Regulatory News:

Cegedim,
entreprise de technologies et de services portée par l?innovation,
enregistre un chiffre d?affaires consolidé de 911,5 millions d?euros en
2014, en croissance de 1,0% en données publiées et de 1,3% en données
organiques par rapport à 2013. L?EBIT avant éléments exceptionnels
s?élève à 94,8 millions d?euros en progression de 2,9%. Ainsi, la marge
d?EBIT avant éléments exceptionnels ressort à 10,4% en 2014, contre
10,2% un an plus tôt.

Cegedim a annoncé la signature du contrat de cession définitif de sa
division CRM et données stratégiques à IMS Health, pour un
montant en numéraire de 385 millions d?euros(1), le 20
octobre dernier. En conséquence, les comptes consolidés 2014 sont
présentés selon la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue
de la vente et activités abandonnées
» (voir annexes pour plus de
détails). La transaction devrait être effective au début du deuxième
trimestre 2015.

Le chiffre d?affaires consolidé, hors activités visant à être cédées,
s?établit à 493,5 millions d?euros en 2014, en hausse de 1,2% en données
publiées et de 0,3% en données organiques par rapport à 2013. L?EBIT
avant éléments exceptionnels des activités poursuivies s?élève à 49,5
millions d?euros en recul de 2,4 millions d?euros. Ainsi, la marge
d?EBIT ressort à 10,0% en 2014, contre 12,2% un an plus tôt. Le Groupe a
poursuivi au quatrième trimestre le rattrapage du retard enregistré au
premier trimestre 2014.

L?agence de notation Standard & Poor?s a renouvelé le 18 février dernier
la mise sous surveillance avec implication positive de la note B+ du
Groupe.

Pour 2015, Cegedim anticipe une croissance de son résultat opérationnel
courant supérieure à celle de son chiffre d?affaires.

  • Compte de résultat simplifié
2014 2013

?

En M? En % En M? En %
Chiffre d?affaires 493,5 100,0 487,6 100,0 +1,2%
EBITDA 86,9 17,6 91,6 18,8 -117bps
Dotation aux amortissements -37,4 ? -39,8 ? -5,7%
Résultat opérationnel courant 49,5 10,0 51,9 12,2 -4,6%
Produits et charges non courants -11,0 ? 2,0 ? n.m.
Résultat opérationnel 38,5 7,8 53,9 12,7 -28,6%
Coût de l?endettement financier net -47,7 ? -56,7 ? -15,9%
Charge d?impôt -1,4 ? -12,8 ? -88,8%
Résultat net consolidé des activités poursuivies -9,4 ? -14,3 ? +34,2%
Résultat net des activités visant à être cédées -190,8 ? -44,4 ? -329,1%
Résultat net part du Groupe -199,8 ? -58,6 ? -240,7%

(1) Sur la base de « no-cash, no-debt » et sous réserve de
certains ajustements en fonction de la dette nette du groupe à la date
de réalisation, de l’évolution du besoin en fonds de roulement et du
chiffre d’affaires 2014 de l’activité CRM et données stratégiques.

Cegedim enregistre un chiffre d ?affaires consolidé des activités
poursuivies de 493,5 millions d?euros en 2014, en hausse de 1,2% en
données publiées et de 0,3% en données organiques par rapport à 2013.
Les effets de périmètre (acquisition de Webstar au Royaume-Uni et
de SoCall en France) et les effets de change ont contribué
positivement à cette hausse, à hauteur respectivement de 0,3% et 0,6%.

Les charges opérationnelles ont progressé de 2,1%, conséquence de la
légère hausse des achats consommés, des charges externes et des frais de
personnel. Il est à noter que la production immobilisée est dorénavant
en déduction des frais de personnel et charges externes.

L?EBITDA a reculé de 4,7 millions d?euros à 86,9 millions d?euros, la
marge d?EBITDA s?établissant ainsi à 17,6% en 2014 contre 18,8% en 2013.
Cette évolution de l?EBITDA résulte du recul des divisions Professionnels
de santé
et Assurances et services, partiellement compensé
par l?amélioration de l?EBITDA de la division Activités GERS et
Réconciliation.

Les éléments exceptionnels représentaient, en 2014, une charge de 11,0
millions d?euros contre un produit de 2,0 millions d?euros il y a un an.
La majeure partie de ces charges est liée à l?amende de 5,8 millions
d?euros infligée à Cegedim par l?Autorité de la Concurrence et à des
frais d?honoraires de 1,9 million liés à la transaction avec IMS Health.
Ainsi, le résultat opérationnel s?est établi à 38,5 millions d?euros, en
recul de 15,4 millions d?euros par rapport à 2013.

Le coût de l?endettement financier net a diminué de 9,0 millions d?euros
passant de 56,7 millions d?euros en 2013, à 47,7 millions d?euros en
2014. Ce recul reflète l?effet positif des opérations de refinancement
de 2013 et 2014.

La charge d?impôts a reculé de 11,4 millions d?euros passant d?une
charge de 12,8 millions d?euros en 2013 à une charge de 1,4 million
d?euros en 2014. Ce recul résulte principalement de la non-activation
d?impôts différés en 2014. En 2013, le Groupe d?intégration fiscale en
France faisait ressortir un déficit contrairement à l?exercice 2014 pour
lequel un bénéfice fiscal a été constaté.

Le résultat net consolidé des activités poursuivies ressort en perte de
9,4 millions d?euros en 2014 contre une perte de 14,3 millions d?euros à
la même période un an plus tôt. Cette amélioration du résultat net
consolidé reflète l?évolution de l?EBIT, des éléments exceptionnels, du
coût de l?endettement financier net et de la charge d?impôts. Le
résultat courant par action ressort en perte de 0,3 euro en 2014, contre
une perte de 1,0 euro en 2013.

Analyse de l?évolution de l?activité par division

  • Chiffres clés par division
Chiffre d?affaires EBIT courant EBITDA
en millions d?euros 2014 2013 2014 2013 2014 2013
Professionnels de santé 295,6 295,5 31,1 35,4 52,9 59,7
Assurances et services 165,0 161,1 22,8 24,8 36,7 38,6
Activités GERS et Réconciliation 32,9 32,0 -4,4 -8,3 -2,7 -6,7
Total activités poursuivies 493,5 487,6 49,5 51,9 86,9 91,6
Activités visant à être cédées 429,8 425,8 45,3 40,2 66,2 64,1
Retraitement IFRS 5 -11,7 -11,2
Total Cegedim 911,5 902,3 94,8 92,1 153,1 155,7
  • Professionnels de santé

Le chiffre d?affaires a progressé de 1,1 million d?euros, soit
0,4%, passant de 294,5 millions d?euros en 2013 à 295,6 millions d?euros
en 2014. Hors impact positif de 0,4% des acquisitions de Webstar (Royaume-Uni)
en novembre 2013 et de SoCall (France) en avril 2014 et des
effets de change favorables de 1,1%, le chiffre d?affaires a reculé de
1,1%.

La division Professionnels de santé a contribué pour 60,4% au
chiffre d?affaires consolidé des activités poursuivies de 2013 contre
59,9% en 2014.

L?EBIT s?établit à 31,1 millions d?euros en recul de 4,4 millions
d?euros. Ainsi, la marge ressort à 10,5% contre 12,0% un an plus tôt.

Ce recul de l?EBIT reflète principalement l?effet de base défavorable
des activités d?informatisation des médecins au Royaume-Uni suite à un
niveau d?activité exceptionnel dans le cadre du NHS en 2013, et la
baisse, essentiellement en début d?année, des investissements des
pharmaciens français.

Ce recul est partiellement compensé par une amélioration de la
rentabilité de l?activité d?informatisation des pharmacies au
Royaume-Uni. Il est à noter l?amélioration de la marge au second
semestre 2014 de l?activité d?informatisation des pharmaciens en France.

  • Assurances et services

Le chiffre d?affaires a progressé de 3,9 millions d?euros, soit 2,4%,
passant de 161,1 millions d?euros en 2013 à 165,0 millions d?euros en
2014. Les effets de change n?ont quasiment pas d?impact et il n?y a eu
aucune variation de périmètre.

La division Assurances et services a contribué pour 33,4% au
chiffre d?affaires consolidé des activités poursuivies de 2013, contre
33,0% en 2014.

L?EBIT s?établit à 22,8 millions d?euros en recul de 2,0 millions
d?euros. Ainsi, la marge ressort à 13,8% contre 15,4% un an plus tôt.

Ce recul de l?EBIT est principalement dû à l?impact du développement de
l?offre SaaS chez Cegedim Global Payments, partie de l?activité
e-business, et à l?investissement conséquent consenti pour l?activité Kadrige,
partiellement compensé par l?amélioration de la rentabilité de
l?activité dédiée aux compagnies d?assurance santé et de celle de Cegedim
SRH
, solutions pour les ressources humaines.

  • Activités GERS et Réconciliation

Le chiffre d?affaires a progressé de 0,9 million d?euros, soit 2,8%,
passant de 32,0 millions d?euros de 2013 à 32,9 millions d?euros de
2014. Il n?y a eu aucune cession, ni acquisition, et les effets de
change sont négligeables. Ainsi, la croissance organique est de 2,9%.

L?EBIT évolue positivement de 4,0 millions d?euros pour s?établir à une
perte de 4,4 millions d?euros.

Cette évolution favorable de l?EBIT reflète le retour progressif à
l?équilibre de l?activité GERS, statistiques de vente des
produits pharmaceutiques.

  • Activités visant à être cédées (division « CRM et données
    stratégiques
    »)

Le chiffre d?affaires s?établit à 429,8 millions d?euros en 2014 en
croissance de 0,9% en données publiées par rapport à la même période en
2013. L?EBIT avant éléments exceptionnels s?élève à 45,3 millions
d?euros en hausse de 5,1 millions d?euros par rapport à 2013. Ainsi, la
marge EBIT avant éléments exceptionnels ressort à 10,5% contre 9,4% il y
a un an.

Cette hausse s?explique par la croissance des activités OneKey dans
l?ensemble des régions du monde, Compliance principalement en
Europe et Etudes de marché principalement aux Etats-Unis, en
France et en Europe du Sud. Il est à noter le dynamisme commercial de
l?activité Mobile Intelligence ainsi que la prorogation par le
Groupe Sanofi de son contrat de prestation avec Cegedim jusqu?en
avril 2017.

A la suite de la cession de cette division à IMS Health, une
dépréciation des écarts d?acquisition de 218,9 millions d?euros a été
reconnue pour refléter la moins-value de cession à venir estimée. Le
résultat net des activités destinées à être cédées s?établit en perte de
190,3 millions d?euros.

L?actif des activités destinées à être cédées s?établit à 584,9 millions
d?euros au 31 décembre 2014 soit 50,9% du total bilan. Le passif des
activités destinées à être cédées s?établit à 180,6 millions d?euros au
31 décembre 2014 soit 15,7% du total bilan.

Ressources financières

Le total du bilan consolidé de Cegedim s?élève au 31 décembre 2014 à
1 149,2 millions d?euros, en recul de 5,9% par rapport à la fin de
l?année 2013.

Les écarts d?acquisition représentaient 175,4 millions d?euros au 31
décembre 2014 contre 528,5 millions d?euros à fin 2013. Ce recul de
353,1 millions s?explique principalement par la dépréciation des écarts
d?acquisition pour 218,9 millions d?euros et le reclassement de 201,8
millions d?euros en « Actifs des activités destinées à être cédées »
partiellement contrebalancé par l?appréciation de 62,7 millions d?euros
de certaines devises étrangères vis-à-vis de l?euro principalement dû au
dollar US et à la Livre Sterling. Les écarts d?acquisition
représentaient 15,3% du total du bilan au 31 décembre 2014, contre 43,3%
un an plus tôt.

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s?établissaient à 44,0
millions d?euros au 31 décembre 2014, en recul de 22,9 millions d?euros
par rapport au 31 décembre 2013, reflet direct de la cession de la
division CRM et données stratégiques à IMS Health.

Les capitaux propres ont reculé de 127,8 millions d?euros à 218,1
millions d?euros au 31 décembre 2014, contre 345,8 millions d?euros à la
fin 2013. Ce recul reflète la perte de valeur sur les activités visant à
être cédées. Les capitaux propres représentaient à fin décembre 2014,
19,0% du total bilan, contre 28,3% un an auparavant.

La dette financière nette s?est établie à 495,8 millions d?euros à la
fin décembre 2014 en progression de 33,8 millions d?euros par rapport à
la fin 2013. Il est à noter que sans le reclassement des activités
visant à être cédées, la dette financière nette serait en recul de 27,2
millions d?euros.

Avant coût de l?endettement financier net et impôts, la capacité
d?autofinancement a atteint 141,3 millions d?euros à la fin décembre
2014, soit un recul de 11,3 millions d?euros par rapport à fin décembre
2013.

Faits marquants 2014

  • Opération de refinancement

Le 7 avril 2014, Cegedim a lancé une émission obligataire
additionnelle de 100 millions d?euros portée dans la journée à 125
millions d?euros, sur son emprunt obligataire 6,75% à échéance 2020. A
l?exception de la date et du prix d?émission (105,75% augmenté des
intérêts courus depuis le 1er avril 2014), les obligations
nouvelles sont identiques aux obligations émises dans le cadre de
l?emprunt obligataire 6,75% de 300 millions d?euros à échéance 2020 émis
le 20 mars 2013. Il est à noter que Cegedim a ainsi pu émettre à 5,60%
contre 6,75% un an avant.

Le produit de cette émission obligataire a été utilisé, entre autres,
pour financer le rachat de 105 950 000 euros de l?emprunt obligataire à
échéance 2015 (au prix de 108,102%), payer la prime ainsi que les frais
y afférant et rembourser les facilités de découvert bancaire.

La structure de la dette à ce jour est donc la suivante :

  • Emprunt obligataire de 62,6 millions d?euros à 7,00% à échéance 27
    juillet 2015 ;
  • Emprunt obligataire de 425 millions d?euros à 6,75% à échéance 1er
    avril 2020 ;
  • Crédit revolving de 80 millions d?euros à échéance 10 juin 2016, non
    tiré au 31 décembre 2014 ;
  • Facilités de découvert.
  • Acquisition de société

Le 15 avril 2014, Cegedim a réalisé l?acquisition de la société
française SoCall, basée à Sèvres, dont la principale activité est
la mise en place et la gestion de secrétariat médical et de permanence
téléphonique pour les cabinets de professionnels de santé. Gérant les
appels clients, les messages, les rendez-vous et l?historique des
consultations, la société opère dans une cinquantaine de cabinets.
Financées par fonds propres, les activités acquises représentent un
chiffre d?affaires annuel de moins de 0,3 million d?euros en année
pleine et contribuent au périmètre de consolidation du Groupe à compter
du deuxième trimestre 2014.

  • Amende de l?Autorité de la concurrence

Le 8 juillet 2014 l?Autorité de la concurrence a infligé une amende de
5,8 millions d?euros à Cegedim suite à une saisine de la société
Euris pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché français des
bases de données des professionnels de santé.

Cette décision a fait l?objet d?un recours devant la Cour d?Appel de
Paris. La décision de l’Autorité de la concurrence étant exécutoire,
Cegedim a payé le montant de l’amende en octobre 2014.

Il est à noter que ce risque avait été indiqué dans le point 4.3.24 du
Document de Référence 2013 ainsi que dans la note d?opération publiée
lors de l?émission obligataire d?avril dernier.

  • Signature du contrat de cession définitif de la division CRM et
    données stratégiques

Le 20 octobre 2014, Cegedim a annoncé la signature du contrat de
cession définitif de sa division CRM et données stratégiques à
IMS Health Inc., pour un montant en numéraire de 385 millions d?euros
sur la base de « no-cash, no-debt » et sous réserve de certains
ajustements en fonction de la dette nette du Groupe à la date de
réalisation, de l’évolution du besoin en fonds de roulement et du
chiffre d’affaires 2014 de l’activité CRM et données stratégiques.

La Commission européenne a donné son feu vert, fin décembre 2014, au
rachat de la division CRM et données stratégiques par IMS Health.
La décision est subordonnée à la cession par IMS Health d?une partie de
ses activités « bases de données promotionnelles syndiquées » en Europe
représentant un chiffre d?affaires de 2 millions de dollars. Cette
autorisation de la Commission européenne s?ajoute à l?expiration, le 5
décembre 2014, du délai d?examen de l?opération par des autorités
anti-trust américaines.

Le produit de l?opération sera affecté au remboursement de la dette,
renforçant ainsi le bilan et le compte de résultat de Cegedim.

Cette opération permettra à Cegedim de se recentrer sur les
logiciels et bases de données pour les professionnels de santé et
compagnies d’assurance santé, ainsi que sur ses activités
multi-industrielles à forte croissance telles que l’e-business,
l?e-collaboration et l?externalisation de la paie et des ressources
humaines.

La transaction sera effective, comme prévu, en avril 2015.

  • La note B+ de Cegedim placée sous surveillance positive par S&P?s

A la suite de la signature du contrat de cession définitif de la
division CRM et données stratégiques, Standard and Poor?s a
placé, le 24 octobre 2014, la note B+ de Cegedim et de ses obligations,
sous surveillance avec implication positive. L?agence de notation a
renouvelé le 18 février dernier la mise sous surveillance avec
implication positive de la note B+ du Groupe.

A l?exception des faits indiqués ci-dessus, il n?y a eu, au cours de
cette période et à la connaissance de la société, aucun événement ou
changement de nature à modifier de façon significative la situation
financière du Groupe.

Opérations et événements importants post clôture

Il n?y a eu postérieurement à la clôture et à la connaissance de la
société, aucun événement ou changement de nature à modifier de façon
significative la situation financière du Groupe.

Perspectives

Pour 2015, Cegedim anticipe une croissance du chiffre d?affaires des
activités poursuivies de 1%, hors impact des acquisitions et des effets
devises, et une croissance de l?EBIT courant des activités poursuivies
d?au moins 5%.

Le Groupe n?anticipe pas d?acquisitions significatives en 2014.

Le Groupe ne communique pas de prévisions ni d?estimations du bénéfice.

Agenda financier

Le Groupe tiendra une conférence téléphonique en anglais, ce jour
le 26 mars 2015, à 18h15 (heure de Paris), animée par Jan Eryk
UMIASTOWSKI, Directeur des Investissements et des Relations
Investisseurs de Cegedim.

La présentation des résultats 2014 est disponible à l?adresse : http://www.cegedim.fr/finance/documentation/Pages/presentations.aspx

Numéros d?appel :

France : +33 1 70 77 09 44

États-Unis : +1 866 907 5928

Royaume-Uni et autres : +44 (0)20 3367 9453

Pas de Code d?accès requis

27 mars 2015 à 11h30 à Boulogne-Billancourt

  • Réunion SFAF

28 avril 2015 après bourse

  • Chiffre d?affaires du premier trimestre 2015

27 mai 2015 après bourse

  • Résultats du premier trimestre 2015

28 juillet 2015 après bourse

  • Chiffre d?affaires du deuxième trimestre 2015

21 septembre 2015 après bourse

  • Résultats du premier semestre 2015

22 septembre 2015

  • Réunion SFAF

27 octobre 2015 après bourse

  • Chiffre d?affaires du troisième trimestre 2015

26 novembre 2015 après bourse

  • Résultats du troisième trimestre 2015

Informations additionnelles

Le Comité d?Audit et le Conseil d?Administration se sont réunis le 25
mars 2015 pour examiner les comptes consolidés de l?année 2014.

Le document de référence en français et en anglais sera disponible la
semaine prochaine sur le site Finance de Cegedim à l?adresse suivante :

Ces éléments sont également disponibles sur Cegedim IR,
l?application mobile de la communication financière de Cegedim
pour smartphones et tablettes IOS et Android, téléchargeable sur : http://www.cegedim.fr/finance/profil/Pages/CegedimIR.aspx.

Annexes

  • Informations relatives aux activités destinées à être cédées

Le 20 octobre 2014, Cegedim a annoncé la signature du contrat de cession
définitif de sa division CRM et données stratégiques à IMS
Health. La transaction sera effective postérieurement à la publication
des présents résultats, au début du deuxième trimestre 2015. En
conséquence, les Comptes Consolidées 2014 sont présentés selon la norme
IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités
abandonnées ». La norme IFRS 5 définit la façon de comptabiliser les
actifs non courants destinés à la vente. En pratique, la contribution
jusqu?à leur cession effective à chaque ligne du :

  • compte de résultat consolidé de Cegedim (avant intérêts minoritaires)
    est regroupée sur la ligne « Résultat net des activités cédées ou en
    cours de cession » et sa cote part de résultat net est exclue du
    résultat net ajusté de Cegedim ;
  • tableau des flux de trésorerie consolidés de Cegedim est regroupée sur
    la ligne « Flux de trésorerie des activités cédées ou en cours de
    cessions ».

Ces retraitements sont appliqués à l?ensemble des périodes présentées
afin de rendre l?information homogène. En outre, la contribution de
l?activité CRM et données stratégiques à chaque ligne du bilan consolidé
de Cegedim au 31 décembre 2014 est regroupée sur les lignes « Actifs des
métiers cédés ou en cours de cession » et « Passifs associés aux actifs
des métiers cédés ou en cours de cession ». Les données présentées
relatives à l?exercice fiscal 2013 sont des données historiques et n?ont
pas été ajustées.

  • Etats financiers consolidés au 31 décembre 2014

Actif

En milliers d?euros 31/12/2014 31/12/2013
Ecarts d?acquisition 175 389 528 465
Frais de développement 12 059 16 791
Autres immobilisations incorporelles 92 979 207 097
Immobilisations incorporelles 105 038 223 888
Terrains 389 389
Constructions 3 637 4 764
Autres immobilisations corporelles 16 006 27 110
Immobilisations en cours 697 45
Immobilisations corporelles 20 727 32 307
Titres de participation 704 704
Prêts 2 684 2 464
Autres immobilisations financières 8 834 10 793
Immobilisations financières – hors titres des sociétés mises en
équivalence
12 222 13 960
Titres des sociétés mises en équivalence 8 819 8 599
Etat – impôt différé 10 625 42 121
Créances clients : part à (+) d’un an 15 162 14 379
Autres créances : part à (+) d’un an 1 812 894
Actif non courant 349 793 864 615
En-cours de services 0 186
Marchandises 8 563 10 428
Avances, acomptes sur commandes 77 428
Créances clients : part à (-) d’un an 127 264 229 958
Autres créances : part à (-) d’un an 21 931 31 972
Equivalents de trésorerie 2 416 3 515
Trésorerie 41 619 63 458
Charges constatées d?avance 12 708 16 618
Actif courant 214 579 356 564
Actif des activités destinées à être cédées 584 857
Total actif 1 149 229 1 221 179

Passif

En milliers d?euros 31/12/2014 31/12/2013
Capital social 13 337 13 337
Prime d?émission 182 955 185 562
Réserves Groupe 157 808 214 419
Réserves de conversion Groupe -238 -238
Ecart de conversion Groupe 63 815 -8 996
Résultat Groupe -199 756 -58 634

Print Friendly, PDF & Email

Cegedim : Une année 2014 stratégique

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
ut Curabitur venenatis, risus. venenatis eleifend