Le présent communiqué de presse contient des informations soumises aux règles de transparence.
Date de publication: 14 février 2013 ( 7.00 heures)

Synthèse: Alignement sur la stratégie de base et bons résultats commerciaux

KBC clôture les trois derniers mois de 2012 sur un bénéfice net de 240 millions d’euros, par rapport à 531 millions d’euros au trimestre précédent et 437 millions d’euros au trimestre correspondant de l’année dernière. Il en résulte que le groupe dégage un bénéfice net total de 612 millions d’euros pour l’ensemble de l’exercice 2012, par rapport à 13 millions d’euros l’année précédente.

Hors éléments exceptionnels et non opérationnels, KBC clôture le quatrième trimestre 2012 sur un bénéfice net sous-jacent de 309 millions d’euros, par rapport à un bénéfice net de 406 millions d’euros au trimestre précédent et de 161 millions d’euros au trimestre correspondant de 2011. Le résultat sous-jacent de l’ensemble de l’exercice 2012 s’établit à 1 542 millions d’euros, soit nettement mieux que le résultat de 1 098 millions d’euros réalisé en 2011.

Johan Thijs, CEO du groupe:
‘La continuation du recentrage du groupe KBC sur sa stratégie de base a été le principal thème du dernier trimestre de 2012. En plus des bons résultats commerciaux obtenus, nous avons pris des mesures importantes pour centrer le groupe KBC sur ses objectifs stratégiques. Pour KBC, les désinvestissements substantiels, le succès du renforcement du capital et le remboursement d’une part importante des aides publiques auront été les principales caractéristiques du quatrième trimestre, période pendant laquelle nous avons dégagé un bénéfice net sous-jacent de 309 millions d’euros.

Notre résultat sous-jacent est dû aux bonnes performances commerciales de notre modèle d’entreprise stratégique de bancassurance sur nos marchés domestiques de Belgique et d’Europe centrale et orientale. Grâce à d’amples marges commerciales et à la diminution des frais de financement à la faveur d’émissions d’obligations garanties, nos revenus nets d’intérêts ont bien résisté malgré le défi posé par les faibles rendements actuels. L’octroi de crédits et les dépôts ont enregistré une belle croissance sur nos marchés domestiques. Les revenus de commissions se sont nettement infléchis en hausse et les ventes de produits d’assurance ont bouclé un fort beau trimestre, surtout dans la branche vie. L’année s’est aussi caractérisée par un ratio combiné maintenu à un niveau bas, mais aussi, pour le trimestre sous revue, par une légère hausse des pertes sur crédits.

Nous avons mené à bien la fusion entre notre filiale bancaire polonaise Kredyt Bank et Bank Zachodny WBK. De plus, nous avons signé un accord de vente de notre filiale bancaire russe Absolut Bank à Blagosostoyanie, qui gère les actifs du deuxième fonds de pension privé russe. Nous avons signé un accord de désengagement complet de NLB en vendant notre participation restante de 22% à la République de Slovénie. Ces opérations ont permis de recentrer encore plus le groupe sur ses activités de base.

Nous avons encore amélioré notre position de liquidité déjà robuste, notre ratio dépôts/crédits s’établissant à 78% fin décembre. Nous avons décidé de rembourser 8,3 milliards d’euros sur le financement à long terme (LTRO) obtenu de la BCE, étant donné que KBC dispose d’un volume substantiel de dépôts de particuliers et d’entreprises sur ses marchés domestiques et que nos besoins de financement wholesale pour 2013 sont en bonne voie d’être couverts.

Outre le placement réussi d’actions propres pour un montant de 350 millions d’euros au début du quatrième trimestre, un autre placement de 59 millions d’actions ordinaires début décembre a rencontré le même succès, gonflant notre capital d’un produit brut en espèces de 1 250 millions d’euros. Début 2013, nous avons complété ces opérations par l’émission d’une contingent capital note tier-2 pour un montant d’un milliard de dollars, huit fois sursouscrite.

En décembre, nous avons remboursé 3 milliards d’euros d’aides publiques, plus une prime de 15% (450 millions d’euros) au gouvernement fédéral belge. Nous avons aussi l’intention d’accélérer le remboursement d’un montant de 1,17 milliard d’euros d’aides publiques au gouvernement flamand et de payer une prime de 0,58 milliard d’euros y afférente au premier semestre 2013, sous réserve d’approbation par la Banque Nationale de Belgique.

Il en résulte que notre ratio de capital Tier 1 s’établit à 13,8% au quatrième trimestre 2012. Ce ratio se monte à 14,6% pro forma si l’on prend en compte l‘effet de la vente de notre participation dans BZ WBK, dans NLB et le désinvestissement d’Absolut Bank. Notre ratio common equity selon Bâle III atteignait 10,8% (fully loaded) fin 2012, soit nettement au-dessus de notre intention de maintenir un ratio cible common equity fully loaded selon Bâle III de 10% à partir du 1er janvier 2013.

Début octobre, nous avions annoncé la nouvelle stratégie actualisée du groupe pour 2013 et au-delà et nous avons basculé notre organisation à cette stratégie actualisée au 1er janvier 2013. Notre objectif est d’être un groupe plus flexible et plus efficace, donc plus compétitif. Nous pourrons ainsi mieux nous adapter aux changements de comportement de nos clients, tout en répondant aux attentes légitimes de la société au sens large, dans l’intérêt de nos clients, de notre personnel, de nos actionnaires et des autres stakeholders.

Sur l’ensemble de l’exercice 2012, KBC a dégagé un bénéfice de 612 millions d’euros. En termes sous-jacents, ce chiffre atteint même 1 542 millions d’euros. Si l’on tient compte de la pénalité de 450 millions d’euros sur le remboursement versée à l’État belge et du coupon de 543 millions d’euros dû sur les titres du capital de base vendus à l’État belge et à la Région flamande, notre bénéfice par action sous-jacent s’inscrit à 1,57 euro, tandis que le bénéfice par action reporté est de -1,09 euros. Compte tenu de notre robuste solvabilité – reflétée dans notre ratio de capital tier 1 de 13,8% – nous proposerons à l’Assemblée générale annuelle des actionnaires de distribuer cette année un dividende de 1,00 euro par action.

Comme nous avons également l’intention des verser un dividende l’année prochaine, il n’y aura pas de coupon pour le Gouvernement flamand l’année prochaine non plus. Au final, le rendement que le Gouvernement flamand réalisera sur les titres de capital de base restera tout de même supérieur à 10% l’an. Comme indiqué plus haut, nous avons toujours l’intention d’accélérer le remboursement d’un montant de 1 167 millions d’euros d’aides publiques au gouvernement flamand et de payer une prime de 583 milliard d’euros au premier semestre 2013, sous réserve d’approbation par la Banque Nationale de Belgique.

Principaux facteurs exceptionnels et non opérationnels déterminant le résultat IFRS rapporté au 4Tr2012

Certains éléments exceptionnels étrangers au cours normal des activités ont été écartés des résultats sous-jacents. Leur effet combiné sur le 4Tr2012 présente un solde de -0,1 milliard d’euros. Certains éléments de taille modeste mis à part, les principaux éléments non opérationnels au 4Tr2012 ont été l’ajustement marked-to-market négatif de 0,1 milliard d’euros par rapport au propre risque de crédit de KBC, un produit positif de 0,1 milliard d’euros issu du désinvestissement de Kredyt Bank et un solde négatif de 0,1 milliard d’euros sur la cession de notre participation dans le groupe Nova Ljublanska Banka.

Principales données financières du 4Tr2012 par rapport au 3Tr2012:

  • Évolution favorable soutenue du bénéfice net sous-jacent du groupe à la faveur de la bonne marche des activités commerciales.

  • Revenus nets d’intérêts stables.

  • Augmentation appréciable des volumes de crédits et dépôts sur nos marchés domestiques.

  • Excellent ratio combiné de 95% depuis le début de l’année.

  • Bon résultat des ventes de produits vie de la branche 23.

  • Hausse de 4% des revenus nets de frais et commissions.

  • Bénéfice appréciable généré par les instruments financiers à la juste valeur.

  • Ratio charges/produits sous-jacent de 57% depuis le début de l’année.

  • Ratio de pertes sur crédits favorable de 0,71% depuis le début de l’année. Sans l’Irlande, le ratio atteint 0,39%.

  • Bon niveau soutenu des liquidités et excellent ratio crédits/dépôts de 78%.

  • Solvabilité: base de capital solide: le ratio Tier-1 pro forma – y compris l’effet des désinvestissements signés mais non encore finalisés – atteint 14,6% (le core Tier-1 s’inscrivant à 12,5%). Ratio common equity selon Bâle III (fully loaded) au-dessus de l’objectif de 10%.

Aperçu
Groupe KBC (consolidé)
4Tr2011 3Tr2012 4Tr2012 Résultat cumulé Exercice complet 2011 Résultat cumulé Exercice complet 2012
Résultat net, IFRS (en millions d’EUR) 437 531 240 13 612
Bénéfice de base par action, IFRS (en EUR)1 0.63 1.16 -0.97 -1.93 -1.09
Résultat net sous-jacent (en millions d’EUR) 161 406 309 1 098 1 542
Bénéfice de base sous-jacent par action (en EUR)1 -0.19 0.79 -0.84 1.26 1.57
Ventilation du résultat net sous-jacent par division (en millions d’EUR)
Belgique 251 290 237 802 1 019
Europe centrale et orientale 98 169 146 327 621
Merchant Banking -153 10 -7 -110 -19
Centre groupe -35 -64 -67 79 -78
Capitaux propres de la société mère par action (en EUR, fin de période) 28.7 31.3 29.0 28.7 29.0
Les tableaux synoptiques des chiffres selon IFRS et du bénéfice sous-jacent sont repris plus loin dans le présent communiqué.
1 Note : En cas de paiement d’un coupon sur les titres de capital de base vendus aux gouvernements belge et flamand, il sera déduit du numérateur (au prorata). Si une pénalité éventuelle doit être payée, elle sera déduite également.

Résultats sous-jacents

Chiffres-clé du 4Tr2012 (sans élements exceptionnels et et non-opérationnels)

Pour une appréciation plus complète du cours des activités, KBC fournit des chiffres sous-jacents, en plus des chiffres établis selon les normes IFRS (section suivante). Les différences par rapport aux chiffres IFRS s’expliquent par l’exclusion des éléments exceptionnels ou non opérationnels et par le traitement comptable différent de certains résultats de couverture et revenus du marché des capitaux.
Les différences entre les chiffres selon IFRS et les chiffres sous-jacents sont détaillées à la section États financiers consolidés du rapport trimestriel, sous Annexes relatives à l’information par segment. Un tableau de rapprochement du résultat net est reproduit ci-dessous.

Compte de résultats consolidé, sous-jacent
KBC groupe (en millions d’EUR)
1Tr 2011 2Tr 2011 3Tr 2011 4Tr
2011
1Tr 2012 2Tr 2012 3Tr 2012 4Tr
2012
Résultat cumulé Exercice complet 2011 Résultat cumulé Exercice complet 2012
Revenus nets d’intérêts 1 374 1 390 1 342 1 298 1 211 1 150 1 087 1 086 5 404 4 534
Primes d’assurances acquises (avant réassurance) 1 141 975 972 1 033 884 890 578 623 4 122 2 975
Charges techniques d’assurances (avant réassurance) -1 016 -843 -817 -880 -752 -757 -499 -584 -3 556 -2 593
Résultat net de la réassurance cédée -17 -8 -18 -1 -14 -1 -12 13 -44 -13
Revenus de dividendes 8 37 14 15 5 21 10 5 74 41
Résultat net d’instruments financiers à la juste valeur par le biais du compte de résultats 259 102 10 138 326 113 256 222 509 917
Résultat net réalisé sur des actifs financiers disponibles à la vente 53 42 11 85 31 6 57 55 191 150
Revenus nets de commissions 399 394 367 374 306 310 349 363 1 535 1 328
Autres revenus nets 73 72 -210 12 -8 53 74 89 -52 209
Revenus nets globaux 2 274 2 161 1 673 2 075 1 989 1 786 1 900 1 873 8 182 7 549
Charges d’exploitation -1 227 -1 155 -1 172 -1 133 -1 110 – 1 016 -990 -1 068 -4 686 -4 184
Réductions de valeur – 105 -333 -740 -730 -271 -241 -305 -378 -1 909 -1 195
Sur prêts et créances -97 -164 -475 -599 -261 -198 -283 -329 -1 335 -1 072
Sur actifs financiers disponibles à la vente -6 -135 -228 -85 -5 -24 -4 -4 -453 -37
Sur goodwill 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Sur autres -2 -35 -38 -46 -5 -18 -18 -45 -121 -86
Quote-part dans le résultat des entreprises associées 1 0 -23 -35 -9 -9 -13 1 -57 -31
Résultat avant impôts 943 673 -262 177 599 520 592 428 1 530 2 139
Impôts – 271 -138 22 -9 -136 -144 -177 -110 -397 -567
Résultat après impôts 671 534 -240 167 463 376 415 317 1 133 1 572
attribuable à des participations minoritaires 14 6 8 7 7 5 9 9 35 30
attribuable aux actionnaires de la société mère 658 528 -248 161 455 372 406 309 1 098 1 542
Belgique 280 238 32 251 266 226 290 237 802 1 019
Europe centrale et orientale 123 146 -40 98 118 188 169 146 327 621
Merchant Banking 177 63 -196 -153 42 -65 10 -7 -110 -19
Centre groupe 77 81 -44 -35 30 23 -64 -67 79 -78
Bénéfice par action (EUR), ordinaire 1.50 1.11 -1.17 -0.19 0.93 0.69 0.79 -0.84 1.26 1.57
Bénéfice par action (EUR), dilué 1.50 1.11 -1.17 -0.19 0.93 0.69 0.79 -0.84 1.26 1.57
Réconciliation du résultat sous-jacent et selon IFRS
KBC groupe (en millions d’EUR)
1Tr
2011
2Tr
2011
3Tr
2011
4Tr
2011
1Tr
2012
2Tr
2012
3Tr
2012
4Tr
2012
Résultat cumulé Exercice complet 2011 Résultat cumulé Exercice complet 2012
Résultat après impôts, attribuable aux actionnaires de la société mère : SOUS-JACENT 658 528 -248 161 455 372 406 309 1 098 1 542
+ MTM d’instruments de couverture ALM 96 -77 -245 -46 45 -29 -33 -30 -273 -46
+ Bénéfices/pertes liés aux CDO 114

Print Friendly, PDF & Email

KBC Groupe : Résultats KBC Groupe, 4Tr2012 et Exercice complet 2012

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
eb1c146d48803df87140b31cde0e463cpp