– 3 patients atteints d'un mélanome cutané réfractaire aux anti-PD-1 ont répondu au traitement, avec notamment un cas de Réponse complète (RC) –

– Du fait de la priorité toujours plus importante donnée au développement clinique de l'IMO-2125, la société a suspendu le développement de l'IMO-8400 pour les lymphomes à cellules B –

CAMBRIDGE (Massachusetts) et EXTON (Pennsylvanie), le 26 septembre 2016 (GLOBE NEWSWIRE) – Idera Pharmaceuticals, Inc. (NASDAQ : IDRA), une société biopharmaceutique centrée sur le développement au stade clinique de traitements basés sur les récepteurs de type Toll et sur l'ARN pour les patients atteints de cancers et de maladies rares, communique les données cliniques préliminaires issues des Phases I et II d'une étude clinique en cours portant sur l'IMO-2125 en injection intra-tumorale, un antagoniste du récepteur 9 de type Toll ( Toll-like receptor – TLR). Dans ce point de la Phase I de l'étude, l'IMO-2125 est évalué en association avec l'ipilimumab dans le traitement des patients atteints d'un mélanome métastatique dont le traitement par anti-PD-1 a échoué. Ces premiers résultats indiquent que l'IMO-2125 montre une activité clinique prometteuse et est bien toléré par des patients dont les options et la réponse clinique attendue à l'ipilimumab en monothérapie sont limitées. D'autres informations cliniques relatives à la phase de l'étude en cours qui se concentre sur l'augmentation croissante de la dose, ainsi que des données détaillées sur les résultats translationnels seront présentées lors du congrès annuel de la Society for Immunotherapy of Cancer qui débutera le 9 novembre 2016 dans le Maryland.

« Nous avons réalisé un travail préclinique approfondi sur un nombre important de types de tumeur dans l'objectif de tester l'hypothèse que l'administration d'IMO-2125 en injection intra-tumorale affecte de manière significative le microenvironnement tumoral et augmente la diminution locale et systémique de la tumeur chez les patients. Ce travail nous a confortés dans la poursuite de l'étude du potentiel de l'IMO-2125, en commençant par l'étude en cours chez les patients atteints d'un mélanome métastatique réfractaire traitement inhibiteur de PD-1 », déclare Vincent Milano, Président-directeur général d'Idera. 

« Les premiers résultats de l'étude en cours nous encouragent et nous confortent dans l'idée d'accélérer le programme, car nous croyons qu'il existe une route toute tracée pour permettre l'accès à l'IMO-2125 aux patients atteints d'un mélanome qui n'ont pas bénéficié d'une inhibition des points de contrôle, et pour donner l'opportunité à l'IMO-2125 de devenir l'agent privilégié dans l'activation du microenvironnement de la tumeur et la progression potentielle des résultats pour les patients », ajoute M. Milano. « Suite à une analyse stratégique complète, nous avons décidé de poursuivre en priorité le programme IMO-2125 et d'explorer les options stratégiques portant sur l'IMO-8400 pour les lymphomes à cellules B. »

Analyse des données actuelles

Sécurité

  • 10 patients sur 3 cohortes à dosages multiples (4 mg, 8 mg et 16 mg) ont chacun reçu la dose prévue et pourront faire l'objet d'une évaluation de la sécurité, avec pour date limite le 19 septembre 2016 ;

  • L'IMO-2125 associé à l'ipilimumab est bien toléré de manière générale pour chacun des 3 dosages étudiés à ce jour ;

  • Des effets indésirables associés à l'immunité ont été observés chez 3 sujets : 2 patients répondeurs ont développé une insuffisance hypophysaire et 1 patient a quitté l'étude suite à la réapparition d'une hépatite associée à l'immunité déjà observée pour les traitements précédents par ipilimumab ; 

  • Aucune toxicité limitant la dose (TLD) n'a été identifiée à ce jour, et l'étude recrute actuellement une cohorte à plus fort dosage (32 mg) en association avec l'ipilimumab.

Activité clinique

  • 6 patients traités lors des 2 premières cohortes de dosage (4 mg et 8 mg) peuvent faire l'objet d'une évaluation de l'activité clinique initiale, avec pour date limite le 19 septembre 2016 ;
     
  • 3 patients ont répondu au traitement sur les 4 patients atteints d'un mélanome cutané, avec une Réponse complète (RC) et deux Réponses partielles (RP) ;
     
  • 2 patients atteints d'un mélanome muqueux ont connu une Progression de la maladie (PD).

Observations translationnelles

  • Les données translationnelles observées chez les deux premières cohortes de dosage se révèlent prometteuses concernant l'induction de réponses immunitaires ;
     
  • Des informations détaillées sur les découvertes translationnelles provenant des biopsies réalisées sur les 2 cohortes de dosage et la relation de ces dernières avec les réponses cliniques feront l'objet d'une présentation orale validée le 11 novembre 2016 lors du congrès annuel de la Society for Immunotherapy of Cancer (SITC) par le docteur Cara Haymaker, University of Texas, MD Anderson Cancer Center.

« Le niveau d'activité observé jusqu'à présent au cours de cette étude est très encourageant, car ces patients ont très peu de chances de répondre à d'autres traitements. Chacune des trois réponses observées sont cliniquement significatives, et les patients continuent à bien se porter après le traitement », a déclaré Adi Diab, Médecin, Professeur assistant, Department of Melanoma Medical Oncology, Division of Cancer Medicine, University of Texas, MD Anderson Cancer Center.

Les résultats préliminaires sont issus de la Phase I de l'étude IMO-2125-204 (NCT02644967) au cours de laquelle des cohortes de patients atteints d'un mélanome métastatique ne répondant pas au traitement inhibiteur du PD-1, reçoivent des doses croissantes d'IMO-2125 allant de 4 mg/kg jusqu'à 32 mg/kg. L'IMO-2125 est injecté de manière intra-tumorale dans une lésion tumorale identifiée, en association à une posologie standard d'ipilimumab en intraveineuse. Après avoir déterminé la dose recommandée pour la Phase II (DRP2), des patients supplémentaires seront traités au cours d'une extension de la Phase II de l'étude. L'objectif principal de la Phase I de l'étude est d'évaluer la sécurité et de déterminer une DRP2 pour l'IMO-2125 en injection intra-tumorale associé à l'ipilimumab. L'objectif principal de la Phase II de l'étude est d'évaluer l'activité clinique de l'IMO-2125 en association avec l'ipilimumab selon la DRP2 respective chez les patients. L'évaluation sera basée sur des critères relatifs à la réponse immunitaire (CRi), ainsi que sur les critères RECIST classiques. Des biopsies successives sont réalisées sur des lésions tumorales sélectionnées à la fois traitées par injection et non traitées par injection pour évaluer les changements immunitaires, et observer la corrélation entre les évaluations de la réponse clinique. L'étude recrutera environ 60 patients. Elle se déroule à la University of Texas MD Anderson Cancer Center et est dirigée par Adi Diab, médecin, Professeur assistant, Department of Melanoma Medical Oncology, Division of Cancer Medicine, MD Anderson, dans le cadre de l'alliance stratégique de recherche annoncée par Idera et MD Anderson en 2015.

Nouvelles relatives à l'activité
Idera annonce également que la société a décidé de suspendre le développement clinique de l'IMO-8400 pour les lymphomes à cellules B, notamment les études portant sur la macroglobulinémie de Waldenström (MW) et sur le lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB). La société explorera des options stratégiques quant à ces indications. Cette décision a été prise suite à la priorisation des projets de développement clinique portant sur l'IMO-2125, à notre évaluation du niveau d'activité clinique observé dans l'étude portant sur la MW allant à l'encontre d'une monothérapie, au taux de recrutement très faible pour l'étude portant sur le LDGCB, et à notre évaluation commerciale. Aucune préoccupation relative à la sécurité n'a été observée concernant l'IMO-8400 durant l'étude portant sur le lymphome à cellules B. Le développement de l'IMO-8400 contre la dermatomyosite se poursuivra et ne sera pas impacté par cette décision.

Événements et webdiffusion à destination des investisseurs
Idera tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion en direct le lundi 26 septembre 2016 à 9 h 00 (HNE) afin de passer en revue les données présentées et de discuter des prochaines étapes concernant le développement clinique de l'IMO-2125 dans le traitement du mélanome. Veuillez composer le (844) 882-7837 (domestique) et le (574) 990-9824 (international) pour participer à la conférence téléphonique. La webdiffusion sera accessible en direct et disponible dans la section « Investisseurs » du site Internet de la société ( www.iderapharma.com ). Idera a également publié un diaporama sur le site Internet de la société dans la section « Investisseurs » qui sera référencée au cours de la conférence téléphonique. En outre, Idera a mis à jour la présentation de la société, qui a également été publiée sur le site Internet de la société dans la section « Investisseurs ».


À propos des récepteurs de type Toll et du programme de recherche en immuno-oncologie d'Idera
Les récepteurs de type Toll (TLR) jouent un rôle central dans le système immunitaire inné, en tant que première ligne de défense du corps contre les agents pathogènes, ainsi que contre les cellules endommagées ou dysfonctionnelles, notamment les cellules cancéreuses. Le système immunitaire inné est également impliqué dans l'activation du système immunitaire acquis, qui élabore des réponses immunitaires hautement spécifiques à l'encontre des agents pathogènes ou tissus visés. Les cellules cancéreuses peuvent emprunter les voies régulières des points de contrôle afin d'éviter que le système immunitaire les reconnaissent, permettant ainsi à la tumeur de se protéger contre les attaques immunitaires. Les inhibiteurs des points de contrôle, tels que les agents ciblant les récepteurs CTLA4 ou les protéines PD-1 ( programmed cell death protein 1 ), sont conçus pour permettre au système immunitaire de reconnaître les cellules tumorales. Dans ce cadre, les agonistes TLR9 administrés par injection intra-tumorale peuvent augmenter les lymphocytes infiltrant la tumeur (TIL), et amplifier ainsi l'activité anticancéreuse des inhibiteurs des points de contrôle au sein de la tumeur qui a reçu l'injection, ainsi qu'à un niveau systémique.

L'IMO-2125, agoniste TLR9 d'Idera, a été élaboré par le biais de la plateforme de recherche axée sur la chimie exclusive à la société. Il a été démontré que l'IMO-2125 active les cellules dendritiques et déclenchent la réponse de l'interféron. Idera a décidé de poursuivre le développement clinique de l'IMO-2125 en association avec les inhibiteurs des points de contrôle du fait de son profil immunitaire. Lors d'études cliniques précédemment réalisées, l'administration sous-cutanée de l'IMO-2125 a été bien tolérée de manière générale par environ 80 patients atteints d'hépatite C. Idera a réalisé des recherches précliniques plus approfondies pour évaluer le potentiel de l'IMO-2125 d'augmenter l'activité anti-tumorale d'autres inhibiteurs des points de contrôle dans l'immunothérapie anti-cancéreuse. Des données relatives à ces recherches précliniques ont été présentées à l'occasion de plusieurs conférences médicales au cours des douze derniers mois. Les affiches relatives à ces présentations sont disponibles à l'adresse : http://www.iderapharma.com/our-approach/key-publications .

À propos du mélanome métastatique
Le mélanome est un type de cancer de la peau qui commence au sein d'un type de cellules cutanées appelées mélanocytes. Comme pour de nombreux autres types de cancer, le mélanome devient difficile à traiter dès que la maladie s'est propagée au-delà de la peau pour aller dans d'autres parties du corps, par exemple, par le système lymphatique (maladie métastatique). Le mélanome ne représente qu'un pour cent des cas de cancer de la peau, mais cause la majorité des décès dus au cancer de la peau. The American Cancer Society a estimé qu'en 2016, 76 380 nouveaux cas de mélanome seront diagnostiqués aux États-Unis, et qu'environ 10 130 d'entre eux décèderont suite à cette maladie.

À propos d'Idera Pharmaceuticals
Idera Pharmaceuticals est une société biopharmaceutique axée sur le développement au stade clinique de nouvelles thérapies fondées sur l'acide nucléique pour le traitement de certains cancers et de maladies rares. La technologie exclusive d'Idera regroupe une technologie ciblant les récepteurs TLR pour concevoir des candidats-médicaments synthétiques à base d'oligonucléotide pour moduler l'activité de récepteurs TLR spécifiques. Outre ses programmes portant sur les récepteurs TLR, Idera a élaboré la plateforme technologique antisens de troisième génération exclusive qui vise à inhiber la production de protéines associées à la maladie en ciblant l'ARN. Veuillez visitez le site Internet www.iderapharma.com pour obtenir des informations supplémentaires sur Idera.

Déclarations prospectives
Le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives au sens de la section 27A de la Securities Act de 1933, telle que modifiée, et de la section 21E de la Securities Exchange Act de 1934, telle que modifiée. Toute déclaration, autre qu'une déclaration de faits historiques, incluse ou intégrée au présent communiqué de presse, notamment toute déclaration relative à la stratégie, aux opérations futures, aux collaborations, à la propriété intellectuelle, à la trésorerie, à la position financière, aux revenus futurs, aux estimations de coûts, aux perspectives, aux projets, et aux objectifs de gestion de la Société, sont des déclarations prospectives. Les termes « croit », « anticipe », « estime », « prévoit », « s'attend », « a l'intention de », « peut », « pourrait », « devrait », « potentiel », « probable », « planifie », « continue » ou toute expression similaire, ainsi que l'expression des temps du futur et conditionnel sont destinés à identifier les déclarations prospectives, bien que toutes les déclarations prospectives ne sont pas identifiées par ces termes. Idera ne peut pas donner la garantie qu'elle concrétisera effectivement les projets, les intentions et les perspectives énoncés aux présentes déclarations prospectives. Vous ne devez pas vous fier de manière indue aux déclarations prospectives de la Société. Il existe un nombre important de facteurs qui pourraient entraîner de grandes disparités entre les résultats réels d'Idera et les résultats indiqués ou suggérés par les déclarations prospectives de la Société. Les facteurs qui pourraient entraîner de telles disparités incluent : si les résultats intermédiaires d'une étude clinique, tels que les résultats préliminaires énoncés aux présentes, seront prédictifs des résultats finaux de l'étude, si les résultats obtenus au cours des études précliniques et cliniques, telles que les données précliniques décrites aux présentes, indiqueront les futurs résultats des études cliniques futures, notamment dans les études cliniques portant sur différentes indications médicales ; si les produits basés sur la technologie d'Idera poursuivront leur progression vers des essais cliniques et les achèveront en temps opportun ou pas du tout, et s'ils recevront un avis préalable positif de la Food and Drug Administration aux États-Unis ou d'autres organismes de réglementation étrangers équivalents ; si, dans le cas où les produits de la Société sont approuvés, ils rencontreront un succès commercial en termes de distribution et de marketing ; et d'autres facteurs similaires importants sont exposés à la section « Facteurs de risque » du Rapport annuel de la Société et du Formulaire 10-Q pour la période se terminant le 30 juin 2016. Bien qu'Idera puisse décider d'agir en ce sens dans le futur, la Société n'est soumise à aucune obligation de mise à jour de toute déclaration prospective. Elle décline toute intention ou obligation de mise à jour ou de révision de toute déclaration prospective, qu'elle soit due à de nouvelles informations, des événements futurs, ou autres.

Contact investisseurs et presse :
Robert Doody
Vice-Président, Relations avec les investisseurs et Communication d'entreprise
Bureau : 617-679-5515
Portable : 484-639-7235
rdoody@iderapharma.com 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Idera Pharmaceuticals, Inc. via GlobeNewswire

HUG#2044761

Print Friendly

Idera Pharmaceuticals communique des données prometteuses concernant l’étude clinique de Phase I en cours à dose croissante d’IMO-2125 par injection intra tumorale associé à l’ipilimumab chez des p…

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |