La société de découverte et de développement de médicaments SCYNEXIS,
Inc. a présenté deux études indiquant qu’un traitement oral à base de
SCY-635 encourage la production d’interféron chez les patients infectés
par le virus de l?hépatite C (VHC), lors de la 48e rencontre
annuelle de l’Association Européenne pour l’étude du foie.

Lors de sa présentation orale, le Dr. Koichi Watashi, du Département de
Virologie II de l’Institut National des Maladies Infectieuses du Japon,
a rendu publics les résultats de l’étude intitulée « Manifestation du
potentiel de l’interféron par une diminution de la phosphorylation de la
protéine Kinase R (PKR) dans les cellules infectées par l’hépatite C »,
lors
de la session de recherche translationnelle sur l’hépatite C, mardi 25
avril de 16:00 à 18:00h.

L’étude a analysé l’effet de la voie de signalisation des inhibiteurs de
la cyclophiline sur l’interféron, à l’aide d’un système de culture de
cellules infectées par l’hépatite C. Les résultats de cette étude
suggèrent que les inhibiteurs de la cyclophiline déclenchent la
régulation négative des gênes stimulés par l’interféron et permettent
leur traduction dans les cellules infectées. Ce mécanisme contribue à
supprimer la réplication du virus de l’hépatite C.

La présentation d’affiches, intitulée « L’inhibiteur de cyclophiline
SCY-635 rétablit la reconnaissance innée du virus de l’hépatite C par
les cellules mononucléaires sanguines périphériques des sujets infectés »
,
a été présentée par Peter Probst de SCYNEXIS, lors de la session portant
sur la recherche sur l’hépatite. Elle sera affichée samedi 27 avril de
9:00 à 17:00h.

L’étude a évalué la capacité de l’inhibiteur de cyclophiline SCY-635 à
moduler la réponse immunitaire innée, au VHC, des cellules sanguines
mononucléaires périphériques des sujets de l’étude infectés. Les données
suggèrent que le SCY-635 induit la production d’interféron par les
cellules sanguines mononucléaires périphériques de certains des sujets
de l’étude déjà infectés par le virus de l’hépatite C, sans n’exercer
d’effet stimulateur sur les cellules sanguines mononucléaires
périphériques des sujets sains. L’étude suggère également que le SCY-635
peut induire et maintenir une réponse immunitaire anti-VHC acquise, en
inhibant la dégradation des cellules dendritiques induite par le VHC.

Le résumé complet de la présentation orale peut être consulté ici
et celui de la présentation d’affiches –
ici
.

À propos du VHC et du besoin thérapeutique

L?Organisation mondiale de la santé estime qu?environ 3 % de la
population mondiale est infectée par le VHC et qu?il y a plus de 170
millions de porteurs chroniques qui risquent de développer une cirrhose
du foie et/ou un cancer du foie. Alors que la majeure partie des
recherches antivirales demeurent axées sur des cibles virales tels les
enzymes protéases et polymérase, les thérapies telles le SCY-635, basées
sur l’immunomodulation afin de neutraliser le système immunitaire vitale
pourrait s’avérer d’une valeur thérapeutique particulièrement précieuse.

À propos du SCY-635

Le SCY-635 est un nouvel inhibiteur oral de la cyclophiline faisant
l?objet d?études de phase 2 pour le traitement de l?hépatite C (VHC) et
d?études précliniques pour le traitement de l?hépatite B (VHB). Les
études réalisées jusqu?à ce jour ont démontré que le SCY-635 est unique
dans le sens où il joue un double rôle, en tant qu?antiviral à action
directe synergétique et en tant que stimulateur du système immunitaire
de l’hôte (antiviral agissant sur le système immunitaire). L?ajout du
SCY-635 au répertoire des traitements actuellement approuvés pour le VHC
pourrait apporter un nouvel espoir pour l?avenir dans le domaine des
options immunothérapeutiques pour traiter le VHC.

À propos de SCYNEXIS

SCYNEXIS propose des solutions novatrices pour résoudre les problèmes
les plus épineux en matière de découverte et de développement de
médicaments de ses partenaires dans les secteurs pharmaceutique, de la
santé globale et des sciences de la vie. Nos services de recherche sous
contrat incluent les Solutions pharmaceutiques intégrées, la recherche
axée sur la découverte et la parasitologie intégrée. Nous avons délivré
avec succès des candidats médicaments aux stades préclinique et clinique
à nos clients pour toutes les indications thérapeutiques majeures et
avons développé nos propres programmes d?inhibiteurs de la cyclophiline
pour le traitement d?un large éventail de maladies, dont le VHC, le VHB
et l?inflammation. Fondée en 2000, SCYNEXIS est située dans le Research
Triangle Park, en Caroline du Nord. Veuillez visiter www.scynexis.com.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

SCYNEXIS présente les données relatives au traitement à base de SCY-635 chez les patients infectés par le virus de l’hépatite C (VHC) lors du Congrès international sur les maladies du foie

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |