16.23

Accélération de la croissance du chiffre d'affaires au 2 ème trimestre à 13 %
Hausse de 11 % du chiffre d'affaires à 8,1 milliards d'euros sur l'ensemble du semestre
Hausse de 20 % de la marge opérationnelle   ( [1] ) à 647 millions d'euros soit 8,0 % du chiffre d'affaires
Hausse de 23 % du résultat net à 422 millions d'euros soit 5,2 % du chiffre d'affaires
Hausse de 20 % des prises de commandes   ( [2] ) à 12,8 milliards d'euros

 

Jacques Aschenbroich, Président-Directeur Général de Valeo, a déclaré :

« Au cours de ces dernières années, grâce à l'implication de l'ensemble des collaborateurs du Groupe, nous avons créé un nouveau Valeo, plus technologique, plus innovant, plus dynamique et plus rentable.
Les résultats du 1 er semestre 2016, avec une hausse de 20 % de nos prises de commandes à 12,8 milliards d'euros, une progression de 11 % à périmètre et taux de change constants de notre chiffre d'affaires accompagnée d'une hausse de 20 % de notre marge opérationnelle à 8 % du chiffre d'affaires et d'une hausse de 23 % de notre résultat net, témoignent de notre dynamisme et du bien-fondé de notre stratégie focalisée sur l'innovation dans les domaines de la réduction des émissions de CO 2 et de la conduite intuitive.
Ainsi, grâce à la forte croissance de notre chiffre d'affaires et à la forte surperformance de nos ventes première monte sur les principaux marchés mondiaux, nous sommes confiants pour confirmer nos objectifs 2016, communiqués lors de la publication de nos résultats annuels 2015, malgré les incertitudes qui pourraient éventuellement peser sur le marché automobile européen suite à la décision du Royaume-Uni de sortir de l'Union Européenne. »

 

Au cours du 2 ème trimestre 2016 :

  • Chiffre d'affaires consolidé de 4,2 milliards d'euros, en hausse de 12 % à périmètre et taux de change constants (+ 13 % publié)
  • Bonne intégration des 2 acquisitions, peiker et Spheros

Au cours du 1 er semestre 2016 :

  • Prises de commandes  (2) de 12,8 milliards d'euros , en hausse de 20 %, soutenues par l'augmentation du contenu par véhicule résultant de l'augmentation de la valeur de nos produits
  • Chiffre d'affaires consolidé de 8,1 milliards d'euros, en hausse de 11 % à périmètre et taux de change constants (+ 11 % publié)
  • Chiffre d'affaires première monte de 7,1 milliards d'euros, en hausse de 11,5 % à périmètre et taux de change constants (+ 13 % publié) soit une croissance de 10 points supérieure à celle de la production automobile mondiale
  • Marge opérationnelle  (1) en hausse de 20 %, à 647 millions d'euros, soit 8,0 % du chiffre d'affaires 
  • Résultat net part du Groupe en hausse de 23 %, à 422 millions d'euros, soit 5,2 % du chiffre d'affaires
  • Génération de cash flow libre  (2) de 339 millions d'euros , en hausse de 11 %

Perspectives 2016

Sur la base des hypothèses suivantes :

  • une hausse de la production automobile mondiale d'environ 2,5 %, dont en :
    • Europe, de l'ordre de + 2 %
    • Chine, de l'ordre de + 5 %
    • Amérique du Nord, de l'ordre de + 2 %
  • des prix de matières premières et des taux de change en ligne avec les niveaux actuels

Grâce à la forte croissance de son chiffre d'affaires et à la forte surperformance de ses ventes première monte sur les principaux marchés mondiaux, Valeo est confiant pour confirmer ses objectifs 2016, communiqués lors de la publication des résultats annuels 2015, malgré les incertitudes qui pourraient éventuellement peser sur le marché automobile européen suite à la décision du Royaume-Uni de sortir de l'Union Européenne.


PARIS, France, le 26 juillet 2016  – A l'issue de la réunion de son Conseil d'administration qui s'est tenue ce jour, Valeo présente les résultats du 1 er semestre 2016 ( [3] )  :

    S1 2015 S1 2016 Variation
         
Prises de commandes  (2) (en milliards d'euros) 10,7 12,8 + 20 %
         
Chiffre d'affaires (en millions d'euros) 7 298 8 130 + 11 % / + 11 %*
Chiffre d'affaires première monte (en millions d'euros) 6 316 7 106 + 13 % / + 11,5 %*
         
Frais de R&D nets (en millions d'euros) (402) (485) + 21 %
  (en % du CA) -5,5 % -6,0 % – 0,5 pt
Frais administratifs et généraux (en millions d'euros) (248) (260) + 5 %
  (en % du CA) -3,4 % -3,2 % + 0,2 pt
Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence (en millions d'euros) 23 28 + 22 %
         
Marge opérationnelle  (1) (en millions d'euros) 538 647 + 20 %
  (en % du CA) 7,4 % 8,0 % + 0,6 pt
Résultat net part du Groupe (en millions d'euros) 344 422 + 23 %
  (en % du CA) 4,7 % 5,2 % + 0,5 pt
Résultat net de base par action (en euros) 1,47** 1,79 + 22 %
Résultat net part du Groupe  (2) hors éléments non récurrents (en millions d'euros) 357 451 + 26 %
  (en % du CA) 4,9 % 5,5 % +0,6 pt
Résultat net de base par action hors éléments non récurrents (en euros) 1,53** 1,91 + 25 %
         
ROCE  (2)   32 % 36 % + 4 pts
ROA  (2)   21 % 21 % + 0 pt
         
EBITDA  (2) (en millions d'euros) 913 1 052 + 15 %
  (en % du CA) 12,5 % 12,9 % + 0,4 pt
Flux d'investissements corporels et incorporels (en millions d'euros) (539) (607) + 13 %
Cash flow libre  (2) (en millions d'euros) 306 339 + 11 %
Endettement financier net  (2)   (en millions d'euros) 272*** 739 + 172 %
Gearing   9*** % 21 % na

* A périmètre et taux de change constants.
** Les données été modifiées par rapport à celles présentées au 30 juin 2015, publiées en juillet 2015, pour tenir compte des incidences liées à la division par trois du nominal de l'action Valeo.
*** Application de la nouvelle définition de l'endettement financier net (2) .


Accélération des prises de commandes, en hausse de 20 %, à 12,8 milliards d'euros, confirmant la capacité du Groupe à croître structurellement à un rythme supérieur à celui de la production automobile

Au cours du 1 er semestre 2016, les prises de commandes qui s'élèvent à 12,8 milliards d'euros, en hausse de 20 %, confirment la capacité du Groupe à afficher, de façon structurelle, une croissance supérieure à celle de la production automobile mondiale.

Les prises de commandes restent très équilibrées entre les différentes régions :

  • en Asie, 37 % des prises de commandes ; la Chine représente 24 % des prises de commandes dont 43 % auprès des constructeurs chinois locaux ;
  • en Europe (et Afrique), 37 % des prises de commandes ;
  • en Amérique du Nord, 24 % des prises de commandes.

La hausse des prises de commandes enregistrées durant le 1 er semestre, soutenue par les innovations (45 %), illustre le bon positionnement des produits et des nouvelles technologies de Valeo dans les domaines de la réduction des émissions de CO2 et de la conduite intuitive.

Au cours du 1 er semestre 2016, croissance de 1,5 % de la production automobile

La production automobile, en hausse de 1,5 % par rapport au 1 er semestre 2015, bénéficie :

  • de l'accélération de la croissance en Europe hors Russie (+ 7 % au 2 nd trimestre);
  • et de la poursuite de la croissance en Amérique du Nord (+ 4 %) et en Asie (+ 1 %) soutenue par le dynamisme de la production en Chine (+ 5 %).

La production en Amérique du Sud demeure, quant à elle, en forte baisse (- 24 %).

Production automobile (en variation annuelle)

  1 er trimestre* 2 ème trimestre* 1 er semestre*
TOTAL + 1 % + 2 % + 1,5 %
Europe et Afrique + 1 % + 6 % + 3 %
hors Russie + 3 % + 7 % + 5 %
Asie et Moyen-Orient et Océanie + 1 % + 1% + 1%
dont Chine + 6 % + 4 % + 5 %
hors Chine – 3 % – 2 % – 3 %
Amérique du Nord + 5 % + 2 % + 4 %
Amérique du Sud – 25 % – 22 % – 24 %
  • Estimations de production automobile LMC.

Chiffre d'affaires de 8,1 milliards d'euros en hausse de 11 % à périmètre et taux de change constants (+ 11 % publié)

Au 2 ème trimestre, la croissance du chiffre d'affaires , à périmètre et taux de change constants, poursuit sa dynamique du 1 er trimestre (+ 10 %) et accélère pour atteindre un niveau de + 12 %.

Le chiffre d'affaires du 1 er semestre, en hausse de 11 %, s'élève à 8,1 milliards d'euros.

Les variations des taux de change au cours du 1 er semestre ont un impact négatif de 2 % en raison principalement de l'appréciation de l'euro face au renminbi chinois, au won sud-coréen et au réal brésilien.

Les changements de périmètre ont un impact positif de 2 % sur la période (+ 4 % au 2 ème trimestre) : la société peiker, acquise fin février 2016, et la société Spheros, acquise fin mars 2016, contribuent au chiffre d'affaires du 1 er semestre à hauteur respectivement de 114 millions d'euros et de 62 millions d'euros.

Chiffre d'affaires (en millions d'euros)

  En % CA S1 2016 1 er trimestre 2 ème trimestre
2015 2016 Var. Var. à pcc* 2015 2016 Var. Var. à pcc*
Total 100 % 3 581 3 917 + 9 % + 10 % 3 717 4 213 + 13 % + 12 %
dont  :                  
Première monte 87 % 3 113 3 437 + 10 % + 10 % 3 203 3 669 + 15 % + 13 %
Remplacement 11 % 400 411 + 3 % + 6 % 413 434 + 5 % + 7 %
Divers 2 % 68 69 + 2 % + 3 % 101 110 + 9 % + 8 %


  En % CA S1 2016 1 er semestre
2015 2016 Var. Var. à pcc*
Total 100 % 7 298 8 130 + 11 % + 11 %
dont  :          
Première monte 87 % 6 316 7 106 + 13 % + 11,5 %
Remplacement 11 % 813 845 + 4 % + 6 %
Divers 2 % 169 179 + 6 % + 6 %

* A périmètre et taux de change constants.

La croissance du chiffre d'affaires première monte , à périmètre et taux de change constants, accélère au cours du premier semestre, pour atteindre un niveau de + 13 % au 2 ème trimestre, après une croissance de + 10 % au 1 er trimestre.

Le chiffre d'affaires première monte du 1 er semestre s'élève à 7,1 milliards d'euros (87 % du chiffre d'affaires total) et augmente de 11,5 % à périmètre et taux de change constants. Cette performance reflète l'entrée progressive en production des prises de commandes élevées enregistrées par le Groupe au cours des dernières années.

Le chiffre d'affaires sur le marché du remplacement du 1 er semestre (11 % du chiffre d'affaires total) enregistre une croissance à périmètre et taux de change constants de 6 % (+7 % au 2 ème trimestre).

Le chiffre d'affaires « Divers » (2 % du chiffre d'affaires total), composé principalement de ventes d'outillages liées au démarrage de nouveaux projets, est en hausse de 6 % à périmètre et taux de change constants.

Le chiffre d'affaires première monte affiche une croissance de 11,5 % à périmètre et taux de change constants, supérieure de 10 points à celle de la production automobile mondiale

Valeo affiche une croissance supérieure à celle du marché, résultant :

  • de l'amélioration du mix produit provenant des innovations technologiques liées à la réduction des émissions de CO 2 et à la conduite intuitive ;
  • de son positionnement clients et géographique équilibrés.

Chiffre d'affaires première monte (par destination, en millions d'euros)

  1 er trimestre 2 ème trimestre
  2015 2016 Var. à pcc* Surperformance** 2015 2016 Var. à pcc* Surperformance**
TOTAL 3 113 3 437 + 10 % + 9 pts 3 203 3 669 + 13 % + 11 pts
Europe et Afrique 1 542 1 734 + 11 % + 10 pts 1 576 1 894 + 16 % + 10 pts
Asie et Moyen-Orient et Océanie 814 885 + 11 % + 10 pts 835 896 + 11 % + 10 pts
Chine 409 451 + 13 % + 7 pts 440 447 + 9 % + 5 pts
Hors Chine 405 434 + 9 % + 12 pts 395 449 + 14 % + 16 pts
Amérique du Nord 674 762 + 11 % + 6 pts 717 802 + 9 % + 7 pts
Amérique du Sud 83 56 – 12 % + 13 pts 75 77 + 1 % + 23 pts


  1 er semestre
  2015 2016 Var. à pcc* Surperformance**
TOTAL 6 316 7 106 + 11,5 % + 10 pts
Europe et Afrique 3 118 3 628 + 13 % + 10 pts
Asie et Moyen-Orient et Océanie 1 649 1 781 + 11 % + 10 pts
Chine 849 898 + 11 % + 6 pts
Hors Chine 800 883 + 12 % + 15 pts
Amérique du Nord 1 391 1 564 + 10 % + 6 pts
Amérique du Sud 158 133 – 6 % + 18 pts

* A périmètre et taux de change constants.
** Sur la base des estimations de production automobile LMC.

Le Groupe affiche une performance supérieure à celle du marché dans toutes les régions de production automobile.

La croissance du chiffre d'affaires première monte accélère au cours du semestre, conduisant à l'amélioration de la surperformance au 2 ème trimestre à 11 points, après une surperformance de 9 points au 1 er trimestre :

  • en Europe (y compris Afrique), bénéficiant de l'attractivité de son portefeuille produits à haute valeur technologique, d'un mix client favorable et de la faible représentation du Groupe en Russie, le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) s'inscrit en hausse de 13 %, soit une performance supérieure de 10 points à celle de la production automobile ;
  • en Chine , le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) est en hausse de 11 % affichant une performance supérieure de 6 points à celle de la production automobile ;
  • En Asie hors Chine , le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) est en hausse de 12 % soit une performance supérieure de 15 points à celle de la production automobile ;
  • en Amérique du Nord , le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) s'inscrit en hausse de 10 %, soit une performance supérieure de 6 points à celle de la production automobile ;
  • en Amérique du Sud , le chiffre d'affaires première monte (à périmètre et taux de change constants) s'inscrit en baisse de 6 %, à comparer à la baisse de 24 % de la production automobile.


Valeo bénéficie d'une répartition géographique équilibrée de ses activités.

La répartition du chiffre d'affaires produit par Valeo entre les différentes régions de production évolue notamment en fonction de la fluctuation des taux de change.

Au cours du 1 er semestre :

  • la part du chiffre d'affaires première monte produit en Europe Occidentale est stable à 35 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part du chiffre d'affaires première monte produit en Asie diminue de 1 point à 25 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part du chiffre d'affaires première monte produit en Amérique du Nord est stable à 22 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part du chiffre d'affaires première monte produit en Amérique du Sud est stable à 2 % du chiffre d'affaires première monte.

…et de la diversification de son portefeuille clients

Au cours du 1 er semestre :

  • la part des clients allemands est stable, à 30 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part des clients asiatiques est en hausse de 1 point, à 26 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part des clients américains est en baisse de 1 point, à 22 % du chiffre d'affaires première monte ;
  • la part des clients français est stable, à 16 % du chiffre d'affaires première monte.


Accélération de la croissance du chiffre d'affaires première monte, supérieure à celle du marché dans les 4 Pôles d'activité avec une forte progression dans les Pôles Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite et Systèmes de Visibilité

À l'image de la performance du Groupe, le chiffre d'affaires des Pôles d'activité évolue en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.

Chiffre d'affaires des Pôles d'activité* (en millions d'euros)

  1 er trimestre 2 ème trimestre
2015 2016 Var. CA Var. CA OEM** 2015 2016 Var. CA Var. CA OEM**
CDA 657 794 + 21% + 17 % 679 866 + 28 % + 16 %
Propulsion 948 983 + 4 % + 6 % 978 1 028 + 5 % + 11 %
Thermiques 1 007 1 063 + 6 % + 7 % 1 039 1 186 + 14 % + 10 %
Visibilité 1 022 1 119 + 10 % + 13 % 1 072 1 176 + 10 % + 15 %
Groupe 3 581 3 917 + 9 % + 10 % 3 717 4 213 + 13 % + 13 %


  1 er semestre
2015 2016 Var. CA Var. CA OEM**
CDA 1 336 1 660 + 24 % + 16 %
Propulsion 1 926 2 011 + 4 % + 8 %
Thermiques 2 046 2 249 + 10 % + 9 %
Visibilité 2 094 2295 + 10 % + 14 %
Groupe 7 298 8 130 + 11 % + 11,5 %

* Incluant les ventes intersecteurs.
** A périmètre et taux de change constants.

La croissance du chiffre d'affaires première monte, supérieure à celle de la production automobile dans tous les Pôles d'activité, accélère au cours du 1 er semestre :

  • Les Pôles Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite et Systèmes de Visibilité affichent respectivement une croissance, à périmètre et taux de change constants, de 16 % (hors peiker) et 14 %, reflétant l'intérêt croissant du marché pour les produits liés à la conduite intuitive (écrans, radars  systèmes d'aide au parking et de vision) et pour la technologie LED dans le domaine de l'activité éclairage ;
  • Les Pôles Systèmes de Propulsion et Systèmes Thermiques accélèrent au 2 ème trimestre (chiffre d'affaires première monte à périmètre et taux de change constants en hausse de respectivement 11 % et 10 %) conduisant à une croissance, de respectivement 8 % et 9 % (hors Spheros) au 1 er semestre ; Ces 2 Pôles bénéficient, en effet, de l'entrée progressive en production de technologies ayant pour objet la réduction des émissions de CO 2 (alternateur haut rendement, double embrayage, amortisseur d'acyclisme moteur, module d'admission d'air, etc.).

Au 1 er semestre,

  • marge opérationnelle  (1 ) en hausse de 20 %, à 647 millions d'euros soit 8,0 % du chiffre d'affaires
  • résultat net part du Groupe en hausse de 23 %, à 422 millions d'euros soit 5,2 % du chiffre d'affaires

Au 1 er semestre, la marge brute augmente de 16 %, à 1 488 millions d'euros, soit 18,3 % du chiffre d'affaires (+ 0,8 point par rapport au 1 er semestre 2015). Cette hausse résulte principalement du levier opérationnel (+ 0,9 point) compensé par l'augmentation des amortissements liés aux investissements industriels réalisés par le Groupe au cours de ces dernières années (- 0,2 point).

Valeo poursuit ses efforts de Recherche et Développement pour répondre au niveau record de ses prises de commandes. Au cours du 1 er semestre 2016, l'effort brut de R&D croît de 18 %, à 760 millions d'euros. Les dépenses de R&D nettes sont en hausse de 21 %, à 6,0 % du chiffre d'affaires (+ 0,5 point par rapport au 1 er  semestre 2015).

Les frais administratifs et généraux représentent 3,2 % du chiffre d'affaires, en baisse de 0,2 point par rapport au 1 er semestre 2015.

La quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s'élève à 28 millions d'euros, équivalant à 0,3 % du chiffre d'affaires, stable par rapport au 1 er semestre 2015.

La marge opérationnelle   ( 1 ) affiche une hausse de 20 %, à 647 millions d'euros, soit 8,0 % du chiffre d'affaires (+0,6 point par rapport au 1 er semestre 2015).

Le résultat opérationnel  (2 ) augmente de 19 %, à 613 millions d'euros, soit 7,5 % du chiffre d'affaires (+ 0,4 point par rapport au 1 er semestre 2015). Il tient compte d'autres produits et charges pour un montant global de 34 millions d'euros.

Le coût de l'endettement financier net s'élève à 43 millions d'euros, stable par rapport au 1 er semestre 2015.

Le taux effectif d'imposition s'établit à 18,7 % résultant notamment de la rentabilité du Groupe dans deux pays (Etats-Unis et France) où Valeo dispose de reports fiscaux déficitaires.

Le résultat net part du Groupe croît de 23 %, à 422 millions d'euros, soit 5,2 % du chiffre d'affaires (+0,5 point par rapport au 1 er semestre 2015).

Hors éléments non récurrents, le résultat net part du Groupe  (2) est en hausse de 26 %, à 451 millions d'euros, soit 5,5 % du chiffre d'affaires (+0,6 point par rapport au 1 er semestre 2015).

La rentabilité des capitaux employés (ROCE (2) ) ainsi que le taux de rendement des actifs (ROA (2) ) s'établissent respectivement à 36 % et 21 %.

Au 1er semestre 2016, l'EBITDA(2) est en hausse de 15 % à 1 052 millions d'euros, soit 12,9 % du chiffre d'affaires

EBITDA (en millions d'euros et en % du chiffre d'affaires)

    1 er semestre
  2015 2016 Variation
Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite (en millions d'euros) 193 241 + 25 %
(en % du CA) 14,4 % 14,5 % + 0,1 pt
Systèmes de Propulsion (en millions d'euros) 233 256 + 10 %
(en % du CA) 12,1 % 12,7 % + 0,6 pt
Systèmes Thermiques (en millions d'euros) 228 227 – 0 %
(en % du CA) 11,1 % 10,1 % – 1 pt
Systèmes de Visibilité (en millions d'euros) 248 320 + 29 %
(en % du CA) 11,8 % 13,9 % + 2,1 pts
Groupe (en millions d'euros) 913 1 052 + 15 %
(en % du CA) 12,5 % 12,9 % + 0,4 pt

Dans un contexte de forte croissance de son chiffre d'affaires, le Pôle Systèmes de Confort et d'Aide à la Conduite poursuit son effort d'investissement et de R&D nécessaire à la gestion des nombreux projets en cours de développement. L'EBITDA du pôle est en légère hausse par rapport au 1 er semestre 2015 à 14,5 % du chiffre d'affaires.

Reflétant l'amélioration tendancielle de leur rentabilité, les Pôles Systèmes de Propulsion et Systèmes de Visibilité affichent des EBITDA en progression à respectivement 12,7 % et 13,9 % de leur chiffre d'affaires (soit + 0,6 point et + 2,1 points par rapport au 1 er semestre 2015).

Le Pôle Systèmes Thermiques voit son EBITDA baisser à 10,1 % du chiffre d'affaires (- 1 point) en raison de difficultés opérationnelles liées au lancement de nouveaux produits sur un site en Amérique du Nord. Ce problème, par nature temporaire, devrait être résolu en 2017.

Génération de cash flow libre (2 ) de 339 millions d'euros, en hausse de 11 % par rapport au 1 er semestre 2015

Au 1 er semestre 2016, la génération de cash flow libre  (1) en hausse de 11 % à 339 millions d'euros, résulte principalement :

  • de la progression de l'EBITDA  (2) de 15 %, à 1 052 millions d'euros ;
  • de la gestion stricte du besoin en fonds de roulement qui contribue positivement à la génération de cash flow libre à hauteur de 40 millions d'euros ;
  • de la maîtrise des flux d'investissements à 607 millions d'euros, soit 7,5 % du chiffre d'affaires.

Au 1 er semestre 2016, le cash flow net  (2) est négatif à hauteur de 609 millions d'euros, tenant compte :

  • des frais financiers de 52 millions d'euros ;
  • et d'autres éléments financiers pour un montant total de 896 millions d'euros dont 236 millions d'euros au titre du paiement du dividende aux actionnaires de la Société et 610 millions d'euros au titre des acquisitions de peiker et de Spheros.

Endettement financier net à 739 millions d'euros au 30 juin 2016

L' endettement financier net  (2) est de 739 millions d'euros au 30 juin 2016, en hausse de 467 millions d'euros par rapport au 30 juin 2015. Il convient de noter que la prise en compte de l'acquisition de FTE prévue fin 2016 ou début 2017 se traduirait par un endettement financier net pro forma de 1 559 millions d'euros.

Le ratio de « leverage  » (l'endettement financier net rapporté à l'EBITDA) est inférieur à 0,4 et le ratio de « gearing  » (endettement financier net rapporté aux capitaux propres hors intérêts minoritaires) à 21 %.

Suite aux émissions de dettes obligataires réalisées au cours du 1 er semestre (émission obligataire à échéance 18 mars 2026 d'un montant de 600 millions d'euros et placement d'obligations convertibles non dilutives remboursables uniquement en numéraire à échéance 2021 d'un montant nominal de 450 millions de dollars US), l'échéance moyenne de la dette financière augmente pour s'établir à 5,9 ans au 30 juin 2016 (4,3 ans au 31 décembre 2015).

Perspectives 2016

Sur la base des hypothèses suivantes :

  • une hausse de la production automobile mondiale d'environ 2,5 %, dont en :
    • Europe, de l'ordre de + 2 %
    • Chine, de l'ordre de + 5 %
    • Amérique du Nord, de l'ordre de + 2 %
  • des prix de matières premières et des taux de change en ligne avec les niveaux actuels

Grâce à la forte croissance de son chiffre d'affaires et à la forte surperformance de ses ventes première monte sur les principaux marchés mondiaux, Valeo est confiant pour confirmer ses objectifs 2016, communiqués lors de la publication des résultats annuels 2015, malgré les incertitudes qui pourraient éventuellement peser sur le marché automobile européen suite à la décision du Royaume-Uni de sortir de l'Union Européenne.



Faits marquants

Le 26 mai 2016, l'Assemblée générale des actionnaires de Valeo a approuvé la division de la valeur nominale des actions de la société par trois, effective le 6 juin 2016. Cette opération permet d'accroître la liquidité du marché du titre en favorisant son accès à de nouveaux actionnaires notamment individuels.

Le 2 juin 2016, Valeo a annoncé la signature d'un accord portant sur l'acquisition de l'entreprise allemande FTE automotive, leader dans les technologies de transmission, dont les portefeuilles de produits et de clients sont fortement complémentaires avec ceux de Valeo. Cette acquisition, qui reste soumise à l'obtention de l'autorisation des autorités de concurrence concernées, permettra à Valeo d'élargir son offre de systèmes d'actionneurs hydrauliques actifs, un marché stratégique, à forte croissance, tiré par l'essor des transmissions à double embrayage et des véhicules hybrides. FTE automotive contribuera également à renforcer l'activité deuxième monte de Valeo.

Le 9 juin 2016, Valeo a annoncé le succès du placement d'obligations convertibles non dilutives remboursables uniquement en numéraire à échéance 2021, d'un montant nominal de 450 millions de dollars US. Cette dette en dollars a été immédiatement convertie en euros. L'exercice du droit à conversion sera dénoué exclusivement en numéraire et ne donnera en aucun cas lieu à l'émission d'actions nouvelles ou à la remise d'actions existantes de Valeo. Concomitamment, Valeo a acheté des options d'achat à dénouement en numéraire sur ses propres actions afin de couvrir son exposition économique aux paiements en numéraire dus au titre de l'exercice potentiel des droits de conversion attachés aux obligations. Le prix de conversion initial des obligations a été fixé à 64,6137 euros, soit une prime de 45 % par rapport au cours de référence de l'action Valeo de 44,5612 euros.

Prochain rendez-vous

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2016, le 20 octobre 2016

Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO 2 et le développement de la conduite intuitive. Au cours du 1 er semestre 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 8,1 milliards d'euros et a consacré 11 % de son chiffre d'affaires première monte à l'effort brut de Recherche et Développement. Valeo emploie 88 800 collaborateurs dans 32 pays dans 148 sites de production, 19 centres de recherche, 35 centres de développement et 15 plates-formes de distribution.
Valeo est coté sur le marché Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :


Service de presse
Tél. : +33 1.40.55.21.20 / +33 1.40.55.37.18

Relations investisseurs
Thierry Lacorre
Tél. : +33 1.40.55.37.93

Pour plus d'informations sur le Groupe et ses secteurs d'activité, consultez son site Internet   www.valeo.com


Glossaire financier

  • Les prises de commandes correspondent aux commandes matérialisant l'attribution des marchés à Valeo (y compris joint-ventures dans lesquelles la participation est d'au moins 50 %) par des constructeurs sur la période et valorisées sur la base des meilleures estimations raisonnables de Valeo en termes de volumes, prix de vente et durée de vie. Les éventuelles annulations de commandes sont également prises en compte. Agrégat non audité
  • La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges.
  • Le résultat net part du Groupe hors éléments non récurrents correspond au résultat net part du Groupe retraité des autres produits et charges nets d'impôts et des produits et charges non récurrents nets d'impôts inclus dans la marge opérationnelle, y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence.
  • Le ROCE, ou la rentabilité des capitaux employés, correspond à la marge opérationnelle (y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) rapportée aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), hors goodwill .
  • Le ROA, ou taux de rendement d'actif, correspond au résultat opérationnel rapporté aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), goodwill inclus.
  • L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence.
  • Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes et après prise en compte des acquisitions et cessions d'immobilisations incorporelles et corporelles.
  • Le cash flow net correspond au cash flow libre après prise en compte (i) des flux d'investissement relatifs aux acquisitions et cessions de participations et à la variation de certains éléments inscrits en actifs financiers non courants, (ii) des flux sur opérations de financement relatifs aux dividendes versés, aux ventes (rachats) d'actions propres, aux intérêts financiers versés et reçus, et aux rachats de participations sans prise de contrôle et (iii) de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes.
  • L'endettement financier net comprend l'ensemble des dettes financières à long terme, les dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle, les crédits à court terme et découverts bancaires sous déduction des prêts et autres actifs financiers à long terme, de la trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que la juste valeur des instruments dérivés sur risque de change et sur risque de taux associés à l'un de ces éléments.

Déclaration « Safe Harbor »

Les déclarations contenues dans ce communiqué, qui ne sont pas des faits historiques, sont des « Déclarations Prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la direction de Valeo estime que ces Déclarations Prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent communiqué, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces Déclarations Prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les Déclarations Prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l'entreprise à générer des économies ou des productivités pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu'identifiés dans le document de référence et ceux afférents aux actions judiciaires qui pourraient être consécutives à de telles enquêtes, les risques liés au métier d'équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l'environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risque » du document de référence de Valeo enregistré auprès de l'AMF le 25 mars 2016 (sous le numéro D.16-0211). S'agissant des risques liés aux actions judiciaires consécutives aux enquêtes de concurrence, Valeo a provisionné 8 750 000 dollars pour tenir compte d'accords transactionnels conclus avec des clients automobiles finaux et des concessionnaires automobiles. Sous réserve de leur approbation par le tribunal compétent, ces accords transactionnels mettront un terme, à l'égard de Valeo, aux deux actions de groupe aux Etats-Unis relatives à des systèmes d'air conditionné initiées par les clients finaux et les concessionnaires automobiles. Ces accords n'impliquent aucune reconnaissance d'infraction ou de responsabilité de la part de Valeo.

La société n'accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce communiqué. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les « Déclarations Prospectives » afin d'intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce communiqué.




[1] Y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence ; cf. Glossaire financier, page 12.

[2] Cf. Glossaire financier, page 12.

[3] A la date du communiqué, les comptes consolidés du 1 er semestre 2016 ont fait l'objet d'une revue limitée par les Commissaires aux comptes.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Valeo via GlobeNewswire

HUG#2030695

Print Friendly

***Valeo : Accélération de la croissance du chiffre d’affaires au 2ème trimestre à 13 %***

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |