Communiqué de presse
Hors séance boursière – Information réglementée*

Bruxelles, 11 Août (07.00 a.m. CEST)

KBC Groupe : Bénéfice solide de 1,1 milliard d'euros pour le premier semestre. Dividende intérimaire de 1 euro prévu pour novembre.

Dans un contexte de taux d'intérêt bas persistants, de croissance économique modérée en Belgique et de dynamique plus soutenue en Europe centrale, KBC a enregistré un solide bénéfice net de 721 millions d'euros au deuxième trimestre 2016, contre 392 millions d'euros au trimestre précédent et 666 millions d'euros au deuxième trimestre 2015. Nos volumes de prêts et de dépôts se sont à nouveau inscrits en hausse au deuxième trimestre, ce qui témoigne de la confiance de nos clients. Nos résultats ont été influencés par les solides revenus totaux générés par nos activités traditionnelles, le niveau stable des charges d'exploitation (hors taxes bancaires) et le niveau toujours extrêmement bas des réductions de valeur pour pertes de crédit. Ils ont également été dopés par l'impact positif unique découlant de la cession de nos actions Visa Europe. En tenant compte du bénéfice net de 392 millions d'euros réalisé au premier trimestre, notre résultat pour les six premiers mois de l'année s'établit à 1 113 millions d'euros, contre 1 176 millions d'euros pour la même période en 2015. À cela s'ajoutent des fondamentaux solides au niveau de nos positions de solvabilité et de liquidité. Le Conseil d'administration a approuvé une nouvelle politique en matière de dividende pour KBC Groupe. À partir de cette année et sous réserve de conditions exceptionnelles ou imprévues, KBC versera annuellement un dividende intérimaire de 1 euro par action durant le mois de novembre de l'année comptable ainsi qu'un dividende final après l'assemblée annuelle des actionnaires. Le dividende intérimaire sera une avance sur le dividende total. La politique actuelle prévoyant le versement d'un dividende total (et d'un coupon additionnel Tier-1) représentant au moins 50% du bénéfice consolidé annuel restera en vigueur. Le dividende intérimaire de 1 euro par action pour l'exercice 2016 sera mis en paiement le 18 novembre 2016.

Principales données financières du deuxième trimestre 2016 par rapport au trimestre précédent :
·      Nos franchises de banque et d'assurance ont toutes deux réalisé une belle performance sur nos marchés clés et dans nos principales activités.
·      Notre volume de prêts a progressé en Belgique (+1%), en République tchèque (+2%), en Slovaquie (+3%) et en Bulgarie (+3%). Les clients ont encore augmenté leurs dépôts dans tous les pays où nous opérons : Belgique (+5%), République tchèque (+3%), Slovaquie (+4%), Hongrie (+4%), Bulgarie (+1%) et Irlande (+2%).
·      Nos revenus nets d'intérêts sont ressortis globalement inchangés en glissement trimestriel, l'impact négatif des taux bas ayant été compensé par des facteurs positifs tels que la croissance des volumes au niveau des comptes à vue et des prêts, la diminution des coûts de financement et les baisses de taux sur les comptes d'épargne. La marge nette d'intérêts du groupe a légèrement reculé par rapport au trimestre précédent, de 1,96% à 1,94% du fait de la baisse des revenus de réinvestissement et de la pression sur les marges commerciales.
·      Les primes encaissées sur nos produits d'assurance non-vie se sont inscrites en hausse de 2%, mais les déclarations de sinistres ont augmenté dans une plus large mesure (6%) en raison des conditions météorologiques défavorables et des inondations en Belgique et en République tchèque. Notre ratio non-vie combiné s'établit à 95% year-to-date .
·      Le total de nos actifs sous gestion a atteint 207 milliards d'euros,  un niveau globalement en ligne avec celui du premier trimestre, dans la mesure où les modestes sorties de capitaux nettes ont été compensées par une légère augmentation de prix. Après avoir diminué au premier trimestre, nos revenus nets de commissions ont regagné du terrain (+4%), essentiellement grâce à la hausse des commissions de gestion sur les fonds de placement et des commissions de crédit.
·      La vente de nos actions Visa Europe a généré un revenu additionnel unique de 99 millions d'euros avant impôts, soit 84 millions d'euros après impôts.
·      À 904 millions d'euros, les coûts ont baissé de 24%, étant donné que l'essentiel des taxes bancaires avaient été comptabilisées au premier trimestre. Si l'on fait abstraction de ces taxes, les coûts demeurent inchangés en rythme trimestriel. Le ratio charges/revenus s'établit à 59% year-to-date . Après répartition homogène des taxes bancaires et exclusion des éléments spécifiques, le ratio charges/revenus ressort à 56%.
·      Le coût du crédit représente 0,07% de notre portefeuille de crédits year-to-date , un excellent niveau bas, toutefois intenable. Les prévisions en matière de pertes de valeur sur les crédits irlandais sont revues à la baisse vers 0-40 millions d'euros pour l'ensemble de l'exercice.
·      Notre position de trésorerie reste robuste et notre base de capital – avec un ratio common equity de 14,9% (phased-in, selon le compromis danois) – est toujours nettement supérieure à l'objectif réglementaire de 10,25% pour 2016.

Communiqué intégral et  rapport trimestriel 2Q2016 (Anglais) en annexe.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: KBC Groep via GlobeNewswire

HUG#2034505

Print Friendly

KBC Groupe : Bénéfice solide de 1,1 milliard d’euros pour le premier semestre. Dividende intérimaire de 1 euro prévu pour novembre.

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |