LONDRES – le 10 mai 2016YPO , le réseau de premier plan des directeurs généraux et des chefs d'entreprise dans le monde, a annoncé que les chefs d'entreprise au sein de l'Union européenne persistent à afficher un optimisme plus soutenu quant à la situation des entreprises et économique que leurs homologues dans le reste du monde. L'indice de confiance YPO Global Pulse pour l'UE a affiché une modeste hausse de 1,1 point pour un indice de confiance de 61,6 au premier trimestre de 2016.


Pour le troisième trimestre consécutif, les chefs d'entreprises de l'UE ont enregistré les plus hauts niveaux de confiance économique alors que le sentiment dans la plupart des autres régions du monde reste davantage enclin à la prudence. Le contraste est donc frappant avec ce qu'il en était entre 2011 et 2013, à l'apogée de la récession économique mondiale et des crises de la dette en Europe, une époque où les perspectives économiques des PDG de la région étaient les plus pessimistes du monde.

Toutefois, la confiance affichée dans la région est restée forte et stable ces deux dernières années, à mesure que l'UE a connu des taux d'intérêt historiquement bas, une diminution drastique des prix du pétrole et une baisse spectaculaire de la valeur de l'euro par rapport au dollar – autant de facteurs qui ont soutenu les exportations européennes et stimulé la croissance économique.

À l'échelle mondiale, au premier trimestre 2016, le résultat combiné de l'indice YPO Global Pulse est resté stable, à 58,3, à l'image de la stabilité des perspectives économiques. En Afrique, la confiance a augmenté de 2,2 points pour atteindre le chiffre relativement positif de 53,2 alors qu'aux États-Unis, la confiance a progressé de 0,5 point pour atteindre 59,6. La confiance économique en Asie est restée quasiment inchangée, en gagnant 0,3 point pour attendre 60,0 tandis qu'au Moyen-Orient, elle a reculé de 0,8 à 55.6. En Amérique latine, la confiance a fortement reculé de 3,6 points, à 50,8.

« Il est remarquable que la confiance des PDG ait tenu bon ces derniers mois, étant donné la volatilité des marchés internationaux et les récents enjeux politiques et économiques », a déclaré Nick Hungerford, PDG et fondateur de Nutmeg mais également membre de YPO Greater London Chapter. « Il est encourageant d'observer l'optimisme persistant des chefs d'entreprises de l'UE sachant que l'économie européenne continue de croître à un rythme modéré. Comme toujours, l'économie mondiale est confrontée à des défis majeurs et les PDG devront rester vigilants et adapter leurs projets en conséquence ».

Principaux résultats relatifs à l'UE

Les PDG britanniques, les plus optimistes d'Europe :
L'indice YPO Global Pulse pour le Royaume-Uni a grimpé de 4,0 points à 62,9 au premier trimestre, devançant largement la France et l'Allemagne, les deux autres grandes puissances économiques régionales. L'Allemagne et la France ont toutes deux connu une légère baisse de confiance, avec un recul de 1,0 point à 56,2 pour la France et une baisse de 1,1 point à 59,3 pour l'Allemagne.

L'Espagne comptabilise un repli significatif de la confiance, avec une baisse de 4,9 points à 62,5 ; elle se maintient cependant en territoire résolument optimiste. De même, en Pologne, la confiance a chuté de 5,7 points pour revenir à 62,7.

À l'inverse, on relève des améliorations notables du sentiment de confiance dans plusieurs pays, notamment dans certains pays ayant fait appel au soutien du FMI pour sortir de la crise de la dette souveraine en 2011 et 2012. La Grèce a ainsi augmenté de 5,2 points à 54,5, soit son niveau le plus élevé depuis le deuxième trimestre 2014.

Des niveaux de confiance record pour les ventes, les embauches et les investissements fixes à venir :
Lorsqu'on mesure ce que sera l'économie dans un an, les chefs d'entreprises de l'UE ont fait état de niveaux d'optimisme record pour chacune des trois composantes individuelles de l'indice, qui s'intéressent de près aux prévisions de ventes, d'embauche et d'investissements fixes. L'indice des ventes de l'YPO Global Pulse pour l'Union européenne a bondi de 2,6 points à 70,0, son niveau le plus élevé depuis la mise en place de cette étude il y a sept ans. L'indice sur l'emploi a progressé de 1,8 point à 60,6, autre record de hausse ; quant à l'indice sur les investissements fixes, il a grimpé de 1,7 point à 61,9, ce qui coïncide avec son précédent plus-haut niveau au deuxième trimestre de 2015.

Les deux tiers (67 %) des PDG de l'UE ont fait état de prévisions qui tablent sur une hausse du chiffre d'affaires dans les 12 prochains mois ; 40 % ont anticipé une augmentation de leurs effectifs et 42 % ont prévu d'accroître leurs investissements fixes. Seuls 5 % des PDG ont prévu un recul de leurs ventes et de leurs collaborateurs. Ils ne sont que 6 % à anticiper une diminution de leurs investissements fixes l'année prochaine.

Des perspectives plus prudentes par rapport à la situation économique générale :
Lorsqu'on observe les conditions économiques et commerciales générales dans lesquelles leurs entreprises vont intervenir au cours des six prochains mois, les PDG se montrent plus prudents qu'au quatrième trimestre 2015. Plus d'un tiers (35 %) des personnes interrogées ont prévu une amélioration de ces conditions dans les six prochains mois, soit un recul par rapport au chiffre de 40 % enregistré lors de la précédente étude. Plus d'un cinquième (22 %) ont prévu une dégradation des conditions alors qu'ils n'étaient que 16 % à le penser au précédent trimestre.

Ceci est une traduction non officielle du communiqué original. La seule version faisant autorité est celle du communiqué dans sa langue d'origine .

# # #

L'indice de confiance YPO Global Pulse
Cette étude trimestrielle en ligne, réalisée au cours des deux premières semaines d'avril 2016, a recueilli les réponses données par 2 209 chefs d'entreprise membres de YPO du monde entier, dont 455 de l'Union européenne. Consultez le site www.ypo.org/globalpulse pour de plus amples informations sur la méthodologie de l'étude et les résultats provenant du monde entier.

À propos de YPO
YPO est le premier réseau mondial à but non lucratif de jeunes chefs d'entreprise qui ont pour ambition commune de devenir de « meilleurs chefs d'entreprise par le biais de la formation et de l'échange d'idées » ( Better Leaders Through Education and Idea Exchange (TM)). YPO permet aujourd'hui à plus de 24 000 membres dans plus de 130 pays de bénéficier de ressources pédagogiques exceptionnelles, de partenariats avec des établissements de renom et de réseaux spécialisés qui les aident à améliorer leur capacité de leadership sur les plans professionnel, social et personnel. Au total, les entreprises dirigées par des membres de YPO emploient plus de 15 millions de personnes à travers le monde et génèrent un chiffre d'affaires annuel de 6 billions de dollars américains. Pour en savoir plus, rendez-nous visite sur www.ypo.org .

Contact :
YPO
Linda Fisk
Fixe : +1.972.629.7305 (États-Unis)
Mobile : +1.972.207.4298
press@ypo.org



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Young Presidents’ Organization, Inc. via GlobeNewswire

HUG#2010258

Print Friendly

Étude YPO Global Pulse : les chefs d’entreprises de l’UE restent les plus confiants du monde pour le troisième trimestre consécutif