Fri, 27 Jul 2018 05:00:00 GMT

Rueil-Malmaison, le 27 juillet 2018
 
 

COMPTES SEMESTRIELS 2018

  • Hausse de 6,7 % du chiffre d'affaires à 19,8 milliards d'euros
    • Poursuite de la croissance des trafics de VINCI Autoroutes
    • Forte dynamique des trafics passagers de VINCI Airports
    • Activité en hausse en France dans le contracting
  • Forte amélioration des résultats :
    • Résultat opérationnel sur activité : 2,1 milliards d'euros (+11,4 %)
    • Résultat net part du Groupe : 1,3 milliard d'euros (+26 %)
  • Poursuite du développement à l'international
  • Perspectives 2018 : hausses du chiffre d'affaires et des résultats confirmées
  • Acompte sur dividende : 0,75 euro par action (+8,7 %)

Chiffres clés

En millions d'euros 1 er semestre  Exercice
2018 2017 Variation 2018/20172017
Chiffre d'affaires [1] 19 758 18 513 +6,7 %40 248
Capacité d'autofinancement (Ebitda) 2 937 2 806 +4,7 %6 500
  En % du chiffre d'affaires 14,9 % 15,2 %   16,2 %
Résultat opérationnel sur activité 2 099 1 883 +11,4 %4 607
  En % du chiffre d'affaires 10,6 % 10,2 %   11,4 %
Résultat opérationnel courant 2 154 1 853 +16,2 %4 592
Résultat net part du Groupe 1 300 1 030 +26,2 %2 747
Résultat net dilué par action (en €) 2,32 1,84 +26,1 %4,91
Acompte sur dividende par action (en €) 0,75 0,69 +8,7 %2,45
Endettement financier net (en Mds€) (16,7) (15,5) -1,1(14,0)
        
Évolution du trafic de VINCI Autoroutes +2,3 % +2,2 %  +1,7 %
Évolution des trafics passagers [2] de VINCI Airports +9,3 % +12,8 % +12,4 %
Carnet de commandes en fin de période (en Mds€) 32,7 30,7 +7 %29,3

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, a déclaré :

« Le premier semestre 2018 a été marqué par une solide croissance de l'activité et une forte hausse des résultats du Groupe. 

 

Chez VINCI Autoroutes, le rythme de croissance du trafic s'est maintenu à un bon niveau dans la continuité des tendances de l'année précédente, tiré notamment par le trafic poids lourds.

VINCI Airports continue de bénéficier d'une forte dynamique des trafics passagers sur la plupart de ses plates-formes. Après l'intégration, en janvier, de l'aéroport de Salvador de Bahia (Brésil), et en avril de celui de Kobe (Japon), de nouveaux développements ont été réalisés : en Serbie, où VINCI Airports a signé le contrat de concession de l'aéroport de Belgrade, et avec l'acquisition en cours de finalisation du portefeuille de huit aéroports de Airports Worldwide.

Dans le contracting, la croissance organique est restée soutenue en France, confirmant la reprise engagée en 2017. Le développement à l'international s'est poursuivi avec l'intégration des acquisitions réalisées par VINCI Energies, notamment en Europe et aux États-Unis, celle de Seymour Whyte en Australie par VINCI Construction et les acquisitions récentes d'Eurovia en France et au Canada.

Dans un environnement plus volatil, VINCI a réalisé avec succès plusieurs opérations de refinancement de sa dette dans de bonnes conditions. 

Fort de ces bons résultats et de la solidité de son modèle de développement, VINCI aborde la deuxième partie de l'année avec sérénité et confirme la perspective d'une hausse de son chiffre d'affaires et de ses résultats pour 2018. »

Le Conseil d'administration de VINCI s'est réuni le 26 juillet 2018 sous la présidence de Xavier Huillard pour arrêter les comptes semestriels au 30 juin 2018. Il a également approuvé le paiement d'un acompte sur dividende au titre de l'exercice 2018 d'un montant de 0,75 euro par action, en hausse de 8,7 %.

I. Des performances financières de très bon niveau :

Les comptes consolidés du 1 er semestre 2018 de VINCI font ressortir des hausses du chiffre d'affaires, de l'Ebitda, du résultat opérationnel sur activité et du résultat net part du Groupe.

Le chiffre d'affaires consolidé du 1 er semestre 2018 s'élève à 19,8 milliards d'euros, en progression de 6,7 % par rapport à celui du 1 er semestre 2017, dont une croissance organique de 2,8 %. La croissance externe représente un impact positif sur le chiffre d'affaires de 5,3 % et les variations de change un impact légèrement négatif de 1,4%.

Le chiffre d'affaires de la branche concessions s'établit à 3,4 milliards d'euros, en hausse de 6,3 % à structure réelle. Il intègre la contribution de l'aéroport de Salvador de Bahia au Brésil chez VINCI Airports, ainsi que celle de Gefyra, société concessionnaire du pont Charilaos-Trikoupis en Grèce, consolidée par intégration globale depuis le 1 er janvier 2018. A structure comparable, le chiffre d'affaires progresse de 5,8 %.

Le chiffre d'affaires de la branche contracting ressort à 16,1 milliards d'euros, en hausse de 6,9 % à structure réelle, dont une croissance organique de 2,2 %. La reprise de l'activité, engagée en 2017, s'est poursuivie chez VINCI Energies et Eurovia. L'activité de VINCI Construction s'est stabilisée. La croissance externe représente un impact positif sur le chiffre d'affaires de 6,3 % et les variations de change un impact négatif de 1,6 %, conséquence de l'appréciation de l'euro par rapport à la plupart des autres devises, notamment le dollar américain.

En France , le chiffre d'affaires s'élève à 11,5 milliards d'euros, en progression de 4,6 % à structure réelle et de 3,8 % à périmètre constant, reflet de la bonne conjoncture économique. Le chiffre d'affaires des concessions progresse de 4,5 % (+4,5% à périmètre comparable) et celui du contracting de 5,1 % (+ 4,1 % à périmètre comparable).

À l'international , le chiffre d'affaires ressort à 8,3 milliards d'euros, en hausse de 9,8 % à structure réelle et de 1,3 % à structure comparable. Il représente 41,9 % du chiffre d'affaires total (47 % pour la branche contracting ; 19 % pour la branche concessions).

Au deuxième trimestre , l'activité a été particulièrement dynamique avec une hausse de chiffre d'affaires de 8,3 % à structure réelle (+3,3 % à structure comparable), dont +6,4 % dans les concessions (+5,7 % à structure comparable) et +8,5 % dans le contracting (+2,5 % à structure comparable).

L' Ebitda progresse de 4,7 % à 2 937 millions d'euros (dont VINCI Autoroutes 1 908 millions d'euros, soit une marge de 75,0 % en amélioration de 40 points de base, et VINCI Airports 441 millions d'euros, soit une marge de 59,5% en amélioration de 80 points de base). Il représente 14,9 % du chiffre d'affaires.

Le résultat opérationnel sur activité (ROPA) s'établit à 2 099 millions d'euros, en hausse de 11,4 % par rapport à celui du 1 er semestre 2017 (1 883 millions d'euros). Le taux de ROPA/chiffre d'affaires s'améliore à 10,6 % (10,2 % au 1 er semestre 2017).

  • La contribution de la branche concessions est en hausse de 7,3 % à 1 642 millions d'euros.
  • La contribution de la branche contracting s'établit à 436 millions d'euros, en hausse de 25 %. Elle représente 2,7 % du chiffre d'affaires (2,3 % au 1 er semestre 2017). La marge de VINCI Energies ressort à 5,7 % (+20 points de base), celle de VINCI Construction à 1,8 % (+40 points de base). La contribution d'Eurovia, traditionnellement négative au 1 er semestre, n'est pas représentative de la performance annuelle de ce pôle.

Le résultat opérationnel courant (ROC) , intégrant l'impact des paiements en actions (IFRS 2), la part du Groupe dans le résultat des sociétés consolidées par mise en équivalence et divers éléments opérationnels courants, ressort à 2 154 millions d'euros, en hausse de 16,2 % (1 853 millions d'euros au 1er semestre 2017).

Le résultat net consolidé part du Groupe s'établit à 1 300 millions d'euros, en hausse de plus de 26 % par rapport à celui du 1er semestre 2017 (1 030 millions d'euros). Le résultat net par action, après prise en compte des instruments dilutifs, ressort à 2,32 euros (1,84 euro au 1er semestre 2017) en hausse de 26 %.

Le cash-flow opérationnel (avant prise en compte des investissements de développement dans les concessions), s'élève à 0,3 milliard d'euros.

L' endettement financier net s'établit à 16,7 milliards d'euros au 30 juin 2018, en augmentation sur 12 mois de 1,1 milliard d'euros. Par rapport au 31 décembre 2017, il augmente de près de 2,7 milliards d'euros, traduisant, d'une part, la variation saisonnière du besoin en fonds de roulement (1,5 milliard d'euros), et d'autre part, les investissements financiers réalisés sur le semestre (1,1 milliard d'euros). Les dividendes versés sur le semestre et les rachats d'actions ont représenté un montant de près de 1,5 milliard d'euros (1,2 milliard au 1 er semestre 2017).

Au cours du 1er semestre 2018, le Groupe a réalisé plusieurs émissions obligataires et opérations de refinancement pour un montant total de 2 milliards d'euros.

Au 30 juin 2018, la liquidité du Groupe s'élève à 8,6 milliards d'euros. Elle se décompose entre une trésorerie nette gérée de 2,6 milliards d'euros et des lignes de crédit bancaires confirmées non utilisées pour 6,0 milliards d'euros, à échéance 2021.

Au 30 juin 2018, le capital du Groupe était composé de 596,4 millions d'actions. L'auto-détention représentait à cette date 6,8% du capital.

II. Performances opérationnelles : bonne dynamique des concessions et amélioration du contracting

Le trafic de VINCI Autoroutes a progressé de 2,3 % au 1 er semestre 2018 (véhicules légers : +2,0%, poids lourds : +3,6 %). Le trafic des véhicules légers (VL) a bénéficié d'un calendrier de congés scolaires favorable et d'un certain report du trafic ferroviaire. Malgré un jour ouvré de moins, le trafic poids lourds est resté dynamique grâce à une conjoncture économique porteuse en France et en Espagne.

Le trafic passagers gérés de VINCI Airports a poursuivi sa dynamique de croissance, avec une hausse de 9,3 % sur l'ensemble du semestre. La croissance du trafic des trois aéroports du Cambodge se maintient à un niveau exceptionnel (+23,7 %). Celle des plates-formes européennes reste soutenue avec +8,9 % au Portugal et +9,5 % en France. Le trafic est également en hausse au Chili (+10,7 %), au Japon (+8,7 %) et au Brésil (+3,9 %). En République dominicaine, les faillites de plusieurs compagnies aériennes ont entraîné une baisse du trafic sur le semestre (-3,8 %).

Dans le contracting, les prises de commandes ont atteint 19,1 milliards d'euros au 1 er semestre, en progression de 3 % par rapport au 1 er semestre 2017. Cette variation s'analyse entre une croissance de 23 % à l'international et un recul de 12 % en France, en raison d'une base de comparaison élevée (d'importants contrats avaient été remportés au 1 er semestre 2017, notamment sur le Grand Paris Express). Les prises de commandes sont en hausse chez VINCI Energies (+21 %) et Eurovia (+5 %). Elles reculent chez VINCI Construction (-11 %).

Le carnet de commandes au 30 juin 2018 progresse dans tous les pôles de métiers pour s'établir à 32,7 milliards d'euros, en hausse de près de 12 % par rapport au 31 décembre 2017 et de 7 % sur 12 mois. Il augmente de 16 % à l'international et recule de 2 % en France par rapport au 30 juin 2017.

Sur un marché français de l'immobilier résidentiel en voie de stabilisation, l'activité commerciale de VINCI Immobilier reste bien orientée, avec 3 178 réservations au 1 er semestre 2018, en progression de 4 %. Le chiffre d'affaires consolidé reste stable (+1 %).

III. Autres faits marquants

Concessions

VINCI Airports a signé, en mars 2018, le contrat de concession de l'aéroport de Belgrade en Serbie. D'une durée de 25 ans, le contrat porte sur le financement, l'exploitation, la maintenance, l'élargissement et la rénovation du terminal et des pistes. Principale plate-forme du pays, l'aéroport a accueilli 5,3 millions de passagers en 2017. La reprise de l'exploitation par VINCI Airports interviendra dès la mise en place du financement.

VINCI Airports a signé, en avril 2018, un accord pour l'acquisition d'Airports Worldwide, qui gère un ensemble de huit aéroports au Royaume-Uni, en Suède, aux États-Unis et au Costa Rica, dont deux en pleine propriété, deux en concession et quatre sous contrat d'exploitation totale. Ces plates-formes ont accueilli au total plus de 21 millions de passagers en 2017. La transaction est en cours de finalisation.

VINCI Airports a inauguré, le 27 juin 2018, un terminal entièrement rénové et agrandi à l'aéroport international de Sihanoukville, au Cambodge, afin d'absorber la hausse importante du trafic attendue au cours des prochaines années.

VINCI Highways a mis en service, le 15 juin 2018, la section 2 de la voie express de Lima au Pérou après 15 mois de travaux. Cette section à péage de 9 km vient compléter les 16 km de voies existantes d'une infrastructure qui dessert les principaux pôles économiques de la capitale péruvienne.

Contracting

VINCI Energies a finalisé :

  • en janvier 2018, l'acquisition d'Eitech, société suédoise d'ingénierie et de travaux électriques intervenant dans l'industrie, les infrastructures et le secteur de la construction ;
  • en mars 2018, l'acquisition de PrimeLine Utility Services, groupe américain spécialisé dans le transport et la distribution d'électricité et de gaz, ainsi que dans les infrastructures de télécommunications ;
  • en avril 2018, l'acquisition de la société Wah Loon Engineering, société singapourienne de services d'ingénierie électrique et mécanique, spécialisée notamment dans la construction de data centers.

Eurovia a acquis, en avril 2018, les actifs du groupe TNT, entreprise québécoise de travaux publics, qui exploite une carrière à Laval et des usines d'enrobés dans la région de Montréal au Canada.

Succès commerciaux

Parmi les contrats remportés par le Groupe au cours du 1 er semestre 2018, les plus significatifs sont les suivants. 
VINCI Energies :

  • le contrat de gestion du réseau d'éclairage public de la région de Canberra en Australie ;
  • un contrat pour le développement du réseau électrique du Sénégal ;
  • un contrat pour la restructuration, l'agrandissement et la gestion de quatre écoles en Allemagne dans le cadre d'un partenariat public-privé ;
  • plusieurs contrats de déploiement de la fibre optique dans 26 départements français d'ici 2022 ;
  • le renouvellement du contrat de Facility Management pour la gestion des sites Thales en France.

Eurovia :

  • le contrat de construction de l'infrastructure du Tram 9, nouvelle ligne de tramway qui reliera à Paris, la Porte de Choisy à Orly-Ville ;
  • le contrat de construction d'une section de l'autoroute D35 en République tchèque ;
  • le contrat d'entretien, pendant 4 ans, de plus de 2 000 km de routes en Grande-Bretagne ;
  • le contrat de réfection d'une partie du centre-ville de Szczecin en Pologne ;
  • le contrat d'entretien de la chaussée de l'A29 en Seine-Maritime.

VINCI Construction :

  • deux contrats dans le cadre du futur réseau de transport du Grand Paris Express sur la ligne 14 Sud ;
  • à Nanterre, le contrat de construction du futur siège de VINCI et celui de l'ensemble immobilier Origine ;
  • deux projets routiers au Cameroun ;
  • le contrat de conception-construction d'une nouvelle ligne de métro à Copenhague, au Danemark ;
  • le contrat de réalisation de la station de transfert d'énergie par pompage d'Abdelmoumen, au Maroc ;
  • le contrat de modernisation de l'autoroute des Princes entre Berry et Bomaderry, en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) ;
  • le contrat de construction d'un gazoduc de plus de 160 km, dans la région de Vancouver, en Colombie Britannique (Canada), dans le cadre du projet Coastal GasLink Pipeline.
IV. Gestion de la dette


Nouveaux financements

Au cours du 1 er semestre 2018, dans un environnement de marché plus volatil, le Groupe a réalisé plusieurs opérations de refinancement de sa dette pour en optimiser le coût et allonger la maturité moyenne.
ASF a ainsi émis deux emprunts obligataires :

  • un premier, en janvier, de 1 milliard d'euros, à échéance 2030, portant un coupon de 1,375 %;
  • un second, en juin, de 700 millions d'euros, à échéance 2028, portant un coupon de 1,375 %.

En mars, VINCI a obtenu auprès d'un établissement bancaire une ligne de crédit de 300 millions de dollars US, d'une durée de cinq ans, prorogeable deux fois un an.

Arcos, société concessionnaire de l'autoroute A355 de contournement de Strasbourg par l'ouest, a finalisé, en avril, le financement du projet sous la forme de crédits amortissables sur 27 ans auprès de la BEI et d'un pool bancaire pour un montant total de 359 millions d'euros.

Principaux remboursements d'emprunts

ASF a remboursé en mars son dernier emprunt auprès de la Caisse nationale des autoroutes (CNA) pour un montant de 750 millions d'euros, ainsi que 100 millions d'euros de crédit bancaire.

Cofiroute a remboursé en avril un emprunt obligataire de 600 millions d'euros, et en mars un emprunt de 75 millions d'euros auprès de la BEI.

Au 30 juin 2018, la dette financière brute long terme du Groupe, d'un montant total de 19,3 milliards d'euros, avait une maturité moyenne de 6,3 ans et son taux d'intérêt moyen au premier semestre ressortait à 2,48 % (respectivement 5,7 ans et 2,68 % au 31 décembre 2017).

V. Perspectives 2018 : confirmation de la progression du chiffre d'affaires et des résultats

Les bonnes performances réalisées par le Groupe au 1 er semestre 2018 confortent les tendances annoncées précédemment.

Sur l'ensemble de l'année, VINCI prévoit des hausses de son chiffre d'affaires, de son résultat opérationnel et de son résultat net.

  • Dans les concessions , la croissance du trafic de VINCI Autoroutes devrait être du même ordre de grandeur qu'en 2017, sous réserve que les prix des carburants ne subissent pas de nouvelles augmentations. Les trafics de VINCI Airports devraient continuer à croître en 2018, mais à un rythme moins soutenu qu'en 2017, du fait d'une base de comparaison élevée.
  • Dans le contracting , la croissance de l'activité devrait se poursuivre dans l'ensemble des métiers, tirée par la bonne conjoncture en France et le développement à l'international, et le taux de ROPA/CA de la branche devrait continuer à s'améliorer.

  VI. Acompte sur dividende

Un acompte sur le dividende de l'exercice 2018 de 0,75 euro par action, en hausse de 8,7 %, sera versé en numéraire le 8 novembre 2018 (date de détachement du coupon : 6 novembre 2018).

*********

Agenda
27  juillet 2018 Résultats du 1 er semestre 2018
–  Conférence de presse : 08h30
–  Réunion analystes : 11h00

 

Accès à la conférence téléphonique :
En français +33 (0)1 70 71 01 59  PIN : 49369156#
En anglais +44 (0)20 7194 3759  PIN : 63577684#
23 octobre 2018Information trimestrielle au 30 septembre 2018
20-21 novembre 2018Journée investisseurs Eurovia

**********
Ce communiqué de presse est disponible en français et en anglais sur le site Internet de VINCI : www.vinci.com .

La présentation des résultats semestriels 2018 et le rapport financier semestriel au 30 juin 2018 seront disponibles avant la conférence de presse sur le site Internet de VINCI : www.vinci.com .

**********

A propos de VINCI
VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et de la construction, employant plus de 190 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l'amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s'engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d'utilité publique, VINCI considère l'écoute et le dialogue avec l'ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l'exercice de ses métiers. L'ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.
www.vinci.com

RELATIONS INVESTISSEURS
Grégoire Thibault
Tél.: +33 1 47 16 45 07
gregoire.thibault@vinci.com

Alexandra Bournazel
Tél.: +33 1 47 16 33 46
alexandra.bournazel@vinci.com

CONTACT PRESSE
Service de presse VINCI
Tél.: +33 1 47 16 31 82
media.relations@vinci.com


ANNEXES


ANNEXE A : ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDES

VINCI applique depuis le 1er janvier 2018 les normes IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients » et IFRS 9 « Instruments financiers » selon la méthode de transition dite « rétrospective simplifiée » : les effets cumulatifs de la première application ont été comptabilisés dans les capitaux propres d'ouverture au 1er janvier 2018 et les données 2017, présentées à titre comparatif, n'ont pas été ajustées.

Le Groupe n'a pas identifié de divergences significatives entre ses pratiques de comptabilisation sous les anciens référentiels comptables et les dispositions d'IFRS 15 ou d'IFRS 9. L'analyse de ces divergences et les impacts de transition de l'application de ces deux nouvelles normes sont détaillés dans le rapport semestriel 2018 du Groupe (Note A.4.)

Compte de résultat 1 er semestre  
En millions d'euros 2018

 
2017

 
Variation
2018/2017
 
Chiffre d'affaires hors CA travaux des concessionnaires 19 758 18 513 +6,7 %  
CA travaux des concessionnaires 1286325 -12,0 % 
Chiffre d'affaires total20 04418 838 +6,4 % 
Résultat opérationnel sur activité 2 099 1 883 +11,4 %  
En % du chiffre d'affaires 2 10,6 % 10,2 %   
Paiements en actions (IFRS 2)(80)(57)   
Résultat des sociétés mises en équivalence et autres éléments opérationnels courants13527   
Résultat opérationnel courant 2 154 1 853 +16,2 %  
Eléments opérationnels non courants18(7)   
Résultat opérationnel 2 171 1 846 +17,6 %  
Coût de l'endettement financier net(236)(234)   
Autres produits et charges financiers1918   
Impôts sur les bénéfices(629)(575)   
Intérêts minoritaires(26)(25)   
Résultat net part du Groupe 1 300 1 030 +26,2 %  
En % du chiffre d'affaires 2 6,6 % 5,6 %   
      
Résultat net par action (en euros) 32,321,84 +26,1 % 
Acompte sur le dividende de l'exercice (en euros par action)
)
0,750,69 +8,7 % 

1        En application de l'IFRIC 12 (traitement comptable des concessions).
2        % calculé sur le chiffre d'affaires hors CA travaux des filiales concessionnaires.
3        Après prise en compte des instruments dilutifs.


Bilan simplifié

 Au 30 juin 2018Au 31 déc. 2017Au 30 juin 2017
En millions d'euros
Actifs non courants – Concessions31 63731 12130 976
Actifs non courants – Contracting et autres métiers10 88110 0519 416
BFR, provisions et autres dettes et créances courantes(4 739)(6 097)(5 317)
Capitaux engagés 37 779 35 075 35 075
Capitaux propres- part du Groupe(17 737)(17 812)(16 329)
Intérêts minoritaires(596)(572)(531)
Capitaux propres (18 333) (18 384) (16 859)
Provisions non courantes et autres passifs long terme(2 771)(2 690)(2 674)
Ressources permanentes (21 104) (21 074) (19 534)
Dettes financières(19 280)(18 802)(18 043)
Trésorerie nette gérée2 6064 8012 501
Endettement financier net (16 674) (14 001) (15 541)
 

Tableau des flux de trésorerie

 

 

 

 

 
1 er semestre
En millions d'euros20182017
 
Capacité d'autofinancement avant impôt et coût de l'endettement (Ebitda) 2 937 2 806
Variation du BFR lié à l'activité et des provisions courantes(1 535)(1 130)
Impôts payés(452)(693)
Intérêts financiers nets payés(285)(328)
Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence13885
Flux de trésorerie liés à l'activité 803 741
Investissements opérationnels (nets de cessions)(476)(313)
Cash-flow opérationnel 327 429
Investissements de développement (concessions et PPP)(463)(557)
Cash-flow libre (136) (128)
Investissements financiers nets(1 080)(510)
Autres31
Flux nets avant opérations sur le capital (1 213) (637)
Augmentations de capital et autres opérations375205
Rachats d'actions(475)(366)
Dividendes payés(1 011)(840)
Flux nets de trésorerie de la période (2 324) (1 638)
Autres variations(349)35
Variation de l'endettement financier net (2 673) (1 603)
     
Endettement financier net début de période(14 001)(13 938)
Endettement financier net fin de période (16 674) (15 541)



ANNEXE B : DETAILS SUR LE CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE

Chiffre d'affaires consolidé par pôle du 1 er semestre

  1 er semestre   1 er semestre  Variation 2018/2017
En millions d'euros 20182017 Réelle Comparable
Concessions 3 426 3 223 6,3 % 5,8 %
VINCI Autoroutes2 5432 453 3,7 % 3,7 %
VINCI Airports741664 11,6 % 10,9 %
Autres concessions141106 33,0 % 24,7 %
Contracting 16 144 15 104 6,9 % 2,2 %
VINCI Energies5 8575 061 15,7 % 3,4 %
Eurovia3 7253 494 6,6 % 6,2 %
VINCI Construction6 5626 550 0,2 % -0,9 %
VINCI Immobilier393388 1,3 % -0,1 %
Eliminations et retraitements(205)(203)    
Chiffre d'affaires* 19 758 18 513 6,7 % 2,8 %
dont :
France
11 48010 974 4,6 % 3,8 %
Europe hors France5 1914 615 12,5 % 
International hors Europe3 0872 924 5,6 %

* Hors chiffre d'affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire)

Chiffre d'affaires consolidé du 2 e trimestre

  2 e trimestre   2 e trimestre  Variation 2018/2017
En millions d'euros 20182017 Réelle Comparable
Concessions 1 887 1 773 6,4 % 5,7 %
  VINCI Autoroutes1 4121 359 3,9 % 3,9 %
VINCI Airports399358 11,5 % 10,1 %
  Autres concessions7656 34,6 % 5,0 %
Contracting 8 908 8 209 8,5 % 2,5 %
  VINCI Energies3 0942 611 18,5 % 3,6 %
  Eurovia2 3182 107 10,0 % 8,7 %
  VINCI Construction3 4963 490 0,2 % -2,0 %
VINCI Immobilier215192 12,3 % 11,0 %
Eliminations et retraitements(99)(98)    
Chiffre d'affaires* 10 911 10 076 8,3 % 3,3 %
dont :
  France
6 2585 944 5,3 % 3,9 %
  Europe hors France2 9452 584 14,0 % 2,3 %
  International hors Europe1 7081 547 10,4 %

* Hors chiffre d'affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe


Chiffre d'affaires* consolidé du 1 er semestre – répartition France / International par pôle

  1 er semestre   1 er semestre  Variation 2018/2017
En millions d'euros 20182017 Réelle Comparable
FRANCE      
Concessions 2 764 2 645 4,5 % 4,5 %
VINCI Autoroutes2 5432 453 3,7 % 3,7 %
VINCI Airports167156 6,8 % 6,8 %
Autres concessions5436 50,9 % 50,9 %
Contracting 8 519 8 105 5,1 % 4,1 %
VINCI Energies2 7852 646 5,3 % 4,4 %
Eurovia2 2262 067 7,7 % 6,8 %
VINCI Construction3 5073 392 3,4 % 2,1 %
VINCI Immobilier390388 0,5 % -0,9 %
Eliminations et retraitements(193)(164)    
Total France 11 480 10 974 4,6 % 3,8 %
        
INTERNATIONAL      
Concessions 662 579 14,4 % 11,9 %
VINCI Airports575508 13,0 % 12,2 %
Autres concessions8770 24,0 % 9,7 %
Contracting 7 625 6 999 8,9 % 0,1 %
VINCI Energies3 0722 415 27,2 % 2,3 %
Eurovia1 4991 427 5,0 % 5,4 %
VINCI Construction3 0543 158 -3,3 % -4,2 %
Eliminations et retraitements(12)(39)    
Total International 8 278 7 539 9,8 % 1,3 %

* Hors chiffre d'affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe

ANNEXE C : AUTRES DÉTAILS PAR POLE

Résultat opérationnel sur activité par pôle

  1 er semestre 1 er semestre Variation
En millions d'euros 2018% CA *2017% CA * 2018/2017
Concessions1 64247,9 %1 53047,5 % 7,3 %
VINCI Autoroutes1 31851,8 %1 26451,5 % 4,3 %
VINCI Airports32243,4 %26940,5 % 19,4 %
Autres concessions2 (3)   
Contracting4362,7 %3492,3 % 25,0 %
VINCI Energies3365,7 %2785,5 % 20,9 %
Eurovia**(17)(0,5 %)(19)(0,5 %) 9,3 %
VINCI Construction1181,8 %901,4 % 30,3 %
VINCI Immobilier174,4 %123,2 % 39,1 %
Holdings3 (8)   
Résultat opérationnel sur activité total2 09910,6 %1 88310,2 % 11,4 %

* Hors chiffre d'affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe
** Résultats semestriels non représentatifs de la performance annuelle en raison de la saisonnalité de l'activité

ANNEXE D : INDICATEURS VINCI AUTOROUTES ET VINCI AIRPORTS

Trafic des concessions autoroutières *
        

  2 e trimestre 1 er semestre
En millions de km parcourus

 
2018 Variation 2018 Variation
VINCI Autoroutes 13 515 2,5 % 23 869 2,3 %
  Véhicules légers11 672 2,2 %20 261 2,0 %
  Poids lourds1 844 4,2 %3 608 3,6 %
dont :      
ASF 8 387 2,7 % 14 794 2,6 %
  Véhicules légers7 162 2,4 %12 398 2,4 %
  Poids lourds1 224 4,2 %2 396 3,6 %
Escota 1 902 1,3 % 3 486 1,2 %
  Véhicules légers1 724 1,1 %3 142 1,1 %
  Poids lourds178 2,9 %344 2,3 %
Cofiroute (réseau interurbain) 3 138 2,7 % 5 435 1,9 %
  Véhicules légers2 709 2,4 %4 591 1,6 %
  Poids lourds430 4,5 %844 4,0 %
Arcour 89 7,1 % 154 7,3 %
  Véhicules légers77 5,6 %130 5,3 %
  Poids lourds12 18,2 %24 20,0 %

* Hors Duplex A86

Evolution du chiffre d'affaires de VINCI Autoroutes au 1 er semestre 2018

 VINCI Autoroutes Dont :   
 ASFEscotaCofirouteArcour
Trafic total – réseau interurbain 2,3 % 2,6 % 1,2 % 1,9 % 7,3 %
Effets tarifaires1,4 %1,2 %1,4 %1,7 %8,2 %
Duplex A860,1 %  0,3 % 
Recettes de péage (en m€) 2 498 1 432 367 670 30
Variation 2018/2017 3,8 % 3,8 % 2,6 % 3,9 % 15,5 %
Chiffre d'affaires (en m€) 2 543 1 460 372 679 30
Variation 2018/2017 3,7 % 3,7 % 2,6 % 3,8 % 15,4 %



Trafic passagers de VINCI Airports 1

  2 e trimestre 1 er semestre 12 mois glissants
En milliers de passagers 2018 Variation
2018/2017
2018 Variation
2018/2017
Juin 2017 à Juin 2018 Variation 12 mois glissants
ANA, Portugal15 261 6,9 %25 629 8,9 %53 902 11,4 %
  dont Lisbonne 7 701 10,7 % 13 703 12,9 % 28 236 14,5 %
France5 054 8,4 %9 108 9,4 %18 139 9,7 %
  dont ADL 2 910 6,9 % 5 246 7,4 % 10 656 7,3 %
Cambodge2 224 20,6 %5 200 23,7 %9 783 25,2 %
Brésil 21 730 1,3 %3 858 3,9 %7 808 6,2 %
Aerodom, République dominicaine1 191 -4,8 %2 576 -3,8 %5 020 -1,8 %
Total filiales consolidées par IG 3 25 460 7,3 % 46 372 9,2 % 94 654 11,1 %
Rennes-Dinard, France268 14,9 %434 11,7 %892 10,5 %
Santiago, Chili5 023 6,9 %11 320 10,7 %22 524 11,9 %
Kansai, Japon 212 108 7,8 %24 155 8,7 %48 552 9,2 %
Total filiales consolidées par ME 3 17 399 7,6 % 35 909 9,4 % 71 968 10,0 %
Total passagers gérés VINCI Airports 42 858 7,4 % 82 280 9,3 % 166 622 10,6 %

Données à 100%, hors considération des % de détention
2  Données 2018 et 2017 incluant le trafic des aéroports en année pleine
IG : intégration globale ; ME : mise en équivalence

ANNEXE E : CARNET DE COMMANDES DU CONTRACTING

 

 

 
Au 30 juin Variation Au Variation
En milliards d'euros 20182017 sur 12 mois 31 déc. 2017 vs 31 déc. 2017
VINCI Energies8,77,0 25 % 6,7 +29 %
Eurovia6,56,3 3 % 5,7 +14 %
VINCI Construction17,517,4 1 % 16,9 +4 %
Total Contracting 32,7 30,7 7 %   29,3 +12 %
dont :        
France15,916,1 -2 % 15,5 +2 %
International16,814,5 16 % 13,8 +22 %
Europe hors France9,27,9 17 % 7,6 +21 %
Reste du monde7,66,7 14 % 6,1 +24 %



GLOSSAIRE

Chiffre d'affaires travaux des filiales concessionnaires confiés à des entreprises extérieures au Groupe : cet indicateur correspond à la prestation de construction remplie par les sociétés concessionnaires en tant que maitre d'ouvrage pour le compte des concédants. La contrepartie de ces travaux est comptabilisée en actif incorporel ou en créance financière selon le modèle comptable appliqué au contrat de concession, conformément aux dispositions de l'interprétation IFRIC 12 « Accords de concession de services ». Il s'entend après éliminations des prestations réalisées par les pôles du contracting.

Evolution du chiffre d'affaires à structure comparable  : Il s'agit de mesurer la variation du chiffre d'affaires à périmètre et change constants.

  • Périmètre constant : l'effet périmètre est neutralisé en retraitant :
    • le périmètre de l'année N du chiffre d'affaires des sociétés entrantes en N,
    • le périmètre de l'année N-1 du chiffre d'affaires des sociétés sorties du périmètre de consolidation en année N-1 et N,
    • en intégrant le chiffre d'affaires des sociétés entrantes en N-1 en année pleine.
  • Change constant : l'effet change est neutralisé en appliquant les taux de change utilisé en N au chiffre d'affaires en devises de l'année N-1.

ROPA – Résultat opérationnel sur activité (Ebit)  : cet indicateur est présenté en lecture directe dans le compte de résultat.

Le résultat opérationnel sur activité correspond à la mesure de la performance opérationnelle des filiales du Groupe consolidées selon la méthode de l'intégration globale. Il exclut les charges associées aux paiements en actions (IFRS 2), les autres éléments opérationnels courants (incluant la quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence) ainsi que les éléments opérationnels non courants.

ROC – Résultat opérationnel courant : Cet indicateur est présenté en lecture directe dans le compte de résultat. Le résultat opérationnel courant est destiné à présenter la performance opérationnelle du Groupe hors incidence des opérations et événements non courants de la période. Il est obtenu en ajoutant au résultat opérationnel sur activité (ROPA) les charges IFRS 2 associées aux paiements en actions (plans d'épargne Groupe, actions de performance), le résultat des filiales consolidées par mise en équivalence, et les autres produits et charges opérationnels courants, ceux-ci incluant notamment les produits et charges courants relatifs aux sociétés mises en équivalence ou aux sociétés non consolidées (produits financiers sur les prêts et avances actionnaires accordés par le Groupe à certaines de ses filiales, dividendes reçus des sociétés non consolidées notamment).

RO – Résultat opérationnel  : cet indicateur est présenté en lecture directe dans le compte de résultat.

Le résultat opérationnel est obtenu en ajoutant au résultat opérationnel courant (ROC) les charges et produits non courants (voir ci-dessous).

Eléments opérationnels non courants  : Les charges et produits non courants comprennent principalement les pertes de valeur des goodwill, les charges de restructuration, ainsi que des produits et charges relatifs aux variations de périmètre (plus ou moins-values de cession de titres, impacts des changements contrôle).

Cafice – Capacité d'autofinancement avant coût de financement et impôts (Ebitda)  : la réconciliation de cet indicateur avec le résultat net consolidé de la période est présentée dans le tableau des flux de trésorerie.

La CAFICE correspond au résultat opérationnel courant corrigé des dotations aux amortissements, des variations de provisions non courantes et des dépréciations d'actifs non courants, des résultats sur cessions d'actifs ; elle comprend également des charges de restructuration incluses dans les éléments opérationnels non courants.

Taux d'Ebitda/CA, ou de ROPA/CA, ou de ROC/CA  : Ratio rapportant l'Ebitda, le ROPA, ou le ROC au chiffre d'affaires hors chiffre d'affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe.

Cash-flow opérationnel  : la réconciliation de cet indicateur avec le résultat net consolidé de la période est présentée dans le tableau de flux de trésorerie. Le cash-flow opérationnel permet de mesurer les flux de trésorerie dégagés par l'activité courante du Groupe. Il est constitué de la Cafice, de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité et des provisions courantes, des intérêts financiers et des impôts payés, des dividendes reçus des sociétés mises en équivalence et des investissements opérationnels nets de cession. Le cash-flow opérationnel ne comprend pas les investissements de développement dans les concessions et les partenariats public-privé PPP.

Cash-flow libre  : la réconciliation de cet indicateur avec le résultat net consolidé de la période est présentée dans le tableau de flux de trésorerie du Groupe. Le cash-flow libre est composé du cash-flow opérationnel et des investissements de développement dans les concessions et PPP.

Excédent/Endettement financier net  : la réconciliation de cet indicateur avec les postes du bilan est détaillée dans l'Annexe aux comptes consolidés du Groupe.

Il correspond à la différence entre les actifs financiers et les dettes financières. Selon que ce solde soit débiteur ou créditeur, il s'agit respectivement d'un excédent financier net ou d'un endettement financier net. Les dettes financières comprennent les emprunts obligataires et les autres emprunts et dettes financières (y compris les opérations de location-financement ainsi que les instruments financiers passifs). Les actifs financiers comprennent les disponibilités et équivalents de trésorerie, ainsi que les instruments dérivés actifs.

Coût de l'endettement financier net  : la réconciliation de cet indicateur avec le compte de résultat est détaillée dans l'Annexe aux comptes consolidés du Groupe.

Le coût de l'endettement financier net comprend l'ensemble des charges et des produits financiers relatifs à l'endettement financier net, tel que défini ci-dessus. Il inclut ainsi les charges d'intérêts et le résultat des produits dérivés de taux affectés à la dette brute, ainsi que les produits financiers des placements et des équivalents de trésorerie.

Carnet de commandes : le carnet de commandes des activités du contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction) représente le volume d'affaires restant à réaliser pour les chantiers dont le contrat est entré en vigueur (notamment, après l'obtention des ordres de service ou la levée des conditions suspensives) et financé.

Prise de commande :

  • Dans les métiers du contracting (VINCI Energies, Eurovia, VINCI Construction) : une prise de commande est reconnue dès lors que le contrat est non seulement signé mais entré en vigueur (par exemple, obtention de l'ordre de service ou levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement du projet est mis en place. Le montant enregistré en prise de commande correspond au chiffre d'affaires contractualisé.
  • Chez VINCI Immobilier : une prise de commande correspond à la valeur des biens immobiliers vendus en l'état futur d'achèvement ou vendus après achèvement conformément à un acte définitif notarié ou au chiffre d'affaires des contrats de promotion immobilière dont l'ordre de service a été donné par le maître d'ouvrage.

Pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :

  • Si VINCI Immobilier détient le contrôle exclusif de la société support de programme, celle-ci est comptabilisée par intégration globale. Dans ce cas, 100% de la valeur du contrat est incluse dans le montant de la prise de commandes;
  • Si la société support de programme est co-contrôlée, elle est consolidée par mise en équivalence sans prise en compte du montant de la prise commande de la société co-contrôlée.

Trafic passager (PAX) chez VINCI Airports  : il représente le nombre de passagers ayant effectué un vol commercial à partir d'une plate-forme aéroportuaire de VINCI Airports sur une période définie.

Mouvements commerciaux chez VINCI Airports  : il représente le nombre de mouvements d'avions commerciaux recensés sur une plate-forme aéroportuaire de VINCI Airports au cours d'une période définie.

Trafic autoroutier chez VINCI Autoroutes  : il représente le nombre de kilomètres parcourus sur le réseau autoroutier géré par VINCI Autoroutes sur une période définie, par les véhicules légers (VL) et les poids lourds (PL).

Partenariats public-privé – Contrats de concessions et Contrats de partenariat :   les partenariats public-privé sont des formes de contrats publics de longue durée par lesquels une autorité publique fait appel à un partenaire privé pour concevoir, construire, financer, exploiter et entretenir un équipement ou une infrastructure publique et/ou gérer un service.  
En France, on distingue les contrats de concessions (concessions de travaux ou concessions de services) et les contrats de partenariat.
A l'international, on rencontre, sous des appellations différentes, des catégories de contrats publics qui correspondent sensiblement aux caractéristiques respectives des contrats de concession ou des contrats de partenariat.
Dans un contrat de concession, le concessionnaire perçoit un péage (ou autre forme de rémunération) directement de la part de l'usager de l'infrastructure ou du service, selon des conditions définies dans le contrat avec l'autorité publique concédante ; le concessionnaire supporte donc un risque de fréquentation  ou « risque trafic », lié à l'utilisation de l'infrastructure.
Dans un contrat de partenariat, le partenaire privé est rémunéré par l'autorité publique, au moyen d'un loyer lié à des objectifs de performance, indépendamment du niveau de fréquentation de l'infrastructure par les usagers. Il en résulte que le partenaire privé ne supporte pas de risque de fréquentation.



[1] Hors chiffre d'affaires travaux des filiales concessionnaires confié à des entreprises extérieures au Groupe (voir glossaire)

[2] Données à 100 %, sans considération des pourcentages de détention de VINCI Airports. Variations sur une base pro forma incluant les aéroports de Salvador de Bahia (Brésil) et de Kobe (Japon) en année pleine en 2017.


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VINCI via GlobeNewswire

HUG#2207583

Print Friendly, PDF & Email

VINCI : COMPTES SEMESTRIELS 2018

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |