Communiqué de presse
Paris, le 26 juillet 2016
 

Poursuite de la croissance à deux chiffres
au premier semestre 2016 

  • Chiffre d'affaires : 1133 millions d'euros
    • +12% en données comparables [1]
    • +7% en données publiées
  • Croissance soutenue sur la plupart des régions
    • Hors Brésil, croissance organique de 15% au premier semestre
  • ePayments en accélération, croissance à deux chiffres attendue au second semestre
  • EBITDA [2]  : 244 millions d'euros, soit 21,5% du chiffre d'affaires
  • Résultat net, part du Groupe : 122 millions d'euros
  • Objectifs 2016 confirmés
    • Croissance organique [1] supérieure ou égale à 10%
    • Marge d'EBITDA [2] de l'ordre de 21%

              
Paris, le 26 juillet 2016 – Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 – ING) annonce aujourd'hui ses états financiers pour le premier semestre 2016 clos le 30 juin.

Philippe Lazare, Président-directeur général d'Ingenico Group, a commenté : «Ingenico Group affiche une fois encore une croissance soutenue sur le semestre. La stratégie multi locale démontre à nouveau son efficacité, les excellents résultats du Groupe dans les pays matures et en Asie contrebalançant le ralentissement au Brésil. L'activité ePayments améliore significativement sa performance commerciale avec notamment la conclusion d'un contrat majeur avec Alipay. Tout en continuant ses efforts d'investissements pour lancer ses nouveaux produits et développer ses plateformes de transactions en ligne, Ingenico Group affiche une marge d'EBITDA de 21,5%. Par ailleurs, le Groupe a concrétisé 3 acquisitions : une start-up française spécialisée dans les écrans connectés, Think & Go, et deux distributeurs de terminaux, Lyudia au Japon et Nera en Asie du Sud-Est.
Toutes ces avancées opérationnelles illustrent la mise en oeuvre rapide du plan de croissance 2020.»

Comptes du premier semestre 2016

Chiffres clés

(en millions d'euros) S1'16 S1'15
Chiffre d'affaires 1133 1058
Marge brute ajustée 490 474
  En % du chiffre d'affaires 43,2% 44,8%
Charges opérationnelles ajustées (284) (253)
Résultat d'exploitation courant ajusté (EBIT) 206 221
  En % du chiffre d'affaires 18,1% 20,9%
Résultat opérationnel 184 194
Résultat net 127 124
Résultat net, part du Groupe 122 122
Excédent brut d'exploitation (EBITDA) 244 249
  En % du chiffre d'affaires 21,5% 23,6%
     
Free cash-flow 64 59
Dette nette

  Ratio dette nette/EBITDA [3]
232

0,5x
441

0,9x
Capitaux propres, part du Groupe 1588 1395



Chiffre d'affaires en croissance organique de 12 %

  S1 2016 2ème trimestre 2016
M€ Variation à données M€ Variation à données
Comparables 1] Publiées Comparables 1] Publiées
Europe-Afrique 408 15% 11% 215 13% 9%
APAC & Moyen-Orient 262 32% 25% 133 29% 20%
Amérique latine 86 -14% -28% 41 -27% -37%
Amérique du Nord 148 14% 12% 74 11% 7%
ePayments 230 1% -1% 119 4% 1%
Total 1133 12% 7% 581 9% 4%

Performance du semestre

Au cours du premier semestre 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1133 millions d'euros, en hausse de 7% en données publiées, intégrant un effet de change négatif de 50 millions d'euros. Le Groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 788 millions d'euros pour l'activité des Terminaux de paiement et 345 millions d'euros pour celle des Services de paiement.

En données comparables 1] , la croissance du chiffre d'affaires s'établit à 12% par rapport au premier semestre 2015, avec une croissance de +15% pour les terminaux et +5% pour les Services de paiement.

Le premier semestre 2016 est caractérisé par un niveau d'activité très soutenu en Europe démontrant la capacité du Groupe à tirer profit des évolutions réglementaires dans les pays matures. En Asie-Pacifique , le Groupe poursuit sa conquête de parts de marché : la croissance a été très soutenue en Turquie, en Australie et en Chine. En revanche, en Amérique latine les volumes sont fortement impactés par la situation économique défavorable au Brésil. En Amérique du Nord, la croissance du Groupe est assurée par la prise de parts de marchés sur les grandes enseignes aux Etats-Unis. Enfin, les investissements réalisés sur l'activité ePayments au cours des derniers mois commencent à porter leurs fruits, le semestre étant marqué par une très bonne dynamique commerciale.

Performance du deuxième trimestre

Au deuxième trimestre 2016, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 581 millions d'euros, en hausse de 4% en données publiées, intégrant un effet de change négatif de 30 millions d'euros. Le chiffre d'affaires s'élève à 400 millions d'euros pour les Terminaux et 181 millions d'euros pour les Services de paiement.

En données comparables 1] , la croissance du chiffre d'affaires s'établit à 9% par rapport au deuxième trimestre 2015, avec une croissance de +10% pour les terminaux et +8% pour l'activité de Services de paiement.
Hors Brésil, la croissance organique du Groupe sur le trimestre a été de 14%.

La performance solide de l'activité Terminaux de paiement repose d'une part sur la capacité du Groupe à prendre des parts de marché en Asie, en Russie et aux Etats-Unis, et, d'autre part, sur son excellence opérationnelle qui lui permet de saisir pleinement les opportunités de cycles de renouvellement sur les marchés matures.
Les Services de paiement en magasin ont continué à engranger des gains de part de marché. De plus, le retour à la croissance de l'activité ePayments permet de confirmer l'objectif de croissance à deux chiffres au second semestre 2016.


Au cours du deuxième trimestre, la performance par division par rapport au T2'15, à périmètre et taux de changes constants, s'établit comme suit :

Europe-Afrique (+13%) : L'activité Terminaux a été particulièrement soutenue sur la plupart des pays, en particulier au Royaume-Uni et dans les pays nordiques où le Groupe bénéficie pleinement d'un important cycle de remplacement lié à des changements de normes (PCI v1). En Russie, Ingenico Group double de nouveau son chiffre d'affaires, grâce au contrat signé avec Sberbank. En Europe de l'Est et en Afrique, la forte croissance s'explique par des prises de parts de marché notamment en Afrique du Sud, en Pologne, en Ukraine et en Grèce.
En parallèle, le Groupe a de nouveau enregistré une performance solide sur ses activités de services de paiement en magasin, bénéficiant à la fois de la croissance des volumes de transactions électroniques en Allemagne et de gains de parts de marché en France et au Royaume-Uni.

Asie-Pacifique et Moyen-Orient (+29%) : Ingenico Group a continué d'enregistrer une forte croissance sur l'ensemble des pays. Le trimestre est marqué par un niveau de ventes élevé en Turquie, lié au remplacement obligatoire de la base installée par des terminaux à mémoire fiscale. En Chine, le Groupe a de nouveau bénéficié du dynamisme du marché et reste en forte progression. Par ailleurs, le déploiement de Tetra en Australie a contribué à la performance solide de la région.

Amérique latine (-27%): Le Groupe maintient ses parts de marché au Brésil, en dépit de la situation macro-économique défavorable dans le pays qui a fortement impacté les volumes. Au-delà du Brésil, Ingenico Group a poursuivi sa progression à un rythme très soutenu. Au Mexique, le Groupe a renforcé ses positions auprès des principaux acquéreurs et grandes enseignes ; en Argentine les efforts commerciaux avec les acquéreurs portent leurs fruits, et, au Pérou, les activités restent bien orientées. Par ailleurs, le déploiement de Telium Tetra en Amérique latine progresse rapidement.

Amérique du Nord (+11%) : Aux Etats-Unis, comme prévu, le Groupe est en croissance à deux chiffres. La migration EMV est restée le principal catalyseur tant sur les terminaux traditionnels que sur les mPOS. Alors que le niveau des stocks chez les distributeurs est élevé, Ingenico Group a poursuivi ses prises de parts de marché chez les grands retailers, segment où l'activité reste dynamique. Par ailleurs, le développement des positions du Groupe sur de nouveaux verticaux comme l'hôtellerie et la santé se poursuit.

ePayments (+4%) : Le deuxième trimestre marque le retour à la croissance de la division. Les avancées opérationnelles ont été très rapides, tant sur le plan technologique que commercial. Les premiers investissements réalisés sur les plateformes ont d'ores et déjà permis d'améliorer significativement la qualité du service. De plus, le déploiement d'IngenicoConnect sur la plateforme de GlobalCollect a permis au Groupe d'améliorer ses parts de marché sur ses clients stratégiques et de gagner de nouveaux contrats. Ainsi, au cours du trimestre, le nombre de nouveaux e-commerçants a sensiblement augmenté et le Groupe a conclu un contrat avec Alipay, reflétant la confiance de cet acteur majeur dans la performance de la plateforme. 

Une marge brute en progression de 3%

Au premier semestre 2016, la marge brute ajustée atteint 490 millions d'euros (43,2% du chiffre d'affaires).
La marge de l'activité Terminaux reste élevée à 46,7% du chiffre d'affaires, en retrait de 110 points de base par rapport à 2015, du fait d'un mix produit moins favorable .
En parallèle, la marge brute de l'activité Services de paiement est en baisse de 290 points de base à 35,3% du chiffre d'affaires. Cette évolution s'explique principalement par l'évolution du mix clients et la hausse des dépenses engagées en vue d'améliorer les performances des plateformes de la division ePayments. 

Des charges opérationnelles en progression à 25% du chiffre d'affaires

Au premier semestre 2016, les charges opérationnelles ajustées s'établissent à 284 millions d'euros, en progression de 12%. Comme annoncé en début d'année, le Groupe a accru ses dépenses : d'une part, sur l'activité des Terminaux pour lancer la gamme Telium Tetra et développer de nouvelles offres ; d'autre part, sur l'activité Services de paiement afin d'enrichir les fonctionnalités des plateformes. Au total, les charges opérationnelles s'établissent à 25,1% du chiffre d'affaires contre 23,9% au premier semestre 2015.

Une marge d'EBITDA en ligne avec les objectifs

L'EBITDA s'établit à 244 millions d'euros contre 249 millions d'euros au premier semestre 2015. Ainsi, au premier semestre, la marge d'EBITDA représente 21,5% du chiffre d'affaires conformément aux objectifs du Groupe pour l'année 2016. Le résultat d'exploitation courant ajusté (EBIT) représente 18,1% du chiffre d'affaires et atteint 206 millions d'euros contre 221 millions d'euros au premier semestre 2015.

Un résultat opérationnel solide

Les autres produits et charges opérationnels s'élèvent à -0,4 million d'euros contre -3 millions d'euros au premier semestre 2015.
Au cours du premier semestre, les charges relatives à l'allocation de prix d'acquisition s'élèvent à 21 millions d'euros contre 25 millions d'euros au premier semestre 2015.

Après la prise en compte des charges relatives à l'allocation de prix d'acquisition et des autres produits et charges opérationnels, le résultat opérationnel s'établit à 184 millions d'euros contre 194 millions d'euros au premier semestre 2015. La marge opérationnelle représente 16,2% du chiffre d'affaires contre 18,3% en 2015.

Un résultat net part du Groupe stable

Le résultat financier de -1 million d'euros intègre le profit de la cession des titres de Visa Europe comptabilisé à fin juin à hauteur de 8,5 millions d'euros.

La charge d'impôt est en baisse à 56 millions d'euros contre 64 millions d'euros au premier semestre 2015. A fin juin, le taux d'impôt effectif du Groupe est estimé à 31%, l'amélioration par rapport à l'an passé provenant d'un mix géographique favorable.

Au premier semestre 2016, le résultat net part du Groupe reste stable à 122 millions d'euros.

Une situation financière solide adaptée au plan de croissance du Groupe

Les capitaux propres, part du Groupe, augmentent à 1588 millions d'euros.

Au cours du semestre, les opérations ont généré un free cash-flow de 64 millions d'euros, en hausse de 8% par rapport au premier semestre 2015, du fait d'une variation du BFR moins importante qu'au premier semestre 2015, et ceci en dépit de la progression de l'activité. Par ailleurs, le Groupe a poursuivi ses investissements à hauteur de 27 millions d'euros.
L'objectif de conversion d'environ 45% du FCF/EBITDA est confirmé pour l'année.

Le paiement du dividende 2015 en numéraire a représenté un montant de 34,5 millions d'euros tandis que 54,8% du dividende total a été payé en actions (502 641 actions), témoignant de la confiance des actionnaires.

En conséquence, la dette nette du Groupe est en baisse à 232 millions d'euros au 30 juin 2016 contre 252 millions d'euros au 31 décembre 2015. Le ratio d'endettement net rapporté aux fonds propres s'établit à 15% et le ratio d'endettement net rapporté à l'EBITDA est stable à 0,5x.

Eléments marquants du premier semestre

Conclusion du contrat avec Alipay 
Ingenico ePayments, fait une avancée stratégique notable avec Alipay, acteur emblématique de la nouvelle économie. Le Groupe prendra en charge une partie des transactions transfrontalières d'Alibaba.

Acquisition stratégique au Japon
Le Groupe a acquis 70% du capital de Lyudia auprès de Broadband Tower Inc. qui restera actionnaire à hauteur de 30%. Lyudia est un expert japonais de développement d'applications et logiciels de paiement, et le distributeur des terminaux Ingenico au Japon. Ce mouvement stratégique permettra à Ingenico Group de bâtir des positions solides sur un marché aux barrières à l'entrée élevées.

Renforcement des positions du Groupe en Asie du Sud-Est
Ingenico Group a repris l'activité solutions de paiement du groupe Nera Telecommunications Ltd pour un montant de 88 millions de dollars singapouriens. Avec cette acquisition, le Groupe pourra élargir son portefeuille d'applications de paiement et s'appuyer sur le réseau de distribution et de services de Nera, leader en Thaïlande et bénéficiant de parts de marché significatives à Singapour, en Indonésie, aux Philippines, en Malaisie et au Vietnam. L'opération devrait être conclue au cours du troisième trimestre 2016.

Acquisition de Think&Go NFC
Ingenico Group a finalisé l'acquisition de Think&Go NFC, start-up spécialisée dans les écrans connectés. Think&Go NFC et Ingenico Group ont conçu les premiers écrans connectés intégrant le paiement sans contact, permettant de transformer un outil initialement destiné à de la publicité en un véritable point de vente.

Perspectives

Le Groupe confirme son objectif de croissance organique du chiffre d'affaires 2016 qui devrait être supérieur ou égal à 10%, en dépit de la situation économique au Brésil et des incertitudes sur la résorption des stocks chez les distributeurs aux Etats-Unis. La croissance restera soutenue en Europe et en Asie et la division ePayments renouera avec une croissance à deux chiffres au second semestre.

Le Groupe confirme également son objectif de marge d'EBITDA à 21% du chiffre d'affaires pour l'année 2016.

Conférence téléphonique

Les résultats du premier semestre 2016 seront commentés lors de la conférence téléphonique du Groupe qui aura lieu le 26 juillet 2016 à 18h00 (Paris). Elle sera accessible en composant l'un des numéros suivants : 01 70 99 32 08 (depuis la France), +1 646 851 2407 (pour les Etats-Unis) et
+44 (0)20 7162 0077 (pour l'international) avec le numéro de conférence : 959181. La présentation sera disponible sur www.ingenico.com/finance .

Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d'Ingenico Group et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes et les résultats réels sont susceptibles d'être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico Group ne prend donc pas d'engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico Group et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n'acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives. Le présent document ne constitue en aucun cas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'acquisition ou de souscription de valeurs mobilières ou instruments financiers.


  A propos d'Ingenico Group
Avec son offre de solutions de paiement sécurisées sur l'ensemble des canaux de vente, Ingenico Group (Euronext: FR0000125346 – ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, accompagne les évolutions du commerce de demain. S'appuyant sur le plus large réseau d'acceptance dans le monde, nos solutions s'adaptent à la fois aux exigences locales et aux ambitions internationales de nos clients. Ingenico Group est le partenaire de confiance des institutions financières et des marchands, des petits commerçants aux enseignes référentes de la grande distribution. En nous confiant la gestion de leurs activités de paiement, nos clients peuvent se concentrer sur leur métier et tenir leur promesse de marque.
En savoir plus sur www.ingenico.com        twitter.com/ingenico  

Contacts / Ingenico Group

Investisseurs
Stéphanie Constand
VP Relations Investisseurs
stephanie.constand@ingenico.com
(T) / 01 58 01 85 68
Investisseurs
Caroline Alamy
Responsable Relations Investisseurs
caroline.alamy@ingenico.com
(T) / 01 58 01 85 09

 
Communication
Coba Taillefer
Responsable Communication
coba.taillefer@ingenico.com
(T) / 01 58 01 89 62


Prochains évènements

Conférence téléphonique du résultat du premier semestre 2016 : le 26 juillet 2016 à 18h (Paris)
Publication du chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2016 : le 26 octobre 2016


ANNEXE 1 :
Base de préparation des comptes semestriels 2016

Les états financiers intermédiaires consolidés résumés sont établis conformément aux normes IFRS. Afin de fournir des informations comparables pertinentes d'un exercice sur l'autre, les éléments financiers sont présentés en retraitant la charge d'amortissement liée à l'acquisition de nouvelles entités. En vertu de la norme IFRS3R, le prix d'acquisition de nouvelles entités est affecté aux actifs identifiables intégrés dans le périmètre puis amorti sur des durées définies.

Les principaux éléments financiers 2016 sont commentés sur une base ajustée, c'est-à-dire avant impact des écritures d'allocation du prix d'acquisition ("PPA") – voir Annexe 3.

L'EBITDA (Excédent Brut d'Exploitation) est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des paiements fondés sur des actions. La réconciliation du résultat d'exploitation ajusté à l'EBITDA est disponible en Annexe 3.

Le résultat d'exploitation indiqué (EBIT) correspond au résultat opérationnel courant ajusté de la charge d'amortissement des prix d'acquisitions affectés aux actifs dans le cadre des regroupements d'entreprises.

Le free cash-flow représente l'EBITDA diminué : des éléments cash, des autres produits et charges opérationnels, de la variation de besoin en fonds de roulement, des investissements nets des produits de cession sur les immobilisations corporelles et incorporelles, des charges financières payées nettes des produits financiers encaissés et de l'impôt payé. (Note 5e de l'annexe aux états financiers intermédiaires consolidés résumés)

ANNEXE 2 :
Compte de résultat, Bilan, Tableau de trésorerie

1.     COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE INTERMEDIAIRE RESUME (REVU)

(en millions d'euros) 30-juin-16 30-juin-15
     
CHIFFRE D'AFFAIRES 1 133 1 058
Coût des ventes (650) (590)
     
MARGE BRUTE 484 468
     
Charges commerciales et marketing (99) (99)
Frais de recherche et développement (87) (70)
Frais administratifs (113) (102)
     
RESULTAT OPERATIONNEL COURANT 184 197
     
Autres produits opérationnels 3 0
Autres charges opérationnelles (4) (3)
     
RESULTAT OPERATIONNEL 184 194
     
Produits financiers 45 60
Charges financières (46) (66)
     
RESULTAT FINANCIER (1) (6)
     
Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence (0) 0
     
RESULTAT AVANT IMPOTS 183 188
     
Impôts sur les bénéfices (56) (64)
     
RESULTAT NET 127 124
     
Attribuables aux :    
– actionnaires d'Ingenico Group SA 122 122
– participations ne donnant pas le contrôle 5 1
     
RESULTAT PAR ACTION (en euros)    
Résultat :    
– de base 2,01 2,03
– dilué 1,96 2,02

2.     BILAN CONSOLIDE INTERMEDIAIRE RESUME (REVU)

ACTIF    
(en millions d'euros) 30-juin-16 31-déc.-15
     
Goodwill 1 358 1 351
Autres immobilisations incorporelles 499 509
Immobilisations corporelles 54 56
Participations dans les sociétés mises en équivalence 9 12
Actifs financiers 12 11
Impôts différés actifs 53 49
Autres actifs non courants 32 31
TOTAL DES ACTIFS NON COURANTS 2 016 2 019
Stocks 146 144
Clients et créances d'exploitation 477 461
Créances liées à l'activité d'intermédiation 16 10
Autres actifs courants 31 32
Créances d'impôt courant 11 7
Instruments financiers dérivés 16 10
Fonds liés à l'activité d'intermédiation 282 256
Trésorerie et équivalents de trésorerie 853 920
TOTAL DES ACTIFS COURANTS 1 832 1 842
TOTAL DES ACTIFS 3 848 3 860
     
PASSIF    
(en millions d'euros) 30-juin-16 31-déc.-15
     
Capital 61 61
Primes d'émission et d'apport 766 722
Autres réserves 726 682
Ecarts de conversion 34 41
CAPITAUX PROPRES ATTRIBUABLES AUX ACTIONNAIRES D'INGENICO GROUP SA 1 588 1 506
PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTRÔLE 6 5
TOTAL CAPITAUX PROPRES 1 594 1 511
Dettes financières à long terme 894 885
Provisions pour retraites et engagements assimilés 19 17
Autres provisions 22 21
Impôts différé passifs 144 142
Autres dettes non courantes 110 98
TOTAL DES PASSIFS NON COURANTS 1 190 1 163
Dettes financières à court terme 190 287
Autres provisions 32 31
Dettes fournisseurs et autres dettes courantes 432 439
Dettes liées à l'activité d'intermédiation 298 266
Dettes diverses 96 135
Dettes d'impôt courant 14 28
Instruments financiers dérivés 3 1
TOTAL DES PASSIFS COURANTS 1 065 1 187
TOTAL DES PASSIFS 2 255 2 350
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DES PASSIFS 3 848 3 860
  1. Tableau des flux de trésorerie consolidé INTERMEDIAIRE consolidé (revu)

(en millions d'euros) 30-juin-16 30-juin-15
     
Résultat de la période 127 124
Ajustements pour :    
  – Résultat des sociétés mises en équivalence 0 (0)
  – Elimination de la charge / (produit) d'impôt 56 64
  – Elimination des amortissements et provisions 44 45
  – Elimination des pertes / (profits) de réévaluation (juste valeur) (6) 0
  – Elimination des résultats de cession d'actifs (0) 1
  – Elimination des charges / (produits) d'intérêts nettes (1) 5
  – Coût des paiements fondés sur des actions (1) 15 9
Intérêts versés (11) (13)
Impôts payés (75) (73)
Résultat opérationnel avant variation du besoin en fonds de roulement 150 161
  – Stocks (3) (23)
  – Créances et autres débiteurs (25) (41)
  – Dettes fournisseurs et autres créditeurs (41) (17)
Variation du besoin en fonds de roulement (69) (81)
FLUX DE TRESORERIE PROVENANT DES ACTIVITES OPERATIONNELLES 80 80
     
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (27) (28)
Produits des cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 9 1
Cessions de filiales sous déduction de la trésorerie acquise 3
Acquisitions de filiales sous déduction de la trésorerie acquise (8)
Prêts et avances consentis (2) (4)
Remboursements reçus sur prêts 1 1
Intérêts encaissés 4 5
FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS D'INVESTISSEMENT (21) (25)
     
Rachats et reventes d'actions propres 0 0
Emissions d'emprunts 746
Remboursements d'emprunts (94) (501)
Changements de parts d'intérêts dans des entités contrôlées 1 103
Variation des autres dettes financières (0) 6
Dividendes versés aux actionnaires (34) (31)
Impôt sur les opérations de financement (8)
FLUX  DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT (128) 315
Incidence de la variation de cours des devises 3 7
VARIATION DE TRESORERIE (66) 377
     
Trésorerie et équivalents de trésorerie d'ouverture 900 412
Trésorerie et équivalents de trésorerie de clôture 834 789
     
     
  30-juin-16 30-juin-15
TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE TRESORERIE    
Valeur mobilières de placement et dépôts à terme (uniquement pour la partie qui a un caractère de disponibilités) 237 306
Disponibilités 616 504
Comptes créditeurs de banque (19) (22)
TOTAL TRESORERIE ET EQUIVALENTS DE TRESORERIE 834 789

ANNEXE 3 :

Impact des écritures d'allocation du prix d'acquisition ("PPA")

(en millions d'euros) S1'16 ajusté
Hors PPA
Impact PPA  S1'16
Marge brute 490 (6) 484
Charges opérationnelles (284) (15) (299)
Résultat opérationnel courant 206 (21) 184

Réconciliation du r ésultat opérationnel courant à l'EBITDA

L'EBITDA correspond au résultat opérationnel courant, retraité des éléments suivants :

  • les dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles, nettes des reprises                        (y compris sur dépréciation des goodwill ou d'autres immobilisations incorporelles ayant une durée de vie indéterminée, mais à l'exclusion des dépréciations des stocks, clients et créances d'exploitation et autres actifs courants) et les provisions (courantes et non courantes) comptabilisées au passif, nettes des reprises ;
  • les charges liées au retraitement en consolidation des contrats de location financement ;
  • les charges comptabilisées dans le cadre de l'attribution d'options d'achats d'actions, d'actions gratuites ou de tout autre paiement dont la comptabilisation relève de la norme IFRS 2                     (« Paiements fondés sur des actions ») ;
  • les variations de la juste valeur des stocks en application de la norme IFRS 3 (« Regroupements d'entreprises »), c'est-à-dire en utilisant les prix de vente diminués des coûts de sortie pour en déterminer la juste valeur.

Tableau de réconciliation :

(en millions d'euros) S1'16 S1'15
Résultat opérationnel courant 184 197
Amortissement des actifs 21 25
EBIT 206 221
Autres amortissements et provisions 23 20
Coûts des paiements fondés sur des actions 15 8
EBITDA 244 249





[1] A périmètre et change constants.

[2] EBITDA est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux.

[3] 12 mois glissants



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: INGENICO via GlobeNewswire

HUG#2030755

Print Friendly

INGENICO GROUP : Poursuite de la croissance à deux chiffres au premier semestre 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |