Thu, 25 Apr 2019 15:45:00 GMT

Communiqu É de presse

Neuilly-sur-Seine, France – 25 avril 2019

Un début d'année solide avec une croissance
du chiffre d'affaires de 5,8 % à taux de change constant

Chiffre d'affaires de 1,175 milliard d'euros au T1 2019, en hausse de +6,8 % par rapport à l'exercice précédent dont +5,8 % à taux de change constant

Croissance organique [1] de +4,0 %

  • 5 des 6 activités du Groupe en croissance organique de 4,5 % en moyenne, avec notamment les activités Agroalimentaire & Matières Premières à +7,8 %, Biens de consommation à +4,1 % et Bâtiment & Infrastructures (B&I) à +3,0 %
  • Les activités cycliques tardives connaissent une reprise progressive, avec Marine & Offshore en hausse de 3,2 % et Industrie en hausse de 3,7 %
  • L'activité Certification affiche un recul de (1,9) % comme attendu, reflet d'une année de transition suite à la révision des normes
  • Les Initiatives de Croissance ont généré une croissance organique de 6,9 % tandis que les autres activités ont enregistré une croissance de 2,5 %

Croissance externe de +1,8 %

  • 4 transactions clôturées depuis le début de l'exercice en soutien aux Initiatives de Croissance dans les activités Agroalimentaire et B&I, ajoutant environ 45 millions d'euros de chiffre d'affaires annualisé ; parmi ces transactions, l'acquisition, en avril 2019, de Shenzhen Total-Test Technology, une société d'analyse des produits alimentaires (10 m€ de chiffre d'affaires) qui renforce la position du Groupe en Chine

Effets de change de +1,0 %

  • L'appréciation du dollar américain et des devises corrélées face à l'euro est partiellement compensée par la dépréciation des devises de certains pays émergents

Didier Michaud-Daniel, Directeur général, a déclaré :

« Au cours du premier trimestre 2019, nous avons continué à progresser dans la transformation du Groupe, enregistrant une croissance organique de 4,0 %. Cinq des six activités du Groupe ont atteint une croissance de 4,5 % en moyenne. L'activité Agroalimentaire & Matières Premières est la plus performante, avec une croissance de 7,8 %. Nos activités cycliques tardives connaissent une reprise progressive, comme nous nous y attendions. L'activité Industrie a commencé à bénéficier de l'amélioration des marchés Capex dans le Pétrole & Gaz.

De plus, nous avons finalisé quatre transactions, en soutien à nos Initiatives de Croissance Bâtiment & Infrastructures et Agroalimentaire. Celles-ci vont notamment renforcer notre présence aux États-Unis et en Asie.

Nos perspectives 2019 sont confirmées ; nous visons une croissance organique solide du chiffre d'affaires avec une amélioration continue de la marge opérationnelle ajustée à taux de change constant, et une génération de flux de trésorerie maintenue à un niveau élevé. »

   CROISSANCE
EN MILLIONS D'EUROST1 2019T1 2018TOTALEORGANIQUEPÉRIMÈTRECHANGE
Marine & Offshore87,383,6+ 4,4 %+ 3,2 %+ 0,4 %+ 0,8 %
Agroalimentaire & Matières Premières274,9250,3+ 9,8 %+ 7,8 %+ 1,2 %+ 0,8 %
Industrie255,8248,2+ 3,1 %+ 3,7 %(0,1) %(0,5) %
Bâtiment & Infrastructures323,8293,9+ 10,2 %+ 3,0 %+ 5,8 %+ 1,4 %
Certification83,284,7(1,8) %(1,9) %+ 0,1 %
Biens de consommation150,1139,7+ 7,4 %+ 4,1 %+ 3,3 %
Chiffre d'affaires du Groupe 1 175,1 1 100,3 + 6,8 % + 4,0 % + 1,8 % + 1,0 %
Le chiffre d'affaires du 1 er trimestre 2018 a été retraité en raison principalement d'un reclassement d'environ 2 millions d'euros entre les activités Bâtiment & Infrastructures et Industrie

            Op Érations de fusions et d'acquisitions

Quatre transactions depuis le début de l'exercice, en soutien aux Initiatives de Croissance stratégiques du Groupe.

 CA ANNUALISÉPAYSDATEDOMAINE D'EXPERTISE
Bâtiment & Infrastructures        
Capital Energy23 m€FranceJan. 2019Services de conseil et d'assistance visant à valoriser les projets de Certificats d'Économies d'Énergie
Owen Group7 m€États-UnisMar. 2019Services de gestion d'actifs et de conformité
Agroalimentaire        
BVAQ Entreprise
commune créée
avec AsureQuality
4 m€ de chiffre d'affaires additionnel
SingapourJan. 2019Analyse des produits alimentaires à destination des marchés d'Asie du Sud-Est
Shenzhen Total-Test
Technology (1)
10 m€ Chine Avr. 2019Services d'essais et analyses de produits agricoles et alimentaires transformés, d'additifs, d'alimentation infantile, de nourriture pour animaux et de produits cosmétiques non médicaux
  1. Consolidée à partir du deuxième trimestre 2019


           Revue d'activitÉs DU 1 er trimestre 2019 (T1)

Marine & Offshore

EN MILLIONS D'EUROST1 2019T1 2018VAR.ORGANIQUEPÉRIMÈTRECHANGE
Chiffre d'affaires87,383,6+ 4,4 %+ 3,2 %+ 0,4 %+ 0,8 %

Au T1 2019, l'activité a enregistré une croissance organique de 3,2 %, avec une progression dans tous les segments :

  • une croissance faible à un chiffre dans l'activité Nouvelles constructions, celle-ci commençant à bénéficier de la reprise des nouvelles commandes, notamment portée par l'activité de certification d'équipements en Chine. Au T1, la croissance a été impactée par un problème de timing dans la planification des livraisons par les armateurs.
  • une croissance modérée à un chiffre dans le sous-segment Navires en service ( Core ), qui bénéficie d'une programmation favorable des inspections face à une certaine pression sur les prix, tandis que le nombre de navires immobilisés est resté stable.
  • une croissance faible à un chiffre pour le sous-segment Services ( Offshore inclus) du fait d'une amélioration progressive des études d'évaluation des risques et de l'extension des services fournis aux clients.

Les nouvelles commandes s'élèvent au total à 1,9 million de tonneaux bruts à la fin mars 2019, soit une hausse de 3,9 % par rapport aux 1,8 million de tonneaux bruts à la même période de l'exercice précédent, signe de la bonne dynamique de la division Marine & Offshore du Groupe. Le carnet de commandes atteint 13,9 millions de tonneaux bruts à la fin du trimestre ; il est globalement stable par rapport à décembre 2018 (14,0 millions de tonneaux bruts). Le carnet de commandes demeure bien diversifié, avec notamment les vraquiers, les méthaniers, les pétroliers et les navires de passagers qui représentent une part importante du portefeuille de commandes.

Perspectives  : En 2019, Bureau Veritas prévoit une croissance organique positive pour cette activité. Cela reflète (i) une reprise des Nouvelles constructions grâce à de nouvelles commandes remportées fin 2017 et 2018, notamment en Chine ; (ii) une activité Navires en service qui résiste, y compris dans les activités Offshore , et le bénéfice limité de la réglementation IMO 2020. Sur le plan de la rentabilité, le Groupe s'attend à une amélioration de la marge opérationnelle ajustée avec un bénéfice de la restructuration atténué par l'impact négatif des taux de change.

AGROALIMENTAIRE & MATIÈRES PREMIÈRES

EN MILLIONS D'EUROST1 2019T1 2018VAR.ORGANIQUEPÉRIMÈTRECHANGE
Chiffre d'affaires274,9250,3+ 9,8 %+ 7,8 %+ 1,2 %+ 0,8 %

Le chiffre d'affaires affiche une croissance organique de +7,8 % à comparer à +3,1 % au premier trimestre 2018, avec les performances suivantes selon les segments :

Le segment Produits Pétroliers et Pétrochimiques (37 % du chiffre d'affaires de la division) a enregistré une croissance organique de +1,3 %, avec des situations diverses selon les régions : une performance robuste en Europe grâce à des gains de part de marché, et aux avantages tirés de nouveaux services (l'analyse du carburant des navires connait notamment une croissance à deux chiffres), une forte croissance en Afrique (extension de la présence géographique et des services). La situation est toutefois plus compliquée en Amérique du Nord en raison de conditions climatiques défavorables (brouillard) dans la région clé de la Côte du Golfe aux États-Unis et d'un environnement qui reste très concurrentiel. 

Le segment Métaux & Minéraux (28 % du chiffre d'affaires de la division) a enregistré une forte performance avec une croissance organique de +15,5 %, portée par une croissance à deux chiffres pour les activités amont ( Upstream , charbon inclus) et les activités de négoce dans la plupart des régions. L'or et les métaux de base (le cuivre, en particulier) restent très performants. L'obtention de contrats importants d'externalisation de sites miniers a largement contribué à la croissance. Les activités liées au charbon ont continué de profiter d'une belle reprise liée au développement de Bureau Veritas au Mozambique suite à l'obtention d'un contrat important. Les activités liées aux échanges ( Trade ) ont augmenté de 14,8 % sur une base organique, principalement grâce aux minéraux non liés aux échanges de charbon, avec une croissance particulièrement forte au Royaume-Uni, en Chine et en Afrique de l'Ouest (croissance nourrie par des projets).

Le segment Agroalimentaire (22 % du chiffre d'affaires de la division) a enregistré une forte croissance organique de +9,1 % au cours du trimestre, grâce aux performances élevées des activités Agricoles et à la croissance robuste des activités Alimentaires. L'Agro-industrie affiche une reprise grâce à l'obtention de nouveaux contrats, notamment dans l'agriculture de précision, et grâce à des bases de comparaison favorables (après avoir connu des conditions climatiques et des facteurs exogènes négatifs en 2018). En avril, Bureau Veritas a finalisé l'acquisition de Shenzhen Total-Test Technology, une société d'analyse des produits alimentaires en Chine, spécialisée dans les services d'essais et analyses de produits agricoles et alimentaires transformés, d'additifs, d'alimentation infantile, de nourriture pour animaux et de produits cosmétiques non médicaux, dont le chiffre d'affaires annualisé est d'environ10 millions d'euros.

Le segment Services aux Gouvernements (13 % du chiffre d'affaires de la division) a atteint une croissance organique de 9,2 % pendant le trimestre, bénéficiant considérablement de la montée en puissance des contrats VOC (Vérification de conformité) et guichets uniques au Ghana, en Côte d'Ivoire et en République démocratique du Congo, qui compense largement la baisse liée à la fin annoncée des contrats PSI (Guinée, Mali).

Perspectives  : En 2019, le Groupe s'attend à ce que son activité Agroalimentaire & Matières Premières réalise une croissance organique similaire à 2018, nourrie par la solidité des marchés des Métaux & Minéraux, la bonne santé des activités Agroalimentaires, l'amélioration des Services aux gouvernements et par la résilience des marchés des Produits Pétroliers & Pétrochimiques. Le Groupe prévoit également une amélioration de la marge portée par le bénéfice de la restructuration et par des effets de mix positifs.

INDUSTRIE

EN MILLIONS D'EUROST1 2019T1 2018VAR.ORGANIQUEPÉRIMÈTRECHANGE
Chiffre d'affaires255,8248,2+ 3,1 %+ 3,7 %(0,1) %(0,5) %

La croissance organique dans l'Industrie confirme sa reprise, qui a démarré en 2018, avec une progression de 3,7 % par rapport à l'exercice précédent. Cette croissance reflète les bénéfices de la stratégie de diversification vers les marchés Opex et hors Pétrole & Gaz ainsi que l'amélioration progressive des conditions de marché dans le Pétrole & Gaz.

Les activités Opex , qui font partie des Initiatives de Croissance du plan stratégique du Groupe, ont enregistré une croissance solide de + 9,9 %. Les activités Opex dans le secteur Power & Utilities ont augmenté de 4,1 %, grâce à la montée en puissance de plusieurs contrats en Amérique latine notamment, une progression toutefois atténuée par la fin de contrats en Europe. Le segment Nucléaire a enregistré une bonne performance, en particulier au Royaume-Uni.

Dans les marchés Pétrole & Gaz (37 % du chiffre d'affaires de la division), la situation continue de s'améliorer : les activités Opex ont progressé de 14,6 % sur une base organique, bénéficiant de fortes augmentations de volumes dans pratiquement toutes les régions (plus particulièrement en Amérique latine et au Moyen-Orient), ce qui a largement compensé la pression persistante sur les prix. Les activités liées aux Capex ont, quant à elles, augmenté de 4,6 % sur une base organique. Cette situation a été favorisée par des développements positifs aux États-Unis, en Amérique latine et en Corée du Sud, grâce à plusieurs projets Capex , alors que l'activité s'est stabilisée en Asie.

Au cours du trimestre, le Groupe a continué d'enregistrer une accumulation d'opportunités Capex , principalement de petite taille.

Au niveau géographique, la croissance a été forte en Amérique latine (principalement sous l'impulsion de la Colombie, du Pérou et de l'Argentine) grâce à la diversification sectorielle ; au Moyen-Orient, la croissance a été portée par le Qatar et en Corée du Sud par de nouveaux contrats Capex , tandis que l'activité est restée solide en Amérique du Nord (sous l'impulsion des États-Unis) et dans certains pays européens (y compris le Royaume-Uni et les pays de l'Est).

Perspectives  : En 2019, Bureau Veritas prévoit pour son activité Industrie une croissance organique similaire à celle de 2018, portée par la poursuite de sa fructueuse diversification des services Opex ainsi que par l'amélioration des marchés Capex Pétrole & Gaz vers le second semestre de l'année. Le Groupe prévoit également une amélioration de la marge portée par le bénéfice de la restructuration et par des effets de mix positifs.

BÂTIMENT & INFRASTRUCTURES

EN MILLIONS D'EUROST1 2019T1 2018VAR.ORGANIQUEPÉRIMÈTRECHANGE
Chiffre d'affaires323,8293,9+ 10,2 %+ 3,0 %+ 5,8 %+ 1,4 %

L'activité Bâtiment & Infrastructures affiche une croissance forte de 10,2 % au T1 2019 par rapport à l'exercice précédent, avec un impact lié à la croissance externe de 5,8 % en particulier grâce à la finalisation de l'acquisition d'EMG aux États-Unis.

Sur une base organique, la croissance s'élève à 3,0 % pour le trimestre, répartie sur quelques régions. La croissance organique a été plus forte dans les activités liées à la Construction (42 % du chiffre d'affaires de la division) que dans les activités des Bâtiments en service (58 % du chiffre d'affaires de la division).

Le Groupe a enregistré une croissance organique à deux chiffres en Asie-Pacifique (23 % du chiffre d'affaires de la division). Cette croissance est principalement due à la Chine (+12,7 % de croissance organique), représentant 15 % du chiffre d'affaires de l'activité Bâtiment & Infrastructures, qui est alimentée par une forte croissance dans l'assistance à la gestion des projets énergétiques et d'infrastructure. L'Australie a également enregistré une croissance à deux chiffres, bénéficiant de l'acquisition de McKenzie.

En Amérique (19 % du chiffre d'affaires de la division), une croissance modérée à un chiffre a été atteinte avec une reprise au Brésil, une croissance forte en Colombie et une croissance solide aux États-Unis, plus particulièrement dans les services de conformité à la réglementation. Au cours du trimestre, le Groupe a annoncé l'acquisition de Owen Group, un leader régional dans les services de conformité des bâtiments et infrastructures aux États-Unis, incluant la vérification de l'accessibilité selon les normes américaines ADA, la conformité de travaux d'entretien différés, la mise en service et le respect du code de construction. La société emploie 45 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 7 millions d'euros en 2018.

La croissance en Europe (55 % du chiffre d'affaires de la division) est inférieure à la moyenne de la division, en raison principalement d'une performance stable en France (41 % du chiffre d'affaires), qui s'explique par des conditions moroses dans les activités liées aux Capex et par un début d'année faible pour les activités liées aux Opex .

Perspectives  : En 2019, les perspectives pour l'activité restent globalement positives avec une croissance organique similaire attendue portée à la fois par les activités liées aux Capex et aux Opex . Sur le plan de la rentabilité, le Groupe prévoit une marge légèrement supérieure par rapport à l'exercice précédent.

CERTIFICATION

EN MILLIONS D'EUROST1 2019T1 2018VAR.ORGANIQUEPÉRIMÈTRECHANGE
Chiffre d'affaires83,284,7(1,8) %(1,9) %+ 0,1 %

L'activité Certification affiche une croissance organique négative de (1,9) % au premier trimestre 2019 par rapport à une base de comparaison élevée. Ceci est dû à la fin de la période de révision de 3 ans des normes QHSE et Transports.

Comme attendu, les marchés QHSE et Transports ont baissé en raison de l'absence des jours-hommes relatifs à la transition. Cette situation a eu une incidence principalement sur les pays qui sont très dépendants des normes QHSE et Transports, à savoir l'Allemagne, les États-Unis, le Canada et, dans une certaine mesure, le Royaume-Uni et l'Espagne.

La croissance a été au rendez-vous dans les autres segments. Plus particulièrement, les audits sociaux & personnalisés, le Développement durable et RSE et les schémas de certification alimentaire ont réalisé une croissance organique à deux chiffres. Une croissance élevée à deux chiffres a également été enregistrée dans l'offre de gestion des Risques d'Entreprise incluant la lutte contre la corruption, la continuité de l'activité, la cybersécurité et la certification en matière de confidentialité des données avec le RGPD.

Au niveau géographique, une croissance modérée à un chiffre a été enregistrée en France et en Chine, qui bénéficient toutes deux de la diversification de leur portefeuille, tandis que les autres régions affichent une croissance négative en raison de la fin de la période de révision des normes qui a duré 3 ans. 

Perspectives  : En 2019, l'activité Certification devrait réaliser une croissance organique légèrement négative, conséquence de (i) l'impact de la transition QHSE et Transports, qui a pris fin en septembre 2018 et généré une base de comparaison exigeante pour les neuf premiers mois de l'exercice ; (ii) une croissance solide dans les autres activités, venant principalement des schémas de certification alimentaire, de développement durable, de la formation et des audits personnalisés. Sur le plan de la rentabilité, le Groupe orientera ses efforts sur la protection de la marge.

BIENS DE CONSOMMATION

EN MILLIONS D'EUROST1 2019T1 2018VAR.ORGANIQUEPÉRIMÈTRECHANGE
Chiffre d'affaires150,1139,7+ 7,4 %+ 4,1 %+ 3,3 %

L'activité des Biens de consommation affiche une croissance organique solide de +4,1 %, avec une progression dans toutes les catégories de services. La croissance est due plus particulièrement à une forte performance en Europe ainsi qu'en Asie du Sud-Est et en Asie du Nord, tandis que la performance a été plus résiliente aux États-Unis et en Chine.

Le segment Produits Électriques & Électroniques (35 % du chiffre d'affaires de la division) affiche une croissance organique modérée à un chiffre, qui s'explique par une croissance à deux chiffres dans les activités de tests dans le Mobile, principalement en Asie du Sud, en Asie du Sud-Est et en Europe. L'Automobile a dû faire face à une base de comparaison élevée au cours du trimestre.

Le segment Biens durables (30 % du chiffre d'affaires de la division) réalise une performance légèrement supérieure à la moyenne de la division, grâce à l'obtention de nouveaux contrats en Europe (Turquie, Allemagne et Italie, en particulier) ; le sous-segment Jouets a légèrement crû par rapport à l'exercice précédent tandis que les Produits cosmétiques affichent une croissance élevée à deux chiffres.

Enfin, le segment Textiles (35 % du chiffre d'affaires de la division) réalise une progression modérée à un chiffre, avec une croissance solide en Europe ainsi qu'une forte dynamique en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est (en particulier au Vietnam et en Indonésie), bénéficiant toujours de la délocalisation d'activités de fabrication chinoises. Au cours du trimestre, le Groupe a ouvert un nouveau laboratoire de tests dans le segment textiles à Hanoï (Vietnam) pour répondre à l'augmentation de la demande dans le pays.

Perspectives  : En 2019, le Groupe prévoit une croissance organique similaire à celle de 2018, avec une forte dynamique en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est, une croissance solide en Europe et une performance résiliente aux États-Unis comme en Chine. Sur le plan de la rentabilité, le Groupe concentrera ses efforts sur la protection de la marge.

           situation financiÈre du Groupe

À la fin du mois de mars 2019, la dette financière nette ajustée du Groupe a connu une légère hausse comparée au niveau enregistré le 31 décembre 2018, due au financement des acquisitions réalisées depuis le début de l'année.

           Perspectives 2019

Pour l'exercice 2019, le Groupe prévoit :

  • une solide croissance organique du chiffre d'affaires ;
  • une amélioration continue de la marge opérationnelle ajustée à taux de change constant ;
  • une génération de flux de trésorerie maintenue à un niveau élevé.

          ConfÉrence tÉlÉphonique

  • Le chiffre d'affaires du T1 2019 sera présenté le jeudi 25 avril à 18h00 (CET – heure de Paris)
  • Une conférence téléphonique, en anglais, sera retransmise en direct, accessible via : Lien vers la conférence téléphonique
  • Les diapositives de la présentation seront disponibles sur : https://group.bureauveritas.com/fr
  • Les supports de communication seront disponibles sur le site Internet du Groupe
  • Numéros téléphoniques (direct) :
    • France: +33 (0)1 70 37 71 66
    • Royaume-Uni : +44 (0)20 3003 2666
    • États-Unis : +1 646 843 4608
    • Mot de passe : Bureau Veritas


          calendrier financier 2019

  • Assemblée générale mixte des actionnaires : 14 mai 2019
  • Résultats du 1 er semestre 2019 : 25 juillet 2019
  • Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2019 : 24 octobre 2019

À propos de Bureau Veritas
Bureau Veritas est un leader mondial de l'inspection, de la certification et des essais en laboratoire. Créé en 1828, le Groupe emploie plus de 75 000 collaborateurs dans plus de 1 500 bureaux et laboratoires dans le monde entier. Bureau Veritas aide ses clients à améliorer leurs performances, en offrant des services et des solutions innovantes pour s'assurer que leurs actifs, produits, infrastructures et processus répondent aux normes et réglementations relatives à la qualité, la santé, la sécurité, la protection de l'environnement et la responsabilité sociale.
Bureau Veritas est coté sur Euronext Paris et fait partie de l'indice Next 20.
Compartiment A, code ISIN FR 0006174348, mnémonique : BVI.
Pour en savoir plus https://group.bureauveritas.com/fr

ANALYST/INVESTOR CONTACTS  MEDIA CONTACTS 
Laurent Brunelle  Véronique Gielec 
+33 (0)1 55 24 76 09 +33 (0)1 55 24 76 01 
laurent.brunelle@bureauveritas.com veronique.gielec@bureauveritas.com 
    
Florent Chaix  DGM Conseil 
+33 (0)1 55 24 77 80 +33 (0)1 40 70 11 89 
florent.chaix@bureauveritas.com  thomasdeclimens@dgm-conseil.fr
quentin.hua@dgm-conseil.fr
 

Ce communiqué de presse (y compris ses annexes) contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction de Bureau Veritas. Ces informations et déclarations de nature prospective sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d'incertitude importants tels que ceux décrits dans le Document de référence enregistré auprès de l'Autorité des marchés financiers qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Bureau Veritas n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison, sous réserve de la réglementation applicable.



[1] La croissance organique du chiffre d'affaires représente le pourcentage de croissance du chiffre d'affaires, présenté au niveau du Groupe et pour chaque activité, sur la base de taux de change et d'un périmètre de consolidation constants (c'est-à-dire hors acquisitions) sur des périodes comparables


This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BUREAU VERITAS via GlobeNewswire

HUG#2242556

Print Friendly, PDF & Email

BUREAU VERITAS : Un début d’année solide avec une croissance du chiffre d’affaires de 5,8 % à taux de change constant

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |