Heart Rhythm Journal a publié les résultats d???une étude de 12
mois réalisée sur 100 patients et évaluant la procédure convergente, une
technique épicardique-endocardique permettant de traiter les patients
souffrant de fibrillation auriculaire (FA), la forme la plus commune
d???arythmie cardiaque. L???étude sur les médecins fait état de 66 pour cent
de cas de survie sans arythmie après une procédure unique ? un an. Les
patients ont été traités au centre First Health de l???hôpital Carolinas
Moore Regional Hospital et ? la clinique UNC Heart & Vascular Clinic ?
l???Université de Caroline du Nord-Chapel Hill.

« La procédure convergente a été utilisée avec succès le groupe de
patients les plus difficiles ? traiter ? ce jour, » a déclaré Paul
Mounsey, BM BCh, MRCP, FACC, professeur et directeur du Laboratoire
d???électrophysiologie du département de médecine, service de cardiologie
de l???Université de Caroline du Nord-Chapel Hill. « Obtenir une telle
amélioration des résultats de survie de l???analyse est très important,
étant donné qu???il s???agit de l???un des critères plus rigoureux en matière
de collecte des informations. L???analyse des résultats de survie est un
standard inhabituel pour le critère principal d???une étude. En utilisant
des critères plus traditionnels tels que « Freedom from AF », les
résultats auraient été de 79 % ? un an. »

L???étude comprenait 101 patients souffrant tous de fibrillation
auriculaire avec des symptômes invalidants associés et sans antécédent
de prise en charge médicale avec une médication antiarythmique de classe
I ou III. Quatre-vingt-quatre (84) pour cent des patients souffraient de
fibrillation auriculaire persistante ou ancienne avec un score
CHADS-VASC moyen de 2,1. Les patients étaient suivis sur des moniteurs
Holter de 24 heures et ? 3, 6 et 12 mois d???intervalle.

« La procédure convergente est un ajout important dans ma pratique,
améliorant ma capacité ? traiter et offrir une meilleure qualité de
soins pour les patients de fibrillation auriculaire la plus persistante,
» a déclaré le Dr Mounsey. « La procédure convergente est la procédure
épicardique-endocardique la moins invasive pour le traitement de la
fibrillation auriculaire, car elle ne nécessite pas d???incisions du
thorax ou de déflation pulmonaire, ce qui peut réduire considérablement
la convalescence. »

L???accès épicardique est réalisé ? travers une petite incision médiane de
l???abdomen permettent l???entrée ? travers le diaphragme vers l???atrium. En
utilisant la visibilité endoscopique directe et l???ablation épicardique,
la paroi postérieure peut être isolée électriquement. La paroi est
considérée comme un emplacement stratégique pour les substrats
arythmogènes chez les patients persistants et de longue date. Isoler la
paroi postérieure de l???atrium est un avantage clé de la partie
chirurgicale de la procédure.

Le principal avantage de la procédure convergente consiste en
l???utilisation d???une approche multidisciplinaire pour assurer un
traitement plus complet. Dans la procédure combinée, toutes les parties
du c??ur peut être atteintes et traitées, pendant qu???un système de
diagnostic de « freins et contrepoids » peut être utilisé pour assurer
l???isolation électrique des veines postérieures et pulmonaires, ainsi que
l???exhaustivité de la lésion afin de prédire le résultat.

?? propos de nContact, Inc.

nContact, Inc. est le leader de l???innovation en matière d???appareils et
techniques d???ablation épicardique. L???entreprise a pour mission est de
transformer le marché mal desservi de l???arythmie du grâce ? la promotion
d???alternatives d???ablation moins invasives et plus efficace pour le
traitement des arythmies cardiaques.

Ses principales technologies, les systèmes de coagulation EPi-Sense® et
Numeris® avec VisiTrax®, ont reçu le marquage CE en Europe pour la
coagulation des tissus cardiaques dans le traitement de la fibrillation
auriculaire et du flutter auriculaire.

Les systèmes de coagulation EPi-Sense® et Numeris® avec VisiTrax® sont
indiqués pour la coagulation endoscopique des tissus cardiaques aux
??tats-Unis. nContact a été fondée en 2005 et son siège social est situé
? Morrisville, Caroline du Nord, aux ??tats-Unis.

Le texte du communiqué issu d???une traduction ne doit d???aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d???origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

nContact annonce que l’étude d’une nouvelle procédure convergente montre une amélioration des résultats d’une analyse rigoureuse de 12 mois des patients difficiles à traiter

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |