Regulatory News:

Activité
– Légère augmentation de l’activité commerciale : 288 m? + 5% vs S1 2013
– Progression du carnet de commandes et du portefeuille foncier
Rentabilité
– Chiffre d?affaires S1 2014 : 219,2 m? – 14% vs S1 2013
– Faiblesse des livraisons à Munich en 2014 et baisse de l?activité
en Immobilier d?entreprise
– Amélioration du résultat opérationnel courant 10,3 m? vs 2,0m? au S1 2013
soit : 4,7% du CA vs 0,8% au S1 2013
– Hausse du résultat net semestriel 5,7 m? vs 0,9m? au S1 2013
– Augmentation du niveau du besoin en fonds de roulement et de
l?endettement net

La société LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS (Paris:LNC),
promoteur d?immobilier résidentiel et de bureaux, communique aujourd’hui
ses résultats du 1er semestre 2014. Les comptes du 1er
semestre 2014 ont été examinés par le conseil de surveillance qui s?est
tenu le 25 septembre 2014. Les comptes ont été revus par les auditeurs
dont le rapport a été émis le 26 septembre 2014.

PRINCIPAUX INDICATEURS – En millions d?euros S1 2014 S1 2013

retraité*

S1 2013

publié

Chiffre d?affaires (HT) 219,2 255,7 268,4
Marge brute

Taux de Marge brute

49,2

22,4%

41,8

16,3%

44,8

16,7%

Résultat opérationnel courant

Marge opérationnelle courante

10,3

4,7%

2,0

0,8%

3,8

1,4%

Résultat opérationnel courant, y compris quote-part
de
résultat des SCI sous contrôle conjoint

12,7 4,0 4,0
Résultat net – part du groupe 5,7 0,9 0,9
30-06-2014 31-12-2013

retraité*

31-12-2013

publié

Endettement net -60,0 -11,9 -6,4

* comptes retraités suite à l?entrée en vigueur en 2014 des
IFRS 10 et 11 relatifs à la consolidation (voir page 10)

Moïse Mitterrand, Président du Directoire, déclare :

« Au cours des 6 premiers mois de l?exercice 2014, Les Nouveaux
Constructeurs continue d?afficher une progression de sa rentabilité,
malgré la diminution provisoire de son chiffre d?affaires. Ceci est
permis par la bonne tenue de nos résultats dans l?activité résidentielle
en France, ainsi que par le retour progressif de Zapf à l?équilibre
opérationnel. Dans un marché national où le rythme de vente a baissé,
Les Nouveaux Constructeurs est parvenu à augmenter légèrement son volume
de réservations, grâce à une offre commerciale étendue et en adaptation
constante. Compte tenu des calendriers de livraison, nous prévoyons
d?avantage de chiffre d?affaires au deuxième semestre qu?au premier,
avec un effet favorable sur la rentabilité et la trésorerie du Groupe. »

CHIFFRE D?AFFAIRES

Depuis le 1er janvier 2014, LNC applique la norme IFRS 11,
relative aux partenariats. Cette norme ne permet plus de consolider les
SCI contrôlées conjointement avec d?autres promoteurs
(« co-promotions ») selon la méthode de l?intégration proportionnelle,
et impose à la place d?utiliser la méthode de mise en équivalence. Ceci
conduit à ne plus consolider le chiffre d?affaires des SCI concernées.
Ce changement de méthode a nécessité de retraiter le chiffres d?affaires
publié en 2013, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

Ceci étant précisé, au 30 juin 2014, le chiffre d?affaires consolidé de LNC
s’établit à 219,2 millions d?euros, en retrait de 36,5 millions
d?euros, soit -14%, par rapport au 1er semestre 2013 retraité.

CHIFFRE D?AFFAIRES PAR SECTEUR OPÉRATIONNEL

En millions d?euros HT S1 2014 S1 2013 retraité (*) S1 2013 publié Variation
France 150,9 138,0 150,7 9%
Espagne 14,3 2,1 2,1 ns
Allemagne 52,0 97,7 97,7 -47%
Dont Concept Bau 7,4 42,0 42,0 -82%
Dont Zapf 44,6 55,7 55,7 -20%
TOTAL RESIDENTIEL 217,2 237,8 250,5 -9%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 2,0 17,9 17,9 -89%
TOTAL 219,2 255,7 268,4 -14%

(*) : Consolidation par mise en équivalence des SCI en contrôle
conjoint (« co-promotions »)

En France, le chiffre d’affaires de l?immobilier résidentiel
du 1er semestre 2014 s?établit à 150,9 millions d?euros, en
progression de 9% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

En Espagne, le chiffre d’affaires s’inscrit à 14,3 millions
d’euros, contre 2,1 millions d?euros au 1er semestre 2013. Au
cours de la période, Premier España a conclu une transaction avec un
établissement bancaire incluant la vente d?anciens actifs relatifs à
deux opérations gelées à Barcelone pour 8,8 millions d?euros. Le reste
du chiffre d?affaires, soit 5,5m?, correspond à la livraison de 35
logements.

En Allemagne, le chiffre d?affaires de Concept Bau
s?établit à 7,4 millions d’euros, et correspond à la livraison de 23
logements. Au premier semestre 2013, Concept Bau avait livré 129
logements, d?où un chiffre d?affaires nettement plus conséquent.

Le chiffre d’affaires de Zapf s’élève à 44,6 millions d’euros,
contre 55,7 millions d’euros au 1er semestre 2013. L?activité
Garages représente 38,6 million d?euros, soit 86% du total, avec près de
7.000 unités livrées (vs 35,9m? au S1 2013). L?activité Bau dégage 6
millions d?euros de chiffre d?affaires, correspondant à la livraison de
31 maisons (vs 19,8m? au S1 2013).

Le chiffre d’affaires de l?immobilier d?entreprise est en net
repli du fait de l?achèvement de l?immeuble de Boulogne qui a été livré
au 4ème trimestre 2013.

ACTIVITÉ COMMERCIALE

Le montant total des réservations s’élève à 288 millions d?euros au 1er
semestre 2014, en légère progression de 5% par rapport au 1er
semestre 2013. Au cours de la période, les réservations ont porté sur 1
170 appartements et maisons, contre 1 134 au 1er semestre
2013.

MONTANT DES RÉSERVATIONS

En millions d?euros TTC S1 2014 S1 2013 Variation
France 223 213 5%
Dont particuliers 186 207 -10%
Dont ventes en bloc 37 6 ns
Espagne 27 26 4%
Allemagne 37 32 16%
Dont Concept Bau 30 20 50%
Dont Zapf (hors activité garages) 7 12 -42%
TOTAL RESIDENTIEL 287 271 6%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 1 2 ns
TOTAL 288 273 5%

En France, les réservations en immobilier résidentiel
s?inscrivent à 223 millions d?euros, représentant 952 logements, contre
213 millions d?euros et 886 logements au cours du 1er
semestre 2013, soit une hausse de 5% en valeur et de 7% en volume.

Au cours des 6 premiers mois de l’exercice, la société a réalisé 25 lancements
commerciaux de nouveaux programmes, contre 14 au premier semestre 2013.

Les ventes aux particuliers représentent près de 83% des réservations,
le solde de 17% étant constitué des ventes en bloc à des bailleurs
sociaux. Au sein des ventes aux particuliers, les investisseurs
individuels ont représenté 20% des ventes au détail du 1er
semestre 2014, soit le même ratio qu?au premier semestre 2013.

En Espagne, les réservations s?élèvent à 27 millions d?euros,
soit 126 unités vendues, contre 26 millions d?euros et 135 unités au 1er
semestre 2013. Elles portent essentiellement sur les nouveaux programmes
à prix maîtrisés.

En Allemagne, chez Concept Bau, les réservations
s?élèvent à 30 millions d?euros, soit 53 unités vendues, contre 20
millions d?euros et 39 unités au 1er semestre 2013.
D?importants lancements commerciaux sont prévus au cours du 2ème
semestre 2014.

Après avoir repris une activité commerciale en 2013, avec 84
réservations au cours de l?année, Zapf Bau a enregistré 39
nouvelles réservations de maisons à construire au cours du premier
semestre 2014.

Les réservations de l’activité Immobilier d?entreprise
correspondent à la vente au détail de l?immeuble de bureaux de
Chatenay-Malabry.

CARNET DE COMMANDES

Au 30 juin 2014, le carnet de commandes s’élève à 724 millions d?euros,
en hausse de 11 % par rapport au 31 décembre 2013.

Sur la base du chiffre d?affaires résidentiel des douze derniers mois,
le carnet de commandes résidentiel représente 15 mois d?activité.

CARNET DE COMMANDES

En millions d?euros HT 30-06-2014 31-12-2013 Variation
France 511 498 3%
Espagne 104 84 24%
Allemagne 109 69 58%
Dont Concept Bau 56 34 65%
Dont Zapf (yc activité garages) 53 35 51%
TOTAL RESIDENTIEL 724 651 11%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 0 1 ns
TOTAL 724 652 11%

En France, le carnet de commandes de l’immobilier résidentiel
progresse de 3% à 511 millions d’euros.

En Espagne, le carnet de commandes s?établit à 104 millions
d’euros; ce montant représente le prix de 566 logements réservés et non
encore livrés, étant précisé que près de 300 de ces logements doivent
être livrés au deuxième semestre 2014.

En Allemagne, le carnet de commandes total s’inscrit à 109
millions d?euros au 30 juin 2014, contre 69 millions d’euros au 31
décembre dernier.

Le carnet de commandes de Concept Bau progresse de 65% à 56
millions d?euros. Environ un tiers de ce carnet de commandes doit être
livré en 2014.

Le carnet de commandes de Zapf progresse de 18 millions d?euros,
soit +51%, pour atteindre 53 millions d’euros au 30 juin 2014. Il se
répartit entre 40m? pour l?activité garages (+16m? vs 31-12-2013) et
13m? pour l?activité construction (+2m? vs 31-12-2013).

PORTEFEUILLE FONCIER

Au 30 juin 2014, le portefeuille foncier LNC s’établit à 2 308 millions
d’euros (ht), en légère hausse de 2% par rapport à celui de la fin de
l’exercice 2013.

Le portefeuille foncier résidentiel s’inscrit à 2 067 millions d’euros
au 30 juin 2014, contre 2 010 millions d’euros à fin 2013. Sur la base
du chiffre d’affaires résidentiel des douze derniers mois, le
portefeuille foncier représente près de 3 ans et demi d’activité.

PORTEFEUILLE FONCIER MAÎTRISÉ

En millions d?euros HT 30-06-2014 31-12-2013 Variation
France 1 819 1 738 5%
Espagne 52 46 13%
Allemagne 196 226 -13%
Dont Concept Bau 196 226 -13%
Dont Zapf 0 0 0%
TOTAL RESIDENTIEL 2 067 2 010 3%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 241 244 -1%
TOTAL 2 308 2 254 2%

En France, le portefeuille foncier résidentiel s’inscrit à 1 819
millions d’euros, en progression de 5% par rapport au 31 décembre 2013.
Au 30 juin 2014, il représente 9 124 logements, contre 8 652 logements
au 31 décembre 2013.

En Espagne, le portefeuille foncier s?établit à 52 millions
d’euros, contre 46 millions d’euros à fin 2013. Il représente 284
logements, contre 278 en début d’année. A ce jour, LNC détient encore 2
terrains gelés en Espagne.

En Allemagne, le portefeuille foncier de Concept Bau s’établit à
196 millions d’euros au 30 juin 2014, soit 353 logements, contre 406
logements à fin 2013.

Le portefeuille foncier de l’immobilier d’entreprise s’établit à
241 millions d’euros. Il représente le chiffre d?affaires potentiel de
trois programmes situés respectivement à Montrouge (« White » en
association avec AGRE), Chatenay-Malabry (« Le Trisalys ») et Champs sur
Marne.

ELÉMENTS FINANCIERS

  • Compte de résultat

La marge brute passe de 41,8m? au 1er semestre 2013
(retraité) à 49,2m? au 1er semestre 2014, en hausse de 7,4m?,
comme détaillé ci-dessous.

En millions d?euros HT

S1 2014
(*)

en %
du CA

S1 2013
retraité (*)

en %
du CA

Variation
(en m?)

France 35,9 23,5% 30,5 19,6% 5,4
dont résidentiel 34,6 22,9% 25,8 18,7% 8,8
dont immobilier d?entreprise 1,3 66,4% 4,7 26,2% -3,4
Espagne 0,0 0,0% -0,6 -27,9% 0,6
Allemagne 13,3 25,5% 11,9 12,2% 1,4
dont Concept Bau 1,5 20,3% 4,3 10,2% -2,8
dont Zapf 11,8 26,4% 7,6 13,6% 4,2
Autres implantations 0,0 0,0% 0,0 0,0% 0,0
Total (*) 49,2 22,4% 41,8 16,3% 7,4
(*): hors contribution des SCI sous contrôle conjoint (suite à
l’introduction d’IFRS 11)

France Résidentiel: +8,8m? Cette
hausse de 34% de la marge brute, de semestre à semestre, est permise par
un effet base (hausse du CA) pour +9%, et par un effet marge (hausse
de la rentabilité moyenne des programmes dégageant du CA au 1
er
semestre 2014
) pour le solde. Le taux de marge moyen de 22,9% se
compare à 18,7% au 1er semestre 2013 et à 21,4% en année
pleine 2013 retraitée.

France Immobilier d?Entreprise: -3,4m?
Baisse essentiellement liée à la forte diminution du chiffre d?affaires
dégagé au cours du semestre.

Concept Bau : -2,8m? Cette
baisse de 65% de la marge brute, de semestre à semestre, est
essentiellement due à un effet base (baisse du CA) pour -82%. La
progression du taux de marge brute moyen en 2014 est liée au fait que
60% des logements livrés au cours du 1er semestre 2013
faisaient partie d?une vente en bloc peu margée.

Zapf : +4,2m? En dépit de la
baisse de 11,1m? du CA entre les deux semestres, la marge brute de Zapf
progresse de 4,2m? grâce à une nette progression de la rentabilité. Le
taux de marge moyen de 26,4% se compare à 13,6% au 1er
semestre 2013 et à 23,7% en année pleine 2013. La poursuite de la
progression du taux de marge brute résulte du retour progressif à la
normale de la rentabilité de l?activité Bau.

Le résultat opérationnel courant (« ROC ») s?inscrit à 10,3m? au 1er
semestre 2014, en hausse de 8,3m? par rapport au 1er semestre
2013 (retraité), corrélativement à la hausse de 7,4m? de la marge brute
évoquée ci-dessus. Il représente 4,7% du chiffre d?affaires, contre 0,8%
au 1er semestre 2013 et 7,1% en année pleine 2013. Du fait
d?une saisonnalité qui se traduit habituellement par un chiffre
d?affaires plus élevé au 2ème semestre qu?au 1er
semestre, la rentabilité opérationnelle du groupe LNC est habituellement
plus élevée en année pleine que sur le 1er semestre.

Le résultat financier s’établit à -0,3 millions d’euros,
en amélioration de 1,6 million d’euros par rapport au premier semestre
2013, du fait de la diminution de 0,6m? du coût de l?endettement net
d?une part, et d?un produit financier exceptionnel lié à la transaction
avec un établissement bancaire en Espagne d?autre part.

La charge d?impôt sur les bénéfices s?élève à -6,6m? au 1er
semestre 2014, en hausse de 1,3m? par rapport au 1er semestre
2013. Elle se décompose entre une charge d?impôt exigible de -7,0m? (sur
le bénéfice réalisé en France) et un produit d?impôt différé de +0,4m?.

La quote-part de résultat des intérêts non contrôlés s?élève à -0,2m? au
1er semestre 2014, contre +4m? au 1er semestre
2013, où elle représentait principalement la quote-part de perte des
minoritaires de ZAPF.

Le résultat net part du groupe du 1er semestre 2014
est un bénéfice de 5,7m?, contre 0,9 m? au 1er semestre 2013.

  • Structure du bilan

Au 30 juin 2014, le besoin en fonds de roulement s’élève à 282
millions d’euros, en hausse de 32,3 millions d’euros par rapport à fin
2013, hausse essentiellement imputable à l?activité en France.

Du fait d?une baisse du niveau de trésorerie au premier semestre 2014,
principalement liée à la hausse de BFR précitée, mais aussi aux
paiements des dividendes annuels et d?impôts, LNC présente une dette
nette
de 60 millions d’euros au 30 juin 2014, en progression de
48,1m? par rapport à son niveau de fin 2013 (11,9m?).

Au 30 juin 2014, les capitaux propres consolidés s’élèvent à
250,8 millions d’euros, contre 256,8 millions d’euros au 31 décembre
2013, ce qui conduit à un ratio dette nette sur capitaux propres de
23,9%.

PERSPECTIVES

Grâce à son carnet de commandes étoffé, Les Nouveaux Constructeurs
dispose d’une bonne visibilité pour les mois à venir, dans un contexte
de marché tendu.
En France, marché stratégique où se concentre
désormais près de 90% du portefeuille foncier du groupe, Les Nouveaux
Constructeurs entend poursuivre son développement commercial en restant
très vigilant sur l’adéquation de ses produits à la demande.
En
Espagne, trois programmes immobiliers doivent être achevés et livrés au
deuxième semestre.
En Allemagne, chez Concept Bau, d?importants
lancements commerciaux sont prévus à Munich au deuxième semestre 2014.
Pour sa part, Zapf est en voie de renouer avec l?équilibre opérationnel
en fin d?année 2014.

CALENDRIER DE COMMUNICATION FINANCIÈRE

  • Information financière du 3ème trimestre 2014 : jeudi 30
    octobre 2014 (avant l’ouverture de NYSE-Euronext Paris)

LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS

La société, fondée par Olivier Mitterrand, est un acteur
important de la promotion de logements neufs et de bureaux, en France et
dans deux pays européens.
Depuis 1972, Les Nouveaux Constructeurs
a livré près de 70.000 appartements et maisons individuelles, en France
et à l?étranger. Solidement implanté en France, sa présence dans six des
principales agglomérations du pays, ainsi que la qualité de ses
programmes ont permis à Les Nouveaux Constructeurs de devenir
l?un des noms reconnus de la profession.
Les Nouveaux
Constructeurs
est coté sur NYSE-Euronext Paris depuis 2006
(compartiment B, code « LNC » – code ISIN : FR0004023208) et fait partie
de l?indice SBF 250.
Retrouvez tous les communiqués de presse Les
Nouveaux Constructeurs
à l?adresse internet suivante : http://www.lesnouveauxconstructeurs.fr/informations-financieres/communiques-de-presse.html.

ANNEXES

CHIFFRE D?AFFAIRES TRIMESTRIEL – PAR PÔLE

En millions d?euros HT

Print Friendly, PDF & Email

Les Nouveaux Constructeurs : Résultats au 30 juin 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
odio fringilla Aenean id justo libero mattis elementum quis mi,