Le Crédit Agricole d'Ile-de-France poursuit son développement et sa transformation malgré un contexte de taux défavorable

Paris, le 27 juillet 2016.

Le Conseil d'Administration s'est réuni ce mercredi 27 juillet pour arrêter les comptes du premier semestre 2016.

Un régime de taux durablement bas et de marchés volatils
Le deuxième trimestre confirme le découplage entre d'une part des taux courts stabilisés en territoire négatif dans le sillage des taux directeurs de la BCE, et d'autre part des taux longs dont la baisse pèse désormais lourdement sur la marge d'intermédiation. Par ailleurs, les taux de l'épargne réglementée demeurent très favorables à notre clientèle.
L'annonce du Brexit a également confirmé le régime de volatilité élevée dans lequel évoluent les places financières mondiales, ajoutant aux incertitudes sur la croissance en Europe. Cet événement n'a pas d'impact pour la Caisse Régionale.

Nos clients privilégient le crédit habitat et la collecte de bilan
En ligne avec une économie francilienne bien orientée et un contexte de taux favorable à l'endettement, les encours de crédit se maintiennent à leur plus haut niveau historique, en augmentation de 4% sur un an. Les réalisations habitat continuent de progresser au rythme de 12% par rapport au premier semestre 2015, dans le prolongement du gain en parts de marché constaté au premier trimestre 2016.
L'attractivité des dépôts à vue et de l'épargne logement (dont les encours progressent respectivement de 12% et de 6% sur un an) ne se dément pas. Nos clients particuliers et professionnels délaissent depuis peu les OPCVM (-18% sur un an), dans le sillage de la clientèle des institutionnels, dont les placements sous forme de livrets progressent de 30%. Globalement, la collecte de bilan progresse de 9%.
Le Crédit Agricole poursuit l'équipement de ses clients en services à valeur ajoutée, notamment sur les cartes premium (+11% sur un an), les conventions de gestion conseillée (+12%) et les affiliations en terminaux de paiement des professionnels (+11%). L'équipement en assurances des biens et des personnes progresse, avec une production brute de contrats en hausse de 9% depuis le début de l'année.

Un PNB en légère progression et un résultat net en baisse de 1,1 %
Cette bonne dynamique d'activité permet d'afficher un PNB en légère progression à 504 M€.
Les commissions progressent de 3 M€, grâce aux services (assurance IARD, bancaire et cartes), et malgré la baisse des rendements et des commissions sur la collecte hors bilan.
Les placements de fonds propres enregistrent notamment l'augmentation du dividende de Crédit Agricole s.a.
Malgré un effet volume favorable de 14 M€, et en l'absence de dotation à la provision épargne logement, la marge d'intermédiation est pénalisée par l'effet taux pour 27 M€ ce semestre, et cède 6 M€ sur un an.
Les frais généraux progressent de 6%, le programme d'investissement stratégique dans les Agences ACTIVE et dans le digital atteignant sa pleine vitesse.
Le coût du risque s'établit à un niveau modéré avec 24,6 M€ de dotations. La qualité de notre portefeuille reste excellente avec un taux de défaut stable à moins de 1%.
Le résultat net consolidé s'établit à 158 M€.

Des résultats concrets pour la transformation digitale
Plus de la moitié des agences du Crédit Agricole d'Ile-de-France sont désormais des Agences ACTIVE, concept innovant au centre de la relation client multicanale et digitale.
La signature électronique en agence concerne à ce jour plus de 70% des documents contractuels, et les rendez-vous pris en ligne contribuent de façon solide à l'activité. L'amélioration de la fluidité du parcours multicanal se traduit de façon concrète dans les indicateurs de satisfaction de nos clients par agence qui continuent de progresser au premier semestre, et confirment la pertinence de nos investissements et de notre modèle 100% humain et 100% digital.

Un mutualisme actif
A 266 000, le nombre de sociétaires continue de progresser, en ligne avec nos ambitions d'amplifier notre modèle de banque coopérative et mutualiste proche de son territoire et de ses clients.

ACTIVITE (en milliards d'euros) 30/06/2015 30/06/2016  
Encours de collecte* 54,7 56,2 +2,7%
Encours de crédit 28,4 29,5 +4,1%

* Y compris les encours des comptes titres des clients

RESULTATS SEMESTRIELS CONSOLIDES
(en millions d'euros)
30/06/2015 30/06/2016  
Produit Net Bancaire 502,8 504,1 +0,2%
Frais Généraux 262,1 277,8 +6,0%
Résultat Brut d'Exploitation 240,7 226,3 – 6,0%
Résultat Net, Part du Groupe 159,7 158,0 -1,1%



FONDAMENTAUX FINANCIERS 30/06/2015 30/06/2016
Ratio de solvabilité réglementaire *estimé 23,5% 24,4%*
Liquidity Coverage Ratio 80,2% 88,2%
Ratio Crédit Collecte 104,5% 103,6%
Taux de défaut 1,0% 1,0%
Coefficient d'exploitation 52,1% 55,1%

Retrouvez toutes les informations financières réglementaires sur www.ca-paris.fr, rubrique Informations Financières
(accès gratuit et illimité pour les particuliers, hors coût de communication variable selon l'opérateur).
Contact : communicationfinanciere-caidf@ca-paris.fr



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Crédit Agricole d'Ile-de-France via GlobeNewswire

HUG#2030513

Print Friendly

Crédit Agricole d’Ile-de-France : résultats financiers au 30 juin 2016

ACTUALITÉS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES |