Chiffres clés

Les chiffres clés Global Proportionate1 du compte de résultat consolidé d'Infra Park se présentent comme suit :

Chiffres clés – en millions d'euros20152016Variation à cours de change courants (%)Variation à cours de change constants (%)
Chiffre d'affaires794,9860,1+8,2%+9,5%
     
EBITDA280,9305,4+8,7%+9,4%
% Marge35,3%35,5%+0,2 pt 
     
Résultat opérationnel99,0127,1+28,5%+31,4%
% Marge12,5%14,8%+2,3 pt
     
Coût de l'endettement financier net(45,8)(38,6)-15,7%
     
Autres produits et charges financiers(1,4)(4,8)+242,3%
     
Résultat net avant impôts51,883,7+61,6%+66,0%
     
Impôts sur les bénéfices(31,8)(13,7)-56,9%
     
dont variations non courantes de la fiscalité différée17,5
     
Résultat net de la période20,070,0+250,7%+276,2%
     
Part des intérêts minoritaires(0,6)(1,3)+106,0%
     
Résultat net – part du Groupe hors variations non courantes de la fiscalité différée19,351,2+164,9%+184,8%
     
Résultat net – part du Groupe19,368,7+255,4%+282,1%

Au 31 décembre 2016 (données à 100%, y compris dans les pays où le Groupe est présent via une co-entreprise), le Groupe gère 2 158 000 places de parking réparties dans 5 360 parcs, soit un gain net de places de 115 500 par rapport au 31 décembre 2015, avec 232 000 places renouvelées. 58,9% de ces 2 158 000 places sont situées dans la zone Amérique du Nord-Royaume-Uni, 20,5% en France, 13,6% en Europe continentale et 7,0% dans la zone Grand International (Brésil, Colombie, Panama, Qatar et Russie).

Le chiffre d'affaires consolidé Global Proportionate du Groupe pour l'année 2016 s'établit à 860,1 millions d'euros, en progression de +8,2% par rapport à 2015 grâce au développement soutenu de la zone Amérique du Nord-Royaume-Uni, en croissance de +7,6%, à l'expansion de la zone Grand International (principalement Brésil, Colombie, Panama), qui voit son chiffre d'affaires progresser de +260,0% (+85,7% à périmètre constant, hors impacts de l'acquisition de City Parking en Colombie et au Panama, et de la prise de contrôle d'AGE au Brésil), parallèlement au maintien du dynamisme de l'Europe continentale, en croissance de +4,9%, et malgré un léger recul de la France de -0,6%. Ces chiffres incluent en outre, à hauteur de 2,1 millions d'euros, l'apport du pôle Digital constitué fin 2015. Cette progression de chiffre d'affaires de +8,2% est portée à +9,5% à cours de change constants et +5,5% à cours de change et périmètre constants.

L'EBITDA consolidé Global Proportionate est en croissance de +8,7% en 2016, passant de 280,9 millions d'euros en 2015 à 305,4 millions d'euros en 2016, et représente 35,5% du chiffre d'affaires sur cette dernière période contre 35,3% sur l'exercice 2015. En France, la marge d'EBITDA atteint 52,1% du chiffre d'affaires, 43,9% en Europe continentale, 11,1% sur la zone Amérique du Nord–Royaume-Uni et 17,6% sur le Grand International. Sur ces deux dernières zones géographiques, le Groupe opère principalement dans le cadre de contrats sans risque trafic avec peu d'investissements, en contrepartie de marges inférieures. Cette progression d'EBITDA de +8,7% est portée à +9,4% à cours de change constants et +9,0% à cours de change et périmètre constants.

Le résultat net consolidé – part du Groupe « hors variations non courantes de la fiscalité différée » s'élève à 51,2 millions d'euros pour l'année 2016 contre 19,3 millions d'euros pour l'année 2015.

La loi de finances 2017, adoptée fin décembre 2016, prévoit l'abaissement du taux de l'impôt sur les bénéfices en France de 33,33% à 28,00% pour toutes les sociétés à compter de 2020, et pour Infra Park à compter de 2019, compte tenu de son niveau de chiffre d'affaires. Cette mesure conduit à une réévaluation des impôts différés du Groupe, qui se traduit dans les comptes consolidés de 2016 par la constatation d'un produit net d'impôt, présentée sous la rubrique « Variations non courantes de la fiscalité différée », de 17,5 millions d'euros.

Après prise en compte de cet impact, le résultat net consolidé (part du Groupe) d'Infra Park pour l'exercice 2016 s'établit à 68,7 millions d'euros. Ce résultat net consolidé intègre 1,3 million d'euros d'intérêts minoritaires en 2016 contre 0,6 million d'euros en 2015.

Bilan et endettement financier net (IFRS)

Les actifs non courants consolidés ressortent à 2 852,0 millions d'euros au 31 décembre 2016 contre 2 767,5 millions d'euros au 31 décembre 2015. Ils intègrent notamment les immobilisations incorporelles du domaine concédé à hauteur de 1 151,0 millions d'euros, dont 344,5 millions d'euros au titre du retraitement des redevances fixes au bilan consolidé, ainsi qu'un goodwill total de 811,5 millions d'euros, contre 759,0 millions d'euros au 31 décembre 2015, l'écart étant principalement imputable à la prise de contrôle de la filiale brésilienne AGE.

Les capitaux propres consolidés s'établissent quant à eux à 678,5 millions d'euros au 31 décembre 2016, dont 664,8 millions d'euros pour les capitaux propres consolidés – part du Groupe, contre 660,9 millions d'euros au 31 décembre 2015. Le capital est composé au 31 décembre 2016 de 160 044 282 actions, sans changement par rapport au 31 décembre 2015.

L'endettement financier net consolidé s'élève à 1 651,7 millions d'euros au 31 décembre 2016 (1 619,4 millions d'euros au 31 décembre 2015). Il se compose des dettes financières brutes à long terme de 1 695,6 millions d'euros (1 620,2 millions d'euros au 31 décembre 2015), des instruments dérivés pour 3,0 millions d'euros (-3,6 millions d'euros au 31 décembre 2015) et d'une trésorerie nette gérée de 40,9 millions d'euros (2,5 millions d'euros au 31 décembre 2015).

La liquidité du Groupe au 31 décembre 2016 ressort à 290,9 millions d'euros (304,4 millions d'euros au 31 décembre 2015). Elle se répartit entre une trésorerie nette gérée de 40,9 millions d'euros et une ligne de crédit bancaire confirmée non utilisée au 31 décembre 2016, d'un montant de 250 millions d'euros, qui viendra à échéance en octobre 2021 (montant total de la ligne 300 millions d'euros).

Perspectives d'avenir

A périmètre comparable, le niveau d'activité attendu pour l'ensemble de l'exercice 2017 devrait être en sensible progression par rapport à celui constaté en 2016, porté notamment par le développement soutenu des activités du Groupe à l'étranger et la consolidation de nos positions en Europe, y compris en France, malgré le ralentissement, en partie conjoncturel, constaté sur la Fréquentation des parcs parisiens.

La forte croissance du Groupe sera portée par :

  • en France et en Europe, une excellente performance sur les contrats en renouvellement ainsi qu'un taux de succès important sur les nouvelles affaires, parallèlement à la poursuite des plans d'amélioration de la performance opérationnelle engagés en 2015 et 2016, et qui ont commencé à porter leurs fruits en 2016. Infra Park se prépare également à la consolidation du marché sur cette zone,
  • dans la zone Amérique du Nord – Royaume-Uni, la poursuite de la densification des villes clés par croissance organique et acquisitions ciblées, ainsi qu'en témoignent les deux acquisitions réalisées par LAZ Parking fin 2016 et début 2017, parallèlement au déploiement du modèle concessif,
  • sur la zone Grand International, la poursuite de la consolidation de la plateforme Amérique du Sud, avec une croissance organique orientée vers des contrats plus longs et un taux de renouvellement des contrats en portefeuille toujours très élevé, et le Groupe devrait finaliser au cours du 1er semestre 2017 un partenariat lui permettant de s'implanter en Chine.

Par ailleurs, le Groupe poursuit le développement d'offres plus technologiques (digital) et élargies à la mobilité individuelle, en s'appuyant sur sa filiale OPnGO, qui devrait accélérer sa croissance en 2017 grâce notamment à la mise en place de nouveaux partenariats stratégiques, tout en poursuivant l'élargissement de son maillage géographique.

Enfin, compte tenu du développement soutenu de son activité depuis l'acquisition, en juin 2014, d'Indigo Infra, les actionnaires indirects d'Infra Park, Ardian et Crédit Agricole Assurances, ont annoncé en janvier 2017 qu'ils avaient entamé une revue stratégique des différentes options envisageables pour soutenir la prochaine phase de développement du Groupe.

 

**********

Les comptes consolidés au 31 décembre 2016 ainsi que le rapport sur les comptes de l'exercice 2016 sont disponibles en français et en anglais sur le site internet de Infra Park www.infraparkgroup.com dans la partie Relations investisseurs /Résultats financiers.

La présentation des résultats annuels 2016 servant de support pour la conférence téléphonique investisseurs est disponible dans la partie Relations investisseurs /Présentations investisseurs.

 

Contact analystes /investisseurs :
Edouard Risso
Tél : +33 1 49 03 14 60
edouard.risso@infraparkgroup.com
Contact presse :
Claire Lise Beaurenault
Tél : +33 1 49 03 12 79
claire-lise.beaurenault@infraparkgroup.com

 

A propos de Infra Park
La société Infra Park (antérieurement dénommée Infra Foch), qui détient près de 100% du capital d'Indigo (antérieurement dénommée VINCI Park), est un acteur mondial et global du stationnement et de la mobilité urbaine, qui gère plus de 2,1 millions de places de stationnement et leurs services associés dans 16 pays. En 2016, le chiffre d'affaires consolidé et l'EBITDA consolidé d'Infra Park s'élevaient respectivement à 860 millions d'euros et 305 millions d'euros (données Global Proportionate, avant retraitement selon la norme IFRS 11).

Infra Park est indirectement détenue à hauteur de 49,2% par des fonds d'investissement gérés par Ardian, à hauteur de 49,2% par Crédit Agricole Assurances et pour le solde par les employés et le management du Groupe.

 

1 Afin d'améliorer la lisibilité et la présentation de sa performance, le Groupe présente des données opérationnelles (chiffre d'affaires, EBITDA, Résultat opérationnel) qualifiées de « Global Proportionate » (GP), ces dernières intégrant la quote-part des activités du Groupe dans les co-entreprises qu'il détient (principalement aux Etats-Unis, au Brésil jusqu'au 31 mars 2016 et en Colombie et au Panama à partir du 1er avril 2016) comme si elles étaient consolidées par intégration proportionnelle et non par la méthode de la mise en équivalence, cette dernière étant appliquée pour la préparation des comptes consolidés, conformément aux normes IFRS. L'annexe 7.7 des états financiers consolidés du Groupe au 31 décembre 2016 présente la contribution de ces co-entreprises aux principaux agrégats du bilan et du compte de résultat, et permet ainsi de réconcilier les données Global Proportionate présentées dans le présent rapport et les comptes consolidés.


Information réglementée
Communiqués au titre de l’obligation d’information permanente :
– Communiqué sur comptes, résultats


Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-47888-cp-groupe-infra-park-280317.pdf

© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com

Print Friendly, PDF & Email

GROUPE INFRA PARK : Résultats annuels 2016 – Un chiffre d’affaires en hausse de 8,2% et un EBITDA en progression de 8,7%

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |