Ivry, le 28 juillet 2016

Croissance des ventes portée par la France (+1,6%)    
Progression du résultat opérationnel courant et du free cash-flow

  • Chiffre d'affaires consolidé en progression de +0,5% au 1 er semestre 2016 (à taux de change constant)
  • Dynamique positive des ventes en France (+1,6% sur le 1 er semestre), en accélération par rapport à l'ensemble de l'année 2015 (+0,4%)
  • Stabilité du taux de marge brute
  • Progression du résultat opérationnel courant (+6 m€) et de la génération de free cash-flow (+4 m€)

Alexandre Bompard, Président-Directeur Général de Groupe Fnac a déclaré :  « Au moment où la Fnac s'apprête à ouvrir une nouvelle page de son histoire, elle poursuit sa dynamique positive au 1 er semestre 2016.  Avec un chiffre d'affaires consolidé en progression, une hausse de ses ventes en France, une amélioration de son résultat opérationnel et de sa génération de cash-flow, Groupe Fnac continue à engranger des résultats positifs, dus notamment à la poursuite de sa stratégie de développement. Le groupe Fnac aborde le rapprochement avec Darty dans d'excellentes conditions . »

CHIFFRES CLES

(en millions d'euros) S1 2015 S1 2016 Variation
       
Chiffre d'affaires 1 628 1 620 -0,5%
Var. à périmètre comparable et taux de change constant     0,5%
Résultat opérationnel courant (ROC) -29 -23 19,3%
Résultat net part du Groupe -43 -76 -76,4%
Résultat net courant (1) -41 -35 15,9%
       
Cash-Flow Libre opérationnel -277 -273 1,3%
Trésorerie nette 257 68 -73,6%
Capitaux propres 549 632 15,1%
(1) Résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe hors éléments non courants et hors charges financières liées à l'acquisition de Darty

                NB: La performance du premier semestre est marquée par la saisonnalité de l'activité du Groupe. Le premier semestre représente traditionnellement une faible contribution aux résultats de l'année entière. L'évolution du cash-flow libre reflète la forte augmentation saisonnière traditionnelle du besoin en fonds de roulement en début d'année.

FAITS MARQUANTS DU 2 eme TRIMESTRE 2016

Au 2 nd trimestre 2016 les ventes consolidées ont progressé de +0,4% à taux de change constants.
L'impact des taux de change a été défavorable de -0,8% sur la période, en raison principalement de la dépréciation du réal brésilien et dans une moindre mesure du franc suisse.
Le chiffre d'affaires consolidé s'établit ainsi à 781 millions d'euros, en baisse de -0,4% par rapport à la même période de 2015.
A magasins comparables, le chiffre d'affaires est stable par rapport au 2 nd trimestre 2015.

Maintien d'une dynamique positive des ventes en France
Avec des ventes en croissance de +1,7% au 2 nd trimestre, la France a continué à afficher une bonne dynamique commerciale en dépit d'un contexte défavorable à la fréquentation en magasins (grèves, pénurie d'essence, inondations). Fnac France a notamment bénéficié de la bonne performance des activités internet et de l'accélération de l'expansion sur les formats de proximité.
Sur l'ensemble du semestre, les ventes progressent de +1,6% contre +0,9% au 2 nd semestre 2015 et +0,4% sur l'ensemble de l'année 2015.

Performances plus contrastées à l'international
Le chiffre d'affaires de la Péninsule Ibérique progresse de +0,5%, porté par Fnac Espagne qui bénéficie de marché en croissance. L'environnement de consommation reste plus difficile au Portugal où nos marchés continuent à être orientés à la baisse. L'intensité promotionnelle reste forte sur ces deux pays.
Les ventes de Fnac Brésil reculent sur la période de -16,3% (à taux de change constant) dans un contexte économique et social détérioré.
Le chiffre d'affaires de la zone Autres Pays recule de -4,1% à taux de change constant. L'activité en Belgique a souffert du contexte social et sécuritaire, qui a fortement pénalisé le trafic des magasins de Bruxelles. La croissance du site internet se poursuit à un rythme très élevé. Les ventes de Fnac Suisse sont en croissance (à taux de change constant).

Dynamisme du canal internet
La croissance du canal internet est restée dynamique au 2 nd trimestre, portée notamment par Fnac.com et Fnac.be.
Les ventes omnicanales représentent 57% des commandes internet du Groupe (contre 51% au premier trimestre 2016 et 44% en 2015.) Elles progressent très fortement dans l'ensemble des pays.  
Le développement des marketplaces s'est poursuivi à un rythme très élevé tant en France que dans la Péninsule Ibérique.
Le Groupe renforce en permanence son organisation omnicanale et continue à enrichir ses services en ligne. Fnac Suisse a lancé son site marchand Fnac.ch le 26 juillet. En France, le service Express+ [1] inclut désormais la livraison gratuite en 2h, disponible à Paris, Lille et dès cet été dans 8 autres villes françaises.

Développement des nouvelles familles de produits
La contribution des nouvelles familles de produits au chiffre d'affaires a continué sa progression, atteignant 16,5% du chiffre d'affaires au 2nd trimestre (contre 16,1% au 1er trimestre et 15,2% sur l'ensemble de l'année 2015). Cette augmentation régulière atteste du dynamisme sous-jacent de ces catégories, renforcé par la bonne exécution commerciale et les gains de part de marché. Après avoir élargi l'offre de Fnac.com à la catégorie Sport fin 2015, le Groupe a poursuivi ses initiatives de diversification de l'offre en ligne au 2nd trimestre avec l'introduction des catégories Bricolage et Jardinage.

Accélération de l'expansion sur les nouveaux formats de magasins
Le développement du réseau de magasins, composante essentielle de la stratégie omnicanale du Groupe,  s'est poursuivi au 2 nd trimestre avec l'ouverture de 3 magasins dont un magasin en franchise au format Travel en France (Gare du Nord) et deux magasins intégrés à l'international (le 1 er Fnac Connect en Espagne à Bilbao et le 1 er magasin de proximité à Alost en Belgique).
A fin juin 2016, le parc comprend 52 magasins aux nouveaux formats, opérés principalement en franchise, auxquels s'ajoutent 4 magasins franchisés sur les nouveaux pays à fort potentiel, incluant le Qatar, la Côte d'Ivoire et le Maroc.
Le Groupe a annoncé le 23 mai la signature d'un partenariat avec le Groupe Vindemia, filiale du Groupe Casino, leader de la distribution dans l'Océan Indien. Ce partenariat prévoit l'ouverture de 6 magasins en franchise à La Réunion et ouvre la perspective d'un développement de la marque dans l'Océan Indien. Le 1 er magasin a ouvert le 13 juillet à Saint-Pierre.   
Après 7 ouvertures au premier semestre, le rythme d'expansion va rester soutenu au 2 nd semestre, avec un objectif d'une vingtaine d'ouvertures sur l'année 2016.

Partenariat avec Vivendi
Lors de l'assemblée Générale du 24 mai, les actionnaires ont approuvé les résolutions visant à ratifier le partenariat stratégique avec Vivendi, et notamment l'augmentation de capital permettant à Vivendi  de devenir actionnaire du Groupe Fnac à hauteur de 15%. 
Dans le cadre de ce partenariat, les groupes Fnac et Vivendi ont annoncé le 11 juillet une première initiative commerciale commune visant à valoriser leurs programmes d'abonnements respectifs en permettant aux clients de Canal+ de bénéficier du remboursement de leur abonnement au service de livraison Express+ de la Fnac.

Offre d'acquisition de Darty
Dans le cadre de l'offre d'acquisition de Darty, la Fnac a publié son Offer Document le 18 mai 2016 contenant les termes et conditions détaillés de son offre sur Darty. 
Lors de l'Assemblée Générale mixte, qui s'est tenue le vendredi 17 juin, les actionnaires de Groupe Fnac ont approuvé l'émission d'actions nouvelles Fnac au profit des actionnaires de Darty à une quasi-unanimité.
L'Autorité de la Concurrence a annoncé le 18 juillet qu'elle avait décidé d'autoriser le rachat de Darty par Groupe Fnac. Après plusieurs mois d'un dialogue constructif entre la Fnac et l'Autorité, celle-ci a reconnu que les magasins physiques et les ventes en ligne appartenaient à un seul et même marché, décision pionnière en Europe. L'entité combinée devra céder 5 points de ventes existants et un point de vente à ouvrir sur l'ensemble des réseaux combinés de la Fnac et Darty en France, soit plus de 400 magasins.
Le 19 juillet, l'offre de la Fnac a été déclarée inconditionnelle à tous égards, toutes les conditions suspensives relatives, telles que décrites dans l'Offer Document, étant satisfaites ou levées. A cette date, la Fnac a annoncé détenir ou avoir reçu des acceptations valides au titre de l'offre pour un total d'actions représentant approximativement 92,40% du capital de Darty.

RESULTATS DU 1 er SEMESTRE 2016

A taux de change constant et périmètre comparable, le chiffre d'affaires progresse de +0,5%. 
L'impact des taux de change a été défavorable de -1,0%, en raison principalement de la forte dépréciation du réal brésilien.
Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'est élevé à 1 620 millions d'euros au 1 er semestre 2016, en recul de -0,5% par rapport au 1 er semestre 2015.

Au 30 juin 2016, le résultat opérationnel courant de Groupe Fnac s'améliore de 5,6 millions d'euros  (perte de -23,4 millions d'euros contre une perte de -29,0 millions d'euros au premier semestre 2015).

Le taux de marge brute est stable par rapport au 1 er semestre 2015 à 29,7%. Le Groupe a poursuivi une politique commerciale offensive dans des marchés qui restent très promotionnels. La stabilité de la marge brute résulte du bon pilotage des opérations commerciales, de la contribution croissante des services, et du renforcement de la collaboration avec les fournisseurs clefs.

Le Groupe est satisfait de la mise en place du plan de performance sur le premier semestre, conformément à son objectif annuel de 30 à 40 millions d'euros d'économies de coûts sur l'exercice 2016.

Les autres produits et charges opérationnelles non courants ont constitué une charge nette de -23,3 millions d'euros au 1 er semestre 2016, contre -1,7 millions d'euros au 1 er semestre 2015. Ils comprennent des coûts engagés dans le cadre de l'acquisition de Darty (pour un montant de 9,1 millions d'euros) et pour le solde, essentiellement, des coûts de transformation des organisations.  

Les charges financières nettes s'élèvent à -24,1 millions d'euros contre -4,5 millions d'euros au premier semestre 2015. Elles sont principalement constituées de charges relatives à la mise en place d'instruments de couverture du risque de change dans le cadre de l'acquisition de Darty et à des coûts liés au financement de l'acquisition et du futur groupe combiné.

Le résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe constitue une perte de -75,5 millions d'euros au 1 er semestre 2016, contre -42,8 millions d'euros au 1 er semestre 2015. Cette baisse est imputable aux coûts liés à l'opération d'acquisition de Darty.

Retraité des éléments non courants et des charges financières liées à l'acquisition de Darty, le résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe est en amélioration de 6,6 millions d'euros (une perte de -34,8 millions d'euros au premier semestre 2016 contre une perte de -41,4 millions d'euros au premier semestre 2015).

CASH FLOW LIBRE

Le cash-flow Libre opérationnel s'améliore de 4 millions d'euros et s'établit à -273 millions d'euros au 1 er semestre 2016  contre -277 millions d'euros au 1 er semestre 2015. 
Compte tenu du caractère saisonnier de l'activité du Groupe, le cash-flow est traditionnellement négatif au premier semestre.
Le Groupe a poursuivi ses initiatives d'optimisation du besoin en fonds de roulement.

Les investissements se sont élevés à 23,4 millions d'euros contre 15,3 millions d'euros au premier semestre 2015 en ligne avec le plan d'investissement annuel. Cette augmentation est principalement liée aux travaux de transformation des magasins en France et dans la Péninsule Ibérique ainsi qu'à l'ouverture du nouveau magasin d'Alost en Belgique et au développement du site Fnac.ch.

STRUCTURE FINANCIERE

La trésorerie nette s'élève à 68 millions d'euros au 30 juin 2016, contre un montant de 257 millions d'euros au 30 juin 2015.
Cette baisse résulte de l'acquisition de 29,7% du capital de Darty en avril 2016 (pour un montant de 354 millions d'euros) et du remboursement à Kering fin décembre 2015 des titres super-subordonnés à durée indéterminée (« TSSDI ») (pour un montant de 68 millions d'euros), partiellement compensé par l'augmentation de capital réservée à Vivendi (pour un montant net de 157 millions d'euros).

Les capitaux propres s'établissent à 632 millions d'euros au 30 juin 2016, en augmentation par rapport à leur niveau au 30 juin 2015 (549 millions d'euros).

Au 30 juin 2016, les covenants du contrat de crédit étaient respectés.

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

La performance du 1 er semestre confirme la dynamique favorable des ventes affichée au cours des derniers mois et le renforcement du modèle commercial et financier du Groupe.

En 2016, la Fnac entend renforcer son leadership dans un environnement de consommation qui reste incertain. Elle s'est notamment fixée comme priorités d'accélérer le développement de son réseau de magasins en France et à l'international, de poursuivre sa stratégie d'enrichissement de l'offre de produits, en particulier sur internet, et d'intensifier ses initiatives sur les marchés du livre et de la billetterie.

Le Groupe continuera sa politique d'amélioration de l'efficacité opérationnelle et confirme son objectif d'économies en « stand-alone » de coûts de 30 à 40 millions d'euros pour 2016. Il poursuivra également ses initiatives visant à maximiser la génération de trésorerie.

A plus long terme, la Fnac confirme son objectif en « stand-alone » d'un taux de rentabilité opérationnelle courante supérieur à 3% dans des conditions de marché, notamment macro-économiques, stabilisées [2] .

Le 2 nd semestre sera par ailleurs marqué par le début de l'intégration de Darty au sein du Groupe Fnac.

Les comptes consolidés résumés du 1 er semestre 2016 approuvés par le Conseil d'Administration du 27 juillet 2016 ont été revus par les Commissaires aux comptes. 

Compte de résultat synthétique

(en millions d'euros) S1 2015 S1 2016 Variation
       
Chiffres d'affaires 1 628 1 620 -0,5%
Marge brute 484 482 -0,4%
% Chiffre d'affaires 29,7% 29,7%  
 Total coûts -513 -505 1,5%
% Chiffre d'affaires -31,5% -31,2%  
Résultat opérationnel courant -29,0 -23,4 19,3%
% Chiffre d'affaires -1,8% -1,4%  
Autres produits et charges opérationnels non courants -1,7 -23,3 n/a
Résultat opérationnel -30,7 -46,7 -52,1%
Charges financières nettes -4,5 -24,1 n/a
Impôt sur le résultat -7,4 -4,4 40,5%
Résultat net consolidé -42,6 -75,2 -76,5%
Dont part du groupe -42,8 -75,5 -76,4%
       
Résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe hors éléments non courants et hors charges financières liées à l'acquisition de Darty -41,4 -34,8 15,9%
       
EBITDA 1,4 8,3 n/a
% Chiffre d'affaires 0,1% 0,5 %  



RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2016

Matthieu Malige , Directeur Financier Groupe, animera une conférence téléphonique pour les investisseurs et les analystes le jeudi 28 juillet 2016 à 18h15 (heure continentale) ; 5h15 p.m. (UK) ; 12h15 p.m. (East Coast USA)

Coordonnées de la conférence téléphonique :
France:          + 33 1 70 77 09 36
UK:                  +44 203 043 2441
US:                  +1 866 90 759 28

Coordonnées de réécoute de la conférence téléphonique disponible jusqu'au vendredi 19 août 2016
France:          +33 1 72 00 15 00
UK:                  +44 203 367 9460
US:                  +1 877 64 230 18
Code d'accès de réécoute : 302511#

CONTACTS
        

ANALYSTES / INVESTISSEURS  Nadine Coulm nadine.coulm@fnac.com
+33 (0)1 55 21 18 63
PRESSE Laurent Glepin laurent.glepin@fnac.com
+33 (0)1 55 21 53 07



ANNEXES

Résultat Opérationnel Courant (ROC) par secteur opérationnel

(ROC en millions d'euros) S1 2015 % du CA   S1 2016 % du CA   Variation en %
France -31,2 -2,7%   -18,7 -1,6%   40,1%
Péninsule Ibérique 4,2 1,5%   1,2 0,4%   -71,4%
Brésil -1,8 -2,6%   -4,9 -10,1%   n/a
Autres pays -0,2 -0,2%   -1,0 -0,8%   n/a
Groupe -29,0 -1,8%   -23,4 -1,4%   19,3%

Chiffre d'affaires du 2 eme trimestre par secteur opérationnel

  T2 2016 Variation vs T2 2015
(CA en millions d'euros publiée à périmètre comparable et à taux de change constant à nombre de magasins constants*
France 565,8 1,7% 1,7% 1,6%
Péninsule Ibérique 133,5 0,5% 0,5% -0,5%
Brésil 24,0 -28,1% -16,3% -16,3%
Autres pays 58,1 -5,9% -4,1% -6,6%
Groupe 781,4 -0,4% 0,4% 0,0%

*   à taux de change constants et périmètre comparable

Chiffre d'affaires du 1 er semestre par secteur opérationnel

  S1 2016 Variation vs S1 2015
(CA en millions d'euros) publiée à périmètre comparable et à taux de change constant à nombre de magasins constants*
France 1 166,6 1,6% 1,6% 1,5%
Péninsule Ibérique 282,1 -0,6% -0,6% -1,4%
Brésil 48,4 -28,7% -11,0% -11,0%
Autres pays 123,1 -4,2% -2,9% -5,5%
Groupe 1 620,2 -0,5% 0,5% 0,0%

*   à taux de change constants et périmètre comparable


Parc de magasins

  31-déc-15 30-juin-16
France 124 129
Traditionnel * 74 75
Périphérie 14 14
Travel 18 19
Proximité 16 19
Connect 2 2
Dont magasins franchisés 38 43
Péninsule Ibérique 49 49
Traditionnel 40 39
Travel 2 2
Proximité 7 7
Connect 0 1
Dont magasins franchisés 1 1
Brésil 12 12
Traditionnel 11 11
Travel 1 1
Autres pays 14 15
Traditionnel 14 14
Proximité 0 1
     
Groupe 199 205
Traditionnel 139 139
Périphérie 14 14
Travel 21 22
Proximité 23 27
Connect 2 3
Dont magasins franchisés 39 44

      * y compris un magasin au Maroc, deux en Côte d'Ivoire et un au Qatar


      

Définitions des indicateurs alternatifs de performance
      
Variation du chiffre d'affaires à taux de change constant
La variation du chiffre d'affaires à taux de change constant, signifie que l'impact des variations de taux de change a été exclu. L'impact des taux de change est éliminé en recalculant les ventes de l'exercice N-1, sur la base des taux de change utilisés pour l'exercice N. Cet indicateur permet de mesurer l'évolution du chiffre d'affaires hors effet de change.

Tableau de passage de la variation du chiffre d'affaires à taux de change constant

  30-juin-15 30-juin-16
Chiffre d'affaires N 1 628,2 1 620,2
Chiffre d'affaires N-1 1 639,4 1 628,2
Impact du taux de change sur N-1 3,1 -15,3
Chiffre d'affaires N-1 à taux de change constant 1 642,5 1 612,9
     
Variation du chiffre d'affaires à taux de change constant -14,3 7,3
Variation en % -0,9% 0,5%

Variation du chiffre d'affaires à périmètre constant
La variation du chiffre d'affaires à périmètre constant, signifie que l'effet des changements de périmètre est corrigé afin de ne pas tenir compte des modifications (acquisition, cession de filiale). Le chiffre d'affaires des filiales acquises ou cédées depuis le 1er janvier de l'exercice N-1 est ainsi exclu du calcul de la variation. Cet indicateur permet de mesurer l'évolution du chiffre d'affaires hors effet des périmètres de consolidation.

Tableau de passage de la variation du chiffre d'affaires à périmètre constant

  30-juin-15 30-juin-16
Chiffre d'affaires N 1 628,2 1 620,2
Chiffre d'affaires N-1 1 639,4 1 628,2
Variation du chiffre d'affaires N vs N-1 -11,2 -8,0
Impact de périmètre sur N et N-1 0,0 0,0
Variation du chiffre d'affaires à périmètre constant -11,2 -8,0
Variation en % -0,7% -0,5%

Variation du chiffre d'affaires à magasins constants
La variation du chiffre d'affaires à magasins constants, signifie que l'effet des ouvertures et des fermetures de magasins en propre a été exclu. Le chiffre d'affaires des magasins ouverts ou fermés depuis le 1er janvier de l'exercice N-1 est ainsi exclu du calcul de la variation. Cet indicateur permet de mesurer l'évolution du chiffre d'affaires hors effet des ouvertures et des fermetures de magasins en propre.

Tableau de passage de la Variation du chiffre d'affaires à magasins constants

  30-juin-15 30-juin-16
Chiffre d'affaires N 1 628,2 1 620,2
Chiffre d'affaires N-1 1 639,4 1 628,2
Variation du chiffre d'affaires N vs N-1 -11,2 -8,0
Impact des ouvertures et des fermetures de magasins en propre 0,1 6,7
Variation du chiffre d'affaires à magasins constants -11,1 -1,3
Variation en % -0,7% -0,1%

EBITDA
L'EBITDA correspond au résultat opérationnel courant avant dotations nettes aux amortissements et provisions sur actifs opérationnels immobilisés. Il correspond à un indicateur clé pour mesurer la performance du Groupe.
      
Tableau de passage de l'EBITDA

   
EBITDA  
En Meur Exercice clos le 30 juin 2015
Résultat opérationnel courant -29,0
Dotations nettes aux amortissements (1) 30,4

      

En millions d'euros Exercice clos le 30 juin 2015 Exercice clos le 30 juin 2016
Résultat opérationnel courant -29,0 -23,4
Dotations nettes aux amortissements (1) 30,4 31,8
EBITDA 1,4 8,3
(1) Les dotations nettes aux amortissements correspondent aux dotations nettes aux amortissements et aux provisions sur actifs opérationnels non courants comptabilisés en résultat opérationnel

      
      
      
Cash-flow libre opérationnel
Le cash-flow libre opérationnel correspond aux flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles moins les investissements opérationnels nets. Il correspond à un indicateur clé pour mesurer la génération de trésorerie du Groupe.

Tableau de passage du cash-flow libre opérationnel

En millions d'euros Exercice clos le 30 juin 2015 Exercice clos le 30 juin 2016
Capacité d'autofinancement avant impôts, dividendes et intérêts -9,9 -15,7
Variation du besoin en fonds de roulement -238,6 -215,3
Impôts sur le résultat payés -7,4 -7,6
Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles -255,9 -238,6
Investissements opérationnels nets de cession hors location-financement -20,6 -34,2
Cash-flow libre opérationnel avant investissement en location-financement -276,5 -272,8
Investissements opérationnels en location-financement
Cash-flow libre opérationnel après location-financement -276,5 -272,8

      

Résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe hors éléments non courants et hors charges financières liées à l'acquisition de Darty
Le résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe hors éléments non courants et hors charges financières liées à l'acquisition de Darty  correspond au résultat net de l'ensemble consolidé moins les autres produits et charges opérationnels non courants et moins les charges financières nettes liées à l'acquisition de Darty. Il correspond à un indicateur clé pour mesurer la performance récurrente de l'entreprise, en excluant les éléments significatifs qui, en raison de leur nature et de leur caractère inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante du Groupe.

Tableau de passage du résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe hors éléments non courants et hors charges financières liées à l'acquisition de Darty

En millions d'euros 30-juin-15 30-juin-16
Résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe (42,8) (75,5)
Autres produits et charges opérationnels non courants (1,7) (23,3)
Impôts sur autres produits et charges opérationnels non courants 0,3 0,2
Charges financières nettes liées à l'acquisition de Darty  –  (17,6)
Résultat net de l'ensemble consolidé part du Groupe hors éléments non courants et hors charges financières liées à l'acquisition de Darty (41,4) (34,8)

      

      




[1] Service de livraison illimitée en 1 jour ouvré de l'ensemble des produits en stock sur Fnac.com

[2] Aux fins de la Note 1 de la Règle 28.1 du « City Code on Takeovers and Mergers », Fnac confirme qu'il s'agit d'un objectif à long terme et non d'une indication d'un niveau possible de profits de Fnac pour l'exercice financier en cours ou pour tout exercice ultérieur 



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Groupe Fnac via GlobeNewswire

HUG#2031654

Print Friendly

Croissance des ventes portée par la France (+1,6%) Progression du résultat opérationnel courant et du free cash-flow

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |