Thu, 30 Aug 2018 05:30:00 GMT

                      COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris – 30/08/2018 – 7h30

1 ER SEMESTRE 2018

  • BOUYGUES TELECOM : BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES ET CROISSANCE SOUTENUE DES RÉSULTATS
  • ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION : NIVEAU RECORD DU CARNET DE COMMANDES ET RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT EN AMÉLIORATION AU DEUXIÈME TRIMESTRE SUR UN AN
  • RÉSULTAT NET EN HAUSSE DE 18 % VS S1 2017
  • PERSPECTIVES CONFIRMÉES

Les comptes consolidés intermédiaires au 30 juin 2018 sont présentés comparativement avec les états au 30 juin 2017 qui
ont été retraités pour tenir compte de l'adoption au 1 er janvier 2018 de la norme IFRS 15.

CHIFFRES CLÉS (millions d'euros) S1 2017
Retraité
S1 2018 Variation
Chiffre d'affaires15 10815 743 a
+4 %
Résultat opérationnel courant347303-44 M€
Résultat opérationnel b
379
c
383
+4 M€
Résultat net part du Groupe220260+40 M€
Résultat net part du Groupe hors exceptionnels d197209+12 M€
 
Endettement financier net (-)/Excédent financier net (+) au 30 juin(4 265)(5 042)-777 M€

a.  +5 % à périmètre et change constants
b.  Dont des charges non courantes de 12 M€ chez TF1 et 4 M€ chez Colas et 48 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom
c.  Dont des charges non courantes de 11 M€ chez TF1 et 91 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom
d.  Voir réconciliation en page 11

Le premier semestre 2018 est marqué par :

  • La poursuite des bonnes performances commerciales de Bouygues Telecom et la forte amélioration de ses résultats financiers :
    • 901 000 nouveaux clients Mobile au premier semestre 2018 dont 253 000 clients Forfait Mobile hors MtoM ;
    • 126 000 nouveaux clients FTTH sur le semestre (91 000 acquisitions nettes totales sur le Fixe)
    • Hausse de 7 % du chiffre d'affaires total et de 5 % du chiffre d'affaires Services sur un an ;
    • Marge d'EBITDA de 26,5 % au premier semestre 2018, en progression de 1,7 point par rapport au premier semestre 2017.


  • Un carnet de commandes des activités de construction à un niveau record de 33,7 milliards d'euros à fin juin 2018, en progression de 9 % et de 13 % à change constant sur un an. Sur le deuxième trimestre, plusieurs contrats significatifs ont été signés :
    • Construction et exploitation du futur pôle Biologie-Pharmacie-Chimie de l'université Paris-Sud à Saclay (335 millions d'euros) ;
    • Réalisation du campus de l'innovation de l'université  de  Cardiff  au  Pays  de  Galles  pour 134 millions d'euros ;
    • Contrats de réfection des chaussées sur les autoroutes 401 et 404 au Canada (76 millions d'euros).

Le résultat opérationnel courant du Groupe du premier semestre 2018 est de 303 millions d'euros contre  347 millions d'euros au premier semestre 2017. Il reflète la hausse de la profitabilité de Bouygues Telecom et un résultat opérationnel courant des activités de construction qui reste pénalisé par l'impact des mauvaises conditions météorologiques au premier trimestre.

Le résultat opérationnel du Groupe ressort à 383 millions d'euros contre 379 millions d'euros au premier semestre 2017 (80 millions d'euros de produits non courants au premier semestre 2018 contre 32 millions d'euros au premier semestre 2017). Enfin, le résultat net part du Groupe s'améliore de 40 millions d'euros sur un an à 260 millions d'euros. Retraité des éléments exceptionnels, il s'élève à 209 millions d'euros, en hausse de 12 millions d'euros sur un an.

Perspectives

Les perspectives de l'année 2018 annoncées lors de la publication des résultats du premier trimestre sont confirmées.

En 2018, Bouygues devrait poursuivre l'amélioration de sa profitabilité :

  • Bénéficiant d'un environnement porteur en France et à l'international, les activités de construction continueront d'être sélectives et de privilégier la marge aux volumes. Le résultat opérationnel courant 1 et la marge opérationnelle courante 1 des activités de construction sont attendus en amélioration par rapport à 2017.
  • TF1 confirme ses objectifs d'amélioration de sa rentabilité avec :
    • Dès 2018, une progression de la marge opérationnelle courante, hors événements sportifs majeurs ;
    • Pour 2019, une marge opérationnelle courante à deux chiffres et des activités hors publicité des cinq chaînes en clair qui devraient représenter au moins un tiers du chiffre d'affaires consolidé ;
    • Un coût moyen annuel des programmes ramené à 960 M€ 2 sur la période 2018-2020 pour les cinq chaînes en clair.
  • Bouygues Telecom s'inscrit dans une dynamique de croissance rentable pour atteindre son objectif de 300 millions d'euros de cash-flow libre en 2019. En 2018, le chiffre d'affaires Services est attendu en croissance de plus de 3 % comparé à 2017, la marge d'EBITDA/chiffre d'affaires Services devrait être supérieure à celle de 2017 et les investissements bruts devraient s'élever à 1,2 milliard d'euros environ.
 
  
  1. Hors plus-value de 28 M€ en 2017 au titre de la cession de 50 % de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée
  2. Hors événements sportifs majeurs


ANALYSE DÉTAILL ÉE PAR ACTIVIT É

ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Le carnet de commandes des activités de construction  à  fin  juin  2018  s'établit  à  un  niveau  record  de 33,7 milliards d'euros, en hausse de 9 % par rapport à fin juin 2017 et de 13 % à change constant. Il intègre 0,8 milliard d'euros de commandes de Miller McAsphalt.

En France , la bonne dynamique commerciale se poursuit avec un carnet de commandes des activités de construction de 15,8 milliards d'euros au 30 juin 2018, en augmentation de 8 % par rapport au 30 juin 2017. Le carnet de commandes de Bouygues Construction à fin juin 2018 s'élève à 9,6 milliards d'euros, en hausse de 9 % sur un an. Au deuxième trimestre 2018, il intègre des contrats en Ile-de-France (construction et exploitation du futur pôle Biologie – Pharmacie – Chimie de l'université Paris-Sud à Saclay pour 335 millions d'euros) ainsi qu'en région (conception et construction des futurs bureaux de la métropole européenne de Lille pour 154 millions d'euros et construction du futur hôpital de Maubeuge pour 63 millions d'euros).
Bouygues Immobilier enregistre une hausse de 5 % sur un an de son carnet de commandes, qui s'élève à 2,6 milliards d'euros au 30 juin 2018.
Enfin, le carnet de commandes de Colas s'établit à 3,6 milliards d'euros, en progression de 8 % par rapport au 30 juin 2017. Il reflète la croissance du marché de la Route et le gain de contrats ferroviaires comme la construction de la ligne B du tramway d'Angers remportée au deuxième trimestre 2018 pour 63 millions d'euros.

À l'international , le Groupe est bien positionné sur des marchés porteurs et enregistre de bonnes performances commerciales. Le carnet de commandes s'élève à 17,8 milliards d'euros au 30 juin 2018, en hausse de 11 % sur un an et de 17 % à change constant (+12 % à change constant et hors Miller McAsphalt). Plusieurs contrats ont été gagnés au deuxième trimestre par Bouygues Construction tels que la construction du campus de l'innovation de l'université de Cardiff au Pays de Galles pour 134 millions d'euros. Colas a également remporté le contrat de réfection des chaussées des autoroutes 401 et 404 au Canada pour 76 millions d'euros.
À fin juin 2018, la part de l'international représente 57 % du carnet de commandes de Bouygues Construction
et Colas, stable sur un an.

Le chiffre d'affaires des activités de construction s'établit à 12,1 milliards d'euros au premier semestre 2018, en hausse de 4 % par rapport au premier semestre 2017. A périmètre et change constants, il progresse de 5 %. Le résultat opérationnel courant s'élève à 70 millions d'euros contre 122 millions d'euros au premier semestre 2017.

Après un premier trimestre pénalisé par les mauvaises conditions météorologiques en Europe, le résultat opérationnel courant ressort en hausse de 6 millions d'euros au deuxième trimestre 2018 sur un an. La forte progression du résultat opérationnel courant de Bouygues Immobilier et l'augmentation de la contribution de la Route chez Colas ont plus que compensé l'impact négatif des grèves à la SNCF dans le Ferroviaire et la finalisation difficile de trois projets en Irlande et au Royaume-Uni dans l'activité Energies et Services. Retraitée de ces trois projets, la marge opérationnelle courante des activités de construction s'élève à 4,1 % au deuxième trimestre 2018.

La contribution de Miller McAsphalt au chiffre d'affaires semestriel 1 ressort à 243 millions d'euros. Cependant,
sa contribution au résultat opérationnel courant est nulle compte-tenu de la saisonnalité de son activité.

 
  

1 La contribution des mois de mars à juin a été enregistrée sur le T2 2018


Pour 2018, les perspectives d'amélioration du résultat opérationnel courant 1 et de la marge opérationnelle courante 1 des activités de construction sont confirmées.

TF1

Au premier semestre 2018, le groupe TF1 maintient une part d'audience élevée de 32,5 % sur les femmes de
moins de 50 ans responsables des achats, soit un niveau stable par rapport au premier semestre 2017.

Le chiffre d'affaires du groupe TF1 ressort à 1 084 millions d'euros, en hausse de 4 % par rapport au premier semestre 2017 grâce à une bonne performance des revenus publicitaires des cinq chaînes en clair et aux premiers revenus issus de la commercialisation de l'offre TF1 Premium.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 101 millions d'euros au premier semestre 2018, en baisse de         7 millions d'euros sur un an. Le coût de la Coupe du Monde de football (46 millions d'euros) a été en grande partie compensé par la maîtrise des coûts des programmes et la croissance des activités de production. La marge opérationnelle courante s'élève à 9,3 % au premier semestre 2018, en baisse de 1,1 point par rapport au premier semestre 2017. Hors coût de la Coupe du Monde, elle ressort à 13,5 %.

Le résultat opérationnel s'élève à 90 millions d'euros au premier semestre 2018, en baisse de 6 millions d'euros sur un an, après la prise en compte de 11 millions d'euros de charges non courantes, correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios.

BOUYGUES TELECOM

Le premier semestre 2018 est marqué par la poursuite de la bonne performance commerciale de Bouygues Telecom et la croissance soutenue de ses résultats financiers.

Le parc Mobile est en hausse de 901 000 clients au premier semestre 2018, dont 448 000 au deuxième trimestre, pour un parc Mobile total de 15,3 millions de clients à fin juin 2018. Le parc Forfait Mobile hors MtoM atteint 10,6 millions de clients avec 253 000 nouveaux clients au premier semestre 2018, dont 120 000 au deuxième trimestre 2018.
Bouygues Telecom fait bénéficier au plus grand nombre du Très Haut Débit mobile.  En zone moins  dense,  82 % du réseau mutualisé est d'ores et déjà déployé à fin juin 2018 (95 % prévu à fin 2018). Par ailleurs, un accord stratégique avec Fnac Darty a été signé pour distribuer les offres Mobile de Bouygues Telecom dans une cinquantaine de magasins Fnac Connect , créés à partir de 2018 en région. En zone très dense, la densification du réseau se poursuit avec l'ajout de 2 000 sites additionnels d'ici 2022, soit 50 % de sites supplémentaires. Ainsi, fin 2018, 99 % de la population sera couverte en 4G avec environ 21 000 sites Mobile. Fin 2023, l'objectif est de couvrir plus de 99% de la population avec plus de 28 000 sites.

Dans le Fixe, Bouygues Telecom enregistre une bonne performance avec le gain de 91 000 clients au premier semestre 2018, dont 41 000 au deuxième trimestre pour un parc Fixe total de 3,5 millions de clients à fin juin 2018. Cette croissance a été portée par le FTTH avec 126 000 nouveaux clients au premier semestre 2018, dont 62 000 clients au deuxième trimestre 2018. Au 30 juin 2018, Bouygues Telecom dispose ainsi de 391 000 clients FTTH.
Bouygues Telecom continue d'étendre son empreinte FTTH avec 25 millions de prises sécurisées au 30 juin
2018 et 5,5 millions de prises commercialisées dans 62 départements.

 
  

1 Hors plus-value de 28 M€ en 2017 au titre de la cession de 50 % de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée


Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom ressort à 2 563 millions d'euros au premier semestre 2018, en hausse de 7 % sur un an. Le chiffre d'affaires Services progresse de 5 % à 2 074 millions d'euros dans un marché à forte intensité concurrentielle. Le chiffre d'affaires facturé aux clients s'établit à 1 977 millions d'euros, en augmentation de 5 % sur un an. Cette croissance reflète l'impact positif des hausses tarifaires intervenues en mai 2017 et le lancement de nouvelles gammes d'offres Fixe et Mobile au deuxième trimestre 2018.

L'EBITDA s'élève à 549 millions d'euros au premier semestre 2018, en amélioration de 12 % par rapport au
premier semestre 2017. La marge d'EBITDA est de 26,5 %, en hausse de 1,7 point sur un an.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 148 millions d'euros, en augmentation de 10 % sur un an.
Le résultat opérationnel s'élève à 239 millions d'euros au premier semestre 2018, en progression de 31 % sur un an. Il intègre principalement 104 millions de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites à Cellnex et 18 millions de charges non courantes liées au partage de réseau mobile en zone non dense.

Les investissements bruts s'élèvent à 621 millions d'euros sur le semestre, en ligne avec le montant d'investissements bruts prévu pour 2018 de 1,2 milliard d'euros.

ALSTOM

Au premier semestre 2018, la contribution financière d'Alstom au résultat net du Groupe s'élève à 73 millions d'euros 1 , contre une contribution de 45 millions d'euros 1 au premier semestre 2017.
Pour rappel, Bouygues n'enregistre pas de contribution d'Alstom dans ses comptes au deuxième trimestre.

SITUATION FINANCIÈRE

L'endettement net s'élève à 5,0 milliards d'euros au 30 juin 2018 contre 4,3 milliards d'euros au 30 juin 2017
et 1,9 milliard d'euros au 31 décembre 2017.
L'écart par rapport à fin juin 2017 reflète principalement les acquisitions de Miller McAsphalt par Colas et de aufeminin par TF1. La dette nette au 30 juin 2018 n'inclut pas encore l'acquisition d'Alpiq Engineering Services par Bouygues Construction et Colas (valeur d'entreprise de 850 millions de francs suisses).
L'évolution de la dette nette par rapport à fin décembre 2017 reflète également l'impact traditionnel de la saisonnalité de l'activité de Colas.

Le 5 juillet 2018, Moody's a relevé la notation de Bouygues de Baa1, perspective positive à A3, perspective stable.
Le 12 juillet 2018, Standard & Poor's a maintenu la notation BBB+ du Groupe, perspective positive.

 
  

1 Avant application de la norme IFRS 15


PROCHAINS RENDEZ-VOUS FINANCIERS :

             ·    2 octobre 2018 : Capital Markets Day « Activités de Construction » (8h30 CET) à Paris
             ·    15 novembre 2018 : résultats des 9 premiers mois 2018 (7h30 CET)·   

 
  

              21 février 2019 : résultats annuels 2018 (7h30 CET)

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis. Retrouvez le premier rapport intégré publié par le Groupe, le rapport financier semestriel et l'intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com
La réunion de présentation des résultats aux analystes financiers sera retransmise en direct sur Internet le 30 août 2018 à partir de 11h (CET) sur le site www.bouygues.com

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :
INVESTORS@bouygues.com · Tél : +33 (0)1 44 20 10 79
CONTACT PRESSE :
presse@bouygues.com · Tél : +33 (0)1 44 20 12 01
BOUYGUES SA · 32 avenue Hoche · F-75378 Paris CEDEX 08 · www.bouygues.com  


ACTIVITÉ COMMERCIALE DU PREMIER SEMESTRE 2018

CARNET DE COMMANDES  Fin juin
DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION
(millions d'euros)
2017 Retraité 2018 Variation
Bouygues Construction20 03021 426+7 %
Bouygues Immobilier2 6352 696+2 %
Colas8 1119 540+18 %
Total 30 776 33 662 +9 %


BOUYGUES CONSTRUCTION  1 er semestre
PRISES DE COMMANDES
(millions d'euros)
2017 2018 Variation
France3 1223 023-3 %
International2 4863 022+22 %
Total 5 608 6 045 +8 %


BOUYGUES IMMOBILIER  1 er semestre
RÉSERVATIONS
(millions d'euros)
2017 2018 Variation
Logement1 1821 075-9 %
Immobilier d'entreprise9076-16 %
Total 1 272 1 151 -10 %


COLAS  Fin juin
CARNET DE COMMANDES
(millions d'euros)
2017 2018 Variation
France métropolitaine3 3833 644+8 %
International et Outre-Mer4 7285 896+25 %
Total 8 111 9 540 +18 %


TF1  Fin juin 
PART D'AUDIENCE a 2017 2018 Variation
Total 32,5 % 32,5 % 0 pt

      (a) Source Médiamétrie – Femmes de moins de 50 ans responsables des achats

BOUYGUES TELECOM

PARC CLIENTS (en milliers) Fin déc. 2017 Fin juin 2018 Variation
Parc clients Mobile hors MtoM10 99811 175+177
Parc forfait Mobile hors MtoM10 31710 570+253
Parc total Mobile 14 387 15 288 +901
Parc total Fixe 3 442 3 533 +91


PERFORMANCE FINANCIÈRE DU PREMIER SEMESTRE 2018

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RESUMÉ
(millions d'euros)
S1 2017 retraité S1 2018 Variation
Chiffre d'affaires 15 108 15 743 +4 % a
Résultat opérationnel courant 347 303 -44 M€
Autres produits et charges opérationnels b3280+48 M€
Résultat opérationnel 379 383 +4 M€
Coût de l'endettement financier net(115)(107)+8 M€
Autres produits et charges financiers74-3 M€
Impôt(84)(57)+27 M€
Quote-part de résultat des coentreprises et entités associées8589+4 M€
dont Alstom 45 c 73 c +28 M€
Résultat net des activités poursuivies 272 312 +40 M€
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle(52)(52)0 M€
Résultat net part du Groupe 220 260 +40 M€
Résultat net part du Groupe hors exceptionnels d 197 209 +12 M€

(a) +5 % à périmètre et change constants
      (b) Dont au 1er semestre 2017 des charges non courantes de 12 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios, 4 M€ chez Colas liées aux travaux préliminaires au démantèlement du site de Dunkerque et 48 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 72 millions d'euros de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites à Cellnex et 33 millions d'euros de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau) Dont au 1er semestre 2018 des charges non courantes de 11 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios et 91 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 104 millions d'euros de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites à Cellnex et 18 millions d'euros de charges non courantes liées au partage de réseau)
      

      c. Avant application de la norme IFRS 15
      d. Voir réconciliation en page 11



CALCUL DE L'EBITDA (millions d'euros) S1 2017
Retraité
S1 2018 Variation
Résultat opérationnel courant 347 303 -44 M€
Dotations nettes aux amortissements721803+82 M€
Dotations aux provisions et dépréciations nettes de reprises utilisées234+32 M€
Reprise de provisions et dépréciations non utilisées et autres(156)(208)-52 M€
EBITDA 914 932 +18 M€


CHIFFRE D'AFFAIRES DES
ACTIVITÉS (millions d'euros)
S1 2017
Retraité
S1 2018 Variation Effet change Effet périmètre A PCC
Activités de construction a 11 691 12 115 +3,6 % +3,0 % -1,8 % +4,9 %
dont Bouygues Construction 5 714 5 726 +0,2 % +3,9 % +0,7 % +4,8 %
dont Bouygues Immobilier 1 123 1 140 +1,5 % 0,0 % +1,8 % +3,3 %
dont Colas 5 002 5 361 +7,2 % +2,6 % -5,3 % +4,5 %
TF1 1 043 1 084 +3,9 % 0,0 % -3,1 % +0,9 %
Bouygues Telecom 2 406 2 563 +6,5 % +6,5 %
Holding et divers 73 76 Ns Ns
Retraitements intra-Groupe b (253) (207) Ns Ns
Chiffre d'affaires du Groupe 15 108 15 743 +4,2 % +2,3 % -1,6 % +5,0 %
dont France 9 797 10 143 +3,5 % 0,0 % 0,0 % +3,5 %
dont international 5 311 5 600 +5,4 % +6,7 % -4,4 % +7,7 %
  1. Somme des chiffres d'affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)
  2. Dont retraitements intra-groupe des activités de construction
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS À L'EBITDA DU
GROUPE (millions d'euros)
S1 2017
Retraité
S1 2018 Variation
Activités de construction 252 179 -73 M€
dont Bouygues Construction 200 173 -27 M€
dont Bouygues Immobilier 53 53 0 M€
dont Colas (1) (47) -46 M€
TF1 187 223 +36 M€
Bouygues Telecom 490 549 +59 M€
Holding et divers (15) (19) -4 M€
EBITDA du Groupe 914 932 +18 M€



CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DU GROUPE
(millions d'euros)
S1 2017
Retraité
 

S1 2018
 

Variation
Activités de construction 122 70 -52 M€
dont Bouygues Construction 196 167 -29 M€
dont Bouygues Immobilier 62 77 +15 M€
dont Colas (136) (174) -38 M€
TF1 108 101 -7 M€
Bouygues Telecom 135 148 +13 M€
Holding et divers (18) (16) +2 M€
Résultat opérationnel courant du Groupe 347 303 -44 M€


CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT
OPÉRATIONNEL DU GROUPE (millions d'euros)
S1 2017
Retraité
S1 2018 Variation
Activités de construction 118 70 -48 M€
dont Bouygues Construction 196 167 -29 M€
dont Bouygues Immobilier 62 77 +15 M€
dont Colas (140) (174) -34 M€
TF1 96 90 -6 M€
Bouygues Telecom 183 239 +56 M€
Holding et divers (18) (16) +2 M€
Résultat opérationnel du Groupe a
379
b
383
+4 M€

      (a) Dont des charges non courantes de 12 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios, 4 M€ chez Colas liées aux travaux préliminaires au démantèlement du site de Dunkerque et 48 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 72 millions d'euros de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites à Cellnex et 33 millions d'euros de charges non courantes liées au partage de réseau)
      (b) Dont des charges non courantes de 11 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios et 91 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont 104 millions d'euros de produits non courants liés à la plus-value de cession des sites à Cellnex et 18 millions d'euros de charges non courantes liées au partage de réseau)



CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT NET
PART DU GROUPE (millions d'euros)
S1 2017
Retraité
S1 2018 Variation
Activités de construction 104 55 -49 M€
dont Bouygues Construction 159 139 -20 M€
dont Bouygues Immobilier 30 42 +12 M€
dont Colas (85) (126) -41 M€
TF1 33 29 -4 M€
Bouygues Telecom 108 141 +33 M€
Alstom 45 73 +28 M€
Holding et divers (70) (38) +32 M€
Résultat net part du Groupe 220 260 +40 M€


IMPACT DES ÉLÉMENTS EXCEPTIONNELS SUR LE RÉSULTAT NET PART DU GROUPE (millions
d'euros)
S1 2017
retraité
 

S1 2018
 

Variation
R é sultat net part du Groupe 220 260 +40 M€
dont r ésultats non courants des activit és de construction (nets d 'imp ôts) 4 0 -4 M
dont r ésultats non courants de TF1 (nets d 'imp ôts) 3 3 0 M
dont r ésultats non courants de Bouygues Telecom (nets d 'imp ôts) (30) (54) -24 M
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels 197 209 +12 M€


 
  


ENDETTEMENT FINANCIER NET (-)/ EXCEDENT
FINANCIER NET(+) PAR MÉTIER (millions d'euros)
Fin déc. 2017
Retraité
Fin juin 2018 Variation
Bouygues Construction3 4092 993-416 M€
Bouygues Immobilier(86)(491)-405 M€
Colas433(1 314)-1 747 M€
TF1257(122)-379 M€
Bouygues Telecom(976)(1 201)-225 M€
Holding et divers(4 954)(4 907)+47 M€
TOTAL (1 917) (5 042) -3 125 M€



CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AUX
INVESTISSEMENTS D'EXPLOITATION NETS
(millions d'euros)
S1 2017
Retraité
 

S1 2018
 

Variation
Activités de construction 183 220 +37 M€
dont Bouygues Construction 34 64 +30 M€
dont Bouygues Immobilier 11 4 -7 M€
dont Colas 138 152 +14 M€
TF1 91 88 -3 M€
Bouygues Telecom 405 461 +56 M€
Holding et divers 5 2 -3 M€
TOTAL 684 771 +87 M€


CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU CASH-FLOW LIBRE
DU GROUPE (millions d'euros)
S1 2017 Retraité S1 2018 Variation
Activités de construction 135 90 -45 M€
dont Bouygues Construction 182 140 -42 M€
dont Bouygues Immobilier 27 39 +12 M€
dont Colas (74) (89) -15 M€
TF1 58 84 +26 M€
Bouygues Telecom (25) (27) -2 M€
Holding et divers (65) (36) +29 M€
TOTAL 103 111 +8 M€


 

IMPACT DE LA NORME IFRS 15 SUR LES COMPTES 2017 (M€)
 

2017 publié
 

Dont Bouygues Immobilier
Dont Bouygues Telecom  

Dont TF1
 

2017
retraité
Chiffre d'affaires 32 904+37-26+7 32 923
Résultat opérationnel courant 1 420-5-90 1 406
Résultat opérationnel 1 533-5-90 1 519
Impôt (303)0+40 (299)
Quote-part de résultat des coentreprises et entités associées  

163
 

+6
 

0
 

0
 

169
Résultat net des activités poursuivies 1 205+1-50 1 201
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (120)0+10 (119)
Résultat net part du Groupe 1 085+1-40 1 082


IMPACT DE LA NORME IFRS 15 SUR LES COMPTES TRIMESTRIELS 2017 (M€)

 

(M€)
 

T1
 

T2
 

T3
 

T4
 

Publié
 

Impact
 

Retraité
 

Publié
 

Impact
 

Retraité
 

Publié
 

Impact
 

Retraité
 

Publié
 

Impact
 

Retraité
Chiffre d'affaires 6 847-10 6 837 8 315-44 8 271 8 666-22 8 644 9 076+95 9 171
dont Bouygues Telecom  

1 222
 

-12
 

1 210
 

1 212
 

-16
 

1 196
 

1 293
 

-4
 

1 289
 

1 359
 

+6
 

1 365
dont Bouygues Immobilier  

517
 

-3
 

514
 

638
 

-29
 

609
 

591
 

-19
 

572
 

966
 

+88
 

1 054
dont TF1 499 +4 503 538 +2 540 429 +2 431 659 -1 658
Résultat opérationnel courant  

(67)
 

-8
 

(75)
 

452
 

-30
 

422
 

591
 

-5
 

586
 

444
 

+29
 

473
dont Bouygues Telecom  

41
 

-9
 

32
 

121
 

-18
 

103
 

128
 

0
 

128
 

39
 

+18
 

57
dont Bouygues Immobilier  

31
 

0
 

31
 

42
 

-11
 

31
 

66
 

-5
 

61
 

84
 

+11
 

95
Résultat opérationnel  

(84)
 

-8
 

(92)
 

501
 

-30
 

471
 

641
 

-5
 

636
 

475
 

+29
 

504
dont Bouygues Telecom  

34
 

-9
 

25
 

176
 

-18
 

158
 

185
 

0
 

185
 

75
 

+18
 

93
dont Bouygues Immobilier  

31
 

0
 

31
 

42
 

-11
 

31
 

66
 

-5
 

61
 

84
 

+11
 

95
Résultat net part du Groupe  

(38)
 

-3
 

(41)
 

278
 

-17
 

261
 

473
 

-4
 

469
 

372
 

+21
 

393


GLOSSAIRE

Activités de construction : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas

ABPU ( Average Billing Per Us er) :
      –  Dans le Mobile, il est égal à la somme des chiffres d'affaires Mobile facturés au client pour les clients Grand Public et/ou Entreprise divisée par le nombre de clients moyen sur la période. Il ne prend pas en compte les cartes SIM MtoM et SIM gratuites.
      – Pour le Fixe, il est égal à la somme des chiffres d'affaires Fixe facturés au client pour les clients Grand Public (hors Entreprises) divisés par le nombre de clients moyen sur la période

BtoB ( business to business ) : décrit les activités d'échanges entre les entreprises.

Carnet de commandes (Bouygues Construction, Colas) : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l'obtention de l'ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Carnet de commandes (Bouygues Immobilier) : il est composé du chiffre d'affaires des ventes notariées restant à réaliser et du montant du chiffre d'affaires total des réservations signées restant à notarier.
En application de la norme IFRS 11, Bouygues Immobilier exclut de son carnet de commandes le chiffre d'affaires des réservations réalisées à travers des sociétés mises en équivalence (société en co-promotion en cas de contrôle conjoint).

Cash-flow libre : capacité d'autofinancement nette (déterminée après coût de l'endettement financier et charge nette d'impôt de l'exercice) diminuée des investissements nets d'exploitation de l'exercice. Il est calculé avant variation du BFR. Le calcul du cash-flow libre par métier est présenté dans la note 11 « Information sectorielle » de l'annexe aux comptes consolidés au 30 juin 2018 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

Chiffre d'affaires autre (Bouygues Telecom) : différence entre le chiffre d'affaires total de Bouygues Telecom
et le chiffre d'affaires Services. Il comprend en particulier :

  • Les ventes de terminaux, d'accessoires, d'assurances ou autres
  • Les revenus d'itinérance
  • Les prestations de services autres que Telecom (construction de sites ou installation de lignes FTTH)
  • Le cofinancement publicitaire

Chiffre d'affaires Services (Bouygues Telecom) : il comprend :

  • Le chiffre d'affaires facturé au client qui intègre :
    • Dans le Mobile :
      • Pour les clients Grand Publics : le chiffre d'affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée
      • Pour les clients Entreprise : le chiffre d'affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée, ainsi que le chiffre d'affaires des services rendus aux Entreprises
      • Le chiffre d'affaires du Machine-To-Machine (MtoM),
      • Le chiffre d'affaires de l'itinérance (roaming visiteurs)
      • Le chiffre d'affaires réalisé avec les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO);


            –          Dans le Fixe :
                        o   Pour les clients Grand Public, le chiffre d'affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements
                        o   Pour les clients Entreprise, le chiffre d'affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements, ainsi que le chiffre d'affaires des services rendus aux Entreprises
                        o   Le chiffre d'affaires de vente en gros réalisé avec d'autres opérateurs de réseaux fixes ;
       –  Le revenu des appels entrants Voix et SMS
       –  L'étalement de la subvention sur la durée de vie prévisionnelle du client, conséquence d'IFRS 15
       –  L'activation, puis l'étalement sur la durée de vie prévisionnelle du client des chiffres d'affaires liées aux
mises en services

Consommation 4G : données consommées sur les réseaux cellulaires 4G, hors Wi-Fi

EBITDA : résultat opérationnel courant avant dotations nettes de reprises aux amortissements, provisions et dépréciations et avant effets liés aux prises et aux pertes de contrôle.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en tenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s'agit respectivement d'un excédent financier net ou d'un endettement financier net. Les principaux éléments de variation de l'endettement net sont présentés en note 7 de l'annexe aux comptes consolidés au 30 juin 2018 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

Evolution du chiffre d'affaires à périmètre et change constants :

         –  A change constant : évolution après conversion du chiffre d'affaires en devises de la période en cours aux
taux de change de la période de comparaison

  • A périmètre constant : évolution du chiffre d'affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon

suivante:

  • En cas d'acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d'affaires de la société acquise qui n'a

pas de correspondance dans la période de comparaison

  • En cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d'affaires de la société cédée qui n'a pas de correspondance dans la période en cours

FTTH ( Fiber to the Home – Fibre jusqu'à l'abonné) : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le noeud de raccordement optique (lieu d'implantation des équipements de transmission de l'opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition Arcep)

Marge d'EBITDA (Bouygues Telecom) : EBITDA sur chiffre d'affaires Services

MtoM : les communications « machine à machine » ou « MtoM » consistent en la mise en relation de machines ou d'objets intelligents, ou entre un objet intelligent et une personne, avec un système d'information via des réseaux de communications mobiles généralement sans intervention humaine

Prises FTTH sécurisées : horizontal déployé ou en cours de déploiement ou commandé et ce, jusqu'au point
de mutualisation


Prises FTTH commercialisées : prises pour lesquelles l'horizontal et la verticale sont déployés et connectés via
le point de mutualisation

Prise de commandes (Bouygues Construction, Colas) : une affaire est enregistrée dans la prise de commandes dès lors que le contrat est signé et entré en vigueur (obtention de l'ordre de service et levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement est mis en place. Le montant enregistré correspond au chiffre d'affaires à réaliser sur cette affaire.

Réservations en valeur (Bouygues Immobilier) : montant exprimé en euro de la valeur des biens immobiliers réservés sur une période donnée.
         –  Logements : somme des valeurs des contrats de réservation, unité et bloc, signés par les clients et validés en interne, nettes des désistements enregistrés.
         –  Immeubles de bureaux : ils sont enregistrés dans les réservations à la vente notaire Pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :

  • Si Bouygues Immobilier détient le contrôle exclusif de la société de co-promotion (intégration globale), alors 100% des montants sont intégrés dans les réservations
  • S'il y a contrôle conjoint (société mise en équivalence), alors l'activité commerciale est enregistrée à

hauteur de la quote-part détenue dans la société de co-promotion

RIP : Réseau d'Initiative Publique

Très Haut Débit : abonnements avec un débit crête descendant supérieur ou égal à 30 Mbits/s. Comprend les abonnements FTTH, FTTLA, box 4G et VDSL2 (définition Arcep)

Utilisateurs 4G : clients ayant utilisé le réseau 4G au cours des trois derniers mois (définition Arcep)


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOUYGUES via GlobeNewswire

HUG#2213301

Print Friendly, PDF & Email

BOUYGUES : Résultats semestriels 2018

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |