Regulatory News :

Le Conseil d?administration d?Eutelsat Communications (Paris:ETL)
(ISIN : FR0010221234 – Euronext Paris : ETL) a arrêté les résultats
financiers du premier semestre clos le 31 décembre 2014.

Remarque préliminaire : le chiffre d?affaires du premier semestre
2013-2014 a été retraité. Pour plus d?informations, il convient de se
reporter au tableau en annexe.

Chiffres clés financiers

6 mois clos le
31 décembre 2013

6 mois clos le
31 décembre 2014

Variation
Chiffre d?affaires
Publié? M? 647,4 722,8 +11,6%
Retraité ? M? 687,6 722,8 +4,3%1
Rentabilité
EBITDA2 ? M? 501,3 559,6 +11,6%
Marge d?EBITDA – % 77,4% 77,4% =
Résultat net attribuable au Groupe – M? 147,3 160,7 +9,1%
Résultat dilué par action – ? 0,670 0,729 + 8,8%
Structure financière
Dette nette ? M? 2 793,93 3 807,0 +36,3%
Dette nette / EBITDA 2,84 3,5
Carnet de commandes ? Mds ? 5,3 6,1 +14,4%

1A taux de change et périmètre constants et hors
revenus non récurrents ;
2Résultat
opérationnel avant dotation aux amortissements, dépréciation d?actifs et
autres produits et (charges) opérationnels ;
3Hors
le montant de 537,3 millions d?euros déposé sur un compte séquestre au
31 décembre 2013 relatif à l?acquisition de Satmex qui a été traité
comme de la trésorerie dans le calcul de la dette nette ;
4Pro-forma,
en tenant compte de l?acquisition de Satmex, le ratio aurait été de 3,3x.

Commentant l?activité du premier semestre, Michel de Rosen,
Président-directeur général, a déclaré : « Les résultats semestriels
d?Eutelsat sont en ligne avec nos objectifs, avec une croissance du
chiffre d?affaires de 4,3%, sur une base comparable, et une marge
d?EBITDA de 77,4%. Le chiffre d?affaires de la Vidéo bénéficie des
capacités ajoutées l?an dernier et de la dynamique favorable du marché
latino-américain. Dans les Services de Données, la tendance du chiffre
d?affaires s?améliore légèrement alors que les Services à Valeur Ajoutée
progressent grâce à KA-SAT. Les Services aux gouvernements bénéficient
de nouveaux contrats qui compensent des renouvellements moins élevés au
cours des douze derniers mois. Un an après la finalisation de
l?acquisition, Satmex continue d?afficher des performances en ligne avec
nos attentes et contribue à la croissance de l?ensemble des applications.

Sur la base de la performance du premier semestre, nous demeurons sur
la bonne voie pour atteindre nos objectifs annuels, dans le contexte
d?une base de comparaison plus élevée au deuxième semestre et de
l?environnement actuel en Russie. Nous confirmons également nos
objectifs pour les deux exercices suivants et nous restons confiants sur
les tendances de la demande sur le long terme dans notre industrie. Nous
investissons aussi pour préparer notre développement futur avec des
projets innovants comme Eutelsat Quantum ».

CHIFFRE D?AFFAIRES1

En millions d?euros

Rappel :
publié
S1 2013-14

Retraité
S1 2013-14

Publié
S1 2014-15

Variation
réelle par
rapport
au

reporté

Variation
réelle par
rapport
au

retraité

Variation à
base
comparable1

par rapport
au retraité

Applications Vidéo 430,5 435,8 452,4 +5,1% +3,8% +3,5%
Services de Données 83,8 106,1 107,4 +28,1% +1,2% -0,7%
Services à Valeur Ajoutée 43,2 43,2 51,4 +19,0% +19,0% +18,8%
Services aux gouvernements 73,6 87,5 92,2 +25,4% +5,5% +2,7%
Autres revenus 15,8 14,5 19,4 ns ns ns
Sous-total 646,9 687,1 722,8 +11,7% +5,2% +4,3%
Revenus non-récurrents 0,5 0,5
Total 647,4 687,6 722,8 +11,6% +5,1% +4,2%

1 à périmètre et taux de change constants

Le chiffre d?affaires total du Groupe au premier semestre ressort
à 722,8 millions d?euros, soit une croissance pro-forma de 4,3% à taux
de change constant et hors revenus non-récurrents. L?appréciation du
dollar par rapport à l?euro ajoute 0,9 points de croissance du chiffre
d?affaires, en particulier dans les Services aux gouvernements et dans
une moindre mesure dans les Services de Données.

APPLICATIONS VIDÉO (65% du chiffre d?affaires)

Au premier semestre, le chiffre d?affaires des Applications Vidéo
ressort à 452,4 millions d?euros, en hausse de 3,5%. Cette croissance
reflète l?entrée en service du satellite Express-AT1, opérationnel sur
l?ensemble du semestre, les ressources ajoutées à la position orbitale
7°/8° Ouest en septembre 2013, ainsi que la bonne performance de Satmex.

Les contrats significatifs du semestre incluent le renouvellement
pluriannuel de sept répéteurs à la position orbitale HOT BIRD d?Eutelsat
avec l?opérateur de télévision payante polonais nc+.

Au 31 décembre 2014, les satellites d?Eutelsat diffusaient 5 741 chaînes
au total. Hors Satmex (307 chaînes au 31 décembre 2014), le nombre de
chaînes enregistrait une progression annuelle de 13,0%. Le taux de
pénétration de la Haute Définition continue d?augmenter puisqu?il
représente 11,4% des chaînes contre 10,6% au 31 décembre 2013. Au total,
les satellites d?Eutelsat diffusaient 657 chaînes en Haute Définition au
31 décembre 2014 (contre 508 un an plus tôt).

Les chiffres publiés par L?Observatoire Eutelsat début janvier montrent
qu?un cumul de 274 millions de foyers (dont 138 millions de foyers pour
la seule position HOT BIRD) reçoit la télévision par l?intermédiaire de
8 positions orbitales phares d?Eutelsat en Europe, en Russie, en Afrique
du Nord et au Moyen-Orient, un chiffre en progression de 32% par rapport
à 2010. Sur cette zone de couverture, la réception directe par satellite
reste le mode de réception TV privilégié. Le nombre de foyers recevant
la télévision directement par satellite ressort à 160 millions, en
croissance de 44% depuis 2010.

SERVICES DE DONNÉES (15% du chiffre d?affaires)

Les Services de Données sont en recul de 0,7% au premier semestre
à 107,4 millions d?euros. La montée en puissance de la capacité sur
EUTELSAT 3B, avec des clients incluant des opérateurs télécom au
Moyen-Orient, et la solide performance de Satmex permettent de compenser
des tendances globalement moins favorables en Europe, en Afrique et au
Moyen-Orient.

La tendance sous-jacente s?améliore au deuxième trimestre, avec une
légère progression du chiffre d?affaires par rapport au trimestre
précédent, faisant suite à trois trimestres de stabilité du chiffre
d?affaires sur une base comparable.

SERVICES À VALEUR AJOUTÉE (7% du chiffre d?affaires)

Au premier semestre, le chiffre d?affaires des Services à Valeur
Ajoutée
s?établit à 51,4 millions d?euros en croissance de 18,8%.

Avec 175 000 terminaux activés au 31 décembre 2014 (contre 124 000 un an
plus tôt et 166 000 au 30 septembre 2014), les services de haut débit
sur KA-SAT continuent de progresser, bien qu?à un rythme moins élevé.
Eutelsat a poursuivi le renforcement du réseau de distributeurs de son
offre grand public d?accès au haut-débit Tooway grâce à des accords
signés avec OTE en Grèce et Telekom Austria Group en Europe centrale et
orientale.

Comme chaque année, le second trimestre reflète la saisonnalité du
marché maritime.

SERVICES AUX GOUVERNEMENTS (13% du chiffre d?affaires)

Au premier semestre, le chiffre d?affaires des Services aux
gouvernements
s?établit à 92,2 millions d?euros en hausse de 2,7%.

Cette progression reflète la contribution de nouveaux contrats notamment
sur EUTELSAT 33B, EUTELSAT 36B et EUTELSAT 48D, la bonne performance de
Satmex ainsi que l?effet report défavorable des renouvellements de
contrats des douze derniers mois.

AUTRE REVENUS2 ET REVENUS NON-RÉCURRENTS

Les autres revenus se sont élevés à 19,4 millions d?euros au 31
décembre 2014 (contre 14,5 millions d?euros au 31 décembre 2013) et
reflètent notamment l?impact des accords avec SES à la position orbitale
28,5° Est.

Il n?y a pas de revenus non-récurrents au 31 décembre 2014.

RÉPÉTEURS OPÉRATIONNELS ET LOUÉS

Au 31 décembre 2014, le nombre de répéteurs opérationnels s?établit à
1 033 unités, en hausse de 178 unités sur 12 mois, principalement du
fait de l?entrée en service d?Express-AT1 et d?EUTELSAT 3B et de
l?intégration de Satmex.

Le taux de remplissage s?établit à 76,3%, contre 74,8% un an plus tôt.
Cette évolution reflète pour l?essentiel l?entrée en service
d?Express-AT1 dont la capacité est intégralement louée, l?intégration de
Satmex, dont le taux de remplissage est supérieur à la moyenne du
Groupe, ainsi que la poursuite de la montée en puissance de KA-SAT.

La légère augmentation du taux de remplissage par rapport à fin
septembre 2014 traduit notamment la montée en puissance de la nouvelle
capacité à 3° Est (EUTELSAT 3B) et 7° Est (EUTELSAT 7B).

31 décembre

2013

30 septembre

2014

31 décembre

2014

Nombre de répéteurs opérationnels3

855 1 033 1 033

Nombre de répéteurs loués4

640 785 788
Taux de remplissage 74,8% 76,0% 76,3%

Note: Les 82 faisceaux de KA-SAT et les 5 faisceaux d?EUTELSAT
3B en bande Ka sont considérés comme équivalant à des répéteurs. Le taux
de remplissage de KA-SAT est considéré égal à 100% lorsque 70% de la
capacité est louée.

CARNET DE COMMANDES

Le carnet de commandes5 s?établit à 6,1 milliards d?euros au
31 décembre 2014, en croissance de 14% sur un an, y compris Satmex, et
de 8% hors Satmex. Il équivaut à 4,4 fois le chiffre d?affaires de
l?exercice 2013-2014. Les Applications Vidéo représentent 84% du carnet
de commandes.

Le carnet de commandes est en légère baisse par rapport à fin septembre,
compte tenu de sa consommation naturelle partiellement compensée par de
nouveaux contrats notamment à 3° Est, 7° Est et 16° Est. Le
renouvellement de capacité à la position orbitale HOTBIRD avec nc+ n?est
pas pris en compte dans le carnet de commandes à fin décembre. En
incluant ce contrat, le carnet de commandes serait stable par rapport à
fin septembre.

31 décembre

2013

30 septembre

2014

31 décembre

2014

Valeur des contrats (en milliards d?euros) 5,3 6,3 6,1
En années de chiffre d?affaires de l?exercice précédent 4,1

4,56

4,46
Poids des Applications Vidéo 94% 84% 84%

RENTABILITÉ

MARGE D?EBITDA : 77,4%

L?EBITDA du Groupe ressort à 560 millions d?euros contre 501 millions
d?euros au 31 décembre 2013. Cette hausse reflète la consolidation de
Satmex ainsi qu?un léger effet positif lié à l?appréciation du dollar.

La marge d?EBITDA s?établit à 77,4%, stable par rapport au premier
semestre de l?exercice précédent. Comme les années précédentes, le
phasage des coûts est légèrement favorable au premier semestre.

RÉSULTAT NET ATTRIBUABLE AU GROUPE : 161 MILLIONS D?EUROS

Le résultat net attribuable au Groupe ressort à 161 millions d?euros
comparé à 147 millions d?euros un an plus tôt, soit une hausse de 9,1%.
Il représente une marge nette de 22,2%.

Ceci reflète principalement :

  • L?augmentation de l?EBITDA ;
  • D?autres charges opérationnelles à hauteur de 2 millions d?euros
    contre un produit de 8 millions d?euros au premier semestre 2013-2014 ;
  • Des dotations aux amortissements de 232 millions d’euros, en hausse de
    42 millions d?euros. Cette évolution est principalement due à
    l?intégration de Satmex et aux effets de l?entrée en service
    d?EUTELSAT 25B (octobre 2013), Express-AT17 (mai 2014),
    Express-AT27 (juillet 2014) et EUTELSAT 3B (juillet 2014) ;
  • Un résultat financier de -56 millions d?euros contre -65 millions
    d?euros un an plus tôt compte tenu d?une part, du plein effet sur le
    semestre de l?obligation de 930 millions d?euros émise en décembre
    2013 et d?autre part, d?une variation positive du résultat de change à
    hauteur de 19 millions d?euros (produit de 15 millions d?euros au
    premier semestre 2014-2015 contre une charge de 4 millions d?euros un
    an plus tôt) et d?intérêts capitalisés plus élevés ;
  • Un taux d?impôt de 40,4% contre 42,6% au premier semestre 2013-2014
    qui incluait l?impact du règlement d?un contrôle fiscal pour 5,6
    millions d?euros.

GÉNÉRATION DE TRÉSORERIE

Les flux de trésorerie provenant des opérations d?exploitation du Groupe
ressortent à 504 millions d?euros au premier semestre, soit 70% du
chiffre d?affaires contre 325 millions d?euros un an plus tôt. Cette
amélioration reflète principalement la croissance de l?EBITDA (58
millions d?euros) ainsi que des décaissements d’impôts moins élevés (à
hauteur de 85 millions d?euros) du fait de l?évolution du résultat avant
impôt et du calendrier des versements.

Les investissements d?exploitation se sont élevés à 205 millions d?euros
au premier semestre 2014-2015 contre 148 millions d?euros un an plus
tôt. Cette évolution reflète la consolidation de Satmex sur le semestre
ainsi que le phasage des différents programmes de satellites.

STRUCTURE FINANCIÈRE

L?endettement net s?élevait au 31 décembre 2014 à 3 807 millions
d?euros, quasiment stable par rapport aux 3 779 millions d?euros au 30
juin 2014. La génération de cash-flow libre couvre le paiement du
dividende (87 millions d?euros), les intérêts et autres frais financiers
payés (30 millions d?euros) et l?augmentation des contrats de locations
financement (111 millions d?euros) liée notamment à l?entrée en service
d?Express-AT2. Le ratio d?endettement net rapporté à l?EBITDA s?établit
à 3,5x, inchangé par rapport au 30 juin 2014.

La maturité moyenne de l?endettement du Groupe s?établit désormais à 3,9
années (4,4 années au 30 juin 2014). Le coût moyen de la dette tirée par
le Groupe (après effet des instruments de couverture) s?élève à 3,8% au
premier semestre de l?exercice 2014-2015.

La liquidité du Groupe reste importante avec 469 millions d?euros de
trésorerie et des lignes de crédit disponibles non utilisées à hauteur
de 650 millions d?euros.

PERSPECTIVES

Sur la base de la performance du premier semestre, Eutelsat est en bonne
voie pour atteindre son objectif annuel d?une croissance d?environ 4%, à
taux de change constant et hors revenus non-récurrents pour l?exercice
en cours par rapport à un chiffre d?affaires 2013-2014 proforma8,
dans le contexte d?une base de comparaison plus élevée au deuxième
semestre et de l?environnement actuel en Russie. L?objectif de marge
d?EBITDA est maintenu au-dessus de 76,5%.

Tous les autres objectifs publiés en juillet 2014 sont également
confirmés, sur la base du plan de déploiement nominal publié ci-dessous.

PLAN DE DÉPLOIEMENT DE LA FLOTTE

Les opérations suivantes ont eu lieu au cours de la période :

  • Le satellite Express-AT2, lancé le 16 mars 2014 est entré en service
    début juillet 2014 à 140° Est. Eutelsat commercialise de la capacité
    sur ce satellite dans le cadre du partenariat avec RSCC.
  • EUTELSAT 3B, lancé le 25 mai 2014, est entré en service début juillet
    2014 et a remplacé les satellites EUTELSAT 3A et EUTELSAT 3D à 3° Est.
  • Mi-juillet 2014, EUTELSAT 3D a été relocalisé à la position orbitale
    7° Est où il est désormais co-positionné avec le satellite EUTELSAT 7A
    et renommé EUTELSAT 7B.
  • EUTELSAT 3A a dans un premier temps été repositionné en orbite
    inclinée à 8° Ouest et a ensuite été désorbité fin octobre 2014.
  • EUTELSAT 48C a été désorbité en novembre 2014.
  • EUTELSAT 16B a été désorbité en février 2015.

Le calendrier des lancements futurs est donné dans le tableau
ci-dessous. Par rapport au 30 septembre 2014, le lancement d?EUTELSAT 9B
est désormais attendu au deuxième ou troisième trimestre de l?année
calendaire 2015 (il était attendu au deuxième trimestre auparavant) :

Calendrier estimatif de lancement

Satellite1 Position orbitale

Période de
lancement
prévue
(année
civile)

Marchés
principaux

Couverture géographique

Nombre de
répéteurs

EUTELSAT 115 West B 114,9° Ouest T1 2015

Données,
Services aux
gouvernements

Continent américain 34 Ku / 12 C
EUTELSAT 9B 9° Est T2/T3 2015 Vidéo Europe 50 Ku
EUTELSAT 8 West B 7°/8° Ouest T3 2015 Vidéo, Données Moyen-Orient, Afrique, Amérique du Sud 40 Ku / 10 C
EUTELSAT 36C2 36° Est T4 2015

Vidéo, Données,
haut débit

Russie, Afrique subsaharienne Jusqu?à 52 Ku / 18 faisceaux Ka
EUTELSAT 117 West B 116,8° Ouest T4 2015

Vidéo, Données,
Services aux
gouvernements

Amérique latine 40 Ku
EUTELSAT 65 West A 65° Ouest T2 2016

Vidéo, Données,
haut débit

Amérique latine 24 Ku, 10 C, jusqu?à 24 faisceaux Ka
EUTELSAT 172B

Print Friendly, PDF & Email

Eutelsat Communications : RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2014-2015

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |
non eleifend commodo leo felis mi, adipiscing tristique quis risus mattis sit