Le 20 mars, Son Excellence Honorable Robert KK Sichinga, député et
ministre de l’Agriculture et de l’Élevage, en Zambie, inaugurera la
conférence Cassava World d’Afrique. Cette conférence dévoilera les
opportunités et les défis dans la transformation du manioc africain en
produits agro-industriels garantissant la sécurité alimentaire, le
financement de projets, les processus de l’élevage, l’utilisation de la
farine, l’amidon, la bioénergie et d’autres dans la production
commerciale.

Parmi les principales sessions est celle de Dennis Beunk, spécialiste du
Développement Agricole et de l’Agro-industrie, à l’entreprise
BrightFace, qui donne un aperçu sur «L’amélioration de la sécurité
alimentaire, de la génération de revenus, de la valeur ajoutée et de
l’autonomisation économique par la commercialisation du manioc.
Entretemps, Diogo Machado, économiste principal à LMC International
présente un document sur les «Perspectives du marché mondial de l’amidon
et des matières économiques ». Une session sur «Les défis du
fonctionnement d’une usine de farine de manioc de haute qualité en
Afrique » est présentée par Louw Burger, médecin et chef exécutif, à Thai
Farm International, et une autre session sur « Les défis de la mise en
?uvre des projets industriels sur le manioc en Afrique» est assurée par
Jens Thomsen, de l’Institut International Starch A/S.

Le programme de la conférence comprend également des séances spécifiques
dans tout pays et région:

  • Mise à jour de l’investissement sur le projet de la plantation du
    manioc et de l’ajout de la valeur en Tanzanie – Matthew GW de Klerk,
    directeur général, à la société Cassava Starch en Tanzanie
  • La
    commercialisation du manioc
    : De nouvelles opportunités pour les
    industries Universelles et les petits exploitants de Malawi – V. Navin
    Kumar, directeur général, à Universal Farming & Milling
  • Statut de développement de l’industrie de la bioénergie en Zambie – le
    professeur Thomson Sinkala, président, de l’association Biofuels en
    Zambie
  • Statut et défis dans le développement d’une bio raffinerie de manioc
    au Nigeria- Richard Bennett, chef exécutif, à Sunbird Bioenergy
    d’Afrique

Pour répondre aux exigences du marché émergent, les approches
et les variétés de l’élevage du manioc
seront examinées à travers
des sessions sur « les approches de l’élevage pour transformer le manioc
en une culture de rente pour la réduction de la pauvreté et pour le
développement rural», données par Dr Hernan Ceballos,, chef de Cassava,
au Centre international de l’Agriculture Tropicale (Tropical
Agriculture) et la session sur « Les opportunités de l’élevage et les
défis pour la commercialisation du manioc dans la région de l’Afrique
australe » par Dr Ntawuruhunga Pheneas, coordonnateur de SARRNET,
éleveur, à l’unité du programme du manioc, à l’institut International of
Tropical Agriculture (IITA).

Veuillez consulter le site
officiel
pour de plus amples informations.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consulter ce communiqué de presse en direct sur le lien suivant:

http://www.businesswire.com/news/home/20140218005253/en

Print Friendly, PDF & Email

Cassava World d'Afrique à Lusaka se concentre sur les opportunités commerciales

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |