Smith & Nephew (LSE:SN) (NYSE:SNN), société mondiale de technologies
médicales, annonce la clôture de la 6ème Rencontre
Internationale des Experts sur le Traitement par Pression Négative
(TPN). 300 experts internationaux se sont réunis à Berlin ces 20 et 21
mars derniers. 35 intervenants, originaires de 11 pays, ont défini les
défis que posent les complications survenant sur le site opératoire. Ils
ont également partagé de nouveaux éléments de preuves relatifs aux
résultats cliniques obtenus par l’utilisation du traitement PICO? de
Smith & Nephew, un système de TPN à usage unique sans réservoir
permettant de réduire les complications en cas d’incision fermée chez
les patients à haut risque. Le nombre d’éléments de preuves en faveur du
TPN PICO? dans le cas des incisions fermées est en hausse dans plusieurs
spécialités chirurgicales, notamment en chirurgie orthopédique,
cardio-thoracique et plastique1-4. Au cours de cette réunion,
des données provenant de 14 études impliquant le système PICO?, dont 7
essais cliniques randomisés contrôlés dans différentes spécialités, ont
été examinées.

6th International Negative Pressure Wound Therapy (NPWT) Expert Meeting, Berlin (Photo: Business Wir ...

6th International Negative Pressure Wound Therapy (NPWT) Expert Meeting, Berlin (Photo: Business Wire)

Les complications peuvent s’avérer dévastatrices pour le patient. On
estime qu’elles peuvent doubler le coût de la chirurgie initiale5.
Le Traitement par Pression Négative aide à prévenir les complications
des plaies en stimulant le flux sanguin dans la zone péri-incisionnelle,
en absorbant l’excès de liquide, en aidant à réduire les ?dèmes et en
stabilisant le site de l’incision par la réduction de la tension
latérale. Conjointement, ces actions contribuent à diminuer la
survenance de complications telles la déhiscence chirurgicale, la
formation de séromes et d’hématomes ainsi que les infections du site
opératoire6-9.

Un récent essai clinique randomisé multicentrique3 impliquant
200 patients ayant subi une réduction mammaire bilatérale a démontré que
le système PICO? permettait de diminuer de manière significative
l’incidence de déhiscence chirurgicale, tout en améliorant le résultat
esthétique de la cicatrice à 42 et 90 jours après l’opération. Le
Professeur Donald HUDSON, Chef du service de chirurgie plastique et
reconstructrice de l’Université du Cap et de l’Hôpital Groote Schuur en
Afrique du Sud, a déclaré : « Il ne fait aucun doute que les indications
vont être élargies à tous les aspects de la chirurgie mammaire,
notamment la chirurgie onco-plastique et reconstructrice. Certains
suggèrent que les tissus cicatrisent mieux avec PICO?, c’est pourquoi je
prévois que l’utilisation de ce produit va être élargie à la chirurgie
esthétique. »

M. John MURPHY, Chirurgien consultant en chirurgie onco-plastique,
reconstructrice et esthétique des seins à l’Hôpital universitaire de
South Manchester, a présenté son expérience clinique relative à
l’utilisation du système PICO? dans le cadre de reconstructions
mammaires complexes à la suite d?une mastectomie. Il a souligné le
besoin d?interventions aidant les patients soignés pour un cancer à
éviter les effets psychologiques des complications et l’impact potentiel
de thérapies telles la chimiothérapie et la radiothérapie.

M. Michael SUGRUE, Chirurgien généraliste viscéral-digestif et
spécialiste de la chirurgie mammaire au Letterkenny General
Hospital/UCHG de County Donegal, a affirmé : « L’impact de la Thérapie
par Pression Négative est énorme. Nous nous sommes tournés vers le
futur, dans lequel la pression négative a sa place. »

?Marque de commerce de Smith & Nephew. Office américain des
brevets et des marques.

Pour le communiqué de presse complet, les vidéos et les références :
http://www.smith-nephew.com/news-and-media/media-releases/news/6th-npwt-expert-meeting-pico-evidence/

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version qui fasse foi est celle
du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction devra toujours
être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

Un nombre croissant de preuves soutient l'utilisation du Traitement par Pression Négative (TPN) PICO◊ pour relever les défis posés par les complications à la suite d’une incision chirurgicale

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |