COMMUNIQUE DE PRESSE
GROUPE LACROIX
(ISIN FR 0000066607)

Résultats semestriels   – Exercice 2015/2016

Le Groupe LACROIX poursuit sa transition vers une approche globale Groupe fondée sur le métier d'équipementier technologique et la complémentarité de ses activités autour du concept de « connected technologies for a smarter world ».

Dans cette perspective, les résultats du premier semestre s'affichent en retrait et révèlent en parallèle les premiers signes encourageants de l'objectif « ambition 2020 ». Concrètement, la rentabilité opérationnelle de LACROIX Electronics se redresse avec un positionnement plus marqué comme acteur de l'industrie du futur. LACROIX Sofrel ancre ses bonnes performances avec une accélération sur les marchés internationaux. Les acquisitions récentes de LACROIX City montrent de bonnes performances quand son marché traditionnel est à la peine.

Les faits marquants du premier semestre se décomposent de la manière suivante :

  1. LACROIX Electronics : une croissance qui demeure soutenue (+17%), accompagnée comme annoncé d'une nette amélioration du Résultat Opérationnel Courant (ROC) malgré les difficultés persistantes dans les études et en Allemagne. Dans un contexte de croissance plus modérée, le second semestre viendra confirmer l'amélioration du ROC de cette activité.
     
  2. LACROIX Sofrel : une hausse du chiffre d'affaires de près de 7%, largement tiré par les activités à l'export. Cette croissance permet de contenir le tassement du ROC lié à la hausse des charges de R&D et au renforcement des équipes. Le tassement de la croissance sur le second semestre permettra néanmoins d'afficher des résultats satisfaisants.
     
  3. LACROIX City : un chiffre d'affaires en légère croissance grâce à l'intégration des croissances externes et malgré la forte dégradation du niveau d'activité sur le périmètre historique de la signalisation. Cette évolution a pesé fortement sur le ROC, le Résultat Opérationnel étant quant à lui impacté par la réorganisation de l'activité signalisation.

      Sur le second semestre, les tensions sur les volumes et les prix et les impacts liés à la réorganisation continueront, sur le périmètre historique, à peser sur le ROC qui demeurera déficitaire. Les contributions des croissances externes réalisées en 2015 seront toujours positives.

La restauration de la rentabilité prendra du temps, dans un marché qui ne connaît plus de croissance mais où il demeure de vraies opportunités. La réorganisation en cours, plus difficile que prévu, est menée avec une énergie et une détermination partagées par les équipes. Cette implication permettra de gagner en efficacité et de repositionner à terme LACROIX City comme leader de son domaine.

Dans cet environnement contrasté, le résultat consolidé sera en retrait par rapport à l'exercice précédent, malgré une nette amélioration au second semestre.  Ce niveau de résultat ne dégrade pas la structure financière du Groupe, permettant la poursuite des investissements et du positionnement de LACROIX sur ses marchés d'avenir.

Résultats Semestriels  (1) – Exercice 2015/2016 :

En Millions d'Euros 31.03.2016 31.03.2015 Variation 30.09.2015
Chiffre d'affaires 215,8 190,7 13% 395,1
Résultat Opérationnel Courant (ROC) 2,1 3,5 -40% 8,2
Résultat opérationnel -2,5 1,4 -279% 4,5
Résultat net part du Groupe -1,8 0,2 N/A 1,0
Dettes nettes / Fonds propres (Gearing) 0,30 0,24 N/A 0,33

(1) Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes.

Contact:              Nicolas BEDOUIN            Tél : 02 40 92 58 56 – info@lacroix.fr

Retrouver ce communiqué et les informations sur Lacroix sur notre site www.lacroix-group.com



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Lacroix SA via GlobeNewswire

HUG#2025282

Print Friendly

LACROIX SA : Résultats semestriels – Exercice 2015/2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |