• Novartis dirigera le développement de la molécule antipaludique KAF156 avec le soutien scientifique et financier de Medicines for Malaria Venture et en collaboration avec la Fondation Bill & Melinda Gates.
     
  • Le KAF156 appartient à une nouvelle classe d'antipaludéens qui agissent aux stades sanguin et hépatique du cycle de vie du parasite.
     
  • Il est urgent de développer des antipaludéens dotés de nouveaux mécanismes d'action afin de lutter contre l'apparition de résistances parasitaires aux traitements actuels.

Bâle, le 15 juin 2016 – Novartis a annoncé aujourd'hui qu'il allait étendre son partenariat de longue date avec Medicines for Malaria Venture (MMV). Novartis dirigera le développement de la molécule antipaludique KAF156 avec le soutien scientifique et financier de MMV et en collaboration avec la Fondation Bill & Melinda Gates. Cet accord fixe les conditions de développement du KAF156 et de sa disponibilité future pour les patients.

« Avec un enfant qui meurt du paludisme toutes les deux minutes et la menace d'une résistance aux médicaments qui augmente d'année en année, il est vraiment urgent d'intensifier nos efforts partout dans le monde afin de combattre cette maladie, a déclaré Joseph Jimenez, CEO de Novartis. Les collaborations et partenariats comme celui avec MMV sont essentiels pour développer des antipaludéens de nouvelle génération et accélérer nos efforts pour éradiquer cette maladie mortelle. »

Le KAF156, qui appartient à une nouvelle classe de molécules antipaludiques, est l'un des premiers candidats médicaments antipaludéens à entrer en phase IIb de développement clinique depuis plus de 20 ans. Il agit contre les deux parasites responsables de la majorité des décès imputables au paludisme ( Plasmodium falciparum et Plasmodium vivax) , aux stades sanguin et hépatique du cycle de vie du parasite. De plus, il pourrait fournir une posologie plus pratique et traiter le problème de la multirésistance aux médicaments qui a fait son apparition dans cinq pays de la sous-région du Grand Mékong (GMS, Great Mekong Sub-region). Le KAF156 s'appuie sur le travail de longue date de Novartis dans le développement de médicaments antipaludéens et sur le lancement en 1999 de Coartem ® , la première association médicamenteuse à base d'artémisinine (ACT, Artemisinin-based Combination Therapy) à dose fixe. L'ACT est le traitement de référence actuel contre le paludisme.

« Nous sommes ravis d'étendre notre partenariat avec Novartis pour développer ce candidat médicament antipaludéen prometteur, qui a le potentiel pour lutter contre la résistance aux médicaments et pour améliorer l'observance du traitement chez les patients, a déclaré David Reddy, CEO de MMV. Cet accord est une étape décisive qui permettra à MMV de poursuivre sa mission consistant à découvrir, développer et fournir de nouveaux antipaludéens efficaces et abordables aux patients qui en ont le plus besoin. »

La Novartis Malaria Initiative s'engage à favoriser la recherche, le développement et l'accès à de nouveaux médicaments afin d'éradiquer le paludisme. Cette initiative est l'un des programmes d'accès aux médicaments les plus importants du secteur pharmaceutique. Depuis 2001, elle a fourni plus de 750 millions de traitements à prix coûtant (dont 300 millions de traitements pédiatriques dispersibles développés par Novartis en collaboration avec MMV) destinés pour la plupart au secteur public de pays où le paludisme est endémique. Bien qu'il puisse être évité et soigné, le paludisme tue encore un enfant toutes les deux minutes et menace la vie de beaucoup d'autres.[1] Il est dû à des parasites transmis à l'homme par les piqûres de moustiques infectés. Pour l'éradiquer, il faut agir à plusieurs niveaux, allant des moustiquaires et pulvérisations pour la prévention aux diagnostics et médicaments afin de traiter la maladie et empêcher sa transmission.

A propos de la Novartis Malaria Initiative
La Novartis Malaria Initiative se consacre à des travaux de recherche et développement en vue de mettre au point la nouvelle génération d'antipaludéens, de faciliter l'accès aux traitements et d'aider les communautés à dispenser des soins de santé de meilleure qualité. Gérée par Sandoz, la division de Novartis spécialisée dans les génériques et les biosimilaires, la Malaria Initiative figure parmi les programmes d'accès aux médicaments les plus vastes de l'industrie pharmaceutique. Depuis 2001, elle a fourni plus de 750 millions de traitements à prix coûtant (dont 300 millions de traitements pédiatriques dispersibles) destinés pour la plupart au secteur public de pays où le paludisme est endémique.

Novartis possède une expérience de longue date dans le développement de médicaments antipaludéens. Coartem ® , la première association médicamenteuse à base d'artémisinine (ACT) à dose fixe, a été lancé en 1999. L'ACT est le traitement de référence actuel contre le paludisme. Le portefeuille de Novartis compte actuellement deux traitements antipaludéens potentiels en essais cliniques de phase II : le KAE609 (cipargamine)[2] et le KAF156. Il s'agit dans les deux cas de nouvelles classes de molécules qui traitent le paludisme différemment des thérapies actuelles et pourraient aider à combattre la résistance croissante aux associations thérapeutiques existantes à base d'artémisinine.

A propos de MMV
MMV est un partenariat de développement produit (PDP) leader dans la recherche et le développement de médicaments antipaludiques. Sa mission consiste à réduire le fardeau du paludisme dans les pays où la maladie est endémique en découvrant, développant et fournissant de nouveaux antipaludéens efficaces et abordables.

Depuis sa fondation en 1999, MMV et ses partenaires ont constitué le plus vaste portefeuille de projets antipaludéens de R&D et d'accès de tous les temps et ont fait progresser six nouveaux médicaments qui sauvent déjà des vies. MMV doit sa réussite à son vaste réseau de partenariats qui s'étend sur plus de 55 pays et qui est formé de plus de 400 partenaires de l'industrie pharmaceutique, du monde universitaire et de pays où la maladie est endémique.

La vision de MMV est celle d'un monde dans lequel des médicaments novateurs guériront et protégeront les populations vulnérables et défavorisées exposées au paludisme et, en fin de compte, participeront à l'éradication de cette terrible maladie.
www.mmv.org

A propos du KAF156
Le KAF156 appartient à une nouvelle classe de molécules à double action appelées imidazolepipérazines (IZP), qui ciblent le parasite aux stades sanguin et hépatique de son cycle de vie. Si les essais cliniques le confirment, la double action antipaludéenne des molécules IZP pourrait faire de ces derniers des traitements potentiels de première intention pour la prévention et le traitement du paludisme[3],[4]. Le KAF156, actuellement en phase IIb des essais cliniques, est le résultat d'un programme de recherche commun -soutenu par Wellcome Trust, Medicines for Malaria Venture et Singapore Economic Development Board – entre l'Institut Novartis pour les maladies tropicales, l'Institut de génomique de la Fondation Novartis pour la recherche et l'Institut Tropical et de Santé Publique Suisse. Ce programme de recherche vise à découvrir la prochaine génération d'antipaludéens. Novartis développe le KAF156 avec le soutien scientifique et financier de MMV.

Décharge
Le présent communiqué contient des déclarations prospectives explicites ou implicites reconnaissables notamment par l'emploi de termes tels que « nouvelle génération », « prochaine génération », « apparition », « potentiel », « efforts », « s'engage », « mission », « se consacre », « actuellement » et autres expressions semblables ainsi que par l'usage du futur et du conditionnel. Ces déclarations prospectives reflètent l'opinion du Groupe sur des événements futurs et comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels sensiblement différents des résultats futurs annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Ces attentes pourraient être affectées notamment par les risques et facteurs décrits dans la rubrique sur les facteurs de risque du formulaire 20-F que Novartis AG a déposé auprès de l'US Securities and Exchange Commission. Novartis fournit les informations contenues dans le présent communiqué aux médias à la date d'aujourd'hui et n'est pas tenu de les mettre à jour à l'avenir.

A propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées aux besoins changeants des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces exigences le mieux possible: médicaments innovants, soins ophtalmologiques et produits pharmaceutiques génériques économiques. Novartis est la seule société mondiale à bénéficier d'une position de leader dans ces domaines. En 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 49,4 milliards, alors que la recherche et le développement se sont montés à environ USD 8,9 milliards (USD 8,7 milliards, hors charges pour pertes de valeur et amortissements). Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 118 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans plus de 180 pays à travers le monde. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site Internet http://www.novartis.com .

Novartis est présent sur Twitter. Pour vous tenir au courant de l'actualité de Novartis, enregistrez-vous sur http://twitter.com/novartis

Références
[1] Organisation mondiale de la Santé, Rapport 2015 sur le paludisme dans le monde : http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/200018/1/9789241565158_eng.pdf?ua=1 . Consulté en janvier 2016 pour la dernière fois.
[2] White NJ , Pukrittayakamee S , Phyo AP , Rueangweerayut R , Nosten F , Jittamala P , Jeeyapant A , Jain JP , Lefèvre G , Li R , Magnusson B , Diagana TT , Leong FJ . Spiroindolone KAE609 for falciparum and vivax malaria . New England Journal of Medicine. 31 juillet 2014 ; 371(5):403-10.
[3] Leong FJ , Zhao R , Zeng S , Magnusson B , Diagana TT , Pertel P . A first-in-human randomized, double-blind, placebo-controlled, single- and multiple-ascending oral dose study of novel Imidazolopiperazine KAF156 to assess its safety, tolerability, and pharmacokinetics in healthy adult volunteers. Antimicrob. Agents Chemother. Novembre 2014 ; 58(11):6437-43.
[4] Kuhen KL , Chatterjee AK , Rottmann M , Gagaring K , Borboa R , Buenviaje J , Chen Z , Francek C , Wu T , Nagle A , Barnes SW , Plouffe D , Lee MC , Fidock DA , Graumans W , van de Vegte-Bolmer M , van Gemert GJ , Wirjanata G , Sebayang B , Marfurt J , Russell B , Suwanarusk R , Price RN , Nosten F , Tungtaeng A , Gettayacamin M , Sattabongkot J , Taylor J , Walker JR , Tully D , Patra KP , Flannery EL, Vinetz JM , Renia L , Sauerwein RW , Winzeler EA , Glynne RJ , Diagana TT . 2014 KAF156 is an antimalarial clinical candidate with potential for use in prophylaxis, treatment, and prevention of disease transmission. Antimicrob. Agents Chemother. Septembre 2014 ; 58(9):5060-7.

# # #

Novartis Media Relations

Ligne centrale des médias : +41 61 324 2200  
Eric Althoff
Novartis Global Media Relations
+41 61 324 7999 (ligne directe)
+41 79 593 4202 (portable)
eric.althoff@novartis.com
Patrick Barth
Novartis Global Media Relations
+41 61 696 6273 (ligne directe)
+41 79 732 08701 (portable)
patrick.barth@novartis.com

E-mail : media.relations@novartis.com

Novartis Investor Relations

Ligne centrale : +41 61 324 7944 Amérique du Nord :  
Samir Shah +41 61 324 7944 Richard Pulik +1 212 830 2448
Pierre-Michel Bringer +41 61 324 1065 Sloan Pavsner +1 212 830 2417
Thomas Hungerbuehler +41 61 324 8425    
Isabella Zinck +41 61 324 7188    
       
E-mail : investor.relations@novartis.com E-mail : investor.relations@novartis.com



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Novartis International AG via GlobeNewswire

HUG#2020650

Print Friendly

Novartis étend son partenariat avec Medicines for Malaria Venture pour développer la prochaine génération de traitement antipaludéen

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |