Cet été, la division Merck Consumer Health a fêté le 80e anniversaire du
lancement du premier produit commercial à base de vitamine C au monde,
nommé Cebion® . Sur la base de la découverte de cette
substance en 1932 par Albert von Szent-Györgyi Nagyrapolt (Hongrie) et
Walter Norman Haworth (Royaume-Uni), ultérieurement lauréats du Prix
Nobel, Merck avait commencé par extraire de l’acide ascorbique de
plusieurs plantes et fleurs, avant de poursuivre par la synthèse de
cette substance en vue de sa production de masse. Son lancement
commercial, en 1934, s’était effectué dans le cadre d’un portefeuille
diversifié de médicaments en vrac, de comprimés et d’ampoules Cebion en
différents dosages.

80 years since the launch of the world's first commercialized Vitamin C (Photo: Business Wire)

80 years since the launch of the world’s first commercialized Vitamin C
(Photo: Business Wire)

« 2014 est une année historique pour la division Merck Consumer Health,
car elle marque les 80 ans du lancement de la marque Cebion. Cette année
a également déjà permis de constater un progrès considérable dans
l’intégration complète de Neurobion et de Floratil au sein de la
division, ainsi que dans la réalisation d’une croissance impressionnante
sur les marchés émergents et établis. La division reste orientée sur sa
stratégie d’obtention d’au minimum une part de marché de 3% et 3 marques
fortes dans chaque marché clé, » a déclaré Uta Kemmerich-Keil, PDG et
présidente de la Division Merck Consumer Health depuis le 15 mai.

80 années de réussite

Depuis cette époque pionnière des années 1930 et 1940, la marque Cebion
a évolué par le biais de toute une série de jalons historiques, dont des
produits à édition spéciale célébrant l’atterrissage sur la Lune en 1969
et du parrainage commercial de la marque lors des Jeux Olympiques de
Barcelone, en 1992, et d’Atlanta, en 1996. De 1974 à 2002, Cebion a été
produit au siège social mondial de Merck, dans l’une des installations
de fabrication d’acide ascorbique les plus vastes au monde. Jusqu’à
aujourd’hui, la marque bénéficie d’une forte notoriété et continue
d’enregistrer de bonnes performances, notamment dans les marchés
émergents tels le Brésil et le Venezuela.

Intégration des nouveaux produits en cours de commercialisation

Outre la célébration du 80e anniversaire de la réussite de sa ligne de
produits Cebion, la division Merck Consumer Health continue de
diversifier son portefeuille. Avec Neurobion® et Floratil®,
deux marques réalisant un chiffre d’affaires annuel de plus de 250
millions d’euros ont été transférées de Merck Serono pour être
incorporées, cette année, à la division Consumer Health de Merck, ce qui
a permis à la division de tripler la taille de son activité en Amérique
et de doubler celle d’Asie. L’incorporation de nouvelles marques dans la
division reste sur la bonne voie. Au cours du premier trimestre de 2014,
leurs performances étaient supérieures aux attentes. Celle du Floratil a
été particulièrement exceptionnelle au Brésil, où le produit a permis
d’obtenir le retournement de 45% de la part de marché d’une année sur
l’autre jusqu’en février 2014, sur la base d’une campagne marketing DTC
récente qui a eu d’excellentes répercutions auprès des consommateurs
locaux.

Solide performance financière au premier trimestre

Au premier trimestre 2014, la division a enregistré une croissance des
ventes internes par rapport à la même période de l’année précédente (sur
la base des chiffres retraités de 2013 pour les deux nouvelles marques
Neurobion et Floratil). Dans toute cette division, les ventes ont
enregistré une croissance organique de 5,7% – atteignant 180 millions
d’euros – contrecarrés par l’effet négatif des taux de change de -6,5%.
Au premier trimestre 2014, une augmentation des bénéfices (éléments
non-récurrents préalable EBITDA) de 5,0% a également été relevée,
atteignant 41 millions d’euros – contre 39 millions d’euros pendant la
même période de l’année précédente. En comparaison avec le premier
trimestre 2013, les meilleures ventes internes portaient sur Sangobion,
Femibion et Cebion, tandis que celles des deux nouvelles marques
Neurobion et Floratil ont également enregistré une croissance interne.

À propos de la division Merck Consumer Health

Les marques de la division Merck Consumer Health, comme Neurobion®,
Floratil®, Bion®, Nasivin®, Seven Seas®,
Femibion®, Kytta®, Sangobion®,
Sedalmerck® et Cebion®, sont des leaders
innovants sur les marchés clés, soutenus par la science et auxquels les
consommateurs du monde entier font confiance. Avec des effectifs
comptant environ 2 000 employés à l?échelle internationale, la division
Consumer Health est active sur plus de 40 marchés. Depuis 2014, le
portefeuille comprend des marques totalisant des revenus annuels de plus
de 1 milliard de dollars. La division Consumer Health fait partie de
Merck Group et son siège social se trouve à Darmstadt en Allemagne.

Tous les communiqués de presse de Merck sont distribués par courriel dès
qu’ils sont disponibles sur le site Web de Merck. Veuillez consulter www.merckgroup.com/subscribe pour
vous inscrire en ligne, modifier votre sélection ou suspendre votre
abonnement à ce service.

À propos de Merck

Merck est une société de premier plan qui fabrique des produits
innovants de haute technologie et de haute qualité dans les secteurs des
produits pharmaceutiques et chimiques. Environ 38 000 employés
travaillent dans 66 pays pour améliorer la qualité de vie des patients,
renforcer la réussite de nos clients et aider à surmonter les défis
mondiaux. Nous avons généré un chiffre d?affaires total de 11,1
milliards d?euros en 2013 à travers nos quatre divisions : Merck Serono,
Consumer Health, Performance Materials et Merck Millipore.

Merck est la plus ancienne société de produits pharmaceutiques et
chimiques au monde. Depuis 1668, notre nom est synonyme d?innovation, de
réussite commerciale et d?entrepreneuriat responsable. La famille
fondatrice reste l?actionnaire majoritaire de la société à ce jour. Nous
sommes Merck, la société d?origine, et nous détenons les droits mondiaux
sur le nom et la marque de Merck. Les seules exceptions sont le Canada
et les États-Unis, où nous sommes connus sous le nom EMD.

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

La forte croissance de la division Merck Consumer Health tire parti de 80 années de prestations

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |