Regulatory News :

Les Nouveaux Constructeurs (Paris:LNC) :

? Chiffre d?affaires 2014 :

493 m? – 18% vs 2013

– Faiblesse des livraisons en Allemagne en 2014

– Baisse temporaire de l?activité en Immobilier d?entreprise

? Progression de la rentabilité

– Marge opérationnelle courante: 8,5% du CA vs 7,1% en 2013
– Résultat net part du groupe : 29m? (1,81? par action) +3% vs 2013

? Augmentation du niveau du besoinen fonds de roulement et de
l?endettement net en France

? Proposition d?un dividende de 60cts

La société LES NOUVEAUX CONSTRUCTEURS, promoteur d?immobilier
résidentiel et de bureaux, communique aujourd’hui ses résultats de
l?exercice 2014. Les comptes 2014, arrêtés par le Directoire, ont été
contrôlés par le Conseil de Surveillance qui s?est tenu le 20 mars 2015.
Les procédures d?audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le
rapport de certification est en cours d?émission.

PRINCIPAUX INDICATEURS – En millions d?euros 2014 2013

retraité*

2013

publié

Chiffre d?affaires (HT) 492,5 603,1 626,1
Marge brute 123,5 129,5 133,6
Taux de Marge brute 25,1% 21,5% 21,3%
Résultat opérationnel courant 41,6 42,7 46,0
Marge opérationnelle courante 8,5% 7,1% 7,3%
Résultat net – part du groupe 29,0 28,0 28,0
31-12-2014 31-12-2013* 31-12-2013
Endettement net -65,7 -11,9 -6,4

* Comptes retraités suite à un changement de méthode de
consolidation des copromotions (IFRS 11)

Moïse Mitterrand, Président du Directoire, déclare :
« En
2014, Les Nouveaux Constructeurs continue d?afficher une
progression de sa rentabilité, malgré la diminution provisoire de son
chiffre d?affaires. Ceci est permis par une bonne performance de la
filiale espagnole, par le maintien à un haut niveau des résultats de
l?activité résidentielle en France, ainsi que par le retour de Zapf à
l?équilibre opérationnel. En dépit de la baisse du rythme de vente
observée sur le marché national, Les Nouveaux Constructeurs est
parvenu à augmenter de 9% son montant global de réservations en 2014,
grâce à ses filiales étrangères de promotion et à l?activité Immobilier
d?entreprise. Le carnet de commandes, en hausse de 13% au cours de
l?exercice, donne une bonne visibilité pour 2015. Les Nouveaux
Constructeurs
est positionné pour profiter de la reprise du marché
français qui s?esquisse actuellement grâce à son offre commerciale
étendue. »

CHIFFRE D?AFFAIRES

En 2014, le chiffre d?affaires consolidé de LNC s’établit à 492,5
millions d?euros, en retrait de 110,6 millions d?euros, soit -18%, par
rapport à l?exercice 2013 retraité.

Il est précisé que depuis le 1er janvier 2014, LNC applique
la norme IFRS 11, relative aux partenariats. Cette norme ne permet plus
de consolider les SCI contrôlées conjointement avec d?autres promoteurs
(« co-promotions ») selon la méthode de l?intégration proportionnelle,
et impose à la place d?utiliser la méthode de mise en équivalence. Ceci
conduit à ne plus consolider le chiffre d?affaires des SCI concernées.
Ce changement de méthode a nécessité de retraiter le chiffre d?affaires
publié en 2013, comme indiqué dans le tableau ci-dessous.

CHIFFRE D?AFFAIRES PAR SECTEUR OPÉRATIONNEL

En millions d?euros HT 2014 2013 retraité (*) 2013 publié Variation
France 298,5 329,9 352,8 -9%
Espagne 60,7 30,5 30,5 99%
Allemagne 130,4 211,7 211,7 -38%
Dont Concept Bau 20,4 79,4 79,4 -74%
Dont Zapf 110,0 132,3 132,3 -17%
TOTAL RESIDENTIEL 489,6 572,1 595,1 -14%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 2,9 31,0 31,0 -91%
TOTAL 492,5 603,1 626,1 -18%

(*) : Consolidation par mise en équivalence des SCI en contrôle
conjoint (« co-promotions »)

En France, le chiffre d’affaires de l?immobilier résidentiel
de 2014 s?établit à 298,5 millions d?euros, en retrait de 9% par rapport
à l’exercice précédent du fait d?une production technique moindre.

En Espagne, le chiffre d’affaires s’inscrit à 60,7 millions
d’euros, contre 30,5 millions d?euros pour 2013. Au cours de l?année
écoulée, la filiale espagnole a livré 293 logements, contre 175 en 2013.
Elle a en outre conclu une transaction avec un établissement bancaire
incluant la vente d?actifs anciens de deux promotions gelées à Barcelone
pour 8,8 millions d?euros.

En Allemagne, le chiffre d?affaires de Concept Bau
s?établit à 20,4 millions d’euros, et correspond à la livraison de 46
logements. Au cours de 2013, Concept Bau avait livré 242 logements, d?où
un chiffre d?affaires nettement plus élevé.

Le chiffre d’affaires 2014 de Zapf s’élève à 110 millions
d’euros, contre 132,3 millions d’euros en 2013. Il se répartit entre les
différentes activités comme suit : Garages 91m? (vs 86m? en 2013) avec
près de 16.600 unités livrées, Construction 13m? (vs 38m? en 2013) et
Autres 6m? (vs 8m? en 2013).

Le chiffre d’affaires de l?Immobilier d?entreprise est en net
repli du fait de l?achèvement de l?immeuble de Boulogne qui a été livré
fin 2013.

ACTIVITÉ COMMERCIALE

Le montant total des réservations s’élève à 580 millions d?euros en
2014, soit une progression de 9% par rapport à 2013, essentiellement due
à une importante prise de commande en Immobilier d?entreprise,
l?activité résidentielle étant restée stable d?un exercice à l?autre.

MONTANT DES RÉSERVATIONS

En millions d?euros TTC 2014 2013 Variation
France 378 425 -11%
Dont particuliers 314 354 -11%
Dont ventes en bloc 63 71 -11%
Espagne 80 54 47%
Allemagne 66 47 41%
Dont Concept Bau 53 33 61%
Dont Zapf (hors activité garages) 13 14 -5%
TOTAL RESIDENTIEL 524 526 0%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 56 4 ns
TOTAL 580 530 9%

En France, les réservations en immobilier résidentiel
s?inscrivent à 378 millions d?euros, représentant 1 600 logements,
contre 425 millions d?euros et 1 874 logements en 2013, soit une baisse
de 11% en valeur et de 15% en volume, le prix unitaire moyen de ces
logements étant pour sa part en progression de 4%.

Les ventes aux particuliers représentent près de 83% du chiffre
d?affaires réservé, le solde de 17% étant constitué de ventes en bloc,
essentiellement à des bailleurs sociaux.

Au sein des ventes aux particuliers, les acquéreurs utilisateurs ont
représenté 78% des ventes au détail de 2014, et les investisseurs
individuels 22%, soit une répartition proche de celle de 2013 où ces
segments avaient représenté respectivement 75% et 25%.

Au cours de 2014, la société a réalisé 37 lancements commerciaux
de nouveaux programmes, contre 24 pour 2013. L?accroissement de l?offre
à la vente qui en est résulté a néanmoins été compensé par un
ralentissement marqué des rythmes d?écoulement.

En Espagne, les réservations s?élèvent à 80 millions d?euros,
soit 354 unités vendues, contre 54 millions d?euros et 280 unités en
2013. Les logements vendus en 2014 sont pour moitié situés à Madrid et
pour moitié à Barcelone.

En Allemagne, les réservations de Concept Bau s?élèvent à
53 millions d?euros, pour 89 unités vendues, contre 33 millions d?euros
et 72 unités en 2013. Le prix unitaire moyen élevé de ces ventes
(environ 600k?) résulte de la haute qualité du portefeuille foncier de
Concept Bau, situé pour l?essentiel à proximité du centre de Munich.

Zapf Bau a enregistré 68 réservations de maisons à construire en
2014, contre 84 en 2013.

Les réservations de l’activité Immobilier d?entreprise reflètent
pour l?essentiel la commande d?un immeuble de bureau de 14 000 m² à
réaliser à Champs-sur-Marne pour la banque CASDEN.

CARNET DE COMMANDES

Au 31 décembre 2014, le carnet de commandes s’élève à 734 millions
d?euros, en hausse de 13% par rapport au 31 décembre 2013.

Sur la base du chiffre d?affaires résidentiel de l?année 2014, le carnet
de commandes résidentiel représente environ 17 mois d?activité.

CARNET DE COMMANDES

En millions d?euros HT 31-12-2014 31-12-2013 Variation
France 481 498 -3%
Espagne 107 84 27%
Allemagne 100 69 45%
Dont Concept Bau 66 34 94%
Dont Zapf (yc activité garages) 34 35 -3%
TOTAL RESIDENTIEL 688 651 6%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 46 1 ns
TOTAL 734 652 13%

En France, le carnet de commandes de l’immobilier résidentiel est
en léger retrait à 481 millions d’euros.

En Espagne, le carnet de commandes s?établit à 107 millions
d’euros et représente le prix de 529 logements réservés et non encore
livrés.

En Allemagne, le carnet de commandes total s’inscrit à 100
millions d?euros au 31 décembre 2014, contre 69 millions d’euros au 31
décembre dernier.

Le carnet de commandes de Concept Bau progresse de 94% à 66
millions d?euros. Environ 60% de ce montant correspond à des logements
devant être livrés en 2015.

Le carnet de commandes de Zapf est stable à 34 millions d’euros
au 31 décembre 2014. Il se répartit entre 25m? pour l?activité Garages
(+1m? vs 31-12-2013) et 9m? pour l?activité Construction (-2m? vs
31-12-2013).

Le carnet de commandes de l?activité Immobilier d?entreprise
représente essentiellement le prix hors taxe de l?immeuble de
Champs-sur-Marne réservé par la banque CASDEN.

PORTEFEUILLE FONCIER

Au 31 décembre 2014, le portefeuille foncier LNC s’établit à 2 659
millions d’euros (ht), en hausse de 18% par rapport à celui de la fin de
l’exercice 2013.

Le portefeuille foncier résidentiel s’inscrit à 2 462 millions d’euros
au 31 décembre 2014, contre 2 010 millions d’euros à fin 2013. Sur la
base des ventes en résidentiel de l?année 2014, le portefeuille foncier
représente près de 5 ans d’activité.

PORTEFEUILLE FONCIER MAÎTRISÉ

En millions d?euros HT 31-12-2014 31-12-2013 Variation
France 2 195 1 738 26%
Espagne 46 46 0%
Allemagne 221 226 -2%
Dont Concept Bau 221 226 -2%
Dont Zapf 0 0 0%
TOTAL RESIDENTIEL 2 462 2 010 22%
IMMOBILIER D?ENTREPRISE 197 244 -19%
TOTAL 2 659 2 254 18%

En France, le portefeuille foncier résidentiel s’inscrit à 2 195
millions d’euros, en progression de 26% par rapport au 31 décembre 2013.
Au 31 décembre 2014, il représente 10 721 logements, contre 8 652
logements au 31 décembre 2013.

En Espagne, le portefeuille foncier s?établit à 46 millions
d’euros, au même niveau qu?à fin 2013. Il représente 213 logements à
vendre. A ce jour, LNC détient en outre encore 2 terrains gelés en
Espagne.

En Allemagne, le portefeuille foncier de Concept Bau s’établit à
221 millions d’euros au 31 décembre 2014, soit 449 logements, contre 406
logements à fin 2013.

Le portefeuille foncier de l’Immobilier d’entreprise s’établit à
197 millions d’euros. Il représente le chiffre d?affaires potentiel de
trois programmes situés à Montrouge (« White » en association
minoritaire avec AG Real Estate), Chatenay-Malabry (« Le Trisalys ») et
Champs sur Marne (« Le Fifteen », immeuble de 12 000m² voisin de celui
réservé par la banque CASDEN).

ELÉMENTS FINANCIERS

  • Compte de résultat

La marge brute est en baisse de 6m? entre les deux périodes,
passant de 129,5m? en 2013 à 123,5m? en 2014. Cette baisse de 5% résulte
de la diminution de 18% du chiffre d?affaires (effet base) et pour le
reste de l?amélioration de la rentabilité, le taux moyen de marge brute
étant passé de 21,5% à 25,1%, comme détaillé dans le tableau ci-dessous.

En millions d?euros HT 2014 en % du CA 2013 retraité (*) en % du CA Variation (en m?)
France 71,9 23,9% 78,7 21,8% -6,8
dont résidentiel 69,6 23,3% 70,5 21,4% -0,9
dont immobilier d?entreprise 2,3 80,4% 8,2 26,5% -5,9
Espagne 12,6 20,8% 4,7 15,4% 7,9
Allemagne 39,0 29,9% 46,1 21,8% -7,1
dont Concept Bau 5,3 26,0% 14,8 18,6% -9,5
dont Zapf 33,7 30,6% 31,3 23,7% 2,4
Autres implantations 0,0 0,0% 0,0 0,0% 0,0
Total (*) 123,5 25,1% 129,5 21,5% -6,0
(*): changement de méthode de consolidation suite à
l’introduction d’IFRS 11

Ces évolutions appellent les commentaires suivants :

France Résidentiel : -0,9m?. Cette
légère baisse de 1% résulte de la combinaison d?un chiffre d?affaires en
baisse de -9% et d?un taux de marge moyen en hausse, passant de 21,4% à
23,3% entre 2013 et 2014. Cette progression du taux de marge brute
résulte d?un effet mix favorable (forte représentation d?affaires plus
rentables dans le CA de l?année 2014).

France Immobilier d?entreprise :
-5,9m?. Cette évolution est essentiellement liée à la baisse de 28,1m?
du chiffre d?affaires dégagé au cours de l?année, suite à l?achèvement
de l?immeuble de Boulogne fin 2013. Le taux de marge brute très élevé,
sur une base de CA étroite, s?explique essentiellement par des reprises
de provisions post-livraison.

Espagne : +7,9m?. Cette forte
progression résulte essentiellement de la hausse de 30,2m? du chiffre
d?affaires et de la bonne rentabilité des programmes livrés.

Concept Bau : -9,5m?. Cette baisse de
65% de la marge brute, entre 2013 et 2014, est essentiellement due à un
effet base passager (baisse temporaire du CA évoquée plus haut)
pour -74%.

ZAPF : +2,4m?. En dépit de la baisse
de 22,3m? du CA entre les deux exercices, la marge brute de Zapf
progresse de 2,4m? grâce à une nette progression de la rentabilité. Le
taux de marge moyen de 30,6% se compare à 23,7% en 2013. La poursuite de
la progression du taux de marge brute résulte du retour à la normale de
la rentabilité des chantiers de l?activité Bau.

Le résultat opérationnel courant (« ROC ») est en légère baisse,
s?inscrivant à 41,6m? en 2014, contre 42,7m? en 2013, corrélativement à
l?évolution de la marge brute sus évoquée. La marge opérationnelle
courante moyenne progresse néanmoins, s?inscrivant à 8,5% du CA en 2014,
contre 7,1% en 2013, et se décomposant comme suit :

ROC PAR SECTEUR OPÉRATIONNEL

En millions d?euros HT 2014 en % du CA 2013 retraité (*) en % du CA Variation (en m?)
France 33,3 11,0% 38,8 10,8% -5,5
dont résidentiel 32,8 11,0% 32,9 10,0% -0,1
dont immobilier d?entreprise 0,5 18,3% 5,9 19,2% -5,4
Espagne 8,0 13,2% 2,9 9,6% 5,1
Allemagne 0,4 0,3% 2,1 1,0% -1,7
dont Concept Bau -0,3 -1,5% 6,8 8,6% -7,1
dont Zapf 0,7 0,6% -4,7 -3,6% 5,4
Autres implantations -0,1

Print Friendly, PDF & Email

Les Nouveaux Constructeurs : Résultats 2014

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
amet, diam mi, eget accumsan sed elementum consectetur Phasellus Aenean commodo leo.