Schlumberger Limited (NYSE : SLB) a déclaré aujourd?hui un chiffre
d?affaires sur l?exercice 2013 de 45,27 milliards USD contre
41,73 milliards USD en 2012.

Le bénéfice issu des activités poursuivies attribuable à Schlumberger
pour l?exercice 2013, hors charges et crédits, a été de 6,33 milliards
USD, ce qui représente un bénéfice dilué par action de 4,75 USD contre
4,01 USD en 2012.

Résultats du quatrième trimestre

Le chiffre d?affaires du quatrième trimestre 2013 a été de
11,91 milliards USD contre 11,61 milliards USD au troisième trimestre
2013 et de 11,08 milliards USD au quatrième trimestre 2012.

Le bénéfice issu des activités poursuivies attribuable à Schlumberger,
hors charges et crédits, s?élevait à 1,79 milliard USD, en hausse de 4 %
en séquentiel et de 28 % en glissement annuel. Le bénéfice par action
dilué issu des activités poursuivies, hors charges et crédits, était de
1,35 USD contre 1,29 USD au trimestre précédent, et de 1,04 USD au
quatrième trimestre 2012.

Schlumberger a enregistré des charges de 0,09 USD par action au
quatrième trimestre 2013, contre 0,06 USD par action au quatrième
trimestre 2012. Schlumberger n?a enregistré aucune charge ni aucun
crédit au troisième trimestre 2013.

Le chiffre d?affaires de 11,91 milliards USD du segment Services sur
champs pétroliers a augmenté de 3 % en séquentiel et de 7 % en
glissement annuel. Le bénéfice d?exploitation avant impôts de
2,60 milliards USD du segment Services sur champs pétroliers a augmenté
de 4 % en séquentiel et de 23 % en glissement annuel.

Le PDG de Schlumberger Paal Kibsgaard a commenté : « nous avons terminé
2013 avec des revenus supérieurs à 45 milliards USD, en hausse de 8 %,
et la croissance pour la quatrième année consécutive. Le chiffre
d?affaires de la zone internationale a augmenté de 3,2 milliards USD,
soit 11 %, en raison d?une forte activité d?exploration et de
développement, à la fois en mer et sur les principaux marchés à terre.
En Amérique du Nord, nous avons prouvé notre résistance aux défis lancés
par les marchés à terre, en accroissant les affaires de l?entreprise
d?environ 400 millions USD, soit 3 %, aidés par notre forte position sur
le marché offshore, en particulier dans la partie américaine du golfe du
Mexique. Le bénéfice d?exploitation avant impôts de l?exercice a
augmenté de 15 %, le secteur International connaissant une hausse de
24 % et entraînant une expansion des marges internationales de plus de
200 points de base pour la deuxième année consécutive pour atteindre
22,2 %, tout en affichant des marges nord-américaines de 19,7 %.

Nos résultats au quatrième trimestre ont été dynamisés par une forte
activité dans les grands marchés internationaux et de fortes ventes de
produits, logiciels et données sismiques multiclients en fin d?exercice
dans pratiquement tous les domaines. La croissance a été la plus forte
au niveau international, où le chiffre d?affaires a battu un nouveau
record à la hausse, mais toutes les zones ont enregistré une croissance
séquentielle étayée par la qualité et l?efficacité de notre exécution.
Les résultats globaux ont toutefois été affectés par l?arrêt temporaire
de l?activité au Sud de l?Irak et par les ralentissements saisonniers en
Amérique du Nord, en mer du Nord, en Russie et en Chine.

Les résultats géographiques ont été entraînés par le Moyen-Orient et
l?Asie, avec une vigueur persistante des marchés clés de l?Arabie
saoudite et des Émirats Arabes Unis ainsi que des activités
d?exploration en Malaisie et en Australie. Les travaux d?exploration en
eau profonde et une forte activité de gestion de projets en Argentine et
en Équateur ont entraîné la croissance en Amérique latine, tandis que la
région Europe/CEI/Afrique progressait avec une importante activité en
Angola, en Azerbaïdjan et au Turkménistan. En Amérique du Nord, les
activités en eau profonde dans le Golfe du Mexique ont continué d?être
soutenues, tandis que l?intensité accrue des services à terre,
l?amélioration de l?efficacité, de nouvelles parts de marché et
l?adoption de nouvelles technologies ont été de nouveau contrebalancées
par une faiblesse continue des prix sur la plupart des gammes de
produits.

Parmi les technologies, les ventes en fin d?exercice ont surtout
bénéficié au Groupe de production et à Caractérisation des réservoirs.
Les ventes de licences logicielles et multiclients étaient plus que
suffisantes pour contrebalancer les effets saisonniers sur l?activité
WesternGeco et Câbles de forage car des études sismiques et des projets
de forage d?exploration étaient réalisés dans les régions
septentrionales. L?activité sous-jacente était robuste pour le Groupe
Forage en raison de la demande internationale sur les marchés clés ;
elle s?est accrue au Mexique, en Arabie saoudite et en Irak pour les
travaux de gestion de projet intégrés. Les ventes de nouvelles
technologies sont restées fortes pour l?ensemble des groupes, en offrant
de belles opportunités de prix plus élevés dans un marché international
compétitif.

Les perspectives économiques internationales restent substantiellement
inchangées, les fondamentaux continuant de s?améliorer aux États-Unis et
en Europe et semblent signaler un retour de la croissance économique.
Ces effets positifs devraient permettre de surmonter la baisse de
croissance dans certaines économies émergentes et venir soutenir le
rebond de l?économie mondiale. En raison de cette évolution, les
prévisions de la demande de pétrole ont été revues à la hausse pour 2014
et signalent la plus forte croissance de la demande de ces dernières
années. L?approvisionnement devrait suivre le rythme de la demande, du
marché et par conséquent, rester bien équilibré. Les prix du gaz naturel
à l?international devraient être soutenus par la demande en Asie et en
Europe. Aux États-Unis, nous ne prévoyons aucune modification des
principes fondamentaux, en prévoyant une reprise significative des
activités de forage de gaz sec d?ici peu.

La qualité de nos résultats en 2013 a été stimulée par de fortes
nouvelles ventes technologiques, avec une attention permanente à
l?exécution et à la gestion des ressources. Malgré les dépenses en
explorations et en production, qui devraient continuer à croître en
2014, entraînées par l?activité internationale et la force soutenue des
activités en eau profonde dans la partie américaine du Golfe du Mexique,
nous restons optimistes pour l?année qui vient en nous appuyant sur un
portefeuille d?affaires bien équilibré, une empreinte géographique
étendue et de puissantes capacités opérationnelles, organisationnelles
et exécutionnelles. »

Autres événements

  • Au cours du trimestre, Schlumberger a racheté 11,9 millions de ses
    actions ordinaires à un prix moyen de 89,67 USD pour un prix d?achat
    total de 1,07 milliard USD.
  • Le 16 janvier 2014, le conseil d?administration a approuvé une
    augmentation de 28 % du dividende trimestriel. Le prochain dividende
    trimestriel, qui passera à 0,40 USD par action ordinaire en
    circulation, sera distribué le 11 avril 2014 aux actionnaires inscrits
    le 19 février 2014.

Services sur champs pétroliers

Résultats de l?exercice

Le chiffre d?affaires de 45,27 milliards USD pour l?exercice 2013 a
augmenté de 8 % par rapport à 2012, les zones internationales
connaissant une croissance de 11 % et la zone Amérique du Nord
de 3 %. Le chiffre d?affaires a augmenté pour la quatrième année
consécutive en établissant un nouveau record pour la société.

Par segment, le chiffre d?affaires de Caractérisation des réservoirs
et du Groupe Forage a augmenté de 10 % et 9 %,
respectivement. L?augmentation du chiffre d?affaires de Caractérisation
des réservoirs était attribuable aux nouvelles parts de marché et à
l?accroissement des activités d?exploration activité à la fois offshore
et sur les marchés à terre internationaux clés, et cela a bénéficié aux
Services de tests, à WesternGeco, aux Câbles de forage Câbles de forage
et à Schlumberger Information Solutions (SIS). Le chiffre d?affaires du
Groupe Forage a augmenté en raison de la demande robuste pour les
services de Forage & Mesures, tandis que les activités de forage en eau
profonde se renforçaient dans la partie américaine du golfe du Mexique,
en Afrique sub-saharienne, en Russie, au Moyen-Orient et en Asie. Le
chiffre d?affaires a augmenté également sur les marchés à terre
internationaux clés, en Arabie saoudite, en Chine et en Australie en
raison de l?augmentation du nombre de plates-formes. Le chiffre
d?affaires du
Groupe de production était en hausse de 8 %,
essentiellement en raison des activités des services Interventions sur
puits, Complétions, Ascension artificielle, Schlumberger Production
Management (SPM) et Services de puits sur les marchés géographiques
internationaux.

Par zone, le chiffre d?affaires du secteur International de
30,93 milliards USD a augmenté de 3,15 milliards USD en raison de
l?augmentation des activités de développement et d?exploration dans un
certain nombre de marchés géographiques, à la fois offshore et sur les
marchés à terre internationaux clés. Cette augmentation était entraînée
par la zone Moyen-Orient et Asie, qui a connu une croissance de
23 % en raison d?un portefeuille de projets et d?activités en pleine
expansion en Arabie saoudite, en Irak et aux Émirats Arabes Unis ; de
l?augmentation des études sismiques associées aux travaux de
développement et d?exploration dans l?ensemble de l?Asie ; et des
activités soutenues dans le forage offshore et à terre des marchés
géographiques australasien et chinois. La zone Europe/CEI/Afrique a
connu une croissance de 8 %, entraînée par la Russie et la région d?Asie
centrale, en raison d?une forte activité à terre en Sibérie occidentale
et des projets offshore robustes à Sakhaline. La région de l?Afrique
sub-saharienne a également contribué à la croissance avec une forte
activité d?exploration et de développement. La zone Amérique latine
a connu une hausse de 3 %, principalement en raison d?une solide
progression des projets SPM en Équateur et d?une forte activité des
opérations de gestion intégrée (IPM) en Argentine. Le chiffre
d?affaires de 13,90 milliards USD de la zone Amérique du Nord

a augmenté de 3 %, stimulé par l?activité offshore dont le chiffre
d?affaires était en hausse de 18 % alors que les recettes terrestres
déclinaient de 2 %. L?augmentation des recettes offshore a été le
résultat de l?activité accrue dans le forage et l?exploration alors que
le nombre de plates-formes augmentait de 12 %. Les activités à terre ont
continué à connaître une faiblesse des prix dans les services de forage,
stimulation et câbles de forage, même si cet effet était en partie
contrebalancé par une intensité accrue des services, une efficacité
améliorée, de nouvelles parts de marché et la pénétration des nouvelles
technologies.

Le bénéfice d?exploitation avant impôts pour l?exercice 2013 de
9,34 milliards USD a augmenté de 1,23 milliard USD, soit 15 %, tandis
que le bénéfice d?exploitation avant impôts du secteur international
de 6,88 milliards USD augmentait de 24 % et que le bénéfice
d?exploitation avant impôts de l?Amérique du Nord de
2,7 milliards USD était stable en glissement annuel.

Le bénéfice d?exploitation avant impôts de 20,6 % a progressé de 119
points de base (bps) en glissement annuel, tandis que la marge
d?exploitation avant impôts du secteur international connaissait
une progression de 225 points de base pour atteindre 22,2 %, alors que
la marge d?exploitation avant impôts de l?Amérique du Nord
chutait de 55 points de base pour atteindre 19,7 %. L?expansion de la
marge internationale était due à une augmentation de l?activité
en eau profonde, des études sismiques et de l?exploration. La marge au
Moyen-Orient et en Asie a affiché une progression de 309 points de base
pour atteindre 25 %, l?Europe/CEI/Afrique progressait de 132 points de
base pour atteindre 20,9 % et l?Amérique latine a progressé
de 214 points de base pour atteindre 20,5 %. La
contraction de la marge en Amérique du Nord
résultait d?une
faiblesse des prix à terre, même si cet effet était en partie
contrebalancé par une expansion continue de la marge offshore qui a
enregistré son plus haut sommet depuis cinq ans. Par segment, le
bénéfice d?exploitation avant impôts du Groupe Caractérisation des
réservoirs
connaissait une progression de 228 points de base, soit
29,8 %, le Groupe Forage progressait de 156 points de base,
soit 19,1 %, et le Groupe de production a connu une
amélioration de 72 points de base pour atteindre 16,4 %. La croissance
du bénéfice d?exploitation avant impôts pour les groupes Caractérisation
des réservoirs et Forage résultait des activités d?exploration à haute
technologie en Amérique du Nord sur marchés offshore et internationaux.
La marge du Groupe de production connaissait une progression en raison
de l?amélioration de la rentabilité des services SPM, Complétions et
Ascension artificielle mais contrebalancée par la baisse de la marge des
Services de puits et par la pression sur les prix, principalement en
Amérique du Nord.

Résultats du quatrième trimestre

Le chiffre d?affaires de 11,91 milliards USD du quatrième trimestre a
augmenté de 298 millions USD soit 3 % en séquentiel et a progressé de
7 % en glissement annuel. Environ 75 % de la hausse du chiffre
d?affaires en séquentiel provenait de l?augmentation massive de fin
d?année des ventes de produits et de logiciels, et 25 % de
l?augmentation des ventes sismiques multiclients. Le chiffre
d?affaires de 8,15 milliards USD de la zone Internationale

a augmenté de 235 millions USD, soit 3 % en séquentiel, tandis que le
chiffre d?affaires de 3,65 milliards USD de la zone
Amérique du Nord
augmentait de 47 millions USD, soit 1 %, en
séquentiel. Le chiffre d?affaires du quatrième trimestre a atteint un
nouveau record pour les zones Amérique du Nord et Internationale.

En séquentiel, le chiffre d?affaires du groupe Caractérisation des
réservoirs
a augmenté de 1 % pour atteindre 3,25 milliards USD,
tandis que le chiffre d?affaires du Groupe Forage a augmenté de
2 % à 4,50 milliards USD. Le chiffre d?affaires du Groupe
de production
a augmenté de 5 % en séquentiel à 4,22 milliards USD. La
hausse du chiffre d?affaires du
groupe Caractérisation des
réservoirs
résultait principalement des solides ventes
internationales de fin d?année du logiciel Schlumberger Information
Solutions (SIS) et d?une augmentation des ventes multiclients
WesternGeco. Cette augmentation était toutefois largement contrebalancée
par une chute saisonnière brutale du chiffre d?affaires de WesternGeco
Marine en raison d?une moindre utilisation des navires après la
réalisation des études en Norvège et au Canada. Le secteur Câble de
forage a également décliné en séquentiel à la conclusion des projets
d?exploration dans l?Est du Canada et en Afrique de l?Est avec le
ralentissement saisonnier en Russie. Le chiffre d?affaires du Groupe
Forage
a augmenté en raison de la demande internationale pour Forage
& Mesures et les technologies M-I SWACO au Mexique, en Russie et en Asie
centrale ainsi que dans la zone Moyen-Orient et Asie. L?activité de
projets IPM en hausse au Mexique, en Arabie saoudite et en Irak a
également contribué à l?augmentation. L?augmentation du chiffre
d?affaires du groupe Production est venue principalement de
l?augmentation des ventes des produits Complétions et Ascension
artificielle en fin d?exercice. Les services Interventions sur puits ont
décliné principalement sur le territoire d’Amérique du Nord, tandis que
le chiffre d’affaires de Services de puits augmentait principalement en
raison de la hausse de l’activité sur les marchés internationaux. Le
décompte des intervalles de Services de puits sur le territoire
d?Amérique du Nord a également augmenté, mais le chiffre d?affaires a
décliné en raison d?une faiblesse persistante des prix due à une
surproduction de puissance hydraulique.

En séquentiel par zone, le Moyen-Orient et l?Asie ont entraîné
l?augmentation du chiffre d?affaires de 2,94 milliards USD, en
croissance de 5 %, principalement en raison d?une augmentation soutenue
de l?activité de forage et le démarrage de nouveaux projets IPM en
Arabie saoudite ; de fortes ventes de produits et de l?augmentation de
l?activité sismique aux Émirats Arabes Unis ; des fortes ventes de
logiciels en fin d?année au Koweït ; d?une solide activité
d?explorations à terre et offshore sur les marchés géographiques en
Australasie, en Thaïlande et à Myanmar ; et de l?activité accrue des
navires de WesternGeco sur les marchés géographiques de Brunei, de
Malaisie et des Philippines. L?augmentation a toutefois été
partiellement réduite par une baisse du chiffre d?affaires en Irak suite
à l?arrêt temporaire des opérations en raison d?un incident de sécurité.
En Amérique latine, le chiffre d?affaires de 2,00 milliards USD a
augmenté de 3 %, entraîné par le Mexique et l?Amérique centrale en
raison de l?exploration robuste en eau profonde s?ajoutant à des
activités de projets à terre en hausse. Une forte activité de forage et
de fracturation IPM en Argentine et une solide progression des projets
SPM en Équateur ont également contribué à cette augmentation. Le
chiffre d?affaires de 3,21 milliards USD en Europe/CEI/Afrique
a
augmenté de 1 %, principalement en raison des ventes robustes de
produits et de logiciels dans l?ensemble de la zone et notamment en
Europe continentale ; des activités de tests et d?études sismiques
importantes en Angola ; et des activités accrues de forage et des études
sismiques offshore en Azerbaïdjan et au Turkménistan. L?augmentation a
toutefois été partiellement réduite par une baisse de l?activité
saisonnière en Russie et d?une utilisation moindre des navires
WesternGeco suite au transit saisonnier des navires en provenance de mer
du Nord. En séquentiel, le chiffre d?affaires de l?Amérique du
Nord a augmenté de 3,65 milliards USD, en hausse de 1 %. L?activité à
terre a continué de connaître une faiblesse des prix dans les services
de forage, de stimulation et de câbles de forage même si cet effet a été
contrebalancé par une intensité accrue des services, une efficacité
améliorée, de nouvelles parts de marché, l?adoption de nouvelles
technologies et l?expansion commerciale. Les recettes offshore ont
décliné suite à la réalisation saisonnière des études sismiques et des
campagnes d?exploration dans l?Est du Canada, tandis que le chiffre
d?affaires dans la partie américaine du golfe du Mexique augmentait
grâce à la hausse des activités de forage et des essais.

Le bénéfice d?exploitation avant impôts de 2,60 milliards USD du
quatrième trimestre a augmenté de 4 % en séquentiel et de 23 % en
glissement annuel. Le bénéfice d?exploitation avant impôts du secteur
International
de 1,92 milliard USD a augmenté de 4 % en séquentiel,
tandis que le bénéfice d?exploitation avant impôts de 716 millions USD
pour l?Amérique du Nord déclinait de 2 % en séquentiel. Le
bénéfice d?exploitation avant impôts du quatrième trimestre a établi
également un nouveau record, dynamisé par les zones internationales.

En séquentiel, le bénéfice d?exploitation avant impôts de 21,9 % a
augmenté de 37 points de base, la marge d?exploitation avant impôts du
secteur International
connaissant une progression de 23 points de
base à 23,5 %. Les marges en Moyen-Orient et Asie et en Europe/CEI/Afrique
étaient stables à 26,1 % et 22,6 % respectivement, tandis que l?Amérique
latine
connaissait une progression de 59 points de base pour
atteindre 21,2 % sur les activités de projets et d?exploration à marge
plus élevée. Le bénéfice d?exploitation avant impôts en Amérique du
Nord
a décliné de 67 points de base pour atteindre 19,6 % en raison
d?un ralentissement saisonnier de l?activité en période de fêtes et
d?une faiblesse continue des prix à terre. En séquentiel par segment, le
bénéfice d?exploitation avant impôts du Groupe Caractérisation des
réservoirs
connaissait une progression de 132 points de base pour
atteindre 31,7 % en raison des fortes ventes de logiciels SIS et de
licences WesternGeco multiclients, tandis que le bénéfice d?exploitation
avant impôts des groupes Forage et Production
étaient de 19,6% et 17,3% respectivement.

Groupe Caractérisation des réservoirs

Le chiffre d?affaires de 3,25 milliards USD du quatrième trimestre a
progressé de 1 % en séquentiel et de 5 % en glissement annuel. Le
bénéfice d?exploitation avant impôts de 1,03 milliard USD était en
hausse de 5 % en séquentiel et en hausse de 16 % en glissement annuel.

L?augmentation du chiffre d?affaires en séquentiel a été principalement
stimulé par de solides ventes de logiciels SIS à l?international et
d?une augmentation des ventes multiclients WesternGeco. Ces
augmentations ont toutefois été largement contrebalancées par la chute
saisonnière brutale du chiffre d?affaires de WesternGeco Marine en
raison de la moindre utilisation des navires après la réalisation des
études en Norvège et au Canada. Le secteur Câbles de forage a également
décliné en séquentiel avec la réalisation des projets d?exploration dans
l?Est du Canada et en Afrique de l?Est, en raison du ralentissement
saisonnier des activités en Russie.

Le bénéfice d?exploitation avant impôts de 31,7 % a augmenté de
132 points de base en séquentiel et de 309 points de base en glissement
annuel. L?augmentation séquentielle résultant des fortes ventes en fin
d?année des logiciels SIS et des licences multiclients WesternGeco était
en partie contrebalancée par une moindre utilisation des navires de
WesternGeco et d?une diminution de l?activité des Câbles de forage à
haute technologie suite à la réalisation des projets d?exploration.

Un certain nombre de points saillants technologiques du portefeuille du
Groupe Caractérisation des réservoirs a contribué aux résultats du
quatrième trimestre.

Au large de l?Inde, le secteur Câbles de forage a utilisé la technologie
de testeur dynamique de formation modulaire MDT* et la technologie de
sonde radiale 3D Saturn*, en association avec le système InSitu Fluid
Analyzer* pour permettre à Oil and Natural Gas Corporation (ONGC)
d?obtenir des mesures du réservoir dans le champ de Mumbai High South.
La zone d?écoulement élargie de la sonde elliptique Saturn a permis
d?échantillonner le liquide de la formation avec une mobilité inférieure
à 0,1 mD/cP, permettant la réalisation exhaustive d?une analyse de
formation, d?une analyse des fluides en fond de puits et d?un programme
d?échantillonnage des fluides dans les sections à faible perméabilité du
réservoir. La conception de la sonde Saturn a également permis des
améliorations de l?efficacité opérationnelle en permettant à ONGC de
réduire de 75 % le temps d?obtention des échantillons de fluides par
rapport aux méthodes d?échantillonnage traditionnelles.

En Indonésie, le secteur Câbles de forage a utilisé les technologies de
packer de test de dynamique de formation modulaire MDT pour permettre à
KrisEnergy d?obtenir les données de tests transitoires des pressions
d?intervalle et des échantillons de fluides dans un puits d?exploration.
La technique à double packer a fourni d?excellentes données transitoires
de pression, avec une chute de pression minimale pendant les périodes de
pompage. La combinaison de la technologie MDT et du système InSitu Fluid
Analyzer* a permis d?identifier une couche de gaz et de prélever des
échantillons de gaz de qualité PVT pour de plus amples analyses. La
capacité de surveillance en temps réel des technologies Câbles de forage
a permis de prendre des décisions rapides pour obtenir les meilleures
données sur la qualité du réservoir, tout cela dans un laps de quatre
heures.

Au large du Canada atlantique, le secteur Câbles de forage a déployé une
série de technologies d?évaluation dans les trois puits d?exploration
forés par Statoil en 2013. L?outil de spectroscopie haute définition
Litho Scanner* a fonctionné pour la première fois pour Statoil pour
déterminer la minéralogie et le COT (Carbone Organique Total). Le
testeur dynamique de formation modulaire MDT, configuré avec la
technologie Quicksilver Probe*, et le système InSitu Fluid Analyzer et
les systèmes à double packer ont permis d?exécuter les tests
transitoires des pressions d?intervalle et les échantillons de fluides
dans la même passe. Ces techniques ont servi à déterminer les propriétés
du réservoir et le profil de pression à l?intérieur du réservoir. Un
profil sismique à déport croissant utilisant la technologie de l?imageur
sismique polyvalent VSI* a servi en outre à mieux étalonner les puits
sur la référence sismique. La combinaison des technologies Câbles de
forage a fourni à Statoil les informations nécessaires pour évaluer
leurs découvertes en zone Harpoon et Bay du Nord.

Au large de la Tanzanie, BG Group a utilisé en association les
technologies Rt Scanner* et MR Scanner* dans le but de faciliter la
réduction du risque de contourner une zone productive en eau profonde au
large de l?Afrique de l?Est. L?approche était corroborée par des
échantillons PVT de haute qualité, en utilisant les échantillons à
faible contamination de la sonde Quicksilver, et a entraîné une
évaluation approfondie de la structure. Les zones identifiées étaient
testées à 60 MMscfd.

Au Venezuela, le secteur Câbles de forage a utilisé la technologie des
charges creuses à pénétration ultra-profonde PowerJet Nova* pour PDVSA
afin d?améliorer la production des puits de la région de Monagas. La
campagne de reperforation a été menée avec succès pour aboutir à une
augmentation de la production de barils de pétrole supérieure à 350 %,
soit 17 500 barils par jour de production supplémentaire au-delà des
attentes.

Dans la zone de schistes de Bakken du Dakota du Nord, une combinaison de
technologies Schlumberger a été spécialement conçue pour le compte de
Continental Resources afin d?exécuter la plus grande opération de
surveillance micro-sismique en fond de puits jamais réalisée dans
l?histoire du secteur. La croissance de la fracture hydraulique et
l?écartement optimal du puits ont été testés dans les formations de
Bakken et de Three Forks en utilisant trois fonctions récepteurs
d?imagerie sismique polyvalentes VSI* de Câbles de forage transmises
simultanément dans trois puits à l?aide de la technologie des services
de puits tubé TuffTRAC*. La technologie VSI a acquis des données de
haute qualité sur une profondeur de 3 000 pieds à partir de
l?emplacement des événements micro-sismiques. L?opération a été réalisée
avec succès en 63 jours et comprenait 293 intervalles de fracturation en
transmettant efficacement les services de surveillance de Câbles de
forage au-delà de 300 000 pieds sur le plan latéral.

En Allemagne, l?Amazon Warrior de WesternGeco a été mis à l?eau
des chantiers de Flensburg, le projet étant réalisé dans les temps et
dans les budgets. Les navires de classe Amazon possèdent le premier
système de propulsion et de coque créé sur mesure dans le monde, ils ont
été développés exclusivement pour les opérations sismiques en utilisant
une conception exclusive de WesternGeco. Le navire devrait être terminé
au cours du premier trimestre 2014 et entrer en exploitation au cours du
deuxième trimestre.

En Russie, IG Seismic Services Ltd (IGSS) a acquis son troisième système
sismique terrestre à récepteur ponctuel intégré UniQ* de WesternGeco, et
sera déployé sur 70 000 canaux d?enregistrement à récepteur ponctuel
large bande UniQ sur les projets de leurs clients en Russie cet hiver.

ConocoPhillips a accordé à Schlumberger un contrat de licence mondial
pour mettre en ?uvre la plate-forme logicielle de forage Techlog* dans
toutes ses divisions internationales. La plateforme Techlog activera la
standardisation de l?analyse des données de puits pétrophysiques et
géologiques à l?échelle de toutes les divisions du client. L?accord
comporte également une formation complète et un programme de déploiement
conçu pour assurer le soutien efficace de la mise en ?uvre mondiale.

Aux ÉAU, les technologies et l?expertise pétrotechnique de Schlumberger
ont assisté Dragon Oil pour une étude de réservoir complexe dans l?actif
Lam Main du bloc Cheleken au Turkménistan. Le logiciel d?optimisation à
réalisations multiples SIS MEPO* avec l?aide de conceptions
expérimentales et de techniques d?optimisation du flux de production ont
permis au client d?évaluer l?ensemble des solutions liées au
développement des actifs et des défis à la production, et d?atténuer le
risque pour améliorer les décisions de gestion de réservoir. La
technologie MEPO et les flux de production associés ont permis à Dragon
Oil de générer les modèles conformes à l?historique en deux mois, au
lieu des six à huit mois à l?aide des méthodes traditionnelles, pour
apporter au client un degré de confiance élevé dans son plan de
développement.

Groupe Forage

Le chiffre d?affaires de 4,50 milliards USD du quatrième trimestre a
augmenté de 2 % en séquentiel et de 9 % en glissement annuel. Le
bénéfice d?exploitation avant impôts de 880 millions USD a baissé de 2 %
en séquentiel, mais a augmenté de 28 % en glissement annuel.

Le chiffre d?affaires a augmenté en raison de l?augmentation de la
demande internationale en séquentiel pour Forage & Mesures et les
technologies M-I SWACO au Mexique et en Russie et en Asie centrale ainsi
que dans la zone Moyen-Orient et Asie. L?activité de projets IPM en
hausse au Mexique, en Arabie saoudite et en Irak a également contribué à
cette augmentation.

Le bénéfice d?exploitation avant impôts a perdu 69 points de base en
séquentiel pour atteindre 19,6 %, mais a augmenté de 288 points de base
en glissement annuel. La baisse séquentielle était due aux retards de
démarrages opérationnels et à la diversité géographique des activités.

Un certain nombre de technologies du Groupe Forage ont contribué aux
résultats du quatrième trimestre.

En Chine, Schlumberger a déployé les technologies du Groupe Forage pour
CNOOC (Tianjin Branch) afin de forer trois puits intercalaires dans le
champ offshore SZ36-1, connu pour sa géologie complexe et des formations
non consolidées difficiles. L?utilisation combinée pendant le forage de
la technologie PowerDrive Archer* à système man?uvrable rotatif à taux
de construction élevé et de la technologie de diagraphie multifonctions
EcoScope*? de Forage & Mesures, avec un trépan compact en
diamant polycristallin (PDC) Smith adapté et un système de forage
modifié i-DRILL* , ont permis de situer avec précision les puits dans la
zone productive. Cette combinaison technologique a permis une
amélioration du taux de pénétration (ROP) moyenne de 130 % par rapport
aux systèmes de forage traditionnels.

Toujours en Chine, Forage & Mesures a déployé la technologie
StethoScope* de mesure de la pression dans la formation pendant le
forage pour Energy Development Corporation (Chine), Inc. (EDC), une
co-entreprise entre Sinopec et Noble Energy, sur un puits offshore dans
le gisement de Shengli. Au total, 61 tests de pression ont indiqué 12
gradients de fluide. Les informations sur le gradient de pression
obtenues lors de ces travaux ont aidé EDC à identifier jusqu?à 55 m de
nouvelles zones productives potentielles à faible résistivité ignorées
par le passé alors qu?elles étaient évaluées en n?utilisant que les
données diagraphiques pétrophysiques.

En Malaisie, Forage & Mesures a déployé ses technologies pour Petronas
Carigali Sdn. Bhd. pour forer un puits d?injection horizontal dans une
formation présentant des sables fins épuisés. L?utilisation combinée
pendant le forage des technologies du système man?uvrable rotatif
PowerDrive*, du système de mappage des limites du lit PeriScope*, du
système de diagraphie multifonctions EcoScope et du système de mesure de
la pression dans la formation StethoScope a permis à Petronas Carigali
de positionner le puits avec précision dans la cible étroite de la zone,
tout en obtenant des mesures de pression de formation en temps réel
précieuses dans des sables fortement épuisés. La technologie Periscope a
cartographié les limites supérieure et inférieure en continu, en guidant
avec succès l?orientation du puits dans la zone ciblée à 1 m près en
entraînant une exposition à 100 % des sables.

Au large du Gabon, Schlumberger a déployé les technologies du Groupe
Forage pour Total afin de forer un puits d?exploration en eau très
profonde dans une zone productive pré-salifère. Forage & Mesures a
utilisé la technologie du système man?uvrable rotatif de forage vertical
PowerV* pour maintenir la verticalité du puits. Dans la section du
réservoir, la combinaison de la technologie du système man?uvrable
rotatif PowerDrive vorteX* optimisé et des trépans Smith adaptés a
permis de forer la section du puits avec efficacité, en gagnant 30 % sur
le temps prévu. Globalement, la combinaison de ces technologies,
combinée à une exécution sans faille, a entraîné un temps
d?improductivité de zéro dans des conditions pré-salifères difficiles.

En Namibie, Forage & Mesures a déployé la technologie de visibilité
sismique seismicVISION* pour HRT Africa Petroleo S.A. (HRT) sur trois
puits d?exploration en eau profonde dans les bassins d?Orange et de
Walvis. La technologie seismicVISION a fourni les données en temps réel
au service de connectivité globale de PetroTechnical Services InterACT*,
qui ont permis de communiquer des mises à jour continues sur la position
du trépan dans la section sismique à la plate-forme logicielle E&P
Petrel*. L?image du profil d?anticipation sismique vertical en temps
réel a permis à HRT de visualiser les toits de formation en anticipation
du trépan, ce qui a facilité les prises de bonnes décisions sur le
forage en éliminant l?incertitude de profondeur, qui dépassait 100 m
dans certains cas.

Dans le secteur britannique de la mer du Nord, les technologies du
Groupe Forage de Schlumberger et l?expertise du Petrotechnical
Engineering Center ont facilité pour EnQuest le forage d?une section de
puits de 21,59 cm avec une équipe limitée de quatre personnes sur la
plate-forme, assistées par deux ingénieurs du Centre de soutien aux
opérations de Schlumberger à Aberdeen. L?utilisation pendant le forage
des technologies du système man?uvrable rotatif PowerDrive Xceed*, du
système de diagraphie multifonctions EcoScope, du système de mesure de
la pression dans la formation StethoScope et d?analyses acoustiques
sonicVISION* de Forage & Mesures a assuré l?efficacité du forage dans la
réussite des opérations à distance, qui a entraîné une réduction de deux
personnes à bord de la plate-forme offshore d?un encombrement limité.

En Russie, les technologies du Groupe Forage de Schlumberger ont établi
un nouveau record de gisement pour Eriell, en forant une section de
puits de 21,907 cm dans le champ de Samburgskoe de la région de Novy
Urengoy. La technologie du système man?uvrable rotatif optimisé
PowerDrive vorteX* de Forage & Mesures, utilisant un trépan compact en
diamant polycristallin (PDC) Smith a réalisé un taux de pénétration de
41,4 m/h et un métrage de 1 968 m, ce qui constitue les meilleurs
résultats du champ.

Au Kazakhstan, les technologies du Groupe Forage de Schlumberger ont
établi un nouveau record pour Zhaikmunai LLP, en forant une section de
puits de 29,527 cm dans le champ de Chinarevskoe. La combinaison des
technologies du système man?uvrable rotatif PowerDrive X6* de Forage &
Mesures et d?un trépan compact en diamant polycristallin (PDC) Smith
adapté avec des lames ONYX* a permis de forer l?ensemble de la section
en une seule passe à une vitesse de pénétration moyenne de 21,9 m/h, ce
qui constitue le meilleur résultat du champ à ce jour.

En Russie, Schlumberger a déployé pour VCNG, une entreprise Rosneft, la
technologie à diamant conique Stinger* sur un trépan Smith adapté, afin
de forer une section de puits de 31,115 cm dans le champ de
Verchnechonskoe en Sibérie orientale. Le trépan a augmenté le taux de
pénétration (ROP) du forage de plus de 63 % par rapport au meilleur
puits de limite dans le même champ, en montrant une usure minimum. De
plus, toute la section de 31,115 cm a été forée en une seule passe à un
taux de pénétration moyen (ROP) 140 % supérieur par rapport aux trépans
PDC traditionnels.

En mer Caspienne, les technologies de Groupe Forage ont permis une
opération d?élargissement de fond de puits pendant le forage réussie
pour BP Azerbaijan dans un forage offshore complexe de grande portée à
Bakou. La combinaison technologique des Outils de forage & Services
correctifs d?un aléseur Rhino XC* à commande hydraulique sur demande et
d?un trépan compact en diamant polycristallin (PDC) Smith adapté avec
des lames ONYX II* a permis l?activation et la désactivation rapide de
l?aléseur depuis la surface, en aidant à surmonter les divers défis
techniques y compris le contrôle de la densité en circulation
équivalente. Une analyse après le passage du forage a indiqué que les
technologies du Rhino XC et des lames ONYX avaient satisfait à tous les
objectifs opérationnels en montrant une usure minimale à l?inspection.
Cette tâche était le premier élargissement de fond de puits par
multiactivation/désactivation sans boule exploité dans le bassin de la
mer Caspienne.

Groupe Production

Le chiffre d?affaires de 4,22 milliards USD du quatrième trimestre a
augmenté de 5 % en séquentiel et de 8 % en glissement annuel. Le
bénéfice d?exploitation avant impôts de 730 millions USD a augmenté de
3 % en séquentiel, et de 26 % en glissement annuel.

L?augmentation du chiffre d?affaire résultait principalement d?une
augmentation des ventes des produits Complétions et Ascension
artificielle en fin d?exercice conjuguée à l?adoption de nouvelles
technologies et à l?expansion commerciale. Les services Interventions
sur puits ont décliné principalement sur le territoire d’Amérique du
Nord, tandis que le chiffre d’affaires de Services de puits augmentait
principalement en raison de la hausse de l’activité sur les marchés
internationaux. Le décompte des intervalles de Services de puits sur le
territoire d?Amérique du Nord a également augmenté, mais le chiffre
d?affaires a chuté en raison d?une faiblesse persistante des prix due à
une surproduction de puissance hydraulique.

Le bénéfice d?exploitation avant impôts a augmenté de 17,3 % était
essentiellement stable en séquentiel, mais a augmenté de 244 points de
base en glissement annuel. Le résultat séquentiel était attribuable à
l?impact favorable des ventes de produits Complétions et Ascension
artificielle en fin d?exercice et à la rentabilité améliorée de SPM,
intégralement contrebalancé par une faiblesse continue des prix de
Services de puits et par la baisse des activités Interventions sur puits.

Les points saillants du quatrième trimestre étaient les succès de
certaines technologies du groupe Production.

En Russie, PetroStim, une co-entreprise avec Schlumberger, a mené le
premier traitement de stimulation multifracturations pour Gazpromneft
Orenburg dans la partie orientale du gisement de gaz et de pétrole à
condensat d?Orenburg. Le traitement de stimulation à cinq intervalles a
été exécuté sur une section horizontale de 600 m d?un puits foré dans
une formation de carbonate très compacte. Grâce à quoi, la production
initiale moyenne du puits était d?environ 500 barils par jour, soit deux
fois plus que prévu.

Au Koweït, après l?évaluation conjointe par Schlumberger et Kuwait Oil
Company (KOC) de plusieurs puits candidats, le réservoir supérieur de
Burgan dans le champ de Sabriyah a été stimulé en utilisant la
technologie de fracturation hydraulique à chenal d?écoulement HiWAY de
Services de puits. Suite à l?analyse du service de détermination des
données sur les fractures DataFRAC*, le calendrier de pompage a été
finalisé et le traitement correctement exécuté selon la conception.
Après les travaux, le débit du puits a été testé à environ 1 000 barils
liquides par jour avec une teneur en eau de 20 %, pour produire environ
400 barils de pétrole supplémentaires par jour, au-delà des attentes
initiales. Il s?agissait de la première application de la technologie
HiWAY au Koweït et, à partir de ces résultats, une deuxième mission est
actuellement programmée dans le champ voisin de Raudhatain.

Au Koweït, Interventions sur puits a utilisé les services Blaster* pour
Kuwait Oil Company dans le traitement de stimulation d?un puits foré
récemment dans la formation de calcaire compacte de Ratawi. Les services
Blaster ont fourni un moyen efficace d?éliminer le dépôt de filtration
ce qui a permis à l?opérateur, en utilisant conjointement le traitement
de stimulation déployé par entubage à tube spiralé, de plus que doubler
la production du puits.

En Russie, Interventions sur puits a effectué une intervention de
coupure d?eau complexe pour Lukoil dans un puits horizontal de Sibérie
occidentale dont l?abandon était programmé car ne produisant que de
l?eau. Le système de tête d?enregistrement d?entubage à tube spiralé
modulaire Vantage* a été utilisé pour les mesures de diagraphie
initiales et post-traitement de la production afin d?identifier les
zones de percées d?eau et d?évaluer l?efficacité de l?intervention de
coupure d?eau. Une fois les zones libérant de l?eau identifiées, la
coupure d?eau a été effectuée en utilisant une solution de coulis de
ciment, appliquée avec précision en utilisant deux systèmes d?entubage
par raccord gonflable à tube spiralé CoilFLATE*. Après l?intervention,
la teneur en eau a diminué de 30 %, ce qui a permis au client de
remettre le puits en production.

Au large du Nigeria, Services de puits a déployé le système de
stimulation OneSTEP* de grès simplifiée pour Star Deep Water Petroleum
Limited afin de surmonter les valeurs de peau négatives et la baisse de
production sur deux puits dans la formation 17D du champ Agbami en eau
profonde. Avant le traitement de stimulation matriciel, des échantillons
de carottes de forage de la formation ont été prélevés et analysés, et
le mécanisme d?endommagement identifié par la présence d?une migration
de particules fines. La stimulation OneSTEP a ensuite été pompée
efficacement, en tant que fluide à phase unique, par rapport aux
systèmes de stimulation matriciels traditionnels qui requièrent
plusieurs intervalles. Le traitement par stimulation OneSTEP a
efficacement remédié à la dépréciation en entraînant une amélioration de
la production de 90 % et 150 % respectivement dans les deux puits, par
rapport aux taux de production préalables à la stimulation. L?opération
s?est déroulée sans danger et a dépassé les attentes du client.

En Guyane française, Services de puits a placé avec succès pour Shell 11
bouchons de ciment de longueur étendue de plus de 350 m chacun dans les
puits d?exploration du champ Zaedyus et Priondontes en eau très
profonde. L?exécution des travaux s?est déroulée sans faille, et les
résultats ont permis à Shell d?économiser plus de 24 heures de temps
d?exploitation, ce qui représente environ 1,2 million USD en économies
de frais de forage journaliers.

En Arkansas, Schlumberger Completions a utilisé les technologies de
stimulation multifracturations de prochaine génération pour BHP Billiton
afin de réduire les délais de complétions dans la zone de schistes de
Fayetteville. La combinaison des technologies des fournitures
dégradables et des vannes à disque de rupture et de matériaux
dégradables KickStart* a éliminé le besoin d?une intervention mécanique
pendant le premier intervalle de fracturation hydraulique de chaque
puits, ainsi que les opérations laborieuses de broyage des bouchons.

En Colombie, Schlumberger a exécuté le premier écran de gravier en trou
découvert à sélection unique multizone pour Hocol, une filiale
d?Ecopetrol, afin de contrôler la production de sable et la teneur en
eau élevée dans un puits du bassin d?avant-pays de Los Llanos. La
conception de réalisation reposait sur les systèmes des solutions de
gestion des sables OptiPAC* Alternate Path? équipés de
raccords de pétrole gonflables et d?une chaîne de production colonne de
production hybride à sélection interne. La technologie de diagraphie de
production de puits horizontal Flow Scanner* de Câbles de forage a
permis une meilleure compréhension du comportement du réservoir, et a
fourni les données de production de chaque sable afin de valider la
réussite de l?isolation zonale. La combinaison des technologies
Schlumberger utilisées dans ce puits horizontal complexe a bien aidé
l?équipe des actifs du client à obtenir une caractérisation du réservoir
mieux charpentée pour aboutir à une gestion améliorée du réservoir et à
l?ajout de nouvelles réserves.

Murphy Sabah Oil Co. Ltd. a attribué à Schlumberger un contrat de quatre
ans pour l?approvisionnement des produits et des services associés aux
activités offshore de gravillonnage au large de Sabah en Malaisie. Le
contrat comprend les systèmes de solutions de gestion des sables OptiPac
Alternate Path, le système de fluides ClearPAC* de Services de puits
pour le gravillonnage et le déploiement en utilisant le navire de
stimulation DeepSTIM* II adapté à l?usage prévu.

CNR International (Côte d?Ivoire) SARL (CNRI) a attribué à Schlumberger
les travaux de réalisation sur les puits dont le forage est prévu dans
le cadre du projet Baobab Phase 3 au large de la Côte d?Ivoire. Le
développement comprend l?installation des complétions de six puits
sous-marins. Ce contrat couvre les complétions supérieures et
inférieures y compris les filtres à sable et le gravillonnage. Le
système de gravillonnage OptiPAC Alternate Path sera en outre utilisé
pour assurer le remblai complet des longs intervalles horizontaux en
environnement difficile.

Au large du Qatar, Schlumberger Completions s?est vu attribuer un
contrat de trois ans par Maersk Oil Qatar AS pour fournir les produits
et services du champ Block-5. Le contrat couvre les sondes de fond de
puits permanents, les kits de câbles multiples et uniques, les borniers
de commande et les services et les manchons coulissants à commande
hydraulique de surface. Schlumberger a installé les premières sondes de
fond de puits permanents pour Maersk Oil Qatar AS en 1995, et les sondes
continuent de fournir des données de température et de pression fiables
en temps réel. Schlumberger a installé au total 188 sondes de fond de
puits permanents et des capteurs équipés de systèmes de communication de
surface dans ce champ offshore du client, permettant la surveillance à
distance en temps réel des puits pour une gestion améliorée du réservoir.

En Inde, Schlumberger s?est vu attribuer un contrat à services multiples
par Oil India Ltd. pour la conception technique, le forage et la
réalisation de six puits horizontaux dans les gisements terrestres de
Makum, Deohal et de North Hapjan. Traditionnellement, les puits
horizontaux dans ces gisements étaient réalisés avec des colonnes
perdues à fentes traditionnelles. L?introduction des systèmes de
contrôle du flux FluxRITE* de Schlumberger Complétions pour un contrôle
fiable de l?eau produite et une gestion améliorée des sables a été un
facteur déterminant qui a contribué à l?attribution de ce contrat, en
permettant au client d?optimiser la récupération du pétrole. Le contrat
de 18 mois comprend les services Forage & Mesures, M-I SWACO, Outils de
forage & Services correctifs, Complétions, Ascension artificielle et
Services de puits.

Déclarations financières

État des résultats consolidés condensés
(en millions USD, sauf montants par action)
Quatrième trimestre Douze mois
Périodes closes le 31 décembre 2013 2012 2013 2012
Chiffre d?affaires $ 11 906 $ 11 083 $ 45 266 $ 41 731
Intérêts et autre bénéfice, net(1) 59 35 165 172
Gain sur la formation de OneSubsea(2) 1 028
Dépenses
Coût des ventes(2) 9 283 8 762 35 331 32 885
Recherche & ingénierie 304 304 1 174 1 153
Frais généraux et administratifs 111

Print Friendly, PDF & Email

Schlumberger annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2013

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
Donec ipsum ut Curabitur quis lectus ut odio