Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 28 juillet 2016

Le Conseil d'administration de Gaumont, réuni le 26 juillet 2016 sous la présidence de Nicolas Seydoux, a arrêté les comptes au 30 juin 2016.

Le chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2016 s'élève à M€ 75,5 contre M€ 60,6 au 30 juin 2015 et le résultat net est un bénéfice de M€ 6,4 au 30 juin 2016 contre M€ 1,2 au 30 juin 2015.

RESULTATS SEMESTRIELS CONSOLIDES au 30 juin 2016

Chiffres significatifs des opérations (en M€) 30 juin 2016 1 30 juin 2015 % variation
Chiffre d'affaires consolidé 75,5 60,6 24,5 %
Résultat opérationnel après quote-part du résultat net des entreprises associées 7,2 0,5 NA
Résultat net part du Groupe 6,4 1,2 NA
Investissements 53,9 97,9 -45,0 %
Chiffres significatifs du bilan (en M€) 30 juin 2016 1 31 décembre 2015 % variation
Capitaux propres 273,9 272,0 0,7 %
Endettement financier net 215,0 207,3 3,7 %
1 Les procédures de revue limitée sont effectuées et le rapport des commissaires aux comptes sur l'information financière semestrielle est en cours d'émission
  • CHIFFRE D'AFFAIRES DU 1 er SEMESTRE 2016
     
    • Production cinématographique

Le chiffre d'affaires de l'activité de production cinématographique s'élève à M€ 65,3 au 30 juin 2016 contre M€ 38,7 au 30 juin 2015 :

  • le chiffre d'affaires lié à la distribution des films dans les salles en France s'élève à M€ 21,0 au 30 juin 2016 contre M€ 6,3 au 30 juin 2015. 8,2 millions d'entrées ont été réalisées au cours du premier semestre 2016 pour sept films sortis, dont 1,9 million pour Chocolat , 1,9 million pour Pattaya et 2,2 millions pour Les visiteurs – la Révolution  ;
     
  • le chiffre d'affaires lié à la distribution en vidéo et en vidéo à la demande en France s'élève à M€ 4,9 au 30 juin 2016 contre M€ 6,3 au 30 juin 2015. La baisse des ventes en vidéo physique se poursuit, avec 500 000 unités vendues dans un marché en chute de 11 %. Les ventes en vidéo à la demande sont stables ;
  • le chiffre d'affaires lié aux ventes de droits de diffusion aux chaînes de télévision françaises s'élève à M€ 21,6 au 30 juin 2016 contre M€ 9,9 au 30 juin 2015. La hausse du chiffre d'affaires s'explique par les bons résultats des ventes de films de catalogue, dont 70 % sont réalisés avec les chaînes historiques, et par les préventes de M€ 7,8 pour Les visiteurs – la Révolution, alors que l'année 2015 ne comptait aucune prévente. Plus de 100 films ont été vendus au cours des six premiers mois de l'année ;
     
  • le chiffre d'affaires lié aux ventes à l'international est stable à M€ 15,5 au 30 juin 2016 contre M€ 14,0 au 30 juin 2015, porté notamment par Chocolat , Un homme à la hauteur et Neon Demon et par les ventes de films de catalogue relativement stables d'une période à l'autre.

  

  • Production télévisuelle

Le chiffre d'affaires de l'activité de production télévisuelle s'élève à M€ 7,7 au 30 juin 2016 contre M€ 19,4 au 30 juin 2015.

Les ventes de séries américaines représentent un chiffre d'affaires de M€ 3,4 au 30 juin 2016 contre M€ 13,1 au 30 juin 2015. La saison de 2 de la série Narcos sera livrée au cours du second semestre.

Le chiffre d'affaires lié aux fictions et aux séries d'animation françaises s'élève à M€ 4,3 au 30 juin 2016 contre M€ 6,3 au 30 juin 2015 et comprend les ventes :

  • des 14 premiers épisodes de la série d'animation de 52 épisodes Atomic puppet, dont la diffusion a commencé le 13 mars sur France 4 ;
  • des 28 premiers épisodes de la série d'animation de 52 épisodes Oui-Oui, enquêtes au pays des jouets, dont la diffusion a débuté le 2 avril sur France 5.
  • RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2016

Le résultat net de Gaumont est un bénéfice de M€ 6,4 au 30 juin 2016 contre M€ 1,2 au 30 juin 2015.

Le résultat opérationnel après quote-part de résultat des entreprises associées s'élève à M€ 7,2 au 30 juin 2016 contre M€ 0,5 au 30 juin 2015 et comprend :

  • le résultat opérationnel des activités de production et de distribution cinématographique, hors frais de structure, qui s'élève à M€ 19,4 au 30 juin 2016 contre M€ 9,0 au 30 juin 2015 ;
     
  • le résultat opérationnel des activités de production télévisuelle en France et aux Etats-Unis, hors frais de structure, qui s'élève à M€ 0,1 au 30 juin 2016 contre M€ 1,3 au 30 juin 2015 ;
     
  • le résultat opérationnel de l'exploitation des salles qui s'élève à M€ 10,1 au 30 juin 2016 contre M€ 9,7 au 30 juin 2015. Ce résultat correspond à la contribution des Cinémas Gaumont Pathé, détenus à 34 %. Le chiffre d'affaires des Cinémas Gaumont Pathé s'élève à M€ 360 au 30 juin 2016 contre M€ 334 au 30 juin 2015. Le nombre d'entrées passe de 31,4 millions au 30 juin 2015 à 32,9 millions au 30 juin 2016 avec une hausse en France et aux Pays-Bas et comprend les entrées réalisées en Belgique, à la suite de l'acquisition d'un réseau de cinq cinémas fin 2015.

L'endettement financier net du Groupe s'élève à M€ 215,0 au 30 juin 2016 contre M€ 207,3 au 31 décembre 2015. Il comprend M€ 130,8 d'endettement net constitué principalement de la ligne de crédit revolving et de l'emprunt obligataire de Gaumont SA et M€ 84,2 de crédits de production auto-liquidatifs, assis sur les recettes de préfinancement et d'exploitation des séries françaises et américaines.


  • PERSPECTIVES

Cinq films sortiront en salles d'ici le 31 décembre 2016 :

  • Un petit boulot de Pascal Chaumeil, avec Romain Duris, Michel Blanc et Alice Belaïdi, sortira le 31 août ;
  • Brice 3 de James Huth, avec Jean Dujardin, Clovis Cornillac et Bruno Salomone, sortira le 19 octobre ;
  • Arès de Jean-Patrick Benes, avec Ola Rapace, sortira le 23 novembre ;
  • Ballerina , film d'animation d'Eric Summer et Eric Warin, sortira le 14 décembre ;
  • Coeur en braille de Michel Boujenah, avec Charles Berling et Pascal Elbé, sortira le 28 décembre.

La livraison de cinq séries télévisuelles aura lieu au cours du second semestre 2016 :

  • Narcos deuxième saison , fiction américaine de 10 épisodes de José Padilha, avec Wagner Moura et Pedro Pascal, à Netflix pour une diffusion à partir du 2 septembre 2016 ;
  • Glacé , fiction française de 6 épisodes de Laurent Herbiet, avec Charles Berling, Julia Piaton et Robinson Stévenin, à M6 ;
  • les deux premiers épisodes de L'art du crime , fiction française de 6 épisodes actuellement en tournage, à France 2 ;
  • les épisodes restants des séries d'animation Atomic puppet à France 4 et Oui-Oui, enquêtes au pays des jouets, à France 5.
  • PROCHAINES DATES DE COMMUNICATION FINANCIERE

Le communiqué sur les résultats annuels consolidés au 31 décembre 2016 sera publié le 2 mars 2017.


ANNEXE : Chiffre d'affaires consolidé semestriel

Chiffre d'affaires consolidé par secteur d'activité (en millions d'euros) 30-juin-16 30-juin-15 % de variation
Production cinématographique 65,3 38,7 68,6%
Salles France 21,0 6,3 233,9%
Vidéo France 3,5 4,6 -24,6%
Vidéo à la demande France 1,4 1,7 -18,1%
Télévision France 21,6 9,9 118,0%
International films 15,5 14,0 10,2%
Autres produits d'exploitation des films 1 2,4 2,2 8,2%
Production télévisuelle 7,7 19,4 -60,5%
Fictions américaines 3,4 13,1 -74,1%
Fictions françaises 0,0 4,8 -99,2%
Films et séries d'animation 4,2 1,5 183%
Redevance de marque 1,8 1,8 3,6%
Autres produits divers 2 0,7 0,7 -5,0%
GROUPE GAUMONT 75,5 60,6 24,5%
1 Dont principalement les produits dérivés, d'édition musicale et les activités de Gaumont Pathé Archives
2 Dont principalement les locations immobilières et diverses prestations de services rendues à des tiers



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GAUMONT via GlobeNewswire

HUG#2031252

Print Friendly

GAUMONT : Résultats semestriels consolidés au 30 juin 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |