Très bons résultats annuels 2013

  • Très forte hausse du chiffre d’affaires 2013 à 1,371 milliard d’euros, en croissance de 14% en données publiées[1] et comparables[2]
  • EBITDA à 20,3% du chiffre d’affaires
  • Résultat net part du Groupe à 114 millions d’euros, en progression de 18%
  • Free cash flow à 177 millions d’euros, en progression de 42%
  • Proposition d’un dividende à 0,80 euro, en progression de 14%
  • Objectifs 2014 à périmètre constant : croissance organique1 supérieure ou égale à 10% et marge EBITDA supérieure ou égale à 21%

Paris, le 19 février 2014 – Ingenico (Euronext : FR0000125346 – ING) annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2013 et ses états financiers audités pour l’exercice 2013 clos le 31 décembre.

Chiffres clés (en millions d’euros) 2013 2012 Variation 2013
par rapport à
2012
Chiffre d’affaires 1 371 1 206 +14%
Excédent Brut d’Exploitation (EBITDA)

En % du chiffre d’affaires
279

20,3%
223

18,5%
+25%

+180 bpts
Résultat d’exploitation (EBIT)

En % du chiffre d’affaires
239

17,4%
190

15,7%
+26%

+170 bpts
Résultat Net, part du Groupe 114 97 +18%

Philippe Lazare, Président Directeur Général d’Ingenico, a commenté : « L’année 2013 a permis au groupe de confirmer sa position de leader des solutions de paiement, enregistrant au fil des trimestres une croissance de son chiffre d’affaires et une hausse de sa rentabilité.
Le groupe continue notamment de tirer parti de l’innovation de ses solutions et de son expertise multi-locale du marché du paiement, accélérant le déploiement de services différenciés aussi bien en magasin, via internet ou au travers de solutions mobiles.
Ingenico poursuit par ailleurs sa stratégie de partenariats technologiques avec les grands acteurs de l’écosystème du paiement, institutions financières, distributeurs et groupes télécoms. Le groupe reste aussi très bien positionné et engagé dans le déploiement de solutions de paiement sécurisé sous protocole EMV qui seront appelées à se généraliser, notamment aux Etats Unis.
Forts de ces résultats, nous proposerons un dividende de 0,80 euro, en progression de 14%.
Dans ce contexte, nous abordons l’année 2014 avec confiance et anticipons une nouvelle progression du chiffre d’affaires et de la rentabilité »

Comptes annuels 2013

Chiffres clés

(en millions d’Euros) 2013 2012
Chiffre d’affaires 1371 1 206
Marge brute ajustée 600 513
En % du chiffre d’affaires 43,8% 42,5%
Charges opérationnelles ajustées (361) (323)
Résultat d’exploitation courant ajusté (EBIT) 239 190
En % du chiffre d’affaires 17,4% 15,7%
Résultat opérationnel 187 164
Résultat net 113 100
Résultat net, part du Groupe 114 97
Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 279 223
En % du chiffre d’affaires 20,3% 18,5%
Free Cash Flow 177 125
Dette nette 296 75
Capitaux propres, part du Groupe 767 689

Chiffre d’affaires : en croissance de 14%

FY 2013 4ème trimestre 2013
M? Variation à données M? Variation à données
Comparables Publiées Comparables Publiées
Europe-SEPA 593 7% 17% 163 13% 23%
Amérique du Sud 189 0% -10% 37 -35% -44%
Asie Pacifique 241 21% 17% 68 -1% -7%
Amérique du Nord 124 42% 36% 42 45% 37%
EEMEA 120 40% 33% 33 39% 28%
Opérations Centrales 104 12% 4% 24 26% -5%
Total 1 371 14% 14% 367 6% 4%

Performance de l’année

Au cours de l’année 2013, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1 371 millions d’euros, en hausse de 14% en données publiées, intégrant une contribution d’Ogone de 55 millions d’euros et un effet de change négatif de 52 millions d’euros. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1 074 millions d’euros pour les terminaux de paiement (hardware, services et maintenance) et 297 millions d’euros pour l’activité issue des Transactions.

En données comparables2, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 14% par rapport à l’année 2012, portée par une croissance à deux chiffres sur l’ensemble des segments. L’activité des Terminaux de paiement reste très dynamique (+14%) grâce à la présence multi-locale du Groupe. L’activité des Transactions reste soutenue à +11%. En données pro forma et hors TransferTo[3], la croissance accélère à 13%, contre 8% en 2012, portée notamment par l’intégration d’Ogone dans le Groupe.

La performance du Groupe s’appuie sur l’exécution de sa stratégie avec une offre de produits et services différenciée par géographie.

Le Groupe a continué de renforcer sa position dans Europe-SEPA où il affiche une croissance toujours satisfaisante sur les terminaux de paiement grâce à une présence géographique diversifiée. Le Groupe a par ailleurs accéléré la mise en oeuvre de sa stratégie vers les services tirée par le processus d’intégration d’Ogone, dont le chiffre d’affaires est en croissance de 32%.
Comme attendu, le Groupe a accéléré sa croissance en Amérique du Nord avec le déploiement de ses solutions de paiement EMV aux Etats-Unis (croissance >70%) auprès des grandes enseignes et de façon croissante auprès des petits commerçants à travers les réseaux des distributeurs.
Par ailleurs, le Groupe a poursuivi son fort développement en Asie Pacifique (notamment en Chine et en Indonésie) et en EMEA (notamment en Russie) où il bénéfice de la capillarité accrue de son réseau commercial. Dans un contexte de conditions macro-économiques dégradées, la performance en Amérique Latine est par ailleurs impactée par une base de comparaison très élevée et un report de livraison au Brésil au premier trimestre 2014. Le Groupe est toutefois confiant sur le développement de l’activité en Amérique Latine du fait de sa présence commerciale croissante dans la région.
L’activité des Opérations Centrales a encore bénéficié de la croissance de TransferTo.

La part de chiffre d’affaires issue des activités Services, Maintenance et Transactions représente 33% du chiffre d’affaires total, dont 22% pour la contribution de l’activité Transactions, en progression de près de 3 points par rapport à 2012 publié.

Performance du quatrième trimestre

Au quatrième trimestre 2013, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 367 millions d’euros, en hausse de 4% en données publiées, intégrant une contribution d’Ogone de 15 millions d’euros et un effet de change négatif de 18 millions d’euros. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 292 millions d’euros pour les terminaux de paiement et de 75 millions d’euros pour l’activité Transactions.

En données comparables1, la croissance du chiffre d’affaires s’établit à 6% par rapport au quatrième trimestre 2012. L’activité des terminaux est en progression de 5% avec une base de comparaison très élevée au quatrième trimestre 2012 du fait d’une activité particulièrement forte dans les pays émergents. L’activité Transactions est en croissance organique de +13%. En données pro forma et hors TransferTo2, cette dernière s’inscrit en hausse de 12 points à 15%, portée notamment par l’intégration d’Ogone dans le Groupe.

Au cours du quatrième trimestre, la croissance en Europe-SEPA s’est accélérée à 13%, grâce à une bonne dynamique sur tous les segments d’activité : terminaux et transactions. Le Groupe accélère notamment le déploiement de sa stratégie sur les services de paiement en magasin (Axis, easycash), en ligne et mobile avec l’intégration d’Ogone. Avec plus de 300 millions de transactions traitées en décembre, il a enregistré une forte progression des volumes de transactions sur l’ensemble des 160 000 commerçants connectés à ses plateformes : +13% en magasin, +37% en ligne et +50% sur mobile.
En Amérique du Nord (+45%), le Groupe continue d’afficher une forte croissance, notamment aux Etats Unis où il tire parti de sa position avec les grandes chaînes de distribution et de la pénétration croissante des intermédiaires pour équiper les petits marchands avec 9 des 10 plus importants acteurs sur ce segment.
Comme attendu, la performance dans les pays émergents a été affectée par une base de comparaison très élevée : en Asie Pacifique (-1%) où l’activité demeure toutefois robuste dans la plupart des pays (notamment en Chine) et en Amérique Latine (-35%) où la performance a été affectée par un report de livraison au premier trimestre 2014. Enfin, le Groupe continue de bénéficier d’une croissance solide en EMEA (+39%), portée par son accès direct au marché russe et le développement de son réseau de distribution sur la zone.
L’activité des Opérations Centrales a bénéficié de la croissance du mobile paiement du Groupe dont la plateforme et les solutions sont désormais disponibles dans 8 pays.

Une marge brute maintenue à un niveau élevé, en progression de 130 points de base

La marge brute ajustée s’élève à 600 millions d’euros, en progression de 17% par rapport à 2012. Elle représente 43,8% du chiffre d’affaires, en progression de 130 points de base par rapport à 2012, du fait de l’amélioration des marges brutes de tous les segments d’activité.
La marge de l’activité « Terminaux » est en progression de 160 points de base à 46,0% du chiffre d’affaires, tirée notamment par la forte croissance des volumes et l’optimisation des coûts d’achat.
La marge de l’activité « Transactions » est en progression de 140 points de base à 35,8% du chiffre d’affaires, du fait notamment du bon développement d’Ogone. Toutefois, hors TransferTo, le taux de marge brute s’élève à 43,8% en 2013 contre 44,3% en 2012.

Des charges opérationnelles maîtrisées à 26,4% du chiffre d’affaires

Au cours de l’année 2013, les charges opérationnelles ajustées s’élèvent à 361 millions d’euros, contre 323 millions d’euros à 2012. Elles représentent 26,4% du chiffre d’affaires contre 26,8% en 2012. Hors TransferTo, elles représentent 27,5% du chiffre d’affaires en 2013.
Comme attendu, le groupe a continué de bien maîtriser ses dépenses générales et administratives et accéléré ses investissements au second semestre 2013, notamment en recherche et développement et dans les futurs relais de croissance du Groupe (Telium3, paiement mobile, multi-canal).

Un Excédent Brut d’Exploitation (EBITDA) en forte progression

L’excédent brut d’exploitation s’élève à 279 millions d’euros contre 223 millions d’euros en 2012. La marge d’EBITDA s’établit à 20,3% du chiffre d’affaires, en progression de 180 points de base.

Une marge d’exploitation (marge d’EBIT) en progression de 170 points de base

Le résultat d’exploitation courant (EBIT) est en progression de 26% à 239 millions d’euros contre 190 millions d’euros en 2012. La marge d’exploitation s’établit à 17,4% du chiffre d’affaires, en progression de 170 points de base.

Un résultat opérationnel en progression de +14%

Les autres produits et charges opérationnels s’élèvent à -21 million d’euros incluant notamment une charge non récurrente de 10,5 millions d’euros du fait de la sortie de TransferTo du périmètre du Groupe des frais de 6 millions d’euros liés à l’acquisition et l’intégration d’Ogone.
En 2012, le montant autres produits et charges opérationnels avait atteint +1 million d’euros, intégrant un impact positif non récurrent de +9 millions d’euros lié à la réévaluation des actifs et passifs antérieurement acquis de ROAM Data suite à la prise de contrôle.
Les charges relatives à l’allocation de prix d’acquisition s’élèvent à 30 millions d’euros contre 26 millions d’euros en 2012 du fait de l’impact des acquisitions réalisées au cours de l’exercice, principalement Ogone.

Le résultat opérationnel progresse de 14% à 187 millions d’euros contre 164 millions d’euros en 2012. La marge opérationnelle est stable à 13,6% du chiffre d’affaires.

Un résultat net part du Groupe en progression de 18% à 114 millions d’euros

En 2013, le résultat net part du Groupe est en progression de 18% à 114 millions d’euros contre 97 millions d’euros en 2012.
Le résultat net intègre un résultat financier de -18 millions d’euros (contre -14 millions d’euros en 2012), avec des frais financiers contenus en dépit du financement de l’acquisition d’Ogone de 360 millions d’euros en janvier 2013.

La charge d’impôt est en progression à 56 millions d’euros contre 50 millions d’euros. A fin décembre 2013, le taux d’impôt effectif du Groupe reste stable à 33,1%[4].

Proposition de dividende à 0,80 euro par action, en progression de 14%

En 2013, le bénéfice net par action s’élève à 2,17 euro, contre 1,87 euro en 2012. Conformément à la politique de dividende du Groupe, il sera proposé de distribuer un dividende de 0,80 euro par action à l’Assemblée Générale des actionnaires du 7 mai 2014, représentant un taux de distribution de 37%. Ce dividende sera payable en numéraire ou en action, au libre choix de l’actionnaire.

Une situation financière consolidée

La situation nette, part du Groupe, augmente à 767 millions d’euros.

L’endettement net du Groupe est en progression à 296 millions d’euros au 31 décembre 2013, contre 75 millions d’euros au 31 décembre 2012 et 414 millions d’euros au 30 juin 2013 du fait notamment du financement de l’acquisition d’Ogone pour un montant de 360 millions d’euros. Les ratios financiers au 31 décembre 2013 restent toutefois maîtrisés et confirment la solidité financière du Groupe : le ratio d’endettement net rapporté aux fonds propres s’établit à 39% et le ratio d’endettement net rapporté à l’EBITDA à 1,1x.

En 2013, les opérations ont généré un free cash-flow de 177 millions d’euros, contre 125 millions d’euros en 2012, du fait notamment de la forte progression de l’EBITDA et de la poursuite de la maîtrise du besoin en fonds de roulement qui permet de dégager un excédent de 38 millions d’euros contre 3 millions d’euros en 2012. Cette évolution est liée à une gestion toujours rigoureuse des stocks et des créances clients alors que les dettes fournisseurs suivent le rythme de croissance de l’activité. Par ailleurs, le Groupe a poursuivi ses investissements, nets des produits de cessions, à hauteur de 40 millions d’euros contre 44 millions d’euros en 2012.

Les principales sorties de trésorerie de l’exercice comprennent les acquisitions réalisées au cours de l’année nettes des cessions pour 362 millions d’euros (avec notamment l’acquisition d’Ogone) et le paiement d’un dividende de 13 millions d’euros en numéraire (0,70? par action) au titre de l’année 2012, les actionnaires ayant majoritairement opté pour le paiement en actions du dividende.

Objectifs 2014

Le Groupe aborde l’année 2014 avec confiance dans sa capacité de continuer à progresser – tant en chiffre d’affaires qu’en rentabilité – fort de son positionnement et de son offre de solutions sur tous les segments d’activité : dans les magasins, en ligne et sur mobile.

En ce début d’année, l’activité semble bien orientée et devrait continuer à progresser dans la plupart des pays. Sur ces bases, le Groupe devrait réaliser une croissance de son chiffre d’affaires supérieure ou égale à 10% à données comparables, sur la base d’un chiffre d’affaires pro forma 2013 à 1301 millions d’euros (excluant la contribution de TransferTo cédé au 1er décembre 2013) et à change constant.

Positionné sur un marché en évolution rapide, le Groupe entend accélérer en 2014 les investissements dans les futurs relais de croissance en continuité avec la tendance du second semestre 2013, et anticipe une marge EBITDA supérieure ou égale à 21%.

CONFERENCE TELEPHONIQUE

Les résultats annuels de 2013 seront commentés lors de la conférence téléphonique du Groupe qui aura lieu le 19 février 2014 à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l’un des numéros suivants : 01 7099 3208 (depuis la France), + 1 334 323 6201 (pour les US) et + 44 (0)207 1620 077 (pour l’international). La présentation sera disponible sur www.ingenico.com/finance.

Le présent document peut contenir des informations prospectives relatives aux perspectives, développements et stratégies futures d’Ingenico. Les informations prospectives recèlent par nature des risques et des incertitudes et ne constituent pas des garanties quant aux performances futures d’Ingenico. La situation financière et les résultats d’Ingenico ainsi que le développement des secteurs dans lesquels Ingenico opère peuvent différer de manière significative des informations prospectives mentionnées dans le présent document. En outre, même si la situation financière et les résultats d’Ingenico ainsi que le développement des secteurs dans lesquels Ingenico opère sont conformes aux informations prospectives mentionnées dans le présent document, ces éléments pourraient ne pas être représentatifs des résultats ou développements des périodes ultérieures. Ingenico ne prend aucun engagement de revoir ou confirmer les prévisions ou estimations des analystes ou de rendre publique toute révision d’informations prospectives afin de refléter les évènements ou les circonstances qui pourraient survenir postérieurement à la date du présent document. En outre, la survenance des risques décrits au Chapitre 4 du document de référence déposé par Ingenico à l’Autorité des Marchés Financiers le 29 mars 2012 sous le numéro D. 120240 pourrait avoir un impact sur ces informations prospectives.

A propos d’Ingenico (Euronext: FR0000125346 – ING)

Avec plus de 20 millions de terminaux en activité dans plus de 125 pays, Ingenico est un acteur majeur des solutions de paiement. Ses 4000 collaborateurs accompagnent les commerçants, les banques et les fournisseurs de services dans l’optimisation et la sécurisation de leur solution monétique, le développement de leur offre de services et l’accroissement de leurs revenus au point de vente.
Pour plus d’information : www.ingenico.com | twitter.com/Ingenico.

INGENICO – Contact investisseurs
Catherine Blanchet
VP Relations Investisseurs & Communication
catherine.blanchet@ingenico.com
tel: 01.58.01.85.68


Prochains évènements

Conférence téléphonique: le 19 février 2014 à 18h (Paris)
Publication du chiffre d’affaires du premier trimestre 2014 : le 30 avril 2014
Assemblée Générale des actionnaires : le 7 mai 2014

ANNEXE 1 :

Base de préparation des comptes annuels 2013

Les états financiers consolidés résumés sont établis conformément aux normes IFRS. Afin de fournir des informations comparables pertinentes d’un exercice sur l’autre, les éléments financiers sont présentés en retraitant la charge d’amortissement liée à l’acquisition de nouvelles entités. En vertu de la norme IFRS3 et de la norme IFRS3R, le prix d’acquisition de nouvelles entités est affecté aux actifs identifiables intégrés dans le périmètre puis amorti sur des durées définies.

Les principaux éléments financiers 2013 sont commentés sur une base ajustée, c’est-à-dire avant impact des écritures d’allocation du prix d’acquisition (“PPA”) – voir Annexe 3.

Les entrées de périmètre de 2013 (dont Ogone, au 1er janvier 2013) n’ont pas fait l’objet d’un retraitement au titre de l’exercice 2012.

En application de la norme comptable IAS 18, le chiffre d’affaires de certaines activités de flux (TransferTo et « credit acquiring » d’easycash) correspond au montant brut des produits et prestations de services, avant reversement aux opérateurs pour TransferTo et interchange fees pour l’activité « credit acquiring » d’easycash, respectivement.

L’EBITDA (Excédent Brut d’Exploitation) est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux.

Le résultat d’exploitation indiqué (EBIT) correspond au résultat opérationnel courant ajusté de la charge d’amortissement des prix d’acquisitions affectés aux actifs dans le cadre des regroupements d’entreprises.
Le free cash-flow représente l’EBITDA diminué : des éléments cash, des autres produits et charges opérationnels, de la variation de besoin en fonds de roulement, des investissements nets des produits de cession, des charges financières payées nettes des produits financiers encaissés et de l’impôt payé.

ANNEXE 2:
Compte de résultat, Bilan, Tableau de trésorerie

1. COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE RESUME (AUDITE)

(en millions d’euros) 2013 2012
CHIFFRE D’AFFAIRES 1.371 1.206
Coût des ventes (771) (694)
MARGE BRUTE 600 513
Charges commerciales et marketing (143) (122)
Frais de recherche et développement (102) (93)
Frais administratifs (146) (133)
RESULTAT OPERATIONNEL COURANT 208 163
Autres produits opérationnels 1 10
Autres charges opérationelles (22) (9)
RESULTAT OPERATIONNEL 187 164
Produits financiers 36 51
Charges financières (54) (65)
RESULTAT FINANCIER (18) (14)
Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence (0) (0)
RESULTAT AVANT IMPOTS 169 150
Impôt sur les bénéfices (56) (50)
RESULTAT NET 113 100
Attribuable aux :
– actionnaires d’Ingenico SA 114 97
– participations ne donnant pas le contrôle (1) 3
RESULTAT PAR ACTION (en euros)
Résultat :
– de base 2,17 1,87
– dilué 2,07 1,80

2. BILAN CONSOLIDE RESUME (AUDITE)

ACTIF
(en millions d’euros) 2013 2012
ACTIFS NON COURANTS
Goodwill 849 551
Autres immobilisations incorporelles 180 148
Immobilisations corporelles 39 38
Participations dans les sociétés mises en équivalence 14 9
Actifs financiers 9 4
Actifs d’impôt différé 34 27
Autres actifs non courants 25 21
TOTAL DES ACTIFS NON COURANTS 1.150 798
ACTIFS COURANTS
Stocks 102 105
Clients et créances d’exploitation 349 332
Autres actifs courants 30 20
Actifs d’impôts exigibles 7 4
Instruments financiers dérivés 1 2
Trésorerie et

Print Friendly, PDF & Email

INGENICO : Très bons résultats annuels 2013

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
eleifend leo. mi, ut neque. nunc