EcoPlanet
Bamboo Group
vient de recruter trois hauts dirigeants chevronnés du
géant du bois Weyerhaeuser (NYSE : WY ; chiffre d?affaires : 8,5
milliards USD), ce qui représente une étape clé dans la course au succès
et à l?expansion globale de la société. M. Marvin Ray Risco a par
ailleurs été nommé au poste de président du groupe. « Ray Risco apporte
un ensemble unique en termes d?expérience et de réussite mondiale au
plus haut niveau », a déclaré Troy Wiseman, président-directeur général
d?EcoPlanet Bamboo. M. Risco a démarré sa carrière dans le secteur
forestier en qualité de directeur financier pour Weyerhaeuser
Forestlands International avant de devenir vice-président des opérations
internationales, couvrant les opérations en Amérique latine, en Europe
et en Asie, puis d?être nommé plus récemment au poste de président de
Weyerhaeuser Solutions. « Ray apporte une riche expertise en matière de
finances, de gestion des opérations et de direction, ainsi qu?un
savoir-faire qui lui permet de développer ces processus au sein de
grandes entreprises, toutes ces qualités que nous allons pouvoir
maintenant appliquer efficacement à EcoPlanet Bamboo », a ajouté M.
Wiseman.

Les deux autres personnes rejoignant M. Risco pour faire partie de la
direction générale d?EcoPlanet Bamboo sont le Dr Kent Wheiler et James
Leitheiser. M. Wheiler, qui a travaillé pendant 25 ans chez
Weyerhaeuser, possède une grande expérience de la gestion des
plantations internationales et de la planification stratégique. M.
Wheiler rejoint les rangs d?EcoPlanet Bamboo en qualité de directeur de
l?exploitation. M. Leitheiser apporte quant à lui une expérience au
niveau technique et manufacturier de plus de 27 ans dans le secteur des
produits forestiers et ses industries annexes, dont 17 ans dans une
variété de rôles auprès d?International Paper et, plus récemment, en
tant que directeur des services d?affaires mondiaux pour Weyerhaeuser
Solutions. M. Leitheiser rejoint les rangs d?EcoPlanet Bamboo en qualité
de vice-président des technologies commerciales.

L?expansion de l?équipe de direction d?EcoPlanet Bamboo, avec cette
inclusion de cadres expérimentés de l?industrie forestière, a pour
objectif d?élargir la capacité de la société en vue pour cette dernière
de poursuivre son expansion mondiale, notamment dans le domaine de la
conversion des terres dégradées en des plantations de bambou durables,
le tout en s?appuyant sur les systèmes de sylviculture exclusifs et les
technologies déjà développés par la société.

« J?ai passé des années à développer de la fibre de plantation certifiée
durable, pour répondre à la demande mondiale sans cesse croissante pour
les produits du bois », a confié M. Risco. « Une fois que j?ai compris
l?étendue de ce qu?EcoPlanet Bamboo avait créé, j?ai réalisé qu?ils
étaient parvenus à ce qu?aucune autre société spécialisée dans le bambou
n?avait pu réaliser avant elle. EcoPlanet Bamboo a créé les systèmes et
les protocoles nécessaires pour développer des plantations de bambou
offrant une fibre alternative commercialement viable en termes
d?échelle, de coût et de durabilité. Les plantations durables certifiées
d?EcoPlanet Bamboo, la PI de la société et les systèmes opérationnels de
pointe qu?elle a développés et éprouvés, m?ont convaincu qu?EcoPlanet
Bamboo avait la base pour développer ses affaires sur une échelle
commerciale importante. »

Possédant et exploitant actuellement des plantations commerciales de
bambou et des installations associées de R et D en Amérique latine et en
Afrique subsaharienne, EcoPlanet Bamboo est en train d?étendre ses
plantations et ses opérations commerciales vers d?autres zones
géographiques stratégiques. La société propose des fibres alternatives
durables et des solutions pour produits à base de bambou aux industries
manufacturières spécialisées dans le contreplaqué, la pâte et le papier,
le charbon de bois, la bioénergie, le textile et d?autres segments de
produits majeurs.

www.ecoplanetbamboo.com

Le texte du communiqué issu d?une traduction ne doit d?aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d?origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Print Friendly, PDF & Email

EcoPlanet Bamboo Group embauche des vétérans de chez Weyerhaeuser

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |