forte croissance au deuxième trimestre, avec une excellente performance des gammes better-for-you et des boissons prêtes-à-consommer ( International Delight et Stok ). Dans le segment «  Premium Dairy », grâce à une expansion de son offre dans des lignes de lait mieux valorisées, Danone a surperformé une catégorie en déclin, toujours affectée par les excédents de production de lait bio et une pression sur les prix en rayon. Quant au segment «   Fresh Foods » , l'entreprise continue de travailler sur son redressement.

NUTRITION SPECIALISEE

La forte performance du pôle Nutrition Spécialisée au deuxième trimestre a été portée à la fois par la Nutrition Infantile et la Nutrition Médicale. Le chiffre d'affaires a enregistré une croissance de +10,6% en « données comparables New Danone » , avec une hausse de +4,0% des volumes et une progression de +6,6% en valeur.

La Nutrition Médicale a enregistré une croissance supérieure à 5% au deuxième trimestre, toutes les régions et toutes les catégories de produits ayant contribué à cette bonne performance. La Nutrition Infantile a connu une croissance à deux chiffres au deuxième trimestre, tirée par une augmentation des ventes d'environ 30% en Chine, et une contribution accrue de l'Amérique latine, de l'Inde et de l'Afrique. En Chine, la croissance des ventes, venant à la fois des volumes et de la valeur, a été soutenue par une demande dynamique, la poursuite du développement réussi dans le segment Ultra-Premium, ainsi que des gains de parts de marché dans tous les canaux de distribution directs. Sur le marché européen, les ventes ont ralenti, préalablement à l'introduction de nouveaux produits.

EAUX

Les Eaux ont continué à générer une croissance soutenue largement diversifiée, avec une bonne dynamique dans l'ensemble des régions et des catégories. Le chiffre d'affaires a enregistré une croissance de +4,8% en « données comparables New Danone » , incluant une hausse de +2,8% des volumes et une progression de +2,0% en valeur. L' Europe a affiché une croissance solide, grâce à l'introduction d'innovations et une demande soutenue par des conditions météorologiques favorables en Europe du Nord, et malgré l'impact des perturbations ferroviaires en France qui ont affecté les ventes d' evian . L' Asie a connu une forte dynamique de ventes dans toute la région, portée par l'Indonésie, la Turquie et par une solide performance de Mizone en Chine, soutenue par des innovations et des plans d'activations marketing. L' Amérique du Nord a de nouveau affiché un très bon trimestre, avec une croissance de près de 10%. En Amérique latine , la croissance est restée modérée, affectée notamment par les conditions climatiques au Mexique.

MARGE OPERATIONNELLE COURANTE S1 2018 : +51 pb ( en « données comparables New Danone »)

Au premier semestre 2018, le résultat opérationnel courant de Danone s'est établi à 1,8 milliard d'euros. La marge opérationnelle courante a atteint 14,27 %, en progression de +20 pb en données publiées, incluant :

  • l'effet dilutif résultant de la contribution de WhiteWave du 1er janvier au 12 avril 2017 (-49 pb) ;
  • d'autres effets de périmètre (+8 pb), résultant de la cession en août 2017 de Stonyfield ;
  • un impact marginalement positif des devises (+9 pb).

En « données comparables New Danone » , la marge opérationnelle courante a progressé de +51 pb. Cette forte amélioration a été réalisée malgré un environnement de coûts inflationniste, notamment pour les emballages en plastique PET, les coûts de transport aux États-Unis et, dans une moindre mesure, les prix du lait.
Cette amélioration reflète :

  • le modèle de croissance rentable de Danone, s'appuyant sur des innovations à forte valeur et un mix positif ;
  • des gains d'efficacité, principalement grâce aux synergies résultant de l'intégration de WhiteWave, et aux premières économies de 75 millions d'euros réalisés dans le cadre du programme Protein ;
  • une discipline constante dans l'allocation des ressources.
Marge opérationnelle courante (%) S1 2017 S1 2018 Variation
    (en "données comparables
New Danone")
 

PAR POLE
   
EDP International8,15%8,44% +26 pb
EDP Noram11,69%9,96% -43 pb
Nutrition Spécialisée24,32%25,53% +121 pb
Eaux12,15%11,45% -96 pb
 

PAR ZONE GEOGRAPHIQUE
   
Europe & Noram15,31%12,98% -126 pb
Reste du Monde12,77%15,80% +260 pb
    
Total 14,07% 14,27% +51 pb


BNPA COURANT S1 2018 : +13,4% (à taux de change constant et hors Effet de la Transaction Yakult)

  S1 2017 S1 2018 
En millions d'€ (sauf mention contraire)CourantNon courant Total CourantNon courant Total 
Résultat opérationnel courant 1 717   1 717   1 784   1 784  
Autres produits et charges opérationnels (134)(134)  (695)(695)  
Résultat opérationnel 1 717 (134) 1 583   1 784 (695) 1 089  
Coût de l'endettement financier net(134) (134) (115) (115)  
Autres produits et charges financiers(66)35(31) (60)3(57)  
Résultat avant impôts 1 516 (99) 1 417   1 608 (692) 916  
Impôt sur les bénéfices(459)29(431) (475)63(412)  
Taux d'imposition effectif30,3% 30,4% 29,5% 45,0%  
Résultat net des sociétés intégrées 1 057 (70) 987   1 134 (629) 504  
Résultat net des sociétés mises en équivalence47(2)45 46701747  
Résultat net 1 104 (72) 1 032   1 180 71 1 251  
·   Part du groupe 1 047 (72) 975   1 132 72 1 204  
·  Part des intérêts minoritaires57057 48(1)47  
BNPA (€) 1,68   1,57   1,76   1,87  

Le solde des autres produits et charges opérationnels s'est établi à -695 millions d'euros, principalement lié à une charge non-cash de 661 millions d'euros en raison de la dépréciation de la marque Centrale pour 78 millions d'euros et de la dépréciation du goodwill de Centrale Danone pour 583 millions d'euros au Maroc, à la suite du boycott des consommateurs entamé en avril 2018.

Le coût de la dette nette a diminué en valeur absolue, passant de -134 millions d'euros au S1 2017 à -115 millions d'euros au S1 2018, reflétant principalement l'impact positif des devises sur la part de la dette nette libellée en dollars américains et le remboursement anticipé en octobre 2017 des 500 millions de dollars d'obligations de WhiteWave portant un coupon à 5,375%.

Le taux d'imposition courant s'est établi à 29,5% au S1 2018, en baisse de 0,8 point par rapport au S1 2017, principalement en raison de l'impact positif de la réforme fiscale américaine promulguée en décembre 2017.

Le résultat net courant des sociétés mises en équivalence est resté stable à 46 millions d'euros, reflétant principalement les bons résultats de la participation dans Mengniu et la réduction de la participation de Danone dans Yakult de 21,3% à 6,6% en mars 2018. Cette transaction a généré une plus-value non courante de 701 millions d'euros. Le résultat des intérêts minoritaires courant a diminué pour atteindre 48 millions d'euros, en raison de l'augmentation de la participation dans Unimilk de 93% à 98%.

Le résultat net courant- Part du groupe s'est élevé à 1 132 millions d'euros au S1 2018, en hausse de +8,2%.

Le BNPA courant a progressé de +4,6% à 1,76 €, en hausse de +12,8% à taux de change constant et de +13,4% hors Effet de la Transaction Yakult.    

FLUX DE TRESORERIE ET ENDETTEMENT S1 2018

Le free cash-flow s'est établi à 1,1 milliard d'euros, en hausse de +20,0% par rapport au premier semestre 2017, soutenu par la progression du résultat opérationnel courant, avec des investissements de 363 millions d'euros, soit 2,9% des ventes, en ligne avec l'année dernière.

En ligne avec la priorité de Danone en matière de désendettement, la dette nette a diminué de 1,7 milliard d'euros par rapport au 31 décembre 2017, grâce à la vente d'une partie de sa participation dans Yakult et de la génération de free cash-flow.  Elle s'est élevée à 13,7 milliards d'euros au 30 juin 2018.

PERSPECTIVES 2018

(C ommuniqués de presse publiés le 16 février 2018 et le 18 avril 2018 )

Cette année, Danone continuera de progresser vers l'atteinte de son ambition à horizon 2020 en travaillant de manière distincte sur ses deux agendas de croissance à moyen terme et d'efficacité à court terme. L'entreprise commencera également le déploiement du programme d'efficacité « Protein » et elle continuera de dégager les synergies attendues de l'acquisition de WhiteWave. Ces leviers viendront renforcer la capacité de Danone à assurer une croissance durable de son chiffre d'affaires et de ses résultats.

Perspectives macro-économiques
Danone anticipe que la volatilité des marchés se poursuivra.
En 2018, Danone s'attend à la poursuite de l'inflation des coûts avec une hausse d'environ +5% du coût des matières premières et du coût des matériaux d'emballage, notamment :
· une inflation du prix du lait de +1 à +5% dans l'ensemble ;
· une progression à deux chiffres du prix du PET portée par le rebond du prix du pétrole brut ;
· et un contexte inflationniste pour les autres matières premières, notamment le sucre et les fruits.
Danone prévoit également la poursuite des effets de la volatilité des devises, en particulier de la livre sterling.

Objectif 2018
Danone continuera à porter son attention sur l'accélération de la croissance et la maximisation des efficacités, en intégrant les économies que le programme « Protein » générera pour la première année. En 2018, l'entreprise progressera vers la réalisation de son ambition 2020 en poursuivant la croissance de son chiffre d'affaires et l'amélioration de sa marge opérationnelle courante.

Par conséquent, Danone vise une croissance à deux chiffres du BNPA courant à taux de change constant pour 2018, hors Effet de la Transaction Yakult.

OPERATIONS FINANCIERES ET EVENEMENTS IMPORTANTS DE LA PERIODE

(Rappel des communiqués de presse publiés au cours du deuxième trimestre 2018)

  • Le 12 avril 2018, Danone a annoncé que ses filiales Danone North America et Danone Canada ont obtenu la certification B Corp TM , deux ans avant la date prévue. Grâce à ces nouvelles avancées, environ 30% du chiffre d'affaires global de Danone est maintenant couvert par la certification B Corp TM . Danone North America devient la plus grande entreprise au monde certifiée B Corporation® alors que Danone Canada devient la plus grande entreprise de biens de consommations certifiée B Corporation® au Canada.
     
  • Le 26 avril 2018 , l'Assemblée Générale des actionnaires a approuvé les nominations en qualité de nouveaux Administrateurs de Michel Landel, Cécile Cabanis et Guido Barilla. Michel Landel est devenu à cette occasion Administrateur Référent et Président du Comité de Nomination et de Rémunération.
     
  • Le 26 avril 2018, Danone a présenté ses Objectifs 2030 qui traduisent la raison d'être de l'entreprise, son modèle de marque et la place centrale qu'elle accorde à la confiance pour créer de la valeur durable sur le long terme et faire de sa vision ' One Planet. One Health' une réalité. Comme acte fondateur au service de ces objectifs, Danone a également lancé un programme d'engagement interne et un modèle de gouvernance innovant : ' Une personne, une voix, une action '. L'objectif : permettre à ses 100 000 salariés de définir ensemble l'agenda stratégique de l'entreprise, de contribuer activement à la mise en oeuvre des Objectifs 2030 et de devenir actionnaires de l'entreprise.
     
  • Le 29 mai 2018, Danone a annoncé le résultat de l'option pour le paiement du dividende 2017 en actions Danone. A la clôture de la période d'exercice, 64,64% des droits ont été exercés en faveur du paiement du dividende en actions, représentant 13 475 904 actions nouvelles.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Les comptes consolidés résumés du 1er semestre 2018 ont été arrêtés par le Conseil d'Administration réuni le 26 juillet 2018. Des procédures d'examen limité sur les comptes consolidés résumés ont été effectuées par les Commissaires aux comptes de Danone. Le rapport financier semestriel du premier semestre 2018 est disponible sur le site internet de Danone (www.danone.com).

INDICATEURS FINANCIERS NON DÉFINIS PAR LES NORMES IFRS ET RETRAITEMENT D'IFRS 15

En raison des règles d'arrondis, la somme des valeurs présentées peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté, voir la note méthodologique page 10.

Indicateur supplémentaire de variations en données comparables : variations e n données comparables New Danone

Depuis la réalisation de l'acquisition de WhiteWave, les activités de WhiteWave et de Danone sont combinées et dégagent ensemble des synergies. Dans ce contexte, le reporting séparé des périmètres respectifs de WhiteWave et de Danone pré-acquisition ne reflète plus leur performance réelle. En conséquence, Danone a décidé de gérer et donc de suivre sa performance en intégrant la contribution de WhiteWave dans son ensemble à sa croissance organique dès son acquisition, via un indicateur supplémentaire : variations en données comparables New Danone .

Cet indicateur est une déclinaison de l'indicateur variations "en données comparables" utilisé par Danone qui intègre, dès la date de son acquisition, la performance de WhiteWave :

  • sur les périodes antérieures comparées, et
  • sur la base des données historiques de WhiteWave après retraitement afin d'assurer leur comparabilité avec celles de Danone.

Cet indicateur est utilisé à partir du deuxième trimestre 2017 et jusqu'à la fin de l'exercice 2018. Danone ne publie pas les variations en données comparables New Danone pour les périodes précédentes, l'information n'étant pas pertinente compte-tenu de la définition de cet indicateur.

Enfin, Danone ne suit pas en interne et ne publie pas l'indicateur de variations en données comparables et ce, jusqu'à la fin de l'exercice 2018. En effet, Danone rappelle qu'il n'est pas représentatif de sa performance réelle qui est reflétée par les variations en données comparables New Danone et que, corollairement, l'écart avec les variations en données comparables New Danone n'est pas représentatif de la contribution de l'ensemble WhiteWave à cette performance réelle.

Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

Ces indicateurs sont calculés de la façon suivante :

Les variations en données comparables du chiffre d'affaires et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone en excluant essentiellement l'impact:

  • des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l'exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l'exercice précédent;
  • des changements dans les principes comptables applicables;
  • des variations de taux de change en calculant les indicateurs de l'exercice considéré et ceux de l'exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par Danone pour l'exercice considéré et appliqué aux deux exercices).

Les variations " en données comparables New Danone " (ou variations "en données comparables, incluant WhiteWave à partir d'avril 2017") du chiffre d'affaires et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone et de WhiteWave combinés. Cet indicateur correspond à la variation en données comparables de Danone et WhiteWave combinés en considérant WhiteWave dans son ensemble, en intégrant ses sociétés sur les exercices précédant et suivant leur acquisition en avril 2017 :

  • entre le 1 er avril et le 31 décembre pour les périodes comparées jusqu'en 2017 inclus ;
  • entre le 1 er janvier et le 31 décembre pour les périodes comparées en 2018.

Passage des données publiées aux données comparables New Danone

(en millions d'€ sauf %) S1 2017 1 Effets de base de
WhiteWave 2
Effets des autres variations du périmètre de consolidation Effets des variations des taux de change Croissance en données comparables New Danone 3 S1 2018 4
       
Chiffre d'affaires12 200+8,0%-1,4%-8,2% +4,0%12 498
Marge opérationnelle courante14,07%-49 pb+8 pb+9 pb +51 pb14,27%
1 Données consolidées publiées de Danone (retraitées d'IFRS15)
2 Effet de base WhiteWave  : Correspond essentiellement à la contribution de l'ensemble WhiteWave du 1 er janvier au 12 avril 2017
3 Croissance en données comparables de Danone et de WhiteWave combinés, intégrant la contribution de l'ensemble WhiteWave aux 1 er semestres 2017 et 2018
4 Données consolidées historiques de Danone et de WhiteWave combinés, intégrant la contribution de l'ensemble WhiteWave au 1 er semestre 2018

Les données financières utilisées pour calculer les variations " en données comparables New Danone " sont les suivantes :

  • les données postérieures à l'acquisition sont issues des comptes publiés de Danone (retraités d'IFRS15) et WhiteWave combinés, libellés en euros et établis selon le référentiel IFRS (et donc après l'allocation du prix d'acquisition de WhiteWave).
  • les données antérieures à l'acquisition sont issues des comptes historiques respectivement de Danone libellés en euros et établis selon le référentiel IFRS et de WhiteWave libellées en dollars et établis selon le référentiel US GAAP. Par ailleurs, afin d'assurer la comparabilité des résultats de Danone et WhiteWave combinés, les retraitements suivants ont été réalisés :
    • le compte de résultat de WhiteWave des périodes antérieures à l'acquisition a été retraité afin de le rendre conforme aux principes comptables de Danone ;
    • les effets de l'allocation du prix d'acquisition de WhiteWave ont également été reflétés sur les périodes antérieures à l'acquisition afin de neutraliser son impact sur l'évolution de la marge opérationnelle courante en données comparables New Danone .

Le résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel de Danone avant prise en compte des Autres produits et charges opérationnels. En application de la recommandation 2013-03 du CNC "relative au format des comptes consolidés des entreprises établis selon les normes comptables internationales", les Autres produits et charges opérationnels comprennent des éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l'activité courante de Danone. Ils incluent principalement les plus ou moins-values de cession d'activités et de participations consolidées, les dépréciations d'écarts d'acquisition, des coûts significatifs relatifs à des opérations de restructuration stratégiques et de croissance externe majeures ainsi que les coûts (encourus ou estimés) liés à des crises et litiges majeurs. Par ailleurs, dans le cadre des normes IFRS 3 Révisée et IAS 27 Révisée, Danone présente également dans la rubrique des Autres produits et charges opérationnels (i) les frais d'acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) les écarts de réévaluation comptabilisés suite à une perte de contrôle, et (iii) les variations des compléments de prix d'acquisition ultérieures à une prise de contrôle.

La marge opérationnelle courante correspond au ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d'affaires.

Les autres produits et charges financiers non-courants correspondent aux plus ou moins-values de cession et aux dépréciations de participations non consolidées ainsi qu'Aux produits et charges financiers significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la gestion financière courante de Danone.

Les impôts sur bénéfices non-courants correspondent aux impôts relatifs aux éléments non-courants ainsi qu'aux produits et charges d'impôts significatives qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante de Danone.

Le taux d'imposition courant mesure le taux d'imposition relatif à la performance récurrente de Danone et correspond au ratio produits et charges d'impôts relatifs aux éléments courants sur le résultat courant avant impôts.

Le résultat des sociétés mises en équivalence non-courant comprend des éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l'activité de ces sociétés et altèrent la lecture de leur performance. Ils incluent principalement (i) les plus ou moins-values de cession de sociétés et de participations mises en équivalence, les dépréciations d'écarts d'acquisition et, (ii) lorsqu'ils sont matériels les éléments non-courants tels que définis par Danone issus de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

Le résultat net courant correspond à la part du Groupe dans le Résultat net courant consolidé. Le Résultat net courant mesure la performance récurrente de l'Entreprise et exclut les éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante de Danone. Les éléments non-courants incluent principalement les Autres produits et charges opérationnels, les Autres charges et produits financiers non-courants, les impôts non-courants ainsi que le résultat des sociétés mises en équivalence non-courant. Ces éléments exclus du Résultat net courant représentent le Résultat net non-courant.

Le BNPA courant correspond au ratio résultat net courant – Part du Groupe ajusté du financement hybride sur nombre d'actions dilué. En effet, conformément aux normes IFRS le résultat utilisé pour le calcul du Résultat par action est ajusté du coupon dû au titre de la période présenté net d'impôts.

  S1 2017   S1 2018
Courant   Total   Courant   Total 
Résultat net – Part du Groupe ( en millions d'€)1 047 975 1 132 1 204 
Coupon relatif au financement hybride net d'impôts
( en millions d'€)
  (7) (7) 
Nombre d'actions        
· Avant dilution621 507 211 621 507 211 638 169 867 638 169 867 
· Après dilution621 781 256 621 781 256 639 083 725 639 083 725 
BNPA ( en €)        
· Avant dilution1,68 1,57 1,76 1,88 
· Après dilution1,68 1,57 1,76 1,87 

Effet de la Transaction Yakult correspond à la réduction du résultat net courant 2017 de Danone pour refléter une participation de Danone dans Yakult pour 2017 identique à celle de 2018 après la cession partielle finalisée fin du 1 er trimestre 2018. Il se calcule en considérant l'écart entre le taux de détention de Danone dans Yakult post transaction (6,6%) et 21,29% et en l'appliquant prorata temporis au résultat de Yakult pour 2017 tel qu'estimé par Danone pour la préparation de ses comptes consolidés 2017. L'Effet de la Transaction Yakult s'élève à -0,6% du BNPA courant du 1 er semestre 2017 et à -1,5% du BNPA courant de l'exercice 2017.

Le free cash-flow représente le solde de la trésorerie provenant de l'exploitation après prise en compte des investissements industriels nets de cession et, dans le cadre de la norme IFRS 3 Révisée, avant prise en compte (i) des frais d'acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) des flux de trésorerie liés aux compléments de prix d'acquisition versés ultérieurement à une prise de contrôle.

(en millions d'€) S1 2017 S1 2018
Trésorerie provenant de l'exploitation 1 199 1 427
Investissements industriels(367)(363)
Cessions et réalisations d'actifs industriels3910
Frais d'acquisitions avec prise de contrôle 14930
Free cash-flow 921 1 104

1 Correspond aux frais d'acquisition avec prise de contrôle effectivement versés au cours de l'exercice

La dette financière nette représente la part de dette nette portant intérêt. Elle est calculée sur la base des dettes financières courantes et non courantes, après exclusion des Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d'intérêts ne conférant pas le contrôle, et nette des Disponibilités, des Placements à court terme et des Instruments dérivés – actifs en gestion de la dette nette.

(en millions d'€) Au 31 décembre 2017 Au 30 juin 2018
Dettes financières non courantes 115 71615 382
Dettes financières courantes 13 7924 063
Placements à court terme(3 462)(5 027)
Disponibilités(638)(700)
Instruments dérivés – actifs non courants 2(16)(33)
Instruments dérivés – actifs courants 2(19)(22)
Dette nette 15 372 13 663
  • Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d'intérêts ne conférant pas le contrôle – part non courante
(38)(39)
  • Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d'intérêts ne conférant pas le contrôle – part courante
(569)(547)
Dette financière nette 14 765 13 077

1 Y compris instruments dérivés -passifs
2 En gestion de la dette uniquement

Retraitement de la norme IFRS15


Danone applique la norme IFRS 15 concernant les Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients depuis le 1 er janvier 2018 et a choisi de retraiter les exercices comparatifs (voir Note 1.3 des Annexes aux comptes consolidés du premier semestre 2018).

Note méthodologique

Sauf mention contraire, les montants sont exprimés en millions d'euros et arrondis au million le plus proche. De façon générale, les valeurs présentées dans ce communiqué de presse sont arrondies à l'unité la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté. Par ailleurs, les ratios et écarts sont calculés à partir des montants sous-jacents et non à partir des montants arrondis.

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s'attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « objectif », « planifier », « avoir l'intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d'autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des affirmations concernant la conduite par Danone de ses activités, ainsi que des affirmations concernant la conduite future, la direction et le succès des activités de Danone.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document de référence de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s'engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.

La conférence téléphonique à destination des analystes et des investisseurs, tenue par Cécile Cabanis, Directrice Générale Finances, sera diffusée en direct aujourd'hui à 8h00 (heure de Paris) sur le site Internet www.danone.com .

Le support de la présentation sera également disponible sur le site Internet, section Investisseurs.



ANNEXE – Ventilation du chiffre d'affaires par pole et par zone géographique (en millions d'euros)

  Premier trimestre Deuxième trimestre Premier semestre 
  2017   2018   2017   2018   2017   2018  
PAR POLE             
EDP International2 131 2 105 2 261 2 011 4 392 4 115 
EDP Noram642 1 192 1 328 1 247 1 970 2 439 
Nutrition Spécialisée1 694 1 812 1 756 1 831 3 450 3 644 
Eaux1 026 976 1 361 1 325 2 388 2 301 
PAR ZONE GEOGRAPHIQUE            
Europe & Noram2 649 3 311 3 623 3 453 6 272 6 764 
Reste du Monde2 844 2 774 3 084 2 961 5 928 5 735 
             
Total 5 493   6 085   6 707   6 414   12 200   12 498  


  Premier trimestre
2018
Deuxième trimestre
2018
Premier semestre
2018
  Variation historique   Variation en données comparables new Danone   Variation historique   Variation en données comparables new Danone   Variation historique   Variation en données comparables new Danone   
PAR POLE                          
EDP International-1,2% 0,8% -11,1% -2,4% -6,3% -0,8%  
EDP Noram85,6% -0,2% -6,1% 1,4% 23,8% 0,6%  
Nutrition Spécialisée7,0% 14,5% 4,3% 10,6% 5,6% 12,5%  
Eaux-4,9% 4,2% -2,7% 4,8% -3,6% 4,5%  
PAR ZONE GEOGRAPHIQUE             
Europe & Noram25,0% -0,3% -4,7% -1,7% 7,8% -1,0%  
Reste du Monde-2,5% 11,7% -4,0% 9,4% -3,3% 10,5%  
              
Total 10,8%   4,9%   -4,4%   3,3%   2,4%   4,0%   

                                              


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: DANONE via GlobeNewswire

HUG#2207609

Print Friendly, PDF & Email

DANONE : Forte performance dans un contexte volatil

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |